Derniers sujets
» flicage total du net
par ivo Aujourd'hui à 9:05

» ... 14/18 ...
par ivo Aujourd'hui à 9:00

» la phrase du jour
par ivo Aujourd'hui à 8:29

» afrique du sud
par ivo Aujourd'hui à 8:08

» Today's joke
par ivo Aujourd'hui à 8:03

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Aujourd'hui à 7:54

» retraites
par ivo Hier à 7:58

» armement><désarmement
par ivo Dim 17 Sep - 8:09

» Necronomacron
par ivo Sam 16 Sep - 9:25

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» immigration ...
par ivo Sam 16 Sep - 8:41

» homophobie dans le monde ...
par ivo Sam 16 Sep - 8:23

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» Etats-Unis
par ivo Ven 15 Sep - 8:55

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» les "joies" du sport ...
par ivo Ven 15 Sep - 8:26

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 14 Sep - 9:06

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Jeu 14 Sep - 7:29

» macronie
par ivo Mer 13 Sep - 9:28

» droites extremes
par ivo Mer 13 Sep - 9:12

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mer 13 Sep - 8:10

» Yemen
par ivo Mer 13 Sep - 7:54

» Birmanie
par ivo Mer 13 Sep - 7:53

» egypte
par ivo Mar 12 Sep - 9:28

» Philippines
par ivo Mar 12 Sep - 9:07

» pologne
par ivo Mar 12 Sep - 8:55

» Nazisme.
par ivo Mar 12 Sep - 8:24

» les fous de dieu
par ivo Lun 11 Sep - 8:53

» Réflexion sur le sexisme
par ivo Lun 11 Sep - 8:37

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Lun 11 Sep - 7:52

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Sam 19 Aoû - 19:33

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

Djibouti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Djibouti

Message  ivo le Sam 19 Fév - 10:27

Djibouti : heurts entre policiers et manifestants d’opposition
Des heurts ont éclaté ce soir entre manifestants et policiers qui ont fait usage de grenades lacrymogène, à l’issue d’un grand rassemblement de l’opposition dénonçant le régime du président Ismaël Omar Guelleh.

Des détonations pouvaient être entendues autour du stade Gouled dans la caiptale, où au moins deux voitures étaient en flammes et plusieurs véhicules aux vitres brisés ont été endommagés par les protestataires
.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Djibouti

Message  ivo le Sam 19 Fév - 18:47

Djibouti : arrestation de leaders de l’opposition au lendemain d’une violente manifestation
Un policier et un manifestant ont été tués vendredi soir lors de violences qui ont éclaté à l’issue d’une manifestation de l’opposition dans la capitale djiboutienne. Trois des principaux dirigeants de l’opposition ont été arrêtés.
Les manifestants contestent le pouvoir en place et réclame le report de l’élection présidentielle du 8 avril.


A l’issue d’une nouvelle manifestation de l’opposition djiboutienne, de violents accrochages ont opposé les forces de l’ordre à des groupes de manifestants dans le centre de la capitale. Des manifestants qui ont "saccagé, détruit, pillé et brûlé de nombreux biens", selon les autorités.
Les deux morts sont un policier et un manifestant renversé par une voiture de police. Une dizaine d’autres policiers ont été blessés, l’un d’eux se trouve entre la vie et la mort.


Les violences avaient éclaté vendredi soir près de stade de Gouled à l’issue d’un rassemblement de plusieurs milliers de partisans de l’opposition. Laquelle exige le départ du président Guelleh au pouvoir à Djibouti, et revendique l’exemple des révolutions egyptienne et tunisienne.

Des leaders de l’opposition arrêtés
Ces affrontements ont cessé en fin de soirée dans la capitale, mais se sont poursuivis de façon sporadique dans la banlieue populaire de Balbala d’où provenaient de nombreux manifestants.
Les heurts ont repris au même endroit dans la matinée, alors que la situation restait calme dans le centre de la capitale, quadrillée par les forces de l’ordre.

Au lendemain de ces violences, trois des principaux dirigeants de l’opposition ont été arrêtés et placés en garde à vue. Aden Robleh Awaleh, Ismaël Guedi Hared et Mohamed Daoud Chehem sont respectivement présidents du Parti national démocratique (PND), de l’Union pour la justice et la démocratie (UDJ) et du Parti démocratique djiboutien (PDD).



Gilles Halais, avec agences
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Djibouti

Message  ivo le Ven 1 Mar - 8:44

Djibouti: manifestations réprimées et membres de l'opposition arrêtés
http://www.rfi.fr/afrique/20130301-djibouti-manifestations-reprimees-membres-opposition-arretes
La répression des manifestations de l'opposition à Djibouti a fait au moins dix morts. Les manifestants contestent la régularité des élections législatives du 22 février dernier, et protestent aussi contre les arrestations massives dans les rangs de l'opposition.

La Fédération Internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) dénonce la violence de la police djiboutienne qui selon elle n'hésite pas à tirer à balles réelles sur les manifestants.

Florent Geel
Responsable Afrique de la FIDH:
Tous les leaders de l'opposition ont à un moment ou à un autre été arrêtés, mis en résidence surveillée dans ces trois derniers jours.

Environ 300 personnes ont été arrêtées ces trois derniers jours, et sont détenues au secret. Seuls trois opposants ont été présentés à un juge. Il s'agit de trois figures de la coalition de l'opposition, l'USM. A Djibouti, Maitre Abdillahi Zacharia, le président de la Fédération djiboutienne des droits de l'homme qui assure par ailleurs leur défense, dénonce les conditions dans lesquelles ces trois responsables de l'opposition ont été présentés à un juge. Selon lui, la défense n'a pas eu accès aux prisonniers ni au dossier d'enquête préliminaire.

Abdillahi Zacharia
Président de la FDDH:
Ces personnes qui font l'objet d'arrestations ne disposent d'aucune possibilité de se faire assister par un avocat.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Djibouti

Message  ivo le Jeu 7 Mar - 9:57

Les arrestations d'opposants se poursuivent à Djibouti
http://www.rfi.fr/afrique/20130306-arrestations-djibouti-ahmed-farah-usn
A Djibouti, les arrestations d'opposants se poursuivent. Hamed Youssouf Hamed, le président de l'Union pour le salut national (USN), coalition qui regroupe les partis d'opposition, a été arrêté. Mardi 5 mars, le porte-parole Daher Ahmed Farah a à son tour été placé en garde à vue. Trois chefs religieux sont également poursuivis devant la justice. Cet harcèlement des autorités à l'encontre des opposants viserait a enrayer la mobilisation populaire. Les forces de sécurité empêchent toute tentative de manifestations. Explications de maître Abdelahi Zakharia président de la Ligue djiboutienne de défense des droits de l'homme.

Maitre Abdelahi Zakharia
Président de la Ligue de défense des droits de l'homme

Il y a aux alentours de cinquante personnes qui sont déjà incarcérées...
commentaire:
on en a marre de ismael et son gouvernement qui ont crees le tribalisme chez nous , on veux plus d un gouvernement qui cherche un employeur non pas par son niveau d etude mais de quel tribu il est , on veux plus de ismael qui veux a lui seule et sa femme tout le bien de djibouti ,ils veulent a eux seul prendre le gouvernement et aussi le travail presidentiel ce qui est innaccepitible . personne ne peux accpter une telle injustice , nous demandons a la france et aussi a l onu de mettre au serieux l affaire de djibouti sinon nous risquons une guerre telle que dans les pays arabes
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Djibouti

Message  ivo le Mer 2 Oct - 8:51

Les drones de l'armée américaine chassés de Djibouti
http://www.rfi.fr/afrique/20131001-drones-armee-etats-unis-djibouti-camp-lemonnier
Courant septembre 2013, les drones américains ont dû mettre fin à leurs vols depuis Camp Lemonnier, à Djibouti. Après une série de crash, le Pentagone a dû se résigner à déménager ces engins un peu plus au sud, pour pouvoir continuer de mener des raids depuis cette position où Washington prévoit encore d'investir un milliard de dollars.

À l'aéroport international d'Ambouli, à Djibouti, les passagers des vols civils ont toujours la surprise de voir, par les hublots, les avions militaires stationnés à proximité de la piste. Locataires de structures sur place, les Français, les Japonais, mais surtout les Américains déploient depuis ce micro-Etat au cœur de la Corne de l'Afrique des moyens stratégiques. Ces derniers opèrent depuis Camp Lemonnier, un important détachement de transport aérien, d'avions de combat et de drones armés.

Les célèbres Predator de l'aviation américaine mènent depuis 2011 jusqu'à 16 vols de drones par jour. La demi-douzaine d'engins sans pilote effectue des missions de renseignement ou de bombardement vers l'ensemble de la Corne de l'Afrique, ainsi que vers le golfe Arabo-Persique. Leurs cibles : les combattants d'al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) au nord, et les shebabs somaliens à l'est.

Les drones, une fâcheuse tendance à se crasher

Camp Lemonnier est devenu un point-clé de la stratégie militaire américaine dans la région. Le Pentagone y déploie des troupes depuis 2003. Progressivement, cette base est devenue l'une des plus importantes au monde et la plus grande sur ce continent, accueillant jusqu'à 2 500 hommes, soit la moitié des effectifs de l'armée américaine en Afrique.

Djibouti a pourtant obtenu en septembre l'arrêt des opérations de drones depuis Camp Lemonnier. En cause : la fâcheuse tendance des drones à se crasher. Ces engins, notamment pour les anciens modèles comme le MQ-1 Predator déployé à Djibouti, restent plus exposés aux conditions météorologiques et aux erreurs de pilotage que les avions conventionnels. Au moins cinq Predator se sont écrasés sur et autour de l'aéroport d'Ambouli en deux ans, dont un en pleine zone habitée.

Déménager de Djibouti... à Djibouti

L'arrêt des opérations de drones est une mauvaise nouvelle pour le commandement américain, qui prévoit d'amplifier ses efforts sur Camp Lemonnier. Les projets de l'armée impliquent d'investir massivement dans cette base en développant l'aéroport, en construisant de nouveaux hangars et en installant un contingent de forces spéciales qui pourrait grimper jusqu'à 800 hommes. Une enveloppe évaluée à un milliard de dollars.

Pour ceux qui suivent le dossier de prêt, la décision des autorités locales n'est pourtant pas une surprise : l'inquiétude de voir un incident impliquer un appareil civil n'est pas nouvelle. L'armée américaine assure que l'arrêt des vols depuis Djibouti n'a pas eu d'incidence sur les opérations dans la région. Et pour cause : les drones sont déjà en cours de déménagement pour l'aéroport de Chabelley, à une douzaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale.

Le département de la Défense a exprimé au Congrès un besoin en urgence de 13 millions de dollars pour aménager le minimum sur place. Pour gagner en vitesse, les militaires ont même décidé de prendre de l'avance en déployant les Marines pour attaquer les travaux, en attendant que des entreprises civiles ne soient officiellement mandatées. Des Marines qui avaient déjà commencé à aménager cette piste au milieu de nulle part à partir de 2011.

Pour Camp Lemonnier, l'avenir reste ambitieux

Cet incident diplomatique ne remet pourtant pas en question l'avenir de Camp Lemonnier. Cette position reste un carrefour logistique indispensable et les vols pilotés se poursuivent. L'arrivée prochaine des forces spéciales représente de plus l'un des principaux arguments de la nouvelle stratégie américaine pour lutter contre le terrorisme dans la région.

Le Pentagone n'hésite d'ailleurs pas à déployer ses drones sur des infrastructures de moindre envergure ailleurs en Afrique. En plus de Djibouti, des avions sans pilote, armés ou non, se sont déjà installés en Ethiopie ou encore au Niger, où un appareil s'est déjà écrasé en avril dernier, quelque part entre le Mali et l'Algérie. Même chose aux Seychelles, où les autorités ont finalement demandé l'arrêt des vols de drones après un incident en 2012.

Djibouti pourrait difficilement se passer de la présence américaine à Camp Lemonnier. La manne financière reste précieuse pour ce petit Etat rentier, qui dépend très directement des loyers perçus (30 à 38 millions de dollars pour Camp Lemonnier) pour la location des différentes infrastructures logistiques et militaires. D'autant plus que les Américains participent très directement à l'entretien et au développement de l'aéroport international.

liens sur la page.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum