Derniers sujets
» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Hier à 11:11

» démocratie et justice ...
par ivo Hier à 10:11

» macronie
par ivo Hier à 9:59

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Hier à 9:53

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Hier à 9:01

» ZAD partout ?
par ivo Dim 24 Sep - 11:29

» ZAD notre dames des landes
par ivo Dim 24 Sep - 11:27

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Dim 24 Sep - 11:25

» les fous de dieu
par ivo Dim 24 Sep - 11:20

» Necronomacron
par ivo Dim 24 Sep - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Dim 24 Sep - 10:48

» blancs comme neige ^^
par ivo Dim 24 Sep - 10:16

» U.E.
par ivo Dim 24 Sep - 10:14

» Today's joke
par ivo Dim 24 Sep - 9:58

» Découvrir la Techno.
par ivo Dim 24 Sep - 9:54

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 24 Sep - 9:20

» alimentation
par ivo Dim 24 Sep - 9:17

» immigration ...
par ivo Dim 24 Sep - 8:34

» Précarité
par ivo Sam 23 Sep - 8:16

» la phrase du jour
par ivo Sam 23 Sep - 8:12

» racisme quotidien
par ivo Ven 22 Sep - 10:16

» droites extremes
par ivo Ven 22 Sep - 10:06

» Etats-Unis
par ivo Ven 22 Sep - 9:35

» un peu de douceur ....
par ivo Ven 22 Sep - 9:18

» la crise ..........
par ivo Ven 22 Sep - 8:53

» Birmanie
par ivo Ven 22 Sep - 7:47

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Jeu 21 Sep - 11:38

» agriculture
par ivo Jeu 21 Sep - 11:01

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Jeu 21 Sep - 10:06

» afrique du sud
par ivo Jeu 21 Sep - 10:02

» armement><désarmement
par ivo Jeu 21 Sep - 9:11

» flicage total du net
par ivo Jeu 21 Sep - 9:06

» ... 14/18 ...
par ivo Mar 19 Sep - 9:00

» retraites
par ivo Lun 18 Sep - 7:58

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 14 Sep - 9:06

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

» Yemen
par ivo Mer 13 Sep - 7:54

» egypte
par ivo Mar 12 Sep - 9:28

Etats-Unis

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Ven 5 Déc - 9:09



Combien de bavures passées sous silence ?
http://www.courrierinternational.com/article/2014/12/04/combien-de-bavures-passees-sous-silence
Selon les statistiques officielles, 461 homicides ont été commis par la police américaine en 2013. Un chiffre largement sous-évalué, souligne le chroniqueur Eugene Robinson, qui dénonce l’usage de la force létale par les policiers et le manque de transparence des forces de l’ordre.

La mort de l'adolescent noir Michael Brown à Ferguson s'inscrit dans une réalité tragique et inacceptable : les policiers aux Etats-Unis tuent des civils à un rythme préoccupant. Combien de victimes chaque année ? Personne ne peut le dire précisément, car les départements de police préfèrent visiblement ne pas en parler.
Selon le rapport annuel du FBI intitulé Uniform Crime Report, il y a eu, en 2013, 461 “homicides légitimes”, définis ainsi : “action d'un représentant de l'ordre dans l'exercice de ses fonctions ayant entraîné la mort d'un criminel”. Et ces 461 personnes, sauf trois, ont été tuées par balles
.


Les vrais chiffres sont probablement beaucoup plus élevés, car de nombreux services de police ne communiquent pas toujours leurs données au FBI. Des journalistes ont réussi à compiler des données plus complètes notamment grâce aux informations locales. Selon eux, ces chiffres seraient de l'ordre de 1 000 morts par an. Impossible de savoir combien de victimes, comme Michael Brown, ne portaient même pas d'arme.

Abus de pouvoir

A titre de comparaison, l'année dernière au Royaume-Uni, la police n'a pas fait une seule victime. Pas une seule. En Allemagne, huit personnes ont été tuées par la police ces deux dernières années. Au Canada, pays qui a également un certain goût pour les armes à feu, on compte une dizaine de bavures policières par an.

Les progressistes comme les conservateurs devraient être scandalisés par ce recours trop fréquent de la police à la force létale. Il n'y a pas de plus grand pouvoir que nous puissions déléguer à l'Etat que ce permis de tuer. Or l'abus de ce pouvoir va à l'encontre de toute notion de gouvernement limité.

Je sais bien que la grande majorité des policiers américains n'ont pas pour habitude de tirer sur les civils dans l'exercice de leurs fonctions. La plupart des flics font leur travail de manière responsable et méritante, alors même que leur métier est stressant et dangereux : 27 d'entre eux ont été tués en 2013 selon le rapport du FBI. Il est si facile dans notre pays de se procurer une arme à feu que les policiers américains, contrairement à leurs homologues du Royaume-Uni, du Japon et d'autres pays où le port d'arme est strictement encadré, ne peuvent ignorer que le moindre suspect est susceptible de faire feu à tout moment.

Mais quoi qu'il en soit, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. La formation des policiers est peut-être en cause. Les procédures mises en place ne sont peut-être pas bonnes. Une certaine mentalité d'assiégés prévaut peut-être dans certains commissariats de police.

Nul ne peut nier que la police américaine a la gâchette facile. Et nous en avons vu les conséquences dramatiques avec la mort, le 21 novembre dernier, d'Akai Gurley, un homme de 28 ans non armé, sans comportement suspect, tué dans la cage d'escalier d'un logement social de Brooklyn, ou encore avec celle de Tamir Rice, 12 ans, tué alors qu'il s'amusait avec un pistolet factice dans un parc de Cleveland le 22 novembre.

Au-delà de la question raciale

Ce qui m'amène à la question raciale. Le quotidien USA Today a épluché les statistiques du FBI sur les “homicides légitimes” de ces dernières années. Il en ressort que dans presque un cas sur quatre, il s'agissait d'un policier blanc qui avait tiré sur un Noir.

Les efforts musclés de l'administration Obama pour inciter les municipalités avec des taux de bavures monstrueusement élevés, comme la ville d'Albuquerque (Nouveau-Mexique), à mettre en place des réformes sont certes louables, mais elles ne résoudront rien tant que l'ampleur du problème n'aura pas été mise en lumière.

Le cas de Michael Brown va bien au-delà de la question raciale. La police a tué un adolescent non armé. Et, qu'il soit noir ou blanc, c'est très grave.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Ven 5 Déc - 9:47

Etats-Unis: la colère des Noirs-Américains qui réclament des réformes
http://www.rfi.fr/ameriques/20141204-manifestations-etats-unis-violences-noir-ferguson-cleveland-police-droits-civiques/
Arrestations et manifestations se succèdent à travers les Etats-Unis. Après la relaxe du policier blanc qui a provoqué la mort par étouffement du vendeur de cigarettes à la sauvette Eric Garner, la tension ne retombe pas dans la communauté noire-américaine. Les mouvements de droits civiques veulent transformer cette mobilisation nationale pour attirer l’attention sur ce qu’ils estiment être un vice dans le système judiciaire américain.

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Les Etats-Unis n’ont pas connu des manifestations d’une telle ampleur depuis la lutte pour les droits civiques dans les années 1960, et personne ne s’y attendait.Les morts d’Eric Garner à New York, de Mike Brown à Ferguson et de Tamir Rice à Cleveland, les trois dernières victimes de violences policières aux Etats-Unis, ont donné naissance à des manifestations spontanées, qui ne baissent pas en intensité depuis quatre mois.

L’administration américaine et les grandes organisations de droits civiques sont dépassées par ces mobilisations. Elles tentent donc de fédérer le mouvement afin qu’il reste pacifique, mais surtout qu’il aboutisse à de réelles réformes, notamment dans les méthodes de la police.

Une manifestation nationale le 13 décembre

« A travers cette nation aujourd’hui, les Noirs, les Blancs, les Latinos et les Asiatiques, les gens qui aiment ce pays et respectent ses principes sont fous de rage en voyant ce qui se passe. Nous ne pouvons pas attendre et rester assis ! Nous refusons de regarder passifs ! Nous sommes décidés à agir jusqu’à ce qu’interviennent de réels changements », s’insurge Marc Morial, le président de la Nationale Urban League, l’un des mouvements qui compte le plus de membres dans la communauté africaine-américaine.

Une manifestation nationale aura lieu à Washington le 13 décembre prochain. Le mouvement sera suivi en début d’année par un sommet fédéral sur les droits civiques.


Morts de Noirs aux Etats-Unis: les manifestants ne décolèrent pas
http://www.rfi.fr/ameriques/20141205-etats-unis-morts-noirs-manifestations-policiers-racisme-formation/
Des manifestations ont encore eu lieu aux Etats-Unis ce jeudi, pour demander que cessent les violences policières. Ces actions à New York, Washington ou Cleveland, interviennent alors que deux policiers blancs, responsables de la mort de citoyens noirs, n’ont pas été inculpés. Et on apprend qu'un homme noir désarmé a été tué par un policier blanc en Arizona. Une information rendue publique par la police de Phoenix ce jeudi.

Le ministre américain de la Justice a tenu une conférence de presse, sur le cas de Cleveland. Dans cette ville de l’Ohio, Tamir Rice, 12 ans, a été tué voilà 10 jours. Il avait dans la main un pistolet en plastique. Les pratiques de la police de cette ville sont remises en cause. Le ministre de la Justice parle d’usage systématique et excessif de la force, de méthodes d’entrainement inadéquates, d’impunité chronique pour les officiers qui commettent des fautes. L’audit est donc extrêmement sévère pour la police de Cleveland. Il ne s’agit pas de l’affaire Rice, il s’agit d’une enquête interne qui a duré 18 mois, qui a revu 600 cas entre 2010 et 2013.

Si cette investigation a été conduite, c’est à la suite de très nombreuses plaintes, rapporte notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio. La mort de l’enfant de 12 ans, tué par un policier dans une aire de jeu, à Cleveland, est donc intervenue alors que l’enquête était en cours. Le rapport confirme ce que les manifestants, à travers les Etats-Unis dénoncent, les policiers font un usage abusif de la force, et surtout de la force létale. Plus simplement, cela signifie qu'ils tirent pour tuer, même si les circonstances ne le commandent pas.

Un Africain américain a 21 fois plus de chances d’être tué par un policier blanc

« Les citoyens noirs sont victimes d’un délit de faciès érigé en système », expliquent les organisations de droits civiques. Les chiffres sont là pour le prouver : un Africain américain a 21 fois plus de chances d’être tué par un policier blanc qu’un membre d’une autre communauté.

A Cleveland, l’officier a ouvert le feu sur Tamir Rice, 2 secondes après l’avoir hélé sans sortir de sa voiture. L’enfant était dans une aire de jeu. La scène a été filmée. Les résultats de l'audit sur la police de la ville, en cours depuis 18 mois, ont été dévoilés dans l’urgence jeudi, par le ministre de la Justice Eric Holder : « Le département de la police de Cleveland est enfermé dans un système d‘utilisation excessive de la force. Cela est le résultat de déficiences récurrentes, dune impunité généralisée, de méthodes d’entrainement obsolètes, et d’une absence d’implication dans la communauté. »

La police de Cleveland est désormais sous surveillance, la ville et le département de la justice vont travailler ensemble pour tenter de réformer les pratiques en cours. Cette annonce est manifestement destinée à calmer les esprits, mais les syndicats de police l’acceptent mal. Un groupe d’officiers blancs dénonçait jeudi des punitions trop sévères pour ses membres, et un laxisme coupable envers les policiers noirs qui commettent des fautes.

Un problème de formation des forces de l’ordre

Nous avons parlé de Cleveland, mais nous avons le cas de Ferguson avec la mort de Mike Brown, ou celui de Staten Island et le décès d’Eric Garner, et donc celle de Rumain Brisbon, tué par un policier blanc en Arizona, dont la police de Phoenix a annoncé la mort jeudi 4 décembre. A chaque fois, nous assistons à la mort d’un citoyen qui ne porte pas d’arme. Il s'agit bien d'un problème de formation des forces de l’ordre, c’est en tout cas ce que constate le ministre de la Justice.

Il y a donc un défaut de formation sur la maîtrise de la force employée. A New York, le maire Bill de Blasio a annoncé son intention de réformer les forces de police de la ville, rapporte notre correspondant, Karim Lebhour. Dès ce vendredi, une soixantaine de policiers new-yorkais patrouilleront avec des petites caméras sur la poitrine. C'est la première mesure annoncée par le maire Bill de Blasio pour apaiser les tensions. Il promet que l’usage de ces caméras embarquées sera bientôt généralisé. Bill de Blasio veut aussi changer les méthodes des policiers new-yorkais lors d’une interpellation. Quelque 22 000 officiers vont retourner en formation pour apprendre des techniques d’approche moins musclée que celles qui ont conduit à la mort par étouffement d’Eric Garner : parler davantage, calmer les tensions, attendre les renforts en cas de problème. Le maire de New York veut former dit-il « une nouvelle génération » de policiers.

Car l’autre faille du dispositif de sécurité est la défiance entre communautés et officiers autrement dit la défiance entre policiers blancs et citoyens noirs. Les statistiques expliquent cette défiance par le racisme, par la peur, ou encore le manque de formation, mais le résultat est là.

Toutes ces frustrations qui restaient sous le tapis depuis des années ressortent chez les jeunes, qui débordent l’administration et les organisations traditionnelles. Ces dernières essaient de récupérer, au sens noble, cette colère, afin qu’elle ne soit pas vaine. Une grande manifestation sera organisée à Washington le 13 décembre, et un sommet sur les droits civiques est annoncé pour début 2015.

avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Ven 5 Déc - 11:25

#CrimingWhileWhite : les Blancs américains exposent leur impunité
Aux Etats-Unis, après le scandale national de Ferguson et la relaxe du policier blanc responsable de la mort d’Eric Garner, un Noir désarmé, des Américains Blancs s’emparent de Twitter pour dénoncer la justice à deux vitesses du pays.

Avec le hashtag (mot-clé) #CrimingWhileWhite (littéralement « commettre un crime en étant Blanc »), ils confessent des crimes ou des délits pour lesquels ils n’ont pas été punis ou alors légèrement.

« A 13 ans, j’ai volé une voiture avec mes potes et on l’a conduite deux semaines avant de se faire choper. Un seul d’entre nous a été poursuivi : il était noir. »

« Ai soufflé la fumée de mon joint au visage d’un flic en ouvrant ma porte, et lui a dit qu’il pouvait pas entrer sans un mandat. Il est parti. »

« Ai provoqué un accident grave et suis allé au tribunal sans ma carte d’assuré. Ai juré au juge que j’avais une assurance. Amende annulée. »

« Alors que je rentrais en voiture, après avoir acheté de la drogue, un flic me fait signe de m’arrêter et me dit que “j’étais dans un quartier chaud et que je ne devrais pas m’y aventurer seule”. »

« Shopping avec un pote noir à New York. Des vendeurs l’ont suivi tout le temps. Précision : il gagne cinq fois plus d’argent que moi. »

« La seule fois de ma vie où j’ai été arrêté et fouillé par un flic, c’était quand j’étais avec un ami noir. »

« Bataille de rue, six contre six. Les flics arrivent. On part tous en courant. Les flics poursuivent SEULEMENT mes potes noirs. »
>>>
http://rue89.nouvelobs.com/2014/12/04/crimingwhilewhite-les-blancs-americains-exposent-impunite-256381
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 6 Déc - 8:36

mines antipersonnel, blindés, mitrailleurses lourdes ... ^^


© Scott Olson, AFP | Les images de policiers équipés comme des militaires à Ferguson ont choqué l'opinion publique.

Les incroyables largesses de l’armée américaine aux policiers
http://www.france24.com/fr/20141205-infographie-armee-police-distribution-arme-materiel-ferguson-violence-bavure-armement-etats-unis/
Le Pentagone a publié jeudi le détail de l’équipement militaire distribué gratuitement aux forces de police américaines. Un état des lieux effarant à l'heure où les tensions entre population et forces de l'ordre parfois surarmées se multiplient.

Le Pentagone a finalement cédé. Jusqu’à fin novembre, les militaires américains ne voulaient pas rendre public le détail de leur programme de distribution de matériel aux forces de police. Le Marshall Project -une plateforme journalistique en ligne spécialisée dans les affaires judiciaires - a obtenu du ministère de la Défense la liste de tous le surplus militaire distribué aux 8 000 forces de polices fédérales et locales approuvées en 2014.

Ce site a publié, jeudi 4 décembre, le détail des 200 000 transferts de matériel militaire aux forces de police, de plus en plus suréquipées. Au total, l’armée a gracieusement offert pour plus de cinq milliards de dollars de matériel à la police depuis les années 1990.

Les réticences de l’armée américaine de lever le voile sur ce programme peuvent se comprendre. Les images des troubles à Ferguson cet été, opposant des manifestants à des policiers surarmés, ont choqué l’opinion publique américaine mais aussi internationale. Cette démonstration de force, sur fond de conflit racial à la suite de la mort du jeune noir Michael Brown qui a été abattu par un policier blanc, a semblé disproportionnée à beaucoup.

Un programme en plein essor

D’où vient tout l’équipement militaire entre les mains des policiers de Ferguson ? Les médias américains se sont, alors, souvenus de l’existence du programme 1033 du Département de la Défense. Il permet, depuis 1995, à l’armée de donner aux forces de l’ordre locale ou fédérale du matériel que les militaires n’utilisent plus ou ont en trop grand nombre. Ce sont les policiers eux-mêmes qui font le choix de ce dont ils pensent avoir besoin pour mener leurs missions à bien.

Les documents obtenus par le Marshall Project prouvent que ce programme, institué en 1995, n’a eu de cesse de monter en régime. Depuis 2010, la valeur de l’équipement distribué a dépassé à plusieurs reprises les 90 millions de dollars. Auparavant, le total des armes, véhicules, et autres fournitures livrées ne valait jamais plus de 20 à 30 millions de dollars.

Le détail de ces distributions ne devrait pas manquer d’entretenir le débat aux États-Unis. Surtout que de nouvelles manifestations contre les violences policières se sont déroulées ces derniers jours à New York et qu’un autre fait divers, impliquant également des policiers à Phoenix, s’est produit jeudi 4 décembre.

France 24 a sélectionné huit cas qui reflètent bien à quel point certaines polices locales profitent ou abusent de la “générosité” des militaires américains. On peut se demander pourquoi la police des écoles de Los Angeles a besoin de lance-grenades, ou si des instruments de musique permettent réellement de mieux remplir les tâches policières.
liens sur la page.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 6 Déc - 11:25

Affaires Eric Garner, Michael Brown: des policiers américains trop armés?
Lancé en 1990, il prévoit le transfert d'équipements du Pentagone, tels que des véhicules blindés, des engins volants, des armes automatiques ou encore des jumelles à vision nocturne, vers les agences de police. Ainsi, 4,3 milliards de dollars d'équipements militaires et paramilitaires ont été transférés par le ministère de la Défense à la police, entre 1990 et 2012, rapporte Le Monde.
Résultat: les policiers se retrouvent équipés comme des militaires envoyés sur un terrain de guerre, comme ont pu le montrer les photos prises à Ferguson, en août dernier, lors des manifestations qui ont suivi la mort de Michael Brown, abattu de six balles par un officier de police. On pouvait ainsi y voir des policiers anti-émeutes vêtus de tenues de camouflages, équipés de casques, de masques à gaz, de gilets pare-balles, et armés de fusils automatiques.
D'après les chiffres du New York Times, les unités de police du pays ont hérité, depuis 2006, de 435 véhicules blindés, de 533 engins volants, de près de 93.800 mitrailleuses et de 432 véhicules blindés capables de résister aux explosions de mines. Rien d'étonnant, donc, à ce que la valeur des équipements militaires de la police soit passée d'un million de dollars en 1990, à 450 millions de dollars en 2013, souligne Slate.

Autre signe de la militarisation croissante de la police américaine: le déploiement extrêmement fréquent des unités spéciales d'intervention, les SWAT, sorte de version américaine du GIGN français. Problème: à la différence de la France, les Etats-Unis ont tendance à déployer leurs SWAT de façon disproportionnée, y compris au cours d'opérations qui n'exigent pas un tel arsenal, comme des perquisitions, et notamment dans les quartiers habités par des Noirs ou des Hispaniques.
Ainsi, selon Peter Kraska, professeur à l'Eastern Kentucky University, cité par Le Monde, les unités du SWAT seraient déployées plus de 50.000 fois par an, contre 3.000 fois en 1980.
>>>
http://www.bfmtv.com/international/affaires-eric-garner-michael-brown-des-policiers-americains-trop-armesbr-850828.html



avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Dim 7 Déc - 8:36

«Des mœurs de Far West trop répandues dans la police américaine»
Vous diriez aussi que c’est le résultat d’une politique de stigmatisation des minorités qui durent depuis des années et des années ?

Ce que l’on doit dénoncer et ce qu’on dénonce, ce sont les analyses de faciès, c’est le fait que l’on va arrêter plus souvent un noir qu’un blanc, ou un hispanique qu’un blanc non hispanique dans les rues, donc ça ce n’est pas normal. Souvent pour les mêmes erreurs ou les mêmes délits, on va condamner plus longtemps un noir qu’un blanc. Donc il y a des inégalités, le système est discriminant. Mais en même temps, il faut bien comprendre que les villes très pauvres sont les villes les plus violentes, ce n’est pas par hasard que c’est dans les barrios, les ghettos noirs qu’il y a le plus d’incidents. C’est une société à deux vitesses. Il y a d’une part des Noirs qui appartiennent aux classes moyennes, qui s’en sont sortis, qui ont des métiers normaux, qui gagnent de l’argent ; et puis des Noirs très pauvres qui vivent dans des villes très violentes où l'on vend de la drogue, où il y a des gangs. Donc tout incident dégénère et évidemment la police est beaucoup trop militarisée, mais c’est une caractéristique américaine. Il y a 300 millions d’armes à feu en circulation aux Etats-Unis, chaque année on en achète huit millions en plus. La société américaine est très violente.
>>>
http://www.rfi.fr/ameriques/20141205-police-etats-unis-cleveland-ferguson-pouvoir-noirs-segregation-raciale-justice-criminalite-violence-armes/
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 24 Jan - 8:59

La police américaine dispose de radars pour voir à travers les murs
http://www.courrierinternational.com/article/2015/01/23/la-police-americaine-dispose-de-radars-pour-voir-a-travers-les-murs
Au moins 50 agences de police américaines ont secrètement équipé leurs officiers de radars qui leur permettent de voir à travers les murs des maisons. Ces dispositifs soulèvent des questions relatives à la protection de la vie privée.

Le quotidien américain USA Today a dévoilé le 20 janvier que plusieurs agences de sécurité américaines, comme le FBI et le US Marshals Service, utiliseraient depuis deux ans déjà un dispositif de radar leur permettant de voir efficacement dans les maisons à plus de 15 mètres. C'est le témoignage d’un agent fédéral américain devant un tribunal à Denver qui a révélé leur emploi, en décembre.

Selon l'article, les radars fonctionnent en utilisant les ondes hertziennes "pour détecter des mouvements aussi légers que la respiration humaine". Ces appareils, "initialement élaborés pour servir en Irak et en Afghanistan", permettent de repérer la présence d’un individu dans une maison, sa position et ses déplacements.

Mandat de perquisition nécessaire

Cette technologie, largement inconnue du grand public, soulève naturellement des questions juridiques relatives à la vie privée. "La Cour suprême des Etats-Unis a indiqué que les officiers de police ne pouvaient généralement pas utiliser de détecteurs de haute technologie pour révéler l’intérieur d’une maison à moins d’obtenir auparavant un mandat de perquisition", ce qui n’était pas le cas ici, explique le journal.

Les agents fédéraux américains contactés par USA Today prétendent que "l’information recueillie par ces détecteurs est essentielle dans certaines situations", comme les prises d’otages. Reste que plusieurs questions se posent. "Comment les juges peuvent-ils être surpris par une technologie que la police a entre les mains depuis au moins deux ans ?" s'interrogent les avocats spécialisés dans les questions de vie privée.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 24 Jan - 9:42

arrestation du président de l'assemblée de l'Etat de New York
cela faisait des années que tout le monde savait que Sheldon Silver avait des pratiques douteuses et qu’il touchait de grosses commissions en échange de certaine faveur. Il aurait ainsi accumulé des revenus à hauteur de 4 millions de dollars d’après le New York Times.
>>>
http://www.rfi.fr/ameriques/20150123-une-arrestation-president-assemblee-etat-new-york/

avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 24 Jan - 10:34

Un journaliste prend 5 ans de prison pour avoir copié un lien
Aux Etats-Unis, on peut prendre 63 mois de prison pour le partage de liens frauduleux. Barrett Brown est un journaliste d’investigation-hacker américain condamné hier à 5 ans de prison et 890 000 dollars d’amende vient d’en faire l’expérience. Le jeune homme de 33 ans est accusé d’avoir en 2011 copié dans un chat IRC un lien hypertexte qui permettait d’accéder au contenu de cinq millions de mails devenus accessibles à cause du piratage de la société de renseignements privés Stratfor. Ce lien URL provenait d’un chat Anonymous et renvoyait vers un autre document listant des numéros de cartes de crédit et leurs codes.
>>>
http://www.lesinrocks.com/2015/01/23/actualite/un-journaliste-prend-5-ans-de-prison-pour-avoir-copie-un-lien-11549712/
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Mar 27 Jan - 8:53

VIOL DE STEUBENVILLE : L'INTENDANT DU LYCÉE DÉMISSIONNE DE SES FONCTIONS
Dans l'indifférence quasi générale, Michael McVey a démissionné de ses fonctions. Le super intendant en charge des écoles de Steubenville, ville de l'Ohio qui avait défrayé la chronique en Août 2012, a accepté de démissionner pour échapper aux poursuites judiciaires.
>>>
https://www.bakchich.info/international/2015/01/25/viol-de-steubenville-l-intendant-du-lycee-demissionne-de-ses-fonctions-63863

....
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Jeu 29 Jan - 9:19

Investissement faramineux des frères Koch pour la présidentielle de 2016
Les frères Charles et David Koch, milliardaires américains connus pour soutenir les républicains, comptent investir 889 millions de dollars dans la campagne présidentielle de 2016. Un montant record qui inquiète déjà les démocrates.
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/2015/01/28/investissement-faramineux-des-freres-koch-pour-la-presidentielle-de-2016

c'est beau la démocratie ....

avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 31 Jan - 8:30

LIBERTÉ D'EXPRESSION POUR TOUS, SAUF POUR LES RAPPEURS WEST COAST
Le procès du Brandon Duncan, aussi connu sous le nom de Tiny Doo, a débuté le Vendredi 23 janvier 2015. Le rappeur Californien, en détention depuis 8 mois, risque jusqu'à 25 ans de prison pour « street gang conspiracy »...
« Emprisonner quelqu'un durant 25 ans à cause de son expression artistique est quelque chose que même les pires communistes n'ont pas osé ! »
>>>
https://www.bakchich.info/international/2015/01/29/liberte-d-expression-pour-tous-sauf-pour-les-rappeurs-west-coast-63875
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Mer 4 Fév - 8:00

LA BRIGADE DES STUPS US ESPIONNE LES AUTOMOBILISTES EN TEMPS RÉEL
Incroyable mais vrai : La dernière nouveauté de la Drug Enforcement administration (équivalent Américain de la brigade des stups', et sous division du ministère de la Justice,) consiste à espionner massivement -et dans la plus grande clandestinité- tous les véhicules circulant aux États-Unis.
>>>
https://www.bakchich.info/international/2015/02/01/la-brigade-des-stups-us-espionne-les-automobilistes-en-temps-reel-63879
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Ven 13 Fév - 8:28

Les Californiens ne veulent plus du gaz de schiste
Comment soutenir l'expansion d'une industrie décrite comme polluante, et qui requiert à elle seule entre 7 et 30 millions de mètres cubes d'eau par an, alors même que l'Etat subit une sécheresse sans précédent ? Qui fragilise le sous-sol et provoque des miniséismes, dans une région sujette aux tremblements de terre ?
Les Californiens ont bien du mal à le comprendre. C'est ce qu'ils ont exprimé le 9 février, en défilant par milliers à Oakland, pour ce qui était sans doute la plus grande manifestation jamais vue contre la fracturation hydraulique.
"Continuer à produire du pétrole de schiste, comme le font les Américains, est un non-sens au vu des cours actuel du brut, qui ont chuté d'environ 50 % depuis juin 2014", estimait le 11 février Viktor Zubkov, le patron du géant russe de l'énergie Gazprom, au forum international de l'énergie à Ryad.
D'autant que dans le même temps les réserves de Californie, scandaleusement surestimées, ont été revues à la baisse... Et réduites de 96 % !
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/2015/02/12/les-californiens-ne-veulent-plus-du-gaz-de-schiste

avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Mer 25 Fév - 8:09

et encore un ....

Affaire Trayvon Martin : Zimmerman ne sera pas poursuivi pour crime raciste
Faute de preuves, la justice fédérale américaine renonce à poursuivre pour crime raciste l’ancien vigile George Zimmerman, qui avait abattu l'adolescent noir Trayvon Martin en 2012 en Floride.
L'ancien vigile volontaire George Zimmerman, qui faisait une ronde dans son quartier de Sanford en Floride, avait tué le 26 février 2012 Trayvon Martin sorti, sans arme, acheter des bonbons.
>>>
http://www.france24.com/fr/20150224-affaire-trayvon-martin-george-zimmerman-pas-poursuivi-crime-raciste-etats-unis/
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Jeu 26 Fév - 7:38

États-Unis Les actionnaires n’ont jamais été aussi bien servis
http://www.humanite.fr/etats-unis-les-actionnaires-nont-jamais-ete-aussi-bien-servis-566682
Les entreprises du S & P 500, ces champions de l’économie états-unienne cotés à Wall Street, n’ont jamais autant versé de dividendes à leurs actionnaires. Soit 900 milliards de dollars (800 milliards d’euros) pour l’année 2014. Un chiffre en hausse de 15 % par rapport à l’année précédente. Loin de constituer un gage de bonne santé de l’économie, ce boom illustre le gonflement d’une formidable bulle financière qui inquiète les observateurs les plus lucides. Le dogme qui sacrifie tout à la Shareholdervalue (valorisation pour l’actionnaire) conduit en effet de nombreuses firmes à utiliser leurs bénéfices pour racheter leurs propres actions de façon à propulser les cours vers les sommets. Du coup, en même temps que les rentes des actionnaires explosent, les investissements stagnent. Au point de rendre toujours plus insupportable l’écart entre l’activité réelle et cette prospérité boursière.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 28 Fév - 9:42

Homan Square, la prison secrète de la police de Chicago
http://www.courrierinternational.com/article/2015/02/27/homan-square-la-prison-secrete-de-la-police-de-chicago
Une geôle, en plein cœur de la ville, dans laquelle des citoyens sont retenus en secret et interrogés de façon musclée... Un ex-officier de la police locale devenu interrogateur de choc à Guantánamo... Ce scoop du quotidien britannique The Guardian met en difficulté le maire de Chicago.

"Les disparus", c'est avec ce titre digne d'un polar que le quotidien britannique The Guardian a publié cette semaine une enquête exclusive sur la prison secrète de Chicago baptisée Homan Square.

Il s'agit en fait d'un entrepôt banalisé situé dans le quartier de West Side où des citoyens américains – arrêtés, par exemple, lors d'une manifestation – auraient été "retenus et interrogés hors de toute procédure légale". Le Guardian publie ainsi le témoignage de Brian Jacob Church, un jeune homme arrêté le 16 mai 2012 lors du contre-sommet de l'Otan à Chicago et gardé au secret à Homan Square pendant dix-sept heures, menotté à un banc, interrogé à intervalles réguliers sans jamais avoir accès à un avocat, avant d'être transféré dans un commissariat et dûment enregistré.

Cette geôle secrète, qui abrite des cellules d'interrogatoire et même une cage, n'est pas sans rappeler les fameux Black Sites (prisons secrètes) de la CIA à l'étranger, estime le Guardian. Elle est même un exemple de "la façon dont le comportement de la police de Chicago fait écho aux abus perpétrés au nom de la guerre américaine contre le terrorisme", note le journaliste Spencer Ackerman, auteur de l'enquête.

Mais il y a une différence de taille : si les abus de la guerre contre le terrorisme concernaient des détenus étrangers, notamment dans les Black Sites ainsi que dans le tristement célèbre centre de détention de Guantanamo Bay, la prison d'Homan Square a vu défiler des citoyens américains. Ces derniers, souligne le quotidien britannique, étaient "le plus souvent pauvres, noirs ou basanés".

"Bad Lieutenant"

Au-delà de la révélation de l'existence de cette prison secrète en plein cœur de la ville, l'enquête du Guardian, qui compte plusieurs volets, s'attache à démonter un véritable système d'abus et de mauvais traitements perpétrés par la police de Chicago.

Dans un autre article, le quotidien de Londres accuse ainsi l'inspecteur Richard Zuley, en service de 1977 à 2007 et connu pour ses méthodes d'interrogatoire particulièrement musclées, de s'être "fait la main" sur des détenus à Chicago avant d'exporter ses mauvais traitements dans la célèbre prison de Guantánamo où il a sévi de 2002 à 2004.

"Passages à tabac, menaces contre les familles de détenus, entraves prolongées, suspension par des menottes", la liste des tortures est longue et a même poussé les autorités judiciaires de l'Illinois à reprendre certaines affaires conduites du temps où Richard Zuley servait dans les rangs de la police de Chicago, note le journal.

Commission d'enquête ?

Un certain nombre de politiciens locaux et nationaux ont réagi à la suite de la publication de ces révélations et demandé des comptes au ministère de la Justice ainsi qu'au maire de Chicago, Rahm Emanuel, actuellement en pleine campagne pour sa réélection. Faute d'avoir remporté la majorité absolue lors du scrutin du 24 février, il fera face à un rival lors du second tour de l'élection municipale prévu le 7 avril.

L'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty international a également adressé un courrier officiel à la mairie rappelant à l'ancien conseiller de Barack Obama que, "en tant que maire de Chicago", il était de sa responsabilité d'assurer que des violations des droits de l'homme ne soient pas commises dans la ville.

Le département de la police de Chicago a, lui, démenti dans un communiqué les allégations de mauvais traitements rappelant qu'il "respectait toutes les lois, les règles et les directives en ce qui concerne les interrogatoires de suspects ou de témoins", rapporte le Chicago Tribune.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Lun 2 Mar - 8:57

Los Angeles : une vidéo montre des policiers tuant un sans-abri
La vidéo a été postée dimanche sur Facebook. Sur les images mises en ligne, on voit deux personnes, semble-t-il sans-abri, dont un homme qui semble très agité au début de la vidéo. Quatre policiers tentent de le maîtriser, on entend "lâche l'arme", puis cinq coups de feu. Et l'homme se retrouve à terre, immobile.
>>>
http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/los-angeles-une-video-montre-des-policiers-tuant-un-sans-abri-651053

avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Mar 3 Mar - 9:10

le gouvernement américain épingle la police de Ferguson
Les forces de l’ordre auraient pris l’habitude de contrôler systématiquement les conducteurs afro-américains, « provoquant ainsi un climat de tensions raciales qui a conduit à la mort de ce jeune adolescent noir », écrit le New York Times. Selon le journal, le ministère de la Justice demande à la police dans son rapport de changer ses pratiques, sinon le gouvernement engagera des poursuites pour violations des droits de l’homme. En revanche, les autorités devraient blanchir le policier qui a tué Michael Brown.
>>>
http://www.rfi.fr/ameriques/20150302-presse-etats-unis-police-ferguson-sdf-tue-los-angeles/

avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Jeu 5 Mar - 8:04

Ferguson : pas de poursuites contre le policier qui a tué Michael Brown
Le département américain de la Justice a décidé mercredi de ne pas retenir de charge pour violation des droits civiques contre l'agent de police Darren Wilson, auteur des tirs mortels contre un jeune Noir désarmé à Ferguson en août 2014.
>>>
http://www.france24.com/fr/20150304-ferguson-poursuites-federales-policier-darren-wilson-michael-brown/



>>>

Le rapport qui accable la police de Ferguson
http://www.courrierinternational.com/article/2015/03/04/le-rapport-qui-accable-la-police-de-ferguson
Le ministère américain de la Justice a publié un rapport ce mercredi 4 mars qui révèle les multiples violations des droits des Noirs par la police de Ferguson, six mois après le décès de Michael Brown.

"La police de Ferguson a régulièrement violé les droits constitutionnels de ses résidents noirs" : c'est la conclusion du ministère américain de la Justice dans un rapport qui doit être publié ce 4 mars. Comme l'explique le quotidien américain The New York Times, ce rapport met en exergue les racines de tensions raciales qui ont atteint leur apogée l'été dernier avec la mort de Michael Brown, un jeune Africain-Américain tué par un policier blanc dans cette banlieue de Saint Louis, dans le Missouri.

Dans la ville de Ferguson, où un tiers des habitants sont blancs, "les statistiques sur la criminalité compilées au cours des deux dernières années semblaient suggérer que seules des personnes noires avaient enfreint la loi", note le quotidien. La police a fait usage de la force presque exclusivement contre des personnes noires et a arrêté plusieurs d'entre elles sans cause probante. Plusieurs échanges racistes entre des agents ont également été révélés, comme ce mail de 2008 expliquant que Barack Obama ne restera pas président longtemps car "quel homme noir a un job stable pendant quatre ans ?"

Le rapport le plus complet depuis la mort de Michael Brown

Selon le quotidien américain, même si des statistiques comparables avaient déjà été citées après la mort de Michael Brown, "ce rapport du ministère de la Justice offre un regard sur les données plus complet qu'auparavant" : il rassemble six mois d'investigation avec des centaines d'entretiens, des archives de police de 35 000 pages et des données raciales sur les arrestations policières.

Ce rapport appelle les élus de Ferguson à reconnaître que les méthodes utilisées par la police ont entraîné une violation des droits civiques et à mettre en œuvre des changements institutionnels, comme l'augmentation de la diversité au sein de la police.

"Le rapport du ministère de la Justice ravive l'indignation à Ferguson", note The Washington Post, qui a recueilli les réactions d'activistes, de leaders d'organisations de défense des droits civiques et d'élus de la ville ou de la région. Certains d'entre eux appellent à la démission du chef de la police de Ferguson, voire à la dissolution du département de police de la ville.

responsable mais pas coupable.
comme d'hab.
avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  ivo le Sam 7 Mar - 8:25

Les héritiers de la lutte pour les droits civiques
la suprématie blanche est au cœur de la société américaine. Je ne suis donc pas surpris des récentes bavures et violences policières contre les Noirs. Ces choses arrivent toujours.
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/2015/03/06/les-heritiers-de-la-lutte-pour-les-droits-civiques

avatar
ivo

Messages : 26407
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-Unis

Message  niouze le Jeu 30 Avr - 11:00


Baltimore à feu et à sang

EN IMAGES. Depuis les funérailles d'un jeune Noir, mort après son interpellation par la police, la ville de Baltimore, dans le Maryland, s'embrase.

Le cycle de la violence s'emballe aux États-Unis. Après les émeutes de Ferguson, dans le Missouri, en août dernier, suite à la mort du jeune Noir Michael Brown, c'est aujourd'hui dans le Maryland que les émeutes éclatent.

Baltimore s'est embrasée lundi 27 avril, lors des funérailles de Freddie Gray, un Noir de 25 ans décédé des suites d'une fracture des vertèbres cervicales après son interpellation par la police de cette ville de deux millions d'habitants.
Très vite, lors de la cérémonie d'adieu au jeune homme, des émeutes se sont produites contre les forces de l'ordre, accusées d'être responsables de la mort de Freddie Gray. Au moins 15 personnes ont été blessées, des boutiques, des voitures et des autocars brûlés dans un quartier pauvre de la ville. Une zone où un tiers des habitants vit sous le seuil de pauvreté. Un gang de cette ville portuaire menace de tuer des policiers, ces derniers ayant la réputation d'être bien plus violents qu'ailleurs aux États-Unis.
Mardi 28 avril, le président américain Barack Obama a condamné les violences et estimé qu'il n'y avait "aucune excuse" pour ces événements. Il a aussi convenu que les États-Unis étaient confrontés à une crise latente avec la police, notamment dans ses relations avec les Noirs.
http://www.lepoint.fr/monde/baltimore-a-feu-et-a-sang-29-04-2015-1925224_24.php


Émeutes aux Etats-Unis: Pourquoi Baltimore brûle?


Bérénice Dubuc


    • Publié le 28.04.2015 à 18:47
    • Mis à jour le 28.04.2015 à 18:47



«Bavure» de policiers blancs sur un homme noir, manifestations, et émeutes: le cycle infernal des violences se poursuit aux Etats-Unis. Après la mort de Michael Brown à Ferguson (Missouri) en août, c'est le décès de Freddie Gray, mort le 19 avril des suites d’une fracture des vertèbres cervicales après son interpellation par la police de Baltimore (Maryland), qui a ravivé la polémique sur la brutalité policière dans le pays.

Un quartier sinistré

Cette fois, c’est un quartier du nord-ouest de Baltimore -ville de 2 millions d’habitants -  qui s’est embrasé. Une zone qui cumule les handicaps sociaux, avec un taux de chômage 3 à 4 fois plus élevé que moyenne nationale, plus d'un tiers de ses habitants sous le seuil de pauvreté et  seulement 60% des élèves qui  finissent le lycée, rappelle le magazine Forbes.
«C’est une ville qui a violemment souffert de la désindustrialisation et qui connaît une criminalité élevée», rappelle Thomas Snegaroff, directeur de recherches à l’Iris*. «Baltimore est une ville dangereuse, qui a une tradition de crime très forte, abonde Nicole Bacharan, historienne, spécialiste des Etats-Unis**. Et ces circonstances révèlent tous les problèmes non résolus de cette ville, comme Katrina l’a été -toutes proportions gardées- des difficultés qui existaient à la Nouvelle-Orléans: une situation de quart-monde dans un pays riche.»

Criminalité élevée

Pourtant, comme l’explique Thomas Snegaroff, «les choses semblaient s’améliorer depuis quelques années»: «alors que la population baissait depuis 60 ans, la ville est en train de se revitaliser et regagne des habitants depuis 1 ou 2 ans, et le taux d’homicides est revenu à celui des années 70»,. La ville du Maryland a en effet suivi, à son rythme, la baisse de la criminalité à l’échelle du pays, même si elle reste toujours élevée.
Un gang de Baltimore, la Black Guerilla Family, a ainsi menacé de tuer des policiers. «Cela rend la situation encore plus problématique et plus tendue: ils ont fêlé l’union sacrée au sein de la communauté, juge François Durpaire, maître de conférences à l'université de Cergy-Pontoise. Ils poursuivent leurs propres objectifs, alors qu’en face, une réalité différente est à l’œuvre: les manifestants, en colère mais pacifistes, alertent les pouvoirs publics depuis longtemps sur cette problématique.»

Une police plus violente qu’ailleurs

Depuis longtemps, la police de Baltimore est en effet réputée plus violente qu’ailleurs. «Entre 1992 et 2012, 127 personnes ont été tuées par la police alors que dans des villes de taille comparable comme Memphis ou Seattle, ce chiffre est divisé par deux», rappelle François Durpaire. «De manière générale, les gens, mais aussi les policiers, sont plus méfiants à Baltimore, alors que la police américaine est déjà en général très militarisée et emploie des méthodes extrêmement dures», note également Nicole Bacharan. Et, comme partout aux Etats-Unis, l’«abondance d’armes à feu et les préjugés raciaux vis-à-vis des hommes noirs attisent encore la peur des policiers», ajoute-t-elle.
Or, ces préjugés sont difficiles à faire tomber. «Même si Barack Obama a demandé la mise en place de caméras embarquées sur les policiers, il n’a pas demandé qu’ils soient formés en matière de préjugés raciaux», souligne François Durpaire, qui estime que l’accumulation de «bavures» de ce type depuis un an et demi menace désormais de se transformer en crise nationale.
«Les gens sont vraiment révoltés. Le pays ne va pas rester assis à regarder ce carnage sans rien faire», confirme Nicole Bacharan. Un avis que partage aussi Thomas Snegaroff: «L’idée que la police américaine est trop violente et agit de façon disproportionnée se propage, y compris dans la population blanche», conclut-il.
http://www.20minutes.fr/monde/1597639-20150428-emeutes-etats-unis-pourquoi-baltimore-brule


Baltimore : manifestations dans le calme contre les violences policières

Des milliers de personnes se sont réunies à Baltimore, New York, Washington et Boston pour réclamer la vérité sur la mort en garde à vue du jeune Freddie Gray.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/baltimore-manifestations-dans-le-calme-contre-les-violences-policieres-30-04-2015-4736157.php

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5030
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum