Derniers sujets
» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Hier à 10:29

» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

Today's joke

Page 4 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Jeu 10 Nov - 20:22

Dimanche, c'est "la Journée de la gentillesse"
fr info
Psychologies Magazine organise ce dimanche la "Journée de la gentillesse". C'est la 3e édition, et pour l'occasion, le mensuel a lancé un "Appel à plus de bienveillance au travail"

L'"Appel plus de bienveillance au travail" a recueilli 250 signatures, celles notamment d'entreprises (environ 150).

La bienveillance au travail, cela peut paraitre un peu abstrait voire paradoxal, et pourtant, certaines entreprises ont fait des choix très concrets qui vont dans le sens d'un mieux-être du salarié.

Les 250 signataires de l'appel à la bienveillance au travail se sont engagés à mettre en oeuvre des actions concrètes. Une ambition qui est au rendez-vous : parmi les thèmes évoqués la reconnaissance du droit à l'erreur.

et oui au travail un dimanche ....
et lundi c'est la journée du cornichon ^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Sam 12 Nov - 9:51

Le nouveau film de Kassowitz privé d'écran à Nouméa : "c'est l'expression la plus basse du colonialisme"
fr info
La sortie de "L'ordre et la morale" est prévue le 16 novembre. Ce film retrace l'affaire de la prise d'otages d'Ouvéa en 1988, qui s'était soldée par la mort de 19 Kanaks. Sujet manifestement encore tabou en Nouvelle-Calédonie. Le seul cinéma de Nouméa refuse de projeter le long-métrage. Hier, lors du festival du film de Sarlat, Mathieu Kassowitz a expliqué qu'il y voyait de la "censure pure et dure".

"Cette censure, moi je serais Kanak, je la vivrais très très mal" Mathieu Kassowitz.
(00'50'')
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Sam 12 Nov - 19:47

La centrale de Fukushima ouvre ses portes
fr info
Pour la première fois depuis le tsunami du 11 mars dernier, les autorités japonaises ouvrent aujourd'hui les portes de la centrale nucléaire de Fukushima.

En laissant des journalistes pénétrer dans la centrale de Fukushima, huit mois après le tsunami, le message des autorités japonaises est clair : l'accident nucléaire est désormais sous contrôle.

Combinaisons intégrales antiradiations, masque respiratoire et paires de gants, une trentaine de journalistes est allée visiter la centrale nucléaire. Ils ont été conduits en bus jusqu'au site atomique, commençant par traverser les villes évacuées situées dans la zone interdite des 20 kilomètres. En se rapprochant de la centrale, ils ont pu constater que le niveau de radioactivité atteignait jusqu'à 500 microsieverts, soit la moitié de la dose annuelle maximale pour la plupart des pays, au pied des réacteurs.

Le tsunami du 11 mars avait submergé la centrale de Fukushima, faisant fusionner le combustible stocké ce qui avait provoqué des explosions. L'opérateur du site, Tepco, espère arriver à maintenir le combustible sous les 100°C d'ici le mois prochain. Mais le ministre de l'Environnement, Goshi Hosono a précisé que le démantèlement des installations prendrait encore au moins 30 ans.

Quelque 3.200 personnes travaillent à Fukushima, le directeur de la centrale assure que les réacteurs sont stabilisés mais il a reconnu que la situation était encore dangereuse.

.........
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 14 Nov - 18:48

Un radar automatique détruit par une bombe artisanale près de Nancy
fr info
Le flash a été remplacé par un gros boum. C'est en tout cas le son qu'ont pu entendre dimanche matin les riverains de la commune de Champigneulles, près de Nancy sur l'A31. Le radar automatique de la commune a tout simplement explosé. Il a été détruit, selon les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie, par une bombe artisanale de type "agricole", dont on trouve la recette sur internet.

Le radar, installé là depuis 2004, a été totalement soufflé par l'explosion. Cette dernière n'a heureusement pas fait de blessé.

ah ben voilà ^^
bon faut juste qu'ils passent au reste apres ....
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mar 15 Nov - 9:22

Gaffe au G20 : Sarkozy assure Netanyahu de son amitié
fr info
Selon des responsables israéliens, aujourd’hui, Nicolas Sarkozy a écrit au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour lui redire son amitié malgré leurs divergences de point de vue sur le Proche-Orient.

"Vous avez mon amitié et nos vues différentes sur les problèmes du Proche-Orient ou les interprétations que font les médias n'y changeront rien", écrit le président français dans un message de condoléances au dirigeant israélien qui vient de perdre son beau-père.

Mardi dernier, la presse française avait rapporté les propos de Nicolas Sarkozy, tenus lors d'une conversation à huis clos avec Barack Obama : "Je ne peux plus le voir, c'est un menteur".
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mar 15 Nov - 9:28

Recette des amendes : la VRAIE utilisation par l'Etat
fr info
Une GRANDE question que se posent les automobilistes : où va l’argent des amendes ?

Il est plus ou moins admis que l’argent récolté par les amendes routières sert – au moins, en majeure partie – à l’amélioration de la sécurité routière.
Discours maintes fois répété par les responsables gouvernementaux.
Or – je vais m’appuyer sur l’enquête d’un confrère, journaliste à Auto Plus, Pascal Pennec, qui vient de décortiquer le projet de loi de finances pour 2012 –, il apparaît que la ré-injection de l’argent des amendes dans des enjeux de sécurité routière est très loin d’être une réalité.
Cette recette va s’élever pour 2011 à 1,7 milliard d’euros – elle a augmenté de 200 millions d'euros –, elle sert à beaucoup d’autres choses...

Première affectation : l’aide au développement des transports en commun.
660 millions d’euros.
Souci louable – en termes d’écologie, d’organisation de la vie collective, de choix d’urbanisme.
Mais l’impact – net, précis – sur la sécurité routière reste flou...

Deuxième utilisation : le remboursement de notre dette – de la dette nationale de l’Etat dont on parle tant en ce moment
474 millions d’euros.
Là on est très, très loin de tout rapport avec la sécurité routière.

Troisième utilisation : les radars et le traitement des PV électroniques.
460 millions d’euros.
Pour leur fonctionnement, leur entretien. Et aussi pour l’acquisition de nouveaux radars. Mais la plus grosse part de ce budget de fonctionnement sert au traitement informatique des PV, et au système de recouvrement des amendes.

Là, avec ces 3 postes de dépenses, on a déjà absorbé 95% de la recette...
Restent 37 millions d’euros pour doter les forces de l’ordre de nouveaux terminaux électroniques pour moderniser les PV.
Des frais de structure, de modernisation... normale.
Rapport direct avec la sécurité routière : aucun.

Ensuite, un budget de 35 millions d’euros débloqué pour une cause très louable, très importante, mais sans AUCUN rapport avec les dangers de la circulation : pour l’Agence Nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances.

Enfin, 16 millions d’euros pour achever la modernisation informatique du fichier de permis de conduire.
Très utile du point de vue administratif.
Mais, impact sur la sécurité routière : néant.


avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mer 16 Nov - 10:12

Mesures de rigueur : pas de troisième plan promet Baroin
http://www.leparisien.fr/politique/mesures-de-rigueur-pas-de-troisieme-plan-promet-baroin-15-11-2011-1721405.php
François Baroin assure, dans un entretien au quotidien Les Echos ce mercredi, que la France n'aura pas besoin de mettre en place un troisième plan de rigueur. Le 7 novembre, le gouvernement Fillon avait annoncé un nouveau train de mesures, le deuxième de l'année 2011, pour réduire les dépenses et les déficits budgétaires de la France.«Nous ne travaillons pas sur un troisième plan», assure aujourd'hui le ministre de l'Economie, répondant à Bruxelles qui estime que la France devra faire preuve de plus de rigueur. «La commission (européenne) n'avait pas intégré les annonces prises le 7 novembre», ajoute-t-il.

Le ministre de l'Economie rappelle qu'«aucun gouvernement dans l'histoire n'a pris des mesures aussi courageuses que celles que nous allons faire voter dans une période pré-présidentielle». Il souligne que, dans le budget, le gouvernement avait prévu «les marges de manoeuvre nécessaires pour tenir notre objectif de déficit en 2012 même en cas de ralentissement plus sévère». Le patron de Bercy parle de «6 milliards d'euros de crédits mis en réserve».
La France a récemment révisé à 1% la croissance prévue en 2012 contre 1,75% auparavant. «Même à 0,5% de croissance nous pourrions faire face» à notre objectif de réduction de déficit, assure François Baroin.

«nous sommes en guerre contre les spéculateurs»

Concernant les banques et le fait qu'elles participent à la hausse des taux sur le marché obligataire en vendant des titres de la dette française, il s'attachera à ce qu'elles continuent à «financer l'économie» et jouent «toujours leur rôle d'investisseur institutionnel». De nombreux économistes commencent en effet à s'inquiéter de la prudence des banques, qui réduisent actuellement leurs prêts aux entreprises.

A propos de la crise de la dette qui frappe la zone euro depuis deux ans, le ministre souligne que l'Europe «va vers plus de fédéralisme». «Il y a des enseignements à tirer de la crise», assure-t-il. «Nous devons aller vers plus de convergence, avec une probable modification des traités européens», poursuit François Baroin. Interrogé sur la situation en Italie qui fait face à la défiance des marchés, il indique que «tout ce qui se passe depuis 15 jours va dans le bon sens». «L'Italie a une économie puissante et solide», ajoute-t-il.

Enfin, au sujet des solutions à apporter pour réduire la pression sur les marchés, il affirme : «Nous sommes en guerre contre les spéculateurs, contre les marchés dérégulés». Il dit «être favorable à l'intervention de toutes les institutions européennes, y compris la BCE (Banque centrale européenne) pour apporter les meilleures réponses à la crise».

Interrogé sur les qualités du candidat PS à la présidentielle François Hollande pour faire face à la crise, le ministre de l'Economie répond : «Je constate qu'il est pris en otage par les éventuels futurs membres d'une coalition hétéroclite. François Hollande n'a plus de projet, la page est blanche...».


......... ^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  Invité le Jeu 8 Déc - 9:46

09h15 le
neuf-quinze

Exclusif : Standard and Poor's dégrade le
monde


Plusieurs de nos @sinautes, abonnés aux services de l'agence Standard and Poor's, nous font parvenir ce matin ce communiqué de l'agence, diffusé par erreur dans la nuit entre 3 h 17 et 3 h 19, heure européenne. Même s'il s'agit évidemment d'une erreur de manipulation de l'agence, immédiatement rectifiée, il en dit long: le seul fait que ce texte existe est de nature à accroître l'inquiétude sur les perspectives de l'économie mondiale.

Francfort, 8 décembre. Le services de notation de Standard and Poor's ont décidé de placer aujourd'hui sous surveillance
négative les dettes souveraines de l'ensemble des pays du monde, avec risque de dégradation dans les trois mois. Cette
décision vaut également pour l'ensemble des institutions bancaires, publiques ou privées, des pays concernés, l'ensemble de leurs compagnies d'assurance, de leurs collectivités locales comptant plus de cinq mille habitants, l'ensemble des entreprises, l'ensemble des institutions sociales. Les commerces de détail sont également concernés, à l'exception des commerces de bouche de première nécessité, des débits de tabac et de boissons, et du secteur pharmaceutique des neuroleptiques, considérés comme ayant des perspectives de croissance exceptionnellement favorables.

Nous pensons en effet que le monde est entré dans une phase de risque collectif aigu, les pays débiteurs étant menacés de faire défaut, et les pays créanciers menacés de graves difficultés dès lors que les pays débiteurs feront défaut. Nous devons noter avec regret que les responsables politiques de la zone concernée se montrent collectivement d'une incompétence rare, et manifestent une absence totale de conscience de la gravité de la situation. A leur décharge, nous devons bien constater que notre agence, dans la situation actuelle, n'est en mesure de proposer aucune solution efficace, les pistes que nous avons proposées dans le passé ayant eu pour effet d'aggraver la crise.

Dans cet esprit, conscients des possibles implications potentiellement négatives de notre décision, qui pourrait aggraver encore la récession mondiale, et du rôle joué par notre agence dans la dégradation de la situation, facteurs qui pourraient affecter sa crédibilité et sa profitabilité, nous la plaçons elle-même, bien évidemment, sous surveillance négative. Avec l'impartialité qui nous caractérise, nous serons particulièrement vigilants dans cette surveillance-là. Nous remercions tous nos clients de leur confiance.









Daniel Schneidermann


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mar 13 Déc - 21:08

Un cheminot indemnisé : il avait dû enterrer les restes d'un collègue
fr info
La SNCF a trouvé un terrain d'entente avec l'un de ses salariés pour l'indemniser du traumatisme qu'il a subi dans le cadre de son travail. En 1997, ce cheminot a été contraint par son supérieur d'enfouir les restes d'un collègue, oubliés le long de la voie ferrée, après un accident.

Cette scène de cauchemar qu'il a vécue il y a près de 15 ans, Pascal n'a jamais pu l'oublier. Elle l'a tellement marqué, qu'il a traversé une très longue période de depression.

Un vendredi soir, un employé de la SNCF est percuté par un TGV près d'Angers; le lundi suivant, Pascal et d'autres collègues sont chargés de trouver certains effets personnels de la victime qui manquent. Mais ce sont des restes humains qu'ils découvrent. Le chef d'équipe ne s'embarasse pas de sentiment : il ordonne à Pascal d'enterrer les débris de corps, dans un sac poubelle, près du dépôt de la SNCF et lui intime le silence.

Ce n'est que plusieurs années plus tard, en 2008, que le cheminot rongé par le remord finira par se confier à la justice. Mais les faits sont prescrits.

Pascal s'est donc finalement tourné vers les prud'hommes
pour que son préjudice soit reconnu.

45 000 euros: c'est la somme que la SNCF consent à lui verser.
Mais, au delà pour Pascal, le plus important, c'est ce que lui a dit ce matin à l'audience le représentant de la société. Il lui a fait part de sa compassion pour le calvaire qu'il a vécu.

Pascal a maintenant repris son travail de cheminot. Son ancien chef d'équipe est quand à lui à la retraite et jamais son comportement ne lui a été reproché par quiconque.

BWTF ???????
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mer 14 Déc - 12:45

Des vétérinaires, pour pallier le manque de médecins ?
fr info
C'est la proposition que fait Françoise Tenenbaum, maire-adjointe de Dijon, et experte en santé publique : pour lutter contre les déserts médicaux, faisons appel à tous les professionnels de santé. Les vétérinaires pourraient ainsi suivre une formation, pour intervenir en attendant le médecin...

La proposition fait sourire les médecins... à moins qu'elle ne fasse un peu grincer des dents. En tout cas, ce n'est qu'une proposition isolée, dont le but est de susciter un débat : mission accomplie ?

La maire-ajointe de Dijon, en charge de la santé, Françoise Tenenbaum - par ailleurs experte en santé publique au sein de l'Assurance-maladie - propose donc que, pour faire face à la pénurie de médecins en France, on fasse appel aux vétérinaires. "C'est une idée personnelle qui n'engage que moi", prévient-elle. Avant de préciser sa pensée : "il faudrait définir une passerelle de formation et cadrer la mission de ces vétérinaires. Surtout, ce ne serait pas à la place du médecin, mais en l'attendant."

Qu'en pensent les principaux intéressés ? "C'est totalement irréaliste et dangereux ! On n'est pas du tout compétent pour faire une médecine humaine", juge Gérard Vignault, le président du Conseil régional de l'ordre des vétérinaires de Bourgogne. Quant à son homologue côté médecin, il préfère prendre la chose avec humour : "c'est un pavé dans la marre et ça fait bouger les canards. On en retiendra les bonnes intentions", selon Jean-Pierre Mouraux.

Histoire de mettre - déjà - un terme au débat, la directrice de l'Agence régionale de santé de Bourgogne, Monique Cavalier, tranche : "aujourd'hui ce n'est absolument pas pensable. La réglementation est claire, elle fait en sorte que nous ayons des médecins dans les zones rurales. Ca n'a été évoqué ni de près, ni de loin dans le plan régional de santé."

... ^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  Invité le Mer 14 Déc - 20:19


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  niouze le Jeu 5 Jan - 14:34

Accusés de dérapages variés sur les réseaux sociaux, 150 policiers anglais ont fait l'objet de poursuites disciplinaires. En France, la question s’est déjà posée mais ne trouve pas la même réponse.

Harcèlement, remarques désobligeantes, sexistes ou racistes : la direction de la police britannique a engagé des poursuites disciplinaires contre 150 policiers ayant dérapé sur Facebook entre 2008 et 2010. Deux policiers ont été révoqués, sept ont démissionné et d'autres enquêtes disciplinaires sont toujours en cours.

Un article de la Computer Business Review, repéré par Numerama, précise le contenu de certains messages. The Telegraph en fournit d'autres. En 2009, un officier du Hampshire a été révoqué à la suite d'un commentaire raciste sur Facebook. Un autre a connu le même sort début 2011 pour avoir insulté un collègue et harcelé une policière.

D’autres fonctionnaires ont divulgué les détails d’opérations de police, essayé d’entrer en contact avec des victimes et publié des photos inappropriées. La presse anglaise a obtenu ces informations en ayant recours à la loi d'accès à l'information, obligeant les administrations à leur fournir des données d'intérêt public.

En France aussi, le comportement des forces de l’ordre a déjà fait irruption dans le débat public. Au mois de mars, Les Inrocks publiaient une dizaine de photos postées sur Facebook par des policiers. Les images d’interventions et de manifestations s’accompagnaient de commentaires sur le physique, les motivations ou la couleur de peau des citoyens photographiés.

A la suite de notre article, le député Georges Mothron (UMP, Val d’Oise) adressait une question au ministre de l’Intérieur pour "connaître les actions entreprises afin de faire cesser ces agissements et faire sanctionner comme il se doit leurs auteurs qui ont manifestement oublié certaines dispositions de leur code de déontologie".

Il s’attirait une réponse acerbe de Claude Guéant en juillet, écartant d’emblée toute poursuite disciplinaire et remettant en cause la véracité des faits.

“Rien ne permet en l'état d'attribuer formellement les propos rapportés et il n'est aucunement prouvé que ceux à qui ils sont prêtés soient effectivement agents ou parents d'agents des forces de l'ordre.”
Le ministre se contentait de souligner le devoir “d’exemplarité” des policiers, déjà rappelé en juin 2010 par la Direction générale de la police nationale. Nous avions pu constater que gendarmes et policiers utilisent parfois les réseaux sociaux sans discernement, divulguant leurs informations personnelles à tour de bras sur Facebook et Copains d’Avant.

Camille Polloni
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/74921/date/2012-01-03/article/facebook-police-gb

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5024
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  niouze le Mar 10 Jan - 12:13

Marine Le Pen n'est pas la bienvenue chez Petroplus
Signalé par
Martin Untersinger


Les candidats à la présidentielle défilent chez Petroplus, la raffinerie de Petit-Couronne (Seine Maritime) menacée de fermeture : après Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou, Jean-Luc Mélenchon et Hervé Morin, la candidate de Lutte Ouvrière Nathalie Arthaud est attendue d'ici la fin du mois. François Hollande y a lui aussi fait étape jeudi dernier.

Tous les candidats sont les bienvenus... Sauf Marine Le Pen, que l'intersyndicale, pilotée par la CGT, refuse d'accueillir.

« On est pas émeutiers ou des terroristes » a jugé mardi matin un syndicaliste interrogé par France Info, en référence aux déclarations de la candidate frontiste pendant les manifestations contre la réforme des retraites.

Un autre salarié interrogé par la radio sous couvert d'anonymat, nuance et juge que « tout le monde peut être accueilli, il faut voir ce que les candidats ont à nous dire. »

« Le sectarisme des syndicats de moins en moins représentatifs est une atteinte à la démocratie et un mauvais coup porté à l »image des salariés en lutte pour le maintien de l »activité » a dénoncé Louis Alliot, le vice-président du FN, dans un communiqué.

L'ambiance est tendue entre syndicalistes et Front National : Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, interrogé pour savoir s'il allait rencontrer Marine Le Pen, il a répondu que « le national-socialisme, c'est pas [sa] tasse de thé. »
http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/01/10/marine-le-pen-nest-pas-la-bienvenue-chez-petroplus-228223

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5024
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  niouze le Dim 15 Jan - 13:30

Le Bloc identitaire hésite entre Nihous, Bayrou et Le Pen pour 2012






Le Bloc identitaire
(BI) demande à ses adhérents de se prononcer sur l’orientation politique
du mouvement pour la présidentielle. Jamais loin du coup politique, le
mouvement laisse le choix entre une absence de soutien, Marine Le Pen,
Frédéric Nihous ou… François Bayrou.



Le Bloc cherche sa ligne pour 2012. Les
Identitaires étaient pourtant partis très tôt sous leurs propres
couleurs et avec leur propre candidat, Arnaud Gouillon. Face au manque
de moyens financiers, ce dernier avait dû se retirer, annonçant sa
décision lors de l’université d’été du Bloc. Au même moment, le leader
niçois Philippe Vardon s’affichait aux journées d’été du Front national,
plaçant les Identitaires au centre de toutes les rumeurs
de l’actuelle recomposition politique de l’extrême droite. Se dessinait
alors une tentative de récupération des cadres identitaires par un
Front qui en manque cruellement.

Face à ce Bloc à la croisée des chemins
et des options politiques contraires, Fabrice Robert, son leader, avait
promis à la rentrée une consultation des adhérents pour définir une
orientation. Ainsi, il annonçait à Préférence nationale en septembre :

Il n’y a pas de dissensions mais des options
différentes au sein de la direction. En revanche une chose est décidée
depuis le début, c’est qu’en dernier ressort, ce seront aux militants de
décider du choix à prendre pour 2012. Ils vont être consultés, sous
deux mois et pourront donner leur avis.

La consultation a été lancée le 28 décembre, et doit durer jusqu’au 17 janvier. Le Bloc a envoyé une brochure à ses militants
dans laquelle il pèse le pour et le contre face à 2012 et leur demande
de voter sur l’orientation futur du mouvement. Ainsi, si les instances
reconnaissent que donner une consigne de vote risque de placer le
mouvement comme « satellite politique » du candidat choisi, elles
rappellent que ne pas en donner serait un « non sens politique » alors
que « le mouvement identitaire a tenté de participer à cette élection ».

Hormis l’absence de soutien ou proposer
un candidat autre, trois choix sont proposés : Marine Le Pen, Frédéric
Nihous et… François Bayrou. Une triple proposition qui offre pour
avantage d’esquiver un référendum interne sur une alliance avec le FN.
La présence du candidat centriste parmi les options de soutien
envisagées permet également de surprendre en proposant une orientation
située hors des sphères politiques traditionnellement proches des
identitaires, ainsi qu’il avait été fait lors de la primaire du PS
lorsque le Bloc avait appelé à voter pour Arnaud Montebourg.

Marine Le Pen


La candidate est perçue sous la plume
des identitaires, comme « un bélier sur la porte d’entrée du Système »,
capable « de blesser, peut-être à mort, la droite libérale ». De cette
« nouvelle reconstruction politique » qui en résulterait, le Bloc
pourrait servir, à l’instar de la Droite populaire pour l’actuelle
majorité parlementaire, « d’aiguillon idéologique ». En revanche, les
résistances internes au Front pèsent, selon eux, contre ce choix, tout
comme le « jacobinisme », la réticence envers la construction européenne
ou encore une attitude supposée trop tendre face à l’islam.

Frédéric Nihous


La brochure note qu’il a de nombreux
points communs entre le candidat des chasseurs et le BI. D’autant que,
ainsi que l’avait révélé Préférence nationale, c’est un ancien cadre du Bloc, Bruno Larebière, qui conseille le candidat.
C’est l’enracinement qui plait chez le candidat des chasseurs, sa
vision d’une « écologie de terrain » opposée à celle des Verts, sa
volonté de relocaliser. Mais aussi son attachement à « la construction
européenne » mais contre la « technocratie bruxelloise ». Les
identitaires estiment néanmoins qu’un soutien pourrait passer pour « une
manœuvre au service de l’UMP » pour faire échec à Marine Le Pen.

François Bayrou


Sans doute la proposition la plus
étonnante et la plus à même de brouiller le jeu politique. Le Bloc note
que cet « électron libre » est « le plus sincère et le plus pertinent
sur la question européenne », même si ses « motivations sont différentes
de celles des identitaires ». Ils estiment également que ce « Béarnais
enraciné » est un « ardent défenseur des langues régionales et des
identités régionales ». Mais puisque les Identitaires ne sont pas
encore devenus des centristes mous, ils arguent qu’il « n’a pas l’étoffe
d’un chef », avec son « image désormais ringarde », capable de dire
tout et son contraire.

Législatives ?


Assez curieusement, on ne trouve aucune
mention des élections législatives dans la brochure, alors que la
réforme du quinquennat les lie étroitement à la présidentielle. Outre
une leur aspect médiatique, elles pourraient, comme l’avait reconnu Fabrice Robert,
constituer une source de financement important pour le mouvement.
Arnaud Gouillon s’étant retiré de la présidentielle, elles seront la
prochaine échéance électorale auquel le BI sera confronté directement,
et la stratégie adoptée découlera nécessairement du résultat de la
consultation interne. Cette absence de perspective à de quoi poser des
questions d’autant que certains donnent déjà pour acquis l’investiture
de Philippe Vardon par le pôle de rassemblement que souhaite mettre en
place le Front national…

Julien Licourt


http://www.preference-nationale.net/2011/12/29/le-bloc-identitaire-hesite-entre-nihous-bayrou-et-le-pen-pour-2012/

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5024
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 16 Jan - 9:12

L'ex-patron de l'IGS récuse le soupçon de truquage d'une enquête
http://www.20minutes.fr/societe/860206-ex-patron-igs-recuse-soupcon-truquage-enquete
ENQUÊTE - Selon lui, falsifier un procès-verbal «n'est pas le style de la maison».

L'ancien patron de l'IGS, la police des polices parisienne mise en cause dans une affaire d'enquête truquée, nie s'être rendu coupable de la moindre faute déontologique, dans un entretien à parismatch.com à paraître lundi.

Interrogé sur les accusations de truquage de procès-verbaux d'audition, Eric Meillan, le directeur de l'Inspection générale des services (IGS) jusqu'en 2010 rétorque : «Falsifier un PV (...) ce n’est pas le style de la maison. Surtout dans une procédure judiciaire». «Peut-être s’est-il passé des choses dont je n’ai pas eu connaissance», concède-t-il. «Je n’ai aucun élément tangible pour mettre en cause l’honnêteté de mes enquêteurs», insiste toutefois l'ancien responsable policier, aujourd'hui retraité.

Pas d'intervention de nature politique

La justice cherche à établir si l'IGS a faussement mis en cause quatre policiers dans un trafic présumé de titres de séjour dans le but d'écarter dans le contexte de la présidentielle de 2007 un haut fonctionnaire de la préfecture de police de Paris marqué à gauche, Yannick Blanc.

Eric Meillan dément également toute intervention de nature politique dans cette affaire: «Je n"ai reçu aucune instruction dans cette affaire, ni dans aucune autre d’ailleurs». «Prétendre que j’ai été un proche du pouvoir, ça m’amuse!», affirme encore Eric Meillan. «Quant à Michel Gaudin, le préfet de police de Paris auprès de qui j’aurais été aux ordres selon Le Monde (ndlr: qui a révélé l'affaire), sachez une chose: entre lui et moi, ça n’a jamais été le grand amour!»

«On n'écoute pas un ancien ministre de l'Intérieur»

Eric Meillan a-t-il transmis des éléments de cette enquête judiciaire à sa hiérarchie? «Jamais!», réplique-t-il. Certes, avec Yannick Blanc, «nous n'avons jamais eu beaucoup d’atomes crochus, lui et moi», car «j’avais l’impression qu’il méprisait les policiers et qu’il voyait des complots sans arrêt», explique-t-il. Mais il dit n'avoir jamais cherché à monter une cabale qui, selon lui, n'aurait pas été utile: «Un haut fonctionnaire comme Yannick Blanc, vous le faites partir du jour au lendemain. Pas besoin de monter un "chantier"! Vous lui trouvez un placard doré et c’est tout.»

A propos des accusations de Daniel Vaillant convaincu que son portable avait été écouté pendant cette enquête: «Pas à ma connaissance! On n’écoute pas un ancien ministre de l’Intérieur», rétorque Eric Meillan, dont l'interview a été réalisée samedi par Paris Match

© 2012 AFP
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Lun 16 Jan - 19:33

Climatisation automobile : attention, risque de gaz mortel !
fr info
Une question incroyable, aujourd’hui... De façon imminente, nos voitures pourraient faire appel à une substance extrêmement dangereuse.

Cela paraît insensé et inimaginable.
Les climatisions automobiles pourraient recevoir, dans leurs circuits, un gaz frigorigène dont les réactions, en cas d’accident, génèrent un produit tout simplement mortel pour l’homme.
Demain, la députée européenne Michèle Rivasi va tirer la sonnette d’alarme devant le Parlement de Strasbourg.
A l’origine, il s’agit de remplacer l’actuel gaz des systèmes de climatisation par un autre qui réduit très fortement l’effet de serre par rapport au gaz actuel. Mais il se trouve que ce gaz est très inflammable. Il prend feu, à partir de 405°. Et, dans un incendie automobile, la température monte, par endroits, à plus de 1.200°.
Si vous avez un accident, avec un incendie, ce gaz génère un autre gaz, qui, au contact de l’eau, va former de l’acide fluorhydrique.
De l’eau qui peut provenir du liquide de refroidissement ou du lave-glace, ou, tout simplement, l’eau des pompiers pour éteindre le feu.

Cet acide est ultra dangereux pour l’homme

L’acide fluorhydrique, c’est est un des acides les plus toxiques, les plus puissants qui existe. Pour vous dire : il transperce le verre.
Et juste une dose de la surface de la paume de la main, quelques millilitres, même dilués dans de l’eau, est mortelle.
Cet acide passe dans les tissus du corps humain, il attaque le système nerveux. Sur le moment, le contact avec cet acide est totalement indolore.
La douleur ne survient que dans les heures qui suivent. Et vous mourez quelques jours après. Avec des douleurs qu’aucun calmant, à l’heure actuelle, ne peut soulager.
D’où cette mobilisation de la députée Michèle Rivasi pour alerter les autorités européennes, et faire interdire ce nouveau gaz qui devrait arriver dans les voitures en cours d’année
.

XD
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  niouze le Lun 16 Jan - 21:00

m'en fout j'ai pas la clim

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5024
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mar 17 Jan - 9:42

Chez Costa, "la main d’œuvre à bas coût n’existe pas" (compagnie)
fr info
Un collectif de victimes du naufrage du Costa Concordia porte plainte contre l’armateur du navire pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d'autrui. Après les critiques des rescapés sur la désorganisation des secours, la CGT des Marins du Grand Ouest a dénoncé hier l'emploi "d'équipages à bas coût" à bord de certains navires. Mais chez Costa, "ça n’existe pas", assure le président de Costa Croisières France, Georges Azouze.

^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Mar 17 Jan - 9:43

Prothèses PIP : les chirurgiens ne savent pas par quoi les remplacer [exclusif]
fr info
Le dossier des prothèses PIP continue à faire des vagues. Beaucoup de chirurgiens ont en effet commencé à enlever les implants déficients PIP, mais le problème est qu'ils n'ont reçu aucune consigne claire pour savoir par quoi les remplacer...

Tous les chirurgiens le disent, il faut explanter les 30.000 femmes qui ont reçu des prothèses PIP car celles-ci sont réellement déficientes. Toute la question est de savoir par quoi les remplacer.

En France, neuf sociétés vendent des prothèses mammaires à base de silicone. Sont-elles totalement fiables ? Le professeur Maurice Mimoun, chirurgien esthétique à l'hôpital Saint-Louis, à Paris, aimerait bien une réponse claire.

Mais l'Afssaps refuse de de faire un classement des prothèses. Ce n'est pas notre rôle, dit-on à l'agence, qui assure cependant que les analyses effectuées depuis quelques semaines n'ont rien révélé de grave. Toutes les prothèses en vente sur le marché ont été vérifiées, affirme-t-elle.

L'Agence précise que l'ensemble des analyses effectuées auprès des sociétés qui commercialisent des implants en France seront publiées à la fin du mois.


^^
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Jeu 19 Jan - 14:11

Cambriolage dans la villa bretonne de Liliane Bettencourt
fr info
La villa de l'héritière de L'Oréal, située sur la pointe de l'Arcouest, près de Paimpol, a été visitée dans la nuit de lundi à mardi. Et délestée, selon les gendarmes, de quelques bouteilles de grands crus.

C'est une grande villa, construite dans les années 20 par son père, Eugène Schueller, le fondateur de L'Oréal. La "Maison de la Pointe" est située sur la pointe de l'Arcouest, près de Paimpol ; elle surplombe la baie de Launay, avec vue imprenable sur l'archipel de Bréhat.

C'est aujourd'hui la villa de Liliane Bettencourt - une cible de choix pour des cambrioleurs... Ceux-ci l'ont visitée dans la nuit de lundi à mardi. Selon les gendarmes, ils n'ont pas pris grand-chose : quelques bouteilles de grands crus, un ou deux objets de valeur. La maison était vide.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Jeu 19 Jan - 14:13

Des cures thermales pour les accros aux nouvelles technologies
fr info
"Les Thermalies" ouvrent leurs portes ce matin à Paris au Carrousel du Louvre. C’est le rendez-vous du thermalisme, de la thalassothérapie et du spa. Aujourd’hui de nouvelles cures vont être présentées. Notamment l’une d’entre elles qui s’attaque à un nouveau syndrome, récemment décrit par des médecins anglo-saxons, dû à la pratique des nouvelles technologies.


Ce syndrome est dû aux nouvelles technologies. Envoyer très souvent des textos, ou communiquer de façon frénétique par smartphone, pourrait nuire à nos articulations.

L'utilisation intense d'un téléphone portable, d’une tablette tactile ou d’un ordinateur, pourrait aussi causer des douleurs dorsales et cervicales. Et même des maux de tête et une gêne dans les bras et les mains. C’est ce qu’on appelle désormais le syndrome "text neck". "Text", pour texto, "neck", c’est le cou en anglais. Pas de quoi s’inquiéter outre mesure. Mais le risque principal, c’est de s'habituer à de mauvaises postures, de mauvaises positions, et de souffrir par la suite de douleurs importantes. Pour traiter et prévenir ce syndrome, le centre de thalassothérapie de la Baule a mis au point une nouvelle cure.

Et c'est le Dr Yves Tréguer, cardiologue et fondateur de ce centre, qui nous en a parlé.

Le Dr Tréguer est une figure connue du monde de la thalassothérapie, président durant 15 ans de La Fédération Mer et Santé, il est actuellement président du Collège International de Thalassothérapie et de Médecines Marines.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Jeu 19 Jan - 14:15

Un pont entre la France... et le Brésil
fr info
En Guyane, un grand pont entre les deux pays attend toujours d'être inauguré.

L'ouvrage a coûté 40 millions d'euros. Nicolas Sarkozy espérait l'inaugurer dans deux jours. Mais la cérémonie est repoussée.
Pourtant, ce pont est important. Il doit relier la France et le Brésil, à l'autre bout du monde. Plus exactement la Guyane, département français, et la province de Lamapa, à la pointe nord du Brésil. Le pont mesure 378 mètres. Il est impressionnant. Il franchit le fleuve Oyapock qui serpente entre les deux pays, sur une grande partie des 700 km de frontière.

L'histoire de ce pont, vous la lirez sur le site Rue 89 et aussi sur le site de Paris Match.

C'est d'abord une affaire diplomatique. Le projet existe depuis 1997. En 2008, Nicolas Sarkozy et le président Lula l'ont relancé, pour établir un lien symbolique entre les deux grandes puissances. Les travaux se sont terminés l'an dernier. Tout est prêt.
Michel Peyrard, grand reporter à Paris Match, est allé voir. Il raconte que la police de l'air et des frontières a déjà emménagé à l'entrée de la plate-forme. 62 fonctionnaires sont installés au milieu de la forêt amazonienne, côté français. De l'autre côté, au Brésil, un vigile monte tranquillement la garde. Mais sur le pont, aucune voiture ne passe encore.

Sur le site Rue 89, François Krug met en avant plusieurs explications : d'abord, les relations commerciales, pas très faciles en ce moment. La France essaie de vendre ses avions Rafale au Brésil, pour l'instant sans y arriver. Ensuite, Paris exige que les Brésiliens aient un visa pour entrer en Guyane. Cela irrite les habitants de la région. Les orpailleurs et les clandestins redoutent que la frontière soit plus difficile à franchir. Enfin, et surtout, le pont surgit au milieu de nulle part. Côté français, Saint-Georges-de-l'Oyapock est une commune tranquille, à quelques kilomètres du pont. Côté brésilien, la première grande ville, Macapa, est située à 600 kilomètres du fleuve. La route qui y mène n'est aujourd'hui qu'une simple piste. Des travaux doivent être engagés. Mais la province de l'Amapa est une des plus pauvres du Brésil.

Voilà pourquoi le pont reste désert. Le symbole de l'amitié franco-brésilienne attendra encore. Mais les 150 piroguiers de l'Oyapock, ceux qui font traverser le fleuve, n'ont pas attendu pour protester. Paris Match annonce qu'ils se sont mis en grève illimitée. Ils ont peur que le pont les mette au chômage.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Today's joke

Message  ivo le Jeu 19 Jan - 14:19

Londres espionnait Moscou avec un rocher
fr info
L’affaire a été évoquée en 2006, elle est aujourd’hui confirmée par un proche de l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair. Les Anglais ont bien espionné les Russes avec un faux gros caillou.

On connaissait l’imagination très fertile de "Q", le responsable des gadgets du fameux espion James Bond, elle est maintenant pleinement vérifiée sauf que cette fois, nous sommes dans la réalité. Retour en 2006 à Moscou, des agents britanniques installent un faux rocher bourré déquipements électroniques dans le cœur de la capitale russe. Sa mission, servir de base pour envoyer des informations au MI6, le "Secret Intelligence Service". Tout se passe bien jusqu’au jour où les Russes repèrent l’insolite mouchard.

Dans un premier temps, les services du président Vladimir Poutine se contenteront d’espionner l’espion pour voir à qui profite l’affaire. Ils se mettent alors à filmer le rocher trop bavard. C’est ainsi qu’ils constateront qu’en effet, des informateurs déposent des informations et que des agents de sa Majesté vont et viennent régulièrement pour les récolter. Les scènes seront même filmées et diffusée plus tard à la télévision.

Car, une fois, l’affaire découverte et vérifiée, les Russes l’utiliseront pour justifier leur politique en matière droits de l’homme. Ils feront voter une loi visant à limiter l’action de certaines associations non gouvernementales. Associations accusées d’être au service de l’occident.

L’ancien chef de cabinet de Tony Blair reconnaît une affaire embarrassante

Jusqu’à ce jour, les Anglais étaient restés de marbre et n’avaient jamais voulu reconnaître être les auteurs de cet espionnage aux formes minérales. L’ex-Premier ministre Tony Blair, refusant toujours d’aborder le sujet pour le commenter malgré les preuves évidentes. Aujourd’hui, l’affaire revient à la Une de l’actualité avec la diffusion par la BBC, d’un documentaire où l’on entend un proche de l’ancien Premier ministre reconnaître les faits. Il s’agit de son ancien chef de cabinet Jonathan Powell. Il admet aujourd’hui que l’affaire avait été "embarrassante" et reconnaît d’une certaine manière en en parlant plusieurs années après que Ian Fleming, le père de James Bond avait un peu raison sauf qu'au lieu de parler de "diamants" il aurait du écrire que "Les rochers sont éternelles".
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum