Derniers sujets
» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Hier à 11:11

» démocratie et justice ...
par ivo Hier à 10:11

» macronie
par ivo Hier à 9:59

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Hier à 9:53

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Hier à 9:01

» ZAD partout ?
par ivo Dim 24 Sep - 11:29

» ZAD notre dames des landes
par ivo Dim 24 Sep - 11:27

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Dim 24 Sep - 11:25

» les fous de dieu
par ivo Dim 24 Sep - 11:20

» Necronomacron
par ivo Dim 24 Sep - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Dim 24 Sep - 10:48

» blancs comme neige ^^
par ivo Dim 24 Sep - 10:16

» U.E.
par ivo Dim 24 Sep - 10:14

» Today's joke
par ivo Dim 24 Sep - 9:58

» Découvrir la Techno.
par ivo Dim 24 Sep - 9:54

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 24 Sep - 9:20

» alimentation
par ivo Dim 24 Sep - 9:17

» immigration ...
par ivo Dim 24 Sep - 8:34

» Précarité
par ivo Sam 23 Sep - 8:16

» la phrase du jour
par ivo Sam 23 Sep - 8:12

» racisme quotidien
par ivo Ven 22 Sep - 10:16

» droites extremes
par ivo Ven 22 Sep - 10:06

» Etats-Unis
par ivo Ven 22 Sep - 9:35

» un peu de douceur ....
par ivo Ven 22 Sep - 9:18

» la crise ..........
par ivo Ven 22 Sep - 8:53

» Birmanie
par ivo Ven 22 Sep - 7:47

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Jeu 21 Sep - 11:38

» agriculture
par ivo Jeu 21 Sep - 11:01

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Jeu 21 Sep - 10:06

» afrique du sud
par ivo Jeu 21 Sep - 10:02

» armement><désarmement
par ivo Jeu 21 Sep - 9:11

» flicage total du net
par ivo Jeu 21 Sep - 9:06

» ... 14/18 ...
par ivo Mar 19 Sep - 9:00

» retraites
par ivo Lun 18 Sep - 7:58

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 14 Sep - 9:06

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

» Yemen
par ivo Mer 13 Sep - 7:54

» egypte
par ivo Mar 12 Sep - 9:28

" un anti-parti ? "

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  spike le Ven 9 Avr - 14:44

ivo a écrit:avoir une structure "reconnue" qui mettent ces idées en avant.

en quoi la FA ou la CNT ne sont pas reconnues?
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Ven 9 Avr - 14:47

comme tu l'as dis c'est des petits groupes trop connotés et qui ne recherchent pas la reflexion de ce sujet me semble t'il.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  Goeland60 le Ven 9 Avr - 17:16

>>> IVO "avoir une structure "reconnue" qui mettent ces idées en avant"

Je te suis. Tout en réfléchissant à ça, je me dis que c'est bien aussi d'avoir déjà les idées claires, même dans un endroit sombre comme ici :-)

Une parenthèse : je suis d'accord avec la remarque (ivo) sur les Conti (à moins qu'inconsciemment, ils aient été guidés par un désir enfoui ?).
Fin de la parenthèse.

Autre parenthèse (ah non, suffit !! :-) Mes posts sont toujours longs et décousus (désolé pour ça). C'est ma manière de réfléchir en roue libre, en laissant sortir ce qui vient. Celui-ci ne fait pas exception à la règle... (soupirs soupirs :-))
Fin de la re-parenthèse

L'anti-parti : "Une structure et des idées". Partons de ça, c'est un bon point de départ.

Je ne pensais pas - a priori - à une structure "en dur", mais plutôt à quelque chose de fantômatique.
"Eh, tu as lu le dernier communiqué de l'anti-parti...",
"Bah, ce truc n'a jamais existé...",
"Si si j'ai rencontré un anti-membre de l'anti-parti..." ,
"Pff, impossible je te dis, leur première décision a été de s'auto-dissoudre, ils ont appelé ça s'anti-ciper..." ,
"Pourtant plein de gens en font parti... de l'anti-parti... sans même le savoir..." ,
"Oh ! Arrête, si ça je trouve j'en ai fait parti et ils m'ont effacé le cerveau..." ,
"Eh ben, pour ce qui est d'avoir eu le cerveau effacé, je te confirme que t'as tous les symptômes, hahaha..."
(Anti-parti, version Men In Black :-))

Donc, je pensais plutôt à quelque chose de "gélatineux" que de "dur". Un truc virtuel, qui n'a jamais vraiment existé, et pourtant qui se propage.

La structure serait donc mouvante et évanescente, par contre les idées seraient - elles - très structurées (et structurantes), parfaitement claires et ne laissant aucun doute quant à leur validité.

Le problème - à mon humble avis - c'est que pour commencer nous n'avons pas les idées claires. Ca n'empêche pas certains d'entre nous d'agir concrètement quotidiennement dans des luttes (chapeau pour ça, évidemment).

Mais globalement, ça ne profite pas à l'anarchisme. On roule pour les autres, la plupart du temps.
La raison en est que l'anarchisme - actuellement - ne repose pas sur une théorie globale solide, mise à jour.

Avant l'anti-parti, ou en parallèle, je procéderais donc à une critique (sur un autre fil, donc sans doute) de l'anarchisme.

Si l'anarchisme ne s'étend pas aujourd'hui, et si ses actions "boostent" des luttes mais profitent finalement à d'autres (qui font retomber le soufflé après avoir bien "laissé s'agiter avant de s'en servir"), c'est qu'il y a quand même un problème quelque part...

Je commencerais donc par remettre tout à plat. Et pour aller plus vite (on n'a pas que ça à faire, de blablater), je ferai donc ici ma première (et principale) critique de l'anarchisme.

(Ce post devrait donc peut-être petre déplacé dans une autre rubrique)

A savoir : l'anarchisme ne remet pas en cause - réellement - la société industrielle. Il vit sur l'espoir de sa ruine, mais sans proposer quoi que ce soit à la place.

Exemple. L'anarchisme est-il pour le nucléaire ? Non, aux dernières nouvelles (enfin, j'espère).

Dans l'expression "centrale nucléaire", il y a deux mots qui ne peuvent être acceptés par les anarchistes : "centrale" et "nucléaire".
L'anarchiste n'est pas centraliste.
Et il n'est pas non plus nucléophile (pas moi en tout cas, vu tous les dégâts collatéraux du nucléaire, à commencer par ceux infligés aux travailleurs du nucléaire (mines d'uranium : des volontaires pour descendre donner un coup de main ? travaux de réparation dans les centrales ou on s'envoie de la radioactivité à pleins poumoins : des volontaires aussi dans la foule ?... les terrains sont pas chers autour de la Hague, on pourrait y recaser les gens des Charentes Maritimes...).

Alors, qu'est-ce qu'on fait une fois qu'on a arrêté les centrales nucléaires ? Et avant ça, comment les arrête-t-on ? (je veux dire par-là qu'en cas de "grrrrrêêêêêêve générale", les centrales nucléaires, elles, ne pourront pas faire grêve, car sinon leurs réacteurs passent en surchauffe et commencent à fondre.

En admettant qu'on règle ce problème, qu'est-ce qu'on fait après ?

C'est ça qui intéresse les gens. Ils ont besoin de savoir où ils vont poser leurs fesses "après".

Sinon, ça ne donne que des feux de paille. Les anarchistes montent au créneau, se font dégommer, et les partis politiques se partagent le pactole, mettent dans leur poche la foule dégrisée qui est prête à se soumettre au plus populiste.

Vu que les anarchistes vivent dans le "maintenant" (comme on l'a dit), il leur est justement difficile de se projeter dans le "demain" ou "l'après-demain".

C'est justement ça qui demande une réflexion structurée, politique.

Donc l'anti-parti, ok, mais avec une vision globale de la "chose" , un "plan" d'action sur plusieurs générations s'il le faut.

Sans ça, le parti capitaliste et ses filiales sociales démocrates sont encore là pour un bon bout de temps.

Désolé si j'ai digressé, mais tout se tient, à mon avis.
avatar
Goeland60

Messages : 92
Date d'inscription : 03/04/2010

http://anarchisme-vert-anarcho-primitivisme.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  spike le Ven 9 Avr - 17:36

Tout à fait d'accord avec toi Goeland.
Pour la structure dur / flexible: on pourrait faire un truc comme l'IS un peu, car les situs ne voulaient pas créer une doctrine, mais une façon de penser, donc tous le monde peut se dire situationnistes.
Donc on pourrait créer une structure avec un petit nombre de militants "de base", structurée "en dur " et après dire que "tout le monde peut faire parti de l'anti-parti".
Le problème des groupes non structurés "en dur" c'est qu'ils ont une visibilité réduite (comme le RASH et le SHARP en france, au contraire de la Colombie par ex).
HS: excusez moi de faire tout le temps référence aux skins, je fais pas une fixette dessus, c'est juste que c'est les exemples qui s'imposent à moi.


Dernière édition par spike le Ven 9 Avr - 17:53, édité 1 fois
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Ven 9 Avr - 17:44


Autre parenthèse (ah non, suffit !! :-) Mes posts sont toujours longs et décousus (désolé pour ça). C'est ma manière de réfléchir en roue libre, en laissant sortir ce qui vient. Celui-ci ne fait pas exception à la règle... (soupirs soupirs :-))
moi ça me va tres bien la spontanéité, changes rien Wink
Je ne pensais pas - a priori - à une structure "en dur", mais plutôt à quelque chose de fantômatique.
pour faire le buzz bien sur l'idée est tentante.
pour des "resultats" à long terme il faudra bien une "image sociale" ...
impossible je te dis, leur première décision a été de s'auto-dissoudre, ils ont appelé ça s'anti-ciper...
excellent !! ^^
nous n'avons pas les idées claires
>>>>
l'anarchisme ne remet pas en cause - réellement - la société industrielle
déjà dit plus haut, faire une critique complete des aberrations existantes, une des premieres taches de l'antiparti.
on pourrait y recaser les gens des Charentes Maritimes..
j'adore ton humour !! Wink
qu'est-ce qu'on fait après ?
la question de l'apres est non seulement fandamentale mais prioritaire puisque devant definir les prerequis à l'action.
necessite un autre sujet.
un "plan" d'action sur plusieurs générations s'il le faut.
c'est absolument nécessaire.


>>>>>

je rappelle à tous que nous sommes dans un sujet public.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  Lib le Ven 9 Avr - 18:29

"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait été d'abord utopie." (anonyme) Very Happy

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  niouze le Ven 9 Avr - 19:06

nous n'avons pas les idées claires
>>>>
l'anarchisme ne remet pas en cause - réellement - la société industrielle
j'irait plus loin de sa a mon sens l'anarchie tel que vue dans les texte et même en parti sur le terrain (apres tout depend desquels )
ne remet pas en cause la valeur travail .... elle veut substituer dans la plupart des cas un patron par l'autogestion sans reflechire vraiment a cette valeur travail .... nombre d'anar vont defendre le travailleur au lieu de l'inciter a stopper net ... nous vivons dans une société marchandiser ou la plupart de ce qu'on produit ne sert a rien et pourtant j'entend pas assez les anar la dessus ,les seuls qui combatte cette idée de faite ce sont les marges

Alors, qu'est-ce qu'on fait une fois qu'on a arrêté les centrales nucléaires ? Et avant ça, comment les arrête-t-on ? (je veux dire par-là qu'en cas de "grrrrrêêêêêêve générale", les centrales nucléaires, elles, ne pourront pas faire grêve, car sinon leurs réacteurs passent en surchauffe et commencent à fondre.

En admettant qu'on règle ce problème, qu'est-ce qu'on fait après ?

C'est ça qui intéresse les gens. Ils ont besoin de savoir où ils vont poser leurs fesses "après".
ton exemple montre pleinement le probleme d'une refonte de la société ....que faire de ce qu'on a pas voulu mais qui est la??? il est claire et net que deja les gouvernant qui l'ont mis en place n'en savent rien (vision a court terme) alors nous ???

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5030
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  Goeland60 le Ven 9 Avr - 20:04

100% d'accord avec toi, Niouze.

Question à propos de l'anti-parti : est-ce qu'un truc comme le Comité Invisible, par exemple, est ou n'est pas un anti-parti (dans ses principes) ?

Je dirais qu'ils manquent un peu d'humour, par exemple et se la pètent un peu (beaucoup), mais question analyse de la société, j'ai trouvé ça plutôt lucide. Non ?

Dites-moi...
avatar
Goeland60

Messages : 92
Date d'inscription : 03/04/2010

http://anarchisme-vert-anarcho-primitivisme.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Ven 9 Avr - 20:16

je manque d'infos à ce sujet.

le peu que j'en ai lu n'est pas pire.

de là à qualifier ça d'antiparti, ce n'est pas vraiment l'idée que j'en ai.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  Goeland60 le Ven 9 Avr - 22:03

Tu conçois l'anti-parti comme quelque chose de plus "rassembleur", de moins "groupusculaire" ?
Qui soit - peut-être - une interface entre le milieu activiste et le terrain politique ?
avatar
Goeland60

Messages : 92
Date d'inscription : 03/04/2010

http://anarchisme-vert-anarcho-primitivisme.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  Invité le Ven 9 Avr - 22:07

Tu peux développer un peu ? Ça m'a l'air intéressant mais je ne suis pas sûre de tout comprendre (tu apprendras, avec le temps sur ce forum, que j'ai l'esprit lent^^). Sans oublier, tout de même, que nous sommes sur un forum public...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  Goeland60 le Ven 9 Avr - 22:32

>>> Nyark Nyark :

Je suis pas du genre vraiment vif comme l'éclair non plus : la plupart des choses que je dis, je ne les comprends qu'après, quand les autres me les expliquent (s'ils ou elles ont cette bonté :-))

Ma question sur l'anti-parti vient d'une lecture que j'ai eu y'a pas longtemps (je n'oublie pas que nous sommes sur un forum public (j'EDITerai rapido si nécessaire).

Le livre en question concernait un groupe d'éco-activistes (peu importe en soi, ce qui compte c'est qu'ils faisaient des choses répréhensibles par la loi).
Aux Etats-Unis (où ça se passe) ce genre de groupe a un porte-parole : une personne qui fait l'interface entre les activistes et la presse.
Il publie par exemple les communiqués revendiquant les actions.

Bref... Ce qui me faisait penser à l'anti-parti, c'est cette notion d'interface entre une pensée qui ne se préoccupe pas de la loi, et le monde politique.

Je ne sais pas si c'est plus clair qu'avant mon explication :-)))

J'essaye de me résumer (y'a une deuxième point ensuite...) : l'anti-parti aurait pignon sur rue, mais sa pensée elle serait en quelque sorte dépourvue de toute censure. L'anti-parti serait le porte-parole de cette euh pensée non-censurée.

Entre autres choses. Mais disons que c'est la notion d'interface que je voulais expliciter.

Autre approche :
L'anti-parti ne serait pas politiquement correct. Mais il ne serait pas dans le registre d'un Siné Hebdo, par exemple, qui n'a pas de projet politique personnel (il se situe à côté du champ politique, libre du champ politique, parce qu'en dehors (ce qui n'est donc pas une vraie liberté politique).

L'anti-parti lui se situerait clairement au sein du champ politique, où il exprimerait une pensée libre. Ce qui poserait donc des problèmes de censure. D'où l'interface, le côté porte-parole (d'actions, pas seulement de pensées).

3. Une question : comment l'anti-parti peut-il exister dans le champ médiatique, sans en devenir dépendant ?
Peut-être par la question de la censure. En passant outre la censure. Ce qui conduirait souvent ses anti-partisans à passer par la case Prison, et Procès.

Ce qui serait alors le moyen de faire parler des idées (que le pouvoir veut censurer).

? ? ?
avatar
Goeland60

Messages : 92
Date d'inscription : 03/04/2010

http://anarchisme-vert-anarcho-primitivisme.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Sam 10 Avr - 9:31

une interface entre le milieu activiste et le terrain politique
oui.
que le noir ne soit pas caché mais pas forcément trop mis en avant, pour les raisons citées plus haut.
comment l'anti-parti peut-il exister dans le champ médiatique
comme dit plus haut, nécessité d'un média.

avoir un outil qui servent à remettre sur le devant de la scene des idées qui sont habituellement "refoulées".
sans participer à la mascarade tout en la remettant en cause.

le pb des poursuites éventuelles de toutes façons ...
rien que les propos tenus dans ce topic ...

il est trop tard pour nier le 4° reich.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Sam 10 Avr - 9:58

pour info

Patrick Sébastien, un amuseur d’utilité public ?
David Abiker - Hier, 22:59

Parlons Net reçoit aujourd’hui un homme de médias et de télévision, un saltimbanque aussi, Patrick sébastien qui a lancé il y a quelques semaines en s’appuyant sur internet un rassemblement humaniste et citoyen de pression et de conscience. Une fois n’est pas coutume avec Patrick sébastien on ne blaguera pas et on parle politique, liberté d’expression, censure et audiovisuel public.

Pour interroger Patrick Sébastien Augustin Scalbert de Rue89, Johan Hufnagel de Slate.fr et Julien Mielkareck du site d’information Ozap.

http://www.france-info.com/chroniques-parlons-net-2010-04-09-patrick-sebastien-un-amuseur-d-utilite-public-427811-81-264.html


================

également
Jean-Luc Mélenchon devant les jeunes journalistes : "ni excuses, ni regrets"
France Info - 08:30

Jean-Luc Mélenchon en "lutte politique" contre le système médiatique... Trois semaines après sa vive altercation avec un étudiant en journalisme, qui a depuis fait le tour du net et des médias traditionnels, le leader du Parti de gauche était hier après-midi l’invité du Centre de formation des journalistes à Paris. "Ni excuses, ni regrets", juste une tentative d’explication : c’était une "colère d’épuisement" en fin de campagne.
Partisan d’une "révolution citoyenne des médias", il s’en est pris à la "cléricature médiatique" qui l’aurait "désigné à la vindicte publique"...


ah les modes ....
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  niouze le Sam 10 Avr - 11:45

Aux Etats-Unis (où ça se passe) ce genre de groupe a un porte-parole : une personne qui fait l'interface entre les activistes et la presse.
Il publie par exemple les communiqués revendiquant les actions.

ceci est ce qui me pose le plus de probleme dans l'idée d'antipartie c'est comment faire en sorte de communiquer aux media (qui sont friand de tête (donc pas de sous commandant marcos ) qui n'aime pas le changement (donc pas rotation des porte paroles ) et en même temps faire en sorte que l'antiparti ne se retrouve jamais avec un pseudo (même anti)leader ....

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5030
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Sam 10 Avr - 11:47

à nous d'emmerder les médias.

fuck les habitudes.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  niouze le Sam 10 Avr - 14:28

patrick sebastien :j'attaque son manifeste et sa commence bizzarement : VOICI LES EXTRAITS DU MANIFESTE
« UNE REVOLTE, PAS UNE REVOLUTION »
DE PATRICK SEBASTIEN

suivi de la version integral est disponible en librairie son manifeste ne serait il pas une operation marketing
bon allez je me devoue je me lance dans sa lecture

edit je vient de commencer son pseudo manifeste au bout de 3 page j'ai deja moult critique si sa interresse des gens qui n'ont pas envie de ce prendre la tête a le lire (bien que sa vole pas haut) je pourrait faire un topic dessus

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5030
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Sam 10 Avr - 16:10

si tu le sens.
tu vas avoir du taf je pense ^^
honnetement j'ai pas eu le courage.^^
j'ai juste entendu ce qu'il en dit dans les medias.

je rappelle que je l'ai cité pour le coté interessant de la démarche et non pas pour le contenu, duquel je n'attends ...
pas grand chose.


Dernière édition par ivo le Sam 10 Avr - 16:12, édité 1 fois
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  Goeland60 le Sam 10 Avr - 16:11

Petit extrait (du livre du sieur Sébastien) :
(Le nom de son organisation s'appelle apparemment le DARD)

"D où que vous soyez, qui que vous soyez, le D.A.R.D. propose de vous fédérer autour d une idéologie qui place l individu comme priorité absolue de notre société. ( Les initiales signifient : Droit Au Respect et à la Dignité. (clin d oeil à celui qui m a enseigné la tolérance et l humanisme : Frédéric Dard). Le D.A.R.D. est une entreprise de réveil. Il ne s agit pas de renverser l ordre établi. Il s agit de rendre à chacun la considération qu il mérite."

Ha ha ha ha ha ha ha ! Sacré Patrick, toujours aussi drôle ! Franchement, tu devrais écrire des sketches, t'as un don ! Si si !


Dernière édition par Goeland60 le Sam 10 Avr - 16:23, édité 2 fois
avatar
Goeland60

Messages : 92
Date d'inscription : 03/04/2010

http://anarchisme-vert-anarcho-primitivisme.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ivo le Sam 10 Avr - 16:13

c'est clair.

mais c'est quand meme pas pire qu'ils continuent à voter rose saumon.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  spike le Jeu 6 Mai - 13:55

Bon qu'est-ce-qu'on fait, on laisse pourrir l'idée ou on tente quelques choses? Moi je suis partant.
On essaie d'écrire un texte posant les bases de l'Anti-parti?
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  spike le Jeu 6 Mai - 18:45

ivo a écrit:tu penses qu'on peut créer un anti parti là comme ça ... sans autre reflexion ??

Bah peut être qu'en essayant de poser les bases ensemble, on y verra un peu plus clair?
Je sais pas, moi je dis ça, je dis rien hein...
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  ringostare le Ven 6 Aoû - 8:26

Allez, j'ai décidé de me mêler à cette discussion, même si elle s'est éteinte le jour ou quelqu'un à proposé d'écrire un texte... Twisted Evil

Pour moi, la seule raison que je vois de monter un parti est de pouvoir soustraire le pourcentage de bulletin blancs à une redistribution aux autres partis.
Actuellement, (à ma connaissance...) les abstentions et les bulletins blancs, augmentent les différences de pourcentages entre les partis, de manière proportionnelle à leurs résultats. Ca ne change pas le vainqueur, mais bien la différence de pourcentage de voix, ce qui un jour pourrait permettre à un parti de passer à la majorité absolue.

Exemple :
VOTES REELS 100% = Parti1 15% + Parti2 20% + parti3 25% + Buletins Blancs 10% + Abstentions 30%.
Pour moi, les résultats devraient être ces votes réels, mais non, les résultats, les voici :
Les 60% de votes vers les partis deviennent miraculeusement 100%
RESULTAT FINAL : 100% = Parti1 25% + Parti2 33% + parti3 42%
sacrée différence, non ?

Ca vaut donc vraiment le coup de se battre pour la prise en compte des abstentions et bulletin blanc, au moins le blanc. Et peut être que si ce combat est impossible, alors un parti uniquement destiné à comptabiliser ces bulletins blancs, pourrait être une bonne idée.
avatar
ringostare

Messages : 82
Date d'inscription : 06/05/2010

http://www.anartisanart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un anti-parti ? "

Message  niouze le Ven 6 Aoû - 18:20

en faite sa revient a ce qui me semble le premier probleme du truc; soit on lance le truc comme une idée virale (type plutot que pas allez voter glisse un bulletin anti parti dans l'urne) et la sa sera comptabiliser comme nul donc a moins de réussir a motiver plusieurs centaine de millier de personne sa passera inaperçu (faut pas compter sur les média trad pour en parler), et même dasn le cas ou sa attire plein de monde on en etend parler ; sa change rien (y a qu'a voir l'abstention qui est toujours considerer comme etant le fait des gens qui vont a la peche Wink )
soit tu monte un parti (donc une structure traditionel même si "anti") et tu rentre dans leur jeux ...

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5030
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum