Derniers sujets
» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Dim 16 Déc - 17:29

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49


Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Aller en bas

Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  ivo le Mer 22 Déc - 10:48

"Indignez-vous !", ou comment Stéphane Hessel se retrouve en tête des ventes
FRANCE INFO - 04:58
C’est la surprise de cette fin d’année : comment le petit livre d’un grand homme, imprimé d’abord à 8.000 exemplaires, est devenu un best-seller. Il est tiré désormais à 500.000 exemplaires.
Indignez-vous ! a manifestement fait mouche.

30 pages, 3 euros. Indignez-vous ! n’est pas ce qu’on pourrait appeler un pavé. Ce qui n’empêche pas un succès certain... Ecrit par Stéphane Hessel, il est devenu en deux mois un véritable phénomène d’édition.
L’imprimeur en avait tiré 8.000 exemplaires. Il en est aujourd’hui à sa neuvième réimpresssion - 630.000 livres imprimés, plus de 300.000 vendus.

Il faut dire que l’auteur n’est pas totalement un inconnu. Sauf dans le monde littéraire... Stéphane Hessel, 93 ans, ancien résistant et déporté, est l’un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme, en 1948. IL a ensuite fait une carrière d’ambassadeur.

Stéphane Hessel est le premier surpris de ce succès... qu’il comprend toutefois : ce livre, c’est un appel à ne pas se décourager.

Indignez-vous ! dénonce, sans langue de bois, l’écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, le traitement fait aux sans-papiers et aux Roms, la dictature des marchés financiers, les acquis bradés de la Résistance comme les retraites ou la Sécurité sociale.
Un discours qui a fait mouche, manifestement.



Indignez-vous ! Pourrait même connaître une carrière internationale : il a déjà fait l’objet de demandes de traduction de la part d’un éditeur sud-coréen et d’une maison slovène.
avatar
ivo

Messages : 26729
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  Invité le Mer 22 Déc - 11:54

Ça fait plaisir : si ça pouvait réveiller les consciences. À moins qu'il ne soit lu que par des convaincus...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  Invité le Ven 24 Déc - 17:23

Je corrige ce que j'ai dit dans mon précédent post : il n'y a pas autant de convaincus... Si donc ça peut en réveiller certains...
Mais j'en connais tellement qui avaient l'air révoltés et qui sont quand même allés voter Sarko...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  ivo le Jeu 30 Déc - 12:31

Stéphane Hessel déchaîne les passions
http://www.lexpress.fr/culture/livre/stephane-hessel-dechaine-les-passions_947623.html
Avec Indignez-Vous!, l'ancien résistant a signé l'un des best sellers de la rentrée. Il y égratigne les marchés financiers, la politique à l'égard des sans-papiers ou celle... d'Israël. Les partisans du régime israélien ne le lui pardonnent pas.

En octobre dernier, Stephane Hessel publie à 93 ans Indignez-Vous!, un ouvrage d'une trentaine de pages qui devient rapidement un best-seller - il a déjà été tiré à 500 000 exemplaires. Il y dénonce les écarts de richesses grandissants, le manque d'humanité envers les sans-papiers et les Roms, la dictature des marchés financiers et les acquis sociaux de la résistance, comme les retraites ou la sécurité sociale, bradés par le gouvernement.
Il appelle également au boycott des produits israéliens, arguant de la guerre de Gaza de 2009.
Stéphane Hessel est un Français né à Berlin et son père était juif. Il rejoint la résistance avant d'être déporté à Buchenwald durant la Seconde Guerre mondiale. En 1948, il participe à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme, avant de devenir ambassadeur de France. Stéphane Hessel a récemment été candidat sur une liste Europe Ecologie aux élections régionales.
Les réactions à cet appel au boycott ne se font pas attendre, et l'ancien résistant doit faire face à une plainte pour de la part de Sammy Ghozlan, directeur du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVA), auteur de plus de 30 plaintes pour les mêmes motifs.
La dernière attaque en date est celle de Pierre André Taguieff, directeur de recherches au CNRS, qui a posté sur Facebook que, "quand un serpent venimeux est doté de bonne conscience, comme le nommé Hessel, il est compréhensible qu'on ait envie de lui écraser la tête." Son compte Facebook a été fermé, mais il a eu le temps de publier un dernier commentaire: "Il aurait certainement pu finir sa vie d'une façon plus digne sans appeler à la haine contre Israël, joignant sa voix à celle des pires antijuifs."
Stéphane Hessel espère qu'Israéliens et Palestiniens pourront cohabiter en paix, mais il pense que les dirigeants de Jérusalem ne le désirent pas : "Les Israéliens n'ont pas d'intérêt réel pour la paix. Ils veulent garder les colonies, ils veulent garder l'occupation. C'est ça qui est contraire au droit international, aux conventions de Genève. Je suis un défenseur acharné du droit international qui est bafoué par Israël" (Voir la vidéo). Ses détracteurs, eux, essayent de mettre en doute son passé dans la résistance.

Le sujet de cet article est sensible. Merci de rester mesuré, respectueux, à l'égard des différents protagonistes de cette affaire comme des autres intervenants, et constructif dans vos messages, et d'être particulièrement attentifs à ne pas contrevenir à notre charte des commentaires (dont vous trouverez le lien ci-dessous). Nous serons, de notre côté, très attentifs à ne pas laisser en ligne des propos qui n'en tiendraient pas compte. En vous remerciant de votre compréhension, LEXPRESS.fr.
avatar
ivo

Messages : 26729
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  ivo le Jeu 30 Déc - 17:31

Les 5 préceptes d'Indignez-vous de Stéphane Hessel
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-5-preceptes-d-indignez-vous-de-stephane-hessel_948929.html
Le manifeste de l'ancien résistant s'est déjà vendu à 500 000 exemplaires. Cinq citations pour comprendre cet appel à l'indignation.

C'est le best-seller de la fin de l'année 2010. Indignez-vous, de l'ancien résistant Stéphane Hessel, s'est vendu à 500 000 exemplaires. Quelles sont les raisons d'un tel succès? Son prix attractif - trois euros? La longueur de l'ouvrage - une vingtaine de page? Un concours de circonstances - sortie du livre avant Noël? L'engouement, même inexpliqué, est réel et vire au phénomène de société. On se l'arrache et les libraires peinent à alimenter leurs stocks... LEXPRESS.fr a sélectionné cinq phrases choc de cet appel à l'indignation qui provoque espoir chez certains, et déchaîne les passions chez d'autres.

1 - Trouver un motif d'indignation

Selon Stéphane Hessel, ancien résistant qui prône les valeurs véhiculées pendant cette période de l'Histoire de France, les raisons de s'indigner existent. Il suffit de les chercher. "Les raisons de s'indigner peuvent paraître aujourd'hui moins nettes ou le monde trop complexe. (...) Mais dans ce monde, il y a des choses insupportables. Pour le voir, il faut bien regarder, chercher. Je dis aux jeunes: cherchez un peu, vous allez trouver. La pire des attitudes est l'indifférence, dire 'Je n'y peux rien, je me débrouille'."
Le traitement fait aux immigrés, aux sans-papiers, aux Roms sont autant de raisons pour l'auteur de s'indigner. "Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux. Quand quelque chose vous indigne comme j'ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé."

2 - Changer de système économique

"L'actuelle dictature internationale des marchés financiers (...) menace la paix et la démocratie." Dans Indignez-vous, l'auteur met en cause notre système économique, dénonçant les écarts de richesses grandissants. Nous n'avons pas su, constate-t-il, tirer les leçons des erreurs de la crise économique, pourtant dévastatrice. "L'écart entre les plus pauvres et les plus riches n'a jamais été aussi important: et la course à l'argent, la compétition, autant encouragée." Et de proposer comme alternative que "l'intérêt général" prime sur "l'intérêt particulier", et le "juste partage des richesses créées par le monde du travail" sur le "pouvoir de l'argent".

3 - Mettre fin au conflit israélo-palestinien

Farouche défenseur de "la Palestine, la bande de Gaza, la Cisjordanie", l'ancien résistant s'est attiré les foudres de plusieurs associations en appelant au boycott des produits israéliens. Revenant sur l'opération "Plomb durci", Stéphane Hessel écrit: "Que des Juifs puissent perpétrer eux-mêmes des crimes de guerre, c'est insupportable. Hélas, l'Histoire donne peu d'exemples de peuples qui tirent les leçons de leur propre histoire." Après la publication de son ouvrage d'une vingtaine de pages, l'ancien résistant a été visé par trente plaintes pour antisémitisme.

4 - Choisir la non-violence

Convaincu que l'avenir "appartient à la non-violence", Stéphane Hessel refuse d'excuser les "terroristes qui jettent des bombes". Mais il affirme qu'on "peut les comprendre". "On peut se dire que le terrorisme est une forme d'exaspération. Et que cette exaspération est un terme négatif. Il ne faudrait pas ex-aspérer, il faudrait es-pérer. L'exaspération est un déni de l'espoir. Elle est compréhensible, je dirais presque qu'elle est naturelle, mais pour autant elle n'est pas acceptable." Et d'ajouter, en se désolidarisant de Jean-Paul Sartre: "Se dire 'la violence n'est pas efficace', c'est bien plus important que de savoir si on doit condamner ou pas ceux qui s'y livrent."

5 - Endiguer le déclin de notre société

D'importants progrès ont été faits depuis 1948, concède Stéphane Hessel. La décolonisation, la fin de l'apartheid, la chute du mur de Berlin... Mais cette tendance tend, selon lui, à s'inverser depuis les années 2000. "Les premières années du XXIe siècle ont été une période de recul. Ce recul, je l'explique en partie par la présidence américaine de Georges Bush, le 11 septembre, et les conséquences désastreuses qu'en ont tirées les Etats-Unis, comme cette intervention militaire en Irak." "Nous sommes à un seuil, entre les horreurs de la première décennie et les possibilités des décennies suivantes. Mais il faut espérer, il faut toujours espérer."
avatar
ivo

Messages : 26729
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  Eloipo le Ven 7 Jan - 16:10

Je l'ai lu .
C'est sympa, loin d'être révolutionnaire, et plutôt consensuel, mais comme dit plus haut, si ca permet de réveiller des consciences ...
avatar
Eloipo

Messages : 13
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  ivo le Dim 9 Jan - 13:40

Indignation(s)
http://www.humanite.fr/07_01_2011-indignations-461792
Hessel. De quoi le succès d’un livre est-il le signe ? Et à partir de quel moment peut-on, doit-on considérer qu’il échappe à son auteur pour devenir un phénomène 
de société intergénérationnel s’affranchissant de tous les codes en vigueur ? Depuis peu, le monde de l’édition et le petit microcosme parisien de toute l’intelligentsia médiacratique ne cessent de nous exprimer leur incrédulité – doublée 
d’une cynique stupéfaction. En cause, l’incroyable destin du petit opuscule façon coup de poing publié par Stéphane Hessel, qui, à quatre-vingt-treize ans, jouissant d’une popularité au zénith, a d’ores et déjà touché le cœur et les tripes de 500 000 acheteurs. Vous avez bien lu : Indignez-vous ! (32 pages, 3 euros), qu’une petite maison d’édition du sud de la France (Indigène) a courageusement osé diffuser, affiche désormais l’un des tirages record de ces dernières années. Après une première sortie assez confidentielle, 850 000 exemplaires sont à ce jour sortis des imprimeries. Sachez-le : tous se vendront, signe d’une époque moins consumériste et individualiste qu’on ne le croit. Car pour une fois, le public en masse n’a pas attendu les sacro-saintes et habituelles prescriptions des éditocrates pour anticiper un engouement indépendant et authentiquement engagé. Cette sincérité d’achats spontanés a rencontré une autre sincérité : celle de Stéphane Hessel. Pour son parcours, sa ténacité, ses combats, son universalité jamais démentie. Tandis que l’époque nous convoque quotidiennement dans l’imposture des postures, dans la connivence du fric des copains et des coquins, dans la fabrique des répliques toutes faites et des fausses idoles télédiffusées, Stéphane Hessel nous rappelle tous à la citoyenneté et à l’honneur de notre pays : « L’actuelle dictature internationale des marchés financiers, écrit-il, menace la paix et la démocratie. (…) Nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l’héritage de la Résistance et de ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! »

Insultes. Le croyez-vous ? Cet homme en colère, qui a connu la Résistance, les camps, le secrétariat général de l’ONU avant de devenir diplomate, lui qui fut associé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, 
se voit depuis quelques jours raillé, critiqué, vilipendé, caricaturé… insulté. Des chroniqueurs du Figaro aux blogs du Monde, en passant par Causeur.fr ou l’Express, accrochez-vous bien… Ainsi donc, puisque « l’indignation est le leitmotiv » de ce court livre et puisque « ceux qui l’achètent y voient un programme d’action, un bréviaire », il y aurait de quoi être « consterné tant le contenu manque de contenu ». Certains l’admettent pourtant : « Qui pourrait décemment s’opposer aux grands principes, aux grands idéaux et aux grandes idées qui sont énoncées dans le livre d’Hessel ? » Mais ce n’est pas tout. « Indignez-vous ! Oui ! mais dans le sens inverse demandé par Hessel. Pourquoi la France tarde tant à récuser un modèle social dépassé par le monde actuel ? L’indignation, si elle s’accroche à un passé à bout de souffle, devient indigne. » Il y a pire : « S’agit-il d’autre chose que d’une habile mise en scène de lui-même par un vieillard dont toutes les apparitions publiques révèlent l’immense plaisir narcissique d’avoir acquis le statut d’icône nationale ? Parvenir à un très grand âge dans un état physique et mental acceptable relève d’une loterie qui ne tient compte ni des mérites, ni des mauvaises actions de ceux que le destin choisit. » Sans parler du Proche-Orient bien sûr. Parce que Stéphane Hessel avoue que, aujourd’hui, sa « principale indignation concerne la Palestine, la bande de Gaza, la Cisjordanie », il se voit traîné dans la boue : « Il y a aussi chez Hessel cette obsession anti-israélienne qui fait songer à la définition donnée jadis de l’antisémite par Pierre Larousse : “Personne qui hait les juifs plus qu’il n’est raisonnable.” » Rappelons qu’en octobre dernier, l’historien Pierre-André Taguieff, directeur de recherche au CNRS, avait paraphrasé un texte 
de Voltaire pour évoquer, à propos de la Palestine, la figure 
de Stéphane Hessel : « Quand un serpent venimeux est doté 
de bonne conscience, comme le nommé Hessel, 
il est compréhensible qu’on ait envie de lui écraser la tête. » 
Honte à tous ces propagateurs de haine !

Conclusion. L’indignation, à elle seule, avec sa petite colère sous le bras, ne renverse aucune montagne. Le discours de refus et de résistance peut s’avérer insuffisant, s’il reste dépourvu d’ambition d’à-venir et de projets aspirant à l’élévation de tous. Mais les libéraux jugent Hessel « irresponsable » en ces termes : « Brandir le programme du Conseil national de la Résistance pour faire honte aux gouvernants d’aujourd’hui relève au mieux de l’idiotie historique, au pire de l’imposture. » Nous y voilà ! Stéphane Hessel répond lui-même dans son livre : « Tout le socle des conquêtes sociales de la Résistance est remis en cause. Le pouvoir de l’argent, tellement combattu par la Résistance, n’a jamais été aussi grand, insolent, égoïste avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l’État. » Par ces mots et tous les autres, le vieil homme montre à ceux qui n’en ont pas l’habitude la volonté de rendre possible ce qui est souhaitable – et résolument tourner le dos à tous ceux qui prônent l’indifférence et le renoncement. Alors merci à lui.
avatar
ivo

Messages : 26729
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  ivo le Mar 18 Jan - 14:13

Pourquoi a-t-on annulé la conférence de Hessel?
http://www.liberation.fr/politiques/01012314225-pourquoi-a-t-on-annule-la-conference-de-hessel
Le 8 janvier, le site Mediapart annonçait une conférence-débat de Stéphane Hessel, aujourd’hui, à l’ENS, autour de l’appel remis au ministre de la Justice, Michel Mercier, défendant la légalité du boycott des produits israéliens. Le 13 janvier, Richard Prasquier, président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) saluait la décision de Monique Canto-Sperber, directrice de l’ENS, d’annuler la conférence (texte mis en ligne sur crif.org). A l’appel d’un collectif de normaliens, un rassemblement «contre la censure et pour la défense de la liberté d’expression» est prévu ce soir à 18 h 30, place du Panthéon.

Nous apprenons avec stupeur et indignation par un communiqué du Conseil représentatif des institutions juives de France que la rencontre prévue le 18 janvier à l’Ecole normale supérieure avec Stéphane Hessel a été annulée à la demande du Crif. Un homme qui a dédié toute sa vie au combat pour la liberté se voit ainsi interdit de parole pour avoir rappelé les droits du peuple palestinien.

Cette intervention n’est pas un fait isolé. Il y a longtemps déjà que le Crif et des personnalités qui lui sont liées exercent la calomnie et l’intimidation à l’égard des militants, artistes ou universitaires juifs et israéliens coupables de s’opposer aux violations du droit international perpétrées par l’Etat israélien. Ils ont notamment réussi à faire partir de France un cinéaste israélien dont les films ne leur plaisaient pas. Aujourd’hui cette institution affirme sans ambages son droit de décider qui a, en France, le droit ou non de parler d’Israël et de la Palestine. Elle n’a pas sans intention choisi de le faire en un lieu symboliquement associé à l’idée de la libre recherche. Si la directrice de l’Ecole normale supérieure a accepté son diktat, elle a déshonoré sa fonction. Il en va de même pour la ministre de l’Enseignement supérieur s’il est avéré qu’elle est personnellement intervenue pour faire annuler la rencontre prévue.

Ces faits sont inadmissibles. Le droit de critiquer les actes du gouvernement israélien comme de tout autre gouvernement doit être respecté sur notre territoire. Aucune institution n’a le droit de nous prescrire, en fonction des intérêts particuliers qu’elle représente, ce que nous devons dire, écrire, voir et entendre.

Signataires : Alain Badiou (ENS 1956, professeur émérite à l’Ecole normale supérieure), Etienne Balibar (ENS 1960, professeur émérite à l’université de Paris-ouest), Ivar Ekeland (ENS 1963, professeur à l’University of British Columbia, Vancouver), Jean-Marc Lévy-Leblond (ENS 1958, professeur émérite à l’université de Nice), Marie-José Mondzain (ENS 1962, directrice de recherches au CNRS), Jacques Rancière (ENS 1960, professeur émérite à l’université Paris-VIII) et Emmanuel Terray (ENS 1956, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales).
avatar
ivo

Messages : 26729
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  niouze le Mar 18 Jan - 16:04

tient sa m'étonne même pas le ; le CRIF sous couvert de défendre les juifs est un groupe proche des idée d'extreme droite (israelienne pas d'inquietude il n'y pas d'acouquinement FN CRIF du moins encore)
et qui ne represente que sa propre betise !

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  spike le Mar 24 Mai - 18:36



«Indignez-vous !» en Chinois
L'ouvrage paraîtra au mois de juin accompagné de plusieurs autres textes.2 réactions

Le best-seller de Stéphane Hessel Indignez-vous ! va être publié en Chine au mois de juin, accompagné de plusieurs textes, a indiqué ce mardi son éditeur français, Indigène. «Le contrat concernant la publication en Chine de "Indignez-vous !" est signé entre Indigène et la société Beijing Fonghong Media Co. Ltd., dont le siège social est à Pékin», précise Jean-Pierre Barou, qui dirige avec Sylvie Crossman la petite maison d’édition, qu’ils ont fondée en 1996 à Montpellier.

Le livre qui paraîtra en Chine comprendra, outre la traduction du texte de l’ancien résistant de 93 ans, dix nouvelles notes de la main du traducteur et l’appel paru dans Le Monde, signé notamment par Michel Rocard, recommandant Stéphane Hessel pour le prix Nobel de la paix. S’y ajouteront une préface du traducteur chinois du livre de Jimmy Carter, Palestine, peace, not apartheid, une postface du traducteur chinois et un texte sur la non-violence rédigé par Sylvie Crossman et Jean-Pierre Barou, ajoute ce dernier.

Le premier tirage prévu pour l’instant par l’éditeur chinois est de 30.000 exemplaires. Le livre sera vendu au prix de 20 yuans (RMB), soit un peu moins de 3 euros. «En Europe, les tirages de "Indignez-vous!" dépassent aujourd’hui allègrement les 3 millions d’exemplaires et pratiquement tous les pays européens ont signé pour des traductions. Le livre paraît aussi aux Etats-Unis», se félicite-t-il.

Stéphane Hessel et Edgar Morin publieront chez Fayard en septembre «Le chemin de l’espérance, aux actes citoyens !», un ouvrage dans lequel ces deux anciens résistants et «jeunes» auteurs à succès de 93 et 89 ans rappellent leurs engagements et préconisent l’exigence citoyenne. Ce court texte d’une soixantaine de pages sortira le 14 septembre.

(Source AFP)
http://www.liberation.fr/livres/01012339313-indignez-vous-en-chinois
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  spike le Jeu 18 Aoû - 11:45

La semaine dernière j'ai pu lire "Indignez-vous!", qui à tant déchaîné les passions...
Plusieurs choses m'ont désagréablement surprises dans cet ouvrage: déjà son épasseur, 30 pages environs! C'est con parce qu'un ancien résistant comme lui aurait des choses à dire, mais ici aucune analyses un tant soit peu poussée! Rien! Pire, un discours contradictoire! A certains moments Stéphane Hessel pousse les gens à agir sans l'Etat et de l'autres, il appelle les politiques à ne pas abandonner le combat! On peut également noter un amalgame entre terroristes et révolutionnaires armés, qui est maintes fois répété, et qui le conduit à défendre une stratégie de lutte non violente, comme s'il n'avait rien retenu de son histoire! En effet pour les nazis les résistants qui luttaient avec les armes étaient des terroristes!! De plus, il écrit que le motif de la résistance était l'indignation. Personnellement, il me semble que l'indignation mène à la révolte (ce qu'était la résistance) qui elle-même mène à la révolution. Le fait de trouvé un seul motif d'indignation à la fois me dérange aussi, car cela ne mène qu'a une lutte parcellaire!
En définitive, une oeuvre qui pourra peut être ouvrir les yeux de certaines personnes mais qui est finalement petite-bourgeoise!!
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indignez-vous ! - Stéphane Hessel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum