Derniers sujets
» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Hier à 10:29

» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

Libye

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Dim 25 Sep - 18:15

Libye : découverte d’un charnier près de la prison de Tripoli
FRANCE INFO - 16:15
Un charnier renfermant les restes de plus de 1.270 corps a été découvert non loin de la prison d’Abou Salim de Tripoli. Il s’agit de victimes d’un massacre commis en 1996 par les forces du régime déchu de Mouammar Kadhafi.
La fosse commune a été découverte est située près de la prison de Tripoli. Cet établissement pénitentiaire abritait, à l’époque de Mouammar Kadhafi, les opposants au régime, y compris ceux qui s’étaient rebellés contre le Guide aujourd’hui déchu.

La prison, de sinistre réputation, avait été en 1996 le théâtre d’un massacre au cours duquel, selon des organisations de défense des droits humains, 2.000 détenus environ avaient trouvé la mort. “Il s’agit ici de plus de 1.270 martyrs et il va falloir les identifier un par un en comparant leur ADN avec celui des membres de leurs familles”, a indiqué le Dr Osman Abdoul Djalil. “Cela pourrait prendre plusieurs années pour établir la vérité”, a-t-il ajouté.

La nouvelle avait été annoncée en premier par le correspondant dans la capitale libyenne de la chaîne de télévision qatarie Al Djazira. Elle a ensuite été confirmée par les autorités libyennes.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Mar 27 Sep - 10:08

Libye : doutes autour du vrai-faux charnier de la prison de Tripoli
FRANCE INFO - 07:32
La nouvelle avait été annoncée dimanche par le CNT, le nouveau pouvoir libyen. La découverte d’un charnier, près de la prison d’Abou Salim, au sud de Tripoli, supposé contenir les restes de 1.700 victimes d’un massacre commis en 1996 par les forces de Kadhafi.
Des dizaines de familles ont donc accouru pour tenter de retrouver les restes de proches. Mais la fosse commune pourrait ne contenir que des ossements d’animaux...
La fosse commune d’Abou Salim contient-elle vraiment des restes humains ? Reportage de Marine Olivesi de France 24 (2'02")


Depuis la prise de Tripoli et la chute de Mouammar Kadhafi, c’est le douzième charnier censé être découvert. Mais son origine, comme celle des autres, fait débat. L’ONG Human Right Watch la première a demandé aux autorités libyennes de ne pas chercher à exhumer des corps avec des méthodes qui pourraient compromettre leur identification.

Dans le cas de cette fosse commune découverte près de la prison d’Abou Salim, il s’agirait, selon le CNT, des victimes d’un massacre commis par les services de renseignement de Kadhafi en 1996. Massacre qui est indirectement aussi à l’origine de la dernière Révolution, puisque les premières manifestations en février dernier avait pour but de réclamer la libération de l’avocat des familles de victimes.

Sur ce site de 100 hectares, il y aurait, dit le pouvoir libyen, plus de 1.700 corps dont il faudrait prélever et comparer l’ADN. Mais faute de légistes sur place, il est impossible d’affirmer que les quelques os trouvés sont des ossements humains.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Mar 27 Sep - 13:05

Libye : urgence pour les enfants pris dans la bataille de Syrte
FRANCE INFO - 11:37
Les forces du nouveau pouvoir libyen avancent petit à petit dans le dernier bastion kadhafiste, la ville de Syrte. Etape importante, ils ont pris le port de la ville. Mais pendant que la bataille fait rage, les enfants souffrent des conséquences de la guerre. Souvent réfugiés avec leurs familles dans des abris de fortune, ils manquent d’eau potable, de lait et de nourriture. Les hôpitaux les voient affluer, mais sont démunis.


Un enfant déplacé de Tawarga, aux côtés d'un combattant du CNT, dans une mosquée de Syrte.
ARIS MESSINIS / AFP

C’est l’un des derniers bastions de Kadhafi. La ville de Syrte, qui a vu naître le “guide” libyen, restera comme l’une des dernières à lutter contre l’agonie de son régime, avec Bani Walid, au sud-est de Tripoli. Mais sa chute ne semble plus qu’une question de jours, sinon d’heures. Les forces du CNT, le nouveau gouvernement issu de la révolution, ont annoncé qu’elles avaient pris le contrôle du port de la ville.

Mais la bataille n’est pas terminée : “quand nous nous approcherons du centre-ville, il y aura des combats de rue et nous nous y préparons”, explique un combattant du CNT en nettoyant son arme. L’un des fils de Mouammar Kadhafi, Mouatassim, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité, y serait caché.

Depuis plusieurs jours, l’une des missions des forces révolutionnaires est de faire sortir les civils de la ville. Selon l’ONU, plus de 2.000 personnes auraient fui Syrte, où il n’y a plus ni eau courante, ni nourriture, ni électricité.

“Grave crise humanitaire” (un médecin)
Mais ces familles, pour la plupart, se sont réfugiées dans des lieux qui ne sont pas plus accueillants : des maisons vides, des abris de fortune. Elles n’ont plus d’eau et manquent de denrées vitales. Les premiers à en souffrir sont les enfants. La clinique de Harawa, à 40 km à l’est de Syrte, les voit affluer, souffrant de maux liés au manque d’eau potable. Ainsi, cet enfant d’un an, Icham, rencontré par un journaliste de l’AFP. Depuis deux jours, il vomit et souffre de forte fièvre.

“Il n’y a pas de nourriture, d’eau, d’essence, ni d’électricité. Les enfants n’ont plus de lait. Cela fait des jours que nous ne mangeons que des macaronis”, raconte un commerçant qui s’est enfui avec une soixantaine de proches. Chaque jour, des convois de véhicules chargés de familles quittent la ville, avec des enfants apeurés, sans savoir où ils vont aller. “J’ai vu environ 120 patients depuis ce matin, et 70% sont des enfants”, compte le Dr Valentina Rybakova. Cette Ukrainienne, qui travaille depuis huit ans en Libye, qualifie la situation de “grave crise humanitaire”. La clinique manque de médicaments et surtout d’infirmières pour accueillir les patients.

Face à la clinique, une mosquée sert de lieu de rassemblement aux combattants. Armés, ils accompagnent aussi leurs proches dans la clinique. Parfois ils tirent en l’air en signe de victoire. Des coups de feu qui empêchent les enfants de tourner la page, alors qu’ils sont traumatisés par les explosions qui ont rythmé des semaines de bataille.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Dim 2 Oct - 17:39

Libye : 10.000 missiles de Kadhafi dans la nature
FRANCE INFO - 15:33
Selon l’Otan, ces 10.000 missiles ont disparu des entrepôts de l’armée libyenne avant que le CNT (Conseil National de Transition) n’en prenne le contrôle. L’Otan craint qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains.
Plusieurs milliers de missiles sol-air (anti-avion) auraient disparu en Libye avant la fuite de Mouammar Kadhafi selon les informations de nos confrères allemands du Spiegel. Et c’est le président du comité militaire de l’Otan, l’amiral Giampaolo Di Paolo, qui l’a révélé aux députés allemands lors d’une réunion secrète. Le militaire explique qu’ils "représentent une sérieuse menace pour l’aviation civile."

Dix mille, dont on ignore le type exact, c’est le double du chiffre avancé hier par le général Mohamed Hadia. Pour sa part, l’officier chargé de l’armement au sein du CNT estime à 5.000 le nombre de SA-7 (missiles sol-air de fabrication soviétique) "toujours manquants et dans la nature" avant d’ajouter qu’il "est possible que certains de ces missiles soient tombés entre de mauvaises mains à l’étranger."

Disparition de 10.000 missiles libyens, le précisions de Grégoire Lory à Bruxelles (0'44")

Déjà en novembre 2002, des combattants d’Al-Quaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) avaient utilisé ce genre de missiles contre un avion de ligne israélien à Mombasa au Kenya, sans faire de victimes.

La situation est plus problématique encore pour les Libyens car les États-Unis ont fourni à la Libye de l’argent et des experts pour démanteler les stocks du dictateur en fuite. Avant de quitter Tripoli, l’ancien "guide" libyen avait distribué à ses partisans une partie du matériel de son armée.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  spike le Lun 3 Oct - 18:32


Le village natal de Kadhafi sous le contrôle des combattants du CNT

Selon des médecins sur place, Qasr Abou Hadi est désormais totalement libre de forces pro-Kadhafi.

Le village natal du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, Qasr Abou Hadi, est désormais sous le contrôle des combattants du Conseil national de transition (CNT), ont rapporté des médecins s'étant rendus lundi dans ce village situé à la lisière de la ville de Syrte.

«Abou Hadi est totalement libre» de forces pro-Kadhafi, a dit à l'AFP le docteur Taha Soultane dans un hôpital de campagne implanté dans la banlieue est de Syrte. «Notre équipe médicale est revenue du village et nous a dit qu'il a été libéré», a-t-il indiqué.

Il a ajouté que deux combattants du CNT ont été tués lundi au front sur un autre point dans l'est de Syrte, et six autres ont été blessés.

La prise de la localité de Qasr Abou Hadi, où le colonel Kadhafi serait né sous une tente en 1942, représente une victoire symbolique pour les combattants du CNT dans leur lutte pour éradiquer l'héritage de l'ancien dirigeant en fuite.

Plus tôt, un combattant, Ali Awaz, avait indiqué que les forces pro-Kadhafi qui restaient autour de Qasr Abou Hadi ne combattaient plus que pour leur survie.

«Ils combattent pour leur vie. Ils ne combattent plus pour un système ou un objectif quelconque», a-t-il affirmé.

(Source AFP)
http://www.liberation.fr/monde/01012363519-le-village-natal-de-kadhafi-sous-le-controle-des-combattants-du-cnt
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Lun 3 Oct - 20:52

Libye : Le CNT annonce un nouveau gouvernement provisoire
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/10/03/004-libye-gouvernement-cnt.shtml
Le président du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, a annoncé lundi la formation d'un nouveau gouvernement provisoire jusqu'à la chute de Syrte, un des derniers bastions des partisans du colonel Kadhafi. Le CNT s'est engagé à organiser des élections huit mois après la fin des combats.

Cette annonce intervient après l'échec des discussions le 18 septembre sur la formation d'un gouvernement.


Le nouvel exécutif a des allures d'un remaniement ministériel. Mahmoud Jibril, garde son poste à la tête du gouvernement et conserve le portefeuille des Affaires étrangères.

Les titulaires des ministères du Pétrole, des Finances, de l'Information et celui de la Défense demeurent également en place.

Moustapha Abdeljalil a toutefois indiqué que le poste de numéro deux de l'exécutif était supprimé. Il a par ailleurs annoncé la création du poste de ministre des Martyrs et des victimes de guerre, qui revient à Abdel-Rahman al-Keissah, un avocat blessé dans les combats.

Mahmoud Jibril et Moustapha Abdeljalil affirment pour leur part avoir signé une promesse dans laquelle ils s'engagent « à ne pas prendre part à tout futur gouvernement, de quelque manière que ce soit ».

Le contrôle des armes inquiète l'OTAN

Par ailleurs, le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a exhorté le CNT à sécuriser les stocks d'armes. Il revient aux nouvelles autorités libyennes de « contrôler » et « détruire » si besoin les stocks d'armes de l'ancien régime, a-t-il précisé.

M. Rasmussen a toutefois refusé de commenter les informations selon lesquelles des milliers de missiles antiaériens SAM-7, de fabrication soviétique, seraient portés manquants.

Un général libyen a évalué à 5000 le nombre de missiles disparus, mais un haut responsable de l'OTAN, l'amiral Giampaolo Di Paola, cité dimanche dans la presse allemande, les a évalués à au moins 10 000.

Les experts antiterroristes redoutent en particulier que certaines de ces armes soient tombées dans les mains de groupes comme Al-Qaïda au Maghreb (Aqmi) ou alimentent les conflits en cours au Sahel.

Sur le terrain, les forces de l'insurrection combattent toujours les soldats fidèles à Kadhafi sur deux fronts majeurs, ainsi que dans des poches du désert, dans le sud du pays. Une importante offensive serait en préparation contre le camp Kadhafi.

Le village natal de Mouammar Kadhafi, Qasr Abou Hadi, vient de tomber. Il est désormais sous le contrôle des combattants du CNT, selon des médecins de retour de ce village non loin de Syrte.

Les mêmes médecins rapportent deux morts et six blessés dans les rangs des combattants du CNT.

La prise de la localité de Qasr Abou Hadi représente une victoire symbolique pour les combattants du CNT dans leur lutte pour éradiquer l'héritage de l'ancien dirigeant en fuite.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Mer 12 Oct - 9:21

Des patrons français en Libye pour poser des jalons
FRANCE INFO - 05:35
Alors que les combats pour la libération de la Libye continuent dans certaines villes, notamment à Syrte, Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat français au Commerce extérieur emmène des dizaines de patrons prendre bouche avec les décideurs libyens. Ils couvrent tous les secteurs du savoir-faire industriel français, de l’énergie aux transports en passant par le BTP. Leur objectif commun : relancer ou nouer des contacts avec ceux qui distribueront, demain, les juteux marchés de la reconstruction de la Libye.
Marchés de la reconstruction en Libye : il ne faut pas râter le coche, explique Michel Casals, président de la chambre de commerce franco-libyenne
(0'33")


En Libye, la plupart des infrastructures pétrolières sont à reconstruire © REUTERS / Darrin Zammit Lupi

Certains, une cinquantaine, représentent des entreprises déjà présentes en Libye, comme le groupe agroalimentaire Soufflet qui vend aux Libyens des céréales et de la farine, et a investi sur place dans une usine de produits laitiers.
D’autres, qui mettent le pied sur le sol libyen pour la première fois, lorgnent sur les juteux marchés de la reconstruction, et l’enveloppe de 125 milliards d’euros dont disposerait le nouveau pouvoir en place.

Les 80 patrons qui font le déplacement dans l’avion du secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, couvrent tous les secteurs de l’industrie française. Le pétrole est particulièrement bien représenté (Total, Technip, GDF Suez…) : la Libye produisait chaque jour plus de 1,5 million de barils d’un pétrole de haute qualité avant la chute de Kadhafi. La plupart des infrastructures sont à reconstruire.
Il faut également s’attaquer aux pénuries d’eau, et aux problèmes de sécurité et de santé. Et puis la nouvelle Libye ambitionne de devenir moins dépendante de son pétrole (98% des recettes actuellement), laissant présager un afflux important de capitaux étrangers.


Mais la concurrence s’annonce féroce. D’autres pays étaient déjà très présents en Libye avant la révolution : la Chine, l’ancienne puissance coloniale italienne ou encore la Turquie.
Si "la France bénéficie de l’image d’un pays qui a aidé à la libération de la Libye (…) les cadeaux politiques ne viendront pas compenser les écarts de compétitivité ou de compétence"
, avertit Pierre Lellouche.

elle est belle la ploutodémocratie ....
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Mar 18 Oct - 20:22

Les USA discutaient d'une cyberattaque contre la Libye
http://www.lefigaro.fr/international/2011/10/18/01003-20111018ARTFIG00647-les-usa-ont-renonce-a-une-cyberattaque-contre-la-libye.php


Dans un centre de commande de l'US Air Force, à Colorado Springs. Crédits photo : © Rick Wilking / Reuters/REUTERS

Des militaires américains ont envisagé d'attaquer les communications et les systèmes de défense libyens. L'hypothèse a été rejetée, pour ne pas créer de précédent.

Le 19 mars 2011, les États-Unis tirent leurs premiers missiles de croisière Tomahawk contre des unités anti-aériennes libyennes. Dans les jours précédents, les militaires américains et l'administration Obama avaient pourtant envisagé une toute autre option pour initier, avec la coalition internationale, l'assaut contre le régime de Mouammar Kadhafi. Selon la presse américaine, il s'agissait de mettre hors d'état les radars et les missiles libyens en menant une cyberattaque.

«Le sujet a été sérieusement envisagé car cela aurait permis de paralyser la défense aérienne libyenne tout en minimisant le risque pour les pilotes», affirme un responsable du département américain de la Défense au New York Times. L'hypothèse, «minutieusement débattue», a pourtant été rejetée avant d'entrer dans les plus haute sphères de la Maison-Blanche, ont affirmé de multiples sources au quotidien américain.

«Nous manquions de temps»
Alors que la ville de Benghazi était assiégée, les militaires américains ont craint que «la cyberoffensive ne puisse pas être prête à temps», écrit le New York Times. «Nous manquions de temps», confirme un ancien responsable au Washington Post. «Une cyber-attaque contre la Libye, selon d'anciens ou actuels responsables américains, aurait pu perturber les défenses aériennes libyennes, mais ne les aurait pas détruites. Pour ça, les armes conventionnelles sont plus rapides, et plus efficaces», ajoute le quotidien.

Les responsables américains ne savaient du reste pas si Barack Obama avait le pouvoir de lancer une telle opération sans en référer auparavant au Congrès, précise le New York Times. Une résolution datant de la guerre du Vietnam oblige en effet le président à saisir le parlement pour déployer des troupes à l'étranger durant plus de 60 jours. Mais la question n'a pas encore été tranchée s'agissant des cyberattaques, qui ne constituent pas une entrée physique sur un territoire ennemi.

Selon le New York Times, les Américains ont aussi redouté qu'une cyberattaque «établisse un précédent pour d'autres pays, en particulier la Russie ou la Chine», susceptibles d'utiliser ce type de méthode. C'est «un peu comme une Ferrari que vous gardez dans votre garage et sortez juste pour de grandes courses, et pas pour un tour du pâté de maison», commente un membre de l'administration Obama. Comme si la cyberattaque était devenue la version moderne de l'arme de dissuasion massive.

Des réactions en chaîne
L'attaque sur les réseaux de communications peut en effet entraîner des réactions en chaîne d'une importance difficilement quantifiable, notamment si elle perturbe les infrastructures civiles d'un pays, comme les hôpitaux. À moindre échelle, un assaut de ce type a déjà été écarté cette année lors de la préparation de l'attaque contre la résidence d'Oussama Ben Laden. Les États-Unis ont aussi renoncé à s'attaquer au système financier irakien en 2003, pour geler les réserves de Saddam Hussein.

En revanche, les attaques ciblées sont beaucoup plus fréquentes. Plusieurs vagues de cyberattaques, dont la responsabilité a été imputée à la Chine, ont touché cette année des multinationales et des organisations telles que l'ONU. L'an dernier, le virus Stuxnet a perturbé le lancement de la centrale nucléaire iranienne de Bouchehr. Si les auteurs de cet assaut n'ont pas été démasqués, «des indices suggèrent que le virus étaient un projet américano-israélen», rappelle le New York Times.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Mer 19 Oct - 8:39

Ecoutes en Libye : la FIDH porte plainte contre la société française Amesys
FRANCE INFO - 07:28
Amesys, filiale française de Bull, est une curieuse PME, spécialisée entre autres dans l’interception électronique. Selon la Fédération internationale des ligues des Droits de l’Homme, c’est elle qui aurait vendu à Kadhafi en 2007 de quoi mettre sur écoute toute la population libyenne, et surtout traquer et éliminer l’opposition.
L’ONG s’apprête donc à déposer plainte, avec constitution de partie civile, pour complicité de torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Selon la plainte de la FIDH que France Info a pu consulter, Amesys, dont le siège se trouve à Boulogne-Billancourt, a fourni à la Libye, dès 2007, un système d’interception des communications appelé Eagle, associé à un logiciel Glint permettant d’enregistrer, décoder, stocker et redistribuer les communications internet, satellite, ou téléphoniques qu’elles soient passées d’une cabine ou d’un portable.

Ce sont des journalistes du Wall Street Journal visitant les ruines du centre de surveillance des communications de Mouammar Kadhafi qui ont mis la main sur des documents confondants signés Amesys, des notices d’utilisation de leur système d’écoute à grande échelle. Documents apportant la preuve qu’un "big brother" à la française avait été implanté en Libye.

Or, selon la FIDH, les dirigeants de cette entreprise française ne pouvaient ignorer à quel type de régime ils prêtaient leur concours - même si c’est aussi en 2007 que Mouammar Kadhafi plantait sa tente caïdale dans la cour de l’Élysée. D’où ce chef d’accusation : "complicité de torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants".

La FIDH accuse Amesys de complicité de tortures et mauvais traitements Explications d’Eric Kervellec (1'05")

Enfin, l’ONG s’interroge sur le rôle de l’État français dans cette affaire. L’exportation de matériel sensible de ce type ne peut théoriquement avoir lieu sans son autorisation expresse. Or aucune autorisation n’aurait été délivrée à la société Amesys.
En outre, des spécialistes français du renseignement militaire seraient allés former leurs homologues libyens dans ces années-là, aux côtés d’ingénieurs d’Amesys.
Le 2 septembre dernier, le député socialiste Christian Paul a même réclamé des explications au gouvernement, dans une question écrite. (Voir notre article)

.......................................
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  Lib le Jeu 20 Oct - 13:57

Le CNT annonce la capture de l'ex-dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi


http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/10/20/libye-syrte-dernier-bastion-kadhafiste-serait-tombe_1590936_1496980.html#ens_id=1481986&xtor=RSS-3208


(Désolé, je ne peux toujours ps faire de copier/coller )

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  Lib le Jeu 20 Oct - 14:02

Dans l'article, ils disent qu'ils est blessé aux guiboles mais en vie, Al Jazeera l'annonce mort et la télé Libyenne pro Kadhafi dément la capture.

Wait and see.

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Ven 21 Oct - 8:59

La mort de Kadhafi évite-t-elle un procès gênant ?
FRANCE INFO - HIER, 20:25
La mort du "Guide" libyen à Syrte met fin à la perspective d’un long procès, qui risquait de diviser le pays et de gêner certains gouvernements étrangers, et des compagnies pétrolières, qui ont signé de nombreux accords depuis le retour de la Libye dans le concert des nations au début des années 2000. Mais elle empêche les nouvelles autorités de démontrer leur capacité à mettre en place des structures judiciaires démocratiques.
La Libye ne connaîtra pas de long procès à la Milosevic ou à la Saddam Hussein. La mort de l’ex-“Guide” de la révolution libyenne dans la ville de Syrte ce matin éteint automatiquement toute procédure éventuelle.

Un procès qui s’annonçait fleuve et à haut risque. Le cas d’Hosni Moubarak en Egypte montre les tensions que provoquent les audiences et celui de Kadhafi aurait risqué de rallumer des divisions dans un pays déchiré. Mais d’un autre côté, sa mort empêche le nouveau pouvoir de démontrer sa capacité à mettre en place une structure judiciaire démocratique. Le procès de Saddam Hussein, en Irak, avait été reconnu, même si les conditions de son exécution avaient été contestées.

Cynisme
La perspective de voir révélées des informations potentiellement gênantes pour certains gouvernements ou pour des compagnies pétrolières s’éloigne aussi. En effet, depuis que la Libye kadhafiste est sortie de son isolement, par le truchement de sa lutte conte al-Qaïda, au début des années 2000, des milliards de dollars de contrats ont été signés. Ils concernaient la reconstruction du pays et de ses infrastructures pétrolières. Entre les négociations menées avec plusieurs Etats occidentaux et les accords conclus avec des compagnies pétrolières telles l’Italienne ENI, la française Total ou la britannique BP, un Kadhafi dans le box des accusés aurait pu faire des révélations peu souhaitées par les différents protagonistes.


Sa mort pose aussi une autre question, après l’élimination de Ben Laden et les “attaques ciblées” portées contre des chefs talibans ou d’Al Qaïda : “Prétendre qu’il vaut mieux pour tout le monde qu’il ait été tué et non capturé revient à dire que la voie légale présente des désavantages, ce qui équivaut à rendre les armes face au cynisme”, dénonce Rosemary Hollis, qui dirige les études proche-orientales à la City University de Londres. Et tout comme Ben Laden, sa mort violente risque, pour certains, d’en faire un martyr.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Ven 21 Oct - 9:38

LIBYE. L'Otan reconnaît la perte de 10.000 missiles sol-air
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111002.OBS1522/libye-l-otan-reconnait-la-perte-de-10-000-missiles-sol-air.html
Un responsable militaire évoque "une sérieuse menace pour l'aviation civile".



La trace d'au moins 10.000 missiles sol-air a été perdue en Libye, a estimé un haut responsable militaire de l'Otan, cité dimanche 2 octobre par le site internet de l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel".

Une information qui confirme ce qu'écrivait Le Nouvel Observateur dès le 14 septembre dernier : notre envoyé spécial en Libye, Jean-Paul Mari, avait fait état de l'absence totale de surveillance des arsenaux libyens. Des montagnes d'armes à la pointe de la technologie, laissées à la disposition des pillards dans l'indifférence générale.

Des missiles peut-être "tombés entre de mauvaises mains"

Selon "Der Spiegel", le président du Comité militaire qui regroupe les chefs d'état-major des pays de l'Otan, l'amiral Giampaolo Di Paola, a tenu une réunion secrète avec des députés allemands lundi dernier, dans lequel il a exprimé les inquiétudes de l'Alliance atlantique.

"Plus de 10.000 missiles sol-air" qui représentent "une sérieuse menace pour l'aviation civile" pourraient sortir de Libye et se retrouver dans de mauvaises mains "du Kenya à Kunduz" (Afghanistan), leur a déclaré l'amiral, selon le magazine.

Estimations du simple au double

Le chiffre évoqué par l'amiral Di Paola est cependant le double de celui donné samedi à Benghazi par un responsable militaire du nouveau régime libyen, interrogé sur le risque que de telles armes susceptibles de servir à des attentats contre des avions civils tombent entre les mains d'Al-Qaïda.

Le général Mohamed Adia, chargé de l'armement au sein du ministère de la Défense du Conseil national de transition (CNT), avait estimé à "environ 5.000" le nombre de SAM-7 "toujours manquants et dans la nature".

"Malheureusement, il est possible que certains de ces missiles soient tombés entre de mauvaises mains (...) à l'étranger", avait-il reconnu.

Al-Qaïda au centre des inquiétudes

Plusieurs pays occidentaux se sont inquiétés de la dissémination de ces missiles sol-air de courte portée et de leur utilisation par des groupes terroristes, en particulier Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), contre des avions civils. Les Etats-Unis notamment ont fourni des experts et de l'argent pour démanteler les stocks existants.

De nombreux stocks d'armes et de munitions de l'armée du colonel Kadhafi ont été pillés depuis le début en février de la révolution contre le régime du "guide" libyen, qui a également distribué une partie de ses armements à ses partisans en fuite.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Ven 21 Oct - 12:19

Libye, entre coûts de la guerre et bénéfices de la reconstruction
EMMANUEL CUGNY - 08:49
Avec la mort de Mouammar KADHAFI, une page est donc tournée dans l’histoire de la Libye. Sur le plan économique, c’est l’heure du bilan pour les occidentaux... entre le coût de l’engagement militaire et les retombées attendues avec la reconstruction du pays.
Ecoutez la chronique d’Emmanuel Cugny (2'55")

C’est une autre facette de cette actualité… vous avez raison… mais attention de ne pas tomber dans l’amalgame. Objectivement, il serait imprécis – pour ne pas dire malhonnête – de comparer les sommes dépensées par les forces armées occidentales (à fortiori les troupes françaises) avec ce que d’aucuns appellent déjà les « bénéfices » de la guerre… je veux évidemment parler des mirifiques contrats que nos entreprises s’apprêtent à signer pour reconstruire le pays. Le raccourci est tentant mais, économiquement, ne tient pas : jusqu’à preuve du contraire, les « marchands d’armes » n’ont pas de filiales destinées à reconstruire les écoles, les routes ou les bâtiments qu’ils ont détruit au préalable. Encore une fois : attention au mélange des genres dont se délectent les meilleurs populistes de tous bords… l’économie leur offre, malheureusement, parfois, un beau terrain de jeu.

Cela n’empêche pas de faire un bilan… d’abord, combien aura coûté notre engagement militaire en Libye ?

Si je vous dis que les chiffres prêtent à polémique, cela ne vous étonnera pas ! 950 bombes, 430 missiles HOT, 240 missiles air-sol… quelque 1500 roquettes et 3000 obus… le tout pour 320 millions d’euros selon le chiffre officiel communiqué par le ministère de la Défense courant septembre. Chiffre revu à la hausse en octobre par le chef d’Etat major des Armées à 430 millions… si la guerre se poursuivait jusqu’en décembre ! Or, elle est censée s’être arrêté hier avec la mort de Kadhafi. 430 millions d’euros officiellement… pour information : le budget français annuel de la défense s’élève à 31 milliards d’euros. Par contre, personne ne le cache : il va falloir regonfler nos stocks d’armes.

Et la reconstruction de la Libye ?... combien peut-on en attendre ?

Encore une fois : comparaison n’est pas raison… mais les ordres de grandeur n’ont rien à voir. On parle d’un marché potentiel de 130 milliards de dollars à se partager… les quelque 80 chefs d’entreprises français qui ont fait le déplacement de Tripoli la semaine dernière avec le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Pierre LELLOUCHE, ont pu mesurer l’ampleur du chantier. Dans le cadre de la reconstruction, le secteur du bâtiment a évidemment sa carte à jouer… l’avenir du tourisme local en dépend beaucoup (les paysages libyens sont très prisés par les amoureux de l’aventure et les tour-opérateurs sont déjà à l’affut)... sinon, il y a bien sûr le pétrole et le gaz qui sont les premiers leviers de croissance du pays. La Libye : eldorado pour investisseurs… selon l’OCDE, l’économie libyenne connaîtra cette année une récession proche de 20% avant de retrouver le chemin de la croissance en 2012... aujourd’hui, le pays n’est endetté qu’à hauteur de 3,3% du PIB. Mais les investisseurs ne devront pas être dupes des capacités du Conseil National de Transition au pouvoir à surmonter ses divisions et à investir lui-même dans la démocratie… les droits humains valent plus que tous les milliards de dollars dépensés en armements ou en investissements.

...........

ben moi je vais le faire le raccourci.
bousillez tout, plus vous détruirez, plus ça nous fera du fric à reconstruire ....
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Ven 21 Oct - 18:41

L’Otan ne savait pas que Kadhafi se trouvait dans le convoi bombardé
FRANCE INFO - 16:24
La coalition internationale est revenue aujourd’hui sur le raid aérien de Syrte qui a précipité la mort de Kadhafi. Expliquant notamment avoir bombardé 11 véhicules, sur un convoi de 75 voitures qui roulait à vive allure vers le sud.


Un combattant montre l'endroit où Kadhafi a été extirpé, hier. Près d'une voiture bopmbardée par l'Otan, à Syrte.
© REUTERS/ Esam Al-Fetori

Un heureux concours de circonstances ? L’Otan a confessé aujourd’hui ne pas savoir que Kadhafi se trouvait dans le convoi que la coalition a bombardé, hier matin, à Syrte. Cela dit, le convoi n’était pas vraiment passé inaperçu : près de 80 voitures, lourdement armées, qui roulent à toute allure - tout cela laisse supposer qu’un hôte de choix s’y trouve...

Dans un communiqué, l’Otan raconte : “à environ 08H30 (06H30 GMT) jeudi, l’aviation de l’Otan a frappé onze véhicules militaires pro-Kadhafi qui faisaient partie d’un convoi d’environ 75 véhicules roulant dans la banlieue de Syrte. Ces véhicules armés quittaient Syrte à vive allure et tentaient de forcer leur passage", ajoute-t-il. Ils "transportaient une quantité substantielle d’armes et de munitions qui représentaient une menace sérieuse pour la population locale.”

Au début, un avion de l’Otan - un avion français, un Mirage-2000 avait expliqué dès hier Gérard Longuet, le ministre de la Défense - a détruit un véhicule. Celui en tête du convoi. Les autres voitures se sont alors dispersées.
Mais un groupe d’une vingtaine de véhicules est resté ensemble, et s’est dirigé, à vive allure, vers le sud.

L’Otan a donc “pris pour cible ces véhicules”. La coalition tient à préciser : “au moment des tirs, l’Otan ne savait pas que Kadhafi était dans le convoi. L’intervention de l’Otan était destinée uniquement à réduire la menace contre la population civile, comme le requiert notre mandat de l’ONU (...) L’Otan ne prend pas pour cible des individus.”

L’identité de Kadhafi n’a été découverte qu’après, “à partir de sources publiques et du renseignement allié”. L’Otan conclut, bien pudiquement, que la frappe a probablement contribué à la capture de Kadhafi.
Effectivement, des combattants libyens sont ensuite intervenus, ont détruit les véhicules et en ont extirpé Kadhafi.

........
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Ven 21 Oct - 18:43

Mort de Kadhafi : Amnesty international évoque l’hypothèse d’un "crime de guerre"
FRANCE INFO - 13:59
Invité ce matin de France Info, Francis Perrin, le vice-président d’Amnesty International France juge justifiée la demande d’enquête sur la mort de Kadhafi formulée par l’ONU. Et avec beaucoup de prudence, il envisage que cette mort soit en fait "une exécution extra-judiciaire ou un crime de guerre".
Mort de Kadhafi : la réaction de Francis Perrin d’Amnesty international France avec Bernard Thomasson (3'04")

Nous avons demandé au CNT qu’une enquête exhaustive indépendante et internationale soit conduite sur les conditions de la mort du colonel Kadhafi. Est-ce qu’il a été tué avant ou après avoir été arrêté ? Si c’est après, comme certaines images semblent le montrer ou le suggérer, cela s’appelle une exécution extra-judiciaire ou un crime de guerre et c’est quelque chose qui doit faire l’objet d’une enquête et être sanctionné. Mais ma phrase commence par un si” a précisé Francis Perrin.

Et il ajoute : “Nous parlons de justice, c’est essentiel. Pour qu’une société puisse tourner une page en toute clarté, il faut la vérité et la justice. Et cela passe par des procès équitables” pour les proches de Kadhafi ou des dirigeants libyens de l’ancien régime.

et pour ben laden il appelle ça comment ?????????????
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  Invité le Ven 21 Oct - 20:23

09h15 le neuf-quinze
KADHAFI, BHL, ET LA QUESTION SANS RÉPONSE
Par Daniel Schneidermann le 21/10/2011
Allons, avouez: quelle vidéo préférez-vous ? Quand il est encore debout, ensanglanté, porté, molesté, par les combattants qui vont le lyncher ? Quand il gît à l'arrière de la camionnette, agonisant ou déjà mort ? Laquelle avez-vous davantage regardé, pour tenter de déchiffrer sur les plans saccadés les indices de la mort ou de la vie ? Combien de fois avez-vous regardé chacune d'entre elles, jeudi après-midi, pour tenter de les raccorder entre elles, de reconstituer l'impossible fil chronologique des dernières minutes de la vie de Kadhafi ? Kadhafi après Ben Laden, après Saddam Hussein: derniers instants filmés par les soldats, les combattants, les bourreaux, et livrés bruts, en rushes, avant montage, à la planète. Profusion d'images qui n'épuiseront jamais les points d'ombre, les questions.

Il n'y aura jamais de procès Kadhafi: cela n'arrange-t-il pas beaucoup de monde, des gouvernements occidentaux aux compagnies pétrolières ? Cette question que chacun se pose, Patrick Cohen la pose à BHL. Car BHL est là, ce matin, sur France Inter, on se réveille avec lui après avoir soupé hier soir en sa compagnie sur Canal+ et France 2. Qui dit Libye dit BHL (comme le regrette sur son compte Twitter Vanessa Descouraux, journaliste d'Inter plusieurs fois envoyée spéciale dans les révolutions arabes: "dommage, on aurait pu inviter quelqu'un qui connait la Libye et les Libyens.") Mais il faut que BHL soit là, pour éviter que les questions soient posées. Attention! avertit immédiatement BHL à l'adresse de Cohen. Vous êtes tout près de la théorie du complot ! Vous n'y êtes pas encore, mais vous vous approchez de la zone interdite. Kadhafi a été achevé par des jeunes gens sympathiques et un peu énervés, il faut les comprendre, je le regrette, tout le monde le regrette, le CNT le regrette, je le sais, je leur ai parlé, mais c'est ainsi, on ne fait pas d'omelette, etc. BHL n'interdit rien, ne censure rien, il n'est pas maire de Puteaux, il ne va pas tenter de faire acheter tous les exemplaires de France Inter dans les transistors, mais il est là, ce matin, pour borner les curiosités, en plein jour, au vu et au su de chacun, puisque c'est ainsi qu'il sied de procéder.

Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Oui, l'hypothèse du lynchage dans l'ivresse de la capture, dans la fureur de la victoire, est évidemment plus vraisemblable que celle de l'ordre d'exécution donné et suivi par une autorité centrale, mais on pourrait tenter de savoir. On pourrait suggérer au CNT de mener une enquête officielle sur les circonstances de la mort de Kadhafi. Il devait bien, dans les parages, se trouver des éléments de ce qu'on peut appeler une armée régulière, puisque BHL confesse avoir téléphoné dans la nuit "au colonel dont dépend l'unité qui a arrêté Kadhafi". On ne le fera pas, personne ne le demande, personne n'en émet même l'idée. On ne saura sans doute jamais. Et resteront donc face à face, comme toujours, BHL et les questions sans réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Ven 21 Oct - 20:47

'sont limites terroristes sur fr.inter .....

d'abord y'a pas de forces spéciales en libye, et ensuite bhl est porte parole de l'élysée.
ou le contraire. la preuve ils l'ont bombardé sans le savoir (presque par erreur ??^^)
mais qu'est ce que je dis moi ???

ps: au fait, pour bombardement maintenant il faut comprendre missile de ultrahaute technologie et precison sur cible préalablement certifiée et acquise par un drone.
fini les bombinettes d'antan.décidément rien n'évolue aussi vite que les materiels militaires.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Sam 22 Oct - 10:32

Les milliards cachés de Mouammar Kadhafi
http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/10/22/les-milliards-caches-de-mouammar-kadhafi_1592193_1496980.html


Mouammar Kadhafi a fait sortir secrètement de Libye pour les investir à l'étranger plus de 200 milliards de dollars, soit le double de la somme avancée jusqu'ici par les gouvernements occidentaux, a affirmé vendredi le quotidien américain Los Angeles Times.
Selon le journal, qui cite des haut responsables libyens anonymes, des membres de l'administration américaine ont découvert au printemps dernier que le régime libyen possédait quelque 37 milliards de dollars sur des comptes et dans des investissements aux Etats-Unis. Les responsables américains ont rapidement gelé ces avoirs afin d'empêcher que des proches du leader libyen ne les transfèrent ailleurs, indique encore le Los Angeles Times. Les gouvernements français, italiens, britannique et allemand auraient saisi de leur côté quelque 30 milliards de dollars. Des enquêteurs avaient précédemment estimé que Kadhafi avait peut être détourné 30 autres milliards de dollars autre part qu'aux Etats-Unis sur un total de quelque 100 milliards de dollars.

Des enquêtes approfondies des autorités américaines, européennes et libyennes ont cependant établi que Kadhafi a fait passer secrètement pendant des années plusieurs dizaines de milliards de dollars à l'étranger pour se livrer à des investissements lucratifs dans presque chaque grand pays du Moyen-Orient et d'Asie du Sud-Est, poursuit le journal. La plupart de ces fonds étaient placés dans des institutions gouvernementales libyennes comme la Banque Centrale de Libye, la Compagnie pétrolière libyenne, la Banque extérieure de Libye, ainsi que des compagnies d'investissements telle que la Libya African Investment Portfolio. Kadhafi et les membres de sa famille pouvaient cependant accéder à n'importe lequel de ces fonds s'ils en avaient le désir, indique encore le Los Angeles Times.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Sam 22 Oct - 13:38

Mort de Kadhafi : il n’y aura pas d’autopsie
france info
"Il n’y aura pas d’autopsie aujourd’hui, ni un autre jour. Personne n’ouvrira le corps" de Mouammar Kadhafi, ce sont les mots du porte-parole du conseil militaire de Misrata, Fathi Bachagha.

La dépouille de l’ancien dictateur est exposée dans une chambre froide proche du marché de la ville depuis hier. Les Libyens se succèdent pour voir le cadavre de leur ancien "guide", formant une queue de plusieurs centaines de mètres devant les lieux.

Depuis la mort du colonel jeudi dernier, différentes ONG comme la Croix-Rouge ou Human Right Watch demandaient une autopsie pour savoir s’il avait été exécuté ou s’il avait été tué lors d’un échange de coups de feu.

...............................................................
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Dim 23 Oct - 13:49

Libye: Selon l'autopsie, Kadhafi est mort par balle
http://www.20minutes.fr/monde/libye/810954-libye-selon-autopsie-kadhafi-mort-balle
Mouammar Kadhafi a succombé à une blessure par balle, a déclaré dimanche un médecin légiste ayant participé à l'autopsie de son corps. «Il est mort d'une blessure par balle. C'est évident», a dit le médecin.

L'ex-dirigeant libyen a été tué jeudi dans des circonstances encore floues après avoir été capturé alors qu'il tentait de fuir Syrte, sa ville natale tombée le même jour après deux mois de siège. Son autopsie a été pratiquée par des médecins légistes libyens dans une morgue de Misrata, où la dépouille de l'ancien «Guide» avait été transférée jeudi et exposée dans une chambre froide.



Le rapport d'autopsie va être remis au procureur général de Libye. «Mais tout sera rendu public, rien ne sera caché», a poursuivi le médecin légiste.

Selon Mahmoud Djibril, Premier ministre démissionnaire du gouvernement du Conseil national de transition (CNT), Kadhafi a succombé à une blessure par balle à la tête reçue lors d'une fusillade entre ses gardes et les «thuwars», les combattants du CNT, alors qu'il était transporté vers un hôpital. Le médecin n'a pas détaillé la localisation de la blessure mortelle.

Le Haut Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme, de nombreuses ONG de défense des droits de l'homme et la veuve de l'ancien guide, réfugiée en Algérie, ont demandé l'ouverture d'une enquête sur les circonstances de sa mort.

Par ailleurs, le corps de l’ex-dictateur sera rendu à ses proches, a annoncé Ahmed Jibril, un responsable du Conseil national de transition (CNT).
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Lun 24 Oct - 12:03

La nouvelle Libye, libre et islamique
FRANCE INFO - 11:31
La Libye était en fête ce week-end. Les nouvelles autorités du pays ont proclamé la libération du pays lors d’une cérémonie à Benghazi. Un jour historique après quarante-deux ans passés sous le règne de Mouammar Kadhafi.
Dans son discours, le président du Conseil National de Transition Moustapha Abdeljalil a annoncé que la charia, la loi islamique, constituerait la "source première" du droit dans le pays. Une déclaration qui suscite des interrogations quant à la nature du futur régime.

Sans surprise, les premières félicitations sont venues des leaders de la coalition internationale intervenue pour soutenir la rébellion libyenne. Paris a salué "le courage, l’unité, la dignité" du peuple libyen tandis que Londres a évoqué une "victoire historique pour le peuple libyen". Le président américain Barack Obama a pour sa part salué le début d’une "nouvelle ère de promesses" .

Pourtant cette "déclaration de libération" prononcée hier à Benghazi, symbole du soulèvement contre la dictature de Mouammar Kadhafi laisse derrière elle des sentiments mitigés. Car le président du CNT Moustapha Abdeljalil a été clair : "En tant que pays islamique nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue", a-t-il souligné.

A Tripoli, les explications d’Isabelle Labeyrie, envoyée spéciale de France Info (1'02")

Première conséquences concrètes, des banques islamiques vont ouvrir qui "interdiront l’usure (...) selon la tradition islamique". Mais c’est surtout les femmes qui pourraient être les premières concernées. En effet la loi sur le divorce et le mariage qui, sous le régime de Mouammar Kadhafi, interdisait la polygamie et autorisait le divorce, ne sera désormais plus en vigueur.


Des élections générales dans un an

Des pourparlers sont en cours pour la formation d’un gouvernement intérimaire. Les négociations risquent d’être compliquées par de multiples luttes de pouvoir : libéraux contre islamistes, tensions régionalistes, rivalités tribales, ambitions individuelles ou pour le contrôle des revenus du pétrole... Selon la feuille de route annoncée par le CNT, des élections constituantes devraient avoir lieu d’ici huit mois maximum, suivies d’élections générales un an après au plus tard.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message  ivo le Mer 26 Oct - 19:11

La reddition annoncée du fils Kadhafi, Saïf al Islam
FRANCE INFO - 18:03
L’annonce provient d’un haut responsable militaire du CNT, le Conseil national de transition désormais au pouvoir en Libye. Le fils du dictateur déchu, Saïf al Islam Kadhafi, et l’ancien chef du renseignement libyen, en fuite, proposeraient de se rendre la Cour pénale internationale, à la Haye.

On disait les deux hommes, Saïf al Islam et Abdallah al Senoussi, dans l’extrême sud-ouest de la Libye, prêts à passer en Algérie ou au Niger. Le CNT aurait retrouvé leur trace grâce à l’interception de conversations par téléphone satellite. Celui que l’on présentait comme le dauphin du dictateur posséderait un faux passeport libyen. C’est le dernier fils de Kadhafi à courir encore : trois autres ont été tués dont Mouatassim, mort le même jour que son père à Syrte jeudi dernier, deux -Hannibal et Mohamed- sont réfugiés en Algérie avec la veuve du dictateur et sa fille Safia, et un dernier, Saadi, ancien footballeur, serait au Niger.

Saïf al Islam et Abdallah al Senoussi se savent visés par un mandat d’arrêt de la CPI de La Haye, et poursuivis pour crimes contre l’humanité. Interpol est aussi à leurs trousses. C’est sans doute pour cela, se sachant traqués de toute part, qu’ils proposeraient aujourd’hui de se rendre directement à la justice internationale. Ils seraient en train de chercher à passer un accord avec un pays voisin. Mais la Cour pénale dit ne pas avoir davantage d’information, et encore moins de confirmation directe.

Selon l’un de ses anciens gardes du corps cité par Reuters, Saïf al Islam était en effet ces derniers temps terrorisé. Il aurait fui Bani Walid la semaine dernière parce qu’il craignait d’être visé par un tir d’obus de mortier, mais il restait en contact permanent avec son père, jusqu’à la capture et la mort de ce dernier.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum