Derniers sujets
» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Sam 8 Juil - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

12/11/10 - Nice : Controns les identitaires Nicois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12/11/10 - Nice : Controns les identitaires Nicois

Message  ivo le Jeu 11 Nov - 15:39

Le collectif PRE-OCCUPANTS a investi un immeuble dans Nice pour des demandeurs d'asile. (voir liens ci-dessous)
un groupe identitaire (des nationalistes/regionalistes ... bref "fachos"), Nissa Rebela a prévu une manif' "occupation dégageons-les", ce vendredi 12 à 19h devant l'immeuble occupé par les demandeurs d'asile au 1 av. Clémenceau.
RDV à toutes les bonnes volontés, 18h / 18h30. Soyez présents pour soutenir les occupants



extrait :
Avec les Identitaires, venez manifester vendredi à 19 heures devant l’immeuble occupé au 1 rue Georges Clémenceau
> Pour réclamer l’évacuation de l’immeuble, et l’expulsion immédiate de tous ces immigrés s’étant placés délibérément en infraction avec la loi française.
> Pour demander l’arrêt de toutes subventions aux associations pro-immigrés dont le seul objet est de contrevenir à la loi.
> Pour exiger des poursuites pénales contre toutes les personnes soutenant, et souvent incitant, la commission de délits en rapport avec les lois sur l’immigration et le séjour irrégulier.


http://koukouroots2.sanspubs.com/2010/11/08/le-collectif-pre-occupant-la-nouvelle-adresse-des-demandeurs-dasile-a-la-rue-est-donc-le-1-avenue-georges-clemenceau-nice/
08nov
Le Collectif Pré-occupant : la nouvelle adresse des demandeurs d’asile à la rue est donc le 1, avenue Georges Clémenceau, Nice

Le collectif PRE-OCCUPANTS et ses valeureux militants a rendu possible l’installation de 125 hommes, femmes et enfants dans cet espace qu’il avait discrètement investi il y a quelques temps déjà. Il s’agit d’un immeuble qui a déjà défrayé la chronique, inoccupé depuis longtemps et propriété, semble-t-il, du CHU de Nice. Une bonne quinzaine de très vastes logements y sont habitables. Mieux qu’une tente ? Oui. Mieux qu’un parking ? Oui. Mieux que des voitures ? Oui.
Aujourd’hui, tout le monde campe sur place.
Un bravo tout spécial à l’ami Michel qui doit se ménager du repos.
Il est sur place ce soir comme il le fut ces derniers jours avec quelques amis et il faudra très vite, dès demain, lui prêter main forte, et se relayer comme on le fit au PECOS. Le maître de maison doit coordonner mille choses.
Il a besoin de tout : des lits, des matelas, des couvertures, des tables, des chaises, des lampes, des seaux, des balais, des serpillères, des radiateurs mais aussi des bricoleurs, des électriciens, des plombiers.

Ceux et celles qui ne l’ont pas encore fait peuvent continuer d’aider financièrement le Collectif Niçois de Soutien aux Demandeurs d’Asile (par le truchement de Habitat&Citoyenneté) qui a installé les familles et les célibataires dans ce bel espace ouvert par la Collectif PRE-OCCUPANTS. La presse écrite et audiovisuelle était là. Michel a appelé la Police pour annoncer l’installation de toutes ces personnes. Les voisins ont été contactés et, espérons-le, rassurés. Il s’agit d’une paisible occupation comme on en a la secret. Juste un toit en attendant l’hébergement auquel toutes ces personnes ont droit.

Lundi, les enfants retrouveront le chemin de leur école et »une vie quotidienne à la maison » donnera un peu de répit et de repos à nos amis bousculés depuis des mois et des mois.
On vous attend sur place (nombreux?) dès demain.
Merci et bonne nuit.


ci-après le communiqué de presse du président du Conseil Régional des Alpes-Maritimes … sans commentaires tellement c’est écoeurant !


Réaction de M. Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, suite à l’occupation illégale d’un immeuble du centre ville de Nice

« l’initiative du collectif « pré-occupants », qui a abouti, hier samedi, à une occupation illégale, par des demandeurs d’asile, d’un immeuble situé avenue Georges Clémenceau à Nice, ne peut être tolérée.

Je tiens à dénoncer cette occupation très choquante par l’attitude des demandeurs qui viennent demander l’asile dans notre pays et qui n’hésitent pas à violer les lois de la République. Quand on veut s’installer dans un pays, avant de demander des droits, on doit exprimer des devoirs à l’égard de la République. Il faut respecter la loi. Je dénonce l’attitude scandaleuse des associations qui exploitent la misère à des fins politiciennes et qui manipulent ces demandeurs d’asile.

Je demande aux autorités de prendre les dispositions nécessaires afin que cette occupation illégale cesse immédiatement.

La France est très généreuse avec les demandeurs d’asile. De nombreux centres d’accueil existent et des aides financières sont attribuées aux demandeurs.

Le département des Alpes-Maritimes, de par sa situation géographique, est une porte d’entrée pour beaucoup de demandeurs d’asile et il n’a pas la capacité à loger toutes ces personnes. Rien ne saurait donc justifier ce coup de force ».

by M...... on F.M.R
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12/11/10 - Nice : Controns les identitaires Nicois

Message  Invité le Jeu 11 Nov - 20:25

En plus, dans un quartier résidentiel, juste à l'angle de l'avenue principale, quelle horreur ! Il y a vraiment des gens qui ne respectent rien... Bien le bonjour Monsieur Ciotti, dit "lou ravi"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 12/11/10 - Nice : Controns les identitaires Nicois

Message  Groucho Marx le Ven 12 Nov - 16:32

Le préfet a refusé d'interdire la manif des fachos, probablement dans le but de retourner la situation et de mettre les troubles sur le dos des squatters...

Bon en fait les mecs vont plutôt se barricader et ne plus laisser rentrer personne après 17h30... il semblerait que la contre manif tombe a l eau!
avatar
Groucho Marx

Messages : 411
Date d'inscription : 12/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12/11/10 - Nice : Controns les identitaires Nicois

Message  niouze le Dim 14 Nov - 18:45

Manif d'identitaires niçois contre un squat de demandeurs d'asile
Par Jean-Baptiste Malet | Journaliste | 13/11/2010 | 16H56

Depuis le 7 novembre, 115 demandeurs d'asile occupent un immeuble situé dans le centre-ville de Nice. Vendredi soir, sous l'œil des forces de l'ordre, les identitaires niçois sont venus manifester devant le bâtiment pour un face-à-face musclé avec les militants du droit d'asile.

Problématiques de l'asile, du logement, procédure administrative… La vie du squat de la rue Clémenceau pourrait ressembler à d'autres en France. Mais à Nice, la « jeunesse identitaire », structurée sous la bannière de « Nissa Rebela », son émanation politique locale, est très implantée. Elle a été à l'origine d'un face-à-face surréaliste vendredi soir, rue Clémenceau.

Fidèle à son militantisme forcené, Nissa Rebella a déposé cette semaine en préfecture une demande de manifestation en face de l'immeuble occupé, avant que le MRAP n'écrive à son tour au préfet pour demander, en vain, son interdiction.
« Non au kebab, oui à la socca »

Vendredi, peu avant la manifestation autorisée, femmes et enfants en demande d'asile ont donc quitté l'immeuble par précaution, abandonnant biberons et peluches colorées sur de vieilles tables en formica.

Puis, à l'heure dite, une trentaine d'activistes de Nissa Rebella sont arrivés avec fumigènes et drapeaux niçois, arborant une banderole noire sur laquelle était inscrit : « Dégagez-les ! ».

En face, les militants du collectif à l'origine de l'occupation avait accroché, au balcon de l'ancien appartement de fonction du directeur du CHU de Nice, un drap sur lequel était inscrit : « Ici vivent 17 familles et 50 enfants ».

Au total, une trentaine de jeunes identitaires se sont opposés à plus de 150 contre-manifestants. 70 d'entre eux étaient militants du PCF, du NPA, du PS, de RESF ou membres d'associations ; les autres, des demandeurs d'asile pour la plupart tchétchènes, ou de simples badauds ralliés à eux pour l'occasion.

Au traditionnel « Première, deuxième, troisième génération : nous sommes tous des enfants d'immigrés », les identitaires ont détourné la seconde partie du slogan par « nous sommes tous des mangeurs de cochons », amusant ainsi quelques policiers parmi la douzaine formant le cordon de sécurité entre les deux groupes de manifestants. Puis, l'appétit aidant, c'était aux formules « Non au kebab, oui à la socca » (spécialité niçoise) de répondre à « Couscous, paella, socca, même combat ».



Michel Abada, animateur local des enfants de Don Quichotte :

« En n'interdisant pas cette manifestation, ou du moins en ne la déplaçant pas un peu plus loin, la préfecture espérait sûrement pouvoir boucler l'immeuble pour trouble à l'ordre public. Heureusement, cela ne s'est pas mal terminé. »

Mais certains couteaux étant disséminés ça et là et à la teneur des invectives entre identitaires et tchétchènes, le résultat aurait pu être sanglant.

Après une heure de forte tension, la formation d'extrême droite a mis fin à sa manifestation peu avant 20 heures.
De l'extrême droite aux identitaires

A l'initiative de bon nombre des manifestations de Nissa Rebela, il y a son président, Philippe Vardon, 29 ans, dont quinze de militantisme à l'extrême droite. Candidat aux dernières municipales de Nice en 2008, il a réalisé le score de 3%, face à un Front national à 4%.

Celui qui est aussi membre du bureau exécutif du Bloc identitaire et qui se présente comme « petit commerçant », bien que diplômé de science politique, raconte :

« Dans la cité des Moulins où j'ai grandi, nous étions la seule famille gauloise de l'immeuble. Heureusement que j'ai pu faire du scoutisme pour découvrir d'autres valeurs, parce qu'aujourd'hui dans les cités, c'est le blanc qui doit s'assimiler. »

Xavier Garcia, porte-parole du Parti socialiste à Nice, a eu Philippe Vardon comme élève dans son DESS. Selon lui :

« Vardon passe pour un bourrin violent, mais il peut être assez fin, car il sait mêler son activisme, sa stratégie et ses convictions d'extrême droite. Comme le FN local est moribond, les identitaires occupent l'espace. A très court terme, sur les scrutins locaux, Nissa Rebella peut faire jeu égal avec le FN. »

Pour preuve, la cantonale partielle de septembre 2009. Lors de ce scrutin, Benoît Loeuillet, ancien militant nationaliste-révolutionnaire au sein de « Troisième voix » et gérant de la librairie d'extrême droite « Le Paillon », était le candidat identitaire « 100% niçois, 100% antiracaille ». Il a réalisé le score de 7,7%, soit quatre voix de moins que le FN.
« La préfecture est dans l'illégalité »

Côté squat, c'est Michel Abada, animateur local des enfants de Don Quichotte, qui a « ouvert » l'immeuble grâce à des clefs dont il garde l'origine secrète. Situé 1 rue Clémenceau, le bâtiment est la propriété du CHU de Nice. Michel Abada explique :

« Nous avons décidé d'occuper cet immeuble car la préfecture est dans l'illégalité. Elle n'applique pas les décisions du tribunal administratif. De nombreuses familles de demandeurs d'asile doivent être relogées conformément à la procédure, et elles ne le sont pas. »

L'élue locale la plus impliquée aux côtés de Michel Abada, la conseillère municipale PCF Emanuelle Gazoiello, ajoute :

« Cet immeuble salubre est vide depuis cinq ans. A Nice, il y a 1 300 demandeurs d'asile, mais la préfecture ne dispose que d'un budget d'hébergement pour 500 personnes. Ils font le choix onéreux des chambres meublées, alors qu'il suffirait de réquisitionner les immeubles vides. »

Alors que le CHU a porté plainte contre le squat, les communiqués de presse s'enchaînent : qu'ils soient favorables à l'initiative ou franchement hostiles, comme ceux du président du conseil général des Alpes-Maritimes Eric Ciotti ou du ministre de l'Industrie et maire de Nice Christian Estrosi. A « Dupond et Dupont », il faut également ajouter le préfet, Francis Lamy.

Une militante de RESF voit d'ailleurs dans l'ambiance régnant actuellement à la préfecture « des indices qui font redouter une expulsion pour ce week-end ».

Loin des cris et des slogans tapageurs, le père Bruno Dubouloz, responsable du collectif associatif Inter-Secours, conclut lentement :

« Quand il y a des familles et des enfants qui sont dehors, dans la rue, à l'approche de l'hiver, et qu'on les met à l'abri dans un immeuble vide, c'est pour moi la base de la dignité humaine. »

Mais autres valeurs, autres méthodes. Après une permanence politique et un bar associatif, Nissa Rebella inaugurera la semaine prochaine l'ouverture d'une annexe de son local : une salle de boxe.

rue89

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12/11/10 - Nice : Controns les identitaires Nicois

Message  EclipseFTS le Lun 15 Nov - 22:24

Merde j'ai louper quelque chose...
On à d'autre membre sur Nice ? O_o ça devient intéressent !
avatar
EclipseFTS

Messages : 39
Date d'inscription : 30/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12/11/10 - Nice : Controns les identitaires Nicois

Message  Invité le Lun 15 Nov - 22:51

Je fus niçoise^^
Je regrette beaucoup le climat (enfin la météo). Parce que le climat politique... C'est pas d'aujourd'hui que les fafs sont protégés, ça fait aussi partie des traditions, hélas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum