Derniers sujets
» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Sam 8 Juil - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

Today's joke

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Dim 29 Mai - 20:01

En Loire-Atlantique, la préfecture utilise Facebook pour empêcher un apéro
FRANCE INFO - 16:24
C’est ce qu’on appelle combattre le feu par le feu. Pour empêcher la tenue d’un "apéro géant" prévu le 1er juin à Nantes et organisé via Facebook, la préfecture de Loire-Atlantique s’est créé un compte sur le réseau social. Depuis quelques jours, elle poste régulièrement des messages de prévention sur le « mur » de l’événement, pour décourager les participants.
La page dédiée à l’événement est apparue au début du mois de mai. Elle compte aujourd’hui près de 7.000 participants déclarés. Ce nombre affole les services préfectoraux, qui redoutent que cette rencontre ne connaisse la même issue que celle du 12 mai 2010, au cours de laquelle un jeune homme très alcoolisé avait fait une chute mortelle.

Ne parvenant pas à contacter l’organisateur, la préfecture a commencé il y a quelques jours à poster des messages sur le “mur” de l’apéro géant pour tenter de nouer directement le dialogue. “Le créateur de cet événement Facebook refuse malheureusement de répondre à nos sollicitations. C’est pourquoi nous avons ouvert le dialogue sur Facebook" déplore l’organisme sur le réseau social.

Dans l’un de ses premiers messages, la préfecture incite sobrement “chacun à faire preuve de prudence, de raison et de responsabilité et à reconsidérer sa participation à une manifestation dont les débordements peuvent paralyser les services d’urgence”. Elle rappelle aussi “qu’un tel rassemblement "spontané" présente des risques spécifiques du fait de l’absence d’organisateurs identifiés, du nombre élevé de participants et de l’incitation à la consommation d’alcool”.

Les internautes sont d’abord partagés : certains croient à un “fake” (une usurpation de compte), d’autres se félicitent de la position des autorités : “Au moins, ils ne l’interdisent pas, c’est seulement une mise en garde.”

“Une logique de dissuasion de la tenue de cet événement”
Au fil des publications, la préfecture se fait plus précise, et plus ferme. “La préfecture de la Loire-Atlantique précise que sa démarche d’intervention sur Facebook se place dans une logique de dissuasion de la tenue de cet événement. Nous le considérons comme inopportun dans sa forme actuelle (…).”

“La préfecture n’autorise pas la tenue de cet apéro géant : aucune demande d’autorisation n’a été déposée auprès de ses services comme le prévoit la loi” ajoute-t-elle, en rappelant “qu’une free party autorisée a eu lieu la semaine dernière en Loire-Atlantique, les organisateurs ayant proposé un dispositif offrant des garanties suffisantes pour la sécurité des participants”.

Une manière pour la préfecture de répondre à ceux qui la taxent d’être “à côté de la plaque”, comme le fait l’un des participants : “La prévention est une chose honorable, mais vouloir interdire cet évènement ne me semble pas d’un grand intérêt (…). Vous avez là l’occasion de véhiculer une image de la ville de Nantes jeune, dynamique et sympa (...). L’interdire, c’est montrer que les élus (…) n’entendent pas le message des jeunes (…).”

Bien que la méthode de la préfecture de Loire-Atlantique divise, elle a au moins le mérite de susciter le débat autour des coûts directs et indirects de ces apéros géants : sur la page même de l’événement, les "anti" et les "pro" débattent sur les questions de sécurité, de liberté ou encore de propreté de la ville.



http://www.facebook.com/home.php#!/event.php?eid=199557026748651
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 30 Mai - 9:46

Ridiculisé, il accuse M6 de bidonnage
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/30/97001-20110530FILWWW00366-ridiculise-il-accuse-m6-de-bidonnage.php
Il avait accueilli une équipe de tournage de l'émission 100% Mag pour parler de sa passion du tuning entre père et fils. Devant sa télé, il découvre stupéfait que le reportage s'est transformé en "Au secours, mon mari est un macho". "Je me suis fait piéger", explique François Runembert à Ouest-France. "On m'a diminué, fait passer pour quelqu'un que je ne suis pas !"

Le président breton du club Dream Tuning affirme que ses propos ont été montés et pris hors contexte, tandis que l'équipe de reportage aurait forcé certaines situations. "Il fallait que les femmes soient au barbecue et les hommes devant leurs voitures", par exemple.

Depuis, l'homme, dont les propos ont été repris sur des grandes radios nationales, se dit ridiculisé. Les producteurs de 100% Mag lui ont proposé de retourner un nouveau sujet sur le tuning avec lui en guise d'excuse. Mais sa femme "ne les veut plus ici". M6 affirme de son côté qu'il y a eu "incompréhension" entre la famille et la société de production.


........... ^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 30 Mai - 10:53

Honte à la Municipalité de Nanterre !
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/honte-a-la-municipalite-de-94992
Les renoncements et capitulations devant les cléricaux se poursuivent....

Quand des élus oublient leur mandat laïque et républicain, ils désespèrent le peuple de gauche
et reconfortent tous ceux qui veulent détruire la loi de séparation du 9 décembre 1905 !

La Municipalité de Nanterre bafoue la laïcité

Les élu(e)s PCF et PS avaient voté « comme un seul homme » au Conseil régional Ile de France pour l'attribution aux lycées privées des subventions d'investissement...

Ils savaient que ces subventions étaient facultatives ! Tant pis, ils les ont votées....

Aujourd'hui, la gauche « laïque » et « communiste » qui dirige la Ville de Nanterre a été encore plus loin dans le renoncement aux principes : le bulletin municipal fait de la promotion d'un centre de formation privé ouvert sur un quartier de la ville !?

Au moment où l'égalité, la gratuité scolaire et la laïcité, sont plus que remises en cause par la politique du gouvernement Sarkozy, il est scandaleux qu'une municipalité de gauche fasse de la publicité pour un projet d'enseignement privé.

Un collectif Education de la ville education-nanterre@hotmail.fr a vivement réagi :

« CitoyenNEs IndignéEs !

Alors que la ville s’est saisie, depuis de nombreuses années, des questions d’éducation, des débats ont lieu, des actions sont entreprises pour que les enfants de la ville puissent avoir les meilleures conditions d’éducation dans le cadre de l’Ecole de la république, ainsi que dans tout les temps éducatifs tel le dispositif « Après école ».

Alors que nous sommes de plus en plus confrontés à la marchandisation croissante de l’Education, dénoncée par les membres de la majorité municipale et par des citoyens de notre ville, alors que la France a fait de la lutte contre l'illettrisme une priorité nationale, un droit pour tous, nous nous indignons de voir apparaître dans notre journal municipal « Nanterre Info » un article(*) faisant la promotion de l’ouverture, dans un quartier populaire de notre ville, d’un centre de formation privé.

Cet article, non content de vanter les mérites de ce centre où, « à bas prix », pour 10€ de l’heure, votre enfant va facilement réussir (« de qui se moque-t-on ? »), fait aussi la promotion de formations à caractère religieux.

Nous, citoyennes, citoyens de Nanterre sommes pris d’une juste indignation devant l’utilisation des moyens publics pour la promotion de cette marchandisation de l’Education, et le lien inacceptable selon nous qu’il suggère entre l’Education et les religions. Cet article contribue ainsi à la culpabilisation des parents, à l'individualisme en contradiction avec les valeurs de solidarité, et implicitement vante le communautarisme.

D'Acadomia à Easy Sucess, l'Education n'est pas à vendre ! »

C'en est assez ! Les élus qui se réclament de la démocratie et de la laïcité doivent

rester fidèle aux principes de séparation des pouvoirs publics et des religions

et défendre le service public d'éducation.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mar 31 Mai - 11:17

Des larmes de crocodile pour DSK
http://www.courrierinternational.com/article/2011/05/30/des-larmes-de-crocodile-pour-dsk
L'hebdomadaire Témoin, s'il salue l'action de DSK à la tête du FMI, ne peut s'empêcher de se réjouir au spectacle de ses déboires judiciaires. Enfin, la France se retrouve à son tour victime de la justice du plus fort !

A force de montrer des muscles et de jouer des biceps, on finit toujours par trouver plus fort que soi. A preuve par ce qui est arrivé [le 14 mai] au Français Dominique Strauss-Kahn, tout-puissant dirigeant du Fonds monétaire international (FMI), une institution qui fait trembler les dirigeants des pays du Tiers-monde. A preuve, surtout, par les images montrant le jadis flamboyant - et séducteur ! - DSK les mains menottées derrière le dos, la mine défaite, escorté par deux policiers américains. Le monde s’effondrait décidément sous les pieds d’un homme que tous les sondage hexagonaux présentaient comme le futur président de la République française. Hélas, il a suffi d’un séjour dans un hôtel (français !) de New York et d’accusations portées contre lui par une femme de chambre guinéenne de 32 ans pour que son destin présidentiel bascule.

Ces images humiliantes d’un homme parmi les plus puissants de la planète, qui plus est citoyen éminent d’un pays membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, rappellent aux Africains d’autres images tout aussi humiliantes. La dernière en date, c’est celle d’un chef d’Etat africain - ou qui se revendiquait comme tel -, l’Ivoirien Laurent Gbagbo, arrêté en maillot de corps par les forces françaises de l’opération Licorne et remis aux Forces républicaines de Côte d’Ivoire en même temps que son épouse, Mme Simone Gbagbo. Des images passées en boucle par les télévisions françaises. L’autre image humiliante pour le continent africain qui nous revient en mémoire, c’est celle de Charles Taylor, ancien chef d’Etat du Libéria, menotté et conduit à la prison de La Haye [pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité perpétrés pendant la guerre civile au Sierra Leoen]. Il y a eu aussi les images de Jean-Claude Mbemba, sénateur et ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), l’un des pays africains les plus vastes, les plus peuplés et les plus riches en ressources naturelles, arrêté lui aussi par la Cour pénale "internationale", menotté et conduit en prison à La Haye [pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis en République centrafcricaine].

Pour tous les Africains qui se sont sentis humiliés par ces images de justice - plutôt, de raison du plus fort: des Blancs s’acharnant sur de pauvres Africains n’ayant que le tort d’être plus faibles - pour ces Africains, donc, l’image de DSK menotté avait un air de vengeance exercée par plus fort que la France sur cette dernière. On ne le répétera jamais assez: l’humiliation infligée par les troupes françaises au président Laurent Gbagbo demeurera pour longtemps encore en travers de la gorge de nombreux Africains. De même, les bombardements aveugles, injustes et illégaux - car reposant sur une interprétation malhonnête de la Résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU - effectués par l’OTAN en Libye sont révoltants. Ils témoignent du mépris de la "communauté internationale" (en fait, essentiellement, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne) envers l’Afrique, singulièrement les Nègres et les Arabes.

Pour autant, il ne viendrait à l’idée de personne de se réjouir du malheur qui s’abat sur Dominique Strauss-Kahn. Car l’homme était un poids lourd du Parti socialiste français. C’est un homme progressiste engagé aux côtés des peuples du Tiers-monde. Surtout, il avait et il a sincèrement à cœur d’aider le continent africain à se développer. Les mesures qu’il avait fait prendre au FMI, depuis qu’il était à sa tête, allaient dans le sens de procurer des ressources financières accrues à notre continent qui en a tant besoin pour amorcer son décollage économique. Elles visaient aussi à créer un nouvel ordre économique international plus juste dans lequel, notamment, des pays émergents comme les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) auraient plus voix au chapitre dans la gouvernance économique mondiale. Enfin, et pour autant que l’on sache, ce n’est pas un vulgaire colonialiste, il n’est pas de l’acabit d’un Nicolas Sarkozy qui, après avoir promis de changer les rapports de la France avec l’Afrique, fait pire que tous ses prédécesseurs en matière de vassalisation et d’humiliation de l’Afrique.

Cela dit, force est de convenir que les Etats-Unis sont quand même un grand pays avec une vraie justice. Car franchement, on ne connaît pas beaucoup de pays au monde dont la justice aurait pris le risque de faire interpeller le directeur général du FMI. Surtout pour les faits dont il est accusé! Gageons que si les faits s’étaient déroulés en Afrique, et notamment au Sénégal où le président de la République a offert une valise remplie d’euros à l’ancien représentant-résident du FMI venu lui faire ses adieux [Abdulaye Wade avait offert, en septembre 2009, une valise contenant l'équivalent de 200 000 euros à Alex Segura], eh bien c’est la femme de chambre victime de tentative de viol - pour autant que les faits reprochés à Dominique Strauss-Kahn soient vrais - qui se serait retrouvée en prison! Même si d’aventure les juges avaient pris leur courage à deux mains pour mettre l’accusé en prison, c’est sûr que le président de la République en personne serait venu le libérer !

Il se trouve que les faits reprochés à Dominique Strauss-Kahn se sont déroulés aux Etats-Unis, un pays où, FMI ou pas, France ou pas, futur président de la République ou pas, les juges n’en ont rien cirer. Ils appliquent la loi, c’est tout. Et ce même si les trois quarts de la population carcérale américaine sont constitués par des Noirs - qui ne représentant que 12 % de la population totale. Et où, c’est vrai, il est plus fréquent de voir des Noirs, quel que soit leur rang dans la société, être menottés et conduits en prison que des Blancs de l’envergure et de la notoriété de Dominique Strauss-Kahn. Et surtout sur la base d’une plainte déposée par une femme de chambre noire, africaine de surcroît! Décidément, l’Amérique ne cessera jamais de nous surprendre. Quant à la France, ce n’est pas ce coup-ci qu’elle enverra ses "forces spéciales" libérer un de ses illustres ressortissants, comme elle l’aurait sans doute fait si M. Strauss-Kahn avait été emprisonné dans un pays d’Afrique noire! N’est-ce pas M. Sarkozy ?
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mer 1 Juin - 10:55

Pourquoi DSK n'aurait de toute façon pas été élu en 2012
http://www.rue89.com/2011/05/31/pourquoi-dsk-naurait-de-toute-facon-pas-pu-gagner-la-presidentielle-205804
Anecdote révélatrice sur le professeur Strauss-Kahn à Sciences-Po. C'était un jeudi, en 2006 a priori. Impossible de retrouver la date précise. Comme tous les jeudis, de 10h15 à 12h15, j'étais en cours d'économie à Sciences-Po Paris, et mon professeur s'appelait Dominique Strauss-Kahn. L'amphithéâtre était toujours relativement comble.
Le sujet du cours, sans me souvenir précisément de l'intitulé, portait entre autres sur la valeur du travail. L'une des conclusions de la leçon consistait à mettre en avant le fait qu'un Smic supérieur à 1 000 euros par mois, environ, surévaluait la valeur du travail mais pouvait se justifier pour des raisons sociales. DSK expliquait sommairement que cet écart entre le Smic touché et le Smic théorique correspondait à peu près, en France, au montant du RMI.

Vérité en deçà des télés, erreur au-delà
Le soir, vers 20 heures, je me rends avec des amis sur le plateau d'« A vous de juger », émission alors présentée par Arlette Chabot. Le débat du jour opposait Strauss-Kahn et Thierry Breton, ministre de l'Economie et des Finances de l'époque.

On leur demande tour à tour de réagir à la proposition de Laurent Fabius de relever le montant du Smic à 1 500 euros net si le Parti socialiste gagne la présidentielle. Mesure on ne peut plus populiste pour essayer gagner des voix dans l'électorat populaire, mais passons (car le débat a été tranché, Fabius ayant fini bon dernier des primaires socialistes, et le PS n'ayant pas non plus réussi à battre Nicolas Sarkozy).

A trois mètres de moi, Thierry Breton défend le Smic de l'époque en précisant que c'est l'un des plus élevés en Europe, qu'il ferait perdre en compétitivité la France en cassant la dynamique d'embauche si on l'augmentait autant, qu'un coût de l'embauche élevé est difficilement adapté à bon nombre de TPE pour qui recruter un employé supplémentaire serait trop cher, etc.

Dominique Strauss-Kahn explique lui que la valeur du travail est… sous-évaluée en France, et qu'il est normal de souhaiter que les Français soient de mieux en mieux payés, ce qui augmentera leur pouvoir d'achat, et donc la consommation, et in fine la croissance. On connaît le raisonnement.

Il venait surtout de se contredire par rapport à ce qu'il avait dit le matin même en cours.

Lors du cocktail, il se contredit à nouveau
A la fin de l'émission, nous montons à l'étage supérieur avec les invités et certains membres du public. Il est de tradition que France Télévisions offre un verre de jus d'orange et quelques toasts. Nous y retrouvons Dominique Strauss-Kahn qui vient nous voir, une coupe de champagne à la main. Il faut le reconnaître, sur la dizaine d'émissions que j'ai faite en tant qu'invité du public, c'est la seule fois où l'une des stars de la soirée est venue me parler. A ce moment-là, DSK met des points dans nos esprits.

DSK nous demande ce qu'on fait ici, ses élèves à lui étant en partiels, et ils n'ont probablement pas pu regarder le débat. Il nous raconte donc qu'il est professeur à Sciences-Po. Avant de pouvoir lui dire qu'on le savait puisqu'on était de ses étudiants, l'un de mes amis, aussi étudiant à Sciences-Po, lui demande alors de revenir sur la valeur du travail et son prix estimé a minima par le Smic. Strauss-Kahn ne se fait pas prier et nous rejoue la partition entendue à la télévision, hors caméra cette fois. A nouveau, il contredit ses propos du matin. Nous ne tiquons pas.

DSK nous redemande ensuite ce que nous faisons dans la vie. Mon ami lui répond tout sourire que nous sommes ses étudiants… et que quelques heures plus tôt, il nous a expliqué l'inverse de ce qu'il dit en ce moment. A cet instant, tout rouge, la coupe de pétillant aux lèvres, DSK nous a dit mot pour mot :

« Vous verrez qu'en vieillissant, vous comprendrez pourquoi parfois, il faut savoir dire des choses, et pourquoi parfois, il faut savoir en dire d'autres. »

Visiblement gêné (car d'autres personnes écoutaient notre discussion), Strauss-Kahn nous a tourné le dos et a rejoint Arlette Chabot qui venait pointer, elle aussi, son nez au cocktail.

Titillé par son côté libéral-démocrate
Cette anecdote, pour le coup très éloignée de l'affaire dans lequel est accusé mon ancien professeur, montre une chose : DSK aurait probablement perdu cette élection présidentielle s'il avait été candidat, perdu entre ce qu'il pense vraiment et ce qu'on aurait voulu l'obliger à penser. Titillé par son côté libéral-démocrate et obligé par l'extrême gauche à ne pas faire un écart trop à tribord, DSK serait mort noyé, coulé sous les critiques qu'on a l'habitude de faire à un homme qui aurait soit dû se renier, soit perdu toutes ses troupes électorales.

Il n'en reste pas moins que DSK était un professeur apprécié à Sciences-Po, même si ses cours finissaient par être ennuyeux au bout d'un certain temps… Retrouvez d'ailleurs ici cette vidéo où des étudiants avaient tenu à lui fêter son anniversaire, sous l'air du « happy birthday mister president » en lui offrant un livre : « Que faire », de Lénine… CQFD. (Voir la vidéo)
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mer 1 Juin - 19:36

Communiqué de presse

Le système d’alerte canicule et santé (SACS) activé le 1er juin



1er juin 2011



Le système d’alerte canicule et santé 2011*, coordonné par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et intégré au Plan national canicule, sera activé à partir du 1er juin prochain et jusqu’au 31 août. Il reprend le dispositif mis en opération chaque été et régulièrement amélioré depuis 2004.

Ce système repose sur l’évaluation concertée des risques météorologiques par Météo-France et des risques sanitaires par l’Institut de veille sanitaire (InVS). L’analyse de la situation météorologique réalisée par Météo-France permet notamment de prévoir les risques de dépassement des seuils de températures propres à chacun des départements métropolitains. Conjointement, l’InVS réalise une analyse de la situation sanitaire, sur la base d’indicateurs de mortalité et de morbidité qu’il suit quotidiennement. Au final, cette évaluation permet à l’InVS de recommander aux pouvoirs publics l’activation des différents niveaux du Plan national canicule.

Le Plan national canicule (PNC) se décline en trois niveaux. Le premier niveau, qui correspond à la veille saisonnière, est activé du 1er juin au 31 août. Le deuxième niveau, de "mise en garde et actions" (Miga), est déclenché par les préfets de département, sur la base de l’analyse conjointe réalisée par Météo-France et l’InVS et sur recommandation de la DGS. Le dernier niveau (mobilisation maximale) correspond à une situation exceptionnelle dépassant le champ sanitaire et nécessitant la mobilisation de l’ensemble des acteurs impliqués.

La chaleur provoque une augmentation de quasiment toutes les causes de mortalité, ainsi que l’aggravation ou l’apparition de nombreuses pathologies, entrainant notamment une recrudescence des recours aux soins (médecine de ville, établissements hospitaliers, etc.). Les personnes fragiles (personnes âgées ou présentant des pathologies préexistantes notamment) sont particulièrement susceptibles d’être affectées par les conséquences de la canicule. Pour prévenir les effets de la chaleur, l’Institut de prévention et d’éducation pour la santé (http://www.inpes.sante.fr/) propose des conseils adaptés aux différentes situations.

* http://www.invs.sante.fr/display/?doc=surveillance/chaleur_sante/presentation.htm

Contact presse :

Gabrielle Issaverdens (InVS) : 01 41 79 67 79 / presse@invs.sante.fr

http://www.invs.sante.fr/presse/2011/communiques/cp_sacs_010611/
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Jeu 2 Juin - 12:13

Scandale autour de matchs de football truqués
http://www.courrierinternational.com/breve/2011/06/01/scandale-autour-de-matchs-de-football-truques
Un scandale de paris et de trucages de matchs secoue le football italien. Vingt huit personnes sont suspectées et seize arrestations ont eu lieu le 1er juin par la police de Cremona (province de Milan), dans le cadre d'une enquête qui implique footballeurs et ex-joueurs, propriétaires d'agences de paris et professionnels du football. Parmis eux se trouve Beppe Signori, ancien capitaine du Lazio et attaquant de l'équipe nationale. Les suspects sont accusés de complot et de fraude sportive, le quotidien Il Fatto quotidiano parlant d'une "véritable 'organisation criminelle' ayant pour objectif de manipuler les rencontres à leur avantage et de conditionner le déroulement de certaines parties". Des calmants auraient été donnés aux footballeurs afin qu'ils jouent en dessous de leurs capacités habituelles, et d'importantes sommes engagées dans les circuits de paris. Les enquêteurs parlent de preuves 'irréfutables' visant les seize suspects arrêtés.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Ven 3 Juin - 19:45

la blague à vomir ...

F1 : le Grand Prix de Bahreïn réintroduit dans le calendrier 2011
france-info
Reporté en février dernier à cause des troubles politiques dans l’émirat, le Grand Prix de Bahreïn a été réintroduit dans le calendrier 2011 de Formule 1. Il sera disputé le 30 octobre, à la place du GP d’Inde.

c'est beau d'avoir confiance ^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Ven 3 Juin - 20:31

et la blague à crever de rire ............................ XD


Dominique de Villepin demande à Sarkozy de rassurer les Français
http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/dominique-de-villepin-demande-a-sarkozy-de-rassurer-les-francais-03-06-2011-1338079_240.php
PARIS (Reuters) - Dominique de Villepin, inquiet de "l'état de stupeur et de sidération" de la France, conseille à Nicolas Sarkozy de prendre la parole pour rassurer les Français.

L'ancien Premier ministre, qui a confirmé cette semaine son intention d'offrir en 2012 une "alternative" à la politique actuelle, s'adresse au chef de l'Etat pour le lancement vendredi de son blog (www.dominiquedevillepin.fr), sous la forme d'une lettre ouverte qui débute par "Cher Nicolas".

"L'état de stupeur et de sidération dans lequel s'enfonce la France m'inquiète et je ne vous entends pas", écrit-il, pour estimer qu'il y a besoin "d'une parole présidentielle, d'une parole qui dépasse les enjeux partisans, qui nous extirpe du fait divers pour parler à la nation tout entière".

"Il s'agit de rassurer, d'expliquer, de fixer un cap. Dire que l'avalanche des suspicions et des faits divers est un brouillard dans lequel nous perdons de vue la politique elle-même (...) Que l'heure est au rassemblement, dans la hauteur et la dignité, de tous ceux qui ont une haute idée de la France, de la République et du service de l'Etat."

Au passage, il déplore que Nicolas Sarkozy n'ait pas été à la rencontre des "indignés" qui ont manifesté le week-end dernier à Paris sur le modèle des jeunes Espagnols qui occupent la Puerta del Sol à Madrid.

"DÉCORS DE CARTON-PÂTE"

Pour Dominique de Villepin, le "vrai défi" pour un président est de "faire tomber les décors de carton-pâte qu'on dresse et qu'on dressera toujours sur son chemin", de "bousculer les habitudes pour renouer le fil perdu avec le pays".

"En 2007, vous avez su faire lever un espoir pour beaucoup de Français. Il est temps de retourner dans le pays pour mesurer les attentes et affronter courageusement les déceptions", dit-il à Nicolas Sarkozy.

En conclusion de son apostrophe, il déclare qu'il revient au président de la République, "en vertu de la légitimité du suffrage, d'ouvrir la voie pour que 2012 ne soit pas la lutte partisane des ressentiments et des dénonciations, mais un débat serein sur l'avenir de la France".

Dans une interview publiée jeudi par Le Parisien-Aujourd'hui en France, Dominique de Villepin assurait que son avenir politique ne dépendait pas de l'issue du procès en appel de l'affaire Clearstream, qui sera connue le 14 septembre, mais de "la conviction et de l'engagement qui sont les miens".

Pour 2012, il faisait état d'une "détermination entière" tout en tendant la main aux centristes Jean-Louis Borloo et François Bayrou.

Outre son blog, Dominique de Villepin a décidé "de poster lui-même, de manière presque quotidienne, ses propres messages sur ses comptes Twitter et Facebook", selon un communiqué de République solidaire, son mouvement.


nan mais la louiseizite fait des ravages grave ....
il manque pas d'oxygene à force de planer lui ???
j'en aurais presque pitié s'il ne meritait la guillotine comme les autres.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 6 Juin - 9:49

Fukushima: L'action Tepco plonge de 27% à Tokyo, craintes pour la compagnie
Mis à jour le 06.06.11 à 08h44
L'action de Tokyo Electric Power (Tepco), gestionnaire de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, a clôturé lundi sur un plongeon de 27,62% à la Bourse de Tokyo à 207 yens, les investisseurs angoissant pour l'avenir de cette compagnie d'électricité en difficulté.

Le titre a terminé quasiment à son niveau plancher, fixé à 206 yens pour la journée, et n'a jamais fini une session aussi bas depuis son introduction en Bourse il y a plus d'un demi-siècle.

Pertes nettes

Les opérateurs ont vendu à tour de bras sur la foi d'un article de l'agence de presse Kyodo, affirmant que l'entreprise pourrait enregistrer une perte nette de 570 milliards de yens lors de l'année budgétaire d'avril 2011 à mars 2012 (4,9 milliards d'euros au cours actuel), sans compter les indemnisations dues aux victimes de l'accident nucléaire. Tepco a répondu que ces chiffres n'avaient rien d'officiel et précisé qu'elle n'envisageait pas de publier de prévisions financières pour l'exercice 2011/12 dans l'immédiat, mais un porte-parole a reconnu que l'année budgétaire en cours était "très difficile".

Le président de la Bourse de Tokyo (Tokyo Stock Exchange, TSE), Atsushi Saito, a déclaré en outre pendant le week-end que Tepco devrait passer par une phase de redressement judiciaire pour se relancer, à la manière de la compagnie aérienne Japan Airlines dont l'action devenue sans valeur avait été retirée de la cote. Le TSE a précisé dans un communiqué publié à la mi-journée que la situation actuelle de Tepco ne signifiait pas que son titre devrait être retiré de la cotation.

-90% depuis le 11 mars

Mais ces diverses informations ont renforcé l'inquiétude des opérateurs quant à l'avenir de la première compagnie d'électricité du pays, d'autant qu'un plan de soutien financier dévoilé mi-mai par le gouvernement de centre-gauche pourrait être remis en cause en cas de démission du Premier ministre, Naoto Kan, impopulaire et fragilisé. "Les investisseurs décampent, l'idée que les actions Tepco continueront d'être cotées disparaît peu à peu", a expliqué Naoki Fujiwara, gestionnaire à Shinkin Asset Management, cité par Dow Jones Newswires.

Le titre a perdu 90% de sa valeur depuis le 11 mars, jour du tsunami qui a dévasté le nord-est de l'archipel et entraîné des explosions et fuites radioactives dans sa centrale nucléaire Fukushima Daiichi, située à 220 km de Tokyo. Au terme de l'exercice d'avril 2010 à mars 2011, Tepco a affiché un déficit net de 1.247,35 milliards de yens (10,9 milliards d'euros), le pire jamais enregistré par un groupe japonais non financier, en partie du fait de dépréciations massives d'actifs consécutives à la catastrophe. Selon Kyodo, citant un document interne à l'entreprise, ses pertes resteront colossales lors de l'année 2011/12, notamment du fait de l'explosion de sa facture d'hydrocarbures, qui devrait grimper de 830 milliards de yens à cause de l'augmentation de la production des centrales thermiques rendue nécessaire par l'arrêt d'une quinzaine de réacteurs.

La compagnie pourrait se retrouver avec une trésorerie limitée à 100 milliards de yens en fin d'exercice en mars 2012, contre 2.100 milliards de yens en début d'année budgétaire, ce qui pourrait l'obliger à emprunter davantage aux banques et à solliciter davantage l'aide publique. La note de la dette à long terme de Tepco a été reléguée il y a une semaine en catégorie spéculative par l'agence de notation financière Standard & Poor's, réduisant la capacité de la firme à lever des fonds sur le marché obligataire. L'accident de Fukushima, le pire du nucléaire civil depuis Tchernobyl (Ukraine) en 1986, a provoqué l'évacuation de quelque 80.000 habitants des environs. Tepco espère abaisser la température des réacteurs endommagés sous la barre des 100 degrés Celsius (cold shutdown) d'ici à janvier 2012, mais sa tâche est compliquée par la présence de quantités massives d'eau fortement radioactive sur le site.

question à 2 yens:
apres des benefices ... substantiels des actionnaires qui maintenant desertent,
qui va payer pour fukushima ??? ^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  Invité le Dim 12 Juin - 11:45

Vote pour Hollande en 2012 : Jacques Chirac faisait de "l’humour corrézien"
France Info - 10:41
L’ancien président a déploré ce matin que ses propos aient été mal interprétés. Hier lors d’une visite en
Corrèze, il a confié qu’il voterait pour François Hollande en 2012. Il s’agissait d’une simple plaisanterie.


"Humour corrézien entre Républicains qui se connaissent de longue date". Marche arrière ou mise au point de Jacques Chirac ce matin, alors que la presse s’est emparée de ses propos tenus hier lors de la visite du musée de Sarran en Corrèze.

Jacques Chirac avait alors confié devant les micros des journalistes qu’il voterait pour François Hollande en 2012, ou pour Alain Juppé s’il se présentait.

L’ancien président tient donc à apporter ce matin les précisions suivantes : "il s’agissait d’humour corrézien entre républicains qui se connaissent de longue date" , affirme-t-il. "Je déplore que cela ait pu être interprété autrement".

Jacques Chirac tient par ailleurs à rappeler comme il l’a toujours dit qu’il "ne prendrait pas part au débat politique et en particulier à celui de la campagne présidentielle". "C’est un choix et un principe auxquels je me suis tenu depuis la fin de mon mandat", a conclu l’ancien président de la République.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  spike le Dim 12 Juin - 20:05



Enquête sur de mystérieuses explosions chez Ikea en Europe
Les enquêteurs allemands cherchent à savoir s'il y a un lien entre une explosion survenue vendredi dans Ikea de Dresde et d'autres survenues en Belgique, en France et aux Pays-Bas.


Les enquêteurs allemands ont annoncé dimanche rechercher un lien entre une explosion survenue vendredi soir dans un magasin de la chaîne Ikea à Dresde (est) et d'autres explosions le 30 mai dans des magasins Ikea en Belgique, en France et aux Pays-Bas.

"Nous voulons analyser les résultats des enquêtes dans les autres cas d'attaques et les comparer aux nôtres, afin de voir s'il s'agit du même agresseur ou groupe d'agresseurs", a déclaré à l'AFP le procureur Lorenz Hase.

L'explosion s'est produite vendredi soir dans le département d'exposition des cuisines, aux heures d'ouverture du magasin. Une personne au moins a été légèrement blessée, souffrant d'un choc au tympan, avait indiqué la police samedi.

Le procureur Hase a confirmé le contenu d'articles de presse selon lesquels un homme portant une casquette de base-ball et de larges lunettes de soleil est sorti en courant du magasin Ikea immédiatement après la détonation et parlait anglais. Il s'est retrouvé face à un employé d'Ikea, mais a pu partir.

Une porte-parole en Allemagne de la chaîne suédoise d'ameublement Ikea a dit à l'AFP qu'il n'y avait eu ni chantage ni menaces envers Ikea.

Le 30 mai, une série d'explosions de petits colis piégés, non revendiquées, a eu lieu dans trois magasins à Gand (Belgique), Eindhoven (Pays-Bas) et près de Lille (France). A chaque fois, les explosions ont été de faible ampleur et n'ont fait ni dégâts, ni blessés. Il n'y avait pas eu de revendication.

Ikea n'a pas renforcé ses mesures de sécurité dans ses magasins, a déclaré dimanche une porte-parole au siège du groupe en Suède : "nous avons toujours des normes de sécurité très élevées, donc nous n'avons rien changé", a dit Camilla Meiby.

(Source AFP)
http://www.liberation.fr/societe/01012342962-enquete-sur-de-mysterieuses-explosions-chez-ikea-en-europe
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  Invité le Lun 13 Juin - 13:02

Allez spike, avoue que c'est toi...

Sinon, suite des présidentielles (à partir de maintenant je pense que je posterai toutes les infos relatives aux élections ici).

L’humour corrézien ne fait pas rire tout le monde
France Info - 10:31

La petite phrase de Jacques Chirac, "je voterai François Hollande", samedi à Tulle, a provoquée une multitude de réactions ce week-end.

Les partisans de François Hollande l’ont pris, pour la plupart, au premier degré. Le député André Vallini par exemple : "je ne crois pas que c’était de l’humour. C’était vraiment sincère, il suffit de regarder les images", a-t-il expliqué à France Info, avant de livrer son analyse politique : "C’est révélateur de ce que pense beaucoup de gens de droite, ou qui ont voté Nicolas Sarkozy en 2007 et qui ne veulent plus voter pour lui l’année prochaine" conclut le député socialiste.

Les concurrents de François Hollande ironisent.
Ségolène Royal a aussi estimé qu’il y avait à droite beaucoup de monde qui ne voulait plus voter pour Nicolas Sarkozy. En revanche, la concurrente de François Hollande dans la primaire socialiste souligne que le soutien de Jacques Chirac peut être un peu encombrant car la présidente de la région Poitou-Charentes estime que les socialistes ne "partagent pas les valeurs, ni le bilan, ni ce qui a été fait à la France pendant la période de Jacques Chirac".
Le camp de Martine Aubry a aussi fait de l’humour, mais hors micro. Une blague circule chez les partisans de la première secrétaire : "Si François Hollande veut faire la course avec Chirac, le poids qu’il a perdu avec son régime, il va le retrouver sur son porte-bagage."

L’Elysée joue l’indifférence.
A l’Elysée, on ne veut surtout pas ouvrir un conflit avec Jacques Chirac. L’entourage du chef de l’état rappelle que les deux hommes ont toujours eu des relations difficiles. Rien de nouveau, rien d’important est souvent la devise élyséenne en pareille circonstance.
Le député chiraquien de toujours, Eric Raoult, estime qu’il s’agit d’une "boutade de Tulle". Pour rassurer son propre camp, Eric Raoult rappelle "qu’il n’y a pas pire adversaire des socialiste que Jacques Chirac" et qu’au moment du vote "Jacques Chirac votera pour Nicolas Sarkozy".

D’autres sont un peu plus méchants et rappellent l’âge de l’ancien président. "Jacques Chirac perd la tête", racontent certains à l’UMP. D’autres estiment que l’ancien président n’est plus dans son temps, "un peu has-been, un peu déconnecté des réalités de notre pays" pour le député sarkozyste Lionnel Luca. Pour s’expliquer la petite phrase de Jacques Chirac, Lionnel Luca se demande aussi si l’ancien président n’en a pas profité pour donner "un peu de consistance à son livre". Autrement dit, un bon coup de pub pour le Tome 2 de ses mémoires qui sort demain en librairie.
Jacques Chirac a quand même fait rire la ministre Nathalie Kosciusko-Morizet pour qui "finalement, François Hollande se retrouve estampillé candidat chiraquien avant d’être candidat socialiste". La ministre de l’écologie à même poussé un peu plus loin la plaisanterie en estimant qu’Alain Juppé "pourrait-être candidat à la primaire socialiste !".

La dernière fois que Jacques Chirac avait fait de l’humour dans ce genre, c’était en 1981. Il avait dit qu’il voterait pour Valery Giscard d’Estaing alors qu’en coulisses, il avait tout fait pour faire élire François Mitterrand.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  niouze le Lun 20 Juin - 16:49

Georges Tron est en garde à vue depuis ce lundi 14h à la PJ de Versailles. L'ancien secrétaire d'État à la Fonction publique est actuellement visé par une enquête judiciaire après des accusations d'agression sexuelle. Deux anciennes employées de la mairie de Draveil ont déposé plainte contre lui il y a quelques semaines. RTL vous révélait l'information dès 16h15.

Une enquête a été ouverte par le parquet d'Evry après le dépôt de plaintes pour harcèlement sexuel de la part de deux anciennes employées de la mairie visant Georges Tron

L'élu avait quitté le gouvernement quatre jours après la révélation des plaintes. Dans sa lettre de démission à Nicolas Sarkozy, il avait prévenu qu'il ferait de la démonstration de son innocence "une affaire personnelle".

http://www.rtl.fr/actualites/article/info-rtl-georges-tron-place-en-garde-a-vue-7696879721

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 20 Juin - 19:38

Les primaires socialistes dans le viseur de la droite
FRANCE INFO - 11:14
Le patron de l’UMP Jean-François Copé a critiqué ce week-end l’utilisation des listes électorales par le Ps pour l’organisation de ses primaires. Il a parlé d’un gigantesque "fichage politique". Dans un registre un peu moins sévère, le ministre de l’Intérieur a lui aussi fait part de ses inquiétudes, réclamant des garanties au parti socialiste.
L’organisation des primaires du Parti socialiste inquiète la droite. Après l’élection de leur candidat à la présidentielle, les militants socialistes vont en effet être listés par le parti. Et à l’UMP, des voix s’élèvent contre un risque de "flicage des fonctionnaires territoriaux" .
Dimanche, le patron de l’UMP, Jean-François Copé, est reparti à la charge en accusant le PS de "créer un gigantesque fichage politique". "Dans les villes socialistes, vous imaginez les conséquences pour les agents municipaux ou les présidents d’associations qui ont des subventions, s’ils ne participent pas à cette parodie d’élection ?".

Même son de cloche du côté du ministère de l’Intérieur. Claude Guéant demande donc au PS de "donner des garanties" sur la destruction de ces listes électorales émargées après l’organisation des primaires. Objectif : éviter la création d’"une sorte de liste des opinions politiques de Français", il a invité dimanche le PS à dire "très clairement comment il va détruire ces listes, très vite, tout de suite".

Claude Guéant demande au PS de dire "quand il va détruire les listes, et sous quelles conditions de contrôle". Le ministre de l’Intérieur (0'50")

Le secrétaire national du PS, en charge de la communication et de la mobilisation est monté au front. David Assouline répond à ces attaques (1'00")

Réponse des socialistes : il s’agit d’une "paranoïa sans aucun fondement" de la droite. Arnaud Montebourg a assuré que le fichier ne serait "pas à la disposition des maires" . "Tous les émargements seront sous la responsabilité des présidents des bureaux de vote, désignés par le comité national de l’organisation des primaires, et seront, ce sont les recommandations de la Cnil, détruits immédiatement", a-t-il expliqué.

l'hopital et la charité ...
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 20 Juin - 19:48

Audience encore reportée pour les deux détenus se proclamant pères de Zohra Dati
france-info
L’audience n’a, encore une fois, pas eu lieu. Ce lundi, c’est l’absence de l’un des avocats de la défense, retenu à une autre audience, qui a contraint à reporter le procès, pour la troisième fois. Les deux précédentes audiences avaient été émaillées d’incidents. Les deux détenus seront donc jugés pour "outrage sur une personne dépositaire de l’autorité publique" le 10 octobre.

L’ancienne garde des sceaux Rachida Dati a en effet porté plainte en septembre 2010, après avoir reçu des courriers de deux détenus de la centrale de Poissy, dans les Yvelines. Alfredo Stranieri, 54 ans, surnommé "le tueur aux petites annonces", et Germain Gaiffe, 43 ans, condamné à 30 ans de réclusion pour séquestration et meurtre, y avaient joint chacun une "déclaration de paternité", et exigeaient un droit de visite de l’enfant. Ils affirmaient avoir conçu Zohra, née le 2 janvier 2009, lors d’une visite de l’ancienne ministre de la Justice.

c'est quoi ce delire ???? XD

qqu'un a des infos ???
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mer 22 Juin - 9:20

Ouverture du procès de John Galliano
FRANCE INFO - 05:38
John Galliano est jugé aujourd’hui à Paris pour des injures à caractère antisémite. Le 24 février dernier, il aurait insulté deux clients d’un bistrot parisien, en faisant notamment référence à Hitler. Une troisième personne avait porté plainte, affirmant avoir, elle aussi, été insultée dans ce même bar par le couturier. John Galliano sera présent à la barre, il devrait plaider une dépendance à l’alcool et aux médicaments.

En théorie, l’ex-enfant chéri de la mode encourt une peine pouvant aller jusqu’à six mois de prison. Mais la jurisprudence prévoit plus souvent des amendes simples. Trois personnes ont porté plainte contre John Galliano, l’accusant de les avoir insulté. Des propos antisémites proférés à deux reprise, en octobre 2010 et février 2011 dans un bar du Marais à Paris.

La réponse de Dior, l’employeur du couturier, n’avait pas tardé. La célèbre maison de couture avait licencié son directeur artistique en mars. Galliano avait également été écarté de sa propre marque, fondée il y a 17 ans et détenue à 92% par Dior SA, holding de contrôle de LVMH.


"Etat d’abandon total"

Agé de 50 ans, le couturier reconnaît les faits. Il a d’ailleurs publié un communiqué dans lequel il tente de faire amende honorable : "L’antisémitisme et le racisme n’ont pas leur place dans notre société. Je présente des excuses sans réserves pour ma conduite". Sa ligne de défense au procès : il aurait perdu le contrôle en raison de ses addictions.

John Galliano est jugé aujourd’hui à Paris pour des injures à caractère antisémite. Les explications d’Elodie Guéguen. (1'01")

Il devrait plaider une dépendance à l’alcool et aux médicaments. Son avocat, Aurélien Hamelle. (0'55")

"John Galliano était malade. Il était triplement dépendant a l’alcool, aux benzodiazépines et aux somnifères. L’effet combiné de ces produit est un état d’abandon total", explique son avocat Aurélien Hamelle. "Lorsque vous avez une grande réputation vous avez également une plus grande responsabilité et vous devez faire plus attention à ce que vous dites que d’autres", répond l’un des avocats des plaignants. L’argument de la perte de contrôle ne suffira peut-être pas à justifier les dérapages réitérés de la star...
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  Invité le Jeu 23 Juin - 12:51

Mais c'est qu'on va pleurer sur son sort à ce brave John. Il devrait faire comme son ex-confrère, le regretté Alexander McQueen... Enfin, l'est pas tout seul : un grand esprit comme Lars Von Trier le soutient dans sa douleur.

Sinon, dans un autre domaine un autre malheureux dont nous devons partager les souffrances :

09h15 le neuf-quinze
Chatel : pitié pour le cancre !
Une fuite ? Quelle fuite ? Elle a été colmatée, circonscrite, limitée: il fallait l'entendre, Chatel, face à Aphatie, torturer son dictionnaire des synonymes, pour minorer l'importance de la première web-fuite de l'histoire du bac, et justifier sa décision de ne pas faire repasser l'épreuve de probabilités du bac S. Les points de l'exercice fatidique seront donc gelés, et "selon les résultats observés sur des copies test, ils seront répartis sur les exercices 2 et 3, les mieux réussis par les candidats" a précisé Chatel. S'il a pris cette décision, qui a déjà déclenché parait-il, des pétitions, en attendant les recours en justice, ce n'est évidemment pas pour une mesquine raison de moyens, non. Des moyens, l'Education Nationale en regorge, c'est bien connu. Si l'on voulait faire passer un bac chaque semaine tout au long de l'année scolaire, rien de plus facile, le ministère alignerait autant d'examinateurs et de correcteurs que décidé. S'il a pris cette décision, c'est évidemment pour ne pas perturber les élèves, petites choses fragiles. Quant aux copies tangentes, promis juré, on les examinera une à une.

Autant l'avouer: sans renoncer à ma sourcilleuse indépendance de matinaute -le matinaute est par nature indépendant et sourcilleux- je ne puis m'empêcher de compatir aux affres de l'ex-élève Chatel, Luc, confronté à la première web-fuite de l'histoire du bac, rien qu'à imaginer sa journée de mercredi. Comment donc ? Voilà un homme parvenu aux plus hautes responsabilités à la force du poignet, un homme qui ne maitrise pas une règle de trois de niveau CM2, et ose l'avouer sans honte (comme on a pu le voir l'autre semaine face à Bourdin (1)), voilà l'exemple vivant de l'ascension sociale, qui se retrouve plongé dans la quintessence du cauchemar du cancre: devoir résoudre une crise touchant aux maths, et voir se rebeller contre lui l'armée unanime des profs de maths, épaulée de la fine fleur de la bourgeoisie française, celle dont les enfants passent le bac S !

"Soit un exercice noté sur quatre points, dans une épreuve dotée d'un coefficient sept": comment ne pas voir que ce simple morceau d'énoncé est en lui-même un cauchemar pour M. Chatel, et qu'il sollicite de lui un effort surhumain ? Lycéens révoltés, parents en colère, profs rebelles, ayez pitié! "Soit une répartition sur les exercices 2 et 3 des points gelés sur l'exercice 1. A combien doit se monter l'échantillon test, sachant que...": faut-il additionner ? Soustraire ? Multiplier ? Et le chronomètre qui tourne ! Pris de panique, Chatel a rendu copie blanche.



Certains clients de courrier électronique bloquent l'accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci dessous et en clair l'ensemble des adresses web de ce présent message :

(1) http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=11353

Daniel Schneidermann

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Attends, j'entends bien!^^... ... kr....

Message  Hostyr le Sam 25 Juin - 7:22

attends!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c'est le matin^^
avatar
Hostyr

Messages : 289
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  Hostyr le Sam 25 Juin - 8:11

Vous vous souvenez de la thérie.... Ma dernière. en quelques sorte. ... euh........ trou de mémoire.......... effacé donnée. c'est bon, ça passe^^ ben.............. moi non plus^^

est c'est bon, faut continuer, c'est lancé..... sur ceux bonne journée, la mort va peché à la mouche!!!^^
avatar
Hostyr

Messages : 289
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  niouze le Dim 26 Juin - 23:38

Quand la France d'en bas découvre les crimes d'en haut
Par Mouloud Akkouche | Ecrivain | 26/06/2011 | 13H02

En juin, la saga Bettencourt dévoilait les arrangements de nos dirigeants. Ces temps-ci, les déboires juridico-sexuels de certains offrent un éclairage sur la violence – cette fois pas symbolique – de la France d'en haut.

Les citoyens des classes populaires – ou issus d'elles, comme Franck Ribéry – ne sont pas les seuls susceptibles de finir devant un tribunal. Certes, pas un scoop ; mais rares sont encore les édiles et peoples soupçonnés de viols qui franchissent la porte du bureau d'un juge.

Protégés par de nombreux filtres, leurs agissements sont beaucoup moins visibles et bruyants que dans les milieux populos. Les coups donnés avec un Who's Who laissent-ils moins de traces qu'avec le bottin ? Cuisines et chambres d'anonymes sont autant d'espaces potentiel de violence, mais c'est aussi le cas sous les dorures de la République.
« Beaufitude » et violence de la France d'en haut

N'en déplaise à certains, les diplômes, l'érudition, l'argent, le pouvoir, ne sont pas un rempart contre la bêtise – parfois la bête – sommeillant en chacun de nous. Sous le coup de la colère ou d'une tentative d'humour, nul n'est à l'abri d'un « défiltrage » verbal dans un repas entre collègues ou à la terrasse d'un bistrot. Ou pire encore, de commettre un crime. Personne n'est infaillible.

Valeurs et convictions disparaissent à cette seconde où tout bascule, l'intellect écrasé par l'affect. Haine, sexisme, racisme, antisémitisme, pulsions sexuelles non contrôlées… n'appartiennent pas uniquement aux « criminels menottés » sur l'écran de LCI.

De Fontenay à New-York, l'accusé d'un crime n'est pas un extra-terrestre ; juste un de nos semblables. La rubrique « faits divers » peut s'ouvrir à tous.

Heureusement que l'éducation à l'école ou en autodidacte, la culture, les rencontres… font barrage à nos éventuels démons, sans se révéler toujours efficace contre les pétages de plombs.
Tous potentiellement criminels ?

Pourquoi les personnalités accusées de viols – si elles sont coupables – n'avoueront jamais ? Plus perverses et calculatrices que les accusés lambda ? Non. Outre le refus d'apparaître tels des monstres, leurs aveux révéleraient les comportements inavouées de toute une tribu de politiques, jet-setters, industriels…

Soutenus par leurs pairs, elles feront tout pour occulter les partouzes et autres jeux sexuels – pratiqués du haut en bas de l'échelle sociale. Pourtant pas un crime, tant que ça se passe entre adultes consentants. Peur que les masques de bon père de famille croyant en Dieu tombent… devant les électeurs.

Combien de fois ai-je entendu des huiles affirmer : « Nous sommes entre gens de bonne compagnie. » Heureux de croiser la fourchette avec leurs clones. Comme si une bonne tenue de table et un langage châtié empêchaient le harcèlement sexuel d'une employée communale ou la destruction d'une chambre de palace.

A notre époque, grâce entre autre à Internet, le public se rend compte qu'une catégorie de dirigeants brillants ont aussi leurs fragilités. Le « tous pourris », lié aux fric et passe-droit, s'en trouve remplacé par le « tous violeurs ».

Un amalgame aussi regrettable que le premier. Tous les hommes de pouvoir ou pas ne sont menés par le bout de leur queue. Même si sexe et ambition sont souvent proches.
Un examen psy pour les élus et hauts responsables ?

Pourquoi pas un examen psy préalable pour les citoyen(ne)s appelés à d'importantes responsabilités ? Un entretien d'embauche avec plusieurs experts psychiatriques.

Imaginons-nous, avec nos névroses, maire d'une ville ou d'un village, ministre ou patron de presse. Euphorisés par ce nouveau pouvoir et confortés par des lèche-pompes, nous serions peut-être pires que ceux que nous dénonçons. Aveugles et dominateurs.

Pour conclure sur la psy : aujourd'hui les prisons françaises n'ont jamais été aussi surpeuplées. Des détenus entassés dans des conditions déplorables. Une grande partie de cette population carcérale souffre de troubles psychiatriques. Mais eux ne bénéficient pas d'armée d'avocats. Et leur « folie » est moins protégée que celles des « séducteurs » avec carnet d'adresses et immunité.

http://www.rue89.com/mouloud-akkouche/2011/06/26/quand-la-france-den-bas-decouvre-les-crimes-den-haut-210660

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  niouze le Ven 1 Juil - 10:19


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum