Derniers sujets
» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Hier à 10:29

» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

pape, cathos, vatican et autres ....

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 4 Juin - 19:07

Benoît XVI soutient "l’entrée logique et nécessaire" de la Croatie dans l’UE
france-info
Le pape est arrivé ce samedi matin à Zagreb en Croatie, où il doit rester deux jours. L’objectif de cette visite pastorale est de défendre l’identité chrétienne de l’Europe et de soutenir l’entrée de ce pays très catholique dans l’Union européenne.
Ce qu’il a fait dans l’avion qui l’emmenait à Zagreb. Benoît XVI a déclaré que l’entrée de la Croatie est "logique, juste et nécessaire". "Je pense que la majorité des Croates pense avec une grande joie" au moment de l’adhésion à l’Union européenne, a ajouté le pape.

La Croatie espère terminer à la fin du mois les négociations d’adhésion à l’UE pour une adhésion effective à la mi-2013.

................................................
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  niouze le Mar 7 Juin - 14:31

© Diocèse de Ténérife
L’évêque de Ténérife, Bernardo Álvarez
« Il y a des enfants qui sont d'accord - pour être abusés sexuellement. Il y a des ados de 13 ans qui sont parfaitement consentants et qui, en outre, le réclament même, et si vous ne faites pas attention, ils iront jusqu'à vous provoquer », a-t-il déclaré.

Voilà les mots que Bernardo Álvarez, évêque de l'Église catholique romaine dirigeant l'Église de Ténérife, a utilisés pour décrire le problème très grave que constituent les abus sexuels sur les enfants, lors d'une interview donnée à la veille de Noël au quotidien local de Ténérife, La Opinión de Tenerife.

En outre, l'évêque a comparé l'homosexualité aux abus sexuels commis sur les enfants, et même s'il assure que la différence entre homosexualité et abus sexuels est manifeste, il pose la question : « Pourquoi celui qui abuse sexuellement d'un enfant doit être considéré comme une personne malade ? »

Même si Álvares affirme respecter la condition sexuelle des homosexuels, il déclare que « le phénomène de l'homosexualité est quelque chose qui nuit aux gens et à la société en général. »

L'opinion de l'évêque est que « de nos jours, il est politiquement incorrect de dire que c'est une maladie, un manque, ou une distorsion d'un état normal. C'est ce que chaque dictionnaire de psychiatrie disait il y a 10 ans, mais aujourd'hui on ne peut plus le dire. »

Qui plus est, il considère que « sur le long terme, nous paierons les conséquences [de l'homosxualité], comme cela est arrivé à d'autres civilisations. » Álvarez a souligné la « nécessité de promouvoir l'éducation et d'inculquer les valeurs de féminité et de masculinité.

(...) Finalement, l'évêque fait une comparaison entre l'homosexualité et l'agression sexuelle : « la personne qui pratique l'homosexualité peut aussi commettre des abus sur des enfants. »

Le diocèse de Ténérife a expliqué que Bernardo Álvarez ne tentait « en aucun cas » de justifier « quelque chose d'aussi condamnable que les abus sur des enfants. »

Ces déclarations ont donné lieu à une vive polémique, en particulier après les scandales de pédophilie impliquant des diocèses catholiques aux États-Unis - à Boston, San Diego, Los Angeles - et en Irlande - à Dublin - , à la suite desquels l'Église a dû payer des millions de dollars de dédommagement aux victimes.

http://fr.sott.net/articles/show/3980-L-eveque-de-Tenerife-Il-y-a-des-enfants-qui-veulent-qu-on-abuse-d-eux-et-qui-vont-jusqu-a-vous-provoquer-

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5024
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Mar 9 Aoû - 13:34

Espagne : journée de protestation contre le coût des JMJ
France Info - 11:13


Les Journées mondiales de la jeunesse devraient rassembler plus d’un million de jeunes catholiques la semaine prochaine à Madrid avec, en point d’orgue, la visite – fastueuse – du pape Benoît XVI.
Mais dans un pays de plus en plus soumis à la rigueur financière, les Espagnols jugent l’addition salée.

© REUTERS / Sergio Perez


Une couturière coud les mitres des prélats qui participeront à la messe papale à Madrid, en clôture des JMJ dimanche 21 août
© REUTERS / Sergio Perez

Le coût des JMJ ? "Ah, secret professionnel", répond l’organisation.
Mais le chiffre de 50 à 60 millions d’euros est avancé dans les estimations officielles.

Le faste déployé pour la descente papale à la grande fête des jeunes cathos en fin de semaine prochaine, passe de plus en plus mal auprès des Espagnols auxquels le gouvernement demande des sacrifices financiers de plus en plus grands. Et les critiques ne font que s’amplifier à mesure que la panique secoue les bourses mondiales.

Plus de 150 associations appellent à une journée de protestation, mercredi 17 août, avec comme slogan "La visite du pape, pas avec mes impôts".
Car, si une grande partie du coût est financé par les contributions des jeunes participants à ces JMJ, l’imposant dispositif de sécurité et la mise à disposition par l’armée de l’aéroport de Cuatro Vientos pour la messe de clôture le 21 août, sont pris sur les deniers publics.

Certaines associations appellent au boycott des entreprises qui sponsorisent les JMJ, comme McDonald’s, Coca-Cola ou les groupes espagnols Telefonica et la banque Santander. Et elles dénoncent les allègements de charges dont ont bénéficié ces groupes depuis que le gouvernement espagnol a classé les JMJ évènement "d’intérêt public exceptionnel".
Les prêtres ne sont pas en reste, qui accusent précisément ces entreprises d’être à l’origine de la crise financière qui appauvrit les peuples.


L’un des porte-parole du mouvement des Indignés, né à la mi-mai, rappelle que la région de Madrid a amputé en juin le budget de l’Education de quelque 40 millions d’euros. Soit presque le budget des JMJ.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  niouze le Jeu 18 Aoû - 16:45

C'est sur la Puerta del Sol, rendue célèbre par les « indignés », qu'une charge policière a mis fin violemment mercredi soir à Madrid à la manifestation laïque convoquée pour protester contre les dépenses publiques encourues pour la visite du pape à l'occasion des 26e JMJ.

La tension était montée plus tôt lorsque les 5 000 manifestants, arrivant d'une rue adjacente, s'étaient retrouvés face à plusieurs centaines de jeunes « pèlerins » catholiques sur la fameuse place.

« Habemus Papa », hurlaient en cœur une demi-douzaine de pèlerins français retranchés en hauteur sur le bord de la fontaine de la Puerta del Sol face à des centaines de manifestants laïcs vers 21 heures.

« Dieu non plus ne nous représente pas », criaient en réponse des centaines de manifestants en référence aux fameux slogan des « indignés », « No nos representan ».


« Moi je suis homo, je suis homo, je suis homo », chantait en riant un petit groupe non loin de là alors que d'autres phrases bien plus salées – « Le pape est un nazi », « Benedicto [pour Benoît XVI, ndlr] : pédophile » –, fusaient aussi.

« Vive le Christ roi », le cri d'une volontaire espagnole des JMJ s'est lui perdu dans les bras des policiers qui l'éloignaient des manifestants. Les agents ont tenté pendant plusieurs heures de séparer laïques et jeunes des JMJ.
Une menace d'attentat

L'arrestation la veille d'un étudiant mexicain en chimie et volontaire des JMJ parce qu'il s'était vanté sur Internet de préparer un attentat contre la manifestation laïque n'inquiétait pas les milliers de manifestants qui se rassemblaient joyeusement à 19h30, dans le cœur historique de Madrid.

Mais l'ambiance bonhomme, animée par la présence d'une fausse Papamobile, a rapidement disparu avec ce face-à-face explosif que ni le service d'ordre hésitant ni les agents n'ont su éviter.

Les affrontements entre policiers et manifestants qui restaient sur Sol vers 22 heures ont fait onze blessés. Six personnes ont été détenues.
« Pas un centime de mes impôts pour le pape »

Le passage du cortège par Sol était justement l'un des points chauds de la polémique qui a accompagné l'organisation de la manifestation laïque soutenue par 140 associations unissant catholiques progressistes, écolos, gays et lesbiennes, féministes, etc. autour du mot d'ordre « Pas un centime de mes impôts pour le pape » (« De mis impuestos, al papa 0 »).

La Papamobile du diable (Elodie Cuzin).

Les JMJ se tiennent à Madrid jusqu'au 21 août et devraient réunir entre 460 000 et 1,5 million de jeunes qui recevront le pape à partir de ce jeudi. C'est la deuxième fois en moins d'un an que Benoît XVI se rend en Espagne.

La présidente conservatrice de la région, Esperanza Aguirre, avait d'abord publiquement demandé à ce que la manifestation, qu'elle qualifie d'« antipape », soit tout simplement interdite par le ministère espagnol de l'Intérieur.

La déléguée à Madrid du gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapataro, Dolores Carrion, avait finalement autorisé les organisateurs à passer par la Puerta del Sol mais sans en faire le lieu symbolique d'arrivée du cortège.

« Nous respectons complètement ces jeunes qui viennent à Madrid », avait pris soin de souligner Francisco Delgado, un représentant de l'une des trois associations organisatrices, Europa Laica, avant la manifestation :

« C'est contre l'implication de l'Etat dans l'organisation des JMJ que nous protestons. »

« Le message antigay, c'est passé »

Aucun acte officiel des Journées n'était convoqué à cette heure dans le centre de Madrid mais des milliers de jeunes pèlerins en goguette s'y promenaient.

Certains, entendant de la musique sur la Puerta del Sol, s'étaient approchés en marquant le rythme des slogans de la tête avant de réaliser qu'ils étaient dirigés contre eux. Nicolas, 22 ans, tenant haut le drapeau corse, est médusé :

« C'est dommage, le message du Christ n'encourage pas ce type de confrontation. »

Lui et ses deux amies, Chloé, 21 ans et Eloïse, 22 ans, ont été surpris par la manifestation alors qu'ils passaient sur la place. « On est jeunes et les esprits ont changé : le message antigay, c'est passé », avait lancé Chloé, surprise par la tension, en désignant un drapeau multicolore de l'orgueil gay agité par les manifestants face aux drapeaux irakiens, espagnols, français des pèlerins.

Debout, éventail à la main, Rosa, une élégante retraitée de 63 ans vivant à Madrid, observait calmement de loin les petits nœuds de tension qui se formaient chaque fois que de nouveaux pèlerins sortaient, désorientés, de la bouche de métro. Elle conclut, se déclarant en faveur « d'un Etat laïque » :

« Ce n'est pas contre eux que l'on manifeste mais contre le gouvernement qui nous prend pour la propriété du Vatican.

Tout ce déploiement de foi qui nous est imposé est une véritable provocation. »


Quelques 10 000 policiers ont été déployés et deux axes du centre seront bloqués pendant six jours pour assurer le déroulement fluide des Journées. Des écoles et des gymnases publics ont été habilités pour loger des milliers de jeunes.

Certains Madrilènes ont surtout été choqués de constater que les pèlerins disposaient de réduction allant jusqu'à 80% sur leurs titres de transport, qu'ils reçoivent avec des Tickets-Restaurant dans le kit des JMJ en s'acquittant d'une forfait de 210 euros (moins cher pour les bourses plus modestes). Le ticket normal de métro vient justement d'augmenter de 50% (1,50 euros).

L'organisation privée des festivités catholiques coûtera entre 55 et 62 millions d'euros, selon la direction des JMJ. Le budget sera couvert à 70% par les deniers des pèlerins. Les 30% restants sont assurés par des entreprises sponsors qui bénéficieront en échange d'exonérations fiscales.
Des croyants contre la débauche de moyens

L'Espagne est un Etat « aconfessionnel ». Mais la Constitution évoque la possibilité d'une « coopération » plus étroite avec « l'Eglise catholique et les autres confessions » qui fait débat.

La controverse liée aux dépenses publiques encourues pour l'organisation des JMJ y résonne donc avec d'autant plus de force que la question de la laïcité fait déjà polémique.

Les murs de certaines classes d'écoles publiques sont ainsi ornés de crucifix et les ministres prennent possession de leurs maroquins devant le Christ.

« En tant que croyant, c'est le caractère ostentatoire des JMJ qui m'a fait réagir car ce que prêchait Jésus était beaucoup plus modeste », a souligné Ernesto Villar, curé de quartier et porte-parole de la plateforme Redes Cristianas, l'un des organisateurs, lors de la présentation de la manifestation.

Il espérait alors qu'elle représenterait une « marche de plus gravie dans la construction d'un Etat laïque ».

http://www.rue89.com/ibere-espace/2011/08/18/a-madrid-une-manifestation-laique-contre-la-deferlante-jmj-218254

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5024
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 20 Aoû - 9:45

Nouveaux incidents entre des manifestants anti-pape et la police aux JMJ
france-info
La police a dispersé à coups de matraque des manifestants anti-pape ce soir sur la place de la Puerta del Sol à Madrid.
La police anti-émeutes avait auparavant bouclé la place pour empêcher des incidents entre manifestants hostiles à la visite du pape et des pèlerins catholiques.

Benoît XVI est arrivé aujourd’hui dans la capitale espagnole. C’est la troisième visite du pape en Espagne en six ans de pontificat, mais c’est sa première à Madrid.

Un chemin de croix contre toutes les souffrances et les injustices
France Info - 00:55
C’était le moment central de ces JMJ à Madrid. Des milliers de fidèles ont assisté au chemin de croix. La Via Crucis, sur le Paseo de Recoletos, large avenue du centre-ville, a évoqué au fil des 14 stations les "péchés de l’humanité". L’occasion pour le pape d’appeler à intervenir contre toutes les souffrances et injustices, y compris les crimes sexuels contre les enfants.
Un chemin de croix contre toutes les souffrances, le reportage d’Anaïs Feuga (0'58")

A quelques centaines de mètres de la cérémonie, entre 3 et 5.000 personnes ont manifesté un peu plus loin contre la visite du pape à Madrid et les violences policières de ces dernières heures. Les manifestants dénoncent le prix de ces JMJ alors que l’Espagne vient d’adopter un nouveau plan d’austérité économique
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 21 Aoû - 11:44

Entre 1952 et 1954, 34 décès suspects dans un institut psychiatrique catholique aux Pays-Bas
France Info - 11:25
C’est la commission d’enquête chargée d’enquêter sur d’éventuel abus sexuels au sein de l’église catholique qui a alerté la justice : entre 1952 et 1954, 34 jeunes garçons handicapés mentaux âgés de 11 à 18 ans sont morts sans véritable explication dans un institut catholique du Sud du pays.
34 morts suspectes aux Pays-Bas dans les années 50, le récit de Joanna Hosltein (0'55")

L’institut Saint-Joseph de Heel près de Maastricht était une institution psychiatrique où certains des enfants travaillaient, par exemple en faisant du montage pour l’entreprise Philips. Mais pour l’historien local Hub Beurskens, c’était aussi un endroit où l’on envoyait les religieux ayant commis des fautes et que l’on voulait mettre à l’écart. Selon lui, les enfants y étaient victimes de mauvais traitements, de coups et de mesure d’isolement.

Le diocèse, mais aussi l’inspection du travail et le ministère de la Santé -en raison des contrôles qu’ils y effectuaient- semblent avoir été au courant de la situation au début des années 50.

Le 16 août, une enquête a été ouverte par le parquet de Roermond même si les faits évoqués sont prescrits : “l’ampleur de l’affaire et son impact sur la société” justifient cette décision a indiqué un substitut du procureur.

Les archives de l’Institut Saint-Joseph semblent avoir été détruites, l’institution est passé dans les mains d’une fondation. L’opacité du dossier est telle que des journaux locaux lancent des appels à témoin : “Savez-vous ce qui se passait au sein de l’institut Saint-Joseph ? Connaissez-vous des gens qui y ont travaillé ?”
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Mar 13 Sep - 18:10

Des victimes de prêtres pédophiles portent plainte devant la Cour pénale internationale
France Info - 14:38
Ils portent plainte pour crimes contre l’humanité. Et accusent le Vatican d’avoir "toléré et rendu possible le camouflage systématique et largement répandu de viols et crimes sexuels contre des enfants dans le monde entier".
Reste à savoir si la CPI jugera la requête recevable...

Décidément, le Vatican n’en a pas fini avec la pédophilie. Le pape Benoît XVI a beau avoir exprimé sa honte et demandé pardon, il a beau avoir demandé aux évêques du monde entier de collaborer avec la justice, ça ne suffit pas... aux yeux, du moins, des victimes de prêtres pédophiles.

Celles-ci viennent de présenter une "requête de déclaration de compétence juridictionnelle" auprès de la Cour pénale internationale.

Elles accusent le pape, et trois autres hauts responsables du Vatican, d’avoir “toléré et rendu possible le camouflage systématique et largement répandu de viols et crimes sexuels contre des enfants dans le monde entier”.
Deux ONG américaines ont déposé une plainte pour crimes contre l’humanité. Pierre Benazet (0'47")


Des crimes contre des dizaines de milliers de victimes, pour la plupart des enfants, ont été camouflés par les responsables au plus haut niveau du Vatican. Dans ce cas, tous les chemins mènent à Rome”, affirme l’avocate du CCR- Center for constitutional rights, une ONG américaine qui les soutient.

avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Jeu 13 Oct - 9:49

A la rencontre des Mormons de France
FRANCE INFO - 05:52
C’est un mouvement méconnu mais qui prend de plus en plus d’ampleur : la communauté mormonne de France - Eglise de Jesus-Christ des Saints des derniers jours, pour l’appellation officielle - rassemble 35.000 adeptes. Soit deux fois plus qu’en 1985. Cette communauté a été fondée en 1830 et son siège mondial se situe aux Etats-Unis, à Salt Lake City dans l’Utah.
A la rencontre des Mormons de France. Une enquête signée Sébastien Baer. (4'53")

Tous les dimanches, la communauté mormone de Seine-et-Marne se réunit dans l’église de Jesus-Christ des Saints des derniers jours, à Torcy. C’est un lieu sobre. Seule une inscription au-dessus de l’entrée permet de distinguer l’endroit. Dans la salle, au premier étage, des rangées de chaises font face à un pupitre sur lequel est posé un micro. Dans un coin, un piano sert à accompagner les cantiques.
Cette église est l’un des 110 lieux de culte pour les Mormons, en France.

Jeunes, moins jeunes, enfants... Tous les âges, toutes les classes sociales sont représentés. Le point commun de tous ces fidèles, c’est leur credo, leur foi en la vie éternelle.
"Tout s’éclaire avec l’Eglise", explique Martine, ancienne esthéticienne de 57 ans. "On sait pourquoi on est sur Terre, pourquoi on meurt, pourquoi il y a la guerre, pourquoi il y a des hommes méchants, ça rend la vie plus facile. Il n’y a plus de mystère pour moi et en plus il y a l’expérience de la vie après cette vie", poursuit-elle. (.................................)
Précisons que les Mormons sont différents de la communauté amish avec laquelle ils sont souvent confondus. Les Mormons ne refusent pas la modernité. Ajoutons qu’ils ne sont plus polygames depuis 1890. Il reste aux Etats-Unis des Mormons polygames mais il s’agit de fondamentalistes.

Qui sont les Mormons de France ? Les explications de Christian Euvrard, sociologue et docteur en sciences des religions de l’Ecole pratique des hautes études (1'53")

Sur les fondements de l’église mormone, l’éclairage de Dominique Calmels, porte-parole de l’Eglise de Jesus-Christ des Saints des derniers jours (2'05")

Prosélytisme très développé

Sur les 14 millions de fidèles à travers le monde, 35.000 vivent aujourd’hui en France. Ils partagent les mêmes valeurs et respectent les principes de l’Eglise : pas de tabac, pas d’excitants (alcool, café, thé sont proscrits) et doivent acquitter la dîme, verser 10% de leurs revenus à leur communauté.

Si le mouvement se développe autant, c’est notamment grâce à son prosélystisme très fort. Les jeunes hommes de 19 à 25 ans sont invités à parcourir le monde pendant deux années, pour faire connaître le mouvement. "Ils sont 52.000 dans le monde", explique Chrystal Vanel, doctorant au sein du GRSL (Groupe Religion Société Laïcité). "Ils parcourent les rues, font du porte-à-porte, abordent les passants. Ils sont toujours bien habillés, costume sombre, chemise blanche, cravate noire et portent un badge. Souvent, ils ont une formation de trois mois pour leur enseigner les techniques de communication de leur théologie. Donc ils font un prosélytisme fort".

Quelles sont les raisons de l’expansion du mouvement mormon ? La réponse de Chrystal Vanel, doctorant au sein du Groupe Religion Société Laïcité du CNRS (2'24")

Généalogie

Les Mormons consacrent aussi une grande part de leur temps et de leur énergie à la généalogie. Ce travail a pour base leurs convictions. Persuadés que la famille est éternelle, ils reconstituent leur arbre généalogique pour retrouver leurs ancêtres et se lier avec eux lors de cérémonies baptisées "scellement" et qui sont organisées au temple.
"C’est un point important de notre doctrine, nous croyons que les familles peuvent être unies pour l’éternité, donc nous recherchons nos parents, nos grands-parents, nos arrière-grands parents. Nous leur offrons la possibilité de retourner auprès de Dieu s’ils le souhaitent", précise Françoise Calmels, membre de l’Eglise et férue de généalogie.

Dérives sectaires ?

L’église de Jesus-Christ des Saints des derniers jours n’est pas considérée comme un mouvement sectaire par la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires).
Mais Catherine Picard, présidente de l’UNADFI (Union nationale de défense des familles et de l’individu) met en garde contre les risques de dérives. "Ce prosélystisme peut mettre certaines personnes vulnérables en danger en amenant des ruptures par rapport à leur comportement en société, des ruptures avec leurs familles puisqu’il ne peut pas y avoir de regard contradictoire par rapport à ce que dit l’Eglise. Le mouvement est ouvert en apparence parce que les Mormons font des propositions, comme des cours d’anglais gratuits ou un soutien de type caritatif... Mais ce que ne sait pas celui qui va adhérer, c’est que l’étau va se refermer, sa vie progressivement va être totalement dénuée d’espace de liberté, d’esprit critique et d’échanges potentiels avec ceux qui n’appartiendraient pas à cette collectivité".

Privés de temple jusqu’à présent à cause de l’inquiétude qu’ils suscitent parfois, les Mormons sont en passe d’obtenir leur premier temple, en France. Il pourrait être construit sur un espace de 9.000 m2, sur l’emplacement d’anciens bureaux EDF, au Chesnay (Yvelines). Le permis de construire a été déposé au mois d’août dernier

...............
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Ven 11 Nov - 9:56

Après les intégristes parisiens, les rennais s'attaquent à la pièce de Castelluci
fr info
Etat de siège hier soir autour du Théâtre national de Bretagne. Des centaines de catholiques intégristes ont crié au "blasphème", pendant la pièce "Sur le concept du visage du fils de Dieu".

Nouvelle manifestation des intégristes catholiques contre la pièce de Castellucci. Reportage à Rennes de Brigitte Hug . (01'03'')

La scène vécue autour du Théâtre de la Ville, pendant plusieurs soirs, fin octobre, s'est rejouée hier devant le Théâtre national de Bretagne qui accueillait la pièce de l'Italien Romeo Castelluci, qui émeut tant les intégristes catholiques, "Sur le concept du visage du fils de Dieu". Pour éviter néanmoins les débordements parisiens (affrontement, jets d'oeufs ou d'huile de vidange sur les spectateurs), d'importantes forces de police avaient été déployées, pendant la représentation à guichets fermés.

Ca n'a pas empêché plusieurs centaines de catholiques, venus en cars de tout le Grand Ouest, à l'appel surtout de l'institut Civitas, de déferler dans la ville, pour chanter des cantiques. Et ils comptent bien revenir : "il ne faut pas qu'il y ait une seule représentation sans qu'il y ait des catholiques devant le théâtre pour faire oeuvre de réparation", a déclaré le secrétaire général de Civitas, Alain Escada.

Pour sa part, le maire socialiste de Rennes, Daniel Delaveau, qui a manifestement assisté à la pièce a déclaré en sortant : "Je n'ai rien vu de blasphématoire dans cette oeuvre, bien au contraire. Elle parle du sens de la vie, de la mort, de déchéance et de rédemption".

Un comité de soutien à la pièce de Romeo Castellucci a été créé, et propose à signature une pétition sur le site du Théâtre de la Ville.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 18 Fév - 20:10

Corruption : Benoît XVI recadre ses nouveaux cardinaux
fr info
Le pape a créé ce samedi 22 nouveaux cardinaux. Il n'a pas tardé à les mettre en garde contre le "style mondain". Une allusion voilée aux scandales de corruption et de transferts d'argent qui agitent le Vatican.


Benoït XVI remet la barrette, toque rouge, à un des nouveaux cardinaux. © Reuters Tony Gentile

On l'appelle le "Vatileaks" en référence à Wikileaks. C'est le scandale entourant la fuite de documents confidentiels évoquant une mauvaise gestion financière et un chaos administratif. Lors de la cérémonie, le Pape n'a dit mot sur l'affaire qui a éclaté il y a un mois, mais il a tout de même prononcé un discours qui prend une résonance particulière dans le contexte actuel.

"Domination et service, égoïsme et altruisme, possession et don, intérêt et gratuité : ces logiques profondément opposées se confrontent à toute époque et en tout lieu", a-t-il affirmé dans le cadre solennel de la basilique de Saint-Pierre.

"Vatileaks" révèle également que l'après-Benoît XVI se prépare déjà. Les cardinaux et leur soutiens se livrent une guerre intestine pour décider qui prendra la place du pape qui approche les 85 ans.

Le Saint-Siège plongé dans la tourmente du "Vatileaks"
http://www.france24.com/fr/20120216-rumeurs-corruption-luttes-pouvoir-vatican-pape-benoit-corruption?ns_mchannel=SEM&ns_source=Google&ns_campaign=France%2024%20FR_Europe&ns_linkname=Vatican%20-%20Corruption_vatileaks&ns_fee=0&gclid=CLb3z6OcqK4CFUZkfAodiWTZQw
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Mar 28 Fév - 9:23

Yvelines : le "malaise mormon" du Chesnay
fr info
Un temple mormon dans une petite ville bourgeoise à côté de Paris : Le Chesnay, commune des Yvelines, devrait accueillir le premier temple français de l'église mormone. Ce projet suscite des remous chez les riverains et au-delà...


Capture d'écran du site officiel du futur temple mormon

Le permis de construire a été signé le 27 octobre dernier dans un climat de suspicion. Une pétition contre la construction de cet édifice religieux a recueilli plus de 6.000 signatures sur Internet. Des commentaires outrés affirmant que les mormons font partie d'une secte, qu'ils n'ont rien à faire là, que ce temple est un danger pour la commune voire la Région.

Le curé de la paroisse a même intitulé l'un de ses billets "Malaise mormon" dans lequel il pose ces questions : "Quelle ville construisons-nous pour nos enfants ? Quelle identité revendiquons-nous face à une logique économique passée désormais au premier plan ?".

Des remous que Christian Euvrard regrette : "Les Français ont un peu de mal avec la diversité religieuse", affirme le porte parole de l'Église mormone en France. "Peut-être s’agit-il d’un renfermement sur soi-même. Nous vivons actuellement dans une société difficile, il y a la crise… Et tout ce qui est nouveau peut susciter un peu de crainte."

Des règles strictes : pas d'alcool, pas de café, pas de thé

L'Église mormone revendique 36.000 croyants en France et il n'y a pas de temple en métropole, seulement des églises, 110 au total. Ce temple serait donc un lieu de rendez vous national. "Dans le temple, les mormons ont plusieurs cérémonies, comme le mariage éternel", précise Crystal Vanel, sociologue, spécialiste de cette religion. "Pour le moment, les croyants français doivent se rendre dans des pays frontaliers comme la Suisse, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne ou l’Angleterre."

L'Église mormone existe en France depuis 1850 et il s'agit bien d'une religion. Elle tire d'ailleurs ses principes de la Bible. Jamais les autorités françaises ne l'ont classée parmi les sectes. Les règles sont strictes : pas d'alcool, pas de café, pas de thé.

Les pratiquants versent 10% de leurs revenus à l'Église. La polygamie n'est pas autorisée. Ils sont discrets voire secrets, d'ailleurs un temple n'est pas accessible aux non croyants.

Mais n'allez pas imaginer des barbus avec des costumes noirs sur des carrioles tirées par des chevaux, vous confondez avec les Amishs : ça n'a rien à voir.

"Je n'avais pas vraiment le choix" (le maire de la commune)

Il n’empêche, dans la commune du Chesnay, cette décision passe mal. Une association a même été créée en décembre, pour informer la population et contester la construction de ce temple.

Quatre recours ont été formulés auprès de la mairie. Ils viennent d'être rejetés. Il reste maintenant la possibilité de saisir le tribunal administratif pour Martial Pradaud et ses amis. Il est l'un des principaux animateurs de ce mouvement : "Au-delà de la religion qui est effectivement polémique mais qui ne nous intéresse pas, ce choix ne correspond à aucun besoin. Il n’y aura aucun versement de taxe. Alors que s’il y a des logements, des équipements, ça rapporte de l’argent à la ville".

"Je n'avais pas vraiment le choix", c'est en substance la réponse du maire. Le propriétaire de ces 9.000 m² voulait les vendre.

Le service des domaines estime ce terrain à 16,5 millions d'euros. La municipalité avait la possibilité le préempter, c'est à dire l'acheter pour y construire des habitations, pourquoi pas des logements sociaux. "Trop cher", répond le Maire Philippe Brillaut. "Je ne peux pas vous dire que je me suis réjoui quand les mormons sont venus nous dire que le terrain les intéressait. Ils payent comptant et leur projet, du point de vue de l’urbanisme, correspond aux attentes des riverains. Avec un tel cahier des charges, ils ont pas mal de longueurs d’avance par rapport aux autres clients."

Une opération estimée à 80 millions d'euros

L'argument ne tient pas, pour Louis-Marie Soleille. Surtout dans une commune qui a payé 350.000 euros d'amende l'année dernière parce qu'elle ne dispose pas de logements sociaux en nombre suffisant. Élu au conseil municipal, il a choisi de démissionner de son rôle d'adjoint, de se fâcher avec son ami le maire : "On avait un an et demi pour susciter d’autres intérêts pour ce terrain : des promoteurs, la Région, le Département ou même l’État. Ça n’a pas été fait ! Dire, a priori, que nous n’avons pas les moyens alors que rien n’a été entrepris, ça me paraît un peu rapide à partir du moment où l’on n’a pas réalisé la moindre étude sur le sujet."

Le temple mormon devrait bel et bien être construit au Chesnay.

Il faut dire que l'Église a mis les moyens. Au total, c'est une opération estimée à 80 millions d'euros qu'elle a intégralement financée. Avec ses 14 millions d'adeptes dans le monde, l'Église de Jésus Christ des Saints des derniers jours (c'est son nom officiel) n'a pas de problème d'argent.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Jeu 8 Mar - 9:50

J'ai visité les caves secrètes du Vatican
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/03/07/j-ai-visite-les-caves-secretes-du-vatican_1653298_3246.html?google_editors_picks=true

Registre des serments de fidélité au pape Innocent VI où figurent les mesures politiques et militaires du cardinal Gil de Albornoz (XIVe siècle).AP/DANIELE FREGONESE/VATICAN SECRET ARCHIVES

ROME ENVOYÉE SPÉCIALE - Est-ce le froid qui vous tient figé devant les reliures de parchemin craquelé ? Ou les secrets douloureux de l'histoire de l'Eglise, ceux de l'Inquisition par exemple et de la tragique fin des hérétiques, qui glacent le sang ? Visiter le bunker souterrain des archives secrètes du Vatican, à Rome, intrigue et oppresse.

A perte de vue, béton et rayonnages métalliques : ce bâtiment climatisé et désert, inauguré par Jean Paul II en 1982, est construit sous la cour du musée du Vatican. Cinq mille mètres carrés, en deux étages, enterrés sous le jardin, que parcourent chaque jour des milliers de touristes en visite à la chapelle Sixtine, sans se douter du trésor qu'ils piétinent. Loin des regards, dans le plus grand secret, 85 kilomètres linéaires de documents, du VIIIe au XXe siècle, sont conservés ici. Derrière une cage de fer restent enfermés les volumes interdits de consultation par Jean Paul II, des documents auxquels même les chercheurs accrédités n'ont pas accès.

Benoît XVI a récemment autorisé l'"ouverture" des pièces relatives à l'entre-deux-guerres, de 1920 à 1939. Pour l'après-1939, Mgr Sergio Pagano, préfet des Archives nommé par le pape, se dit optimiste : "On en parle depuis neuf ans. Ce serait un grand bénéfice pour l'Eglise de montrer comment Pie XII a fait des efforts pour arrêter la guerre."

Une volonté d'ouverture qu'illustre, à Rome, au musée du Capitole, la première présentation publique de cent documents décidée par le Vatican. L'exposition était inaugurée mercredi 29 février, sous le titre "Lux in Arcana". Mgr Pagano explique la décision papale : "Nous y réfléchissions depuis plusieurs années, multipliant les réunions à ce propos. Nous avons décidé d'être courageux et de déployer au grand jour cent documents. Cent cinquante personnes ont travaillé au projet. Le choix du musée du Capitole garantit des horaires d'ouverture plus larges et permettra d'accueillir un plus grand nombre de visiteurs."

Parchemins, manuscrits, volumes anciens reliés de cuir ou de bois, bulles papales, cette exposition qui veut faire la "lumière sur les arcanes" révèle les archives secrètes du pape. Entendre par "secret", qualificatif retenu depuis le XVIIe siècle, la traduction du mot latin secretum, c'est-à-dire "privé".

http://www.youtube.com/watch?v=aAao-fNIXDc&feature=player_embedded

Au musée du Capitole, la scénographie, dans la pénombre, éclaire les seuls documents montrés sous verre, accompagnés d'un appareillage numérique pointu, qui fait défiler les textes en les grossissant et les replace dans le fil de l'histoire. Parmi les sept sections qui rythment le parcours, "Tiares et couronnes", "Dialogue des religions", "Secrets des conclaves", "Sciences", philosophes et inventeurs, la plus attendue est celle consacrée aux hérétiques.

La pièce la plus spectaculaire est le rouleau de parchemin de 60 mètres de long relatant le procès des Templiers. Y sont portées les 231 dépositions recueillies par l'Inquisition, entre 1309 et 1311, pour répondre à la bulle Faciens Misericordian, de Clément V. Un parchemin de 50 centimètres, aux feuillets cousus couverts d'une petite écriture régulière à l'encre noire. Les Templiers avaient été arrêtés, en France, le 13 octobre 1307, sur ordre de Philippe Le Bel. Accusés d'hérétisme, sodomie, baisers immoraux, idolâtrie, 54 d'entre eux furent brûlés vifs. Le parchemin de l'interrogatoire de Jacques de Molay, le grand maître qui s'est rétracté à Chinon, en 1308, sous la torture, est présenté à part, avec une enluminure le montrant, en 1314, dos à dos sur le bûcher avec son "complice", Geoffroy de Charney.

Autres documents prenants, ceux des procès du dominicain Giordano Bruno, en 1593-1597, "l'hérétique impénitent, pernicieux et obstiné", dont la langue fut tendue sur un mors et la gorge serrée dans un anneau métallique, ou la bulle de Léon X prononçant, en 1521, l'excommunication de Martin Luther.

Plusieurs lettres témoignent de l'avancée des sciences et des déboires des savants à faire accepter les nouvelles théories. La pétition de Nicolas Copernic, alors qu'il a 69 ans, à Paul III, c'est-à-dire en 1542, pour autoriser le jeune Jan Loytz à travailler à ses côtés. Galilée aura moins de chance : il n'échappa à la condamnation qu'en se rétractant. Il faut voir ces mots écrits d'un trait sûr, parfois ponctués d'arabesques chez Galilée ou rédigés de manière très moderne chez Erasme qui, en 1524, dans une lettre à Gian Matteo Giberti, évêque de Vérone, dit regretter la violence des attaques contre Luther.

Il y a aussi ces sceaux majestueux de cire rouge, voire d'or, comme celui qui accompagne la ratification du concordat de Napoléon Bonaparte scellant la liberté de culte en France. Ou le cachet d'or de Clément VII pour le couronnement de Charles Quint, qui venait d'être élu empereur du Saint Empire. Une occasion sans doute unique d'admirer ces fragiles trésors. La numérisation des archives secrètes du Vatican est en marche.

"Lux in Arcana, les archives du Vatican révélées", musée du Capitole, 1 piazza del Campidoglio, Rome, Italie, jusqu'au 9 septembre. Tous les jours sauf le lundi, de 9 heures à 20 heures. De 10 à 12 €. Catalogue en anglais et italien, 224 p., 14 € (Palombi Editori).

Sur le Web : luxinarcana.org.


..........................
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 10 Mar - 19:07

Les enfants de Kinshasa accusés de sorcellerie
fr info
Le dessinateur Hippolyte nous emmène à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo. Son reportage graphique révèle le sort réservé à des milliers d'enfants accusés de sorcellerie.


Les enfants de Kinshasa © Hippolyte

Les enfants sont plus de 20.000 à vivre dans les rues de Kinshasa après avoir été, pour beaucoup, accusés de sorcellerie. Ils sont jetés à la rue, car soupçonnés d'être responsables des malheurs qui frappent leur famille. Une situation due à la faute aux "pasteurs" des églises évangéliques qui exercent un pouvoir considérable sur la population.

Depuis la chute du maréchal-président Mobutu, "le pays est dévasté, l'Etat complètement absent et le pays complètement livré à lui-même. Le taux de chômage tourne autour de 90% et les conditions sanitaires sont terribles," explique Hippolyte.

La religion est pour beaucoup leur dernier espoir. Des églises de réveil, d’inspiration évangélique, ont par conséquent imposé leur loi. Les pasteurs, qui n'en sont pas vraiment, profitent de la crédulité de la population en faisant de faux miracles et accusant de nombreux enfants de sorcellerie.

wtf ???

.....................
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Mer 14 Mar - 19:02

Le metteur en scène Jean-Michel Ribes agressé à Nancy
fr info
Jean-Michel Ribes a été agressé mardi soir par des catholiques intégristes à Nancy. Ils lui ont jeté des excréments devant l’Opéra où il présente son dernier spectacle. En décembre dernier Jean-Michel Ribes avait accueilli "Golgota Picnic" dans son théâtre du Rond-Point à Paris. Une pièce très critiquée par les traditionnalistes.

"Silencieusement il y a une montée des théories et de l’extrême-droite en France" (Jean-Michel Ribes)


Le mobile de l’agression laisse peu de place au doute. Hier soir, deux hommes ont attaqué Jean-Michel Ribes à Nancy où il présente en ce moment son spectacle René l’énervé à l’Opéra national de Lorraine.
Les deux agresseurs ont enlevé le chapeau du metteur en scène et lui ont jeté une assiette remplie d’excréments et de tracts. Des prospectus se réclamant de l’intégrisme catholique.

Une attaque à mettre en rapport avec la pièce jouée au mois de décembre dans le théâtre de Jean-Michel Ribes. Le Théâtre du Rond-Point à Paris avait accueilli Golgota Picnic. Une pièce signée Rodrigo Garcia jugée blasphématoire par les intégristes. Ils avaient organisé une série de manifestations pour dénoncer une pièce "cathophobe".

Jean-Michel Ribes, qui n’a pas été blessé, est "particulièrement choqué" selon un communiqué de l’Opéra national de Lorraine. La structure condamne également "cette agression et cette tentative d'intimidation qui visent l'intégrité physique d'une personne, qui portent atteinte à la liberté d'expression et qui veulent remettre en cause le principe de laïcité d'un service public de la République française".

"On est consterné de voir de telles choses se produire" (Laurent Spielmann directeur de l'Opéra de Nancy)
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Lun 19 Mar - 13:18

Les heures sombres de l'Eglise néerlandaise
fr info
Un nouveau scandale éclabousse l'Eglise catholique, aux Pays-Bas. Des prêtres auraient ordonné la castration de jeunes garçons pour les punir de leur homosexualité.

L'histoire se déroule à l'époque où le pays pratiquait encore l'eugénisme, tout comme l'Allemage nazie. Autrement dit, la castration de citoyens dits "déviants ou indésirables" pour éviter qu'ils se reproduisent. Au moins 400 hommes auraient subi cette opération entre 1930 et 1969.

Un chiffre probablement en dessous de la réalité. Le quotidien néerlandais NRC Handelsblad révèle que de jeunes mineurs ont été castrés à la demande de prêtres catholiques, parce qu'ils étaient homosexuels. Le journal rapporte l'histoire de Henk Heithuis. Un jeune orphelin, élevé dans un asile dirigé par la congrégation des Frères d'Amsterdam. En 1956, il porte plainte contre les prêtres. Le garçon dénonce les orgies sexuelles organisées par un abbé, qui n'a jamais été inquiété.

La police enregistre la plainte puis renvoie le garçon dans une autre institution catholique, la maison Padua. C'est là que les frères demandent sa castration, parce qu'il est homosexuel, décrit comme un déséquilibré.

La mutilation se déroule dans un hopital, mais ne figure sur aucun registre. Le jeune Henk meure un an plus tard. Si son témoignage ressort aujourd'hui, c'est grâce à Cornélius Rogge. Il était le confident du jeune homme. Il a conservé des lettres où l'adolescent lui décrit en détail l'opération : comment le chirurgien mettait de la musique pour détendre les jeunes hommes qui attendaient dans le couloir. Des détails aujourd'hui confirmés par des infirmiers de l'époque.

Cornélius Rogge tente d'alerter les pouvoirs publics depuis 35 ans. Jamais il ne trouvera de soutien. Il a même alerté la commission créée pour enquêter sur les abus sexuels de mineurs au sein de l'église. Là encore, pas un mot dans le rapport final. L'opposition néerlandaise réclame désormais une enquête parlementaire sur ces mutilations de jeunes homosexuels. Le scandale pourrait éclabousser la classe politique : le directeur de l'institution catholique mise en cause dans cette histoire n'est autre qu'un ancien Premier ministre, dans les années 1960.

...................................


avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  niouze le Lun 19 Mar - 14:12

c'est les curetons qu'on devrait castrer vu que niveau déviance sexuel, ils se posent la ....

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5024
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 8 Avr - 19:39

l'ancien nazi se prend pour le dieu d'amour .....
mais que des salopes cathos bien sur ...


Benoît XVI appelle à la paix au Moyen-Orient et en Afrique
fr info
Alors que les communautés chrétiennes célèbrent aujourd'hui la résurrection du Christ, le chef de l'Église catholique a dénoncé ce matin "les discriminations et persécutions" auxquelles elles sont sujettes au Moyen-Orient et en Afrique. Régions où Benoît XVI a appelé à "la paix universelle". (........................)


Dans sa bénédiction "urbi et orbi", Benoît XVI a lancé un appel à la fin immédiates des violences en Syrie. © Reuters Alessandro Bianchi

C'est d'une voix un peu cassée que Benoît XVI a prononcé ce matin la messe pascale puis la bénédiction urbi et orbi (à la ville et au monde). Mais le message papal a été clair. Un appel à la paix universelle, devant les 100.000 fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre de Rome pour céléber la résurrection du Christ.

Le pape a évoqué les régions actuellement en proie aux troubles, et en premier lieu la Syrie, où le régime de Bachar Al-Assad poursuit sa répression sanglante contre le mouvement de contestation : "Que cesse l'effusion de sang et que soit entrepris sans délai le chemin du respect, du dialogue et de la réconciliation, comme le souhaite la communanté internationale", a-t-il appelé de ses voeux.

"Collaboration" au Moyen-Orient, "paix et stabilité" au Mali

Au Moyen-Orient, région où les chrétiens sont minoritaires, il a souhaité la "collaboration entre toutes les composantes ethniques, culturelles et religieuses", avant de souhaiter la stabilité en Irak et la reprise du processus de paix dans le conflit israélo-palestinien. C'est dans ce but de coopération entre différentes confessions que Benoît XVI se rendra mi-septembre à Beyrouth, la capitale du Liban.

Le pape a ensuite prié pour les victimes des conflits en Afrique. Souhaitant "paix et stabilité" au Mali, dont le nord est tombé aux mains de groupes islamistes. Au Nigéria, où la minorité chrétienne est en proie à des persécutions, Benoît XVI a appelé "les énergies nécessaires pour recommencer à construire une société pacifique et respectueuse de la liberté religieuse de ses citoyens". Ce matin, un attentat a la voiture piégée près d'une église a fait au moins 20 morts dans une église à Kaduna, dans le nord du pays.
apres plus de 1000 ans de carnages judéos cathos ....
c'te bonne blague ...
et pas un mot sur l'anti-islamisme débordant dans tout l'occident ni les nouvelles croisades de l'otan
pleines de massacres de civils non relayés par les médias ...
heureusement il est liquide comme sa chiasse.
prions pour sa mort prochaine si possible dans d'atroces souffrances.


Dernière édition par ivo le Dim 8 Avr - 19:42, édité 1 fois
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  spike le Dim 8 Avr - 19:41


heureusement il est liquide comme sa chiasse.

Very Happy Very Happy Very Happy :pfffff:
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Mer 18 Avr - 19:37

Les intégristes en passe d'être réintégrés au sein de l'Eglise catholique
fr info
La Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, qui regroupe les héritiers de Mgr Lefebvre, a accepté - avec quelques modifications tout de même - le texte proposé par le Vatican. La Congrégation pour la doctrine de la Foi doit maintenant se prononcer, avant que le pape en personne ne s'en saisisse.


Mgr Bernard Fellay, le Supérieur Général de la Fraternité Saint-Pie-X, a donné une réponse positive au Vatican © Reuters Denis Balibouse

On ne connaît pas le détail du texte - un "protocole doctrinal" - proposé par le Vatican. Mais on sait que la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) en a accepté l'essentiel. Que, donc, plus grand-chose ne s'oppose à sa réintégration au sein du giron catholique. La décision finale en revient tout de même au pape, mais comme c'est Benoît XVI en personne qui a fait le premier pas en direction des intégristes...

La Congrégation pour la doctrine de la Foi - celle-là même qui dit le droit canon - avait donné jusqu'au 16 avril aux intégristes pour qu'ils formulent leur réponse. Celle-ci est donc arrivée au Vatican : "nous avons reçu une réponse, hier, effectivement différente des précédentes. Cela constitue un pas en avant, une évolution encourageante", confirme le porte-parole du Saint-Siège, le jésuite Federico Lombardi. Verdict d'ici la fin juin.

Selon les concessions proposées par le Vatican, ceux qui reviennent dans le giron de l'église pourront bénéficier d'une prélature personnelle, comme l'Opus Dei - ne rendre des comptes qu'au pape. Ils pourront également célébrer la messe en latin, celle d'avant le concile Vatican II, qualifié de "désastre" selon les intégristes.

Reste que, du côté même des intégristes, "tout n'est pas encore réglé", selon le mot d'un porte-parole, l'abbé Alain Lorans. La FSSPX risque bien de se diviser - certains prêtres veulent rejoindre la frange traditionnaliste de l'Eglise ; mais une fraction rejette en bloc le Vatican, qui serait à leurs yeux inspiré par le "diable" et victime d'un "schisme progressiste". Rien de moins.

..............
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Ven 25 Mai - 10:14

Ettore Gotti Tedeschi, le président de la « banque du Vatican », poussé à démissionner
http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Rome/Ettore-Gotti-Tedeschi-le-president-de-la-banque-du-Vatican-pousse-a-demissionner-_NG_-2012-05-25-810626
L’Italien Ettore Gotti Tedeschi, président de l’Institut pour les œuvres de religion (IOR), a été poussé à quitter ses fonctions après une « motion de défiance » à son égard recommandant « la fin de son mandat »

Le banquier sexagénaire quitte ses fonctions au terme d’un débat concernant l’application de la loi sur la transparence financière du petit État et la conduite des affaires de l’IOR

Alors que des experts européens de Moneyval en charge d’évaluer les mesures de lutte contre le blanchiment d’argent doivent décider début juillet si le Vatican peut figurer sur la « white list » des États vertueux, une nouvelle affaire vient secouer l’Institut pour les œuvres de religion (IOR).

Au cours d’une réunion ordinaire, le conseil de surintendance de cet organisme n’a ainsi pas souhaité renouveler sa confiance à son président, Ettore Gotti Tedeschi, en place depuis le 23 septembre 2009, jugeant que « la gouvernance » du IOR s’était « ultérieurement détériorée ».

Jugeant qu’Ettore Gotti Tedeschi n’avait pas assuré « plusieurs fonctions de première importance de sa charge », les membres du conseil de l’IOR ont souhaité, à l’unanimité, qu’il ne fasse plus partie de l’institution. « Attristés » par les événements qui ont conduit à cette motion de défiance, ils ont en outre indiqué que cette démarche était « importante pour maintenir la vitalité de l’institution ».

DONNER PLUS DE TRANSPARENCE À UNE INSTITUTION TOUCHÉE PAR UN SCANDALE FINANCIER
Désormais à la recherche d’un « président excellent », ils ont enfin espéré que celui-ci permettrait de rétablir des relations entre le IOR et la communauté financière « basées sur un respect mutuel des standards bancaires internationalement acceptés ».

Le Saint-Siège a par ailleurs indiqué que la commission cardinalice de surveillance du IOR présidée par le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’État du Saint-Siège, se réunirait le 25 mai afin de « tirer les conséquences » de la décision du conseil de surintendance. Il n’est pas impossible qu’elle nomme alors à la tête de l’IOR son actuel vice-président, l’Allemand Ronaldo Hermann Schmitz, ancien directeur exécutif de la Deutsche Bank.

Fervent catholique, professeur d’économie à l’Université catholique de Milan (Italie) et président pour l’Italie du Banco Santander, Ettore Gotti Tedeschi, spécialiste d'éthique de la finance, avait été placé à la tête de l’IOR en septembre 2009. La commission cardinalice comptait alors sur lui pour donner plus de transparence à une institution touchée par un scandale financier majeur dans les années 1980 et dont les activités restent entourées du plus grand secret.

FUITES DE DOCUMENTS CONFIDENTIELS ET LUTTES INTERNES
En septembre 2010, quelque temps après son arrivée, le parquet italien avait ouvert une enquête visant notamment Ettore Gotti Tedeschi pour blanchiment présumé sur 23 millions d'euros. Puis en juin suivant, il avait levé tous les soupçons.

Le Vatican s'était réjoui de cette décision qui « confirmait le sérieux de l'engagement du Vatican à appliquer pleinement les normes internationales pour la prévention et la lutte contre les activités illégales financières ».

Depuis plusieurs mois, les autorités vaticanes font en effet een sorte de rapprocher le petit État des standards internationaux de bonne gestion. Mais des fuites de documents confidentiels ont mis à jour des luttes internes concernant cette recherche de transparence.

Au printemps, cette législation avait fait l'objet de polémiques : plus conforme aux requêtes internationales pour les uns, protégeant encore trop excessivement le Vatican pour d'autres.

Ces derniers jours, des dizaines d’ambassadeurs accrédités près le Saint-Siège avaient été invitées à visiter le siège de l’IOR. Les plus hauts responsables de la banque et des membres de la Secrétairerie d’État avaient alors vanté les mérites de l’institution en termes de transparence financière.


Limogeage retentissant du président de la banque du Vatican
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/24/limogeage-retentissant-du-president-de-la-banque-du-vatican_1707136_3214.html?google_editors_picks=true
Nouvel épisode dans les tensions qui secouent l'administration du Vatican : le président de la banque du pape, l'Institut des œuvres religieuses (IOR), a été désavoué, jeudi 24 mai au soir, et contraint à démissionner pour une gestion jugée déficiente.

Ettore Gotti Tedeschi, 67 ans, fervent catholique, nommé à la tête de l'Institut en septembre 2009 pour y remettre les finances en ordre et permettre au Vatican de rejoindre la liste des pays respectant les normes contre le blanchiment ("white list"), quitte ses fonctions au terme d'un bras de fer concernant l'application d'une nouvelle la loi vaticane sur la transparence financière.

>> Zoom : Banque du Vatican, des scandales en série
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/24/banque-du-vatican-scandales-en-serie_1707138_3214.html

Au printemps, cette législation avait fait l'objet de polémiques : plus conforme aux requêtes internationales pour les uns, protégeant encore trop excessivement le Vatican pour d'autres.

ATMOSPHÈRE EMPOISONNÉE

Le limogeage du patron de l'IOR survient quelques semaines avant que les experts européens de Moneyval décident, au début de juillet, si le Vatican peut figurer sur cette "white list". Il se produit aussi dans une atmosphère empoisonnée au sein de l'administration du Saint-Siège.

Depuis janvier, des documents confidentiels ont été transmis clandestinement à la presse italienne, révélant les luttes de pouvoir et la persistance de la corruption dans l'administration vaticane. Beaucoup de ces documents sont rassemblés dans un livre paru cette semaine en Italie, Sua Santita, du journaliste Gianluigi Nuzzi.

Eclairage : Au Vatican, la guerre des clans s'étale dans la presse

Ces fuites, contre lesquelles le Vatican s'est insurgé, auraient joué un rôle non négligeable dans le limogeage du banquier, selon des sources vaticanes.

Spécialiste de l'éthique de la finance, Ettore Gotti Tedeschi a été désavoué à l'unanimité par le conseil d'administration de l'IOR, jeudi. Il lui est reproché de "n'avoir pas su remplir certaines fonctions de première importance", en dépit des avertissements répétés alors que la situation continuait de "se détériorer".

M. Gotti Tedeschi avait été choisi pour remettre en ordre les comptes du IOR. Mais en septembre 2010, lui et son directeur général, Paolo Cipriani, étaient placés sous enquête pour violation d'une loi italienne anti-blanchiment. S'ils n'étaient pas soupçonnés de blanchiment d'argent sale, il leur était reproché des omissions entourant des mouvements de fonds d'un total de 23 millions d'euros. Le parquet italien, en juin suivant, avait levé tous les soupçons.

RÉPUTATION SULFUREUSE

L'IOR, lié dans le passé à des scandales de grande ampleur en Italie, a une réputation sulfureuse. Mais le pape allemand a fait de la transparence et de la rigueur une priorité et avait créé à cette fin en décembre 2010 l'Autorité d'information financière (AIF).

Le rôle de la "banque du pape" - qui a un patrimoine de 5 milliards d'euros - est de gérer les comptes de milliers d'ordres religieux et d'associations catholiques. Fondé en 1942 par le pape Pie XII, l'IOR a connu plusieurs scandales, dont le plus célèbre est la faillite de la banque Ambrosiano, dont il était l'actionnaire majoritaire.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Ven 25 Mai - 18:41

Fuites au Vatican : une arrestation
fr info
Depuis janvier, des lettres secrètes, des relevés de comptes bancaires du Vatican avaient fait leur apparition dans la presse italienne. Un homme vient d'être arrêté, le majordome des appartements du pape, selon le quotidien italien Il Foglio.

On l'a appelée l'affaire "Vatileaks" - depuis janvier, des documents confidentiels ont été transmis clandestinement à la presse italienne ; des documents qui révèlent les lutte de pouvoir dans l'administration vaticane, et la persistance de la corruption. Un livre est même sorti cette semaine, Sua Santita, qui les rassemble.

Le Vatican annonce aujourd'hui avoir arrêté une personne, en possession de documents confidentiels. Selon le journal Il Foglio, il s'agirait du majordome des appartements du pape. Rome ne confirme pas. Le porte-parole indique juste que "cette personne se trouve actuellement à la disposition de la magistrature vaticane pour des approfondissements ultérieurs".

Cette arrestation intervient au lendemain du limogeage surprise de Ettore Gotti Tedeschi, le président de l'Institut pour les oeuvres de religion, la banque du Vatican. Chassé, selon lui, en raison de sa "volonté de transparence" qui déplairait aux autorités vaticanes. Ambiance..
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 27 Mai - 9:33

Vatican : la guerre des clans s'étale dans la presse
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/02/17/vatican-la-guerre-des-clans-s-etale-dans-la-presse_1644863_3214.html
Jamais depuis le début du pontificat de Benoît XVI le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, n'avait autant déminé, expliqué et démenti. Depuis quelques semaines, la presse italienne livre presque quotidiennement un flot d'informations tirées de documents confidentiels sur des affaires de corruption au sein de la curie, d'opacité financière ou des rumeurs de complot contre le pape. A tel point qu'à Rome un nouveau mot, "VatiLeaks", pourrait bientôt détrôner le célèbre WikiLeaks, référence aux fuites de documents diplomatiques américains publiés sur Internet.

Par les sujets qu'ils pointent, leur fréquence et la rapidité de leur divulgation (certaines lettres datent de janvier), ces documents mettent en lumière les difficultés de Benoît XVI à tenir la curie, les luttes de pouvoir et les résistances, qui sur les sujets financiers comme sur les scandales de pédophilie subsistent au Vatican face à la politique de "purification et de renouveau" revendiquée ces deux dernières années par le pape.

L'offensive qui, selon une enquête interne, émanerait de la secrétairerie d'Etat, s'est accélérée en janvier, peu après l'annonce du consistoire prévu les vendredi 17 et samedi 18 février à Rome. Moment-clé de ce pontificat déclinant, cette assemblée, qui vise à créer 18 nouveaux cardinaux électeurs, pose les jalons du conclave qui élira le successeur de Benoît XVI, âgé de 85 ans en avril. Sera-t-elle l'occasion pour les "princes de l'Eglise" de purger quelques-unes des questions soulevées par ces fuites ? Rien n'est moins sûr.

Car, dans les couloirs du Vatican, la campagne de succession est déjà ouverte et les fuites dans la presse viseraient à le faire savoir. Le summum tragi-comique de cette stratégie a été atteint par la publication d'un document secret selon lequel le pape serait assassiné dans les prochains mois, suggérant qu'il faudrait songer à son remplaçant. Un document authentique mais qualifié de "délirant, dénué de toute réalité" par le porte-parole du Vatican.

Au coeur des alliances et contre-alliances qui pourraient se renforcer lors du consistoire, Mgr Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat de Benoît XVI, semble dans le collimateur des auteurs des fuites. Jugé "faible" dans sa gestion du gouvernement de Benoît XVI, qui s'est désintéressé de cette tâche, le numéro deux du Vatican, âgé de 77 ans, est aussi suspecté d'avoir fait nommer au rang de cardinal des hommes proches de lui. "Benoît XVI a peut-être compris qu'il avait mal choisi son secrétaire d'Etat, mais il y a peu de chances qu'il en change maintenant", estime le vaticaniste italien Iacopo Scaramuzzi.

Des documents révélés par les journaux et les télévisions mettent en cause la gestion du "cas Vigano" par Mgr Bertone. Fin janvier, une émission de la chaîne de télévision La 7 a dévoilé des lettres signées de Mgr Carlo Maria Vigano, ancien secrétaire général du gouvernorat du Vatican ; il y dénonçait la corruption au sein de ses services et la manière dont il avait été débarqué de son poste trois ans avant la fin de son mandat puis muté par Mgr Bertone à la nonciature apostolique de Washington. Il s'inquiétait auprès du pape des suites qui seraient données à l'entreprise "d'assainissement" qu'il s'était efforcé de mettre en place au coeur de cette structure chargée de l'administration vaticane.

Tout aussi embarrassant, la politique de transparence financière du Vatican amorcée il y a un an sous la pression européenne est mise en doute par de multiples fuites, notamment dans le journal d'investigation Il Fatto quotidiano. Les lettres émanant de responsables des finances du Vatican mettent en cause l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR) et laissent entendre que "la banque du Vatican" aurait tenté de faire entrave à la justice. Ils s'y inquiètent aussi de la mainmise de la secrétairerie d'Etat sur ces questions et pointent des dissensions au sein de la hiérarchie vaticane sur le degré de transparence à accorder à certaines opérations financières.

Confronté depuis des décennies à des scandales récurrents dans le fonctionnement de l'IOR, le Saint-Siège a créé une autorité d'information financière en avril 2011. Ce nouveau dispositif est censé permettre au Vatican de se mettre en conformité avec les normes internationales de lutte contre le blanchiment. Les instances européennes doivent se prononcer en juin sur l'inscription ou pas du Vatican sur la "liste blanche" de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et du Groupe d'action financière (GAFI).

Gianluigi Nuzzi, auteur de Vatican : S.A. (Broché, 2011), producteur et présentateur des "Intouchables", l'émission qui a révélé une partie de ces affaires, avance plusieurs explications à ce climat de délation. "Certains cardinaux commencent à penser qu'ils pourraient à leur tour devenir pape. Plus intéressé par la doctrine que par les jeux de pouvoir, Benoît XVI a laissé faire." Mais, estime aussi le journaliste, "il y a au sein de la curie des hommes qui souhaitent que le Vatican devienne l'Etat le plus transparent du monde et qu'on y fasse le ménage".

Le cardinal Walter Kasper, qui a occupé de nombreuses responsabilités à la curie, a aussi expliqué, lundi 13 février dans le Corriere della Sera : "Peut-être veut-on nuire à Bertone ou à d'autres personnes. Mais il en va de l'image de toute l'Eglise. Les fidèles sont scandalisés à raison. Et tout ceci se produit au moment où Benoît XVI travaille pour le renouvellement de l'Eglise."

Les attaques actuelles sont "le signe que quelque chose d'important est en jeu", a justifié le père Lombardi, qui ne nie pas l'authenticité des documents diffusés mais a globalement démenti "des affirmations sans fondement". Se posant en défense du pape, le quotidien du Vatican L'Osservatore Romano a, mardi 14 février, fustigé des "comportements irresponsables et indignes" et assure qu'en matière "d'innovation et de purification" il sera fait justice au pontificat de Benoît XVI, "un pasteur indulgent qui n'intrigue pas au milieu des loups".

Le pape ne s'est pas encore exprimé publiquement sur les rebondissements de ces derniers jours, mais, mercredi, devant des séminaristes, il a semblé y faire allusion en déplorant qu'on "dise tant de choses sur l'Eglise de Rome", tout en espérant "qu'on parle aussi de notre foi".

Stéphanie Le bars et Philippe Ridet (à Rome)

Benoît XVI crée vingt-deux cardinaux
Le collège cardinalice composé de 213 cardinaux se réunit vendredi 17 février à Rome pour discuter d'un thème cher à Benoît XVI : la nouvelle évangélisation. Samedi, le pape créera vingt-deux "princes de l'Eglise", lors du quatrième consistoire de son pontificat. Dix-huit de ces prélats sont âgés de moins de 80 ans et feront donc partie des 125 électeurs, appelés, en cas de conclave, à choisir un nouveau pape. Au total, vingt et un des cardinaux-électeurs sont italiens. Dimanche, les nouveaux cardinaux célébreront une messe avec Benoît XVI à la basilique Saint-Pierre, avant d'être reçus par le pape avec leur famille lundi.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Jeu 14 Juin - 19:29

Le Vatican avance sa proposition pour résoudre le schisme intégriste
fr info
Une nouvelle fois le Vatican propose aux Lefebvristes de rejoindre le giron de l'Eglise par le biais d'une "prélature personnelle". Ce procédé permettrait à la Fraternité sacerdotale Saint Pie X de conserver une autonomie par rapport aux évêques.


Mgr Bernard Fellay lors d'ordinations de prêtres © Maxppp

Pour le Vatican la balle est désormais dans le camp des Lefebvristes. Le supérieur de la Fraternité, Mgr Bernard Fellay, doit donner sa réponse concernant la "prélature personnelle" dans "un délai raisonnable". Celle-ci leur permettrait de ne pas rendre compte aux évêques mais directement au pape. Faveur déjà accordée au mouvement conservateur Opus Dei.

Fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre (mort en 1991) et séparée de Rome depuis 1988, la Fraternité, qui s'est opposée fermement au Concile Vatican II (1962/65), compte de nombreux prêtres (environ 500), des centaines de séminaristes, des religieuses et des dizaines de milliers de fidèles. Si Benoît XVI veut à tout prix résoudre le schisme avec les intégristes, ceux-ci pourraient se diviser sur la réponse à donner à Rome. En effet certains restent dans une opposition radicale à la réconciliation.

C'est le cas pour Mgrs de Alfonso Galarreta, Bernard Tissier de Mallerais et Richard Williamson, des évêques jugés plus "ultras" que Mgr Fellay. Le Vatican envisage pour ceux qui ont critiqué le Vatican et le Concile, un "traitement séparé et individuel".
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum