Derniers sujets
» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Jeu 21 Juin - 11:58

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» étude du fascisme
par ivo Mar 6 Fév - 8:58

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

Révolutions et luttes en musique

Aller en bas

Révolutions et luttes en musique

Message  Invité le Ven 12 Nov - 11:53

Les quelques paroles de chansons révolutionnaires (ou pas d'ailleurs) postées par ivo nous ont donné l'idée de créer un sujet : si on mettait ici justement ce genre de chansons, en paroles, ou en vidéo si yt et dm nous les laissent encore. Je commence :

http://www.deljehier.levillage.org/telechargements/el_ejercito_del_ebro.mp3


El ejercito del Ebro (aussi connu sous le nom de Ay Carmela)

El ejercito del Ebro
Rum balabum balabum bam bam
Una noche el rio paso
Ay Carmela, ay Carmela
Y las tropas invasoras
Rum balabum balabum bam bam
Buena paliza les dio
Ay Carmela, ay Carmela

El furor de los traidores
Rum balabum balabum bam bam
Lo descarga su aviacion
Ay Carmela, ay Carmela

Pero nada pueden bombas
Rum balabum balabum bam bam
Donde sobra corazon
Ay Carmela, ay Carmela

Contrataques muy rabiosos
Rum balabum balabum bam bam
Deberemos resistir
Ay Carmela, ay Carmela

Pero igual que combatimos
Rum balabum balabum bam bam
Prometemos resistir
Ay Carmela, ay Carmela

http://www.deljehier.levillage.org/chan_rev.htm



Dernière édition par Nyark nyark le Ven 12 Nov - 12:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutions et luttes en musique

Message  Lib le Ven 12 Nov - 17:37

Dynamite
Paroles: Martenot, 1893


Il est un produit merveilleux,
Expérimenté par la science
Et pour nous les miséreux,
Fera naître l'indépendance.

Tant mieux s'il éclate
Parfois en faisant beaucoup de victimes
Chez nos ennemis les bourgeois,
Cela nous venge de leurs crimes.


Placez une marmite
Bourrée de dynamite
Quelle que soit la maison
En faisant explosion
Ah, comme elle ira vite

Pour inspirer la terreur,
Il n'y a rien de meilleur
Que la dynamite

On guillotine Ravachol,
Un copain qu'avait de l'envergure
Aujourd'hui c'est un Espagnol
Qu'on fusille pour son allure

Palace sut montrer à son tour
Qu'il était un homme invincible
En plus il promettait qu'un jour
La vengeance serait terrible

Vive la dynamite, puisque l'on nous irrite
A chaque exécution,
Nous mettrons en action
Notre arme favorite

Car pour semer la terreur
Il n'y a rien de meilleur
Que la dynamite


Vous pouvez dresser l'échafaud,
La potence et la guillotine
Nous, nous avons ce qu'il nous faut
Pour vous faire sauter en soupline

Si vous croyez que ça finira,
Vous êtes loin de votre affaire
Pour un homme qu'on nous tuera,
Nous en foutrons cinq cent par terre.

Avec la dynamite
Nous répondrons de suite
Casernes et prisons, sans flûtes
Sans violons, danseront au plus vite

Car pour semer la terreur
Il n'y a rien de meilleur
Que la dynamite

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutions et luttes en musique

Message  ivo le Ven 12 Nov - 18:28

pas tout à fait révolutionnaire ... quoi que ^^

La java des bombes atomiques - B.Vian

Mon oncle un fameux bricoleur
Faisait en amateur
Des bombes atomiques
Sans avoir jamais rien appris
C'était un vrai génie
Question travaux pratiques
Il s'enfermait tout' la journée
Au fond d'son atelier
Pour fair' des expériences
Et le soir il rentrait chez nous
Et nous mettait en trans'
En nous racontant tout

Pour fabriquer une bombe " A "
Mes enfants croyez-moi
C'est vraiment de la tarte
La question du détonateur
S'résout en un quart d'heur'
C'est de cell's qu'on écarte
En c'qui concerne la bombe " H "
C'est pas beaucoup plus vach'
Mais un' chos' me tourmente
C'est qu'cell's de ma fabrication
N'ont qu'un rayon d'action
De trois mètres cinquante
Y a quéqu'chos' qui cloch' là-d'dans
J'y retourne immédiat'ment

Il a bossé pendant des jours
Tâchant avec amour
D'améliorer l'modèle
Quand il déjeunait avec nous
Il avalait d'un coup
Sa soupe au vermicelle
On voyait à son air féroce
Qu'il tombait sur un os
Mais on n'osait rien dire
Et pis un soir pendant l'repas
V'là tonton qui soupir'
Et qui s'écrie comm' ça

A mesur' que je deviens vieux
Je m'en aperçois mieux
J'ai le cerveau qui flanche
Soyons sérieux disons le mot
C'est même plus un cerveau
C'est comm' de la sauce blanche
Voilà des mois et des années
Que j'essaye d'augmenter
La portée de ma bombe
Et je n'me suis pas rendu compt'
Que la seul' chos' qui compt'
C'est l'endroit où s'qu'ell' tombe
Y a quéqu'chose qui cloch' là-d'dans,
J'y retourne immédiat'ment
Sachant proche le résultat
Tous les grands chefs d'Etat
Lui ont rendu visite
Il les reçut et s'excusa
De ce que sa cagna
Etait aussi petite
Mais sitôt qu'ils sont tous entrés
Il les a enfermés
En disant soyez sages
Et, quand la bombe a explosé
De tous ces personnages
Il n'en est rien resté

Tonton devant ce résultat
Ne se dégonfla pas
Et joua les andouilles
Au Tribunal on l'a traîné
Et devant les jurés
Le voilà qui bafouille
Messieurs c'est un hasard affreux
Mais je jur' devant Dieu
En mon âme et conscience
Qu'en détruisant tous ces tordus
Je suis bien convaincu
D'avoir servi la France
On était dans l'embarras
Alors on l'condamna
Et puis on l'amnistia
Et l'pays reconnaissant
L'élu immédiat'ment
Chef du gouvernement
avatar
ivo

Messages : 26725
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutions et luttes en musique

Message  niouze le Ven 12 Nov - 20:27

c'est que les vieilles chansons ???
parceque sinon y a celle la des ogres que j'adore

'vous préviens qu'si y'a la guerre, arrêtez-moi tout de suite, venez voir dans mes affaires dans mon logement dans ma suite, y'aura deux trois déserteurs, des polissons réformés, qui chanteront la main au cœur des chants d'ukrainiens bourrés.

Et si y'a révolution arrêtez-moi tout de suite, venez-voir l'habitation qui entoure ma suite, y'aura de bonnes préparations, des cocktails façon maison, des tire-flemme et des lance-cœur et des pistolets porte-bonheur. Mais faudra pas venir pleurer si après vous êtes tous tués et que nous, même emprisonnés on soit tous en train de chanter.

Et j'vous préviens qu'si y'a combat, arrêtez-moi tout de suite, venez-voir en bas d'chez moi, dans le jardin de ma suite. Les ch'veux longs pour armement, des slogans à tout bras l'vent : faites l'amour le plus souvent et pas la guerre évidemment ! Mais faudra pas venir pleurer si après vous êtes tous tués et que nous, même emprisonnés, on soit tous en train de fumer la ganja.

Et j'vous préviens qu'si y'a manif, arrêtez-moi tout de suite, venez-voir là où j'habite, dans ma maison sans calife. Où il fait bon préparer des chants pour manifester, avec des paroles anarchistes et des refrains je-m'enfoutistes. Mais faudra pas venir pleurer si c'est bien ensoleillé et qu'on préfère picoler à la terrasse d'un café.

Et si y'a une trahison, cherchez pas plus loin qu'ma suite, prenez l'adresse de ma maison et rendez-y vous très vite, moi et mon frère on est espions et mes sœurs c'est des bouffonnes, les secrets d'état mon fion contre un coup à boire on t'les donne. Mais faudra pas venir pleurer, si on vous ment à volonté et qu'pour fausse information, vous soyez tous dégradés.

Et même si on r'monte le temps, arrêtez-moi tout de suite, venez voir l'appartement qu'était là avant ma suite, y'aura bien sûr toutes les sorcières, les crânes tondus, les juifs allemands, Jésus, Judas et mon grand-père, celui qu'a déserté lâchement. Mais faudra pas venir pleurer, si votre époque elle est ruinée et qu'on puisse lire notre vie dans toutes vos encyclopédies.

Et j'vous préviens qu'si y'a la paix, arrêtez-moi tout de suite, venez-voir dans le palais qui orne ma suite, y'aura tous les clandestins, les zonards et les cousins, les matelots anarchistes et les pédés trapézistes. Mais faudra pas venir pleurer, si on est tous en bonne santé et qu'dans votre dictocratie, on y foute l'anarchie.
y a aussi celle la des même que j'écoute quand je monte a paname

Dans une rue de Panam,
Errant au bord de l'eau
J'fumais mon Amsterdam pour finir... au bistrot
Y'avait la deux trois femmes
qui faisaient le tapin
Moi j'aiguisais ma lame
pour planter les rupins

Les gens de mon quartier
les touristes et les viellards
aiment bien s'promener
le long des grands boulevards
Ils achètent des souvenirs
des tour Eiffels en plastique
Les saltimbanques les font rire
Mais faudrait qu'on leur explique

Qu'il y a d'la merde partout
de la drogue mais surtout
des jeunes en galère
qui trafiquent la misère
Mais j'doi bien avouer
que j'y passe toutes mes journées
C'est que parfois a Paris
c'est la joie et la folie

Croyez moi bientot
les flics auront du boulot
car tout les vagabonds
parlent de révolution
Un jour toutes nos chansons
Ouais vous désarmerons
Il n'y aura plu qu'la folie
La joie .... et l'ANARCHIE !

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum