Derniers sujets
» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Jeu 21 Juin - 11:58

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» étude du fascisme
par ivo Mar 6 Fév - 8:58

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

décroissance ?

Aller en bas

décroissance ?

Message  ivo le Jeu 30 Déc - 22:26

Fêtes: Ils ont fait le choix de consommer autrement
http://www.midilibre.com/articles/2010/12/27/A-LA-UNE-Ils-ont-fait-le-choix-de-consommer-autrement-1493659.php5
Noël, la Saint-Sylvestre et la ripaille. Les fêtes de fin d’année riment avec consommation. De quoi s’interroger sur nos comportements. Les décroissants ont justement choisi d’autres alternatives au consumérisme. Par idéologie, politique ou économie, ils refusent la course effrénée à la productivité quel que soit le système qui la sous-tend, et partent du constat que la gestion des ressources, telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, a des conséquences néfastes pour l’écologie et l’humain. Patrice Revel est de ceux-là. Dans son village héraultais beaucoup le suivent. Pas forcément par militantisme mais pour mieux consommer, sans gaspillage. Par nécessité de survie.

Le monde ne changera pas en un claquement de doigt. Patrice Revel, loin d’être idiot, le sait bien. Et il n’a pas l’intention d’imposer son mode de vie et ses idées aux autres. Surtout pas à leurs dépens. Il souhaite juste que le plus grand nombre prennent conscience que des gestes simples et quotidiens pourraient faire évoluer les choses en bien.

Cet ancien directeur de MJC et agent départemental dans l’Hérault a vite réalisé qu’il n’était pas en phase avec la société consumériste dans tous ses excès. Lui-même se définit comme “décroissant”. Militant et pratiquant. « Ma conviction est que nous allons dans le mur, observe-t-il. Devant l’affaiblissement des ressources, on ne peut pas imaginer produire toujours plus. »
D’autant plus que, souligne-t-il : « L’essentiel de ce qui est fabriqué devient vite obsolète. » Patrice Revel ne vit toutefois pas en marge du système. Il fait juste attention. À l’eau qu’il consomme, « exit le lave-vaisselle », à ses déplacements, à l’énergie qu’il dépense, à manger des aliments cultivés le plus possible sur place. « Décroissant ne veut pas dire sinistre : je célèbre aussi cette fin d’année ! Disons que je vais éviter de gaspiller, de surconsommer. » De fréquenter la grande distribution pour les courses. « Quand j’y mets un pied, c’est que je ne peux vraiment pas faire autrement ».

Patrice Revel a été d’autant plus convaincu quand il a croisé le chemin de François Schneider. Ce chercheur en écologie a parcouru la France, à pied, pour inciter autrui au respect de l’environnement dans le sens le plus large (lire ci-contre).
« Ça m’a fait réfléchir. Je n’ai pas été le seul dans mon village de Saint-Bauzille-de-Montmel, en Pic Saint Loup. » Pour preuve, dans son voisinage, beaucoup décident de changer leurs comportements, de « relocaliser le plus possible ». Leur premier geste sera de faciliter l’installation d’une association pour le maintien de l’agriculture paysanne (Amap), en mettant à la disposition du fermier des terres en fermage. « Il nourrit 64 familles à présent. » Dans les communes alentours, comme à Beaulieu, on a copié l’initiative de Saint-Bauzille ou on y songe sérieusement. Le reste des aliments est fournie par une coopérative d’achat de produits agricoles : fromages de Montpeyroux, pain bio de Saint-Martin-de-Londres, volailles de Candillargues. Quatre-vingt foyers y adhèrent.

Et ce n’est pas tout. Le photovoltaïque a été installé sur bon nombre de toits. « On réfléchit lors d’ateliers avec notre association “Âge des initiatives responsable” à une meilleure utilisation de l’eau. Les toilettes sèches sont une bonne alternative par exemple », poursuit Patrice Revel. Autre axe de discussion : se chauffer grâce au bois. « À Fraisse-sur-Agoût, une chaufferie profite à tout le village. » L’idée est plus séduisante.

Les incendies de fin août sur Saint-Bauzille, qui ont détruit 3 000 hectares, ont engendré d’autres volontés. La relance du pastoralisme par exemple. Et surtout un fort élan de solidarité, d’entraide, « des valeurs souvent en péril dans notre société actuelle ».
avatar
ivo

Messages : 26725
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum