Derniers sujets
» étude du fascisme
par ivo Hier à 9:46

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Mar 13 Nov - 16:53

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49


flicage total du net

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  ivo le Ven 20 Jan - 13:36

MegaUpload, la partie émergée du piratage
fr info
Le FBI a mis à terre le service de téléchargement illégal le plus voyant, celui qui avait osé payer des vedettes pour réaliser une publicité à sa gloire. Des dizaines d'autres sites, au modèle économique identique, sont prêts à prendre le relais.


Avec vingt noms de domaines fermés, 50 millions de dollars saisis, et des arrestations coordonnées dans trois pays, le FBI a frappé un grand coup. MegaUpload était le principal service de téléchargement direct. Il permettait à n'importe quel internaute de télécharger des fichiers, souvent illégaux. Son modèle économique reposait sur la publicité et les abonnements, qui donnaient accès à un volume illimité de données. Un programme d'affiliation reversait une partie de ces sommes aux utilisateurs contributeurs de fichiers, ce qui revenait souvent à rémunérer le piratage. Résultat, "la reproduction rapide et la distribution de copies illégales d'oeuvres protégées", résume l'acte d'inculpation à l'origine du coup de filet.

Les attaques informatiques organisées le group Anonymous illustrent les soutiens et la popularité de cette économie à moitié souterraine. Aux quatre coins du monde, des poignées de sites fonctionnent comme MegaUpload. Hotfile est basé au Panama, Netload à Francfort, Filesonic en Grande-Bretagne et à Hong-Kong. Depuis son siège suisse, Rapidshare reste ouvert malgré les restrictions imposées par la justice allemande.

Le précédent du pair-à-pair

Rapidshare, comme MegaUpload, ont émergé vers 2005, en réponse aux attaques juridiques des ayants droit contre les systèmes de pair-à-pair. Ces réseaux reposent sur l'échange direct de fichiers entre internautes, après passage par un moteur de recherche. Le pionnier, Napster, a fermé en 2001, après deux ans de procédures. Les systèmes de surveillance comme Hadopi se concentrent sur ces réseaux. Ils ignorent en revanche le téléchargement direct, ce qui a contribué à l'essor de MegaUpload et consors.

"L'industrie du copyright est en guerre contre les créatures qu'elle a enfantées", analyse la Quadrature du net. L'association, qui a notamment bataillé contre Hadopi, appelle à "mettre en place de nouveaux mécanismes de financement pour une économie culturelle qui soit compatible avec le partage". Les éditeurs de musique et de films poussent plutôt à un durcissement de la législation, illustré aux Etats-Unis par les récents projets américains PIPA et ACTA.

"MegaUpload est le résultat de la politique des industries du divertissement"
Jérémie Zimmermann, un des animateurs de la Quadrature du net, militant des libertés civiques, répond à Bernard Thomasson

La fin de MegaUpload, signe d'une "escalade de la violence, vers la censure" (Quadrature du net)
fr info
L'association de défense des libertés civile approuve l'arrestation des actionnaires de la plateforme de téléchargement illégal, mais s'inquiètent du durcissement des lois et des méthodes de la polices, aux États-Unis comme en Europe.


avatar
ivo

Messages : 26728
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  ivo le Ven 20 Jan - 13:50

#opmegaupload: les anonymous font tomber les sites de leurs opposants un à un 20/01/2012
http://www.internetsansfrontieres.com/notes/opmegaupload-les-anonymous-font-tomber-les-sites-de-leurs-opposants-un-a-un_b3684811.html
Les anonymous utilisent des attaquent DDOS contre les sites qu'ils considèrent comme leurs opposants. Pour cela, il sature de requêtes les sites jusqu'à que le serveur "tombe".

En voici une liste non exhaustive mise à jour régulièrement

Département de Justice des Etats Unis


Utah Chiefs Of Police Association
BGI.com
Broadcast Music Inc
Copyright.gov
Recording Industry Association of America
Motion Picture Association America
MPAA
RIAA
FBI.gov
Universal Music (UniversalMusic.com)
Belgian Anti-Piracy Federation (Anti-piracy.be/nl/)
Recording Industry Association of America (RIAA.org)
Federal Bureau of Investigation (FBI.gov)
HADOPI law site (HADOPI.fr)
U.S. Copyright Office (Copyright.gov)
Universal Music France (UniversalMusic.fr)
Senator Christopher Dodd (ChrisDodd.com)
Vivendi France (Vivendi.fr)
The White House (Whitehouse.gov)
BMI (BMI.com)
Warner Music Group (WMG.com)
avatar
ivo

Messages : 26728
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  Chabane's rds le Ven 20 Jan - 13:52

c'est quoi ce révisionnisme (EDIT : de france info ) ? d'où est ce que megaupload et les autres ont existé seulement pour contourner al surveillance du p2p ? en quoi était ce un service de téléchargement illégal ?
on a 17 disques parfaitement légaux sous licence à remonter ailleurs à cause de leurs conneries .
de tte façon à chaque offensive des tenants (d'une certaine vision capitaliste au profit des intermédiaires parasites du) droit "d'auteur" , c'est le libre et les "usages légaux" qui morflent.
et nous contre qui on porte plainte ? contre le fbi ? contre sarko - dont on connait le mépris pour al création libre ? contre france info qui nous qualifie d'utilisateurs d'un "service de téléchargement illégal" ?
non mais fuck off, quoi ! de tte façon tout ce qui sort de ce qui est "boursable" , ça se balaie sur le coté au bulldozer et ça a qu'à crever ?

après , prendre les armes pour défendre la lamborghini du pdg de megaupload, faut peut-être pas pousser non plus...
mais y'a un message très clair là dedans. aussi clair qu'une attaque nucléaire "tactique" contre un pays pas dans la ligne...
on a passé une vitesse, ouais c'est bien possible.
avatar
Chabane's rds

Messages : 227
Date d'inscription : 09/09/2009

http://www.chabanesrecords.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  Chabane's rds le Ven 20 Jan - 14:05

pour vôtre zique, vous pouvez ouvrir un compte chez archive.org. c'est gratuit, les liens sont direct sans pub. c'est un projet universitaire qui archive une bone partie du net. le seul souci (mineur) avec eux, c'est que le compteur de dl est parfois down pendant de longues périodes. du moins c'est arrivé plusieurs fois. par contre faut pas y monter de trucs copyrightés (par d'autres).
on y met tout depuis un moment (sinon ce serait pas 17 disques à remonter, mais + de 60). vu l'ambiance, on va mirrorer en double ou triple partout où on pourra...

ça va être un taff passionnant...
avatar
Chabane's rds

Messages : 227
Date d'inscription : 09/09/2009

http://www.chabanesrecords.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  Invité le Ven 20 Jan - 19:19

Une autre vision des choses. Je ne mets que le lien car le texte est très long, vous irez voir.

http://reflets.info/megaupload-est-mort-nous-entrons-dans-une-ere-nouvelle/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  ivo le Ven 20 Jan - 20:01

Megaupload : le site de l'Elysée attaqué par Anonymous
fr info
Après avoir mis hors service le site du FBI, de la Maison Blanche, d'Universal Music et celui du ministère de la Justice américain, les "hacktivistes" d'Anonymous s'attaquent au site de l'Elysée. Hier déjà, Hadopi avait été attaqué.

Depuis l'annonce hier de la fermeture du site de téléchargements Megaupload par la justice américaine pour violation de droits d'auteurs, de nombreux sites ont été piratés aux Etats-Unis mais aussi en France.
Après le site d'Hadopi, la haute autorité française chargée de la lutte contre le téléchargement illégal, c'est maintenant le tour du site de l'Elysée d'être attaqué par le collectif de pirates Anonymous.

Aujourd'hui, Nicolas Sarkozy a invité les acteurs de la culture à multiplier les actions en justice contre ceux qui piratent les oeuvres.
Dans un communiqué, "le président de la République rappelle (...) que la lutte contre les sites de téléchargement direct ou de streaming illégaux (...) constitue une impérieuse nécessité pour la préservation de la diversité culturelle et le renouvellement de la création".

Anonymous a déjà été à l'origine d'attaques retentissantes contre les sites de cartes de crédit américaines Visa et MasterCard, et la société de paiement PayPal, en réponse à leur décision de bloquer les versements à WikiLeaks. Il a également pris pour cible le ministère syrien de la Défense ou l'Eglise de Scientologie.

Hier, la justice américaine a engagé des poursuites contre plusieurs responsables du site Megaupload accusés de violation du droit d'auteur.
Les fondateurs de la plateforme de partage de fichiers, baptisée "Mega Conspiracy" par les procureurs, sont accusés d'avoir entraîné plus de 500 millions de dollars de perte pour les ayant-droits et d'avoir généré 175 millions de dollars de profit via les abonnements et la publicité.
avatar
ivo

Messages : 26728
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Sam 21 Jan - 1:32

Nyark nyark a écrit:Une autre vision des choses. Je ne mets que le lien car le texte est très long, vous irez voir.

http://reflets.info/megaupload-est-mort-nous-entrons-dans-une-ere-nouvelle/
j'avais déja lu ce texte ce matin et comprenons nous bien, personnellement je ne pleure pas la mort de megaupload , j'en ai même strictement rien a foutre ,je sais qu'il sera remplacé, il existe moult autre site de ddl , le torrent et même encore le p2p; par contre ce qui fait peur c'est bien la maniere dont sa ce passe et le controle du net qui ce met en place sous couvert de lutte contre ...pedophile, pirate etc ... D'ailleurs on voit la maniere dont parle le fbi et consort, de finalement ce qui pourrait etre des patrons adulé; si au lieux d'avoir été boite de download ils avaient été trader
edit c'est mieux dit que moi par la quadrature du net
"les énormes profits engrangés par Megaupload grâce à une centralisation des œuvres soumises au droit d'auteur sont difficilement défendables". Mais pour l'organisation, les sites de ce type ont été engendrés par "la guerre menée contre le partage pair à pair hors-marché entre individus. Après avoir promu une législation qui a encouragé le développement des sites centralisés, les lobbies du copyright leur déclarent aujourd'hui la guerre".

et en ce qui concerne le site de l'elysée on a juste un petit we are legion dans la barre d'adresse sa fait sourire mais : http://www.elysee.fr/president/accueil.1.html?id=1327077699951&msg=We%20Are%20Legion!



_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  Chabane's rds le Sam 21 Jan - 2:56

je suis d'accord avec Niouze.
c'est un prétexte, un test grandeur nature et une démonstration de force. le serrage de vis va s'accélérer...
d'un point de vue utilisateur, c'est irritant d'avoir à se retaper un boulot fastidieux.
après, ça met en évidence à quel point on croyait à la permanence du système et on se reposait dessus imprudemment. ça réveille. megaupload donnait l'impression d'être là pour durer parce que justement c'était une grosse boîte capitaliste.
on va achever de migrer vers un hébergement non-commercial, comme on aurait du le faire il ya un moment, et on va mirrorer où on pourra , plutôt sur des petites boîtes . c'est un peu navrant d'en arriver là pour un usage légal, mais en même temps, comme j'ai dit, ça remet les pendules à l'heure...

on est trop petits et on représente des groupes qui sont pour la plupart trop confidentiels pour que les torrent ou le p2p constituent une solution de diffusion pour nous.

sinon, en tant que spectateur, ce genre de péripétie ne peut que divertir un fan de Philip K. Dick ! Smile
avatar
Chabane's rds

Messages : 227
Date d'inscription : 09/09/2009

http://www.chabanesrecords.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Dim 22 Jan - 23:38

Après MegaUpload, VideoBB, PureVid et AlloStreaming ?

Par Geo, 21 janvier 2012 à 23:21

Alors qu’il y a encore 48h l’industrie du streaming battait son plein, on assiste depuis 2 jours à une débandade généralisée.

En effet, quelques heures seulement après l’annonce de la fermeture par le FBI du réseau MégaUpload, c’est le groupe de site AlloStreaming (et entre autre AlloShowTv), un des gros référenceur de liens streaming, qui ouvrait la danse et annonçait fermer son site.
La raison invoquée est celle du déréférencement dans les moteurs de recherche, mis en place suite à des actions conjointes des ayants droits. Ceux ci ont en effet mis la pression sur les différents acteurs afin d’obtenir son blocage, et il est plus que vraisemblable que ce soit la crainte des poursuites qui ai mis un coup d’arrêt au service.

Mais alors que beaucoup prévoyaient que la fin du géant ne ferait que reporter la charge sur les copycat, il a été constaté aujourd’hui que les principaux « mégavidéo like », tels que VideoBB, PureVid et Mixture Vidéo étaient en train de procéder à une purge gigantesque de leurs fichiers.

videobb 600x449 Après MegaUpload, VideoBB, PureVid et AlloStreaming ?

Plus radical, VideoBB a allié purge et suppression pure et simple de son programme d’affiliation, un des piliers du système. Ce système tout comme chez MegaUpload récompensait les Uploaders, en fonction du nombre de visionnage de leurs vidéos. En comptes premium, mais aussi en argent pour les plus efficaces. A titre de comparaison, google via le programme « partner » de Youtube propose le même système pour les vidéos les plus vues, mais sélectionne préalablement les comptes en bénéficiant, pour les limiter aux contenus originaux.

La raison de ce ramdam ? Alors que jusqu’ici les créateurs de ces sites ne pensaient que pouvoir craindre des blocages ou des fermetures, l’image des arrestations des fondateurs de Méga bien qu’à l’autre bout du monde, entouré de juristes, et « pensant » respecter le DMCA, a visiblement eu un effet dissuasif.
Par sûr néanmoins que ces actions menées dans la précipitation ne soient pas prises comme autant d’aveux de culpabilité, et que désormais les ayant droits entre dans la brèche.

Dans le même temps, le directeur technique de MegaVideo déclarait hier à nos confrères de pcinpact que la priorité était la réouverture, mais que si chaque contenu était bien sur plusieurs serveurs, ceux ci étaient actuellement indisponibles…

MàJ : selon vos retours et nos constatations, PureVid ne participe pas (encore ?) à cette politique de suppression, mais impose des limites de visualisation de l’ordre de 15 minutes pour les non premium, quand les vidéos ont la chance de se lancer, rendant son utilisation normale impossible.
http://www.journaldugeek.com/2012/01/21/videobb/

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Jeu 26 Jan - 11:58

MegaBox : la vraie raison de la fermeture de MegaUpload par le FBI ?

par Emilien Ercolani, le 24 janvier 2012 20:04 Article Rating
C’est la rumeur qui enfle sur le Web : c’est à cause du lancement qui aurait dû être imminent de MegaBox que le FBI et la Justice américaine sont intervenus. Effectivement, MegaBox aurait mis à mal les services musicaux et vidéos connus, en rétribuant les artistes à hauteur de… 90%.

Ça n’a échappé à personne : MegaUpload (MU) et ses services sont fermés. Les services similaires ou quasi-similaires changent rapidement leurs modèles, mettent des barrières pour éviter de subir le même sort. Mais au fond, risquent-ils vraiment quelque chose ? Car à y regarder de plus près, MegaUpload et son désormais médiatisé fondateur Kim Dotcom seraient tombés à cause de MegaBox.



Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, à droite sur la photo, fondateur du site Megaupload.com a été interpellé vendredi 20 janvier à Auckland après s'être retranché, armé, dans sa villa.

MegaBox est un service dont les premiers indices sont arrivés sur le Web via TorrentFreak, en décembre 2011. En bêta à l’époque, le service devait compter sur des partenaires comme 7digital, Gracenote, Rovi ou Amazon. Précisons qu'à ce moment-là les relations entre MU et la RIAA devenaient vraiment tendues. Kim Dotcom avait attaqué Universal Music Group pour avoir fait retirer de YouTube la vidéo de promotion de MU (réalisée par différents artistes américains).
Un accès illimité à des films et à de la musique

Bref, les majors semblent avoir pris peur. Kim Schmitz alias Kim Dotcom décrivait MegaBox comme une alternative, un concurrent d’iTunes, avec un (éventuel) modèle Premium qui aurait donné accès illimité à des films via MegaMovies, et à de la musique via MegaBox. Une stratégie qui aurait propulsé MU au rang d’entreprise de vente de contenus culturels légaux et d’hébergeur.

MegaBox aurait pu être une plateforme pour tout le monde, tous les artistes, sur laquelle ils auraient été assurés d’être rétribués à hauteur de 90% sur leurs ventes. Les artistes auraient même pu donner leurs chansons, et être payés via un service nommé MegaKey. « Oui c’est vrai, nous paierons les artistes même pour des téléchargements gratuits. Le modèle économique de MegaKey a été testé sur un million d’utilisateur, et ça marche », assurait il y a peu Kim Dotcom.
MU comptait pour 4% de l'ensemble du trafic Web !

En d’autres mots : MU prévoyait de changer toutes les règles, outrepassant la domination des majors, des labels et l’industrie toute entière. La force de MU est surtout sa puissance de frappe, ses 180 millions d’abonnés, qui lui auraient quasi assuré le succès. 13ème site Internet mondial, MU comptait pour 4% du trafic Web.

« Vous pouvez d’ores et déjà vous attendre à des annonces sur MegaBox l’année prochaine (2012 donc), dont des accords avec des artistes désireux de s’écarter des modèles économiques obsolètes », terminait Kim Dotcom. Mais tout ceci n’arrivera probablement jamais. Bien que nous devrions découvrir, un jour, ce qui est vrai ou pas dans cette affaire.

Via TechCrunch
http://www.linformaticien.com/actualites/id/23262/megabox-la-vraie-raison-de-la-fermeture-de-megaupload-par-le-fbi.aspx

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  ivo le Ven 3 Fév - 10:10

Quand Twitter, Skype et Google se mettent à la "géocensure"
fr info
La censure se répand sur les outils de communication en ligne.

Google, Twitter, Skype… Récemment, ces trois grands services de communication sur Internet ont décidé de resserrer le contrôle sur le contenu qu’ils véhiculent pour satisfaire des Etats.

Twitter

Twitter va désormais offrir la possibilité aux autorités administratives ou judiciaires des pays qui le souhaitent de bloquer les messages contraires aux règlementations locales. On pense immédiatement, comme Reporter sans Frontières, aux tweets échangés lors des printemps arabes qui n’auraient sans doute pas pu circuler librement avec une telle disposition.

Skype

Skype, le logiciel de téléphonie et de chat, a décidé lui aussi de se doter d’une fonction de censure. Par exemple, la version chinoise de Skype peut filtrer les conversations écrites parlant du Dalai Lama.

Google

Le géant Google, lui, a décidé de relocaliser la fréquentation de sa plateforme de blogs « Blogger ». Concrètement, lorsque l’on cherchera désormais un site sur Blogger en se connectant depuis la France, on sera naturellement redirigé vers l’espace français de Blogger avec un accès restreint aux blogs étrangers. Evidemment, cette disposition ne concerne pas que la France mais tous les pays qui expriment le besoin de mieux contrôler les fréquentations numériques de leurs citoyens.

Géocensure

Ce glissement progressif vers une sorte de « géocensure » s’explique par une logique économique. Du point de vue des entreprises concernées, il s’agit seulement de se conformer aux lois en vigueur dans les pays où ces services s’exportent. Twitter, par exemple, s’en explique en déclarant : « Au fur et à mesure que nous nous développons à l'international, nous irons dans des pays qui ont des positions variables sur la liberté d'expression».

Il serait trompeur de penser que seules la Chine ou la Corée du Nord sont concernées. En France, par exemple, la nouvelle loi sur le génocide arménien et toutes les lois mémorielles constituent d’excellents motifs légaux de censure électronique.

En fait, plus une technologie se démocratise et plus le besoin de contrôle semble devenir inéluctable. Un peu comme si la liberté d’Internet était soluble dans la mondialisation.
avatar
ivo

Messages : 26728
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Ven 3 Fév - 13:19

arretons les twitter et revenons au bon vieux chan#IRC non censuré car il me semble non controler par une boite capitaliste mais par ses utilisateurs (dite moi si je dit une connerie )

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Jeu 9 Fév - 18:30


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  ivo le Sam 11 Fév - 9:51

Journée de mobilisation sur le net et dans la rue contre le traité ACTA
fr info
Plusieurs centaines de manifestations sont organisées aujourd’hui en Europe pour protester contre le traité ACTA. L’accord commercial anti-contrefaçon a été signé fin janvier par 22 pays membres de l’Union européenne et plusieurs autres Etats (Etats-Unis, Japon, Suisse etc). Les manifestants veulent faire pression sur les gouvernements pour qu’ils ne le ratifient pas


Le 28 janvier dernier une première manifestation contre le traité ACTA avait regroupé 400 personnes à Paris © Maxppp Philippe Huynh-Minh

Sur le site Internet http://webactionnow.com/ les points s’affichent sur la carte d’Europe pour recenser les manifestations tandis qu’un compteur égrène les heures avant le début de la mobilisation.
Le coup d’envoi sera donné tout à l’heure à 14 heures tapante, sans organisation commune, même si plusieurs défilés se feront sous la bannière Anonymous. Il y a une semaine 400 personnes s’étaient déjà retrouvées à Paris pour protester contre le texte.

Pour les manifestants, composés essentiellement d’internautes, l’accord ACTA constitue une atteinte intolérable aux libertés individuelles. Signé fin février par 22 Etats de l'UE mais aussi par le Japon, les Etats-Unis ou encore l'Australie, il prévoit en effet une lutte commune contre la contrefaçon de manière très large. Dans le texte il est question de médicaments, de marchandises contrefaites, de brevets agricole mais aussi de téléchargement illégal et de lutte contre le piratage

Un texte "qui ne profite qu'à une fraction d'industriels"

Et c’est ce dernier point qui pose problème. Les détracteurs du traité jugent le texte trop imprécis "qui ne profite qu’à une fraction d’industriels". Il laisserait la voie ouverte à des abus de la part des propriétaires de droits d’auteur. Avec, au final, la mise en place de lois liberticides visant à surveiller les échanges sur internet.

Ce vent de colère va souffler, au dernier décompte, dans une quarantaine de villes françaises, Paris, Marseille, Lyon Bordeaux ou Nantes. Mais aussi à Nervers, Orléans, Porto-Vecchio et Quimper. Ailleurs en Europe ce sont des centaines de manifestations qui sont organisées, en Allemagne et en Pologne principalement.

Depuis le début, d’ailleurs, ce sont les pays de l’est qui sont les plus actifs dans la lutte contre ce traité. Les vigoureuses protestations des internautes en République Tchèque ont par exemple incité le Premier ministre à suspendre le processus de ratification du texte. Le gouvernement polonais a lui exprimé ses réserves sur cet accord. Ailleurs, les internautes espèrent que la mobilisation incitera également leur gouvernement à faire marche arrière.

À télécharger

Le texte en français du Traité ACTA
http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/2012/02/10/524077/pdf/fichier/Trait%C3%A9%20ACTA.pdf


Mobilisation européenne contre l'ACTA
fr info
C'est le deuxième appel à la manifestation lancé par celles et ceux qui protestent contre le traité ACTA partout en Europe. Cet accord international de lutte contre la contrefaçon qui vient d'être signé par les représentants de 22 pays européens, est toujours en attente de ratification par les parlements nationaux. ACTA qui provoque toujours un tollé sur le Web, de nombreux internautes denoncent ses aspects liberticides. Il lui est reproché par exemple de privilégier les grands groupes privés face aux créateurs de logiciels libre. L'ONG Reporters Sans Frontières estime que si l'ACTA est ratifié, cela pourrait menacer la liberté d'information et d'expression.

Vous trouverez un dossier complet sur le sujet sur le site Ecrans.fr et sur le site officiel de la contestation : il s'appelle Web Action Now, et toutes les informations sur les manifestations avec une carte interactive et des liens vers les groupes Facebook de chaque opération, de Paris à Besançon, de Rennes à Strasbourg ou de Manchester à Barcelone. Vous y trouverez aussi une vidéo éditée par Anonymous qui vous informe sur le code de conduite à adopter pour votre première manifestation publique.
https://www.youtube.com/watch?v=iv0KyzWybmI&feature=player_embedded
La vidéo est entièrement sous-titrée en Français. 22 règles à respecter, la n°1 : "rester cool", la n°2 : "rester cool Surtout si tu es harcelé. Tu es un ambassadeur des Anonymous. Bien que les personnes qui tentent de perturber votre démonstration t'énervent, tu ne dois pas perdre ton sang-froid. Cela pourrait nuire à la protestation et ternir la réputation des Anonymous".

avatar
ivo

Messages : 26728
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Lun 20 Fév - 0:07

Pourquoi Twitter censure-t-il des comptes parodiant Sarkozy ?
Augustin Scalbert | Journaliste Rue89



C'est la controverse de « twittos » ce dimanche : la sphère francophone du réseau social s'interroge sur la disparition de plusieurs compte parodiques sur Nicolas Sarkozy.

Mécaniquement, le « hashtag » (ou mot-clé) #SarkoCensure est vite devenu le deuxième plus populaire en France. L'association Internet Sans Frontières a dénoncé une « évidente censure » de quatre comptes par le « plus gros réseau social de micro-blogging » :

« Le point commun de ces comptes est leur caractère parodique et caricatural de la campagne présidentielle du Président sortant Nicolas Sarkozy. »

L'association s'étonne de la coïncidence entre le lancement du compte officiel du candidat, @NicolasSarkozy, le 15 février, et la censure le 16 d'un compte parodique baptisé @_nicolassarkozy, en activité depuis septembre 2010 :


« Son caractère parodique était inéquivoque. Il ne violait donc pas les conditions générales d'utilisation de Twitter, qui précisent qu'en cas de compte parodique, la mention précisant le caractère caricatural ou parodique du compte doivent figurer dans l'intitulé de celui-ci. »

C'était bien le cas, mais les CGU de Twitter indiquent aussi que le nom d'utilisateur « ne doit pas être le même que la personne faisant l'objet de la parodie », ce qui était aussi le cas.
Des comptes victimes de dénonciations ?

Mais quid des comptes @mafranceforte, @fortefrance et @SarkozyCaSuffit (ressuscité sous le nom @SarkozyCestFini), censurés alors qu'eux respectaient bien les CGU ?

Antonin Moulart, secrétaire général d'Internet Sans Frontières, indique avoir interpellé Twitter « via Twitter » :

« Mais nous n'avons aucun retour pour l'instant, malgré beaucoup de tweets demandant des justifications. Selon moi, ils dépassent largement leurs conditions d'utilisation. »

Une explication plausible circule sur le réseau social : ces comptes parodiques ont pu être victimes de dénonciations par des sympathisants du Président-candidat, via le formulaire ah-hoc de Twitter, qui aurait donc bloqué automatiquement les comptes.

Le 26 janvier, Twitter avait annoncé un système de blocage de tweets en fonction des lois de chaque pays. Ce qui avait déjà fait prospérer, mais au niveau mondial, un hashtag accusant le réseau de censure : #TwitterBlackout
http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/02/19/pourquoi-twittter-censure-t-il-des-comptes-parodiant-sarkozy-229537

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Dim 26 Fév - 21:01

L'histoire était pour nous révélatrice des dangers de la loi Loppsi, qui prévoit de faire bloquer les sites réputés pédopornographiques avant-même le moindre jugement. Mais nous n'imaginions pas que l'histoire puisse aller si loin.

En novembre dernier, nous avions rapporté les mésaventures de Pirate Sourcil, un auteur de bandes dessinées qui avait été contacté par les services de police, parce qu'il avait publié sur son blog une BD racontant l'histoire d'une enfant trop dévergondée, abusée par un maître d'école pédophile. L'histoire était certes maladroite, mais elle n'avait selon nous rien d'illégal. Elle ne montrait absolument aucune image explicite. Son seul tort était d'avoir voulu faire de l'humour avec une histoire qui aurait été parfaitement acceptée si elle avait été présentée comme un drame.

L'histoire était révélatrice car le service de police qui avait contacté Pirate Sourcil pour le menacer de poursuites judiciaires était l'OCLCTIC (Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication). Or c'est précisément ce service du ministère de l'intérieur qui doit établir sans le regard d'un juge la liste des sites à bloquer par les FAI. Autrement dit, le blog du dessinateur aurait été ajouté à la liste pour une bande dessinée qui, selon nous, n'a absolument rien de répréhensible au regard de l'article 227-23 du code pénal.

On croyait l'histoire oubliée, mais voilà qu'elle resurgit. Pirate Sourcil a fait savoir vendredi qu'il faisait l'objet d'une enquête de police judiciaire. "Après quelques mois de silence, la gendarmerie a débarqué chez moi aujourd'hui, ont pris en otage tout mon matériel, et donc tout mon travail. Sans oublier bien entendu toutes mes informations personnelles", raconte-t-il. "Je suis convoqué cet après midi. Vous imaginez à quel point je suis outré qu’une petite BD soit l’objet de telles procédures !".

Ca doit être ça, la France forte.
http://www.numerama.com/magazine/21818-censure-par-la-police-du-net-l-auteur-d-une-bd-se-fait-saisir-son-materiel.html

le blog de sourcil et la bd censuré... http://piratesourcil.blogspot.com/2011/11/une-histoire-de-petite-culotte-lecole.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  ivo le Dim 26 Fév - 21:27

édit: me suis trompé.

mais bon rien de plus choquant que les curés ......
donc faites mais ne montrez pas ....


Dernière édition par ivo le Lun 27 Fév - 8:26, édité 1 fois
avatar
ivo

Messages : 26728
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Dim 26 Fév - 23:04

non sur le blog la fin est censuré la fin sans censure est plus "hard "


Dernière édition par ivo le Lun 27 Fév - 8:27, édité 1 fois (Raison : lien en hide avant que tous les flics du monde nous traquent ^^)

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  niouze le Mar 20 Mar - 13:54

Au pays de Candy
Le 15 mars 2012 Jean Marc Manach

Candy : c'est le nom de code de l'opération organisée depuis la France et consistant à aider le régime de Kadhafi à espionner tous ses citoyens sur Internet. Ici, le pays de Candy, c'est à la fois la Libye et la France, nos grands discours et nos réalités, pas toujours glorieuses. Retour sur cette relation trouble avec un livre d'enquête qui lève le voile sur ces systèmes de surveillance surpuissants.

OWNI Editions publie aujourd’hui Au pays de Candy, enquête sur les marchands d’armes de surveillance numérique. Un document consacré en particulier au système Eagle, conçu par une entreprise française, Amesys, à la demande du régime libyen de Mouammar Kadhafi.

Pour retrouver tout de suite ce livre d’enquête, suivez ce lien.



De nos jours, Amesys affirme que ce “produit” a été conçu pour “chasser le pédophile, le terroriste, le narcotrafiquant“. Même si, chez son “client“, l’interlocuteur qui a commadé ce “produit” et qui donnait des ordres aux employés d’Amesys envoyés à Tripoli pour former les espions libyens, était recherché par Interpol, pour “terrorisme (et) crime contre l’humanité“. Abdallah Senoussi avait été condamné par la justice française à la prison à perpétuité pour son implication dans l’attentat du DC-10 de l’UTA (170 morts, dont 54 Français). Il est aujourd’hui emprisonné en Libye vient d’être interpellé en Mauritanie.

Ironie de l’histoire, l’autre chef des services de renseignement libyens, Moussa Koussa, avait quant à lui fait défection, pour se réfugier au Royaume-Uni grâce à un ancien terroriste proche d’Al Qaeda que Senoussi avait espionné grâce au système Eagle… Son nom figure dans la liste des personnalités de l’opposition qu’OWNI avait retrouvé dans le mode d’emploi d’Eagle.

Signe du sentiment d’impunité qui prévalait alors chez Amesys, l’auteur de ce mode d’emploi avait également partagé, sur Vimeo, un clip vidéo montrant l’un des centres d’interception installés par les Français à Tripoli, et où se trouvait l’un des bureaux de Senoussi…

Il est impossible, et impensable, qu’Amesys ait conçu un tel “produit” sans l’aval des autorités françaises, ce que démontrent la vingtaine de documents, dont la plupart sont inédits, révélant dans quelles conditions Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi ont décidé de nouer des partenariats sécuritaires.

On y voit aussi Ziad Takieddine préparer en détail les visites (qualifiées de “secrètes“) de Claude Guéant et Brice Hortefeux à Tripoli. On y lit des documents (estampillés “confidentiels“) expliquant ce que désiraient exactement les Libyens, et comment Amesys en a aussi profité pour chercher à vendre à Senoussi des téléphones espion, mais également un système d’écoute et de géolocalisation des téléphones mobiles et ce, contrairement à ce qu’ils avaient affirmé…

On y découvre également que le concepteur du système Eagle est un ancien policier, issu d’un “laboratoire secret de la police française” où étaient élaborées les technologies dernier cri et qu’il avait quitté pour créer un système de surveillance de l’Internet, sur une petite échelle. À la demande de Senoussi, il l’a élargi pour être en mesure de surveiller l’Internet à l’échelle d’un pays.

Autre ironie de l’histoire, du temps où il était encore dans la police, à la fin des années 1990, celui qui allait devenir l’inventeur d’Eagle était également le vice-président de French data network (FDN), un fournisseur d’accès à Internet associatif qui s’était illustré, lors du printemps arabe, en aidant les Égyptiens à se reconnecter au Net après que les services de Moubarrak ait décidé de le censurer.

La Libye fut le tout premier pays où un journaliste et blogueur fut assassiné en raison de ses écrits. C’était en 2005, l’année où Ziad Takieddine commença à s’approcher de Kadhafi. Le nom de code de ce projet qui a depuis permis à la dictature libyenne d’incarcérer, et torturer, plusieurs autres intellectuels et internautes ? Candy… comme bonbon, en anglais.

À la manière d’un mauvais polar, les autres contrats négociés par Amesys portent tous un nom de code inspiré de célèbres marques de friandises : “Finger” pour le Qatar (sa capitale s’appelle… Doha), “Pop Corn” pour le Maroc, “Miko” au Kazakhstan, “Kinder” en Arabie Saoudite, “Oasis” à Dubai, “Crocodile” au Gabon. Amesys baptisait ses systèmes de surveillance massif de l’Internet de marques de bonbons, chocolats, crèmes glacées ou sodas…

L’affaire se déguste dans Au pays de Candy, enquête sur les marchands d’armes de surveillance numérique

owni.fr

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  ivo le Mar 24 Avr - 13:36

Dans l'Utah, les Etats-Unis construisent un centre d'espionnage géant
fr info
Nous sommes à Bluffdale, dans l'Utah, dans l'ouest des Etats-Unis, en plein pays mormon. Le magazine Le Point nous emmène dans cette commune de 8.000 habitants entourée de montagnes. Le journaliste Guillaume Grallet pousse la porte du saloon, le Porter's Place. Ici, la spécialité, c'est la viande de cerf ; on expose des échantillons de barbelés qui ont servi à la conquête de l'ouest. Les attractions sont rares : un concours de miss, ou encore le "Demolition derby", un rallye pour breaks cabossés.

C'est là, dans cette région rurale, que l'Etat américain construit le plus grand centre de cybersurveillance du monde. Il va espionner la planète en permanence. Il pourra intercepter n'importe quel message électronique, toutes les requêtes sur Google, la moindre note de restaurant, tous nos achats dès lors qu'ils transitent par un système informatique, toutes les informations numérisées à travers le monde. Il pourra analyser simultanément l'équivalent de mille millions de milliards de livres de 500 pages.

Le centre devrait ouvrir en octobre 2013, avec ses neuf hectares de bâtiments remplis de serveur. Les travaux, qui ont commencé, vont coûter deux milliards de dollars, plus d'un milliard et demi d'euros. C'est cher, mais pour la Maison Blanche, depuis les attentats du 11 septembre, la cybersurveillance est devenue une priorité. Tant pis pour les défenseurs de la vie privée. Dans Le Point, Laura, qui habite une ferme à Bluffdale, balaie leurs arguments : "Si vous n'avez rien à vous reprocher, qu'est-ce que cela peut faire ?". Au saloon, un candidat au congrès va plus loin : "De toutes façons, ce ne sont pas les Américains que le centre va surveiller, mais nos ennemis, les Chinois ou les Russes".

Les Etats-Unis ont au moins deux raisons de construire ce centre dans l'Utah. D'abord, la région accueille déjà plusieurs entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies. Ensuite, elle est le siège de la Brigham Young University, parfois surnommé le "Harvard des Mormons". A force de faire du proselytisme, les Mormons parlent souvent plusieurs langues. Les 35.000 élèves de la faculté sont particulièrement recherchés. Le Point explique qu'à Bluffdale, le FBI commence déjà à recruter.
avatar
ivo

Messages : 26728
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: flicage total du net

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum