Derniers sujets
» droites extremes
par niouze Hier à 12:21

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Lun 24 Juil - 13:13

» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

Mali>>>

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Jeu 17 Jan - 9:43

résumé:


"41 ressortissants occidentaux dont sept américains, des Français, des Britanniques et des Japonais", sont actuellement détenus.
...
Selon le porte-parole du groupe, l'action est menée en représailles de l'autorisation donnée par l'Algérie à la France de survoler son espace aérien pour mener la guerre au Mali.
Lui et son groupe affirment aujourd'hui disposer de plusieurs dizaines de combattants sur le site et dans les environs, armés de mortiers et de missiles aériens.
...
les ravisseurs veulent la libération d'une centaine d'islamistes. Dans la soirée, les preneurs d'otages ont publié un communiqué réclamant "l'arrêt de l'agression" au Mali. Ils auraient demandé aussi à pouvoir quitter l'Algérie avec leurs otages.
...
Les terroristes détiennent en outre 150 Algériens employés par le groupe français CIS Catering. Le PDG de cette entreprise de logistique, Régis Arnoux, a expliqué sur i-Télé qu'il y a une différence de traitement entre les otages occidentaux et les autres. Les premiers seraient "regroupés dans une partie de la base, attachés. Alors que les employés algériens seraient autorisés à circuler". Selon une source officielle, une grande partie de ces derniers auraient déjà été libérés.
...
la chaîne France 24 affirme avoir eu une conversation téléphonique avec un otage français. Celui-ci racontant qu'il se trouve avec les autres dans un immeuble piégé, et que certains d'entre eux portent des ceintures d'explosifs sur eux, pour dissuader toute intervention des forces de sécurité algérienne.
...
L'armée, les forces de sécurité algériennes et le GIS, Groupe d'intervention spécial encerclent en ce moment la plateforme gazière. "Il n'y a aucune autre possibilité pour les preneurs d'otages que de négocier leur sortie, ou bien les choses peuvent se traduire autrement s'ils persistent dans le maintien de leurs positions", affirme le ministre algérien de l'Intérieur, Dahou Ould Kablia.
...
Ce site est un site stratégique. Il représente environ 20% de la production gazière algérienne. Il fait l'objet d'une protection accrue. Reste que sa superficie est importante et il est très difficile à sécuriser.
les terroristes frappent l'Algérie au coeur en fragilisant un secteur névralgique pour le pays qui tire la grande majorité de ses devises de l'exportation de gaz, dont elle est l'un des principaux fournisseurs pour l'Europe...
...
le retour de bâton après l'intervention française pourrait se révéler pire que la menace initiale.
...
l'armée algérienne n'avait pas été déployée sur les sites stratégiques pour les protéger dès les premières heures de l'intervention française au Mali.
...
c'est une erreur de sous-estimer ces combattants du désert, très aguerris et incroyablement frugaux et endurants, extrêmement disciplinés aussi.
François Hollande est désormais bel et bien considéré comme président de la République de pleine légitimité.
Les bombardements aériens menés par les Rafale et les Mirage ne suffisent pas parce que les djihadistes ont trouvé refuge dans les villes, où ils se mêlent à la population civile, l'armée française ne voulant selon lui prendre "aucun risque". Des habitants de Diabali qui ont fui les combats ont confirmé que les djihadistes utilisaient la population comme bouclier humain.



commentaires:
Je pensais que la FRANCAFRIQUE, c'était fini. Mais non ! On va encore se mêler de choses qui ne nous regardent pas (ou plus) sans mesurer les risques réels. Pendant qu'on va nous "seriner" avec çà et le mariage des homos, on ferme les usines, licencie à tour de bras. Si j'étais de la famille des malheureux otages, je me ferais beaucoup de soucis !
Il n'y a pas un jour ou les Islamistes ne font pas parler d'eux....La coupe est pleine. A quand l'éradication totale de ces nuisibles????
voilà une bonne occasion de faire la démocratie en algérie ! après l'afghanistant, la libye le mali, la france en guerre contre le terrorisme (cf bush) peut continuer de semer la haine au travers le monde (comprenez par monde la ou y'a un enjeux stratégique ou hydraucarburié...)
pas de panique, le grand chef de guerre rose et vert revendique pleinement, avant d' y laisser toutes ses plumes, jouer avec les armes à feu est une discipline à double tranchant, quand personne ne sait comment peut évoluer la situation, c' est difficile de clamer l' idéal de paix en blindés, VRP en vente d' arme est un vrai métier
Que la France(F majuscule)s'occupe de ses affaires...et dans quelques années ne soyons pas surprit si des bombes explosent dans nos villes!!!!!!!!!!
Les islamistes sont de veritables criminels comme leur ex chef oussama,j aimerais que la France puisse eraduquer les auteur teroristes ds toute ses formes.
que le france ne bombarde pas l'algérie. on est fatigué de cette guerre....que la france s'occupe de ces affaire (licenciement, sociale, éducation, santé) et laisse un peu les pays émerger. je n'ai pas envie que mes impots servent à bombarder d'autres pays, je préfère qu'il soit investie en france, pour les français, et pas pour total ou bouygues. stop à l'impérialisme !


la rigolade va commencer ........
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  niouze le Jeu 17 Jan - 11:04


Arrêt sur images 17/01/2013 à 10h31
Cartographie du bourrage de crânes
Arretsurimages.net"
Daniel Schneidermann | Fondateur d'@rrêt sur images



Soir après soir, on sa familiarise avec la carte du Mali. Attends, Konna, c’est où déjà ? Et Tombouctou ? Ah oui, voilà Tombouctou. Et les pays frontaliers ? Tu en cites combien, de mémoire ? Algérie ? Mauritanie ? Tchad ? Et le Sénégal, et la Guinée ? Frontière, ou pas frontière ?

La géographie, en attendant l’histoire, et les studieuses révisions à venir. La colonisation du Mali, quand ? Dans quelles circonstances exactes ? Et la décolonisation ? Et les Touaregs ? Qui donc pourrait me faire, en trois minutes, « Les Touaregs pour les Nuls » ?

Mais il est une autre cartographie qu’il va falloir établir : celle des sources d’information (et nous avons modestement commencé ici). Comme dans toute guerre, on va voir s’ouvrir des robinets à propagande, on va voir jaillir des sources de ricanement automatique.

Il faudra identifier les sources les plus crédibles au sein de l’armée française. Les canaux d’information les plus fiables de « l’Ennemi », qu’il faut aussi écouter. Chercher à la lanterne les informations de bonne foi.
Une intervention « préparée de longue date »

Au septième jour de la guerre, un candidat sérieux au podium du bourrage de crâne est Bernard Guetta, de France Inter, qui matin après matin semble vouloir convaincre les auditeurs qu’il travaille sur une radio d’état, et pas sur une radio publique.

Ce matin encore, il fallait l’entendre répéter que l’intervention française était « préparée de longue date », et conclure sur un fier cocorico : « La France n’est pas seule, et le sera de moins en moins ».


La France, pas seule ? Il suffit de lire tous les jours les dépêches pour constater que si les pays européens se bousculent avec enthousiasme pour prêter à la France des « moyens logistiques », un avion par ci, deux avions par là, ni Merkel, ni Cameron, ni Obama ne manifestent la moindre velléité d’envoyer des soldats.
Impressionnisme

Quant à l’opération « préparée de longue date », j’admets ici que je n’en sais rien, bien moins que Guetta lui-même, qui a évidemment accès permanent aux réunions les plus secrètes de l’Etat major. Mais je lis. Par exemple le blog de Frédéric Helbert, que nous avons plusieurs fois invité, et qui dispose de bonnes sources, volontiers râleuses, à des niveaux variés de la hiérarchie militaire.

Le blog de Helbert n’est certes pas vérité d’évangile, et il n’est pas à Bamako, mais les récits que l’on lui rapporte des arrivées d’unités sur l’aéroport de Bamako, par exemple, ne donnent pas l’impression d’une préparation minutieuse. Quant au verbe de Hollande lui-même, par exemple quand il répond à chaud que le but de guerre est de « détruire » les terroristes, il ne donne pas non plus l’impression d’une stratégie ni d’une tactique finement ciselées.

Tout ceci, j’en suis d’accord, est très impressionniste. Ne me croyez pas sur parole. Explorez, recoupez, surfez. Pour quelques temps, on va tous être condamnés à un certain impressionnisme.
@si

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Jeu 17 Jan - 13:43

résumé:

pour info en spoiler, je ne souhaite pas referencer ça ...
Spoiler:


L'intervention de l'armée française au Mali a pris hier une dimension internationale avec la prise d'otage de ressortissants de plusieurs pays, dans un site gazier en Algérie, près de la frontière libyenne.
on assiste dans tout le Sahel à une dégradation accélérée de la situation, Alger se retrouvant inexorablement entraîné dans le conflit.
...
double avertissement à la France et à l'Algérie, dont les destins se retrouvent totalement liés suite à l'intervention au Mali.
Lionnel Luca, député UMP des Alpes-maritimes, s'est montré plus critique que ses confrères à l'égard du gouvernement, lors du débat organisé à l'Assemblée nationale sur le Mali. Il estime que l'intervention française sert des buts "inavoués", notamment économiques.
Destructions de mausolées de saints soufis à Tombouctou, mutilations, lapidations, viols, exécutions sommaires, pillages : depuis que des groupes armés islamistes ont lancé une première attaque contre la base militaire de Ménaka, le 17 janvier 2012, puis occupé une partie du nord du Mali, la liste des exactions s'allonge.
...
La Cour pénale internationale évoque un climat de "terreur" qui a conduit des milliers de familles à quitter les villes de Gao ou Tombouctou pour se réfugier au sud du pays.
...
"Souvent des viols collectifs de lycéennes, violées à plusieurs reprises pendant 48 heures, parce qu'elles ne portaient pas le voile de la tête jusqu'au pied". La CPI estime que jusqu'à "90 cas de viols ou tentatives de viols ont été signalés fin mars ou début avril".
l'armée française annonce ce jeudi "la poursuite de la montée en puissance". 1.400 hommes sont à ce jour déployés au sol.
...
Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, réunis en conseil extraordinaire, ont adopté jeudi matin un plan de formation de l'armée malienne. Cette mission suppose le déploiement de 450 Européens au Mali, dont 200 instructeurs.

commentaires:
Israël profite à tout va de cette situation qu'elle a créée ,les méchants sont les autres ,les mal habillés,les incultes,les sauvages sont encore et pour longtemps les souffres douleurs du monde "modernes",du monde logique que l'occidental à voulu pour ce protéger certes mais pour prospérer sûrement !Ces atrocités sont de même niveau que la souffrance que nous leurs avons imposé , que nous leurs imposons !Rendons leurs ce qui nous a hissé à notre confort (actuel mais oh combien éphémère ),le monde des humains sera plus humain !
Je vois dans tout ça une lutte continentale pour la réappropriation des richesses par les Africains. Pas de la meilleure des façons certes, car le djihadisme est catastrophique. Mais l occident a créé ces monstres, par son néo-colonialisme. C est le revers de son avidité. Avec la Chine en embuscade....
Député c'est un métier !!! Il faut toujours qu'il y en ai un qui fasse entendre une petite voix discordante histoire de collecter quelques points aux prochaines élections. Rappelez-moi les interventions de M. Luca au sujet des motifs inavouables de la guerre en Libye... apparemment cette intervention là n'avait rien à voir avec le pétrole pas vrai. Allons M. Luca, on sait bien que les États ne font rien par altruisme et je dirais heureusement vu ce que ça coûte.
Et pourquoi est-ce qu'on n'intervient jamais pour arrêter la colonisation de la palestine par Israël? On semble oublier que c'est bien cette hégémonie qui a fabriqué de toutes pièce ces "Islamistes fondamentalistes" qui semblent oublier les premières régles de l'ISLAM (=PAIX). C'est à force de laisser pourrir de telles injustes que des millions suivront ces fondamentalistes et ce conflit ne fait que commencer. J'espère que Dieu nous épargnera une 3ème guerre mondiale que certaains ont tout fait pour y arriver. Je suis prondément triste.
la politique de l' Europe est aux mains toutes puissantes des négociants habiles à corrompre et dicter les règles de fonctionnement supra nationales, la collusion générale est démontrée par les juges anti terroristes, Transparency International ou les journalistes d' investigation du Canard Enchaîné qui seuls, en solitaires audacieux, au risque de leur vies, osent dire ce que la majorité du peuple sait, à en croire le nombre croissant de commentaires en ce sens: le temps est révolu des radios à la solde de la voix de la France à fric, les citoyens attendent des médias un tout autre son de cloche que celui qui fait l' éloge de la guerre, seule solution aux mains et pieds coupés, le partage des richesses et l' égalité sont les solutions jamais appliquées qui sapent haines et fanatismes
Quel courage politico-militaire d'intervenir, constamment, partout en Afrique ou ailleurs avec des moyens militaires 1000 fois supèrieur, en tout point de vu.
Tuer nos ressortissants est un acte de guerre de terroristes qui ne sont que de misérables petits lâches de s'attaquer à des civils désarmés. Tout ce qu''ils méritent c'est le même et juste châtiment !

...
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Ven 18 Jan - 9:31

résumé:



Les forces françaises, avec l'armée malienne, auraient repris Konna aux rebelles islamistes
...
Konna libéré, le front va se déplacer plus au nord, vers la ville de Douentza.


Les pays européens, qui jusqu'à présent apportent une aide logistique aux troupes françaises engagées au Mali, pourraient mettre à disposition des soldats. C'est ce qu'a affirmé Laurent Fabius à l'issue d'une réunion des ministres européens des Affaires Etrangères. Il est "possible que des pays européens décident non seulement d'apporter de la logistique, mais aussi de mettre à disposition des soldats. Mais nous ne pouvons les forcer à le faire", a-t-il déclaré. "Un certain nombre de pays (...) n'ont pas exclu un soutien militaire", ajoute Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne.
Pour l'heure, les pays européens n'ont annoncé qu'un soutien logistique : le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Belgique et le Danemark vont mettre à disposition des moyens de transport aériens. L'Italie se dit elle aussi prête à apporter des moyens logistiques. Par ailleurs les 27 membres de l'UE ont approuvé la mise en place de la mission EUTM dont l'objectif est de remettre sur pied l'armée malienne, et qui devrait être opérationnelle "au plus tard à la mi-février". Quelque 450 européens, dont 200 instructeurs, seront déployés au Mali pour aider l'armée malienne. L'Espagne, la Pologne, l'Allemagne et la Belgique ont d'ores et déjà fait savoir qu'elles prendraient part à la mission.
...
Près de 5.500 soldats à terme.
"Je fais partie de ceux qui avaient approuvé François Hollande pendant sa campagne, quand il avait dit que les expéditions militaires en Afrique, c'était fini", souligne Michel Rocard, invité de France Info ce jeudi. Pourtant, l'ancien Premier ministre de François Mitterrand estime que l'intervention de l'armée française au Mali était indispensable : "il n'y a pas eu le choix. On nous l'a demandé, et qui nous l'a demandé ? Le président par intérim de ce pays".
Pour Michel Rocard, le symbole est fort, car dans un conflit faisant intervenir des enjeux religieux, "des musulmans pacifiques, qui veulent vivre en paix comme 98% du monde musulman, demandent l'aide de non-croyants au prophète, c'est-à-dire nous". Cette dimension confessionnelle pourrait également expliquer en partie les événements survenus ce jeudi en Algérie :

"Les extrêmistes ont très bien compris que le bon acceuil fait aux troupes françaises est un danger pour eux. Avec l'affaire algérienne, ils montrent qu'ils veulent changer le rapport de force et faire passer l'idée que nous sommes en train d'agresser l'Islam".

L'intervention au Mali, explique Michel Rocard, s'annonce longue. Car si la neutralisation des groupes qui se déplacent en véhicule devrait prendre quelques semaines, "ce ne sera pas tout : il restera des djihadistes isolés qui voudront se venger, furieux. Nous aurons un retour à un terrorrisme primitif et plus artisanal pour longtemps". Mais, assure l'ancien Premier ministre, "nos militaires sont des bons, et le monde entier le sait".

Premier ministre alors que la première guerre du Golfe éclatait, Michel Rocard a rappelé le rôle prépondérant du président de la République en temps de guerre : "C'est le chef des Armées. C'est-à-dire que par l'écriture même de la Constitution, il a le pouvoir jusque dans les détails, beaucoup plus que sur le reste des problèmes, où il n'a qu'un rôle d'inspirateur". Enfin, sur la position des autres pays européens, Michel Rocard dit regretter les plaintes françaises qui déplorent un manque de soutien : "Cela fait 30 ans que l'Europe de la défense n'existe pas. Je n'aime pas beaucoup cette complainte".

"Les ennemis de la France guettent les moindres déclarations"
"Il faut une union nationale" affirme Jean-Louis Borloo, président de l'UDI
"La France n'a pas d'intérêt économique au Mali".C'est ce que François Hollande a affirmé hier. Paris a-t-il dit ne défend aucun calcul économique ou politique en intervenant au Mali.
C'est à la fois vrai et faux. On dénombre une cinquantaine de filiales et sociétés à capitaux français, implantées majoritairement à Bamako, dans le sud du pays. En revanche, si le Mali tombait aux mains de groupes islamistes armés, les risques de déstabilisation des pays voisins seraient énormes. Or, les intérêts économiques de la France au Niger et en Mauritanie sont très importants.
L'uranium du Niger est une des plus grosses sources au monde.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Ven 18 Jan - 10:29

mali, revue de presse:

La France intervient au Mali et réaffirme son rôle de gendarme en Afrique
>>>
http://survie.org/francafrique/mali/article/la-france-intervient-au-mali-et


Comment Hollande s’est mué en chef de guerre en Afrique
>>>
http://www.rue89.com/2013/01/12/comment-hollande-sest-mue-en-chef-de-guerre-en-afrique-238539


Intervention au Mali : quel est le vrai but de cette guerre ?
>>>
http://blogs.rue89.com/node/229214/2013/01/14/intervention-au-mali-quel-est-le-vrai-de-cette-guerre-229398

Mali, Afghanistan, les leçons oubliées
>>>
http://blog.mondediplo.net/2013-01-14-Mali-Afghanistan-les-lecons-oubliees

Jour J+2 de la Guerre au Mali : rejetter les guerres préventives, punitives ou de prestige au XXIè siècle !
>>>
http://blogs.mediapart.fr/blog/djilali-benamrane/120113/jour-j2-de-la-guerre-au-mali-rejetter-les-guerres-preventives-pun

Mali soit qui mal y pense
>>>
http://www.latribune.fr/opinions/editos/20130116trib000742974/mali-soit-qui-mal-y-pense.html

Mali : questions sur une intervention
>>>
http://blog.mondediplo.net/2013-01-14-Mali-questions-sur-une-intervention
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Ven 18 Jan - 16:43

Mali - Journalistes interdits d'accès
rsf
Contraints de respecter les consignes militaires qui les tiennent éloignés des terrains d’opération au Mali, les médias internationaux et locaux ont qualifié le début de ce conflit de "guerre à huis clos". Les autorités empêchent l’accès des journalistes à moins de 100 km des zones de combat.

REPORTERS SANS FRONTIÈRES DEMANDE LE LIBRE ACCÈS DES JOURNALISTES AUX ZONES DE COMBATS

Reporters sans frontières appelle les autorités maliennes et françaises à autoriser les journalistes à couvrir librement les opérations militaires qui se déroulent au Mali depuis le 11 janvier 2013. Les journalistes internationaux et locaux sont bloqués, depuis le début de l’intervention militaire, à plus de 100 km des zones de combat.

"En période de conflit, c’est aux journalistes et à leurs médias, et non aux militaires, de déterminer les risques qu’ils sont prêts à prendre dans la collecte de l’information", a déclaré Reporters sans frontières. "Il est impératif que les journalistes soient libres de vérifier par eux-mêmes la situation sur le terrain sans se contenter des informations délivrées par les autorités des pays impliqués dans le conflit, en particulier lorsque les premières accusations d’exactions commises par des militaires surviennent. La situation actuelle représente une grave entrave à l’exercice de leurs fonctions".

"Certains journalistes ont pu être “embarqués” avec des troupes, ce qui constitue une manière de couvrir le conflit. Elle ne saurait cependant pas être le seul moyen de rapporter les faits entourant l’intervention militaire. Le public ne peut se satisfaire des informations et images récoltées sous contrôle militaire ou directement transmises par l’armée", a précisé l’organisation.

Contraints de respecter les consignes militaires qui les tiennent éloignés des terrains d’opération en les empêchant de dépasser la ville de Ségou, les médias internationaux et locaux ont qualifié le début de ce conflit de "guerre à huis clos". Les autorités françaises et maliennes empêchent l’accès des journalistes à moins de 100 km des zones de combat. La collecte d’information est rendue particulièrement difficile à Gao, où les réseaux de téléphonies ont été coupés en début de semaine, empêchant tout échange entre la population, les journalistes locaux et le reste du monde. Au matin du 16 janvier, quelques journalistes qui avaient été autorisés à accompagner les blindés français jusqu’à Sévaré ont été débarqués dès leur arrivée dans la ville de Ségou, plus au sud. D’après les informations recueillies par Reporters sans frontières, des journalistes de France 24 ont été bloqués par les autorités maliennes dans la ville de Sévaré, qui marque l’entrée dans la zone de combat, alors qu’ils tentaient de rejoindre les terrains d’opération par leurs propres moyens.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Ven 18 Jan - 20:07

source jt fr 3:

ce sera une guerre totale, de longue durée et sans concessions.

au sujet de la "guerre contre le terrorisme", pas qu'au mali, avec "radicalisation des 2 camps".

....
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Sam 19 Jan - 10:03

résumé:


L'armée française, déployée sur le terrain, a déjà repris Konna © A.ROBIN/ECPAD EMA/SIPA
...
Depuis le 11 janvier, l'armée française indique avoir effectué 110 sorties aériennes, dont 70 ont fait l'objet de frappes. Selon le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, les combats se sont poursuivis dans la nuit de jeudi à vendredi "dans différents sites" et les moyens français engagés sont "en train de monter en puissance". Ainsi, 1.800 militaires français étaient déjà sur le terrain. La France veut au total en déployer 2.500.

La progression des troupes françaises et maliennes est en partie ralentie parce que les insurgés ont trouvé refuge chez des civils, expliquent des habitants. Par ailleurs, les islamistes sont bien armés et offrent une forte résistance grâce, notamment, aux armes saisies en Libye après la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.
...

Pourquoi la France est-elle partie faire la guerre au Mali ?
fr info junior
Le 11 janvier, la France a répondu à l'appel à l'aide lancé par le Mali. Le président de la République François Hollande, qui est aussi le chef des armées, a déclenché une opération militaire dans ce pays d'Afrique pour aider les Maliens à stopper l'avancée des terroristes islamistes. Ces groupes, puissamment armés, faisaient route sur la capitale, Bamako, pour prendre le pouvoir.


Un soldat des forces spéciales maliennes au pied d'un Mirage 2000 français stationné à Bamako (Mali) © AP/SIPA - Jérôme Delay

Durant les premiers jours de l'opération baptisée "Serval", l'armée française a mené des frappes aériennes avec des avions de chasse et des hélicoptères de combat. À présent, des troupes sont déployées au sol : à terme, 2.500 hommes devraient être engagés dans cette guerre contre le terrorisme menée au Mali. Ils sont appuyés par des blindés, énormément de matériel de pointe et un hôpital de campagne pour soigner les blessés.

L'objectif, c'est ensuite de passer la main aux armées africaines, conformément à la résolution 2085 votée par les Nations unies.

Les groupes islamistes armés, qui occupaient déjà toute la moitié nord du Mali, voulaient prendre le pouvoir et imposer au Mali la charia.

Pour répondre aux questions des lecteurs de Mon Quotidien, le quotidien des 10-13 ans : Michel Polacco, spécialiste des questions militaires à France Info.
Au micro cette semaine : Gabriel et Antoine, 14 ans, et Luka, 10 ans.

BONUS WEB | Encore plus de questions-réponses sur la guerre au Mali avec Michel Polacco




le monde >>>




Guerre légale ou guerre légitime ?
http://mediateur.blog.lemonde.fr/2013/01/18/guerre-legale-ou-guerre-legitime/
...
C'est bien un conflit planétaire dans lequel vient de se lancer la France. L'ombre de Bush et celle de Sarkozy se dressent en arrière-plan. Après l'Afghanistan et la Libye, plusieurs se demandent, à l'instar de Jean-Paul Vieron (Saint-Laurent-en-Royans ) : « ne va-t-on pas s'enliser dans le sable du Sahara ? »
...
les autorités maliennes invoquées par M. Hollande pour justifier l'opération Serval ne sont que « des autorités de facto, issues d'un coup d’État et non des urnes ». D'où cette interrogation : pour aussi "légale" qu'elle soit, au regard de la communauté internationale et de l'ONU, cette guerre est-elle bien légitime ?

...

La guerre, et après ?
>>>
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/18/la-guerre-et-apres_1819114_3232.html
...

Mali : attaque de spams contre les médias et la diplomatie française
>>>
http://rezonances.blog.lemonde.fr/2013/01/14/mali-attaque-de-spams-contre-les-medias-et-la-diplomatie-francaise/
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Sam 19 Jan - 18:51

résumé:

La présence française continue pourtant de s'accroître. 2.000 hommes au sol ce samedi matin, a pointé Jean-Yves Le Drian sur France 3. Le ministre de la Défense a même estimé que le chiffre annoncé de 2.500 soldats serait "peut-être" dépassé.
...
La France a été obligée d'intervenir très, très rapidement sinon il n'y aurait plus de Mali, a déclaré Laurent Fabius
...
Un sondage Ifop pour Sud Ouest rapporte que de plus en plus de Français souscrivent à cette intervention. 65% s'y disent favorables
...
Le président ivoirien Alassane Ouattara, aussi président de la Cédéao, a appelé samedi surtout à une mobilisation internationale "plus large" Dans cette "guerre totale et multiforme contre le terrorisme au Mali".
" Plusieurs fois, on me pose la question: combien de temps cela va-t-il durer ? Je réponds, parce que c'est la seule vérité que je connaisse: le temps nécessaire. Le temps nécessaire pour que le terrorisme soit vaincu dans cette partie-là de l'Afrique", a déclaré le chef de l'Etat.
...
"L'enjeu n'est pas pour nous de conquérir un territoire, d'accroître notre influence ou de chercher je ne sais quel intérêt commercial ou économique, ce temps là est fini", a assuré le président de la République.
...
commentaires:
" En aucune circonstance la France n'interviendra directement au Mali "... François Hollande le 13/11/2012.
Quel est l'interet de cette guerre si ce n'est de garder la main sur de l'Uranium ? . Il y a les mêmes fantiques au Yemen mais là bas rien que du sable comme paiment!!
Avec toute leur technologie, les russes sont restés 10 ans en Afghanistan et sont repartis la queue entre les jambes, tancés par des moudjahidins armés essentiellement d' AK47.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Dim 20 Jan - 18:50

résumé:

L'armée française poursuit ses opérations au Mali. "Le déploiement vers le Nord des forces de l'opérations Serval est en cours vers les villes de Niono et de Sévaré", a indiqué le lieutenant-colonel Emmanuel Dosseur.
...
la Russie a proposé à la France d'acheminer des troupes et du matèriel français dans le pays.
...
Berlin a par ailleurs proposé ce dimanche une aide financière supplémentaire aux pays africains engagés dans l'opération militaire soutenant l'armée malienne.
...
A Bamako, loin du front, le conflit a des conséquences directes pour les musulmans. David Baché a rencontré plusieurs pratiquants wahhabites vivants dans la capitale malienne. L'amalgame est de plus en plus rapidement établi entre ces derniers et les terroristes islamistes.
Plusieurs musulmans wahhabites ont confié subir davantage de contrôles et d'interpellations depuis que l'Etat d'urgence a été décrété. La population les prend également parfois à parti. L'un d'eux raconte qu'une nuit, "des jeunes" l'ont "arrêté". "Ils m'ont dit qu'ils croyaient que j'étais un islamiste."
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Lun 21 Jan - 9:10

résumé:
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a affirmé dimanche sur France 5 qu'il n'était pas question de laisser des "poches" de résistance, que "l'objectif, c'est la reconquête totale du Mali"
...
"On n'est pas islamistes, pas terroristes, pas extrémistes"

Les communautés arabes et touaregs du Mali dénoncent des représailles à leur encontre. La population bambara noire, soit la majorité des Maliens, a tendance à les associer aux islamistes du nord. Dans la communauté arabe de Bamako on recense par exemple une dizaine de pillages et d'agressions...
état des lieux plutôt inquiétant de l'armée malienne...

Officiellement, c'est l'armée malienne qui conserve la maîtrise de la reconquête du Nord du Mali, l'armée française n'étant sur place que pour soutenir les forces maliennes et africaines. Alors l'armée malienne, combien de divisions ? Question posée dans Libération, et c'est déjà un problème, combien de divisions, personne n'en sait rien. De plus, un expert souligne que c'est une armée qui n'a pas de culture guerrière, ce qui est quand même gênant pour une armée.

Quant à l'équipement, il se résumerait à un fusil pour cinq hommes, des vieilles kalachnikovs usées. Autre illustration de la grande misère de l'armée malienne, à l'hôpital du plus grand camp militaire du pays, on manque de tout pour soigner les combattants blessés au front, pas de pansements, pas de médicaments. La dernière fois que le Premier ministre malien est venu sur place, il a donné devant les caméras une grosse enveloppe : l'équivalent de 6000 euros, pour couvrir les besoins les plus urgents.

C'est cette armée de bric et de broc qui doit donc affronter des djihadistes surarmés et surentraînés. Et du coup comme le souligne Maria Malagardis dans Libération, on comprend mieux l'immense soulagement des Maliens de voir arriver les militaires français et, au compte-goutte pour l'instant, les renforts africains venus notamment du Tchad et du Nigéria.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Lun 21 Jan - 14:06

résumé:


Diabali, ville de l'ouest du Mali, a été reprise lundi matin par l'amée française. Une colonne d'une trentaine de véhicules blindés avait quitté à l'aube la ville de Niono, à 350 km au nord-est de Bamako. Son entrée dans la ville a été précédée par des vols de reconnaissance
d'hélicoptères légers Gazelle de l'armée française.
L'amitié franco-allemande est célébrée en grande pompe ce lundi et demain à Berlin à l'occasion du 50e anniversaire du traité de l'Elysée : une amitié qui s'effrite quand il s'agit d'envoyer des soldats au Mali...
Dans le sud du Mali, les Touaregs sont souvent considérés comme les complices des islamistes. Beaucoup redoutent, dans les semaines et les mois à venir, des actes de vengeance et d'épuration sauvage.
La guerre au Mali a aggravé la cassure culturelle ethnique entre la population noire, les arabes et les Touaregs des zones sahéliennes. Le Figaro et Le Monde annoncent que des milices sont en train de se créer au Mali avec pour consigne de ramener au moins la tête d'un Touareg.
"Actuellement, les Touaregs sont essentiellement dans le nord du Mali, et la peur de représailles de l'armée malienne monte", explique Pierre Boilley, directeur du Centre d'études des mondes africains, spécialiste du monde touareg. "Ils y a un amalgame qui est fait entre les djihadistes, les peaux rouges (blancs, arabes, touaregs et autres) et le MNLA, que le sud du Mali considère comme responsables de ce qui se passe."
...
L'armée malienne se sentant humiliée par les Touaregs, dont certains se sont alliés aux islamistes, elle pourrait avoir envie de se venger comme par le passé.
Elisabeth Guigou : "Ce n'est pas à l'armée française d'aller reconquérir le nord" du Mali
Valérie Pécresse: "Si ça avait été Nicolas Sarkozy nous serions partis à la bataille avec beaucoup plus de soutiens..."
le Mali... qu'en est-il de la présence française dans ce pays ?
On y compte une soixantaine d'entreprises ou de filiales de groupes français qui emploient plus de 3500 personnes, présents essentiellement dans l'exploitation des ressources naturelles, le développement des infrastructures routières, électriques et hydrauliques, ainsi que les télécommunications. Mais le Mali, ce sont aussi les pays voisins dont le Niger et ses ressources en uranium qu'exploite notamment le groupe français AREVA. Gaz, pétrole, uranium... l'Afrique subsaharienne représente une croissance économique de 5 à 7% par an... on estime que la natalité y dépassera celle de la Chine d'ici une trentaine d'années. Que ce soit en matière de sécurité ou sur le plan économique, si l'Europe tarde à s'intéresser à la question, elle pourrait le payer, très vite, très cher... au vrai sens du terme.
commentaire:
Enfin on accepte de nous dire les vrais raison pour cette guerre, au lieu de nous baratiné avec la démocratie et droit de l'homme.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Lun 21 Jan - 21:00

La guerre du Mali vue de France
fr info
Zoom aujourd'hui sur la guerre qui se joue en ce moment, au Mali, d'un point de vue non pas politique mais bien psychologique et personnel. Comment vit-on cette guerre dans laquelle la France s'est engagée il y a deux semaines maintenant ? Comment prend on conscience d'une guerre quand elle se déroule loin et quand nous en avons finalement très peu d'images ? Réponse d'Anne-Laure Gannac, de "Psychologies Magazine".

Les mots ont leur importance. Quand on entend dire "la France est en guerre", c'est toute une lourde histoire qui se rappelle à nous, avec une charge émotive évidente.

Cela réveille un sentiment patriotique, presque malgré soi, du fait de la proximité des pays concernés. Des français y vivent, des Maliens et des Algériens vivent en France, nous partageons avec ces pays une longue histoire : symboliquement, cette proximité dépasse le simple critère de la distance kilométrique.

Un récent sondage IFOP révèle que 75 % des français sont favorables à l'intervention de la France au Mali

C'est un chiffre assez étonnant de prime abord parce qu'on ne peut pas dire que l'opinion publique française soit généralement pro-guerre. On peut arguer que les français seraient particulièrement conscients et soucieux des nécessités géopolitiques et des intérêts économiques en jeu dans cette guerre au Mali. Sauf que ce sondage est arrivé très vite, avant même qu'on ait pu rassembler beaucoup d'informations sur ces causes profondes de l'intervention.

Cette adhésion est de l'ordre de l'émotion, de la réaction. Comme une sorte de réflexe : mais un réflexe conditionné. Ce soudain élan de patriotisme qui s'exprime maintenant révèle un besoin de se sentir soudain porté par un courage, par une force, par un élan.

Le besoin de se sentir solidaires, réunis dans un même combat contre cet ennemi trop flou, comme on le disait, parce qu'on le sait potentiellement partout.

Un chef d'Etat doit-il avoir "sa" guerre pour gagner en crédibilité et entrer dans l'Histoire ?

Il est évident que dès lors qu'il revêt le costume du chef des armées, le président obtient une autorité immédiate. Et si, en plus, la guerre qu'il décide d'entamer lui vaut le soutien de l'opinion publique et même de la majorité de ses opposants politiques, alors, bien sûr, sa puissance est totale.

Cette adhésion révèle probablement aussi ce besoin de se faire un chef. Sauf que cette image de chef relève beaucoup de l'idéal, du fantasme. C'est dans la confrontation avec le réel que tout peut changer, autrement dit dans la façon dont la guerre évoluera. Le réel et le temps jouent contre l'image fantasmée.

Sommes-nous désensibilisés à la guerre voire à la violence en général ?

L'une des qualités humaines c'est la capacité d'adaptation, y compris au pire. En apparence, cela peut générer un certain fatalisme : "De toutes façons, maintenant, on peut s'attendre à tout, on n'est plus à l'abri de rien". Ces remarques que l'on peut entendre autour de nous, donnent l'impression qu'on n'a plus peur. Pourtant, elles expriment toujours la peur, mais sous une autre forme, plus silencieuse, pernicieuse.

L'impact d'un conflit avec très peu d'images

L'absence d'images nous responsabiliserait davantage, parce qu'on ne peut plus s'en remettre seulement au choc des images. Il nous faut écouter, il nous faut imaginer. Il y a un travail à faire, qui mobilise la réflexion, l'imaginaire et les sentiments, bien sûr. Cet effort nous responsabilise, nous rend un peu plus acteur de la situation. Cela ne peut que nous donner un peu ce sentiment d'être, nous aussi, de cette guerre.
................
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Mar 22 Jan - 9:19

résumé:

Les armées françaises et maliennes sont entrées à Diabali et Douentza, deux villes qui étaient contrôlées par les islamistes. L'Egypte et l'Algérie ont annoncé qu'ils ne voulaient pas intervenir au Mali, où l'état d'urgence a été prolongé pour trois mois.
L'hebdomadaire Paris-Match affirme lundi soir avoir contacté le porte-parole de Mokhtar Belmokhtar. Il aurait expliqué que pour le groupe islamiste armé, qui a attaqué le site d'In Amena en Algérie, cette attaque "n'était qu'un début".

Joulaybib aurait ainsi déclaré à l'hebdomadaire que la France "des croisés et de Juifs sionistes paiera son agression contre les musulmans du nord Mali (...) J'espère que la France se rend compte qu'il va y avoir des dizaines de Mohamed Merah et de Khaled Kelkal (responsable d'attentats en France dans les années 90".
Au 10e jour de l'opération Serval, les objectifs fixés par le chef de l'Etat et le gouvernement sont de plus en plus ambitieux. Et l'opposition est de plus en plus critique.

A Dubaï, François Hollande parlait de détruire les terroristes ou de les faire prisonniers, de les erradiquer. Et la durée nécessaire pour remplir cette mission de plus en plus lourde reste floue. Le président semble penser à l'après-guerre.

Le processus électoral prendra des mois. Avec le poids de cette mission de l'armée, le risque d'enlisement n'est pas négligeable. Et le soutien des français pourrait s'émousser.
"Impossible de savoir ce que coûte cette opération après 12 jours [...] on ne sait jamais avant la fin des opérations".
...
pendant la phase de montée en puissance, il y a des surcoûts extrêmement importants" notamment parce que la France est obligée d'emprunter, de louer des moyens de transports nécessaires à des pays étrangers.
...
cette somme comprend "tout ce qui est consommé comme carburant, munitions, entretien, vie de tous les jours, casse d'un certain nombre de matériels".
...
deux millions d'euros par jour, "ça ne parait pas impossible".
il faut savoir que l'argent dépensé au Mali par la France fait partie d'un poste budgétaire, les Opex, les opérations extérieures. Le budget prévisionnel a été fixé pour 2013 à 630 millions d'euros, avec tous les risques de dépassement que comportent les conflits.
commentaire:
Combien ça coute, la liberté ?
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Mar 22 Jan - 13:39

résumé:


Une école de Diabali touchée par les bombardements © Radio France Etienne Monin

Un obus tombé dans la cour d'une maison de Diabali © Radio France Etienne Monin
... les militaires maliens se sont rendus coupables ces derniers jours de sanglantes exactions en marge des combats.
... à Sévaré, depuis quelques jours, les langues se délient et racontent des meurtres sordides commis par les militaires maliens.
... les islamistes ont payé au prix fort leur résistance à l'armée. Décapitations, doigts coupés, cadavres mutilés, les scènes relatées sont d'une violence sordide.
... Sur le rebord du puits rebouché à la hâte, des traces de sang séché. Les djihadistes, dont de nombreux Touareg détestés par une partie de la population, ont été jetés à l'intérieur.
... le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major français, déclarait : "Je n'ai aucune indication d'indices qui confirmeraient ça."
... Le problème est tout de même pris au sérieux par l'armée française qui, si ses exactions se confirmaient, pourrait apparaître comme complice de telles actes commis par les militaires maliens. Surtout que d'autres témoignages avaient déjà montré un acharnement sur les communautés arabe et touareg du Mali.
"On se dirige vers une pénurie alimentaire" dans le nord du Mali
La situation est en passe de devenir dramatique, selon l'ONG Action contre la Faim.
Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait déclaré dimanche que l'objectif des forces françaises, maliennes et ouest-africaines de la Misma était la "reconquête totale" du Mali avant d'ajouter : "On ne va pas laisser des poches de résistance".
La déclaration de Jean-Yves Le Drian a semé le trouble et nombreux sont ceux qui s'interrogent sur l'objectif de la France dans ce conflit.
"Quand on entend le ministre de la Défense expliquer qu'il faut reconquérir intégralement le territoire malien alors que l'Etat malien n'a jamais contrôlé son territoire, on se demande si on se met à la place des Maliens."
"Vous vous demandez ce qu'on va faire des terroristes si on les retrouvait? Les détruire. Les faire prisonniers si c'est possible. Et faire en sorte qu'ils ne puissent plus nuire à l'avenir. "
hollande
...s'il n'est plus question pour l'Etat de verser une rançon, rien n'empêche les canaux parallèles de fonctionner. Quatre des otages détenus au Sahel sont des employés d'Areva qui négocie de son coté la libération des Français.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Mer 23 Jan - 14:12

résumé:

L'aviation française a frappé mercredi un "centre de commandement" d'Aqmi à Tombouctou, fief avec Gao de la rébellion djihadiste. Pour l'armée malienne, la "libération" des deux villes pourrait "ne pas prendre plus d'un mois". Au sol, les troupes progressent, en attendant du renfort. Et la population civile compose.
... Sur la route, les acclamations des Maliens : "C'est la première mission où je perçois l'engouement de la population pour la présence française", confie le sergent-chef Ben, de l'opération Serval.
.... "arabes" et touaregs ont fui la région de Mopti de peur d'être assimilés aux djihadistes, quelques rares familles sont de retour.
Sur l'intervention française au Mali, Laurent Fabius annonce que "le gouvernement a décidé de ne pas entrer dans la polémique"."Ce qui est vrai c'est que la France agit au nom de la communauté internationale".
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Jeu 24 Jan - 13:23

Les Touareg, victimes d'exactions au Mali
frinfo
La polémique enfle à propos d'exactions et exécutions sommaires perpétrées par les soldats maliens, en marge de l'intervention militaire contre les islamistes. Des violences relatées par les envoyés spéciaux de France Info au Mali. Deux ONG ont demandé l'ouverture d'une enquête. La France appelle à la "vigilance".


Treize jours après le début de l'intervention franco-malienne, les inquiétudes au sujet d'exactions commises dans certains villages grimpent un peu plus chaque jour.

Vengeance et conflits ethniques

Particulièrement visées, les populations maliennes d'origine touareg. Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), au moins onze personnes auraient été tuées ces derniers jours à Sévaré, à 650 kilomètres au Nord-Est de la capitale, Bamako. Accusations confirmées par l'association Human Rights Watch (HRW) qui parle d'"informations crédibles sur une vingtaine d'autres cas d'exécutions à Sévaré où les corps auraient été enterrés en toute hâte, notamment dans des puits". Des exactions relatées il y a quelques jours par l'un des envoyés spéciaux de France Info au Mali, Omar Ouahmane, qui avait recueilli des témoignages. La FIDH évoque également l'exécution de deux Maliens d'origine touareg dans la région de Niono.

Etienne Monin, envoyé spécial de France Info, a recueilli de son côté des témoignages à Diabali, la ville reprise en début de semaine par les forces maliennes appuyées par la France.

Une famille touareg de Diabali victime d'une "opération punitive" (00:01:24)
Le reportage d'Etienne Monin.

Selon HRW, qui a réclamé l'envoi d'observateurs, ces violences visent particulièrement les communautés arabe et touareg du Mali, entre vengeance suite à la prise de pouvoir des islamistes dans le Nord du pays, et conflits entre communautés et religions différentes. Les deux associations ont demandé l'ouverture d'une enquête pour faire la lumière sur ces accusations.

Des accusations qui inquiètent en haut lieu

Le gouvernement malien a réagi dès mercredi soir par communiqué :

"L'armée doit être irréprochable et il ne saurait être question pour nous de cautionner des actes que nous reprochons aux terroristes."

Le gouvernement rappelle à son armée la nécessité de respecter le droit international.

Autre réaction, celle de Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, qui faisait part en début de semaine de ses craintes au sujet du respect des droits de l'Homme.

L'union européenne également est entrée dans le débat. Par la voix de la commissaire européenne à l'aide humanitaire, Kristalina Georgieva, l'UE s'est dite "préoccupée par des rapports qui évoquent la possibilité de luttes et de combats ethniques, d'exactions commises à titre de revanche".

Enfin la France, qui a engagé plus de 2.300 soldats aux côtés de l'armée malienne, est particulièrement mal à l'aise face à ces supposées exactions. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a appelé mercredi l'encadrement de l'armée malienne à être "extrêmement vigilant".

Paris, en tant qu'alliée du Mali et engagée dans une opération militaire à ses côtés, pourrait en effet voir rejaillir sur son action et sa légitimité, d'éventuels mauvais comportements des soldats maliens. Cela pourrait aussi rendre encore plus difficile l'implication dans le conflit d'autres puissances occidentales, pour l'instant en retrait.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Ven 25 Jan - 9:29

la guerre de la France au Mali...
fr info
Une guerre discrète... Pas ou peu d'images, pas ou très peu d'informations sur le déroulement de ce conflit, la France est en guerre depuis une semaine, et on ne sait rien ou presque de ce qui se passe réellement sur le front malien.

Une guerre discrète, mais une guerre pour frapper méthodiquement Al-Qaïda au Maghreb islamique, ses structures et ses chefs, à coups de bombes guidées sur des objectifs repérés avec nos alliés. "Nos" alliés : Marianne fait sans doute allusion à l'aide américaine ou européenne en matière de renseignement électronique.

Des frappes discrètes et ciblées : ce que Marianne appelle la "méthode Obama", la méthode que les Américains utilisent depuis des années au Pakistan ou au Yémen pour éliminer Al-Qaïda. La France n'ayant pas de drones de bombardement comme les Américains, elle utilise ses Rafale, avec le même résultat.

Un des principaux responsables de la sécurité nationale en France l'a confié en d'autres termes très explicites à Marianne : si l'armée française est au Mali, c'est pour "casser le plus possible de ces connards", autrement dit tuer le plus possible de terroristes.

on serait en phase pratique d'eradiquation ??
en tout cas ça disparait des médias, en douce ...
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  niouze le Ven 25 Jan - 11:52


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Dim 27 Jan - 13:27

"frappes ciblées et guerre propre" avec medias filtrés suite.

Mali : la France bombarde le fief du groupe armé Ansar Dine
6 commentaires
L'aviation française annonce avoir bombardé des positions islamistes dans le nord-est du pays. Elle aurait détruit la maison du chef du groupe armé Ansar Dine. Plus tôt dimanche, le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a accepté de conduire des missions de ravitaillement en vol des avions français. Le soutien américain pourrait aussi concerner les troupes africaines.
>>>
http://www.franceinfo.fr/monde/feu-vert-des-etats-unis-pour-ravitailler-les-avions-francais-au-mali-873805-2013-01-27


et ..... les munitions à l'uranium appauvri (faut bien recycler nos dechets ...)??? genre entre autres les obus "flechettes" des sagaies ???
on en parle pas/plus ??? ou que quand c'est les ricains ??
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Lun 28 Jan - 9:43

résumé:

...
Un peu plus de deux semaines après le début de l'intervention, les forces françaises sont déjà à Tombouctou. Dimanche vers minuit, les forces françaises et maliennes se sont emparées de l'aéroport de la ville, au lendemain de la reconquête de Gao, la plus grande ville du nord du Mali.
...
La manoeuvre conjointe des forces françaises de l'opération Serval et des forces maliennes s'est déroulée avec un appui de patrouilles d'avions de chasse français
... une grande colonne de militaires français se positionne maintenant autour de Tombouctou, appuyée par l'aviation, des hélicoptères et des drônes
...
"C'est une véritable guerre éclair, en fonçant dans le désert", commente Simon Tivolle, spécialiste des questions de défense.
...
une stratégie qui semble fonctionner : "Il n'y a pas de gros combats, peu de face à face, mais des bombardements puis l'avancée prudente des forces spéciales. A chaque fois, les djihadistes décrochent et évitent d'affronter directement le rouleau compresseur français".


ah !!!!!! ^^ le retour de la blitzkrieg !!! ^^
on noter le déploiement ostensible vers la frontiere nigerienne ....

...
le Mali serait en train de démontrer que les opérations longues et au sol n'appartiennent pas aux guerres du passé, c'est le retour des opérations militaires à l'ancienne sur le continent
africain.

....
c'est précisément parce qu'il n'y pas eu d'intervention au sol en Libye, parce qu'on n'est pas allé au bout de la logique à l'époque, qu'il faut aujourd'hui débarquer sur le sol malien. En quelque sorte pour "finir le travail" commencé en Libye.
c'est décidément vraiment le retour du bon vieux temps .....
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  niouze le Lun 28 Jan - 11:27

une véritable guerre éclair,
ils ont pas dit la même choses en afghanistan et en irak avec les résultats qu'on connais ....

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Lun 28 Jan - 12:52

résumé:

....
Les militaires ont opéré une manœuvre conjointe, terrestre et aérienne, avec le largage de parachutistes, pour contrôler les accès de Tombouctou, a précisé à Paris le porte-parole de l'état-major des armées françaises.
...
"Cela nous permet ce matin de contrôler les accès deTombouctou, à charge maintenant pour les unités maliennes, de reprendre le contrôle administratif et sécuritaire de la ville", a expliqué le colonel Thierry Burkhard. "On les appuiera si nécessaire", a ajouté le porte-parole de l'armée.
...
Pour la France, la deuxième phase qui s'ouvre s'accompagne d'un processus d'aide politique et financière à Bamako, avec une conférence internationale prévue cette semaine en Ethiopie, l'enjeu est crucial. Des troupes africaines de plus en plus nombreuses permettront à l'ex-puissance coloniale de réduire son dispositif - quelque 3.000 hommes au Mali actuellement -, et d'apparaître en soutien plutôt qu'en première ligne comme jusqu'à aujourd'hui. "Nous ne voulons pas nous enliser", a martelé lundi Laurent Fabius, le chef de la diplomatie française. "Nous tirons les leçons de toute une série de conflits et il n'y aura pas d'enlisement", a-t-il insisté, évoquant implicitement l'Afghanistan.
>>>
....
"Comment va-t-on éviter que les troupes maliennes se livrent à des exactions comme ces derniers jours. Comment va-t-on impliquer davantage nos partenaires européens ? Je pense aussi qu'il faut une action diplomatique très active car le concenssus international se fissure : l'Egypte, la Tunisie, le Qatar émettent des critiques"
le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius

...........
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mali>>>

Message  ivo le Lun 28 Jan - 20:20

"Nous sommes en train de gagner la bataille au Mali"
François Hollande
le président de la République a affirmé que les populations civiles avaient été "protégées d'exactions". Plusieurs organisations de défense des droits de l'Homme affirment que l'armée malienne s'est livrée à des opérations de représailles.

Mali : des victimes collatérales des bombardements français ?
fr info
La guerre au Mali n'est pas toujours synonyme de scènes de liesse parmi la population locale. L'un de nos envoyés spéciaux, Omar Ouhamane a pu se rendre dans la ville de Konna conquise il y a deux semaines par les jihadistes qui ont ensuite été chassés par l'aviation française. Des frappes aériennes qui auraient fait une dizaine de victimes civiles.

Konna se trouve à 50 kilomètres au nord de la ville de Sévaré sur la route de Gao. Elle était jusqu'à présent interdite aux journalistes occidentaux. Un des envoyés spéciaux de France Info, Omar Ouhamane a pu la visiter sous la bonne garde d'un militaire malien. Des militaires qui délivrent des explications aussi parcimonieuses qu'imprécises. Des bouteilles de bière vides soit disant abandonnées par les islamistes sont censées les décrédibiliser.

Mais au fil de sa visite, le reporter de France Info parvient à rencontrer des habitants de Konna. Lesquels laissent entendre une prise de la ville beaucoup moins idyllique. Plusieurs habitants disent avoir perdu des proches. Onze civils seraient morts suite à ces bombardements selon l'envoyé spécial de France Info. Evasive, la mairie évoque "peut-être quatre habitants tués par les frappes aériennes".

Une chose est sûre, les bombardements français du 11 janvier pour faire fuir les jihadistes ont laissé des restes qui témoignent de la violence des combats : des véhicules militaires calcinés dans la cour de la sous-préfecture jusqu'aux deux énormes cratères laissés par des bombes près de la halle aux poissons.

Le reportage à Konna de l'envoyé spécial de France Info, Omar Ouhamane
entre les represailles de l'armée malienne et les "frappes ciblées" ... bon courage ...
commentaires:
Encore un article qui vise à démolir l'armée et l'action française pluôt que de la supporter. C'est toujours pareil avec cette presse de gauche bien pensante et compassionnelle à souhait. Le syndrôme anti-militariste est de retour !
quelle honte, cela est fait avec nos imôts, donc, on chasse les vieilles de 94 ans et on a pas assez de maille pour s'occuper de nos vieux, par contre, pour raser un pays et le laisser à total et bouygues, notre armée est partante en un rien de temps !
Et oui c'est sa la guerre, toujours les innocents qui trinque, vos mieux être militaire en cas de guerre.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum