Derniers sujets
» ZAD partout ?
par ivo Aujourd'hui à 11:29

» ZAD notre dames des landes
par ivo Aujourd'hui à 11:27

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Aujourd'hui à 11:25

» les fous de dieu
par ivo Aujourd'hui à 11:20

» Necronomacron
par ivo Aujourd'hui à 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Aujourd'hui à 10:48

» blancs comme neige ^^
par ivo Aujourd'hui à 10:16

» U.E.
par ivo Aujourd'hui à 10:14

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Aujourd'hui à 10:05

» Today's joke
par ivo Aujourd'hui à 9:58

» Découvrir la Techno.
par ivo Aujourd'hui à 9:54

» homophobie dans le monde ...
par ivo Aujourd'hui à 9:20

» alimentation
par ivo Aujourd'hui à 9:17

» immigration ...
par ivo Aujourd'hui à 8:34

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Aujourd'hui à 8:31

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Aujourd'hui à 8:20

» Précarité
par ivo Hier à 8:16

» la phrase du jour
par ivo Hier à 8:12

» racisme quotidien
par ivo Ven 22 Sep - 10:16

» droites extremes
par ivo Ven 22 Sep - 10:06

» Etats-Unis
par ivo Ven 22 Sep - 9:35

» un peu de douceur ....
par ivo Ven 22 Sep - 9:18

» la crise ..........
par ivo Ven 22 Sep - 8:53

» Birmanie
par ivo Ven 22 Sep - 7:47

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Jeu 21 Sep - 11:38

» agriculture
par ivo Jeu 21 Sep - 11:01

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Jeu 21 Sep - 10:06

» afrique du sud
par ivo Jeu 21 Sep - 10:02

» armement><désarmement
par ivo Jeu 21 Sep - 9:11

» flicage total du net
par ivo Jeu 21 Sep - 9:06

» macronie
par ivo Jeu 21 Sep - 8:28

» ... 14/18 ...
par ivo Mar 19 Sep - 9:00

» retraites
par ivo Lun 18 Sep - 7:58

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 14 Sep - 9:06

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

» Yemen
par ivo Mer 13 Sep - 7:54

» egypte
par ivo Mar 12 Sep - 9:28

» Philippines
par ivo Mar 12 Sep - 9:07

Free Gaza

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Free Gaza

Message  ivo le Dim 6 Juin - 10:34

!!!!!!!!!!!!

Flottille : les neuf victimes ont été criblées de balles (autopsie)
France Info - Hier, 21:00
Des corps criblés de balles, des victimes abattues pour certaines à bout portant : c’est ce que révèle l’enquête menée par des médecins légistes turcs, quelques jours après l’assaut lancé par les commandos de marine israéliens contre la flottille de la paix, au large de Gaza…

La plupart des victimes – des militants pro-palestiniens de nationalité turque – ont été abattues de près, avec des pistolets, si l’on en croit le porte-parole des médecins légistes turcs, Yalcin Buyuk.

L’un des corps avait deux balles au bras, une dans le dos et une dans le genou, affirme-t-il. Un autre avait une seule balle, logée au centre du front. Une véritable exécution à bout portant.
Deux des neufs hommes abattus ont reçu cinq balles chacun. Un autre portait la trace de six impacts. Cinq d’entre eux ont été touchés à la tête.
A une exception près, les projectiles examinés par les experts sont des balles de calibre 9 mm, généralement utilisées dans des armes à canon scié.
Au total, les neuf victimes ont essuyé 30 balles.


Outre les neuf morts, on dénombre 24 blessés toujours hospitalisés à Ankara, la capitale turque. D’après les médecins, sept d’entre eux sont dans un état jugé critique.

Aveuglément

Le navire sur lequel les commandos de marine israélien ont été héliportés, faisait partie de la flottille de six bâtiments transportant de l’aide humanitaire et du matériel destinés à Gaza. Au cours de l’assaut, les soldats d’élite ont ouvert le feu sur les passagers.

L’armée israélienne affirme avoir agi en état de légitime défense.

Cependant, aucune arme ne semble avoir été découverte sur le navire. Et les organisateurs de la flottille affirment de leur côté que les commandos israéliens ont tiré aveuglément sur les passagers, qui se sont défendus avec des barres de fer.

!!!!!!!!!!!!
avatar
ivo

Messages : 26402
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Free Gaza

Message  ivo le Lun 7 Juin - 10:37

Flottille : Israël ne veut pas d’une enquête internationale
France Info - Hier, 21:32
L’Etat hébreu repousse la demande de l’ONU de création d’une commission d’enquête internationale. Une semaine après le raid meurtrier des commandos de marine israéliens contre la flottille de la paix, Israël réaffirme son droit à mener ses propres investigations. Un point c’est tout…

Au lendemain de l’abordage – sans violence – du Rachel Corrie, l’ensemble de l’équipage du navire humanitaire doit être rapidement expulsé d’Israël.
Mais ce dénouement pacifique, qui contraste avec l’assaut violent et meurtrier du 31 mai contre le ferry turc Mavi Marmara – n’a pas atténué la vague d’indignation internationale déclenchée par la mort des neuf militants abattus par les commandos de marine israéliens.

De toutes parts, Israël est pressé d’accepter une enquête internationale à laquelle participeraient des observateurs étrangers. La demande avait été formulée par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon. Et reprise par de nombreux dirigeants étrangers, dont Nicolas Sarkozy qui a téléphoné, ce dimanche encore, à Benjamin Netanyahu.

Mais Israël ne veut pas d’une enquête internationale.

Fin de non-recevoir de Jérusalem. L’Etat hébreu étudie "d’autres possibilités" : une investigation interne sur les ratés de cet abordage. Après une réunion en fin de soirée des sept plus importants ministres du gouvernement, l’ultranationaliste Avigdor Lieberman se disait toutefois prêt à accepter un “représentant étranger” au sein d’une éventuelle commission d’enquête.

Le gouvernement Netanyahu est également pressé de lever le blocus imposé à Gaza. Mais là encore, le Premier ministre israélien réaffirme qu’Israël ne permettra pas "la création d’un port iranien à Gaza et l’entrée libre d’armes dans ce territoire". Référence au soutien iranien au mouvement palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza.
Selon les médias israéliens, les Etats-Unis auraient suggéré qu’une force navale internationale inspecte les bateaux susceptibles de transporter des armes vers Gaza.

Le mouvement "Liberté pour Gaza", à l’initiative de l’envoi de la flottille du 31 mai, a déjà annoncé une nouvelle tentative "dans les deux prochains mois", de briser le blocus. Et l’Iran a d’ores et déjà proposé d’escorter les navires.
avatar
ivo

Messages : 26402
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Free Gaza

Message  spike le Lun 14 Juin - 13:44


Flottille de Gaza : Israël crée une commission d'enquête
Deux observateurs étrangers, aux pouvoirs limités, en font partie.

Un navire israélien escorte le Navi Marmara le 31 mai 2010 (REUTERS/Amir Cohen)

Soumis à forte pression internationale, Israël a finalement annoncé la création d’une «commission publique indépendante», avec participation étrangère comme le demandait Washington, pour enquêter sur son raid meurtrier contre une flottille humanitaire pour Gaza.

Cette commission israélienne aura pour mission d’«enquêter sur les aspects relatifs à l’action entreprise par l’Etat d’Israël pour empêcher des navires d’atteindre les côtes de Gaza», selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Elle sera dirigée par un juge en retraite de la Cour Suprême israélienne, Yaakov Tirkel, 75 ans, et comprendra deux «observateurs» étrangers: Lord Trimble, ancien chef du Parti unioniste d’Ulster (protestant) et prix Nobel de la paix 1998, et Ken Watkin, un ex-avocat général de l’armée canadienne. Le mandat des deux "observateurs" étrangers sera limité : ils n'auront même pas le droit de voter sur les travaux et les conclusions de la commission.

«Etant donné les aspects internationaux uniques de l’incident, il a été décidé de nommer deux observateurs étrangers de stature internationale dans les domaines du droit militaire et des droits de l’homme», stipule le communiqué. Toutefois, leur mandat sera limité: ils n’auront même pas le droit de voter sur les travaux et les conclusions de la commission. Israël a catégoriquement rejeté le principe d’une mission d’enquête internationale.

9 morts le 31 mai

Le 31 mai à l’aube, la marine israélienne avait intercepté dans les eaux internationales une flottille chargée d’aide qui tentait de «briser» le blocus de la bande de Gaza imposé par Israël depuis 4 ans.

De violents affrontements avaient opposé les commandos d’élite israéliens aux militants pro-palestiniens sur le navire amiral de la flottille, le ferry turc Mavi Marmara, faisant 9 morts, de nationalité turque, et des dizaines de blessés. L’opération «Brise marine» a déclenché une profonde crise diplomatique entre Israël et la Turquie, et suscité l’indignation et les condamnations de la communauté internationale.

Elle a surtout accentué la pression sur l’Etat hébreu pour qu’il allège son embargo contre la bande de Gaza où la situation est, selon la secrétaire d’Etat Hillary Clinton, «inacceptable».

La commission publique, qui pourra auditionner «n’importe quelle personne ou organisation», se penchera sur «les raisons sécuritaires à l’origine de l’imposition du blocus maritime de Gaza et la conformité de ce dernier au droit international», explique le communiqué. De même, elle vérifiera si l’arraisonnement du 31 mai pour appliquer le blocus maritime a respecté la législation internationale.

Enfin, elle «examinera les actions des organisateurs et des participants de la flottille, et établira leurs identités». Israël a accusé les passagers de la «Flottille de la liberté» d’avoir «déclenché les violences», et pour certains d’être liés à des «organisations terroristes».

«Commission light»

Attendue depuis des jours, la décision, annoncée tard dimanche soir, survient après des négociations apparemment ardues avec l’administration Obama. Il reste à voir si elle calmera la communauté internationale – le Canada, fervent défenseur d'Israël – s'est déjà déclaré satisfait.

Les Etats-Unis avaient estimé qu’une «présence internationale» au sein de la commission «conforterait la crédibilité» de l’enquête. Dimanche, Washington, qui a qualifié le geste d’«important pas en avant», a souhaité que ses travaux soient terminés «rapidement» et ses conclusions présentées à la communauté internationale.

Mais, alors que le gouvernement Netanyahu attend avant tout d’une telle commission une justification légale et à postériori du raid controversé, les médias et des juristes israéliens l’ont critiquée avant même sa naissance, la jugeant «peu crédible». Un ancien ministre de la Justice et juriste reconnu, Amnon Rubinstein, a ainsi affirmé que «de même qu’il existe du café sans caféine, il existe des commissions d’enquête sans enquête».

Le Yediot Aharonot, le quotidien le plus vendu du pays, titrait dès la semaine dernière sur une «commission light». «Ce ne sera pas une commission d’enquête, cela se résumera au mieux à un séminaire docte sur des questions de droit international», estimait son éditorialiste.

(Source AFP)
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Free Gaza

Message  spike le Mer 16 Juin - 13:46


L'ONU va acheminer la cargaison des bateaux turcs pour Gaza

Un vaisseau militaire israélien escorte l'un des bateaux de la flottille humanitaire internationale le 31 mai 2010 (©️ AFP Jack Guez)

Un haut responsable onusien a annoncé hier que l'ONU avait accepté de prendre en charge la livraison à la population de Gaza de la cargaison d'aide apportée par une flottille et saisie par Israël le 31 mai.

«Conformément au souhait du Conseil de sécurité que la cargaison parvienne à destination», les Nations unies «sont prêtes à accepter cette responsabilité à titre exceptionnel», a déclaré devant le Conseil le coordinateur de l'ONU pour le processus de paix au Proche-Orient, Robert Serry. Il a précisé que l'ONU avait obtenu l'accord d'Israël pour cette opération, ainsi que des propriétaires des cargaisons qui étaient transportées sur trois navires turcs.

«Les Nations unies ont obtenu l'accord des propriétaires des cargaisons embarquées à bord des trois navires turcs pour en prendre possession et pour assurer en temps opportun sa distribution à Gaza dans un but humanitaire, tel que défini par les Nations unies», a-t-il dit.

En accord avec Israël

Le responsable de l'ONU a assuré que «le gouvernement d'Israël a accepté de remettre la totalité de la cargaison à l'ONU à Gaza, étant entendu que ce sera à celle-ci de déterminer quelle utilisation humanitaire en sera faite sur place». Avant d'ajouter: «nous avons de bonnes raisons de croire que les autorités de facto de Gaza respecteront l'indépendance des décisions de l'ONU à cet égard», a-t-il ajouté.

Le 31 mai, des commandos de marine israéliens avaient lancé dans les eaux internationales un assaut contre une flottille de six bateaux acheminant des centaines de militants pro-palestiniens et des tonnes d'aide qui voulait forcer le blocus israélien imposé à Gaza depuis 2007. Cet assaut, qui avait fait neuf morts et plusieurs dizaines de blessés, avait suscité l'indignation dans le monde.

Le Conseil de sécurité de l'ONU avait aussitôt demandé une enquête sur cette intervention militaire israélienne, ainsi que la libération des navires et des civils détenus et l'acheminement de l'aide à la population de Gaza.

(Source AFP)

avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Free Gaza

Message  spike le Dim 11 Juil - 10:57



Israël prêt à empêcher une nouvelle tentative de briser le blocus de Gaza

Israël était décidé dimanche à empêcher, par la voie diplomatique voire par la force, une nouvelle tentative d’un bateau, cette fois affrété par une association libyenne, de briser le blocus maritime toujours imposé sur la bande de Gaza.

Israël déploie des efforts diplomatiques intenses pour que le cargo Amalthéa, parti de Grèce et battant pavillon moldave, détourne sa route vers l’Egypte, tout en menaçant de l’arraisonner s’il maintient le cap sur Gaza.

L’Etat hébreu espère prévenir une réédition de l’assaut meurtrier par sa marine contre une flottille internationale transportant du matériel humanitaire pour Gaza le 31 mai dans les eaux internationales, qui avait provoqué une vague de condamnations à travers le monde.

Une porte-parole de l’armée a indiqué que la «marine de guerre était sur le qui-vive» et qu’elle suivait avec attention la marche du navire, attendu dans trois ou quatre jours au large de Gaza ou de la côte égyptienne.

L’incertitude planait sur la destination finale du navire, Athènes ayant dit avoir reçu des assurances de la Libye que le cargo se rendrait finalement en Egypte, tandis qu’un responsable de l’association libyenne à l’initiative du projet maintenait qu’il se rendrait à Gaza.

«Israël ne permettra pas au bateau de décharger sa cargaison directement au port de Gaza», a mis en garde le ministre israélien sans portefeuille Yossi Peled du parti Likoud, dirigé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Il a estimé que cela «aurait des conséquences très graves d’un point de vue sécuritaire», pour Israël, l’ouverture du port de Gaza pouvant permettre, selon lui d’introduire massivement des armes dans la bande de Gaza, sous contrôle du mouvement islamiste palestinien Hamas.

«Provocation superflue»

Le ministre de la Défense, Ehud Barak, a qualifié la nouvelle tentative de briser le blocus de «provocation superflue», selon un communiqué officiel.

«Nous conseillons aux organisateurs de cette expédition de se laisser escorter par les bateaux de la marine de guerre au port (israélien) d’Ashdod ou de se rendre directement au port (égyptien) d’Al-Arich», a-t-il ajouté.

«Il est possible de transférer la cargaison, une fois inspectée, après son déchargement à Ashdod, mais nous ne permettrons pas de faire entrer à Gaza des armes ou des matériaux pouvant servir à des fins militaires», a-t-il averti.

La Fondation Kadhafi, gérée par Seif al-Islam Kadhafi, fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, avait indiqué que le cargo était «chargé de deux mille tonnes d’aide humanitaire sous forme de nourriture et de médicaments».

Outre les 12 membres d’équipage de diverses nationalités, neuf personnes (six Libyens, un Nigérien, un Marocain et un Algérien) sont à bord, selon l’agent maritime de l’Amalthéa.

Dans une lettre au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, l’ambassadrice d’Israël aux Nations unies, Gabriela Shalev, a demandé samedi une intervention de la communauté internationale pour empêcher le navire d’approcher de Gaza, selon un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

Après le tollé suscité par l’arraisonnement du 31 mai, qui s’était soldé par la mort de neuf Turcs, Israël a assoupli le strict blocus imposé à la bande de Gaza depuis juin 2007, date depuis laquelle l’enclave palestinienne est sous l’autorité du Hamas.

Deux commissions israéliennes sont chargées d’enquêter sur l’assaut: une «commission publique indépendante» comprenant deux observateurs étrangers qui travaille sur les aspects juridiques et une autre interne de l’armée, censée remettre ses conclusions lundi. Israël s’oppose à la création d’une commission internationale, sous l’égide le l’ONU.

(Source AFP)
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Free Gaza

Message  spike le Jeu 15 Juil - 11:57


Le cargo libyen pour Gaza entre dans les eaux égyptiennes

Chargement du cargo d'aide libyen 'Amalthea' le 9 juillet à Lavrio en Grèce (AFP Louisa Gouliamaki)

Le cargo d’aide libyen pour Gaza se trouvait mercredi soir dans les eaux territoriales égyptiennes et prenait la direction du port d’Al-Arich, selon la Fondation Kadhafi, affréteur du bateau, et la télévision d’Etat égyptienne.

La Fondation a annoncé que le cargo d’aide qui devait initialement tenter de briser le blocus israélien de l’enclave palestinienne allait finalement mettre le cap sur Al-Arich, après avoir «marqué des points», selon elle, en faveur du peuple palestinien et de la reconstruction de Gaza.

«Le cargo libyen chargé d’aide humanitaire pour Gaza est entré dans les eaux territoriales égyptiennes et se dirige vers (le port d’) Al-Arich», a affirmé la télévision d’Etat égyptienne en début de soirée.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmad Aboul Gheit avait affirmé auparavant que son pays avait accepté une requête du cargo d’accoster à Al-Arich.

«Dès que le cargo arrivera à Al-Arich, les autorités égyptiennes le déchargeront et remettront l’aide au Croissant-Rouge égyptien, qui la livrera aux Palestiniens», avait précisé M. Aboul Gheit.

Selon la Fondation présidée par Seif Al-Islam, fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, le cargo Amalthéa, parti samedi soir de Grèce, est «chargé de deux mille tonnes d’aide humanitaire sous forme de nourriture et de médicaments».

Dans la journée, l’armée israélienne avait déclaré que le navire semblait se diriger vers Al-Arich mais un responsable de la Fondation Kadhafi avait soutenu qu’il maintenait son cap vers Gaza.

Il avance et se rapproche d’Al-Arich. Mais nous nous préparons à un scénario dans lequel il essaierait de rechanger de route et d’aller à Gaza», avait expliqué un porte-parole militaire israélien. Le port d’Al-Arich est à 50 km au sud-ouest de la bande de Gaza.

Intenses efforts diplomatiques

Jusqu’au dernier moment, la Fondation Kadhafi a fait planer le doute sur la destination finale du bateau alors que les les militants pro-palestiniens et les membres d’équipage affirmaient leur détermination à se diriger vers Gaza en dépit des menaces de la marine israélienne qui escortait le navire.

Les Israéliens avaient établi mardi soir un contact radio avec le navire. Ils «nous ont posé des questions au sujet de notre objectif et ont aussi demandé nos noms et nationalités», avait témoigné Machallah Zwei, un représentant de la Fondation Kadhafi se trouvant à bord du navire.

Israël avait fait savoir à maintes reprises qu’il empêcherait le cargo libyen d’arriver à Gaza. Il avait à son bord 21 personnes, se composant de 12 membres d’équipage, huit activistes pro-palestiniens et un journaliste.

Les autorités israéliennes ont déployé d’intenses efforts diplomatiques pour que le cargo libyen se déroute vers l’Egypte en avertissant qu’elles n’hésiteraientt pas à l’arraisonner s’il maintenait le cap sur Gaza.

L’Etat hébreu, qui a dénoncé «une provocation superflue», voulait prévenir une réédition du récent fiasco de sa marine dans les eaux internationales au large de Gaza.

Le 31 mai, des commandos israéliens avaient intercepté une flottille humanitaire internationale qui s’efforçait de «briser» le blocus israélien, une opération mal préparée et exécutée qui a entraîné la mort de neuf militants turcs pro-palestiniens, soulevant un tollé dans le monde entier.

Israël a défendu mercredi devant le Comité des droits de l’homme de l’ONU à Genève son droit à exercer des «représailles» contre tout navire qui tenterait de «violer» le blocus imposé à la bande de Gaza.

(Source AFP)
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum