Derniers sujets
» Précarité
par ivo Hier à 11:01

» les fous de dieu
par ivo Hier à 10:22

» racisme quotidien
par ivo Hier à 10:16

» droites extremes
par ivo Hier à 10:06

» alimentation
par ivo Hier à 9:52

» Etats-Unis
par ivo Hier à 9:35

» un peu de douceur ....
par ivo Hier à 9:18

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Hier à 9:00

» immigration ...
par ivo Hier à 8:58

» la crise ..........
par ivo Hier à 8:53

» la phrase du jour
par ivo Hier à 7:58

» Birmanie
par ivo Hier à 7:47

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Jeu 21 Sep - 11:38

» agriculture
par ivo Jeu 21 Sep - 11:01

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Jeu 21 Sep - 10:33

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Jeu 21 Sep - 10:06

» afrique du sud
par ivo Jeu 21 Sep - 10:02

» blancs comme neige ^^
par ivo Jeu 21 Sep - 9:24

» armement><désarmement
par ivo Jeu 21 Sep - 9:11

» flicage total du net
par ivo Jeu 21 Sep - 9:06

» U.E.
par ivo Jeu 21 Sep - 8:31

» macronie
par ivo Jeu 21 Sep - 8:28

» les "joies" du sport ...
par ivo Mer 20 Sep - 8:46

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mer 20 Sep - 8:24

» ... 14/18 ...
par ivo Mar 19 Sep - 9:00

» Today's joke
par ivo Mar 19 Sep - 8:03

» retraites
par ivo Lun 18 Sep - 7:58

» Necronomacron
par ivo Sam 16 Sep - 9:25

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» homophobie dans le monde ...
par ivo Sam 16 Sep - 8:23

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 14 Sep - 9:06

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

» Yemen
par ivo Mer 13 Sep - 7:54

» egypte
par ivo Mar 12 Sep - 9:28

» Philippines
par ivo Mar 12 Sep - 9:07

» pologne
par ivo Mar 12 Sep - 8:55

» Nazisme.
par ivo Mar 12 Sep - 8:24

» Réflexion sur le sexisme
par ivo Lun 11 Sep - 8:37

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Sam 19 Aoû - 19:33

Ouganda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ouganda

Message  Invité le Jeu 12 Mai - 12:50

Reçu ceci aujourd'hui. Comme toujours, très perplexe quant aux infos venant de cette source :

Envoyé : mercredi 11 mai 2011 11:32

Objet : 12 heures pour stopper la loi anti-gays en Ouganda



Incroyable! 1 million de personnes ont déjà signé. Il ne nous reste que quelques heures avant que la loi ne soit débattue aujourd'hui -- allons jusqu'à 1,5 million. Signez maintenant et faites suivre le message ci-dessous!

Chers amis,


Dans 12 heures, l'Ouganda pourrait adopter une loi instaurant la peine de mort pour homosexualité. Une mobilisation mondiale a permis de suspendre le projet l'an dernier -- il est urgent de faire monter la pression pour appeler le Président Museveni à défendre les droits humains et stopper cette loi brutale. Signez ci-dessous et parlez-en à tous:


Signez la pétition!

Dans 12 heures, le Parlement ougandais pourrait voter une nouvelle loi brutale qui prévoit la peine de mort pour homosexualité. Des milliers d'Ougandais pourraient être exécutés - au simple motif d'être gays.

Nous avions déjà contribué à stopper cette loi, et nous pouvons encore le faire. Après une mobilisation mondiale massive l'an dernier, le Président Museveni a bloqué toute avancée sur la loi. Mais la crise politique s'intensifie en Ouganda, et les extrémistes religieux au Parlement espèrent que la confusion et la violence dans les rues détournera l'attention de la communauté internationale pendant qu'ils tenterons pour la deuxième fois de faire adopter cette loi haineuse. Nous pouvons leur montrer que le monde a toujours les yeux rivés sur eux. Si nous bloquons le vote pour un jour de plus jusqu'à la fermeture du Parlement, la loi sera enterrée pour toujours.

Nous n'avons pas de temps à perdre. Nous sommes déjà un demi-million à avoir soutenu cet appel -- allons jusqu'à un million de voix contre la peine de mort pour les gays en Ouganda dans les 12 prochaines heures -- cliquez ci-dessous pour agir, puis faites suivre le message à tous:

http://www.avaaz.org/fr/uganda_stop_homophobia_petition_fr/?vl

Être gay en Ouganda est déjà dangereux et terrifiant. Les homosexuels sont régulièrement harcelés et battus, et il y a à peine quelques mois, le militant des droits des gays David Kato (photo ci-dessus) a été sauvagement assassiné dans sa propre maison. A présent tous les personnes LGBT ougandaises sont menacées par cette loi draconienne qui impose la prison à vie pour toute personne ayant eu des relations sexuelles avec un autre individu du même sexe et la peine de mort pour les "multirécidivistes". Même les ONG luttant contre la propagation du sida risquent la prison pour "promotion de l'homosexualité", selon les termes de cette loi haineuse.

L'Ouganda est en pleine tourmente politique -- à la suite du printemps arabe, les gens descendent dans la rue dans tout le pays pour protester contre les prix élevés de la nourriture et de l'essence. Le Président Museveni a répondu en réprimant violemment l'opposition. Cette agitation a donné aux extrémistes religieux au Parlement l'occasion parfaite de ressortir discrètement le projet de loi anti-gays à quelques jours à peine de la fin de la session parlementaire qui effacera toutes les propositions de loi non votées.

Le Président Museveni a pris ses distances par rapport à cette loi l'an dernier, lorsque la pression internationale menaçait l'aide et le soutien dont bénéficie l'Ouganda. Les violentes manifestations dans la rue rendent son gouvernement plus que jamais vulnérable. Allons jusqu'à un million de signatures pour stopper la loi condamnant à mort les gays et sauver des vies. Nous n'avons que 12 heures -- signez ci-dessous, puis parlez-en à vos proches:

http://www.avaaz.org/fr/uganda_stop_homophobia_petition_fr/?vl

Un peu plus tôt dans l'année, nous avons soutenu le mouvement ougandais pour l'égalité pour montrer que chaque vie humaine - quelque soit les croyances, la nationalité ou l'orientation sexuelle - est tout aussi précieuse qu'une autre. Notre pétition mondiale condamnant la peine de mort pour les gays a été remise au Parlement – déclenchant une large couverture médiatique mondiale et assez de pression pour bloquer la loi pendant des mois. Lorsqu'un journal à sensation a publié 100 noms, photos et adresses d'individus présumés gays et que les personnes ainsi identifiées ont été menacées, Avaaz a soutenu un recours en justice contre le journal et nous avons gagné! Ensemble, nous avons constamment soutenu la communauté gay en Ouganda -- ils ont aujourd'hui plus que jamais besoin de nous.

Avec espoir et détermination,

Emma, Iain, Alice, Morgan, Brianna et le reste de l'équipe d'Avaaz


SOURCES:

Ouganda: Le Parlement tient une nouvelle audience sur le projet de loi anti-gay, Associated Press:
http://avaaz.org/ap_uganda

Le texte original de la loi anti-homosexualité (en anglais):
http://wthrockmorton.com/wp-content/uploads/2009/10/anti-homosexuality-bill-2009.pdf

L’opposition ougandaise réprimée à Kampala, Libération:
http://www.liberation.fr/monde/01012334605-l-opposition-ougandaise-reprimee-a-kampala

Etats-Unis et UE condamnent le meurtre d'un homosexuel ougandais, Le Monde:
http://avaaz.org/lemonde_uganda

Une militante ougandaise remporte un prestigieux prix des droits humains, Amnesty:
http://avaaz.org/amnesty_uganda

Homosexuels en Ouganda- Fugitifs dans leur propre pays, AllAfrica.com:
http://fr.allafrica.com/stories/201002020912.html


Soutenez le réseau Avaaz! Nous sommes entièrement financés par vos dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible. Donnez ici.

J'aime pas trop les trucs qui finissent par "donnez ici"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouganda

Message  niouze le Jeu 12 Mai - 13:30

pour la loi antigay en ouganda elle est vrai et sure
http://www.tetu.com/actualites/international/ouganda-la-loi-anti-gay-ressort-du-placard-19384
bien qu'elle aurait été repoussé
http://www.tetu.com/actualites/international/ouganda-le-debat-sur-le-projet-de-loi-anti-gay-repousse-pour-linstant-19400

pour l'interet d'une cyber petition ....euh bon béh on va pas en reparler


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5030
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouganda

Message  ivo le Dim 23 Nov - 8:55

Ouganda: cinq personnes condamnées pour excision
http://www.rfi.fr/afrique/20141122-ouganda-cinq-personnes-condamnees-excision-justice-droit-pokot-sabiny/
Cinq hommes et femmes ont été condamnés à quatre ans de prison en Ouganda cette semaine pour avoir excisé ou aidé à exciser des filles dans l'Est du pays. Une décision de justice rare dans ce pays d’Afrique de l’Est qui a interdit en 2010 la pratique, mais où peu d’exciseurs sont derrière les barreaux.

La loi ougandaise prévoit jusqu’à dix ans de prison pour les coupables de mutilation génitale féminine et pénalise la discrimination de femme non excisée. Si ce texte voté en 2010 a été salué par les militants du droit des femmes, ceux-ci déplorent en revanche le peu d’arrestations. Jointe par RFI, Béatrice Chelangat qui dirige Reach, une ONG active dans le domaine, explique la difficulté à trouver des villageois prêts à témoigner contre un suspect devant la justice. « Ces gens ont peur des représailles, sans compter qu’ils appartiennent à des communautés qui tiennent à perpétuer cette pratique », précise l’activiste.

« Nous préférons toujours le recours à la prévention plutôt qu'aux poursuites en justice, mais la loi ougandaise existe depuis longtemps, seulement il est très rare de la voir appliquée par la justice, explique Ann-Marie Wilson, fondatrice et directrice de l'organisation 28 Too Many qui lutte contre l'excision. Et c'est seulement une fois qu'elle sera vraiment appliquée qu'elle sera prise au sérieux, surtout que de nombreux cas ont montré que les Ougandais et les Kenyans passaient la frontière de l'autre pays pour échapper aux poursuites. Et depuis qu'une loi similaire a été votée au Kenya en 2011, les poursuites ont également augmenté là-bas, donc c'est la bonne solution. »

Un autre obstacle majeur est le manque de magistrats voire de tribunaux, dans les régions montagneuses de l’est de l’Ouganda où se pratiquent ces mutilations. De son côté, le porte-parole de la police insiste sur le fait que les excisions ont désormais lieu en secret par souci de discrétion. La récente condamnation de cinq personnes à quatre ans de prison est donc un succès notable en Ouganda. S’il n’existe pas de chiffres exacts, les ONG estiment le taux de prévalence de l’excision à 50 % chez les Sabiny et 90 % chez les Pokot, les deux ethnies les plus concernées par le phénomène.
avatar
ivo

Messages : 26380
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum