Derniers sujets
» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Mer 22 Nov - 10:15

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mer 22 Nov - 10:12

» macronie
par ivo Mer 22 Nov - 9:07

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Lun 20 Nov - 8:44

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» enfance ...
par ivo Sam 18 Nov - 10:33

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Ven 17 Nov - 7:13

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» flicage total du net
par ivo Jeu 16 Nov - 8:19

» internet , technologie, ...
par ivo Jeu 16 Nov - 8:07

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Dim 12 Nov - 8:16

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

» impots
par ivo Sam 11 Nov - 9:12

» démocratie et justice ...
par ivo Sam 11 Nov - 8:33

» Today's joke
par ivo Ven 10 Nov - 9:49

» Les prisons: questions.
par ivo Ven 10 Nov - 9:04


anonymous

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: anonymous

Message  niouze le Jeu 5 Mai - 4:14

jhesite entre faire un post spéciale et ici
Les Anonymous contre les sites néonazis

Julien L. - publié le Mardi 03 Mai 2011 à 15h05 - posté dans Société 2.0


Après les régimes arabes et l'attitude procédurière de Sony, les Anonymous ont défini une nouvelle cible : les sites web néonazis. La communauté d'internautes veut combattre cette idéologie en maniant son arme de prédilection, l'attaque par déni de service afin de mettre hors-ligne les sites partisans.

[IMG]
Spécialistes des attaques DDOS militantes, les Anonymous se sont illustrés ces derniers mois à travers plusieurs faits d'actualité. Trois ans après le projet Chanology dirigé contre l'église de scientologie, cette communauté a largement étendu son action et politisé son discours. Les Anonymous se sont ainsi investis dans les révoltes arabes et ont attaqué Sony peu après le procès contre le hacker GeoHot.
Dans un communiqué diffusé le 1er mai, les Anonymous ont annoncé l'ouverture d'un nouveau front. Les internautes qui composent cette communauté veulent combattre les néonazis sur Internet, en ciblant les espaces que ces derniers fréquentent. Comme d'habitude, les Anonymous vont s'appuyer sur leurs armes habituelles, à savoir les attaques par déni de service distribuées.
À cette occasion, le message des Anonymous rappelle l'horreur de la shoah qui a conduit à l'extermination méthodique d'une grande partie du peuple juif, avec six millions de morts. L'holocauste a également frappé d'autres populations, pour des raisons ethniques, politiques ou religieuses. Cet évènement a véritablement constitué le point culminant de la dérive de l'idéologie nazie au cours de la seconde guerre mondiale.
"Vous avez combiné les idéaux de l'industrialisation avec l'abomination de l'extermination de masse, conduisant à la perte de nombreuses vies humaines à une échelle jamais vue auparavant" poursuit la communauté d'internautes, qui rappelle que ce drame historique résonne encore plus de soixante ans après les faits dans la mémoire collective de l'humanité.


http://www.numerama.com/magazine/18684-les-anonymous-contre-les-sites-neonazis.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Sam 21 Jan - 13:26

Fermeture de Megaupload : Anonymous organise la riposte
fr info
Depuis l'annonce jeudi soir de la fermeture du site Megaupload par le FBI, le collectif de pirates Anonymous organise la riposte en "hackant" toujours plus de sites internet.


Capture d'écran du site de Justin Bieber samedi matin © Radio France

"If Megaupload is down...You are down too!!!" (Si Megaupload ne fonctionne pas alors vous non plus) C'est ce message qui accueille l'internaute ce matin sur le site brésilien d'Universal Music.


Capture d'écran du site d'Universal Music brésilien © Radio France

Sur le réseau Twitter on parle déjà de #cyberwar, hier ce sont le sites du département américain de la justice, du FBI ou encore celui de l'Élysée qui ont été piratés. Aujourd'hui ceux des chanteurs Justin Bieber, Selena Gomez étaient inaccessibles, résultat de l'#Opmegaupload.

La nébuleuse Anonymous agit tout autour du monde. Le compte Anonymous_France annonçait hier soir que 9000 personnes avaient participé aux attaques.

Avec les mots clefs #anonymous, #megaupload ou #opmegaupload de nombreux internautes relaient les au fur et à mesure les sites hackés et programment les actions à venir. Dans la ligne de mire des pirates aujourd'hui : hollywood.com ou élysée.fr encore une fois.


Qui sont les Anonymous ?
fr info
Les Anonymous sont un réseau d'internautes avec un minimum de connaissances en informatique. Ils militent pour qu'Internet reste libre, sans règles et qu'il continue de s'autogérer. Ils défendent avant tout la liberté d'expression et l'accès à la culture.

Au départ ils se font connaître pour leurs actions en ligne contre la Scientologie. Plus récemment ils ont soutenu les révolutions arabes en s'attaquant aux sites institutionnels tunisiens ou égyptiens. En 2011, ils popularisent sur les réseaux sociaux le mouvement "Occupy Wall Street". Nés sur Internet, c'est aussi sur le réseau qu'ils combattent, à coups d'attaques contre les sites web des administrations ou des institutions qu'ils accusent de remettre en cause la liberté sur Internet.

Ils ne sont unifiés ni géographiquement, ni politiquement, ni même culturellement. Le mouvement n'a pas de chef désigné et le principe c'est clairement la décentralisation et l'anonymat.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Dim 22 Jan - 18:49

Anonymous solde Sony
fr info
Le cyber-guerre des Anonymous pour protester contre la fermeture de Megaupload continue: aujourd'hui ils ont rendu disponible la discographie et la filmographie de Sony en téléchargement.


Depuis trois jours les Anonymous multiplient les attaques © Radio France

"Téléchargez la musique de Sony. Elle vous est offerte par Anonymous" peut-on lire en préambule. En réponse à "l'allégeance" de Sony à loi américaine anti-piratage SOPA, les Anonymous ont rendu disponibles au téléchargement cette après-midi toute la discographie puis la filmographie de la maison de disque.


Capture d'écran © Radio France

Depuis la fermeture il y a trois jours du site de téléchargement Megaupload par le FBI, les pirates d'Anonymous ont multiplié les attaques contre plusieurs sites internet rendant temporairement indisponibles les site du FBI, de l'Elysée ou d'Hadopi.

Sur Twitter, #Opmegaupload permet de suivre les attaques contre les sites et la manière dont la nébuleuse Anonymous s'organise.

Ironiquement certains liens de téléchargement pointaient cette après-midi vers Megaupload.


voir aussi
http://pavillonnoir.forumactif.org/t2289-rassemblement-anonymous-pour-l-internet-libre#25267
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  niouze le Dim 22 Jan - 19:36

quel site?? (vient d'en faire quelques uns (us , japon, fr , music )et rien moi qui comptait faire peter le téléchargement en piratant la box de mon voisins sniff ^^)

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  niouze le Lun 23 Jan - 2:57

marchais pas son lien,du moins pas chez moi, mais j'ai trouver enfin je crois
mais la horreur.....franchement z'ont vraiment pas grand choses de bien chez sony music (a part peut etre des classic hippy )

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Lun 23 Jan - 9:50

Les suites de l'affaire Megaupload
fr info
72 heures après la liquidation de Mégaupload, l'affaire continue de faire beaucoup de bruit. Quels sont les enjeux ?

Sur le fil Twitter des Anonymous, les messages se succèdent. Les "justiciers-hackers" claironnent en temps réel les noms des sites Web qu'ils viennent de pirater en représailles à l'affaire Megaupload. Des attaques par déni de service ayant pour effet de paralyser les pages d'accueil et de rendre ces serveurs inaccessibles.

Défense des libertés contre piratage

Pour autant, sur le Net, trois jours après le coup d'éclat du FBI, les avis sont partagés. Certains ne comprennent pas comment les Anonymous peuvent soutenir l'activité apparemment illégale de Mégaupload. La justice américaine va devoir prouver que Megaupload entretenait bien en toute connaissance de cause une mécanique mafieuse visant, en quelque sorte, à revendre aux internautes des contenus culturels qui ne lui appartenaient pas.

Mais, pour d'autres, l'affaire Megaupload illustre le fait que la toute puissance américaine peut, d'un simple clic et sans jugement, rendre inaccessible une vingtaine de sites fréquentés par des dizaines de millions d'internautes du monde entier en "débranchant" simplement les noms de domaines administrés, pour des raisons historiques, sur son territoire.

Ceux qui l'ont le plus en travers, soit dit en passant, ce sont les abonnés qui avaient du contenu légal sur Megaupload.

Megaupload contre SOPA : 1 partout

On peut s'interroger sur le timing de l'opération Megaupload. Pourquoi est-elle intervenu précisément au moment où se discutait aux Etats-Unis le très controversé projet de loi SOPA/PIPA sur le piratage ? Des textes qui viennent d'être finalement retirés face à la pression des Google et autres Wikipedia.

Dans la délicate bataille "liberté contre piratage", on en est aujourd'hui à 1 partout.

Bouc émissaire ?

Reste à savoir ce qui va se passer maintenant sur la Toile. De nouveaux sites Web bourrés à craquer de fichiers piratés (VideoBB, RapidShare, MediaFire…) ont déjà pris le relais. Les internautes vont s'y précipiter. La justice américaine fera-t-elle subir à ces plateformes le même sort qu'à Megaupload ou bien le fameux Kim Dotcom (fondateur de l'empire Mega) sera-t-il l'unique bouc émissaire et toute cette affaire un simple coup d'épée dans l'eau ?

Hollywood contre Internet

Ce qui est drôle, c'est que tout se joue en réalité en Californie entre deux industries de plus en plus antinomiques : d'un côté, l'industrie du cinéma de Hollywood et, de l'autre, l'industrie d'Internet.



Megaupload : le site de Vivendi attaqué par Anonymous
fr info
La cyber-guerre des Anonymous pour protester contre la fermeture de Megaupload continue : Après avoir mis hors service le site du FBI, de la Maison Blanche, d'Universal Music, le ministère de la Justice américain, le site de l'Elysée et le site de téléchargement de Sony, c'est maintenant au tour du site de Vivendi qui est désormais hors service par les "hacktivistes" d'Anonymous.


MegaUpload : Anonymous débranche le ministère de la Défense
fr info
La Défense ne répond plus, depuis le début de la nuit. Le réseau de hackers Anonymous revendique cette nouvelle attaque contre un site officiel français, en représailles aux prises de position dans l'affaire MegaUpload. Les enquêteurs ont arrêté hier un Allemand et un Estonien liés à l'entreprise démantelée la semaine dernière.


Capture d'écran-revendication prise la nuit dernière © Radio France

Capture d'écran à l'appui, des membres du mouvement Anonymous revendiquent la mise hors service du site du ministère français de la Défense. Il auraient mené cette attaque au milieu de la nuit, peu avant 2 heures du matin.

Plus de sept heures après, l'adresse defense.gouv.fr ne répond toujours pas aux demandes de connexion. Le site de la présidence de la République (elysee.fr) et celui du ministère de la Justice ont aussi été visés ces derniers jours.

Ce site vient s'ajouter à la longue liste de serveurs victimes de l'"OpMegaUpload", le nom de code que les cyber-militants donnent à leur campagne de représailles après la fermeture du principal site de "téléchargement direct". Il générait 4% du traffic sur internet, en hébergeant des fichiers en grande partie illégaux.

Deux arrestations en Europe

Deux hommes recherchés par le FBI pour violation de droits d'auteur et blanchiment d'argent ont été arrêtés hier, dans le cadre de l'enquête sur le site Megaupload.com.

Les autorités américaines avaient émis des mandats d'arrêt internationaux à l'encontre de Sven Echternach, un Allemand de 39 ans, et Andrus Nomm, un Estonien de 32 ans. Les deux hommes ont été arrêtés en Europe
, a indiqué une procureure néo-zélandaise. Elle s'exprimait lors d'une audience sur une demande de mise en liberté sous caution présentée par Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload.

Cet allemand de 37 ans qui résidait en Nouvelle-Zélande a été arrêté vendredi avec trois autres responsables du site. Ils sont accusés d'avoir entraîné plus de 500 millions de dollars de perte pour les ayant-droits et généré 175 millions de dollars de profit, via les abonnements et la publicité.


Droit d'auteur : l'Union européenne "ne bloquera jamais internet"
fr info
Viviane Reding, la commissaire européenne chargée de la Justice, a déclaré aujourd'hui que l'Union européenne "ne bloquera jamais internet" pour faire respecter le droit d'auteur au mépris du respect de la liberté des internautes.

"Jamais vous n'aurez de la part de l'Europe un blocage d'internet, ce n'est pas l'option (choisie par) l'Europe", a déclaré Viviane Reding lors de la conférence DLD, réunissant à Munich le gratin de l'internet mondial.

Rappelons que cette semaine, les autorités américaines ont fait fermer un site de téléchargement, Megaupload.com, pour avoir enfreint les lois sur le droit d'auteur.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Lun 23 Jan - 19:09

Déni de service : comment les Anonymous font craquer leurs cibles
fr info
En cinq jours, ils ont interrompu le service de centaines de sites internet dans le monde entier. Les militants et pirates informatiques d'Anonymous disent vouloir répondre à la fermeture du site Megaupload par le FBI. Leur principale arme : le déni de service.

Comme les serveurs d'un bar, les serveurs informatiques sont là pour répondre aux commandes. Mais s'ils ont trop de sollicitations, les délais s'allongent et le bar ferme.

Les Anonymous, un groupe informel de militants et de pirates informatiques, utilisent cette logique à fond. Ils bombardent de requêtes les sites qu'ils veulent faire tomber, jusqu'à ce que l'infrastructure informatique ne puisse plus suivre.

C'est le principe du DDoS (Distributed Denial of Service attack / attaque par déni de service distribué). L'opération repose sur la force du nombre. Les administrateurs d'un site peuvent choisir de ne pas répondre aux multiples demandes de connexion d'une seule adresse. Leur tâche se complique quand des centaines ou des milliers d'internautes s'en mêlent.

Plus efficace et moins risqué

Pendant le cybermouvement contre les lois anti-piratage aux Etats-Unis, la semaine dernière, les Anonymous ont revendiqué jusqu’à 9.000 participants volontaires à leur réseau. Tous n'étaient pas des as du code, la plupart utilisaient un utilitaire surnommé LOIC, capable de se servir de la connexion internet d'un particulier pour participer à une attaque.

Le cas échéant, cette masse permet aussi de diluer les responsabilités et de se protéger contre des poursuites judiciaires. Les conséquences d'une attaque par déni de service ont un côté spectaculaire, avec la coupure totale du service pendant, souvent, des heures.

C'est aussi l'attaque la moins intrusive possible. Il ne s’agit pas d’exploiter des failles dans la sécurité du serveur, mais de saturer l’infrastructure. Les assaillants n’ont donc pas accès à l'administration ni au contenu privé des sites.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Jeu 26 Jan - 19:34

Des Anonymous en garde à vue
fr info
Trois personnes ont été interpellées par la DCRI mardi. Deux hommes sont présentés en ce moment même à un juge d'instruction parisien en vue d'une mise en examen.

Les deux hommes ont 26 et 30 ans, ils auraient reconnu les faits au cours de leur garde à vue. Ils sont soupçonnés d'avoir piraté le site du groupe EDF l'an dernier, après la catastrophe de Fukushima. Le site internet avait été bloqué pendant plusieurs jours. Les cyber attaques menées par les "Anonymous", autoproclamés vengeurs masqués du net, consistent à perturber le fonctionnement d'un site en le saturant de connexions.

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire aujourd'hui pour "entrave au fonctionnement d'un service de traitement de données", "accès frauduleux dans un service de traitement de données" et "participation à un groupement formé ou à une entente établie en vue de la préparation de ces infractions".

Il aura fallu plusieurs mois aux policiers pour remonter jusqu'a ces hackers présumés. Les trois hommes âgés de 30 et 40 ans, ont finalement été interpellés mardi dans le Gard et en région parisienne. "Leurs ordinateurs ont été saisis, leurs disques durs épluchés", explique un policier. Les trois hackers présumés ont été interrogés pendant deux jours dans les locaux de la DCRI à Levallois-Perret.

En fait, les trois hommes se seraient rencontrés sur un blog, l'an dernier, peu après la catastrophe de Fukushima et, selon une source proche de l'enquête, "ils auraient très vite décidé de coordonner une attaque en règle du site d'EDF". Leur plan a fonctionné, le serveur d'Electricité de France ayant été paralysé les 20, 23 avril et 2 juin 2011. De nombreux clients n'avaient pas pu régler leur facture en ligne par exemple. Le préjudice financier pour EDF est évalué à 162 mille euros.

Les trois hommes interpellés ne sont pas des militants écologistes rapporte une source policière, plutôt des "cyber activistes" qui souhaitaient perturber un site institutionnel. Ils devraient être présentés à un juge d'instruction dans la journée. Ils risqueraient une mise en examen pour entrave au fonctionnement d'un système automatisé de données.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Ven 27 Jan - 12:05

http://www.youtube.com/watch?v=1K_IjtqINFk

Communiqué de Presse Anonymous - Message aux médias.

Citoyens du monde,
Nous sommes Anonymous,
Nous requérons votre attention

Le 21 janvier 2012, une rumeur a été lancée sur la toile, selon laquelle notre groupe s'attaquerait prochainement à des services tels que Youtube, Facebook, ou encore Twitter si Megaupload n'était pas rétabli intégralement dans les soixante-douze heures. Cette rumeur, relayée par de nombreux médias sans avoir préalablement vérifié leurs sources, est infondée et totalement en désaccord avec nos principes.

Nous sommes opposés à l'arrêt brutal de Megaupload, dont la mainmise par le FBI entraine, à travers le monde, une inaccessibilité totale pour des millions d'utilisateurs à des fichiers personnels totalement légaux. Anonymous s'oppose à toute attaque contre les médias qui constituent l'un des moyens d'expression les plus vitaux d'une démocratie, et que nous défendons.

Par ailleurs, les médias s'évertuent depuis longtemps à réduire notre groupe à « une poignée de pirates du Net ». Anonymous ne saurait être défini comme tel : nous sommes le peuple. Tout le monde peut nous rejoindre : cherchez-nous et vous nous trouverez, nous n'avons pas de leader, uniquement des sensibilités, car nous ne sommes qu'une idée.

Nous sommes Anonymous.
Nous sommes partout.
Nous sommes tout le monde.
Nous sommes vos amis et votre famille,
vos professeurs et vos employeurs.
Nous sommes toujours plus nombreux !
Nous sommes blancs, noirs, hommes, femmes.
Nous luttons tous côte à côte pour un seul but :
Nous libérer d'une société qui cherche à contrôler ce que nous pensons et ressentons.

Au travers de la communauté Anonymous, des actions collectives sont entreprises afin de dénoncer la perte de nos libertés, de notre notion du partage et de la connaissance. Nous craignons de voir, à l'avenir, nos moyens de communiquer librement disparaître, et avec eux notre capacité à penser librement. Notre but n'est pas la destruction, mais l'expression libre d'un collectif responsable et actif. Nous avons conscience que nos actions peuvent être mal interprétées, voire détournées, c'est un risque que nous devons prendre pour être entendus. Nos méthodes peuvent être considérées comme agressives, parfois même violentes, mais ce n'est en aucun cas le but que nous recherchons. Notre collectif n'ayant pas de leader, nos interventions ont pour but d'agir avant tout dans l'intérêt général.

Nous réitérons nos propos afin que cela soit clair, nos interventions ne sont pas des actes de piraterie, mais la naissance d'une forme nouvelle et démocratique de manifestation pacifique. Ce que nous appelons une « cybermanifestation », est en réalité un sitting virtuel, dans la lignée des actions de Gandhi ainsi que des millions d'autres auparavant. De plus nous rappelons qu'Anonymous s'oppose à toute attaque contre les médias, qui constituent la base de la démocratie et de la liberté.

Nous ne sommes pas et ne serons jamais vos ennemis, et encore moins des terroristes contrairement à ce que certains gouvernements et lobbies voudraient vous faire croire en nous marginalisant. Nous nous battons pour l'avenir de nos droits et nous nous levons en faveur de la liberté de chacun d'entre nous. Nous avons choisi de prendre le risque d'exprimer ce que nous pensons, déterminés à offrir un monde meilleur.

Anonymous n'est pas un simple groupe. Anonymous est une identité représentée sous la forme d'une idée défendue, d'un idéal. Anonymous est l'ambassadeur moderne d'une révolution entreprise depuis toujours contre la pensée unique.

Nous sommes Anonymous,
Nous sommes légion,
Nous ne pardonnons pas,
Nous n'oublions pas,
Redoutez-nous.

Anonymous Artworks Propaganda - Télécharger les affiches:
http://www.rezoanonymous.eu/anonymous.php?page=affiches_artworks_elpasolibre

avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Ven 27 Jan - 13:38

French Justice require IRC.LC do not redirect visitors to the anonops webchat.

21h36 2012jan26 : i "close" http://irc.lc/anonops/* until end of procedure.

I need to smoke now, after 60H of confinement and interrogation by DCRI and french attorney.

Happy new year

Triskel

http://irc.lc/anonops/anonymact
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Mar 31 Jan - 19:43

Les Anonymous s'en prennent à un site gouvernemental français
fr info
Le collectif de hackers "Anonymous" continue de s'en prendre aux symboles de l'étatisme informatique : ils ont attaqué ce matin le portail gouvernemental "www.modernisation.gouv.fr".


Capture d'écran du site, hacké par les Anonymous © Radio France

Le site http://www.modernisation.gouv.fr/ est hors ligne depuis plusieurs heures : à la place des documents administratifs en principe accessibles sur ce portail, ou des formulaires en ligne, il y avait ce matin une page où les Anonymous affirment entre autres qu'ils seront "en paix avec l'Etat français lorsque celui-ci se battra aux côtés du peuple, pour la liberté d'expression et contre toutes formes de censure".

Depuis, cette page a disparu, remplacée par un écran "site en cours de maintenance". Dans la nuit, les Anonymous français s'en étaient pris au site de la RGPP et lui avaient fait subir le même sort.

à l'instant sur les 2 sites >>>



Site en cours de maintenance

Merci pour votre compréhension
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Ven 3 Fév - 20:27

Une conversation téléphonique du FBI sur les pirates informatiques diffusée... par des pirates informatiques
fr info
Les pirates informatiques Anonymous ont diffusé sur le web une conversation téléphonique du FBI avec Scotland Yard consacrée... aux activités des pirates informatiques.

J. Edgar Hoover, le premier patron du FBI, en aurait avalé son chapeau. Et aurait probablement fait avaler le leur à quelques-uns de ses collaborateurs. Car depuis aujourd'hui, l'internaute le plus moyen peut trouver sur le site Youtube - en plus des vidéos de chatons, des reprises de "Nothing Else Matters" au ukulele et des meilleurs buts de Jean-Pierre Papin - une conversation téléphonique entre le FBI et Scotland Yard. Cette intéressante tranche de vie des institutions policières dure 17 minutes et elle est enrichie du courrier électronique de l'agent du FBI qui a organisé la conférence téléphonique entre les enquêteurs américains et britanniques.

Ce coup d'éclat est signé des pirates informatiques Anonymous, engagés dans un bras de fer avec les autorités américaines depuis la fermeture du site Mégaupload. Et - cerise sur le gâteau - le sujet de la conférence est : les pirates informatiques Anonymous (plus Lulzsec, Antisec et autres). Le message est clair : vous parlez de nous ? Nous le savons, et le faisons savoir.

"L'information était uniquement destinée aux responsables des forces de l'ordre et a été obtenue illégalement", grince le FBI dans un communiqué. Il précise que son système informatique n'a pas été "violé". Dans un tweet, les Anonymous déclarent, guoguenards, que le FBI "doit être curieux de savoir comment nous sommes capables de lire en permanence leurs communications internes, depuis longtemps maintenant". Une soif de connaissance que les enquêteurs ne manqueront pas de vouloir étancher.

^^
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  niouze le Ven 3 Fév - 23:25

lol!

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Sam 4 Fév - 19:50

Les Anonymous parlent d'une seule voix sur franceinfo.fr
fr info
Pour la première fois, franceinfo.fr a pu rentrer en contact avec une partie des Anonymous francophones et les interviewer. Le mouvement est structuré de telle manière qu'un individu seul ne peut porter la voix du groupe, ils ont été une centaine à répondre à nos questions.


Les Anonymous français et belges détournaient le site de Vivendi en janvier © Capture d'écran

"Un Anonymous ne peut pas répondre seul" selon les règles du mouvement, et si jamais c'est le cas, le membre est désavoué. Pour ces militants, seul le "nous" a une valeur. Autrement dit, pour qu'ils assument ce qui est publié, leur parole doit être collective. C'est pourquoi pour la première fois ils ont décidé de tester un nouveau système de communication, autre que les messages vidéos ou les communiqués qui fleurissent sur Internet à l'occasion d'une action.

Après quelques contacts sur IRC (Internet Relay Chat), l'idée de réaliser cette interview collective est arrivée. C'est d'ailleurs là qu'a eu lieu l'interview.

Ils sont un peu plus d'une centaine à avoir participé, ils se sont retrouvés sur un canal de discussion pour répondre aux questions. Selon les règles du mouvement "tout est décidé de manière collective", il en va de même pour les réponses à nos questions. C'est une manière de faire tout à fait nouvelle pour eux de communiquer, tout en conservant leur tradition de se concerter avant de s'exprimer publiquement.

"Nous sommes le peuple d'Internet"

Ils sont étudiants, salariés, administrateurs réseau, artistes, professeurs, etc. et n'ont pas nécessairement tous de solides connaissances en informatique. Loin du cliché du hacker solitaire, ils se présentent comme "le peuple d'Internet", comme "des citoyens qui se battent pour garder leurs droits acquis". Parce que c'est bien de cela qu'est né le mouvement Anonymous : "Nous défendons la liberté des individus et la justice. Nous luttons contre les abus de pouvoir et la pensée unique."

Il leur arrive d'utiliser des moyens illégaux, comme le piratage de sites web (récemment immigration.gouv.fr ou encore vivendi.fr). Mais quand ils s'attaquent à des sites institutionnels, ils prennent soin de ne rien détruire. Dans ce type d'action, ils se contentent simplement de changer la page d'accueil par exemple, "une sorte de clin d'oeil à la victime" et récupérer des informations sensibles quand elles sont disponibles.

Parce qu'ils se disent défenseurs des libertés, ils soutiennent les mouvements nés ces derniers mois comme les indignés ou les "occupy" partout dans le monde, leurs "alliés idéologiques dans la lutte des 99% contre les 1%". C'est aussi une partie d'entre eux qui se débrouille pour sortir de Syrie les vidéos tournées sur place, en contournant les blocages mis en place par le gouvernement de Bachar Al-Assad.

"Nous ne sommes pas une bande de gamins qui se mettent à brailler"

"Anonymous est garant de la liberté d'expression", clament les francophones que nous avons interviewés. A ce titre leur "combat du moment, c'est ACTA", cet accord anti-contrefaçon signé par 22 pays de l'Union européenne et tout juste repoussé par le gouvernement polonais. Avec des associations comme la Quadrature du Net, ils accusent cet accord de vouloir censurer Internet et créer "une police privée" du copyright.

"Nous ne sommes pas une bande de gamins qui se mettent à brailler parce qu'on nous enlève notre accès facile, gratuit et sans scrupules à des œuvres audiovisuelles", disent-ils. Et si c'est la fermeture du site de partage Megaupload qui les a fait connaître en France par leur riposte, les Anonymous ne veulent pas non plus voler les artistes, les réalisateurs, etc. Ils sont "sensibles au problèmes d'accès à la culture" et expliquent que "le modèle actuel d'accès à la musique ou au cinéma est dépassé", ils proposent des alternatives "pour permettre aux créateurs d'être reconnus et rémunérés sans devoir passer par la chaîne du copyright qui profite à une minorité", des solutions comme la licence globale.

Ils protestaient hier contre les lois SOPA, PIPA aux Etats-Unis ou Hadopi en France. Aujourd'hui, ils veulent s'en prendre "aux mouvements lobbyistes qui monopolisent la commercialisation de la connaissance". Pour eux, elle doit "être libre et accessible à tous" et donc libre de toute censure ou limitation. C'est aussi à ce titre qu'ils dénoncent la scientologie, au nom de la lutte "contre l'emprisonnement de l'esprit par les sectes" et de "la pensée unique".
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Sam 11 Fév - 9:58

Etats-Unis : Anonymous revendique l'attaque contre le site Internet de la CIA
fr info
Le site internet de la CIA, était bloqué ce soir, alors que le groupe de pirates informatiques militants Anonymous affirmait l'avoir attaqué. Ce site était à nouveau accessible ce samedi matin.

Anonymous revendique l'attaque du site de la CIA, précisions de Fabienne Sintès

"CIA Tango down", a annoncé un membre d'Anonymous sur le compte Twitter à YourAnonNews. "Tango Down", dans le jargon militaire des forces spéciales, signifie qu'un ennemi a été abattu.

De son coté, la CIA n'a pas fait de commentaires.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Sam 11 Fév - 19:49

Anonymous : nouvelle manifestation anti-ACTA à Paris et partout dans le monde
fr info
À Paris, ils étaient plus d'un millier à défiler entre Bastille et République pour dénoncer l'ACTA, un accord international anti-contrefaçon qui menace la liberté sur Internet, selon les organisateurs.

Emmitouflés à cause du froid — il fait -1°C — ou dissimulés sous un masque de Guy Fawkes, symbole des Anonymous, ils sont largement plus d'un millier samedi après-midi à défiler. La foule compacte scande "liberté !" et manifeste, toutes pancartes levées : "STOP ACTA, même si j'ai froid", ou encore "ACTA surveille votre « liberté. »"

C'est une foule jeune, plutôt masculine et surtout vêtue de noir, qui s'est mobilisée principalement sur Internet et par le bouche-à-oreilles. Un manifestant qui préfère rester anonyme s'enthousiasme : "On est plus nombreux qu'il y a quinze jours et on se battra jusqu'à ce que l'accord ACTA soit retiré."

Parmi les militants de la neutralité du net, quelques slogans politiques accompagnés par des poings levés : "Un peuple, uni, jamais ne sera battu." Le Front de Gauche est là, entre les manifestants. Il y a aussi quelques militants d'Act-Up, inquiets des conséquences d'ACTA sur la production d'anti-rétroviraux génériques.

L'accord ACTA, signé par 22 pays de l'UE fin janvier, crée des normes internationales pour la protection de la propriété intellectuelle et des droits d'auteur. Il est destiné à lutter contre la contrefaçon de manière très large. Il est dépeint par ses opposants comme une atteinte grave à la liberté d'expression et aux droits des utilisateurs sur Internet.

Un certain succès pour la manifestation anti-ACTA parisienne Abdelhak El Idrissi (00:01:12)


avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  niouze le Sam 18 Fév - 0:39

Anonymous démasque la fachosphère





Le 8 février 2012 Pierre Alonso






Le collectif informel Anonymous s'attaque à la
fachosphère. En Allemagne, en France ou aux Etats-Unis, les hacktivistes
piratent les sites d'extrême-droite, qui répliquent parfois en se
réclamant de la même bannière.




Anonymous s’est lancé dans une nouvelle bataille, après le soutien
symbolique aux révoltes arabes et les protestations contre la fermeture
du site de téléchargement MegaUpload. Le collectif informel a attaqué
des sites d’organisations d’extrême-droite en Europe et aux Etats-Unis.
En France, l’opération Blitzkrieg a donné lieu à un curieux
chassé-croisé. Les piratages de cinq sites d’extrême-droite et d’un site
se réclamant anti-fasciste ont tous été revendiqués par des Anonymous.

Un message laissé sur antifasciste.info
prétend que le site a été piraté et le contenu modifié (défacé) par les
Anonymous. Ils auraient ainsi agi en représailles des actions menées
contre les sites d’extrême-droite :

Début Janvier 2012, plusieurs sites appartenant à la mouvance d’extrême droite ont été piratés.
Ces actes ont été signés par Anonymous antifa ou Antifanonymous et n’ont aucun rapport avec notre mouvance.
Nous condamnons ces actes là. En agissant ainsi les script kiddies1
qui ont réussi à détourner des sites de débutant ont agit contre la
liberté d’expression pour laquelle Anonymous se bat à travers le Monde
et ne valent pas mieux que les dictatures qui exercent un pouvoir
totalitaire et une censure sur l’opinion du peuple.
Une accusation étonnante au vue de l’éthique, certes fluctuante, du
groupe éthéré et décentralisé que constituent les Anonymous. Le
collectif n’a pas de colonne vertébrale, mais un socle de valeurs
communes, au sommet duquel trône la liberté d’expression. Lors de l’opération
contre les sites officiels des autorités iraniennes, de longues
discussions avaient eu lieu pour déterminer si le site d’une agence de
presse pouvait être pris pour cible. Celui-ci diffusait les photos de
manifestants et appelait les lecteurs à la délation. Cet outrage le
privait de sa qualité de média, qualité qui le prémunissait jusqu’alors
des attaques des Anonymous.

Un label sans monopole


Iraient-ils jusqu’à défendre la liberté d’expression de sites de
droite radicale ? Probablement pas, mais personne n’a le monopole du
label Anonymous. Pour pallier les difficultés rencontrées, notamment
dans les relations avec les médias, certains Anonymous ont structuré la
prise de parole publique. Des règles sont à l’essai pour “réaliser des interviews dont les réponses sont écrites collectivement”, ce afin d’éviter “la course à l’échalote dans le choix des intervenants” lorsque les médias manifestent de l’intérêt.








La science dissèque les Anonymous





L'anthropologue Gabriella Coleman, spécialiste reconnue des Anonymous, étale sa science. La chercheuse a été la première ...




Reste qu’Anonymous, par définition, ne communique pas uniquement par ce
biais. En réponse au prétendu défacement du site antifasciste.info, une
vidéo a été brièvement mise en ligne. Sur La jeunesse emmerde le Front national
des Bérurier Noir défilaient des images du parti d’extrême-droite
français et des montages apposant le visage d’Hitler sur le corps de
Marine Le Pen. La vidéo n’est plus accessible, car “c’était un pavé dans la marre” nous a expliqué la personne qui a posté la vidéo.
Le blog Fafwatch, connu
pour surveiller et parfois révéler des informations personnelles sur des
militants d’extrême-droite, s’est fait l’écho d’une autre
interprétation. Un article paru sur le blog affirme que le site antifasciste.info appartient au Groupe Union Défense (GUD),
un mouvement d’extrême-droite. Ils auraient procédé à un faux
défacement du site pour prétendre que les Anonymous étaient de leur
côté. Au terme de recherches en ligne approfondies, Fafwatch affirme
avoir identifié l’auteur du piratage de antifasciste.info et qu’il
s’agit bien d’un militant d’extrême-droite, irrité par l’opération Lyon Propre lancée en janvier contre la fachosphère française.

#OpBlitzkrieg


Le 14 janvier, la “Jeunesse nationaliste” avait défilé à Lyon derrière Alexandre Gabriac, exclu du FN
pour avoir posé faisant le salut nazi, et Yvan Benedetti, chef du
groupuscule d’extrême-droite “Oeuvre française”. Cinq sites de la
fachosphère sont alors pris pour cibles par les Anonymous :
oeuvrefrançaise.com, six-fevrier.com, yvan-benedetti.fr,
jeune-nation.com et la-flamme.fr. Comme à l’accoutumé, une vidéo est
mise en ligne pour revendiquer, signer et donner quelques informations
supplémentaires sur l’opération.


Le dernier coup d’éclat en date fut le piratage du compte email
de Steven Bissuel, chef de la section lyonnaise du GUD. Parmi les
documents figurent le compte-rendu d’une réunion interne qui confirme
l’existence d’une branche étudiante, l’Union défense de la jeunesse. “Le combat nationaliste” détaille la liste des bonnes actions qu’un militant du GUD se doit d’effectuer chaque jour.

En Allemagne aussi, l’extrême-droite s’est fait déshabiller par les Anonymous, associant attaques par déni de service (saturation des serveurs sous les requêtes) et piratages de données, publiées ensuite sur des plateformes.
Nommée avec ironie #OpBlitzkrieg, elle consistait à mettre hors-ligne
puis récupérer et faire fuiter des données sur la blogosphère néo-nazie
allemande. Des informations embarrassantes pour le parti
d’extrême-droite allemand, le NPD, avait ainsi circulé : leur liste de
donateurs, des emails internes, les identités de clients de boutiques
néo-nazies entre autres.

Aux Etats-Unis, le collectif de hackers a découvert des liens entre le candidat à l’investiture républicaine Ron Paul et un réseau suprématiste blanc. Un portail permettant de faire des recherches par mot-clés dans les documents récupérés a été mis en ligne.


Illustration CC par Loguy pour Owni

http://owni.fr/2012/02/08/anonymous-demasque-la-fachosphere/

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Sam 18 Fév - 10:06

Les Anonymous piratent les mails de la Hadopi
http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/emmanuel-berretta/les-anonymous-piratent-les-mails-de-la-hadopi-14-02-2012-1431234_52.php
En réponse à la phase judiciaire enclenchée hier par la Hadopi, les Anonymous ont intercepté des mails compromettants au sein de l'instance.



Ils sont partout, ils voient tout, rien ne leur échappe ! Les Anomymous ont frappé un grand coup, lundi soir, en représailles aux premières actions judiciaires de la Hadopi contre les internautes. Ils ont pénétré au sein des échanges de mails de la Haute Autorité avec les ayants droit. La Hadopi examine les suites judiciaires à donner. Les conversations interceptées remontent au 2 février, au moment où la Hadopi met en ligne le rapport Znaty, du nom de l'expert qui a testé la robustesse du procédé de surveillance des échanges peer-to-peer. Problème : la version du rapport mise en ligne n'est pas celle qu'il était convenu de divulguer au public. Elle contient en effet les méthodes techniques de surveillance des fichiers circulant sur les réseaux, détails qui pourraient compromettre la mission de TMG, la société chargée d'organiser la collecte des adresses IP des internautes contrevenants.

Quand les ayants droit s'en rendent compte, la colère gronde dans les rangs... Benoit Solignac Lecomte, de la Sacem, écrit un mail à Rose-Marie Hunault, directrice de la protection des droits au sein de la Hadopi. Le ton n'est pas amène : "Nous sommes opposés à une telle publication qui ne peut qu'affaiblir le rapport de monsieur David Znaty et les actions judiciaires initiées par la Hadopi, sans compter les réactions partisanes qu'elle ne va pas manquer de susciter, de nature à instiller le doute dans l'esprit des magistrats." Le mail est intercepté par les Anonymous ainsi que toutes les réponses embarrassées des dirigeants de la Hadopi.

La colère de sociétés d'auteurs et de producteurs

Rose-Marie Hunault répond le 13 février : "David Znaty a modifié la rédaction du rapport, qui sera mis en ligne aujourd'hui, pour répondre à votre souci de ne pas divulguer des informations confidentielles." Trop tard, la diffusion sur la Toile a déjà fait des petits heureux... Les annexes du rapport, qui contiennent des données très sensibles, sont, quant à elles, "conservées dans le coffre à la Hadopi pour n'être consultées, le cas échéant, que par un nouvel expert qui pourrait être désigné par un juge", affirme Mme Hunault. En est-elle si sûre ? Les Anonymous ont déjà démontré leurs énormes capacités de contournement...

Il en est que ces propos rassurants ne rassurent guère justement : Frédéric Delacroix, un ancien policier, qui dirige les opérations pour le compte de l'Alpa (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle). Le 13 février, il s'énerve : "Je souhaiterais comprendre cette démarche qui va à l'encontre des engagements pris. En effet, il a toujours été convenu que ce rapport serait communiqué dans le cadre de procédures judiciaires aux magistrats destinataires." Sa crainte : que le tintamarre suscité sur la Toile par cette bourde n'influence les magistrats qui pourraient ainsi absoudre les internautes poursuivis...

La Hadopi sous le contrôle des Anonymous

La fronde est telle que c'est finalement Éric Walter, le secrétaire général de la Hadopi, qui présente ses excuses aux représentants des ayants droit (Sacem, Alpa, SCPP, SPPF). Mais il précise : "Il ne servirait à rien d'y remédier. Le document circule déjà sur Internet et le remède serait pire que le mal en cela que la simple comparaison permettrait d'identifier à coup sûr les points que nous avons souhaité modifier." Il ne croit pas si bien dire et ne se doute pas que, dans l'ombre, un Anonymous se penche par-dessus son épaule et lit ses propres mails !...

Le mot final revient à Marc Guez, le patron de la SCPP, le syndicat des majors du disque. Il fulmine dans son mail du 13 février, envoyé tard dans la soirée : "Leurs excuses ne changent rien au fait qu'il s'agit d'une bourde majeure, susceptible d'empêcher le fonctionnement des traitements de TMG, car on peut supposer que les réseaux P2P vont pouvoir développer des parades efficaces contre les traitements de TMG." Justes suppositions... Lui aussi, il ignore qu'il est observé. En examinant attentivement les échanges de courriels, il n'est pas exclu que l'interception ait été opérée au niveau des ayants droit, et non de la Hadopi.

Toujours est-il que la Hadopi sort très affaiblie de cet épisode funeste. Songeons qu'un petit tribunal de Virginie a réussi à faire coffrer Kim Dotcom, le fondateur de MegaUpload, qui profitait de la vie à Auckland, à des milliers de kilomètres, tandis qu'en France la Hadopi ne peut rien conserver de secret plus de cinq minutes...
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Jeu 23 Fév - 9:20

Comment attaquent les Anonymous ?
fr info
On en sait désormais un peu plus sur le mode opératoire des Anonymous. Ce collectif s'est notamment attaqué en trois ans aux sites web du FBI, de la Maison-Blanche, d’Universal Music ou d’Hadopi. Un rapport à paraitre lundi nous en apprend un peu plus sur le fonctionnement de ces attaques.


Anonymous © Radio France (^^)

C’est lundi, la société israélienne lmperva, spécialisée dans la sécurité web des professionnels, publiera un rapport qui révèle les rouages des opérations Anonymous.

Un mode opératoire qui s’organise en 3 phases et qui passe notamment par les réseaux sociaux.

Le plus étonnant dans ce rapport, c’est qu’on apprend que les Anonymous sont loin d'être tous des pros de l'informatique. Ils manient même une palette de logiciels d'une simplicité enfantine. Mais d'une redoutable efficacité. La morale de cette histoire pour les sites attaqués : Protégez-vous.

En clair, les sites web qui flanchent face à une attaque Anonymous ne sont tout simplement pas assez protégés.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Sam 25 Fév - 12:50

"Anonymous veut se débarrasser de son image de hacker"
fr info
Le mouvement cherche de nouveaux moyens pour communiquer, il veut aussi corriger son image, qu'il estime déformée. Entre nouveaux arrivés, défense des libertés et exercice collectif de la démocratie.

Difficile pour Anonymous de se structurer pour porter sa voix. Pas d'attaché de presse et pas de service de communication non plus. Alors pour les interroger, il faut suivre certaines règles et ça se passe nécessairement en ligne, sur IRC. Les Anonymous francophones tiennent à nuancer : "Il faut dissocier hiérarchie et structuration, une voix ne vaut pas plus que l'autre. Tout le monde se concerte et les décisions se prennent avec la masse."

Si le groupe a récemment appelé à manifester, notamment contre le traité ACTA, il ne ne renonce pas à l'anonymat :

"Nous risquons parfois de lourdes sanctions pénales, il n'est donc pas déraisonnable que nous protégions tous nos identités, aussi bien sur le net qu'IRL (dans la vraie vie NDLR)."

La grosse centaine de participants à la discussion ferait figure de David, contre le Goliath des gouvernements et lobbies cinématographiques ou des grandes maisons de disques :

"Il faut bien se rendre compte que nos moyens pour lutter contre les gouvernements et les lobbies sont quasi nuls."

Hostile vis-à-vis de la police ou de la justice ?

Le mouvement tatonne et se ravise parfois. Il a par exemple participé à des actions anti réseaux pédophiles, sur des bases "morales", dit-il. Mais ces actions ont rendu "les preuves accumulées non recevables dans un tribunal" : "Ainsi, pensant bien faire, Anonymous a en fait saboté l'enquête de police." Plus question de chercher à épauler la justice dans ce type d'affaire donc.

Plusieurs Anonymous français présumés arrêtés ces derniers mois l'ont été par la police antiterroriste. À la recherche d'un ennemi intérieur ? Toujours est-il que les Anonymous rappellent que "pendant la Deuxième Guerre mondiale, les résistants étaient eux aussi appelés terroristes". Ainsi ils se décrivent comme les défenseurs des libertés sur Internet, mais aussi dans "dans la rue".

Un mouvement politique

Anonymous n'a pas revendiqué les attaques contre des sites d'extrême-droite français ces dernières semaines, ils les ont même démenties. Le mouvement n'a pas non plus voulu être "récupéré" par aucun parti politique. La défense de la démocratie (et les attaques contre les dictatures) et d'une liberté sans bornes sur Internet en est la preuve.

Le groupe n'appellera jamais à voter pour un parti ou un candidat (même si des passerelles avec les Verts ou le Front de Gauche semblent exister). Pas plus qu'il n'accepte d'être adossé à un mouvement politique "traditionnel". Mais son engagement à faire connaître le traité ACTA, à lutter contre Hadopi ou la loi LOPPSI fait du mouvement un acteur politique.

La difficile mise en place d'une parole collective d'Anonymous. Étienne Monin (00:01:52)
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  ivo le Mer 29 Fév - 10:08

Anonymous: 25 hackers interpellés dans quatre pays
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/anonymous-25-hackers-interpelles-dans-quatre-pays_1087795.html
Vingt-cinq pirates informatiques soupçonnés d'appartenir au réseau des "Anonymous" ont été arrêtés durant le mois de février en Amérique Latine et en Europe.

La lutte internationale contre les cyberattaques fait rage. Vingt-cinq pirates informatiques, des "hackers", soupçonnés d'appartenir au réseau des "Anonymous" ont été arrêtés durant le mois de février dans quatre pays, en Amérique Latine et en Europe, selon Interpol. L'opération a été lancée à la mi-février après une série de cyberattaques menées depuis l'Argentine, le Chili, la Colombie et l'Espagne, précise l'organisation de police internationale basée à Lyon.
Ces attaques visaient le ministère colombien de la Défense et des sites internet de la présidence. Environ 250 équipements spécialisés, des téléphones mobiles et des cartes de crédit ont été saisis lors des recherches effectuées dans une quinzaine de pays par des officiers spécialisés dans la lutte contre la criminalité informatique.


25 hackers arrêtés

La police espagnole a précisé de son côté que quatre suspects avaient été arrêtés à Madrid et Malaga lors d'une opération qui a permis d'identifier 10 autres "hackers" en Argentine, six au Chili et cinq en Colombie. Selon Interpol, les "hackers" sont âgés de 17 à 40 ans.
"Ces cyberattaques étaient parfois le fait d'actions individuelles, mais elles étaient soutenues par de nombreuses personnes qui ont joint leurs connaissances pour les commettre", a dit le ministère de l'Intérieur espagnol dans un communiqué.
L'un des "hackers" arrêtés en Espagne est notamment soupçonné d'avoir publié les données personnelles de policiers chargés de la sécurité de la famille royale et du Premier ministre Mariano Rajoy.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: anonymous

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum