Derniers sujets
» narcotests
par ivo Lun 10 Juin - 19:55

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juin - 10:49

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Ven 12 Avr - 22:09

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56


la liberté d’expression en démocratie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty la liberté d’expression en démocratie

Message  ivo le Mer 26 Oct - 17:49

Un rappeur menace Eric Zemmour, la justice censure le morceau
FRANCE INFO - 15:38
Le chroniqueur Eric Zemmour vient d’obtenir gain de cause en justice. Le rappeur Youssoufa Mabiki et son producteur sont condamnés à lui verser des dommages et intérêts pour l’avoir insulté et menacé dans les paroles d’une chanson.
La chanson s’intitule "A force de le dire". Auteur-compositeur-interprète : Youssoupha Mabiki. Elle parle d’amalgame, de racisme quotidien, de récupération des théories frontistes. Le rappeur pose sa rage sur des rythmiques magnétiques, colère alimentée jour après jour par quelques phrases nauséabondes.

Il dénonce les supporters ultras du PSG, certains sketchs de Michel Leeb, les persécutions policières... et le discours d’Eric Zemmour. "A force de juger nos gueules, les gens le savent, qu’à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit que c’est nous, je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour."

Le morceau date de mars 2009. A l’époque, le chroniqueur n’a pas encore été condamné pour incitation à la haine raciale. Il n’a même pas encore prononcé les propos qui lui vaudront cette condamnation. Mais le rappeur ne le supporte déjà plus. Eric Zemmour porte plainte

Ce "billet sur la tête" est un délit, d’après le tribunal correctionnel de Paris. La justice confirme qu’il y a dans ces paroles "une portée outrageante et méprisante en ce qu’elles s’insèrent en point d’orgue d’une menace implicite ou d’un appel à faire taire un individu". Les "fondements de la liberté d’expression en démocratie" seraient en jeu.

Youssoupha Mabiki est donc condamné à 800 euros d’amende avec sursis. Sa productrice, Valérie Queinnec (directrice générale d’EMI Musique France) écope de 500 euros avec sursis. Ensemble ils devront également verser à la victime 1.000 euros de dommages et intérêts et 2.000 euros de frais de justice.

Enfin ils s’engagent à retirer le morceau des sites internet Dailymotion, Rue89 et AgoraVox. En attendant, le voilà :

ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Ven 28 Oct - 10:53

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:34, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  niouze le Ven 28 Oct - 14:30

un forum c'est pas la vie
oui en société anar tu aurais le droit de tout penser et dire même l'impensable sinon sa en est plus une
mais tes paroles tu ne pourrais les effacer

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Ven 28 Oct - 14:47

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:34, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  ivo le Ven 28 Oct - 20:23

et il y a une chose que tu sembles ignorer.

anarchie n'est pas chaos ou "zone de non droit".
s'il n'y a pas de respect etc ... c'est la loi de la jungle.
faudrait pas confondre.

pour la question, oui.
liberté d'expression etc ... tant qu'il n'y a pas d'atteinte.
avis perso.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Ven 28 Oct - 20:49

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:34, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Ven 28 Oct - 21:10

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:35, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  niouze le Ven 28 Oct - 23:20

-respect
- vie en communauté
-groupé par affinité

apres pour le reste je comprend ps bien le sens de ta question

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Sam 29 Oct - 11:01

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:35, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  niouze le Sam 29 Oct - 11:26


Ma question est pourtant assez simple : je voulais simplement votre point de vue sur les limites à la liberté d'expression.

Tu
parles de respect... je l'entends bien : cela dit je sais aussi
pertinemment que c'est une notion subjective... la preuve : ZEMMOUR se
targue de pouvoir tout dire en sa qualité de chroniqueur médiatique de
foire.... mais s'imagine qu'un enculé de négro (en plus) de rappeur de
merde n'a pas ce même droit : ca prouve bien que tout est toujours
relatif....

Chacun à donc ses propres limites : c'était le sens de ma question.

je suis personellement pour que des enfoirés (mais la mienne me permet aussi de le traité d'enfoiré )comme zeimmour ait le droit d'expression total quelque soit ses idées par contre en société anar je pense simplement que lorsqu'il dit sa serais dans un vrai forum citoyen avec des personnes pour réélement le contredire et non comme actuelement personne dans sa surmediatisation dont il bénéficie et qui lui permet de cracher sa connerie sans etre vraiment contre-dit

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Sam 29 Oct - 11:34

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:35, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  niouze le Sam 29 Oct - 11:57

K a écrit:NIOUZE t'as lu le truc du dessus ? parce qu'il s'agit pas réellement de ca.... mais du fait que ce (connard - enculé - enfoiré - fils de chienne - salop - etc....) de Zeimmour.... pense comme moi : la liberté d'expression est relative.

Lui peut tout dire.... pas les autres. c'est de ca qu'il est question.... pas d'un forum, pas la vie, ou on peut dire à la condition de pas fâcher.

zeimmour est ce qu'on nomme en language courant un réactionnaire en tant que tel c'est normal qu'il soit pour la liberté d'expression ....pour lui et la refuse a ses détracteur surtout si ceux ci vienne d'une culture banlieux donc pas assez armé pour le combattre sur le niveau de la paroles et des medias (bien que la je fasse une généralité je ne connait psa le rappeur attaqué )

apres ta question c'est ou se situ mes propres limite : nul part j'en ai pas , il m'arrive même de devoir discuté avec de vieux faf (bon pas dans le genre néo naze crane rasé mais plutot TF1 bidonnant les-arabes-c'est-tous-des-voleur il l'ont dit a la TV...vivement marine  la liberté d’expression en démocratie 464696 )
béh j'accepte leur idée, même si je vais fort souvent la contre dire, essayer de pousser a la reflection la personne en fasse de moi (même si la encore sa sert plutot a rien bien que je commence a force a avoir des résultat...)
tout comme je le ferais pour un mec comme ziegmour même si je sais d'avance que sa changera rien
apres la liberté d'expression est relative tout depend de tous

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Sam 29 Oct - 12:31

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:36, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Lib le Sam 29 Oct - 12:44

K a écrit:Merci pour ta réponse, NIOUZE.

Je crois que, même si j'adhère à certains de vos points de vue ou de vos convictions, j'ai pas mal de mal à les voir en application... même dans une société plus en rapport avec vos idéaux. J'ai beau comprendre ce que l'on m'explique j'ai du mal à voir comment tout cela pourrait s'organiser concrètement.

Comme c'est organisé la société depuis 2000 ans, il suffit juste de faire comprendre au gens ce qui est répété sans cesse, que l'anarchie n'est pas synonyme de bordel et que celle ci peut faire sauter quelques carcans.

K a écrit:
La liberté d'expression n'est, en principe, que la partie visible de la contestation... et j'ai du mal à comprendre quelle place est laissée à la contestation dans une société anarchiste.

dans toutes sociétés anarchiste ou non, il y a / aura des contestataires. Notre idéal est une société anarchiste, mais pas pour tout le monde, donc il y en aura toujours à contester quoique ce soit.

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
Lib
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Sam 29 Oct - 12:59

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:33, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Lib le Sam 29 Oct - 13:20

K a écrit:
Lib a écrit: Notre idéal est une société anarchiste, mais pas pour tout le monde

C'est visiblement là que vous n'êtes déja plus tout a fait d'accord. Quant Spike parle d'un basculement de la société actuelle en société anarchiste, toi tu parles d'une société dans la société.... une sorte de communauté d'anars....

Bien évidemment c'est pas tout a fait la même chose : il est bien entendu plus simple dans le plan B de dégager ceux qui ne seraient pas conforme au profil.... ca devient vachement plus compliqué si on s'en tient au souhait de Monsieur Spike.

Non, tu n'y es pas du tout.

Même si le Monde basculait en une société anarchiste, il y aura toujours au sein de cette société des personnes qui ne seraient pas d'accord avec l'idée de vivre dans cette société. Souvent, ce sont des personnes qui ont besoin d'être cadrés et limités dans leurs actions, qui ont besoin d'un suprême pour confiner une peur(inconsciente) au fond d'eux. Dans une société libre, il sont comme perdu et contesteront ce trop qu'il n'ont pas eux l'habitude d'exploiter, c'est là que le chaos commence, uniquement avec ce genre d'individus, qui ne sauront pas allier liberté et respect des autres. Essais juste un instant d'imaginer cette société et d'y incorporer les personnes proches de ton entourage, ils ont des avis divergents, ils sont sympas, comprennent, s'adapteront, mais certains d'entre eux deviendront irascibles et xénophobe(alors qu'aujourd'hui rien ne laisse présager un tel revirement), juste par la peur de perdre leur propriété (tous genres de propriétés confondues), leur bien être (fictif dans notre société actuelle) et surtout le conservatisme de cette société aliénées par de multiples lois contre nature.

Pour en revenir au sujet de départ, toutes les vérités sont bonnes à dire, mais par courtoisie pour ceux qu'on respect la plupart du temps on tait cette vérité. Le faite de ne pas dire la vérité, ne veut pas dire mentir non plus.

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
Lib
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  ploumploum le Sam 29 Oct - 14:12

Dire que Zemmour est réac n'explique presque rien. Il existe des extrémistes de gauche qui le sont tout autant. Dire par contre qu'il est un dominant, un bourgeois semble plus révélateur.

La liberté d'expression n'est qu'un bien piètre moyen de pression pour un dominé. Si les mots sont reflets de pratiques concrètes, celles-ci sont dépendantes des conditions sociales, à savoir des relations de pouvoirs de classes, de sexes, de races.

Personne n'échappe à la lutte des classes. Si ces médiatiques laquets du capital feignent ou non de nier ce rapport de forces, c'est qu'ils ignorent ou non d'en être des maillons socialement plus lourds. Et leur degré de conscience ou d'inconscience d'être en position dominante ne devrait, semble-t-il, avoir aucune importance pour un dominé. La force appelle la force non ? Si ce raciste et sexiste de Zemmour tient tant à la liberté d'expression, (outre qu'il est un médium du racisme et du sexisme qui sont des idéologies reflétant des pratiques dominantes, institutionnalisées), c'est qu'elle n'a aucun ou très peu d'effets pratiques immédiats en faveur des dominés. Illustration parfaite de la Déclaration bourgeoise des droits bourgeois de l'homme bourgeois abstrait.

Bref. Pour résumer, paraphrasons l'autre : peu importe les mots, la question est de savoir qui est le chef.
ploumploum
ploumploum

Messages : 46
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Sam 29 Oct - 14:28

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:33, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Invité le Sam 29 Oct - 15:09

...


Dernière édition par K le Lun 31 Oct - 10:32, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  ploumploum le Sam 29 Oct - 21:20

@ K : Je voulais dire que pour les dominés, causer, s'exprimer ne fait généralement pas perdre un centime aux dominants. A l'inverse, pour les dominants, causer est à leur bénéfice puisqu'ils sont plus forts, ont le pouvoir. La liberté d'expression n'engendre que trop rarement d'actes pratiques qui ébranleraient leur position de chefs, elle est une soupape qui leur permet d'assurer leur domination. Si la liberté d'expression figure tout en haut de la Constitution américaine, c'est qu'elle est tout sauf anodine. Sa nature étant de "voiler" ce rapport de force, de pouvoir. Un SDF à Wall Street sera libre d'insulter tant qu'il peut le maire de New York, il restera SDF, son expression verbale restera sans effets sur sa condition misérable, à l'exception peut-être d'être descendu (en prison). L'important n'est pas ce qui est dit mais de savoir qui est le chef, encore une fois Wink

EDIT /// M. Bloomberg (le maire de New York) à propos des manifestations à Wall Street : « Au fond, les gens veulent s’exprimer. Et tant qu’ils respectent les lois, nous les laisserons faire » (...) « Nous ferons appliquer la loi », a-t-il dit. « La liberté d’expression est la liberté de dire ce que vous voulez mais c’est aussi la liberté de permettre aux gens d’avoir des avis opposés, et de laisser ceux qui n’ont rien… à dire vacquer à leurs occupations. » cité dans " Vous pouvez rester. [Le maire de New York est un gars sympa]."
ploumploum
ploumploum

Messages : 46
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  ivo le Mer 2 Nov - 13:44

L’incendie criminel à Charlie Hebdo unanimement condamné
FRANCE INFO - 11:28
Un incendie criminel a détruit la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo la nuit dernière, alors qu’il publie ce matin un numéro spécial renommé "Charia hebdo". L’enquête doit déterminer si ces deux éléments sont liés, mais pour beaucoup cela ne fait pas de doute. Les réactions - politique, journalistique, religieuse - se multiplient. L’hebdomadaire satirique devrait s’installer à Libération pour pouvoir continuer à travailler.

 la liberté d’expression en démocratie Charlie_homet
Les deux tiers de la rédaction de Charlie Hebdo, dirigée par Charb, ont été détruits la nuit dernière
©AFP/Alexander Klein

Le caractère criminel de l’incendie fait peu de doute, sachant qu’il a été déclenché par un cocktail Molotov. Mais l’enquête devra le confirmer et déterminer son mobile. Pour le directeur de la publication, le dessinateur Charb, et le médecin urgentiste et chroniqueur Patrick Pelloux, il n’y a pas de doute sur l’origine du sinistre : l’incendie et le piratage présumé du site son liés au numéro spécial de mercredi destiné à "fêter la victoire" du parti islamiste Ennahda en Tunisie.

Claude Guéant "solidaire" de Charlie Hebdo...

La classe politique est unanime ce matin pour dénoncer cet incendie.
Même Claude Guéant demande à "tous les Français de se sentir solidaires" de Charlie Hebdo. "La liberté de la presse est une liberté sacrée dans notre pays, il faut absolument tout faire pour la préserver et c’est pour cela que, qu’on aime ou qu’on n’aime pas Charlie hebdo, tout le monde, tous les Français doivent se sentir ce matin solidaires d’un journal qui exprime par son existence et par sa façon d’être, la liberté de la presse", a déclaré le ministre de l’Intérieur. Le Premier ministre François Fillon lui a demandé que "toute la lumière soit faite" et que "les auteurs soient poursuivis".
Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l’Ecologie a estimé sur France Info que les auteurs de ces actes sont des "ennemis de la démocratie".
François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle : "le fondamentalisme religieux sous toutes ses formes doit être dénoncé. Et le combat pour la liberté d’expression demeure, hélas, d’une désolante actualité". Le Parti socialiste a d’ailleurs publié une page spéciale sur son site avec des réactions.
Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle : "Si c’est un incendie volontaire, c’est tout à fait répugnant".
Bertrand Delanoë, maire de Paris : "Cette attaque me révolte et si je peux aider Charlie Hebdo à retrouver des locaux pour pouvoir faire vivre son journal et sa liberté je le ferai".

La presse se serre les coudes

La proposition de relogement du maire de Paris n’est pas la seule. Le milieu de la presse a aussitôt montré sa solidarité. Nicolas Demorand, directeur de la rédaction de Libération, invite les journalistes de Charlie Hebdo à installer leurs locaux dans son quotidien. "On est prêts ici à se serrer et à les accueillir pour qu’ils puissent continuer à produire Charlie" a-t-il déclaré. Peu de temps après il indiquait : "Je viens de les avoir en ligne : l’équipe de Charlie débarque à Libé à 13h. Soyez les bienvenus !"

 la liberté d’expression en démocratie Libebis
Twitt du compte de Libération ce matin

Le Nouvel Observateur a suivi l’idée et propose également ses locaux. L’hebdomadaire a aussi remplacé son avatar Twitter par la une de Charlie Hebdo. Beaucoup d’utilisateurs de Twitter ont fait de même ce matin par solidarité.

 la liberté d’expression en démocratie Obs_twitter
Avatar du Nouvel Observateur sur Twitter ce matin

Plantu, dessinateur et président de l’association "Cartooning for peace" "On est pas très étonnés nous les dessinateurs, on est aux avant-postes de la liberté d’expression" (3'58")

Le Figaro aussi dénonce cet incendie : "un acte inaceptable que je condamne avec la plus extrême vigueur" Etienne Mougeotte, le directeur de la rédaction (0'52")

Enfin, le Syndicat Professionnel de la Presse Magazine d’Opinion (SPPMO) a dénoncé "l’odieux attentat" contre Charlie Hebdo, fustigeant "une atteinte à la liberté de pensée".

Le Conseil régional du culte musulman condamne l’incendie

Les responsables religieux réagissent eux aussi, et notamment le Conseil régional du culte musulman (CRCM), qui avait porté plainte en 2006 contre Charlie Hebdo pour ses caricatures de Mahomet (le journal avait finalement été relaxé en 2008). Son président, Hassan Moussaoui, a "condamné fermement" cet incendie. Tout en rappelant quand même que "le fait même de caricaturer le prophète est considéré comme une offense pour les musulmans".

Réaction de Hassan Moussaoui, président du Conseil régional du culte musulman (CRCM) "Nous ne sommes pas les seuls à avoir ce rapport au sacré" (0'40")


Incendie de Charlie Hebdo : NKM dénonce "les ennemis de la démocratie"
FRANCE INFO - 09:01
Nathalie Kosciusko-Morizet estime que si on n’apprécie pas ce qui est dit dans un journal, on attaque en justice.
Par ailleurs, la ministre de l’Ecologie revient sur l’incendie qui ravage l’île de la Réunion et sur l’arrivée tardive de bombardiers d’eau venus de métropole.

Nathalie Kosciusko-Morizet, interrogée par Mathilde Munos (8'48")

Incendie des locaux de "Charlie Hebdo"

"Ceux qui font ça se désignent eux-mêmes comme des ennemis de la démocratie [...] Il y a un droit de la presse et si on n’est pas content de qui est dit dans un journal, on attaque en justice, mais on ne met pas une bombe […] On ne négocie pas le droit de la presse à coup de bombe."

1 on les entendait bcp moins ces ordures au sujet des cathos integristes !!!
2 bonjour les raccourcis et les exagerations ....
3 ça pue la manip à plein nez, mais ça a pas l'air de déranger tous ces bien-pensants si heureux de hurler en coeur .....

je suis deçu par C.H. sur ce coup ...
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  niouze le Jeu 3 Nov - 12:06

Guéant : les intégristes chrétiens, eux, « ne brûlent pas ». Ah bon ?

Pascal Riché
Redchef
Suite à l'incendie des locaux de Charlie Hebdo, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant était interrogé sur les réactions des intégristes musulmans et chrétiens. Il a fait la part des choses :

« Les intégristes chrétiens, comme vous les qualifiez, protestent, ils expriment aussi des opinions, il ne brûlent pas. En l'occurrence [l'incendie chez Charlie Hebdo, ndlr], nous avons affaire à un attentat. »
http://www.twitvid.com/CSZ6W

Sans remonter jusqu'à l'inquisition, on peut rappeler au ministre de l'Intérieur que les intégristes chrétiens, comme on les qualifie, ont également commis des attentats :

il y a quelques jours, des gens que l'on peut qualifier d'intégristes chrétiens ont versé de l'huile de vidange sur les spectateurs venus voir la pièce de Romeo Castellucci, « Sur le concept du visage du fils de Dieu » au Théâtre de la Ville à Paris. Verser de l'huile de vidange et menacer des amateurs de théâtre est une drôle de façon « d'exprimer une opinion » ;
en avril, à Avignon, des personnes que l'on peut qualifier d'intégristes chrétiens ont vandalisé deux œuvres de Andres Serrano, « Piss Christ » et « Sœur Jeanne Myriam ». Pour « s'exprimer », les types étaient armés de marteaux et ont menacé ceux qui cherchaient à s'interposer ;

« Ils ne brûlent pas » dit le ministre. Il se trompe. En 1988, un groupe rattaché à l'église que l'on peut qualifier d'intégriste Saint-Nicolas-du-Chardonnet, avait incendié le cinéma Saint-Michel pour « protester » contre la projection du film « La Dernière tentation du Christ » de Martin Scorsese.


Six personnes ont été jugées [PDF] pour cet attentat. N'en déplaise à Claude Guéant, le christianisme a aussi ses petits djihadistes.
rue89.com

a qui profite le crime ??? a un certain FN non ?

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  spike le Jeu 3 Nov - 16:08

Et l'attentat en Norvège.... c'est plus un attentat?
spike
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  ivo le Dim 6 Nov - 10:14

Charlie Hebdo craint une « instrumentalisation » des musulmans en France
http://www.ingenieurduson.com/cgi-bin/news/news.cgi?s=voir_news&id=437&title=Charlie-Hebdo-craint-une-%C2%AB-instrumentalisation-%C2%BB-des-musulmans-en-France
Le lendemain de l'incendie qui a détruit leur rédaction, l'équipe de Charlie Hebdo se montrait soudée et prête à recommencer. Selon eux, on peut bruler leurs journaux, mais leurs idées continuent d'exister et ils n'ont pas l'intention d'arrêter de travailler.

Par ailleurs, Charb (Directeur de la Publication) affirme craindre une « instrumentalisation » de cet événement par l'extrême droite, qui va essayer de « mettre dans le même sac » un acte isolé d'un musulman extrémiste et tous les autres musulmans qui habitent en France.
(...........)

Aussi Fadila Méhal, présidente de l'association « Les Marianne de la diversité » qui défend "la promotion de la diversité comme enjeu démocratique", vient lancer une alerte:« Nous appelons à la vigilance et à la responsabilité pour que cet attentat ne soit pas non plus l’occasion de faire le procès de nos compatriotes musulmans qui vivent paisiblement dans notre pays depuis de longues années dans le respect de l’autre au regard d’une laïcité assumée. Prenons garde, en effet, que cet attentat ne fasse le jeu des extrémistes de tous bords et rende les musulmans de France otages d’une violence qu’ils réprouvent et condamnent dans leur grande majorité ».

3 jours après l'incendie, les investigations se poursuivent. Plusieurs pistes sont alors analysées, la plus probable étant toujours celle d'un acte extrémiste commis par un musulman se sentant « agressé » par le blasphème du journal.(...........) Pourtant, elle n'est pas la seule. Après le piratage du site web de Charlie Hebdo et l'invasion de commentaires agressifs dans les réseaux sociaux, la possibilité d'un complot de l'extrême droite n'est pas mise de côté. Il apparaît que plusieurs commentaires écrits en arabe sur la page et pris initialement pour des insultes, n'étaient que des copier-coller de « notices de machine-à-laver ou de bulletins météo ».

Charb n'exclue pas non plus d'autres hypothèses: «On a peut-être été aussi la cible de mômes en capuche du quartier, sans cervelle et qui n'ont jamais lu le Coran».

Selon le Journal « Le Figaro », le grand recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur,« a mis en garde jeudi contre toute affirmation hasardeuse concernant les auteurs de l'incendie. » Il a, de nouveau, «condamné avec force» la violence de l'agression. Ne s'estimant, en outre, «pas choqué» par le titre Charia Hebdo, il a déclaré dans un sourire: «les musulmans ont de l'humour!».

Abderrahmane Dahmane, ancien conseiller en charge de la diversité auprès du président de la République est même allé plus loin, en affirmant: «J'aurais même accueilli Charlie Hebdo dans la mosquée (…) comme l'a fait Libération!»

À ce jour, la police suit la trace des moindres indices. Elle cherche encore à identifier les 2 suspects qui ont été aperçus en train de lancer un engin inflammable contre le siège de l'hebdomadaire et s'étant enfuis juste après vers la Porte de Vincennes. En attendant, et compte tenu les menaces de mort reçues, une protection policière a été requise pour l'équipe du Journal.


"C'est moi qui ai piraté Charlie Hebdo"
http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Actualite/Le-JDD-a-retrouve-le-jeune-Turc-qui-a-pirate-le-site-Internet-de-Charlie-Hebdo-418533/
 la liberté d’expression en démocratie Le-message-des-hackers-turcs-sur-le-site-de-Charlie-Hebdo
Le message des hackers turcs après le piratage du site de Charlie Hebdo. (Capture d'écran)

EXCLUSIF - Juste après l’incendie du siège du journal satirique, son site Internet a été hacké. À Istanbul, le JDD a retrouvé Ekber, l’auteur du piratage, qui menace aujourd’hui Libération.

C’est un jeune homme de 20 ans qui se présente au rendez-vous donné dans un café discret, sur la rive asiatique d’Istanbul. En jean et chemise noire, Ekber arrive avec son ordinateur portable sous le bras. Il est étudiant à l’université Isik, futur ingénieur informatique. Originaire de Rize, sur la mer Noire, comme le premier ministre Erdogan, qu’il admire. Un jeune Turc lambda qui n’a pas vraiment le profil du taliban croqué par Cabu! "Black Apple", son nom de code de hacker, est celui qui a réalisé le piratage du site Internet de Charlie Hebdo, mercredi matin.

Ce jour-là, un peu avant 6 heures, la page d’accueil de l’hebdo satirique est victime d’une attaque. Un message s’affiche en turc, traduit dans un mauvais anglais: "Avec vos caricatures haineuses, vous attaquez le grand prophète de l’Islam, sous couvert de la liberté d’expression. Que la malédiction de Dieu s’abatte sur vous. Nous serons votre malédiction dans le monde virtuel!". Signé des Akincilar, un groupe de neuf hackers turcs qui a adopté le nom des guerriers légendaires de la cavalerie ottomane. À 6h54, heure d’Istanbul, Black Apple annonce le succès de l’opération sur un forum. "Il fallait donner la réponse qu’elle méritait à cette revue qui prononce de telles imbécillités."

Ekber n’avait jamais entendu parler de Charlie Hebdo. Tout est parti mardi matin, explique- t-il, de la lecture d’articles sur Internet. Un extrait du site de la BBC, annonçant la sortie du numéro spécial rebaptisé Charia Hebdo, avait été traduit en turc et repris à travers la Toile. Le site du quotidien Aksam, par exemple, l’a republié, avec, en gros titre : "Un immense irrespect pour le prophète Mahomet!" Les Akincilar ont aussitôt sonné la charge. "Nous avons un groupe d’enquête et un groupe d’action. Nous nous sommes réunis mardi à 12 heures, et le soir nous avons commencé à travailler. Ça a duré six heures."

"Ce n’est pas comme si nous avions siphonné des comptes bancaires"

Trois jours après, Ekber ne ressent ni remords ni fierté. "Nous ne pensons pas avoir fait quelque chose de mal, ce n’est pas comme si nous avions siphonné des comptes bancaires. C’est une protestation contre une insulte à nos valeurs et nos croyances." Mais le jeune hacker tient immédiatement à se désolidariser de l’attaque au cocktail Molotov qui a ravagé le journal. "Bien sûr que non, nous ne soutenons pas la violence. L’islam est une religion de paix. Ces actes sont le fait de gens qui se servent de la religion." Dès mercredi matin, les pirates turcs avaient ajouté un paragraphe à leur communiqué pour condamner l’incendie criminel.

Les Akincilar n’en sont pas à leur coup d’essai : plus de 6.000 sites ont subi leurs attaques ces dernières années. Des sites "satanistes ou pornographiques", des sites qui avaient, selon eux, déshonoré Mahomet : comme celui du satirique Penguen, "le Pingouin". En février, le Charlie Hebdo turc avait publié une caricature irrévérencieuse qui montrait des musulmans priant à la mosquée, l’un d’eux en train de téléphoner. Sur les murs, à la place des calligraphies coraniques: "Dieu n’existe pas, la religion est un mensonge."

Mais la majorité des cibles des Akincilar est plus politique que religieuse. Ainsi, des centaines de sites israéliens, notamment celui du Mossad, ont été pris d’assaut après l’attaque israélienne contre le navire turc Mavi Marmara en mai 2010. Des sites arméniens, des médias kurdes favorables à la rébellion du Parti des travailleurs du Kurdistan… Ou plus récemment le site de la compagnie pétrolière américaine Noble Energy, qui effectue des forages gaziers au large de Chypre, dans une zone territoriale contestée par la Turquie.

"Nous défendons notre pays et nos institutions", lance Ekber. Après Charlie Hebdo, le hacker assure qu’ils garderont un oeil sur la presse française. "Si Libération continue à publier ces dessins, nous nous occuperons d’eux aussi", promet-il.

Guillaume Perrier, correspondance à Istanbul (Turquie) - Le Journal du Dimanche
samedi 05 novembre 2011


bizarrement ........................................
on entend beaucoup moins les medias et les politiques là ..........
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

 la liberté d’expression en démocratie Empty Re: la liberté d’expression en démocratie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum