Derniers sujets
» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Ven 8 Juin - 19:54

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» étude du fascisme
par ivo Mar 6 Fév - 8:58

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

Découvrir la Techno.

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  ivo le Dim 17 Fév - 12:18

Rave party sauvage dans le Loiret : une jeune femme hospitalisée en réanimation
fr info
Difficile de dire ce qui s'est passé exactement cette nuit à Amilly, près de Montargis dans le Loiret. Mais au cours d'une rave party, une femme de 20 ans a fait un arrêt cardio-respiratoire. Son pronostic vital est engagé. Elle a été hospitalisée au service réanimation du CHR d'Orléans.

Cette rave party s'est déroulée sur un terrain militaire désaffecté. Il y a eu jusqu'à 800 personnes. La police est sur place pour procéder à des contrôles et tenter d'identifier les organisateurs. Le parquet de Montargis va être saisi. Selon le directeur de cabinet du préfet du Loiret Yann Drouet, ce rassemblement "n'avait pas été déclaré". Il affirme aussi que l'essentiel des participants venaient de la région parisienne..
commentaire:
Les accidents en rave son plutôt rares au final, et je trouve dommage que ça fasse la Une car ça risque d'entacher une fois de plus un mouvement qui ne le mérite vraiment pas et qui a déjà pas mal subit l'acharnement des médias.
avatar
ivo

Messages : 26724
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

2013VALLSOTEK

Message  ivo le Ven 3 Mai - 9:30

>>>
lets'go


https://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&q=TECHNIVAL&am…

...
Avec derrière tout ça, une philosophie qui prône la liberté (d’où les free-partys) et le refus du mercantilisme. « Les free-partys sont des soirées amateurs qui cherchent à transmettre certaines valeurs : un mouvement contre la scène commerciale et qui refuse la marchandisation de la fête. »
...
... de manière spontanée hors de tout cadre étatique.
...
Tout cela bien évidemment sans autorisation ...
...
L’État décide de reprendre la main. Il s’agit de l’amendement Mariani en 2002. Le deal ? L’État finance l’événement, fournit les terrains (souvent des bases militaires) et en échange garde donc un œil sur ce qui s’y passe. Évitant ainsi surtout les free-partys spontanées… « Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des demandes d’autorisation de fête sont désormais interdites »
...
si mm les médias le disent alors ... ^^ (?)
avatar
ivo

Messages : 26724
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  ivo le Dim 5 Mai - 9:12

fr info s'y met

Le Teknival envahit le Nord pour ses 20 ans

Le festival "libre" dédié à la techno célèbre ses 20 ans sur la base aérienne de Cambrai (Nord). Quelque 40.000 "teufeurs" doivent communier ensemble devant les nombreux murs de sons déployés sur le site ce week-end. L'esprit sauvage des "free parties" anglaises est toujours là, mais le Teknival a mûri avec la vingtaine : l'édition 2013 est encadrée et sécurisée.


Le Teknival 2013 a commencé vendredi sur la base aérienne de Cambrai. 40.000 "teufeurs" sont attendus pour la vingtième édition. © Maxppp - Sami Belloumi


Le Teknival fête ses 20 ans à Cambrai, par Rémi Brancato

Le sale garnement a vieilli. La vingtaine bien tapée, le Teknival revient sur les terres nordiques pour un week-end sécurisé mais toujours avec le même objectif : "tripper" sur le son. Plus de 700 gendarmes, policiers et secouristes, 30.000 bouchons d'oreilles et 20.000 préservatifs : tenir la bête réclame une certaine organisation.

Le lieu a été divulgué il y a à peine une semaine. Sûrement pour rester fidèle à l'esprit "free parties" - ces rassemblements gratuits et sauvages importés d'Angleterre à la fin des années 80 -, malgré l'encadrement policier.

Autour de Cambrai, les forces de l'ordre fouillent les campings-cars et autres véhicules colorés aux barrages dressés sur les routes de campagne. Mais aucun uniforme n'est censé pénétré sur le site du Teknival.

Venir ici, "c'est se libérer un peu de tous ses problèmes, se faire plaisir au maximum", raconte Alexis, venu de Châlons-en-Champagne. Et pour ça, il a tout prévu : "Speed, kétamine, MD... et puis voilà quoi".

Franchir le mur du son

Les paradis artificiels envahissent la base aérienne. Mais la drogue ne pose pas "de problèmes particuliers" selon le médecin en charge des secours sur place. Il préfère s'en tenir aux chiffres, modestes : "19 personnes hospitalisées sur quatre jours" lors des années précédentes.

Avec ou sans substances, à chacun sa méthode. Les 40.000 "teufeurs" sont surtout là pour franchir le mur du son, grâce aux immenses parois d'enceintes rassemblées par les nombreux "sound systems".

Certains sont même venus de loin pour s'épuiser sur les basses. "On est déjà venues plusieurs fois et c'est génial", s'exclament Katie et Vicki, deux jeunes Londoniennes, "on adore la musique, les gens de toute l'Europe, de différentes cultures."

Peu importe les kilomètres ou la météo. Chaque année, on vient au Teknival pour retrouver une communauté et une ambiance rare, susceptibles de ne pas plaire à tout le monde.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=hLPMCwCh-Jo
Legalize Tekno - French Teknival 2012 © Gael Gouttegatat

Teknival en terrain miné

Mais le plus gros danger de ce Teknival 2013, ce n'est ni l'overdose, ni l'accès de surdité. Sur la base aérienne de Cambrai, le festivalier doit faire attention aux mauvaises rencontres. A quelques pieds sous terre, le site abrite encore quelques bombes datant de la Seconde guerre mondiale.

La préfecture du Nord a déconseillé aux participants de creuser des trous en profondeur pour arrimer chapiteaux, tentes et autres murs de sons. Le risque d'explosion n'est pas plus grand qu'à Laon, où s'étaient déroulées les éditions 2011 et 2012, a précisé le préfet.

Cambrai espère donc que les consignes de sécurité seront respectées ce week-end, histoire que les baffles soient les seules à déverser leurs "boum-boum" dans l'air estival.

creve ordure.
avatar
ivo

Messages : 26724
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  Nyark nyark le Mer 15 Jan - 19:57

Y'en a d'autres qui ont survécu, mais z'ont dû oublier leur cerveau quéq'part... :pfffff: 

Un nouveau paradigme
avatar
Nyark nyark

Messages : 87
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  ivo le Mer 15 Jan - 20:16

pour être acceptée, il faut connaître du monde ou avoir quelque chose de particulier

de la musique qui se veut «intelligente».

La Goa existe depuis le milieu des années 80...

accès à beaucoup d'informations occultes par les drogues


juste le premier paragraphe. suis pas allé plus loin.
c'est un tissu de conneries hallucinées.
genre le hellfest vu par boutin.

Centre de Recherches sur l'Ordre Mondial ????
euh ..........

t'as posté ça ailleurs ?

par contre je vais faire tourner ^^
avatar
ivo

Messages : 26724
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  ivo le Mer 15 Jan - 20:27

plus serieusement, le meilleur bouquin que je connaisse:

Bruyante Techno
Réflexion sur le son de la free party

Emmanuel Grynszpan



La free party, projet de rave gratuite, apparaît historiquement comme une conséquence de la difficulté d’organiser une fête basée sur la musique techno. Tandis que la majeure partie du mouvement techno est animée par un désir de s’insérer dans la société, la free party témoigne au contraire d’une résistance à la socialisation amorcée par les raves payantes. Essaimant dans toute l’Europe, la free party techno donne à vivre une fête fonctionnant sur des principes nettement distincts de ceux établis par la culture dominante. A côté voire contre la société, suivant le degré de répression dont elle fait l’objet.

L’intensité et la rugosité du son des free parties, l’étrangeté de la musique au regard de la production dominante ainsi que l’agressivité délibérée du message non verbal placent le bruit en position de concept clef pour saisir la signification du phénomène. La techno cumule toutes les dimensions du bruit, comme une provocation ultime au postulat conventionnel de la musique. Au-delà, la techno irrite les oreilles de notre société pour des raisons qui excèdent largement le cadre musical. Mais la musique accompagne et est à la source de cette controverse, ce qui révèle l’existence d’un lien significatif entre le matériau musical et le phénomène social.

Dans ce contexte de contre-culture radicale, la techno jouée dans les free parties mêle étroitement bruit et machine. Entre détournement et reproduction, l’instrumentation électronique est manipulée intuitivement pour produire un bruit qui se veut à la fois provocation et invention.

1999 (première édition), Coll. Musique et société n° 2

et le pdf grace à la motiv d'un teuffeur
http://www.mediafire.com/download/2x4dikkki5rxrxa/Bruyante_Techno.pdf
avatar
ivo

Messages : 26724
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  niouze le Jeu 16 Jan - 9:29

Nyark nyark a écrit:Y'en a d'autres qui ont survécu, mais z'ont dû oublier leur cerveau quéq'part... :pfffff: 

Un nouveau paradigme
 ouah la barre de rire mais si les tawa sont fait pour enlever les ames de leur participant  Rolling Eyes

sur que les concert punk doivent etre un moyen d'envoyer des messages codé au extraterrestre

en tout cas bien interressant le crom j y ai apprit entre autre que chirac et raffarin etait des communistes  ^^

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  ivo le Mer 7 Mai - 17:00

hormis que le teknivalls fut une merde comme d'hab:



Ce week-end, le Capab a tenu un stand antifasciste au Teknival du 1er mai 2014 à proximité de Reims.
Des dizaines de milliers de personnes. Très bon accueil du public et des organisateurs, contents de cette présence dans un Teknival.
Beaucoup de contacts et de volontés antifascistes.

En vrac, ci-dessous, quelques photos de notre stand. Des gens qui se baladent avec nos affiches, des gens qui soutiennent, des gens qui discutent…
http://capab.samizdat.net/presence-antifa-du-capab-au-teknival-du-1er-mai/
Pas de fachos dans nos teufs !

avatar
ivo

Messages : 26724
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  ivo le Ven 13 Juin - 20:38

« Là-bas si j’y suis » : juin 2014
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2014-06-12-La-bas
La musique comme utopie politique ? Le cœur d’Antoine Calvino a des pulsations singulières.

Pulsations technos
00:00 / 00:00 >>> http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/mp3/labas1406-2.mp3
Là-bas si j’y suis, 9 juin 2014. Lire « Pulsations technos ».

Pulsations technos
http://www.monde-diplomatique.fr/2014/06/CALVINO/50517
Les événements musicaux de masse ne produisent pas seulement des moments d’abandon ou de consommation. La contre-culture des raves et les fêtes technos géantes portent aussi l’utopie politique des zones autonomes temporaires.

par Antoine Calvino, juin 2014 APERÇU

Fin juin, un ancien aérodrome de l’Armée rouge situé au nord de Berlin accueillera l’édition annuelle du Fusion, un festival techno aux principes anticapitalistes affirmés, qui fait référence en Europe. Ses soixante mille participants prévenus par le bouche-à-oreille ont réservé depuis longtemps, car on joue à guichets fermés, et les organisateurs ne cherchent pas à communiquer dans la presse. Pendant quatre jours de « vacances communistes », comme le veut la présentation, ils auront accès pour 80 euros aux meilleurs artistes du genre. Ceux-ci seront répartis entre une vingtaine de systèmes sonores (sound systems) raccordés par des allées portant des noms de révolutionnaires et dépourvues de publicité. S’y côtoieront des cirques, des cabarets et des stands altermondialistes. Généralement perçue comme strictement festive, vide de sens du fait de son absence de paroles, voire aliénante en raison de ses pulsations mécaniques, la techno aurait-elle une conscience ?

Depuis sa création il y a trois décennies, cette contre-culture porte assurément un message qui dépasse la simple affirmation hédoniste, fortement associée à l’image médiatique des raves. ces drôles de rassemblements autour d’une musique électronique qui enflammèrent l’Europe au tournant des années 1990. Ces « fêtes libres » se déroulent alors sur un site inédit, conférant à l’événement un caractère exceptionnel. Contrairement à l’usage dans les concerts, la figure centrale ne se trouve pas sur la scène, mais sur la piste de danse. Les participants font pendant toute une nuit, et parfois davantage, l’expérience commune d’une transe provoquée par l’abandon à un puissant rythme répétitif, souvent amplifiée par l’ecstasy — une amphétamine procurant euphorie, empathie et sensibilité exacerbée à la musique.

Ainsi se crée, loin des formes marchandes habituelles du divertissement culturel, une bulle de lâcher-prise, sorte de terrain de jeu hors du temps, où les différences sociales semblent abolies. Si les artifices employés sont évidents, les émotions ressenties (...)

Cet article est réservé aux abonnés

EN PERSPECTIVE

Contestation sonore en Angola
Alain Vicky, août 2012
A la veille d’élections générales sans grandes incertitudes, un fossé se creuse entre la société angolaise et le régime vieillissant du président José Eduardo dos Santos. La jeunesse luandaise exprime ses (...)
APERÇU

Protester avec l’électrochoc de la musique
Jacques Denis, juin 2006
Les équipées militaires de l’administration Bush ont suscité un front de réactions du côté des musiciens, qui se sont engagés comme au temps de la guerre du Vietnam, quand Bob Dylan chantait au Greenwich Village (...)
APERÇU

La musique, messagère de la paix
Miguel Angel Estrella et Yehudi Menuhin, mars 1998
L’humanité traverse, en cette fin de XXe siècle, une période d’angoisse et d’incertitude. Les changements sont si importants et si rapides que, à vingt ans, un jeune peut déjà dire : « Le monde n’est plus ce (...)
APERÇU

La vague aléatoire de la musique techno
Sylvain Desmille, février 1999
Originaire des zones industrielles désaffectées des Etats-Unis, la musique techno a trouvé son espace de résonance sur le Vieux Continent. Elle est l’expression de sentiments mêlés et contradictoires : l’abandon (...)
avatar
ivo

Messages : 26724
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvrir la Techno.

Message  Nyark nyark le Dim 30 Nov - 22:05

avatar
Nyark nyark

Messages : 87
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum