Derniers sujets
» monde - stupéfiants
par ivo Aujourd'hui à 10:09

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Aujourd'hui à 10:05

» immigration ...
par ivo Aujourd'hui à 10:03

» l'europe , ses lobbies et son économie
par ivo Aujourd'hui à 9:49

» vite, je vais vomir ...
par ivo Aujourd'hui à 9:36

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Aujourd'hui à 9:01

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Aujourd'hui à 8:52

» démocratie et justice ...
par ivo Hier à 10:11

» macronie
par ivo Hier à 9:59

» ZAD partout ?
par ivo Dim 24 Sep - 11:29

» ZAD notre dames des landes
par ivo Dim 24 Sep - 11:27

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Dim 24 Sep - 11:25

» les fous de dieu
par ivo Dim 24 Sep - 11:20

» Necronomacron
par ivo Dim 24 Sep - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Dim 24 Sep - 10:48

» blancs comme neige ^^
par ivo Dim 24 Sep - 10:16

» U.E.
par ivo Dim 24 Sep - 10:14

» Today's joke
par ivo Dim 24 Sep - 9:58

» Découvrir la Techno.
par ivo Dim 24 Sep - 9:54

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 24 Sep - 9:20

» alimentation
par ivo Dim 24 Sep - 9:17

» Précarité
par ivo Sam 23 Sep - 8:16

» la phrase du jour
par ivo Sam 23 Sep - 8:12

» racisme quotidien
par ivo Ven 22 Sep - 10:16

» droites extremes
par ivo Ven 22 Sep - 10:06

» Etats-Unis
par ivo Ven 22 Sep - 9:35

» un peu de douceur ....
par ivo Ven 22 Sep - 9:18

» la crise ..........
par ivo Ven 22 Sep - 8:53

» Birmanie
par ivo Ven 22 Sep - 7:47

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Jeu 21 Sep - 11:38

» agriculture
par ivo Jeu 21 Sep - 11:01

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Jeu 21 Sep - 10:06

» afrique du sud
par ivo Jeu 21 Sep - 10:02

» armement><désarmement
par ivo Jeu 21 Sep - 9:11

» flicage total du net
par ivo Jeu 21 Sep - 9:06

» ... 14/18 ...
par ivo Mar 19 Sep - 9:00

» retraites
par ivo Lun 18 Sep - 7:58

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

tchad >>>>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tchad >>>>

Message  ivo le Sam 4 Fév - 14:48

Au Tchad, l’argent du pétrole finance surtout les armes
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Au-Tchad-l-argent-du-petrole-finance-surtout-les-armes-_EG_-2012-01-30-763451
Au début des années 2000, le Tchad envisageait l’avenir avec un certain optimisme. Ce pays d’Afrique centrale végétait, certes, en queue de peloton des nations les plus pauvres de la planète. Mais les premiers puits de pétrole commençaient à être exploités et les barils à être exportés vers l’étranger. Les recettes de l’or noir devaient être affectées au développement et à la réduction de la pauvreté, comme le prévoyait la loi 001 de janvier 1999… Plus de dix ans ont passé et le Tchad reste collé à la 183e place sur 187 pays, selon l’indice de développement humain des Nations unies.

Pire, une nouvelle crise alimentaire menace plusieurs régions maintenues sous perfusion par le Programme alimentaire mondial. Devant l’absence de progrès économiques, les acteurs du développement s’interrogent : où est passé l’argent du pétrole ? Un rapport rendu public aujourd’hui par le CCFD-Terre solidaire soulève une partie du voile. Sous le titre « Le développement piégé », l’ONG décrypte l’augmentation vertigineuse des transferts d’armes vers l’ancienne colonie française entre 2004 et 2010.

« Les dépenses militaires du Tchad sont passées de 35,3 milliards de francs CFA (53 millions d’euros) en 2004 à 275,7 milliards de francs CFA (420 millions d’euros) en 2008, soit une multiplication par 7,79 », calculent les auteurs du rapport. En 2010, les achats d’armes s’élevaient encore à 154 milliards de francs CFA (234 millions d’euros). La défense reste le deuxième budget de l’État derrière les infrastructures, mais devant l’éducation ou la santé, des secteurs pourtant très faiblement développés.

7,1 % DU PIB UTILISÉS POUR LES DÉPENSES MILITAIRES
Le président Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, martèle que la protection de son pays n’a pas de prix. Il justifie ses arbitrages budgétaires par l’instabilité de la région. De fait, les dérives autoritaires du pouvoir ont conduit des opposants à reprendre les armes à partir de 2004. Les années suivantes, les groupes rebelles ont mené des raids de plus en plus audacieux, déstabilisant l’est du pays. « Le soutien militaire et politique apporté par le Soudan aux groupes rebelles tchadiens va donner une dimension régionale à la guerre civile au Tchad », précise le rapport.

Cette guerre entre le Tchad et le Soudan par rébellions locales interposées a culminé en 2008. Du 28 janvier au 3 février, un raid des rebelles appuyés par Khartoum a pénétré à N’Djamena et atteint les portes du palais présidentiel. Soutenu par la France et la Libye, Idriss Déby a renversé la situation in extremis. Pendant et après la crise, le gouvernement a signé des chèques aux marchands d’armes. En 2008, le gouvernement a utilisé 7,1 % de son produit intérieur brut pour les dépenses militaires, contre 2,3 % pour la France ou 1,5 % pour le Brésil.

Après 2008, le calme est revenu peu à peu dans le pays. Les rébellions ont désarmé à l’Est. Tchad et Soudan ont enterré la hache de guerre. Une brigade commune surveille désormais la frontière. « Les experts du Fonds monétaire international estiment que, depuis la signature de l’accord de paix avec le Soudan, le 15 janvier 2010, les recettes affectées aux secteurs sociaux auraient dû être plus élevées. Aujourd’hui, il n’en est rien », insiste le CCFD-Terre solidaire.

LA FRANCE ET L’UKRAINE, LES DEUX PLUS GROS FOURNISSEURS D’ARMES

Le gouvernement ne s’équipe pas seulement d’armes légères, d’uniformes ou de protections pour ses soldats. Il achète de l’armement lourd. L’armée de terre compterait une soixantaine de chars, des véhicules de combat léger, des pick-up équipés de missiles de type Milan de fabrication française, des hélicoptères de combats, des avions d’attaque au sol de type Sukhoï, un Antonov… « La France et l’Ukraine ont été les deux plus gros fournisseurs de matériels militaires » entre 2005 et 2010, note le rapport.

Une partie des armes vendues aux Tchad sont détournées de leur usage, du fait du manque de vigilance des États exportateurs. Des avions de fabrication suisse à usage civil ont été transformés en bombardiers. Des fusils israéliens ont transité par le sol tchadien avant d’être cédé à un mouvement rebelle soudanais, le JEM. Ce groupe armé a aussi déployé au Darfour, dans l’ouest du Soudan, des missiles Milan d’origine française. « Aucun contrôle ne serait exercé sur la gestion des stocks d’armes », déplore le rapport.

Ces dépenses ont des conséquences très directes sur le développement du pays. « Une grande partie des ressources est affectée à l’effort de guerre et au rééquipement de l’armée nationale », déplorait en 2009 l’ONG International Crisis Group. Pour certains spécialistes, plus de la moitié de l’argent du pétrole serait même consacré à la sécurité. Des sommes invérifiables, en l’absence d’organismes de contrôle. Autre effet de la course à l’armement, la prolifération d’engins de petits calibres augmente l’insécurité et exacerbe les conflits communautaires.

Rapport du CCFD-Terre solidaire
http://www.la-croix.com/content/download/794116/24421037/version/4/file/CCFD-RAPPORT-TCHAD.pdf
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: tchad >>>>

Message  ivo le Jeu 20 Nov - 8:22

Tchad: le directeur de la police politique sous Habré nie la torture
http://www.rfi.fr/afrique/20141119-tchad-le-directeur-police-politique-sous-habre-nie-torture/
Au Tchad, le procès des anciens responsables de la DDS - la police politique du régime de Hissène Habré qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990 - est entré, ce mercredi 19 novembre, dans le vif du sujet, après avoir peiné au démarrage notamment à cause de l’absence des avocats en grève. Ce mercredi, le premier directeur de la police politique de Hissène Habré, Saleh Younous - dont l’extradition est par ailleurs réclamée par les chambres spéciales africaines - était face au tribunal pour s’expliquer.

C’est un Saleh Younous offensif - celui qui fut le tout premier directeur de la DDS de 1983 à 1987 - qui était face au tribunal, ce mercredi, pour s’expliquer.

Dès l’ouverture de la séance, les questions fusent. Comment se fait-il que vous, agent de poste, vous vous retrouvez à la tête d’un service de renseignement ? Comment fonctionnait la DDS ? Avez-vous assisté à des séances de torture ? Avez-vous ordonné qu’on enterre des morts ?

L’accusé répond qu’il a été nommé par un acte du chef de l’Etat.

« Nous étions sous un régime totalitaire. On ne pouvait pas dire non. A la tête de ce service, nous avons combattu la Libye qui occupait une partie du territoire tchadien. Nous avions l’appui des Français, des Américains, des Zairois, du Mossad. J’étais assisté, en permanence, par un agent de la CIA qui me conseillait. C’est ainsi que nous avons pu bouter Khadafi hors du Tchad. Sans cela, vous ne seriez peut-être pas ici aujourd’hui », lance-t-il à la Cour.

« Et les Tchadiens qui étaient tués ? », lui demande-ton.

« C’était, soit des alliés de la Libye, soit des rebelles. Je recevais des ordres de Hissène Habré que je transmettais. Personnellement, je n’ai ni torturé, ni tué. Je n’ai jamais vu de cadavre », répond l’accusé qui affirme avoir demandé à quitter ce service.

« C’est d’ailleurs pour laxisme que j’ai été viré en mai 1987 », ajoute Saleh Younous pour la première partie de la confrontation.

Jeudi, l’accusé sera à nouveau face au tribunal et à la partie civile pour la suite de l’instruction.


avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: tchad >>>>

Message  ivo le Mar 31 Mai - 9:47

Tchad : l'ex-président Hissène Habré condamné à la prison à vie
L'ancien président du Tchad a été condamné lundi à la réclusion à perpétuité. Hissène Habré, 73 ans, a été jugé par un tribunal spécial africain, à Dakar, qui l'a reconnu coupable de "crimes contre l'humanité, de viol, d'esclavage forcé, d'homicide volontaire, de pratique massive et systématique d'exécutions sommaires, d'enlèvement de personnes suivi de leur disparition, de tortures et d'actes inhumains". Des exactions commises lorsqu'il était à la tête de son pays entre 1982 et 1990.
Une commission d'enquête au Tchad a estimé que la répression menée sous le mandat d'Hissène Habré, entre 1982 et 1990, a fait 40 000 morts.
>>>
http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/tchad-l-ex-president-hissene-habre-condamne-la-prison-vie-793653

avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum