Derniers sujets
» narcotests
par ivo Lun 10 Juin - 19:55

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juin - 10:49

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Ven 12 Avr - 22:09

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56


la phrase du jour

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Mer 18 Jan - 7:03

La plupart des gens n’ont pas de temps pour eux, mais ils ne le réalisent pas. Poursuivis, ils poursuivent leur vie.
http://www.monde-diplomatique.fr/2014/12/BERGER/51033

"Lorsque j'étais bébé, ma mère ne m'a pas suffisamment bercé, caressé, cajolé ; elle n'a simplement pas été suffisamment tendre ; c'est tout, et ça explique le reste, et l'intégralité de ma personnalité à peu près, ses zones les plus douloureuses en tout cas... Aujourd'hui encore, lorsqu'une femme refuse de me toucher, de me caresser, j'en éprouve une souffrance atroce, intolérable ; c'est un déchirement, un effondrement, c'est si effrayant que j'ai toujours préféré, plutôt que de prendre le risque, renoncer à toute tentative de séduction. La douleur à ces moments est si violente que je ne peux même pas correctement la décrire ; elle dépasse toutes les douleurs morales, et la quasi totalité des douleurs physiques que j'ai pu connaître par ailleurs ; j'ai l'impression à ces moments de mourir, d'être anéanti, vraiment. Le phénomène est simple, rien ne me paraît plus simple à expliquer ni à interpréter ; je crois aussi que c'est un mal inguérissable. J'ai essayé. La psychanalyse s'est depuis toujours déclarée impuissante à lutter contre des pathologies aussi ancrées ; mais j'ai un temps placé quelque espoir dans le rebirth, le cri primal... ça n'a rien donné. Je le sais maintenant : jusqu'à ma mort je resterai un tout petit enfant abandonné, hurlant de peur et de froid, affamé de caresses".
Michel Houellebecq
>>>
http://culturebox.francetvinfo.fr/livres/houellebecq-10-curiosites-glanees-dans-son-cahier-de-l-herne-251433
ah ben voilà ....
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Ven 20 Jan - 8:59

En somme, beaucoup de gens se reconnaissent dans ce style de leaders, riches, vulgaires, rudes, sexistes, xénophobes, homophobes, dont ils approuvent les postures brutales et les déclarations stupides. À moins qu’ils préfèrent les ignorer parce qu’ils n’en sont pas suffisamment dérangés. Dérangeant.
>>>
http://blog.mondediplo.net/2017-01-19-Bienvenue-dans-l-ere-du-caidat
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Dim 22 Jan - 7:27

les élections représentent davantage des gestes de soumission que des actes de liberté.
« à l’exception de la courte période révolutionnaire (1791-1799) qui va de Varennes au 18 Brumaire, nos Constitutions successives ont toujours institué un chef de l’Etat puissant, qu’il s’agisse d’un roi, d’un premier consul, d’un empereur ou d’un président de la République (2) »
La Constitution de 1958 prétend permettre la continuité du pouvoir dans un souci d’efficacité politique. En fait, elle permet d’assurer cette continuité contre la souveraineté populaire. L’irresponsabilité politique du président y participe. Il exerce, sans contrôle, les pouvoirs essentiels, et le gouvernement qu’il nomme souverainement lui sert de fusible.
En réalité, ce que l’on présente comme la capacité des institutions françaises à résister aux tempêtes sociales, qu’il s’agisse de Mai 68 ou des émeutes de l’automne 2005, traduit plutôt le fait que les contradictions sociales ne peuvent plus se traduire de façon institutionnelle. S’enthousiasmer pour la stabilité politique, c’est donc inverser les effets et les causes, et la rue devient l’exutoire des aspirations démocratiques. La stabilité gouvernementale tant vantée contre les régimes parlementaires est souvent la conséquence d’attitudes antidémocratiques.
Etienne de la Boétie, utilisant les concepts et le vocabulaire des grecs anciens, déclarait qu’il existe trois types de tyrans, ceux qui ont acquis le pouvoir par la force, ceux qui l’ont eu par succession, ceux qui ont été élus. Il concluait : « S’ils arrivent au trône par des moyens divers, leur manière de régner est toujours à peu près la même. » Le 21 avril 2002 comme le 29 mai 2005 traduisent la nécessité de mettre les institutions en adéquation avec le peuple, source de la légitimité politique. Une fois de plus dans l’histoire, le tiers-état n’est rien et doit devenir tout. Une fois de plus, les institutions doivent être remises en chantier. Une Constituante est à l’ordre du jour.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/03/BELLON/14514
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Mer 25 Jan - 7:06

De votre vivant, vous ne verrez jamais une photo de sept femmes signant un décret sur ce que les hommes peuvent faire avec leurs organes reproducteurs
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-mesure-anti-avortement-signee-par-trump-la-photo-de-trop

Manuel de survie
résister à un régime autocratique:

Règle n° 1 - Croyez l’autocrate
Règle n° 2 - Ne soyez pas dupe des quelques signes de normalité
Règle n° 3 - Les institutions ne vous sauveront pas
Règle n° 4 - Indignez-vous !
Règle n° 5 - Ne faites pas de compromis
Règle n° 6 - Pensez à l’avenir
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-manuel-de-survie-pour-les-anti-trump
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Jeu 26 Jan - 8:00

le concept de radicalisation n’était guère qu’un cheval de Troie permettant aux gouvernements de réprimer la contestation et de dépeindre les opinions progressistes et non conventionnelles comme dangereuses.
Pour entretenir et transmettre un système de valeurs, il faut cogner, matraquer, incarcérer, jeter dans des camps, flatter, acheter : il faut fabriquer des héros, faire lire des journaux, dresser des poteaux d’exécution, et parfois même enseigner la sociologie
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/mav/151/RIMBERT/57056
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Mar 14 Fév - 8:00

Tout citoyen est vu comme un délinquant potentiel ; en poussant la logique à l’extrême, il convient de le neutraliser avant qu’il ne passe à l’acte.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2017/01/CAILLE/56997

trois conclusions déprimantes. La première, c'est que la guerre est un état quasi permanent de l'histoire humaine. La seconde, c'est que les redistributions spontanées de pouvoir et de richesse sont très rares, que seules les menaces existentielles ont conduit les puissants à céder. La troisième, c'est que nos valeurs politiques, la démocratie, les droits, n'auraient jamais existé sans guerres abominables: le mouvement vers plus de démocratie et de droits n'avait rien d'historiquement inéluctable. Seule la combinaison particulière de technologies militaires nécessitant la levée d'armées massives, l'impossibilité pour les riches de se défendre en recourant à des mercenaires rémunérés, l'ont permis.
historiquement, seules les guerres et les catastrophes ont permis de vraiment réduire les inégalités. Seules les diminutions massives de population, suite à des grandes guerres ou des épidémies, ont atteint ce résultat.
En Europe, les seules périodes historiques de réduction des inégalités ont été la peste noire qui a décimé un tiers de la population, et les deux guerres mondiales.
Nous serions donc face à un choix cornélien. Soit souhaiter que les inégalités se réduisent, mais alors, l'expérience historique nous apprend que seules des catastrophes humaines y sont parvenues. Soit préférer vivre en paix, et voir les inégalités exploser.
sans une catastrophe majeure, ou un changement drastique du consensus social sur les conséquences des politiques actuelles, il sera impossible de réellement taxer les plus riches.
Si nous ne voulons pas de guerres, il va falloir sérieusement songer à ce qui pourrait créer les conditions de la pérennité de nos sociétés sans elles. Nous n'y sommes absolument pas préparés.
>>>
http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2017/02/12/il-nous-faudrait-une-bonne-guerre.html

je ne suis pas loin de croire que la démocratie n’aura été qu’une parenthèse dans l’histoire de l’humanité, laquelle se divisera de plus en plus entre une minorité pensante (et qui, de ce fait, détiendra tous les pouvoirs) et une majorité coassante de plus en plus facile à manipuler. ( Les exemples de pays qui renoncent volontairement à la démocratie pour s'en remettre à un autocrate ou à un dictateur ne cessent d'ailleurs de se multiplier : Hongrie, Pologne, Russie, Turquie...)
>>>
http://www.marianne.net/elie-pense/dernier-billet-les-blogs-meurent-100249881.html
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Ven 24 Fév - 7:27

une manière d’avaliser l’existant, en donnant de faux espoirs, sans s’attaquer à la dynamique profonde de l’économie mondiale.
Le principe reste le même : payez, et vous pourrez jouir des libertés que vous teniez autrefois pour acquises.
>>>
http://blog.mondediplo.net/2017-02-23-Le-prix-de-la-deconnexion

Des Lumières à la décolonisation, de l’Afrique du Sud aux maquis du Vercors, ce sont les radicaux qui ont fait notre monde et les apôtres de la modération qui ont empêché sa transformation
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2017/02/A/57106
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Sam 25 Fév - 8:21

1 - Titre : M. Nam est concerné par le défoliant

Les vietcongs [combattants pour l’indépendance] : « L’armée de la République du Vietnam [sud, allié des Etats-Unis] pulvérise sur votre ferme un poison terrible pour vous tuer »...

2 - Une fois, dans le bus emprunté pour rendre visite à sa mère, Nam a été arrêté par des vietcongs caché dans les buissons sur le côté de la route. Ils ont volé tous les passagers et ont pris leurs biens. Ils n’ont rien laissé, pas même le plus petit paquet.

3 - Pour la prochaine visite à sa mère, Nam a changé son plan. Il a pris le bateau, croyant qu’il serait plus sûr. Il fut de nouveau attaqué par des vietcongs caché dans les buissons sur les berges de la rivière. En plus de perdre ses biens dérobés par les vietcongs, son cousin a été tué sur les lieux.

4 - Les Vietnamiens regardent les affiches qui appellent à s’engager pour combattre les vietcongs

Nam a entendu que des vietcongs se cachaient souvent dans les buissons épais le long des lignes de chemins de fer pour y poser des mines et voler des passagers sur les trains.

5 - Par conséquent, pour protéger la vie et les biens de tout le monde, le gouvernement utilise un défoliant pour détruire tous les endroits à feuillage épais que des vietcongs utilisent pour se cacher et ensuite terroriser et assassiner des civils.

6 - Hé ! Ami, ces pulvérisations sont-elles nocives pour les humains, les animaux, le sol ou l’eau potable ?

— Le seul effet de la pulvérisation est de flétrir les arbres et de faire tomber leurs feuilles. Il ne cause aucun dommage aux humains, aux animaux, au sol ou à l’eau potable.

Regardez-moi, vous pouvez voir que je suis en bonne santé. Chaque jour, en accomplissant mes devoirs, je pulvérise ces produits. Est-ce que je vous parais malade ?

La propagande du Vietcong a fait fait peur à Nam parlant des produits chimiques utilisés par le gouvernement.

7 - [Document pour les agriculteurs : « Dommages causés par les cultures »

Nam : Il y a encore un problème. Et mes récoltes ...?

— Si, sous quelque circonstance malheureuse, vos récoltes sont affectées par les défoliants, le gouvernement vous paiera. Toutes les réclamations dans le district sont transmises à la province et seront traitées rapidement.

8 - Les vietcongs continuera à critiquer le programme de défoliation de l’Armée du Sud-Vietnam parce qu’ils n’auront pas de place pour se cacher.

— Maintenant, je suis entièrement rassuré et je n’ai plus aucune question sur les défoliants. Je décide de ne jamais écouter la propagande des vietcongs.

Maintenant Nam et tous les autres comprennent les vraies raisons de la propagande mensongère des vietcongs sur la pulvérisation des défoliants.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2017/02/GENDREAU/57046
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Mar 7 Mar - 8:11

Une « vraie » démocratie suppose donc des élites capables d’orienter la décision populaire en s’appuyant sur la frange « citoyenne » de la population, c’est-à-dire la classe moyenne urbaine.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2017/03/ROCCA/57236
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Mer 8 Mar - 9:09

L’aliénation imposée par la théologie de la prospérité, d’un côté, et le discours individualiste et consumériste, de l’autre, ont produit une idéologie suburbaine manquant de contenus politiques progressistes et d’encouragements à une organisation sociale revendicative.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2017/02/FAUJOUR/57097
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Jeu 9 Mar - 7:47

Et pourtant le monde est là, avec les effets immédiatement visibles de la mise en œuvre de la grande utopie néolibérale : non seulement la misère d’une fraction de plus en plus grande des sociétés les plus avancées économiquement, l’accroissement extraordinaire des différences entre les revenus, la disparition progressive des univers autonomes de production culturelle, cinéma, édition, etc., par l’imposition intrusive des valeurs commerciales, mais aussi et surtout la destruction de toutes les instances collectives capables de contrecarrer les effets de la machine infernale, au premier rang desquelles l’Etat, dépositaire de toutes les valeurs universelles associées à l’idée de public, et l’imposition, partout, dans les hautes sphères de l’économie et de l’Etat, ou au sein des entreprises, de cette sorte de darwinisme moral qui, avec le culte du winner, formé aux mathématiques supérieures et au saut à l’élastique, instaure comme normes de toutes les pratiques la lutte de tous contre tous et le cynisme.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/1998/03/BOURDIEU/3609
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Sam 11 Mar - 8:41

Au fond, les banques ne font rien d’autre que de transformer le temps en argent. L’interdiction du prêt à intérêt a été levée parce qu’il était désormais possible de calculer une durée écoulée en intérêts. La double comptabilité et les premières assurances ont fait leur apparition. L’heure fixe de soixante minutes a été introduite. L’Église s’y est refusée au début mais elle a fini par céder, quand le Vatican a fondé une banque. Finalement, c’est l’horloge qui a fait naître le capitalisme.
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/le-temps-les-montres-sont-les-dictateurs-modernes
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Ven 12 Mai - 7:58

Diffusées en boucle par la presse, des photographies de petites victimes agonisantes décideraient-elles M. Donald Trump à bombarder le siège de l’Organisation mondiale du commerce ?
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/RIMBERT/57490

un lien d’airain existerait entre les « démocraties occidentales » et le combat universel pour la liberté. C’est en raison de ce mythe historique que chaque crime de masse commis sur la planète suscite l’interrogation rituelle des grands médias et des puissants esprits : « Mais que fait l’Occident ? » En vérité, il fait ce qu’il a toujours fait : il défend ses intérêts au moment précis où ceux-ci sont directement mis en cause.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/publications/manuel_d_histoire_critique/a53173
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Lun 15 Mai - 7:50

la conscience politique française a évité la peste « bleu Marine » mais ne nous a pas débarrassés des pratiques néolibérales avides de compétition qui déliteront davantage encore les acquis sociaux et ne manqueront pas de(re)faire le lit du FN durant le prochain quinquennat. Les lois du capitalisme guidées par la main invisible du marché, la prédation, la spéculation à courte vue, les conflits d’intérêts, la concurrence effrénée, l’aggravation des inégalités et du chômage de masse, conduisent le monde au désastre, inéluctablement. Un système d’essence capitaliste, ne pouvant espérer de croissance pérenne dans un monde aux ressources limitées, se consume de l’ignorer.

Outre l’occultation du saccage expansif de l’environnement et du ravalement des droits de l’homme, le mythe progressiste s’étiole quand l’obsession du court terme infiltre la définition des règles comptables livrée au secteur privé – quand le travail est comptabilisé comme un coût et les dividendes versés aux actionnaires comme des parts de profit –, quand les dark pools et le trading à haute fréquence prospèrent. Les savants travaillent d’arrache-pied au développement de l’intelligence artificielle pour réaliser le fantasme transhumaniste d’un homme bionique « augmenté », mais la mathématisation généralisée du monde rendra-t-elle ce dernier plus accueillant ? Depuis les travaux de Gödel, on sait que l’utopie d’une normativité exclusivement calculable ne saurait se soustraire à une part irréductible d’incalculable ayant produit, entre autres, la crise financière de 2008 et Fukushima. Ce n’est pas d’« oublier » ce qui n’a pu être évité qui empêchera que cela se répète.
>>>
http://www.humanite.fr/le-progres-neoliberal-toujours-en-question-635929
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Mar 16 Mai - 7:51

Les garanties démocratiques s’affaiblissent à mesure que les gouvernements resserrent leur contrôle sur les flux d’informations, verrouillent la confidentialité de leurs échanges internes et renforcent leurs activités de surveillance sans réels garde-fous ni contre-pouvoirs.
On en arrive à un point où la logique du capitalisme démocratique ne consiste plus à amortir les dégâts causés par le secteur privé, mais au contraire à les surpasser par ses propres agissements toxiques — dont les compagnies d’assurance pourront ensuite tirer profit de manière plus ou moins nocive, selon le jugement que l’on porte sur la nature parasitaire de leur activité économique.
La cybersécurité n’est qu’un exemple parmi d’autres de la crise de légitimité qui ronge le capitalisme démocratique et de l’état moribond des partis politiques qui ont assuré son règne pendant si longtemps. Rien d’étonnant à ce que les formations sociales-démocrates s’effondrent dans divers pays européens : elles défendent un système qui ne fonctionne plus.
>>>
http://blog.mondediplo.net/2017-05-15-La-rancon-et-la-rente
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Dim 21 Mai - 8:04

On offre au paysan une somme qu’il n’a jamais vue de sa vie. Il s’imagine que c’est une fortune, part pour la ville, dépense tout en trois ou quatre mois et fait grossir les ceintures de misère, car il n’y a pas de boulot.
>>>
http://www.monde-diplomatique.fr/2014/01/LEMOINE/49984
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  ivo le Mar 23 Mai - 11:22

Terrorisme
Ultime spasme d’un pouvoir agonisant obligé d’alimenter une figure cauchemardesque pour justifier son propre maintien. Étymologiquement, le terrorisme prend ses racines dans le droit romain avec le jus terrendi, c’est à dire le droit d’inspirer aux citoyens une certaine terreur pour le dissuader d’enfreindre les lois. Le « terrorisme » originel était donc impérial. Sa notion contemporaine s’est uniformisée au XIXe siècle en désignant tout ce qui s’attaquait directement aux gouvernements. Dès lors, le mot n’est plus utilisé que de manière unilatérale pour englober, sous une même appellation, toute action, attentat, lutte, mouvement, qu’ils soient politiques, religieux, ou idéologiques allant à l’encontre des gouvernements

Élection
Les élections consistent en ceci : redistribuer l’autorité 
au sein de la société pour que persistent les rapports de pouvoir dans notre manière de penser la politique. Chacun vote pour choisir sur qui et à travers qui il voudrait gouverner, dominer, exploiter. C’est à la fois un abandon de sa souveraineté, une abdication vis-à-vis de sa volonté propre, et en même temps un désir malsain d’exercer néanmoins le pouvoir sur ses congénères.
Voilà le méprisable baroud d’honneur de ceux qui s’apprêtent à devenir des esclaves : entraîner les autres dans leur chute.

Travail
« Le travail est, par son essence même, l’activité non-libre, inhumaine, asociale. Le travail, c’est la dépossession de la vie au profit d’une fonction machinique de production de marchandises et de valeur, c’est une vente de soi, de son existence, de son temps de vie, de son activité, de son savoir-faire comme marchandise. C’est un esclavage libre, libre au sens où on l’on peut refuser de travailler contrairement aux esclaves, mais comme on a été dépossédé de toute possibilité d’existence en-dehors du Marché, pour survivre, on doit travailler. Comme des esclaves, nous avons une compensation, eux en nature, nous en argent. Comme des esclaves, on nous envoie des forces de répression lorsqu’on se révolte.

Crise
Le mot crise, s’il est difficile à définir, ayant une utilisation tant répandue, a pour caractéristique d’avoir été employé pour qualifier quasiment tous les pans de la vie occidentale : ainsi traversons-nous une crise des mathématiques, ainsi nous roulons-nous dans une crise de l’art en nous frayant un chemin par des crises de tous les âges de la vie humaine pour enfin arriver sur une crise sociale, existentielle, budgétaire.
Mais la crise d’or, la palme de la crise, celle qui peut-être, seule, advient ; à l’image d’un cataclysme ou d’une tempête, c’est la crise économique : La « crise » est un dispositif capitaliste qui vise à permettre sa reproduction en période de tension sociale. Repris en boucle par les journalistes et les politiciens pour éviter de nommer autre chose, ce terme devient l’argument absolu à la justification des pires mesures économiques et politiques.
Tels les physiocrates qui laissaient advenir, voire organisaient les disettes pour mieux contrôler le peuple, on peut observer depuis 1973 que le monde est entré en période d’instabilité économique, des crises économiques jaillissant d’un peu partout sans qu’il soit vraiment possible d’établir une date de sortie de la crise. On pourrait même dire que nous vivons dans une superposition de crises et que les États y répondent par des mesures d’austérités provisoires imposées aux peuples (voir pouvoir d’achat) qui, elles aussi se superposent et ne sont jamais levées.
>>>
https://lundi.am/Nuances-Pour-Percevoir-Vraiment
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

la phrase du jour - Page 38 Empty Re: la phrase du jour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum