Derniers sujets
» homophobie dans le monde ...
par ivo Hier à 8:59

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Hier à 8:44

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Hier à 8:36

» petits business entre amis
par ivo Hier à 8:31

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» immigration ...
par ivo Dim 19 Nov - 8:23

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 18 Nov - 10:36

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» enfance ...
par ivo Sam 18 Nov - 10:33

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» Révolution russe
par niouze Ven 17 Nov - 12:17

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» macronie
par ivo Ven 17 Nov - 7:49

» la phrase du jour
par ivo Ven 17 Nov - 7:13

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» flicage total du net
par ivo Jeu 16 Nov - 8:19

» internet , technologie, ...
par ivo Jeu 16 Nov - 8:07

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 15 Nov - 8:30

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 14 Nov - 10:01

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» pesticides / fongicides
par ivo Dim 12 Nov - 8:42

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Dim 12 Nov - 8:16

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

» impots
par ivo Sam 11 Nov - 9:12

» contre l'esclavage moderne
par ivo Sam 11 Nov - 9:01

» démocratie et justice ...
par ivo Sam 11 Nov - 8:33

» Today's joke
par ivo Ven 10 Nov - 9:49

» Les prisons: questions.
par ivo Ven 10 Nov - 9:04

» Affaire de Tarnac
par ivo Mer 25 Oct - 11:20

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mer 25 Oct - 10:13

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mer 25 Oct - 10:00

Luttes actuelles : Liberté pour les 3 emprisonnés de Nice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Luttes actuelles : Liberté pour les 3 emprisonnés de Nice

Message  Invité le Mar 22 Nov - 22:16

Libération pour les Trois de Nice !

STOP A LA RÉPRESSION DES MOUVEMENTS SOCIAUX !

Le
mardi 2 novembre trois camarades espagnols Adrian Arcones Hernandez,
Xabier Urmeneta Esparza et Miguel Albéniz Pérez, venus participer à la
manifestation contre le G20, ont été arrêtés et sont depuis emprisonnés,
après avoir été condamnés à quatre mois de prison dont un ferme pour
port d’arme de sixième catégorie.

Les « armes » sont du matériel
d’escalade trouvé dans le coffre de l’un d’eux, qui est membre d’un club
d’alpinisme comme le démontre sa carte d’adhèrent. Ils ont été arrêtés
alors qu’ils ne participaient pas à la manif et parce qu’ils portaient
des Tshirt anti capitalistes. Ils ont aussi été inculpés au titre du
tout nouveau délit de « participation à bande organisée ». Le tout
nouveau cadeau de Sarkozy à la police pour soit disant lutter contre les
« bandes violentes » a déjà trouvé son application, en permettant
l’incarcération de militants syndicalistes. Ils ont été relaxés de cette
charge, ce qui rend encore plus grotesque la condamnation pour port
d’arme.

Le parquet à fait appel de cette condamnation déjà ubuesque et espère alourdir leur peine le 28 novembre.

Nos
camarades qui ne parlent pas français sont isolés et n’ont pas encore
pu téléphoner. En bafouant les droits fondamentaux la justice française
s’illustre encore comme une justice politique visant à réprimer toute
contestation du système actuel. Il s’agit là d’une nouvelle tentative de
la part du gouvernement d’étouffer toute contestation sociale.

Nous condamnons vivement cette mesure et exigeons la liberté immédiate pour les trois camarades emprisonnés.

Le secrétariat International de la CNT

........................

Nous
vous proposons une action urgente pour la liberté de nos trois amis.
Nous vous remercions de la faire circuler parmi vos contacts et parmi
les différentes organisations sociales, syndicales et politiques.

Il
s’agit d’envoyer le texte suivant aux courriels ci-dessous
correspondants à des organismes consulaires et "défenseurs du peuple" :

emb.paris@maec.es
cgesp.paris@mail.mae.es
cog.bayona@maec.es
cog.estrasburgo@maec.es
cog.paris@maec.es
cog.burdeos@maec.es
cog.montpellier@maec.es
cog.toulouse@maec.es
defensora@defensoradelarioja.com
info@defensornavarra.com
registro@defensordelpueblo.es :

Date

Cher Monsieur/ Chère Madame :

Mardi
2 novembre dernier, nos trois camarades et amis Adrián Arcones
Hernández, Xabier Urmeneta Esparza et Miguel Albéniz Pérez, se sont
rendus à Nice pour participer à la manifestation contre le sommet du G20
qui avait pour mot d’ordre “Le peuple d’abord, pas la finance”.

Leurs
proches, amis/es et familles, commencèrent à s’inquiéter de ne pas
arriver à les joindre sur leur portable et décidèrent de téléphoner aux
hôpitaux et à la police de peur d’un accident de la route. Finalement
ils/elles ont fini par apprendre qu’ils s’étaient fait arrêter.

Plusieurs
médias espagnols ont publié leur arrestation. Selon ces medias elle
s’est effectuée avant d’arriver sur le lieu de la manifestation, pour
détentions d’armes. Nous voulons déclarer que les prétendues armes qui
ont permis l’arrestation et ensuite l’incarcération sont en réalité de
matériel d’escalade, un piolet plus précisément, appartenant à l’un des
détenus qui fait de l’alpinisme de façon régulière comme le prouve son
appartenance en tant que membre de la Société de Montagne SHERPA, N.I.F.
G-26022061. Certains médias ont même affirmé que nos compagnons
portaient des pistolets (ABC, 20 Minutos, Intereconomía), ce qui est
absolument faux. Nous dénonçons le manque de déontologie et de rigueur
professionnelles de ces medias qui en plus ont transcrit les prénoms et
noms de nos camarades leur causant des dégâts irréparables.

À ce
jour, nous avons juste connaissance de leur emprisonnement à la Maison
d’Arrêt de Nice. Ils n’ont pas encore pu communiquer par téléphone avec
l’extérieur.

Nous sommes profondément inquiets/ètes à cause du
manque d’information et indignés/ées face à ce que nous considérons une
violation des droits les plus fondamentaux ainsi qu’un jugement
politique visant à limiter et criminaliser les actions politiques
contraires au système en vigueur.

Pour tous cela, NOUS EXIGEONS :

La liberté immédiate de nos camarades.

La prise en compte des responsabilités relatives à la privation de
droits fondamentaux subie par nos camarades, aux dégâts psychologiques
et au grave préjudice de leur image pour eux-mêmes.

Nous
sollicitons que dans l’exercice de votre responsabilité vous puissiez
faire les démarches nécessaires pour arriver à ces buts et nous restons
dans l’attente de vos nouvelles. Veuillez agréer, Monsieur/Madame
l’expression de mes/nos salutations distinguées.

Prénom et Nom :

Faites tourner...

http://www.cnt-f.org/spip.php?article1769

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum