Derniers sujets
» homophobie dans le monde ...
par ivo Hier à 8:59

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Hier à 8:44

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Hier à 8:36

» petits business entre amis
par ivo Hier à 8:31

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» immigration ...
par ivo Dim 19 Nov - 8:23

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 18 Nov - 10:36

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» enfance ...
par ivo Sam 18 Nov - 10:33

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» Révolution russe
par niouze Ven 17 Nov - 12:17

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» macronie
par ivo Ven 17 Nov - 7:49

» la phrase du jour
par ivo Ven 17 Nov - 7:13

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» flicage total du net
par ivo Jeu 16 Nov - 8:19

» internet , technologie, ...
par ivo Jeu 16 Nov - 8:07

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 15 Nov - 8:30

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 14 Nov - 10:01

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» pesticides / fongicides
par ivo Dim 12 Nov - 8:42

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Dim 12 Nov - 8:16

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

» impots
par ivo Sam 11 Nov - 9:12

» contre l'esclavage moderne
par ivo Sam 11 Nov - 9:01

» démocratie et justice ...
par ivo Sam 11 Nov - 8:33

» Today's joke
par ivo Ven 10 Nov - 9:49

» Les prisons: questions.
par ivo Ven 10 Nov - 9:04

» Affaire de Tarnac
par ivo Mer 25 Oct - 11:20

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mer 25 Oct - 10:13

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mer 25 Oct - 10:00

internet , technologie, ...

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Sam 26 Mai - 14:00

Droit d'auteur : Google supprime plus d'un million d'URL par mois
http://www.01net.com/editorial/566755/droit-dauteur-google-supprime-plus-dun-million-durl-par-mois/


Google vient d’ouvrir une nouvelle page de son Transparency Report, son site qui donnait déjà des chiffres sur les demandes d’informations sur ses utilisateurs effectués par les gouvernements. La firme américaine détaille désormais les demandes de suppression de résultats de recherche de la part des ayants droit pour atteinte au droit d'auteur.

Et les chiffres sont… massifs. Ainsi, le rapport indique que Google a, le mois dernier, reçu 1 246 713 demandes de suppression d’URL de sa base de données, des adresses qui pointaient vers des contenus pirates. On apprend par ailleurs que ces demandes, en provenance de 1 296 ayants droit, pointaient vers 24 129 sites différents ! « Nous démarrons ce projet parce que nous supprimons davantage de résultats en réponse à des demandes liés au copyright que pour toute autre raison », indique Fred von Lohmann, avocat en charge des questions de droit d’auteur chez Google, sur le blog officiel de la firme.

Plus de 500 000 demandes pour le compte de Microsoft

Intéressant : Google entre dans le détail, il précise également sur cette page quels titulaires de droits se sont le plus manifestés au cours de ces trente derniers jours. Et le plus actif d’entre eux n’est autre que… Microsoft, qui avec 543 378 demandes en un mois via des organismes de signalement, représente presque la moitié des suppressions réalisées par Google !


Si Mountain View ne précise évidemment pas les contenus concernés – sans doute des Office et Windows piratés –, on découvre en revanche les sites les plus souvent cités. C’est d’ailleurs un point assez cocasse : en pratiquant ainsi l’ouverture, Google permet aux internautes de faire connaissance avec de nombreux sites hébergeant des contenus piratés !

La suite du classement montre des titulaires de droits variés. Sans surprise, on trouve la BPI et la RIAA, ainsi que NBC Universal dans le top 5. Plus étonnant, de nombreux éditeurs de contenus pornographiques sont également particulièrement actifs dans leurs demandes de suppression. Quant à l’organisme français Police du Net, il a demandé le retrait de quelque 2 020 URL en provenance de 650 domaines.
http://www.google.com/transparencyreport/
http://www.01net.com/editorial/534822/la-france-reclame-des-donnees-personnelles-d-internautes-a-google/
http://www.google.com/transparencyreport/removals/copyright/owners/3599/
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Mar 29 Mai - 10:45

Spécial sécurité : Tempest, l’art d’écouter aux portes électromagnétiques
Sommaire :
1 - Tempest, l’art d’écouter aux portes électromagnétiques
2 - Tweeter chiffré n’est pas jouer
3 - La Marétique, des TIC qui ne doivent pas prendre l’eau
4 - Les entreprises TIC US « pro-dictateurs » dans le collimateur
>>>
http://www.lemagit.fr/article/securite/11115/1/special-securite-tempest-art-ecouter-aux-portes-electromagnetiques/
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Mar 29 Mai - 17:34

Un puissant virus informatique utilisé comme cyber-arme contre l'Iran
fr info
Le spécialiste russe des antivirus, Kaspersky Lab, a découvert un nouveau virus informatique. Baptisé Flame, il serait utilisé comme une cyber-arme contre l'Iran et plusieurs autres pays. Les autorités iraniennes ont réagi dans la foulée expliquant qu'elles avaient mis en place un antidote.

Selon Kaspersky Lab ce virus circulerait dans la nature depuis près de deux ans et aurait un potentiel d'infiltration inégalé. Baptisé Flame, il est capable de dérober des informations dans des fichiers stockés, des listes de contacts, ou des conversations audio. Selon l'éditeur russe d'antivirus :

"La complexité et la fonctionnalité du programme récemment détecté dépassent celles de toutes les autres cybermenaces connues à ce jour."

Flame aurait été utilisé pour cibler l'Iran, déjà attaquée par plusieurs virus ces dernières années. Le ministère du pétrole et le principal terminal du pays auraient été visés cette fois-ci. Un précédent virus ciblait le programme nucléaire iranien.

Les spéculations vont d'ailleurs bon train pour savoir qui est derrière la fabrication de Flame. Il semble peu probable qu'il soit l'œuvre – comme souvent – de "petits génies" de l'informatique. Selon Kaspersky, "la sophistication de la menace ne laise aucun doute sur le fait que c'est un État qui a sponsorisé la recherche".

Le ministre israélien des Affaires stratégiques a d'ailleurs étayé ces spéculations expliquant qu'il trouvait justifié le recours à de puissants virus informatiques afin de contrer la menace nucléaire iranienne.

Selon l'agence iranienne Fars, le virus est déjà responsable du vol à grande échelle au cours des dernières semaines de données, sans préciser quels types de données avaient été piratés. Toujours selon Fars, Flame serait particulièrement actif en Iran, au Soudan, en Syrie, en Arabie Saoudite et en Égypte. Les autorités iraniennes viennent d'affirmer qu'elles avaient à préparer un anti-virus capable de l'éliminer.

Flame, puissant virus utilisé comme cyber-arme, précisions de Grégory Philipps, interrogé par Bernard Thomasson
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Mer 30 Mai - 10:20

« Flame », le super virus qui fait peur
http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2012/05/30/article_l-histoire.shtml
Le spécialiste russe de la lutte antivirus Kaspersky Lab a identifié une cyber-arme utilisée contre des pays tels que l'Iran, probablement au profit de l'Occident et d'Israël, un virus d'une sophistication telle qu'elle suppose le concours d'un État.

Ce logiciel malveillant, connu sous le nom de « Flame », est actuellement utilisé à des fins de « cyber-espionnage », a indiqué la société russe, l'un des premiers fabricants mondiaux d'antivirus.

Ce virus, détecté dans le cadre d'une enquête lancée par l'Union internationale de télécommunications (ITU), a un potentiel d'infiltration inégalé.

Une fois qu'un système est infecté, « Flame » commence une série complexe d'opérations, telles que des captures d'écran, des enregistrements via un micro des conversations audio, ou encore l'usage de Bluetooth pour identifier les appareils aux alentours.

Le virus est en fait un gigantesque ensemble de modules qui se déploient progressivement dans les systèmes infectés et laisse très peu d'empreintes. Pour Norton, ces attaques sont menées par « des groupes organisés, financés, qui s'attendent à ce qu'on remonte la piste. Et donc ils ont tout fait pour la brouiller ».

Sauf qu'hier le ministre israélien des Affaires stratégiques s'est clairement prononcé sur le recours à de tels virus, ce qui aliment e les spéculations sur une possible implication de son pays dans « Flame » : « Il est justifié, pour quiconque considère la menace iranienne comme significative, de prendre différentes mesures, y compris celle-là, pour la stopper », a-t-il estimé.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  niouze le Mer 30 Mai - 14:35

j'arrive pas a trouver la réponse: est ce que flame tourne sous tout les OS ou seulement sous windows ???
et si seulement sous windows comment des états peuvent utiliser cette OS pour des sites "sensibles "

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  niouze le Mer 30 Mai - 17:13

béh pas si sur , stuxnet tournait sur windows car les logiciels siemens visés etait sous windows (a ce que j'ai vu)
... mais pour flame j'avoue que sa m'intéresserais de savoir (vu qu'il n'a pas la même portée ni le même but )

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Sam 2 Juin - 13:00

Un virus informatique américain aurait retardé de cinq ans le programme nucléaire iranien
fr info
Selon le New York Times, les États-Unis et Israël ont développé un virus informatique avec lequel ils ont attaqué la centrale nucléaire de Natanz, en Iran. Cette attaque aurait permis de ralentir l'avancement du programme nucléaire iranien.


La centrale d'enrichissement de Natanz (ici en 2004) était la cible du virus américano-israélien. © Reuters

Une arme informatique, mise en place par George Bush et utilisée par Barack Obama. Ce n'est pas le scénario d'un nouveau James Bond, mais les informations bien réelles qui révèlent nos confrères du New York Times. Selon les experts du programme "Stuxnet" qui ont développé le virus, cette attaque aurait permis de retarder de cinq ans la mise en place du programme nucléaire iranien :

"Cela nous a permis de gagner du temps. Il a d'abord fallu passer d'une administration à une autre en préservant le projet.
Ensuite, il a fallu donner un peu plus de temps à Obama pour trouver des alternatives, comme les sanctions, etc."


Les gouvernements américain et israélien n'acceptent que depuis peu d'évoquer Stuxnet, détecté en 2010 sur le site iranien d'enrichissement d'uranium de Natanz. L'objectif de cette "arme informatique" très élaborée était de retarder les activités suspectes de la République islamique sans recourir à la force, de façon à gagner le temps nécessaire à l'adoption de sanctions efficaces.

Pendant les premiers mois de sa présidence, Barack Obama avait donné l'ordre d'intensifier les recherches et de lancer des attaques informatiques de plus en plus complexes en direction des principaux sites iraniens d'enrichissement d'uranium, explique le New York Times. Cela dit, la Maison blanche nie toute fuite contrôlée du virus dans "la nature". Du bout des lèvres, le ministre israélien des Affaires stratégiques — Moshé Yaalon, se défend :

"Il est justifié, pour quiconque considère la menace iranienne comme une menace significative, de prendre différentes mesures, y compris celle-là, pour la stopper."

D'autres "armes informatiques" ont été découvertes depuis Stuxnet. La compagnie Kasperki Lab a ainsi signalé récemment l'existence de Flame, qui a infecté des milliers d'ordinateurs au Moyen-Orient. Les autorités iraniennes avaient par ailleurs annoncé fin 2011 la découverte de "Duqu", autre arme inspirée de Stuxnet.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Mar 5 Juin - 13:04

Le virus informatique Flame dérobait des informations stockées sur des PDF en Iran
fr info
Flame, le virus informatique inédit qui touche en ce moment plusieurs régions du monde et en particulier l'Iran a été conçu notamment pour dérober des informations stockées sur des PDF et d'autres fichiers.


Le virus "Flame" © Capture d'écran Kaspersky Lab

Selon la société russe spécialiste de la lutte antivirus Kaspersky Lab "les instigateurs des attaques Flame semblent particulièrement intéressés par les documents PDF, Office et les schémas AutoCad" (réalisés par un logiciel de dessin assisté par ordinateur).
Le logiciel est capable de faire "de courts résumés" des documents qu'il repère, et "cherche aussi des messages électroniques", toujours selon le fabricant d'antivirus.
L'Iran est le pays le plus touché, mais ce virus utilisé à des fins de "cyber-espionnage", infecte aussi plusieurs autres régions du monde comme l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie-Pacifique.

Kaspersky Lab précise que le virus existait depuis quatre ans, mais que son infrastructure de commande et de contrôle s'est "immédiatement déconnectée du réseau" après l'annonce de son identification, la semaine dernière.
Le ministère des Affaires stratégiques avait justifié le recours à de tels virus afin de contrer la menace nucléaire iranienne.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Jeu 7 Juin - 9:28

"Do Not Track", l'option anti-pub qui risque de rendre le Web payant
fr info
Ne plus être suivi par les annonceurs publicitaires sur Internet... C'est possible grâce à une nouvelle fonction de certains navigateurs. Mais cela risque d'avoir des conséquences inattendues pour les internautes.

Ne plus être suivi à la trace par les annonceurs sur Internet. Par exemple, ne plus voir apparaître pendant des jours et des jours des publicités pour de la literie ou pour des chaussures sous prétexte que l'on a cliqué une fois sur une pub de lits ou de chaussures... C'est techniquement possible grâce à une fonction intitulée "Do Not Track", en français "Ne Me Suivez Pas", intégrée dans certains navigateurs Internet. Cette option ne bloque pas l'affichage des bannières publicitaires mais elle interdit la collecte d'informations vous concernant. Pour cela, elle neutralise les cookies, ces petits fichiers espions qui enregistrent vos déplacements sur le Web.

Cette fonction - également appelée DNT - existe depuis 2009 mais elle commence seulement à être utilisée à grande échelle. Le navigateur Firefox l'intègre depuis longtemps de même que Safari et Opéra (en revanche le navigateur Chrome de Google n'en dispose pas encore). Même Twitter vient d'adhérer à Do Not Track. Conséquence : cela évite que l'on vous propose automatiquement des nouveaux amis que vous n'avez pas demandés.

Cependant, cette fonction Do Not Track n'est pas activée par défaut. C'est à l'utilisateur de le faire.

Du moins, jusqu'à présent car Microsoft vient de jeter un pavé dans la marre. Le géant américain du logiciel a promis d'ajouter prochainement cette option à son navigateur Internet Explorer et celle-ci sera cette fois activée par défaut. En d'autres termes : les annonceurs ne pourront pas vous suivre tant que vous ne ferez pas la démarche de les y autoriser.

Cette affaire a déclenché un vent de panique du côté des annonceurs et des agences de pub, aux Etats-Unis comme en France, car ceux-ci risque de se voir priver d'un important moyen d'adresser de la publicité ciblée.

Mais surtout, cette mesure en apparence favorable aux internautes pourrait se retourner contre eux car, privés de ressources publicitaires, les sites Web pourraient, logiquement, tenter de faire payer désormais l'accès à leur contenu.

Autrement dit : la fin de la pub sur le Web ce serait aussi la fin de la gratuité.

Do Not Track aurait alors pour effet de rendre le Web payant
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  niouze le Jeu 7 Juin - 13:56

utilise deja ainsi que adblock (pour bloquer les pub ) et sa n"'empeche pas les sites de vivre...

(bon une fois sur un site de direct download on m'a demander de désactivé ses fonctions )

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Ven 8 Juin - 13:51

reçu à l'instant ^^



Confirmation / Authentification de votre identité !!Mail Google !!

Cher(e) membre,

Nous vous contactons dans le but de répertorier nos utilisateurs et supprimer tous les comptes inactifs . Alors pour bénéficier toujours de nos services il est impératif de passer cette étape en fournissant les informations nécessaires vous concernant:

Nom & Prénom : ..............................
Date de naissance:...........................
Adresse de messa/gerie: .....................
Mot de passe:................................
Confirmation Mot de passe:...................
Pays:........................................
Ville :......................................
Profession:..................................
N° Téléphone:................................

En cas de refus ,votre compte sera considéré comme inactif et sera donc supprimé.

Veuillez considérer ce message comme étant le dernier avertissement
.

XD !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

soit c'est un fake, pas mal ^^
soit c'est ggl, et vous savez ce que je leur réponds ?? Wink
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  Chabane's rds le Ven 8 Juin - 15:07

^ ça c'est du pur phishing...
avatar
Chabane's rds

Messages : 227
Date d'inscription : 09/09/2009

http://www.chabanesrecords.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  niouze le Ven 8 Juin - 15:13

fait comme moi dit n'imp' je croit pas qu'une loi interdisent de mentir a gogol

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Sam 9 Juin - 10:05

La MPAA d'accord pour que les utilisateurs de MegaUpload récupèrent leurs fichiers légaux
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/06/07/la-mpaa-d-accord-pour-que-les-utilisateurs-de-megaupload-recuperent-leurs-fichiers-legaux_1714222_651865.html
La Motion Picture Association of America (MPAA), représentant de l'industrie du cinéma américain, a donné son accord, mardi 5 mai, pour que les utilisateurs de MegaUpload puissent avoir accès aux fichiers légaux stockés sur les serveurs du site de partage.

Dans une lettre révélée par TorrentFreak, l'avocat de la MPAA rappelle ainsi que "les conditions d'utilisation de Megaupload rejettent toute garantie d'accès continue aux contenus téléchargés", mais que "la position des membres de la MPAA est que, si la cour souhaite autoriser l'accès aux utilisateurs [...] pour permettre la récupération des fichiers, il est essentiel que ce mécanisme inclue une procédure pour assurer que les contenus auxquels les utilisateurs accèdent ne soient pas des fichiers qui ont été téléchargés illégalement sur leur compte".

Les serveurs de MegaUpload restent inutilisables depuis leur saisie, le 19 janvier 2012. En avril, la MPAA s'était prononcée en faveur de la préservation de ces données qui, selon elle, permettent de prouver que le site était utilisé en majorité à des fins de téléchargement illicite. Les hébergeurs des serveurs, quant à eux, souhaitaient pouvoir libérer l'espace encombré par les utilisateurs. Selon l'hébergeur Carpathia Hosting, le stockage lui coûterait 9 000 dollars (7 160 euros) par jour.

Le Monde.fr

Kim Dotcom accuse le FBI d'avoir téléchargé illégalement des données de Megaupload
Les avocats de Kim Dotcom ont affirmé, mercredi 6 juin, que le FBI avait copié illégalement des données de MegaUpload depuis la Nouvelle-Zélande, pour les envoyer par colis aux États-Unis. Le site du magazine Wired rapporte que, pour les avocats du fondateur du site de partage de fichiers, le FBI n'aurait pas demandé d'accord à la police néozélandaise et aurait agi en amont du procès qui a conduit à l'arrestation de Kim Dotcom, en janvier.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  Chabane's rds le Sam 9 Juin - 11:25

niouze a écrit:fait comme moi dit n'imp' je croit pas qu'une loi interdisent de mentir a gogol

un truc où ils te demandent ton mot de passe est forcément bidon. faut pas répondre.
je le signale comme phishing systématiquement. ce que fait google c'est te gonfler à la connexion pour que tu leur file un n° de tel, mais ce genre de truc c'est du fake pur et dur pour récupérer des données perso pour monter des arnaques...
avatar
Chabane's rds

Messages : 227
Date d'inscription : 09/09/2009

http://www.chabanesrecords.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Dim 10 Juin - 9:38

le supervirus Flame se suicide
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/informatique/d/en-bref-le-supervirus-flame-se-suicide_39298/
L’éditeur de logiciels Symantec affirme que les créateurs du mystérieux malware Flame ont envoyé sur les réseaux une commande provoquant son autodestruction. Le virus, véritable logiciel capable de prendre le contrôle d’un ordinateur et d’un réseau local, à des fins d’espionnage, avait été repéré récemment sans que l’on puisse découvrir son origine. Après sa destruction, le mystère demeurera entier.

Plus complexe que Stuxnet et Duqu, le virus Flame a été présenté par son découvreur, la société Kaspersky, comme une véritable arme de guerre ciblant certains pays du Moyen-Orient, dont l’Arabie Saoudite, l’Égypte et l’Iran. Au micro de Futura-Sciences, William Pomian, responsable de la cellule veille et réponse incidents du groupe Lexsi, estimait cette hypothèse « complètement réaliste. Il faut savoir qu’actuellement certains gouvernements achètent des failles "0-day" ou financent leur création afin d’attaquer des cibles ». Très complexe, Flame peut prendre le contrôle d’un ordinateur jusqu’à faire fonctionner le microphone ou réaliser des captures d’écran, tout en surveillant l’activité du réseau local.

L’éditeur de logiciels de sécurité Symantec a intercepté sur certains serveurs hébergeant Flame un module qui lui est destiné et baptisé browse32.ocx. D’après les explications données sur le blog de l’entreprise, ce petit programme efface consciencieusement tout le code de Flame, en prenant ensuite la précaution supplémentaire d’enregistrer sur son emplacement une série de nombres aléatoires.

Cette autodestruction aura comme effet d’effacer ses traces, rendant difficile la recherche de son origine et de sa mission (il semblait en chasse depuis 5 ans). Repéré, l’agent se suicide…


Les principaux pays touchés par l’attaque du virus Flame. © Kaspersky Labs
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Dim 10 Juin - 12:04

ils insistent les bougres ^^

PARAMÈTRE GOOGLE MESSAGERIE(Suppression des comptes)
Cher(e) membre,

Vous êtes contacter afin de vous faire identifier en inscrivant les informations demandées ci-dessous. GOOGLE supprime les comptes frauduleux. Pour tout refus votre compte sera considéré comme inactif et mis hors-service.

Nom & Prénom(*):............................................
Date de naissance(*):........................................
Sexe(*):.....................................................
Adresse de messagerie (*):....................................
Mot de passe(*):..............................................
Confirmation Mot de passe(*):.................................
Pays(*):.......................................................
Région(*):.....................................................
N° Téléphone(*):...............................................
N° Mobile(*):..................................................
Fonction(*):..................................................

Veuillez considérer ce message comme étant le dernier avertissement .

Si vous souhaitez créer un nouveau compte, accédez à la page suivante
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Lun 11 Juin - 10:26

Le FBI se mêle à la traque du (ou des) pirates de LinkedIn
http://lci.tf1.fr/high-tech/le-fbi-se-mele-a-la-traque-du-ou-des-pirates-de-linkedin-7343892.html
A la connaissance de la société, aucun compte n'a été détourné après le vol massif des mots de passe de ses 6,4 millions des utilisateurs. Mais l'affaire est prise très au sérieux par les autorités américaines, puisque d'autres sites ont aussi été victimes de ce piratage.



Le FBI s'est refusé à tout commentaire, mais s'est bien saisi de l'affaire du vol des mots de passe de 6,4 millions des utilisateurs de LinkedIn. A la connaissance de la société, aucun compte n'a été détourné après ce vol massif, a précisé un porte-parole, mais l'entrée du FBI dans l'enquête laisse à penser que l'affaire est prise très au sérieux par les autorités américaines.

Les investigations viennent tout juste de débuter et n'ont pas encore permis de déterminer si les adresses e-mail correspondant aux mots de passe ont également été volées, a précisé le porte-parole de LinkedIn. L'entreprise, qui compte 161 millions d'utilisateurs dans le monde, avait auparavant annoncé que les mots de passe compromis seraient désactivés et que les clients concernés devraient en créer de nouveaux. LinkedIn a déjà adressé des messages électroniques aux membres pour leur expliquer la procédure à suivre.

La société "désolée"

Plusieurs experts en sécurité ont jugé que les mots de passe dérobés n'avaient pas été convenablement sécurisés et que LinkedIn n'avait pas eu recours aux procédures les plus sûres pour les protéger. Interrogé sur ces critiques, le porte-parole de l'entreprise a déclaré que les procédures de sécurité avaient déjà été renforcées. "La sécurité des données de nos membres est pour nous de la plus haute valeur", a-t-il dit.

Deux autres services en ligne, le site de rencontres eHarmony et le service de recommandation de musique Last.fm, semblent avoir été eux aussi victimes de vols de mots de passe ces derniers jours. eHarmony a averti que les identifiants de certains de ses membres avaient été subtilisés et Last.fm a recommandé à ses membres de changer leur mot de passe.

"Nous sommes désolés pour les désagréments liés au changement de votre mot de passe", a écrit la société, basée à Londres. Il n'est pas encore établi que ces trois vols soient liés. Jeremiah Grossman, expert en sécurité internet, a écrit sur Twitter que les trois sociétés utilisaient le même logiciel Apache pour la gestion de leurs pages web, ce qui ne signifie pas pour autant que ce logiciel souffre d'une faille de sécurité.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Mar 12 Juin - 10:46

Les virus informatiques Flame et Stuxnet : même combat ?
http://www.francetv.fr/info/les-virus-informatiques-flame-et-stuxnet-meme-combat_106213.html

Une capture d'écran publiée par la société de sécurité informatique russe Kaspersky Lab, qui a découvert en mai 2012 le virus Flame.
(AFP / KAPERSKY LAB)

Ce sont deux cyberarmes, utilisées pour affaiblir le programme nucléaire iranien. Les virus Flame et Stuxnet sont liés l'un à l'autre, a affirmé lundi 11 juin la société de sécurité informatique russe Kaspersky.

Comment fonctionnent ces virus ?

Stuxnet est un virus puissant, qui utilise des codes malveillants pour détraquer d'importants dispositifs. Ces cyber-attaques visaient à empêcher Téhéran de mettre au point l'arme nucléaire, et ainsi à éviter une attaque préventive d'Israël contre l'Iran. Elles ont fortement perturbé l'installation nucléaire iranienne de Natanz, a indiqué récemment le New York Times. Le quotidien américain a par ailleurs révélé que ces attaques, menées par les Etats-Unis, ont été amplifiées sous la présidence de Barack Obama.

Selon les experts russes de Kaspersky Lab, Flame serait la troisième arme informatique la plus sophistiquée après les virus Stuxnet et Duqu. Flame serait capable de collecter des données, d'intervenir à distance sur les réglages d'un ordinateur, d'activer le micro d'un PC et d'enregistrer une conversation, de faire des captures d'écran et de se connecter à des messageries instantanées. Tout comme Stuxnet, Flame semble exploiter les failles du système d'exploitation Windows de Microsoft et se révèle extrêmement complexe.

Quel est le lien entre eux ?

Bien que découvert plus récemment, Flame serait antérieur à Stuxnet, créé en 2009, a indiqué dans un blog Alexander Gostev, un spécialiste de la société russe. "Le code de Stuxnet utilise une structure de programmation conçue sur Flame et probablement développée spécifiquement pour fonctionner avec Stuxnet". Cela suggère l'existence de "deux équipes de programmateurs indépendantes", liées entre elles, et "travaillant chacune sur sa propre plateforme depuis 2007-2008 au plus tard", a-t-il ajouté, précisant que Flame pourrait dater de l'été 2008.

Johannes Ullrich, un expert d'une entreprise américaine de formation en sécurité informatique, SANS Technology Institute, estime toutefois que le lien entre les deux virus n'est pas si évident. "Je persiste à croire que [Flame] n'a pas été élaboré par le même groupe ou le même individu que Stuxnet", a-t-il déclaré à l'AFP."Mais ça ne veut pas dire que les deux groupes ne se sont pas coordonnés, ou qu'ils n'ont pas partagé des lignes de programme", a-t-il ajouté, reconnaisant que "les codes [des deux virus] pourraient avoir été écrits par deux protagonistes différents travaillant pour un même gouvernement, et qui par conséquent avaient accès à leurs ressources respectives".

L'œuvre d'un Etat

Le virus Flame a été détecté dans différentes régions du monde, notamment le Moyen-Orient, l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie-Pacifique, l'Iran étant le premier pays visé par des attaques. Le ministre israélien des Affaires stratégiques, Moshé Yaalon, a justifié récemment le recours à de puissants virus informatiques afin de contrer la menace nucléaire iranienne, alimentant les spéculations sur une possible implication d'Israël dans ce programme informatique.

Fin mai Kaspersky, qui venait de découvrir Flame, a noté que la sophistication de ce virus utilisé à des fins de "cyber-espionnage" était telle qu'il supposait le concours d'un Etat. La société américaine de sécurité informatique Symantec a affirmé dimanche sur son blog que Flame avait reçu l'ordre de disparaître sans laisser de trace.

FTVi avec AFP


Où s'arrêtera la cyberguerre ?
http://www.lepoint.fr/monde/ou-s-arretera-la-cyberguerre-11-06-2012-1471968_24.php
Le virus informatique Flame existait depuis quatre ans, mais il n'a été identifié que fin mai par le fabricant russe d'antivirus Kaspersky Lab. Après que la firme russe ait rendu publique l'existence de ce virus, Flame serait en train de se désinstaller des ordinateurs infectés. Ce spécialiste informatique avait noté que la sophistication de ce virus, au potentiel destructeur inégalé utilisé à des fins de "cyberespionnage", était telle qu'il supposait le concours d'un État. Ces "cyberarme" visaient à dérober des documents en Iran.

"Ce n'est pas une cyberguerre, c'est du cyberterrorisme" (Kaspersky)

Cela confirme les nombreuses craintes d'assister à une nouvelle étape dans la cyberguerre. "Ce n'est pas une cyberguerre, c'est du cyberterrorisme et je crains que le jeu ne fasse que commencer", indique M. Kaspersky. Ces attaques, engagées sous la présidence de George W. Bush sous le nom de code "Olympic Games", sont cependant les premières de cette envergure à être lancées par les États-Unis, affirmait la semaine dernière le New York Times.

De telles inquiétudes ne sont pas nouvelles en somme. L'implication des États-Unis et d'Israël a longtemps été suspectée par de nombreux experts. En se désinstallant, Flame effacerait toute trace de son existence. Il deviendrait alors quasiment impossible de l'analyser et de remonter à sa source.

Pourtant, cela vient peut-être d'être fait ! Une analyse approfondie révèle l'existence d'un lien entre les développeurs de Stuxnet, la première cyberarme ciblant les sites industriels, et de Flame. Un journaliste du New York Times, David Sanger, présente de nouveaux éléments qui indiquent que Stuxnet aurait été développé par les États-Unis et Israël. Par conséquent, un lien entre Flame et ces deux États devient plausible et probable.

Les cyberattaques : une priorité américaine

Les autorités concernées s'en cachent à peine.
Le ministre israélien des Affaires stratégiques avait déjà justifié le recours à de puissants virus informatiques afin de contrer la menace nucléaire iranienne, alimentant les spéculations sur une possible implication d'Israël dans ce programme informatique. De même, un porte-parole du Pentagone a indiqué lors d'une conférence de presse officielle que le président Obama avait fait des cyberattaques une priorité. "Elles constituent un domaine que nous devons surveiller et réévaluer constamment, de même que nous devons tenter d'améliorer l'éventail des options dont nous disposons dans le cyberespace", explique le porte-parole.

Une déclaration qui semblait confirmer que Washington, avec l'aide d'Israël, était à l'origine des virus Stuxnet et Flame. Cela, à cinq mois de la présidentielle américaine.

Le moment ne devait rien au hasard. Ces dernières semaines, le candidat républicain, Mitt Romney, a essayé de dépeindre l'administration d'Obama comme faible et indécise dans la politique étrangère, par exemple récemment sur la crise en Syrie. Il s'agissait donc pour la Maison-Blanche de contrecarrer ces accusations

De nombreuses répercussions

Ni bombe atomique ni frappes militaires. La cyberguerre ne fait pas de victimes humaines. C'est en tout cas l'image que tente de relayer l'administration démocrate. Mais cette apparente absence de risque peut inciter de nombreux pays à en faire usage. Le génie peut alors facilement s'échapper de sa boîte et se retourner contre son inventeur.

L'ennemi n'est pas toujours connu, il change d'identité, et il est très difficile de savoir si une attaque provient d'un pays, d'un groupe ou d'un individu. Une prolifération est donc hasardeuse. "En cas de conflit, tous les belligérants subiraient des conséquences dramatiques", notait le secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications, qui dépend des Nations unies.

De nombreuses entreprises ont, elles aussi, été confrontées à des attaques ponctuelles. Dernièrement, Google a mis en garde les internautes contre de possibles cyberattaques commanditées par des États, les incitant à protéger leurs données personnelles. "Nous surveillons constamment les activités suspectes ayant lieu dans nos systèmes", a écrit Éric Grosse, l'un des vice-présidents de Google chargé de la sécurité. Les informations obtenues par Google "laissent fortement suggérer l'implication d'États ou de groupes commandités par des États".
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  ivo le Jeu 14 Juin - 9:02

Comment exploiter la surabondance de données numériques ?
fr info
Nous produisons, sans même nous en rendre compte, de plus en plus d'informations numériques. Ce phénomène baptisé "Big Data" est-il synonyme de Big Brother ou de Big Business ?


Big data

Nous produisons aujourd'hui en une seule année l'équivalent de ce que l'humanité a écrit, imprimé, filmé et enregistré depuis ses origines jusqu'en 2003 (soit quelques 5 millions de téraoctets de données). Et encore, cette estimation date d'il y a deux ans. C'est dire la quantité vertigineuse - les montagnes, le déluge - de données que nous créons aujourd'hui sous forme numérique.

Courriers électroniques, rapports, documents divers, blogs, messages sur les réseaux sociaux sans oublier bien sûr la musique ou encore les 72 heures de vidéo postées chaque minute sur Youtube. Chaque mot tapé sur un clavier devient une poignée d'octets - l'unité de base de l'informatique - qui va se ranger sur des disques durs aux quatre coins de la planète. Ce sera encore pire demain avec les données produites en plus par les objets intelligents. Imaginez votre rythme cardiaque suivi en temps réel et conservé sur des années (même si vous n'êtes pas malade)...

Pour certains, cette tendance est effrayante (problème de stockage, de pollution, de fichage, de perte de sens...). Pour d'autres, au contraire, cela constitue une formidable opportunité pour les entreprises et les organismes publics. On appelle cela le "Big data" autrement dit les "grosses données" ou "données massives".

La prise de conscience est venue en 2010 d'une étude du cabinet Mc Kinsey qui estimait que les entreprises stockaient en un an près de 30 000 fois le contenu de la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis (à peine moins pour les particuliers). Un véritable tas d'or sur lequel nous serions assis sans le savoir.

Par exemple, grâce au Big Data, une marque peut analyser le sentiment des consommateurs à travers les millions de messages postés sur les blogs et les réseaux sociaux. Une commune ou une région peut examiner plus finement les habitudes de vie des habitants afin d'adapter les transports et les infrastructures...

Aux Etats-Unis, des dizaines de sociétés spécialisées sont en train de voir le jour mais il manque encore des spécialistes et surtout des technologies nouvelles permettant d'analyser ce déluge informationnel car les outils informatiques traditionnels n'y suffisent plus.

Bref, si Big Data signifie Big Brother pour les uns, c'est plutôt Big Business pour d'autres.



Sur le Web :

http://www.henriverdier.com/2010/12/big-data-making-sense-at-scale.html
http://pro.01net.com/editorial/535404/big-data-la-prochaine-revolution-informatique/
http://www.mckinsey.com/Insights/MGI/Research/technology_and_Innovation/Big_data_The_next_frontier_for_innovation
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: internet , technologie, ...

Message  niouze le Jeu 14 Juin - 12:20

dans la même veines un gars veut lancé un site ou on s'autoficherais pour le bien du business
http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/06/11/entreprises-rendez-nous-nos-donnees-personnelles-cest-pour-votre-bien-232788

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum