Derniers sujets
» droites extremes
par niouze Hier à 12:21

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Lun 24 Juil - 13:13

» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

L'extrême droite en Europe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'extrême droite en Europe...

Message  Invité le Lun 29 Nov - 21:37



L’extrême-droite qui monte, qui monte en Europe

La percée de l’extrême-droite aux élections suédoises met en lumière un phénomène général en Europe : de la Grande-Bretagne à la Bulgarie en passant par les Pays-Bas, elle a le vent en poupe.

C’était fin avril-début mai 2002. Le printemps, et surtout, les résultats du premier tour de l’élection présidentielle française, ont fait fleurir d’immenses manifestations contre l’extrême-droite à travers toute la France. Au vu des résultats récents aux élections dans les différents pays de l’Union européenne, ce souffle-là semble un lointain souvenir.

La Suède, ce matin, fait figure d’arbre qui cache la forêt. Les “Démocrates suédois” obtiennent 20 sièges au Parlement, et privent le gouvernement de majorité absolue (lire notre article).
Mais le SD est bien loin du record européen de l’extrême-droite, décroché par la Hongrie. Et pas plus tard qu’en avril dernier. Avec 16,7% des voix, le parti Jobbik est, tout comme son homologue suédois, entré pour la première fois au Parlement, et avec 46 sièges. Au lendemain de ces résultats, de nombreux analystes ont espéré que cette situation serait propre à la Hongrie, frappée de plein fouet par la crise et sous perfusion du FMI.

Pour le politologue Jean-Yves Camus, ces partis d’extrême-droite surfent sur les mêmes thèmes : hostilité à l’Islam, crainte d’une société multiculturelle.

Mais ils ont dû déchanter après les élections aux Pays-Bas, le 9 juin dernier. Dans ce pays fondateur de l’Europe, à l’économie solide, le PVV de Geert Wilders s’est installé comme troisième force dans le paysage politique néerlandais, avec 24 sièges au Parlement, contre neuf auparavant. Un résultat qui a déclenché une crise politique. Les négociations pour former une coalition gouvernementale ne sont toujours pas bouclées.
Autre succès électoral récent de l’extrême-droite : l’Autriche, où elle séduit le cinquième des électeurs.

En Italie et au Danemark, l’extrême-droite a franchi un pas de plus en entrant au gouvernement. Symbole de cette politique : Roberto Maroni, le ministre italien de l’Intérieur et membre de la Ligue du Nord, d’Umberto Bossi. Au Danemark, l’alliance dure depuis 2007.

Là où l’extrême-droite est contenue dans les urnes, elle parvient à polluer le débat en imposant ses thèmes aux formations classiques. L’exemple le plus parlant se trouve en Suisse, où en novembre dernier, elle a réussi à faire interdire la construction de minarets grâce à une votation. En Grande-Bretagne, où jusqu’à présent elle était quasi inexistante, le British national party, s’est imposé dans le paysage politique. Et l’immigration a été l’un des principaux thèmes de campagne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  alangaja le Mar 30 Nov - 21:46

Jean-Yves Camus est un idiot...
concernant la Hongrie, (voire d'autres pays), c'est pas honnête d'occulter le dégoût qu'inspirent les hommes politiques actuels. le pays a connu des grosses manifs méchamment réprimées par les flics, les gens ont compris qui étaient leurs ennemis.
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  niouze le Mar 30 Nov - 23:13

haîre les hommes politique actuel pour voter pour des pires ....je sais pas si c'est tres futé
ni une vrai excuse surtout quand elle ressemble a sa !


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  alangaja le Mer 1 Déc - 10:29

ce n'est pas une excuse, c'est une explication. explication que le politologue ne donne pas.
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  ivo le Lun 27 Déc - 11:04

Contre l'islam, l'extrême droite européenne avec Israël
http://www.rue89.com/2010/12/23/contre-lislam-lextreme-droite-europeenne-avec-israel-182113

Les 22 et 23 décembre, malgré les protestations des dirigeants de la communauté juive de Vienne, Ayoub Kara, le vice-ministre israélien du Développement du Néguev et de la Galilée (Likoud), a rencontré en Autriche Heinz-Christian Strache, qui dirige le Parti autrichien de la liberté (FPÖ), parti d'extrême droite naguère présidé par Jörg Haider.

Ayoub Kara, un « faucon » qui n'est pas juif mais Druze, assume : « Selon mes recherches, le FPÖ est le seul parti en Autriche qui a soutenu Israël après le raid sur la flottille turque », a-t-il déclaré au quotidien israélien Yediot Aharonot. Il a ajouté :

« Strache compte m'accompagner jeudi à une cérémonie au mémorial viennois de l'Holocauste et il appelle à renforcer la nation juive et l'Etat d'Israël. »

Cet arabe israélien proche de Netanyahou qui fait l'éloge du FPÖ, une formation qui a recyclé tous les épurés (et les non- épurés ! ) du national-socialisme, est-il un illuminé marginal ou annonce-t-il un rapprochement de fond entre la droite nationaliste israélienne et l'ultra-droite européenne ?

Soutenir Israël pour balayer les accusations d'antisémitisme
Pour comprendre, retour à Jérusalem, le 4 décembre. Ce jour-là le chef de file du Parti de la liberté (PVV), le néerlandais Geert Wilders, converse avec le ministre de l'Intérieur Avigdor Lieberman. Voyage banal : l'homme qui veut interdire l'islam en Hollande est habitué aux visites dans l'Etat hébreu.

Plus étonnante est la visite, le lendemain, d'une délégation de l'Alliance des partis européens pour la liberté et les droits civils, organisation parapluie rassemblant des partis d'extrême droite de la quatrième génération.

Focalisés contre l'islam (et non contre l'islamisme), ancrés dans la théorie du « Choc des civilisations », partisans de la démocratie directe contre les élites, ces mouvements veulent, question d'image et de crédibilité, se débarrasser des oripeaux encombrants de l'antisémitisme.

Pour faire jonction avec cet intérêt tactique, ils partagent une croyance : à tout prendre, Israël mérite d'être soutenu parce qu'il est un rempart de l'Occident contre la progression de l'islam.

Une délégation de philosémites…. convertis

Dans cette délégation, dont la venue en Israël est un événement dans l'histoire de l'extrême droite d'après 1945, tous ne sont pas, ou n'ont pas toujours été, des philosémites convaincus.

Le député européen autrichien Andreas Mölzer publie à Vienne l'hebdomadaire Zur Zeit, qui continue à vendre à ses lecteurs les livres du négationniste David Irving et les hagiographies de la Waffen SS.
Le riche promoteur immobilier allemand Patrick Brinkmann, avant de devenir président du mouvement anti-islam Pro NRW et d'opérer une spectaculaire conversion philosémite, militait dans l'orbite du NPD puis de la DVU, partis des plus radicalement « antisionistes ».
Filip Dewinter et Frank Creyelman sont des élus flamands du Vlaams Belang qui poursuit depuis quelques années une opération de séduction à grande échelle vis-à-vis de l'importante communauté juive d'Anvers en Belgique, qui est confrontée à une montée considérable de l'antisémitisme dans la jeunesse issue de l'immigration marocaine.
Une réalité qui ne doit pas faire oublier qu'à l'origine, le Vlaams Belang est le parti qui réclame l'amnistie pour les collaborateurs flamands du nazisme. Ce qui donne une certaine saveur à sa déclaration faite en Israël :

« Israël vit et existe sur la ligne de front du conflit entre les civilisations. Le conflit israélo-arabe incarne le combat entre la civilisation occidentale et l'islam radical. Le combat entre ceux qui chérissent la liberté et ceux qui veulent soumettre le monde à la théocratie musulmane. »

Ce voyage avait également mobilisé deux autres élus :

Le député berlinois René Stadtkewicz, qui vient de lancer le parti Die Freiheit après avoir été exclu de la CDU pour avoir invité Geert Wilders ;
le député suédois des Sverigedemokraterna, Kent Ekeroth. Celui-ci, stagiaire au titre du volontariat à l'ambassade de Suède à Tel-Aviv en 2006, en avait été prestement viré lorsque les Affaires étrangères suédoises avaient découvert son militantisme dans un parti qui puise ses racines dans l'ultra-droite la plus racialiste. Une décision plus tard jugée illégale par la justice suédoise, qui accorda à Ekeroth réparation financière…

Visite de la Bande de Gaza et réception à Knesset
Qu'à fait cette délégation en Israël ? Elle a participé à un colloque au Collège académique d'Ashkelon, sur le thème « La plénitude de la loi des actes militaires appliqués par un Etat souverain contre les attaques terroristes des islamistes fondamentalistes ».

Parmi les organisateurs figuraient le maire d'Ashkelon, Benny Vaknin et un représentant de la fraction Manhigut Yehudit, l'aile radicale nationaliste identitaire du Likoud.

Elle s'est ensuite rendue sur la frontière entre Israël et la Bande de Gaza où un officier de haut rang de l'armée israélienne lui a expliqué la situation sur place. Elle a été reçue par le maire de Sderot David Bouskila.

Enfin, le 7 décembre, elle a été reçue à titre privé à la Knesset par le député Arié Eldad, du parti Union nationale, qui préconise le transfert en Jordanie de la population palestinienne.

Pour Strache, Molzer et Dewinter, personnalités importantes de la vie politique dans leurs pays et classés à l'extrême droite, cette visite est une « première ».

Tant le FPÖ que le Vlaams Belang ne se sont pas affiliés à l'Alliance européenne des mouvements nationaux qu'ont mise en place Bruno Gollnisch et le Front national en octobre 2009. Cette visite en Israël va sans aucun doute accentuer encore le fossé.

« Une responsabilité particulière vis-à-vis de ce pays prospère »
La question souvent posée est : cette évolution pro-israélienne est-elle sincère ? A s'en tenir aux déclarations officielles, aucun doute. Ainsi Strache a-t-il affirmé :

« Nous portons une responsabilité particulière vis-à-vis de ce pays prospère. Il a été édifié par des gens qui viennent d'Europe, certains volontairement mais la plupart suite aux persécutions des nazis. »

La « déclaration de Jérusalem », signée par les visiteurs le 7 décembre situe parfaitement le plan sur lequel est scellée la nouvelle alliance entre la droite ultra-nationaliste israélienne et ses homologues européennes :

« Nous avons vaincu les systèmes totalitaires comme le fascisme, le national-socialisme et le communisme.

Maintenant, nous nous trouvons devant une nouvelle menace, celle du fondamentalisme islamique, et nous prendrons part au combat mondial des défenseurs de la démocratie et des droits de l'homme. »


De tels propos ne devraient pas manquer de susciter des réactions contrastées au sein de partis comme le FPÖ et le Vlaams Belang où les « occidentalistes » partisans du rapprochement avec Israël au nom de la lutte contre l'islam, côtoient des antisionistes souvent proches de l'antisémitisme traditionnel à l'extrême droite.

A Yad Vashem, casquette pangermaniste plutôt que kippa
Les esprits chagrins font d'ailleurs remarquer que le philosémitisme de ces pélerins d'un genre nouveau n'exclut pas leur goût pour les réminiscences du passé.

Comme le montre, photo à l'appui, le quotidien viennois Der Standard, Heinz-Christian Strache a jugé bon de visiter le mémorial de Yad Vashem, à Jérusalem, la tête couverte, comme le veut la tradition juive.

Sauf qu'au lieu d'utiliser la kippa qui est proposée à l'entrée du mémorial, il a revêtu la casquette de la corporation d'étudiants à laquelle il appartient, la Burschenschaft Vandalia. Les corporations étudiantes autrichiennes restent des bastions de l'idéologie pangermaniste et droitière.

Photos et illustration : Heinz-Christian Strache sort d'un plateau TV pendant les élections régionales, à Vienne (Autriche), le 10 octobre 2010 ; (Leonhard Foeger/Reuters). Heinz-Christian Strache (Derstandard.at).

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
► En Autriche, l'extrême droite assume ses liens avec le néonazisme
► Autriche : l'extrême droite en campagne lance un jeu anti-islam
► L'islamophobie, business électoral de la peur en Europe
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  alangaja le Lun 27 Déc - 16:58

j'aime bien quand les ordures montrent qu'ils ont des intérêts communs...
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  niouze le Lun 27 Déc - 21:01

ouai mais sa prouve quand même un changement chez les ordures parceque y a un paquet de vieux qu'on toujours eu une dent contre les juifs (au point d'etre pro palestinien a une époque pour certain )

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  alangaja le Mar 28 Déc - 11:31

tout à fait, je pense que le fonds de commerce antisémite traditionnel est en train de disparaître au profit de la haine des arabes. il faut dire que les juifs d'Europe ont cessé d'être visibles, plus de ghetto, plus de signes distinctifs, culture juive moins vivace ; ainsi le yiddish est en voie de disparition, alors que c'est la langue européenne par excellence qui s'est nourrie de toutes les influences.
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  ivo le Ven 23 Mai - 8:16

PAYS-BAS - Wilders pourrit les relations avec l’Arabie Saoudite
http://www.courrierinternational.com/article/2014/05/22/wilders-pourrit-les-relations-avec-l-arabie-saoudite
"L'affaire des autocollants" de Wilders – qui date d'il y a cinq mois – a aujourd'hui des conséquences néfastes pour les relations entre les deux pays. Riyad a engagé des sanctions contre des entreprises néerlandaises

"L'Arabie Saoudite a lancé des mesures économiques contre des entreprises néerlandaises en réaction à 'l'affaire des autocollants' de Geert Wilders", a déclaré officiellement le ministère saoudien des Affaires étrangères, cité par De Volkskrant sur son site web.

En décembre de l'année dernière, nous rappelle le quotidien, Geert Wilders a diffusé des autocollants verts inspirés du drapeau de l'Arabie Saoudite. Au lieu de la confession de foi, le texte sur l'autocollant disait : "L'islam est un mensonge. Mahomet est un escroc. Le Coran est du poison." Wilders a ensuite envoyé un autocollant accompagné d'une lettre à l'ambassade d'Arabie Saoudite à La Haye.

Les Pays-Bas vont essayer de régler cette affaire

Le gouvernement s'est distancié avec insistance de ce que l'on a nommé par la suite "l'affaire des autocollants" de Wilders. Cette semaine, le ministre néerlandais des Affaires étrangères a dit vouloir aller à Riyad pour "essayer de régler cette affaire". Wilders, de son côté, a profité de la polémique pour déclarer à l'agence ANP : "Ceci est une attaque frontale à notre liberté d'expression. [...] Il ne faut pas nous faire museler par un pays barbare qui ne peut même pas épeler les mots 'droits de l’homme'."

Pour les Pays-Bas, l'Arabie Saoudite est un partenaire commercial important. En 2012, les Pays-Bas ont exporté pour plus de 2,2 milliards d’euros de marchandises vers le royaume. Les plus grandes entreprises néerlandaises présentes en Arabie Saoudite sont Shell et Friesland/Campina. Sabic est l'entreprise saoudienne la plus importante aux Pays-Bas.


avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extrême droite en Europe...

Message  ivo le Jeu 22 Jan - 8:32

De la Suisse à la France, le mouvement Pegida s'exporte bien
http://www.courrierinternational.com/article/2015/01/21/de-la-suisse-a-la-france-le-mouvement-pegida-s-exporte-bien
Partis de Dresde, les islamophobes de Pegida ont essaimé dans toute l'Allemagne – 100 000 personnes sont attendues ce soir à Leipzig. Désormais, le mouvement passe les frontières et s'européanise.

"En nombre, ils sont loin derrière l'original allemand, mais la proximité de l'Allemagne semble être un facteur favorable à leur développement", constate la Süddeutsche Zeitung. Autriche, Suisse, Scandinavie, mais aussi Espagne, France : les clones du mouvement Pegida (Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident), qui a démarré à Dresde mi-octobre, commencent à devenir légion.
Après la Norvège, c'est "Pegidadk" qui a pris le relais le 19 janvier à Copenhague, dans les pas du populiste de droite Nicolai Sennels, ex-membre du Parti du peuple danois. "Une critique ouverte de l'islam est depuis longtemps de bon ton au Danemark, sous l'influence du Parti du peuple, qui atteint près de 20 % dans les sondages", souligne la Süddeutsche Zeitung.

Pegida se réfère volontiers à la Confédération helvétique

Le 2 février, une manifestation est annoncée à Vienne ; mais, selon la presse autrichienne, les adeptes sont essentiellement allemands. Le parti populiste de droite FPÖ les prend certes au sérieux, mais son très populaire chef de file, Heinz-Christian Strache, ne défilera pas dans leurs rangs.

Le 16 février, une "promenade du soir" est programmée en Suisse. "Rien d'étonnant à cela, explique la Süddeutsche Zeitung, Pegida se réfère volontiers à la Confédération helvétique, à sa démocratie de base, son interdiction des minarets, sa limitation de l'immigration, son durcissement du droit d'asile." C'est Ignaz Bearth, leader extrémiste de droite du Parti suisse de la démocratie directe, qui a pris la tête du mouvement.

L'Europe du Sud n'est pas en reste : Madrid annonce un prochain rassemblement devant la Grande Mosquée et la France semble aussi vouloir s'inscrire dans cette nouvelle tendance islamophobe puisque l'écrivain Renaud Camus a lancé une version française de Pegida.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum