Derniers sujets
» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Ven 8 Juin - 19:54

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» étude du fascisme
par ivo Mar 6 Fév - 8:58

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

makhnovtchina

Aller en bas

makhnovtchina

Message  flippy le Dim 21 Mar - 11:04

un autre moment fort du mouvement anar, dont les bérus ont repris un chant populaire pour le faire à la sauce keupon...

LA MAKHNOVTCHINA

De 1918 à 1921, un mouvement révolutionnaire paysan prit de l’ampleur en Ukraine et lutta à la fois contre l’oppression bolchevique et bourgeoise. Un militant anarchiste ukrainien, Nestor Makhno, devint la figure incontournable d’une partie de ce mouvement insurrectionnel, qui fut appelé mouvement makhnoviste ou Makhnovtchina.

Contexte historique

A la fin du mois de février 1917, excédé par une guerre qui n’en finissait plus et une famine qui s’accentuait, le peuple russe détruisit en moins d’une semaine la domination tsariste. Un gouvernement bourgeois fut constitué, le gouvernement Kérensky, qui réussit tant bien que mal à se maintenir au pouvoir jusqu’en octobre 1917. Trop timoré, refusant d’arrêter la guerre et incapable de régler les problèmes politiques et économiques, ce gouvernement de fantôches fut renversé par les masses populaires russes le 25 octobre, et cela sous l’impulsion du parti bolchevik.

Les bolcheviks bénéficièrent de l’appui de l’armée, des Soviets (conseils d’ouvriers, fonctionnant au début de la révolution sur une base autogestionnaire) et surtout ont pris le pouvoir politique grâce à des mots d’ordres percutants et libertaires : « A bas la guerre ! Vive la paix immédiate ! La terre aux Paysans ! Les usines aux ouvriers ! » Ces deux derniers slogans signifiaient explicitement que la terre et les usines seraient sous le contrôle des paysans et des ouvriers. Cependant, vu que le parti bolchevik, qui détenait l’appareil d’état, prétendait être le seul représentant de la classe ouvrière et méprisait la classe paysanne, il nationalisa et militarisa la production dans les usines et pilla les campagnes…

Sous la « dictature du prolétariat », qui était en fait la dictature du parti bolchevik sur le prolétariat, la bureaucratie étatique, l’armée et la police furent développées à outrance non pas pour lutter contre les armées contre-révolutionnaires, mais plutôt pour permettre aux nouveaux tyrans « rouges » de juguler les velléités de révoltes populaires. Les travailleurs russes furent ainsi sommés, sous peine de mort, au début de l’année 1918, de remettre leurs armes aux autorités militaires bolchévistes.

Après la signature du traité de Brest-Litovsk (3 mars 1918), qui offrait l’Ukraine aux Allemands, les bolcheviks se sentirent en confiance et débutèrent la répression de leurs opposants politiques. Ils s’attaquèrent aux socialistes-révolutionnaires de gauche, qui avaient été leurs alliés, mais surtout commencèrent à éliminer physiquement les anarchistes, qui étaient les seuls à prôner la liberté d’action et d’organisation pour le peuple laborieux. C’est dans cette période historique troublée que le mouvement makhnoviste naquit…

Naissance, développement et extinction du mouvement makhnoviste

En Ukraine, dans cette région agricole jadis appelée « le grenier de l’Europe » en raison de ses récoltes abondantes, trois forces politiques totalement différentes étaient présentes.

Les bolcheviks, qui après le départ des allemands en décembre revinrent militairement en Ukraine ; il est en effet intéressant de noter que les forces organisées du parti communiste étaient très faibles en Ukraine.

La Pétliourovtchina, un mouvement national autonomiste et bourgeois qui rencontra beaucoup de succès à la fin de l’année 1918, mais se désagrégea par la suite, les paysans et ouvriers ukrainiens désirant manifestement plus qu’une quelconque démocratie parlementaire bourgeoise. Néanmoins, les « pétliourovtzi » réussirent à se maintenir dans certaines parties de l’Ukraine.

Enfin, la Makhnovtchina. Ce mouvement paysan indépendant, essentiellement « actif » dans le sud de l’Ukraine, était le seul à œuvrer pour l’émancipation totale des travailleurs, autant à un niveau économique que politique. Dès octobre 1918, l’armée insurrectionnelle makhnoviste lutta à la fois contre les allemands et le gouvernement bourgeois de Petlioura. A partir de 1919, l’intervention militaire importante du général Dénikine, qui voulait rétablir un système monarchiste, compliqua encore la tâche révolutionnaire que se fixaient les makhnovistes et qu’ils mettaient en place dans les régions qu’ils libéraient. Les makhnovistes conclurent un accord militaire avec les bolchéviks, qui commençaient à apparaître militairement dans la région, afin de combattre la contre-révolution dénikinienne. Trahis par l’armée rouge, qui était commandée par Trotsky, les makhnovistes furent obligés, en juin 1919, d’abandonner à Dénikine une partie de l’Ukraine. De juin à décembre 1919, l’armée rouge ayant quitté l’Ukraine, l’armée insurrectionnelle makhnoviste se reconstitua, engagea de nouveau le combat contre l’armée de Dénikine et réussit à la vaincre au prix de luttes acharnées. Enfin, pendant toute l’année 1920 et la moitié de 1921, les makhnovistes combattirent en même temps l’armée blanche de Wrangel, qu’ils vainquirent également et l’armée rouge, qui, trahissant de nouveau un accord militaire parvint à annihiler la résistance paysanne ukrainienne. Les bolcheviks traitèrent les makhnovistes de « contre-révolutionnaires » et fusillèrent impitoyablement toutes les personnes qui éprouvaient de la sympathie pour la makhnovtchina. Pourquoi un tel acharnement destructeur envers d’authentiques révolutionnaires ?

Objectifs de la Makhnovtchina, et les moyens d’actions qu’elle employa

Même si la makhnovtchina n’était pas composée exclusivement d’anarchistes, il y eut néanmoins beaucoup de militants anarchistes (Makhno, Martchenko, Korilenko, Archinoff, Voline, etc.) qui eurent un rôle prépondérant dans le mouvement insurrectionnel makhnoviste. Les makhnovistes propagèrent en conséquence des idées contradictoires à celles qu’imposaient par la force les bolchéviks dans le reste de la Russie. Ainsi, les makhnovistes refusaient obstinément la dictature d’une organisation politique sur le peuple et préconisaient une auto-administration libre et entière des travailleurs eux-mêmes dans leurs localités, De plus, les makhnovistes désiraient que les Soviets soient totalement indépendants de tout parti politique et qu’ils fassent partie d’un système économique basé sur l’égalité sociale. Il est important de souligner que l’armée insurrectionnelle makhnoviste, si elle s’efforçait de diffuser ces idées, n’exerçait aucune pression sur les paysans pour qu’ils les mettent en place. Cependant, dans la région de Gouliaï-Polié, de nombreuses communes libres furent organisées ; elles étaient basées sur l’entr’aide matérielle et morale, et sur les principes non-autoritaires et égalitaires. Malgré une situation militaire difficile, trois congrès régionaux furent organisés du 23 janvier au 10 avril 1919, qui avaient pour fonction de déterminer les objectifs économiques et sociaux que se fixaient les masses paysannes et de coordonner les efforts pour une réalisation rapide de ces mêmes objectifs. La makhnovtchina fit tout ce qui était en son pouvoir pour encourager, favoriser cette auto-organisation ; signalons également que les makhnovistes permettaient une liberté d’expression et d’association très importante aux socialistes-révolutionnaires et aux bolchéviks, bien que ces derniers aient déjà commencé une répression impitoyable contre les anarchistes russes. Pourtant, le mouvement makhnoviste souffrit de difficultés importantes qui malheureusement empêchèrent une organisation sociale réellement anarchiste des masses paysannes ukrainiennes.

Tout d’abord, la liberté des paysans était garantie par une armée, qui d’ailleurs manqua cruellement d’armes et de munitions ; or, une armée, même composée de révolutionnaires intègres, finit fatalement par devenir un danger, car elle tend toujours à devenir un instrument d’injustice et d’oppression. On peut également reprocher aux makhnovistes une certaine naïveté envers les bolcheviks qui les trahirent par deux fois. Les combats incessants contre les armées blanches et rouges ont donc considérablement nui à une nouvelle organisation sociale durable et c’est la défaite, en 1921, de l’armée insurrectionnelle makhnoviste face à l’armée rouge qui détruisit complètement cette expérience libertaire formidable qu’était la makhnovtchina…

Conclusion : anarchisme et marxisme, deux visions totalement opposées de la révolution…

A travers ce bref exposé sur un fait historique peu connu, nous pouvons dégager ce qui nous différencie fondamentalement des marxistes. D’un point de vue théorique, les marxistes estiment nécessaire une étape transitoire, la « dictature du prolétariat », un Etat ouvrier qui obligerait même contre leur gré les masses à être « révolutionnaires ». Nous, anarchistes, pensons qu’il faut transformer les bases économiques et sociales de la société sans avoir recours à l’Etat, qui est une source perpétuelle d’oppression. Nous préconisons par conséquent une association librement consentie et fédéraliste des travailleurs, des chômeurs, des étudiants, etc., afin de renverser le système capitaliste, l’oligarchie politique étatiste et de reconstruire après cela une nouvelle société, où aucun ne pourra exploiter ou gouverner un autre homme.
D’un point de vue pratique, nous ne pensons pas comme les marxistes que la « fin justifie les moyens », mais que la réalisation d’un idéal dépend étroitement des moyens qu’on a utilisés pour y parvenir.
Enfin, les anarchistes ne pensent pas être « l’avant-garde éclairée du prolétariat », et ne veulent surtout pas diriger les mouvements sociaux, les infiltrer, mais plutôt proposer une autre forme d’organisation sociale à ceux qui luttent contre ce système barbare et aider ces mouvements à ne pas tomber dans le réformisme mou et consensuel qui sévit actuellement…
source : http://www.lautodidacte.lautre.net/fedana/drapeau/dn15-16.html
avatar
flippy

Messages : 21
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum