Derniers sujets
» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Jeu 21 Juin - 11:58

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» étude du fascisme
par ivo Mar 6 Fév - 8:58

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

Comment organiser la révolution?

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Invité le Lun 7 Sep - 17:47

Réponse à ceux qui veulent conscientiser et changer les mentalités:
Tu es reconnu... (enfin par moi^^). Ton texte est, certes, très intéressant, mais pourrais-tu développer ton point de vue personnel ? Penses-tu qu'il n'y a rien à faire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Cernunnos le Lun 7 Sep - 18:00

spike a écrit:De plus ils trouvent toujours facilement les grosses faille du système anarchiste: "comment ferez-vous pour organiser un tel système à grande échelle?, Que ferez-vous des pédophiles et des violeurs dans une société sans prisons?, Que ferez de vos opposants politiques?.... "
Autant de questions maintes fois débattues pour lesquelles aucun anarchiste n'a trouver de réponse envisageables... (enfin à ma connaissance)
Shocked
Je vais te donner quelques pistes, mais il va falloir que tu trouves ta réponse à ces questions avant d'envisager la révolution.
- il n'y a pas de système anarchiste global, il y a une multitude de petits systèmes, indépendants et autonomes. l'organisation sera localisée, proche des réalités du terrain, mise en oeuvre par les gens concernés.
- les prisons ne servent à rien, il y a toujours plus de violeurs et de pédophiles qui courent les rues, c'est une fausse sécurité, une école du crime.
- les opposants politiques seront traités de la même manière qu'aujourd'hui
avatar
Cernunnos

Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  spike le Lun 7 Sep - 18:08

Cernunnos a écrit:
spike a écrit:De plus ils trouvent toujours facilement les grosses faille du système anarchiste: "comment ferez-vous pour organiser un tel système à grande échelle?, Que ferez-vous des pédophiles et des violeurs dans une société sans prisons?, Que ferez de vos opposants politiques?.... "
Autant de questions maintes fois débattues pour lesquelles aucun anarchiste n'a trouver de réponse envisageables... (enfin à ma connaissance)
Shocked
Je vais te donner quelques pistes, mais il va falloir que tu trouves ta réponse à ces questions avant d'envisager la révolution.
- il n'y a pas de système anarchiste global, il y a une multitude de petits systèmes, indépendants et autonomes. l'organisation sera localisée, proche des réalités du terrain, mise en oeuvre par les gens concernés.
- les prisons ne servent à rien, il y a toujours plus de violeurs et de pédophiles qui courent les rues, c'est une fausse sécurité, une école du crime.
- les opposants politiques seront traités de la même manière qu'aujourd'hui

Merci pour le smiley "shock" c'est sympa...

Pour les prisons je suis actuellement en train de creuser le sujet, le lis pleins de bouquin sur le sujet.
La première réponse me convient.
Quant aux opposants, en fait d'après toi on les laisse à l'écart de nos société et in s'en fout... Si c'est ça je trouve ça très égoiste.
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Cernunnos le Lun 7 Sep - 18:36

spike a écrit:Merci pour le smiley "shock" c'est sympa...
J'étais réellement choqué de voir que tu n'étais pas encore capable de rétorquer à ces critiques basiques de l'anarchie. C'est vraiment essentiel il me semble, il faut être convaincu soi-même et avoir des réponses raisonnablement bonnes. Alors lis plein de bouquins et tu finiras par te faire une opinion, comme ce sont des questions complexes, il n'y a pas de réponse simple.

spike a écrit:Quant aux opposants, en fait d'après toi on les laisse à l'écart de nos société et in s'en fout... Si c'est ça je trouve ça très égoiste.

Alors d'abord je n'ai pas dit de les laisser à l'écart, pas plus que les opposants politiques sont à l'écart de nos sociétés. Les opposants sont dangereux seulement si on les écoute, mais si après la révolution, les gens ont encore envie de devoir des sous à un banquier, de bosser pour un patron, de trembler devant les flics, d'accepter qu'un type leur dises que cette terre lui appartient, bref de se faire entuber, alors là, y'a vraiment rien à faire. Quant à une contre-révolution armée, cela veut simplement dire que la bataille n'est pas terminée.

Ensuite, il n'y a pas de mal à être égoïste tant qu'on écrase pas son voisin. Si tout le monde pensait d'abord à son bien-être, plutôt qu'au bien-être des autres, je suis certain que ça irait déjà mieux car actuellement on a confié la gestion de notre bien-être aux mains des politiciens, des curés et des multinationales pour avoir le privilège de bouffer des popcorn devant la TV.
avatar
Cernunnos

Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  anarchy-wanted le Lun 7 Sep - 21:39

Cernunnos, je ne suis pas trop d'accord avec toi:
"Ensuite, il n'y a pas de mal à être égoïste tant qu'on écrase pas son voisin. Si tout le monde pensait d'abord à son bien-être, plutôt qu'au bien-être des autres, je suis certain que ça irait déjà mieux car actuellement on a confié la gestion de notre bien-être aux mains des politiciens, des curés et des multinationales pour avoir le privilège de bouffer des popcorn devant la TV."

Si chacun pensait uniquement a son bien etre, anarchie deviendrait anomie. Il faut, a mon avis, ue chacun pense (presque) autant aux autres qu'a soi-meme. Ton exemple est faux: les politiciens et cie n'agissent pas pour notre bien etre et nous n'agissons pas pour le leur.

anarchy-wanted

Messages : 49
Date d'inscription : 02/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  spike le Lun 7 Sep - 23:35


Ensuite, il n'y a pas de mal à être égoïste tant qu'on écrase pas son voisin. Si tout le monde pensait d'abord à son bien-être, plutôt qu'au bien-être des autres, je suis certain que ça irait déjà mieux car actuellement on a confié la gestion de notre bien-être aux mains des politiciens, des curés et des multinationales pour avoir le privilège de bouffer des popcorn devant la TV.

Non c'est faux! Si les gens pensaient uniquement à leur gueule on serai dans la merde, l'idée de communisme et anarchisme n'existerais même pas! Si tout le monde était égoîste, certain n'oserai même plus demander l'aide dont ils ont besoin, se serai du nihilisme total.
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Cernunnos le Mar 8 Sep - 8:49

Je ne voulais pas faire l'apologie de l'égoïsme. Disons que je me méfie des gens "qui me veulent du bien" ou qui s'occupent de causes qui ne les concernent pas.

On ne peut pas aimer les autres si on ne s'aime pas d'abord soi-même, être en paix avec les autres si on est pas en paix avec soi-même. C'est la condition de départ.
L'homme étant un animal social, il ne peut vivre seul, il est donc impossible d'être heureux tout seul, chacun va donc également veiller à ce que son entourage, ses voisins, se sentent bien.

Le problème est qu'actuellement beaucoup de gens se lancent dans des activités de protection et de soutien de diverses causes (animale, naturelles, sociales) et à première vue on peut dire que c'est très bien, mais en fait ces gens-là négligent généralement leur propre personne et leurs droits fondamentaux.

Voilà pourquoi je pense qu'il n'y a pas à s'occuper des opposants politiques, ils s'occupent tout seul d'eux-mêmes.

PS: Les idées de communisme et d'anarchisme existent naturellement sans qu'on ait eu besoin de les nommer, ça a été le mode par défaut de l'unité sociale humaine pendant des centaines de millénaires.
avatar
Cernunnos

Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Cernunnos le Mar 8 Sep - 8:54

anarchy-wanted a écrit:Ton exemple est faux: les politiciens et cie n'agissent pas pour notre bien etre et nous n'agissons pas pour le leur.
Disons qu'ils prétendent agir pour notre bien et nous comptons sur eux pour que les choses aillent bien pour nous (les gens se prennent rarement en charge et leur donnent le pouvoir, leur fric, leur liberté).
avatar
Cernunnos

Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  anarchy-wanted le Mar 8 Sep - 12:33

Nous on s'occupe des affaires d'autres gens, les clochards (j'aime pas sdf ca reduit leur probleme uniquement au logement), les animaux, les femmes (je suis un homme), les handicapés, les gens qui crèvent de faim, les peuples charcutés par l'otan, les palestiniens, les "terroristes" de Tarnac (Julien Coupat et cie), les immigrés... J'aurai plus confiance en quelqu'un qui veut m'aider qu'en quelqu'un qui se fout de mes problèmes.

Faire l'apologie de l'égoisme (de Stirner) n'est pas mauvais, mais il ne faut pas qu'il soit seul. Le bien etre personnel découle du bien etre de tous.

Le problème est qu'actuellement beaucoup de gens se lancent dans des activités de protection et de soutien de diverses causes (animale, naturelles, sociales) et à première vue on peut dire que c'est très bien, mais en fait ces gens-là négligent généralement leur propre personne et leurs droits fondamentaux.

S'il le font c'est qu'ils en ont envie, ils ont le choix de s'occuper d'eux. Dans certains cas ca peut faire plus plaisir d'aider quelqu'un d'autre que de s'aider soi-même, je le dis par experience.

anarchy-wanted

Messages : 49
Date d'inscription : 02/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Cernunnos le Mar 8 Sep - 14:27

anarchy-wanted a écrit:S'il le font c'est qu'ils en ont envie, ils ont le choix de s'occuper d'eux. Dans certains cas ca peut faire plus plaisir d'aider quelqu'un d'autre que de s'aider soi-même, je le dis par experience.
Il est vrai qu'il est plaisant et valorisant de faire plaisir aux autres, mais c'est souvent ce que T. Kaczinsky, dans son manifeste, appelle des "activités compensatrices", elles compensent le fait qu'on ne parvient pas à s'occuper de son besoin fondamental qui est la liberté réelle d'action (lire là-dessus "processus de pouvoir" et "autonomie" du même manifeste).

Mais bon, faudrait savoir si on est sur un bâteau pirate ou chez les bonnes soeurs, si on parle de révolution ou de soigner toutes les plaies du monde...
avatar
Cernunnos

Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Gavroch' le Mar 8 Sep - 14:27

Et en plus je dirais que si ils font ces actions de protections ils le font avant tout pour eux:
pour vivre en accord avec leurs idées, pour avoir une meilleure image d'eux même, pour avoir bonne conscience...
avatar
Gavroch'

Messages : 185
Date d'inscription : 22/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  anarchy-wanted le Mar 8 Sep - 19:59

Moi j'ai pas l'impression de faire des activités compensatrices, je fais ce qui me plait te ce que je trouve juste, ca ne m'aliene pas du tout.

Mais bon, faudrait savoir si on est sur un bâteau pirate ou chez les bonnes soeurs, si on parle de révolution ou de soigner toutes les plaies du monde...

On parle des deux a mon avis...
Ce que j'ai dit n'était pas une critique, j'ai juste donné mon opinion, désolé si tu l'as mal pris.

Et en plus je dirais que si ils font ces actions de protections ils le font avant tout pour eux:
pour vivre en accord avec leurs idées, pour avoir une meilleure image d'eux même, pour avoir bonne conscience...

ou naturellement, parce que c'est dans leur personnalité d'aider les autres, ou parce que l'injustice leur fait mal au ventre
personellement je ne suis pas révo pour me donner bonne conscience

anarchy-wanted

Messages : 49
Date d'inscription : 02/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Gavroch' le Mar 8 Sep - 20:45

Ben ce que je veut dire c'est que si on le fait c'est qu'on en retire plus de positif que de négatif.
Si ça nous était désagréable de militer on ferais autre chose c'est tellement plus facile.
avatar
Gavroch'

Messages : 185
Date d'inscription : 22/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Anaryax le Mar 8 Sep - 21:04

Globalement l'altruisme c'est la transposition du bonheur des autres au sien.

(Oui, c'est un peu du troll, mais je suis trop fatigué pour faire un effort)
avatar
Anaryax

Messages : 136
Date d'inscription : 17/06/2009

http://dystopique.revolublog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  le_vieux le Mer 9 Sep - 14:11

Je suis assez d'accord avec Cernunnos sur la question de l'égpïsme. Occupons-nous avant tout de nous-même. La révolution, je n'ai pas envie de la faire pour sauver le monde mais dans l'espoir de vivre plus libre.

L'altruisme sans doute aussi naturel à l'humain que l'égoïsme, avec notre capacité à nous mettre "à la place de l'autre" et bien entendu notre nature sociale qui précède la conscience. L'égoïsme dans la solidarité, (ou la solidarité dans l'égoïsme), ça m'a l'air assez anarchiste comme concept ^^.

Quand on parle d'autonomie ou d'intérêts de classe, on parle d'un égoïsme collectif bien compris, pas de la recherche du bien dans le monde pour tous.



On a un petit peu parlé de la "dictature du prolétariat" et la question se pose de toute façon bel et bien de lutter contre un système e une classe sociale. Est-ce que les révolutionnaires se donneront pour mission de défendre la liberté d'expression des éditorialistes du Figaro ou des idéologues de TF1 ? Est-ce que nous laisserons librement la possibilité aux tenants de l'ordre de s'organiser et de s'armer contre la révolution ?
J'en vois déjà pas, opposés à la "dictature du prolétariat", qui disent "non, bien sûr".

Ben c'est là que les discussions commencent, pas sur le terme, qu'il "fallait" utiliser il y a 40 ans si on voulait avoir l'air crédible et qu'il "faut" désormais soigneusement éviter si on ne veut pas passer pour un stalinien.
S'il y a une lutte dure, violente, une guerre civile à mener, comment se donner les moyens de la gagner sans retomber dans les solutions policières hiérarchiques et cie. Comment mettre en oeuvre une violence collective sans retomber dans l'autoritarisme ?

C'est pas en se réclamant de Kropotkine ou en citant du Bakounine qu'on résout la question.





Pour le débat planifier la révolution / réagir aux évènements, je penserais bien à ce qui s'est passé en Espagne dans les années 30. Les organisations révolutionnaires n'ont pas décrété les insurrections je pense. Ce qu'elles ont fourni au prolétariat par contre, c'est les habitudes d'auto organisation, des militants prêts à l'action et un appareil théorique, une sorte de "marche à suivre" pour mettre en place quelques avancées communistes, l'idée d'autodéfense etc.
C'est peut-être par contre le mythe de l'unité ouvrière qui les a paralysés...

En tout cas, je reste persuadé qu'on ne pourra jamais lancer de révolution ex-nihilo.

La question de la synchronicite me pose aussi des questions : comment l'organiser efficacement sans un "commandement" reconnu à même de prendre certains décisions stratégiques ?
avatar
le_vieux

Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Cernunnos le Mer 9 Sep - 15:39

Je ne connais pas assez l'Espagne des années 30, mais tu parles de "militants prêts à l'action", j'imagine donc que ces gens-là avaient un plan. Ils n'ont pas décrété l'insurrection, mais ils ont mis au point un plan puis on attendu le bon moment. Sans vision stratégique préalable ils n'auraient jamais pu profiter de cette opportunité.

On ne peut décréter de révolution ex-nihilo, bien sûr, mais on ne peut pas non plus attendre que l'occasion se produise pour mettre en place un plan, à ce stade c'est bien trop tard. Il faut une solution intermédiaire.

C'est là qu'est, je pense, l'orginalité de mon plan: il est suffisament vague pour s'adapter à la sauce de chaque groupuscule et son organisation et sa synchronisation sont des "caractéristiques émergentes".
Cela veut dire que ce n'est que lorsqu'il est mis en action par un nombre important de groupes qu'émergent une organisation et une synchronisation, légères mais suffisantes, car le plus important est l'information et le timing.

Le timing sera "décrété" non pas par un commandement supérieur, mais par un nombre conséquents "d'acteurs" qui vont un jour trouver que le bon moment est arrivé. Les autres acteurs pourront décider de suivre, d'avancer ou retarder leur action à leur guise, en fonction de leur vision stratégique, de leurs objectifs et de leur état de préparation.

Je sais que ce n'est pas forcément évident à comprendre sur la base d'un résumé. Comme je l'ai dit au début, je jette un certain nombre d'idée et j'accueille toutes les suggestions, remarques et critiques avec gratitude. A moins de tomber sur un os, mon idée est d'affiner et de détailler le concept qui s'inspire en fait des systèmes multi-agents où un comportement global, une sorte d'intelligence collective émerge d'un système composé d'agents très simples (pensez aussi à la fourmillière).

Pensez que l'objectif final est de s'attaquer à un système qui n'a jamais été aussi puissant sur le terrain des armes, de la surveillance, de l'intelligence, du contrôle, de la capacité d'adaptation et surtout d'assimliation. Une attaque "classique" n'a aucune chance. Le système n'offre plus de cibles limitées et bien définies, il est partout, pour le vaincre il faut faire de même: être partout, insaisissable, indéfinissable.
avatar
Cernunnos

Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  le_vieux le Mer 9 Sep - 15:54

Cernunnos a écrit:Je ne connais pas assez l'Espagne des années 30, mais tu parles de "militants prêts à l'action", j'imagine donc que ces gens-là avaient un plan. Ils n'ont pas décrété l'insurrection, mais ils ont mis au point un plan puis on attendu le bon moment. Sans vision stratégique préalable ils n'auraient jamais pu profiter de cette opportunité.

On ne peut décréter de révolution ex-nihilo, bien sûr, mais on ne peut pas non plus attendre que l'occasion se produise pour mettre en place un plan, à ce stade c'est bien trop tard. Il faut une solution intermédiaire.
En ce sens, nos positions sont parfaitement compatibles.

C'est là qu'est, je pense, l'orginalité de mon plan: il est suffisament vague pour s'adapter à la sauce de chaque groupuscule et son organisation et sa synchronisation sont des "caractéristiques émergentes".
Cela veut dire que ce n'est que lorsqu'il est mis en action par un nombre important de groupes qu'émergent une organisation et une synchronisation, légères mais suffisantes, car le plus important est l'information et le timing.
C'est peut-être là que le bât blesse : les caractéristiques émergentes d'un système ne sont pas forcément contrôlables ni même prévisibles. La capacité à se montrer synchrone n'est qu'une hypothèse.

Jusqu'ici, une des caractéristiques émergentes observables des groupes "révolutionnaires", c'est la propension à la scission et des difficultés à coopérer en confiance.

Ta façon de voir, presque biologique est intéressante en tout cas.
avatar
le_vieux

Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Cernunnos le Mer 9 Sep - 16:42

le_vieux a écrit:C'est peut-être là que le bât blesse : les caractéristiques émergentes d'un système ne sont pas forcément contrôlables ni même prévisibles. La capacité à se montrer synchrone n'est qu'une hypothèse.

Jusqu'ici, une des caractéristiques émergentes observables des groupes "révolutionnaires", c'est la propension à la scission et des difficultés à coopérer en confiance.

Ta façon de voir, presque biologique est intéressante en tout cas.
Excellentes remarques !
En effet, on ne peut le contrôler ou le prévoir, mais le design, la conception du système, c'est ce qui fera peut-être émerger le résultat escompté. L'avantage est qu'on peut le modéliser et le simuler pour se faire une idée.

Ta seconde remarque est des plus intéressantes: on pourrait imaginer que ça ne marche pas à cause du design. Ce design (il n'a pas de nom, mais tout le monde le partage) compte sur l'organisation, l'union et la confiance pour réussir. Et évidemment ça ne marche pas, parce que le système maitrise le concept du "diviser pour régner" et surtout, nous sommes biologiques, notre nature favorise l'organisation, l'union et la confiance à toute petite échelle et le rend impossible à grande échelle.

Du coup, je pense qu'il faut retourner à la biologie et faire avec notre nature plutôt que contre. Ce qui a fonctionné pendant des centaines de millénaires, qui nous a permis de passer à travers les glaciations et les pires crises, de coloniser la planète, c'est bien notre organisation en petites bandes autonomes. La clé est de trouver un modèle qui les fasse fonctionner, non pas forcément ensembles, mais dans la même direction.
avatar
Cernunnos

Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  GeronimOo le Ven 11 Sep - 8:50

Ce qui est inquiétant dans votre discours c'est que vous faites l'éloge de l'égoïsme ou du moins vous ne lui lancez pas la pierre... Pour deux ou trois d'entre vous, vous ne souhaitez la révolution que pour vous même pour preuve dans votre discours vous parlez d'évincer ou de pratiquer l'exclusion social de vos opposants (des opposants y en aura pas 1 ou 2, mais plutôt 1 ou 2 milliards si ce n'est plus).
Malheureusement en réagissant de la sorte vous oubliez que la base de ce système la base des cruauté faites dans ce monde qu'il soit humain animal ou végétal sont originaire de cet égoïsme si peu critiquer dans vos topic, car en effet c'est l'égoïsme qui a conduit les hommes sur 4000 an de civilisation basé sur le même modèle "capitaliste" ou il y a les propriétaires et leurs biens et quiconque osera voler un bien sera puni !

L'égoïsme origine de la propriété, qui elle même est à l'origine des différents crime causé comme le vole, le meurtre (quand on jalouse quelqu'un), et toutes les valeurs et ce Monde que vous critiquez est basé sur l'égoïsme.
A l'inverse vous prônez l'anarchie et le communisme qui sont par définition tout l'inverse de ce qu'est l'égoïsme puisque par définition rien est à personne, tout est à tout le monde... Et c'est en reprenant l'une des loi naturel les plus simples... les éléments ne sont à personne si ce n'est à eux même !
Donc être anarchiste ou communiste ou globalement révolutionnaire pour soi même c'est en gros clamer sur tout les toit que si on permet un sacrifice de toute ou une partie d'une civilisation c'est uniquement pour votre petite personne. Ou si vous vivez avec d'autre personne c'est pour en priorité jouir de leur présence ou de leur savoir faire... Alors qu'en réalité vous devriez faire partie d'une communauté parce que vous vous sentez utile et non l'inverse, c'est d'ailleurs comme ça que naisse les glandeurs !
Autant dans ce cas là partir et faire sa petite révolution seul, être libre, quand on est seul, en réalité c'est relativement simple moins compliqué et l'échec est peu probable. Prenez l'exemple des Globes Trotters !

C'est pourquoi l'égoïsme est une valeur sur laquelle il faut cracher et plus encore abolir en éduquant les enfants non plus comme un individu mais comme un groupe !

GeronimOo

Messages : 12
Date d'inscription : 11/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  spike le Ven 11 Sep - 11:15

Salut GeronimOo!

Je te répondrais par une remarque Stirnerienne: Un groupe est constitué d'une multitude d'individus différents.
Sinon je suis d'accord avec toi. Cependant moi quand je vois que 98% des gens n'ont rien à foutre de la révolution, plutôt que de tout laissé tombé j'ai recentré ma révolte sur ma personne. Je me dit "Si le monde part en couille se sera pas de ma faute, car moi je lutte"
Fait attention cependant à ne pas confondre égoïsme et individualisme... Et sinon que oroposes-tu sur le point concernant les opposants?

>>> A tout le monde:

Bon et pour faire la révolution on formerai une armée des insoumis ou on fonctionne avec plusieurs petites guerrillas?
Moi je pencherai plus pour une organisation en guerrillas.
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Lib le Ven 11 Sep - 11:28

Cernunnos a écrit:Je ne connais pas assez l'Espagne des années 30

Voilà qui peut aider. ici
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Lib le Ven 11 Sep - 11:53

GeronimOo a écrit:
car en effet c'est l'égoïsme qui a conduit les hommes sur 4000 an de civilisation basé sur le même modèle "capitaliste" ou il y a les propriétaires et leurs biens et quiconque osera voler un bien sera puni !

La première accession à la propriété date des hommes préhistoriques sédentaires. Pour éviter que leurs récoltes communautaires soient dévastées par les bêtes sauvages, ils ont commencés par parquer leurs huttes et greniers, ainsi que les lopins de terres cultivés.


A l'inverse vous prônez l'anarchie et le communisme qui sont par définition tout l'inverse de ce qu'est l'égoïsme puisque par définition rien est à personne, tout est à tout le monde... Et c'est en reprenant l'une des loi naturel les plus simples... les éléments ne sont à personne si ce n'est à eux même !

Personnellement, pour commencer à vivre avec les autres, il faut savoir déjà vivre avec soit même. Ce n'est pas véritablement de l'égoïsme, ni de l'égocentrisme proprement dit que de vouloir d'abord une vie libre avec un minimum de contraintes.

Donc être anarchiste ou communiste ou globalement révolutionnaire pour soi même c'est en gros clamer sur tout les toit que si on permet un sacrifice de toute ou une partie d'une civilisation c'est uniquement pour votre petite personne. Ou si vous vivez avec d'autre personne c'est pour en priorité jouir de leur présence ou de leur savoir faire... Alors qu'en réalité vous devriez faire partie d'une communauté parce que vous vous sentez utile et non l'inverse, c'est d'ailleurs comme ça que naisse les glandeurs !

Personne n'est omniscient et tout le monde à besoin des autres. Si une personne comme celle que tu nous décris était capable de tout faire, de tout connaitre, ça se saurait! On l'appellerait Dieu tant qu'à faire. Very Happy

Autant dans ce cas là partir et faire sa petite révolution seul, être libre, quand on est seul, en réalité c'est relativement simple moins compliqué et l'échec est peu probable. Prenez l'exemple des Globes Trotters !

C'est de l'hermitage de vivre seul.

C'est pourquoi l'égoïsme est une valeur sur laquelle il faut cracher et plus encore abolir en éduquant les enfants non plus comme un individu mais comme un groupe !

Pas de soucis, mais va falloir réformer le pensée unique qui NOUS habite depuis au moins 2000 ans et ce par une révolution.
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  GeronimOo le Ven 11 Sep - 16:08

@ Lib.r.T
Quand je disais il y a 4 000 ans c'est pour parler des premiers empires, des premiers ville gigantesque mais je suis d'accord avec toi que le début de l'égoïsme et de la propriété c'est la sédentarisation !

Je te rappelle que l'Homme est un animal social et que c'est l'un des instincts les plus importants chez lui peut être plus fort que l'instinct de manger, mais cet instinct disparaît bien vite avec l'apprentissage du "moi" "moi" et "remoi". Vivre avec soi même c'est simple quand on ne se ment pas... Mais j'ai envie de dire à votre avis pourquoi on ment ?! Serait ce encore une nouvelle fois cette valeur qu'est l'égoïsme... La sincérité et le savoir vivre avec les autres c'est l'abolition des tabous et donc l'abolition de ce qui nous empêche de vivre pleinement ensemble.

Ensuite dans ta troisième citation je ne parle pas de la nécessité réelle de l'autre, je parle plutôt de la vision que tu dois avoir, ce qui créé des complexes de supériorité ou d'infériorité, car malheureusement certains pensent qu'ils ont une place plus importante à avoir dans la communauté pour tel ou tel raison qui ne sont en réalités que de fausse raison...

Ne transforme pas les mots que j'utilise, je ne fais pas référence à de l'ermitage loin de là, être Globe Trotter c'est bien au contraire être ouvert aux autres en permanences, si cette ouverture n'existe pas les chances de survie d'un Globe Trotter diminue. (Un Globe Trotter c'est un nomade des temps moderne).

Encore une fois sans l'accord des générations futurs sans leurs formations et sans leurs rêves cette révolution sera voué en permanence à l'échec, sa n'est pas nous l'avenir, c'est eux, et cette Terre leurs appartiens plus qu'à nous.

@ Spike

Cependant moi quand je vois que 98% des gens n'ont rien à foutre de la révolution, plutôt que de tout laissé tombé j'ai recentré ma révolte sur ma personne. Je me dit "Si le monde part en couille se sera pas de ma faute, car moi je lutte"
Fait attention cependant à ne pas confondre égoïsme et individualisme... Et sinon que oroposes-tu sur le point concernant les opposants?

Malheureusement spike si 98% des gens refusent le changement ou la révolution tu n'as pas le droit d'essayer de provoquer ce changement, car la se serait non seulement anti-libertaire mais en plus très égoïste de ta part... Car qui peut prétendre que notre Utopie est bien la meilleure, ce n'est pas parce que nous y croyons à fond qu'elle est forcément la meilleure. J'observe les sociétés à travers le regard d'un psychosociologue c'est à vrai dire ma passion et même plus un projet personnel, et il est vrai que cette société d'un point de vue psychopathologique est dangereuse pour l'Homme et ces domestiques (je parle des animaux). Mais si le Monde refuse de se soigner on ne peut l'y contraindre et si on le force on finira toujours par échouer.
Ensuite quand tu dis que tu luttes pour ne pas te sentir responsable de la chute du Monde si elle vient, mais en tout les cas on sera tous responsable quel que soit ce qu'on est amené à faire.
La seule chose à faire c'est attendre que le Monde par en couille. On a l'esprit surement les bonnes valeurs celle qui manque à l'humanité mais on est impuissant, et bien trouver un moyen de ne pu l'être.
Pour la question des opposants politiques il y en aura toujours quelque soit les actes que tu feras à leur encontre, mais j'ai envie de te poser une question vue que tu es actuellement opposant politique au régime en place... Qu'est ce que tu nous ferais si t'étais à la place des capitalistes des égoïstes des faschites ?! Quand t'auras trouver la réponse tu devras faire tout l'inverse !

GeronimOo

Messages : 12
Date d'inscription : 11/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  spike le Ven 11 Sep - 18:40

Excuse moi mais moi j'arrive pas à me résigné, si je fais ça alors il me reste plus rien. Ce que tu dis est vrai: si le monde se barre en couille je serai prit avec tous les autres, qui ont bousillé ce monde, mais se n'est pas parce que les gens agissent comme des cons que nous devons faire la même chose.
Quant au drout que j'ai qui m'interdit ne ne pas faire la révolution? Si tu crois qu'il faut attendre que 90% des gebs soient d'accord avec nous, alors la révolution ne ciendra jamais. Par contre j'ai pas compris ta question....
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment organiser la révolution?

Message  Lib le Ven 11 Sep - 18:42

Le mensonge, c'est un problème de complexe et d'éducation, tout comme la moquerie et la mesquinerie. On a le droit de dissimuler des vérités, mais nullement de mentir.

Les globe trotters ne sont ils pas plus égoïstes que d'autres? Ils sont nomades, souvent à deux, mais rarement plus (à moins d'inclure les communautés de rainbow dans le lot) c'est complètement anti-libertaire que de se barrer au bout du monde si quelqu'un à besoin de toi sur ton paillasson.

Et toi GeronimOo, comment organiserais tu une révolution? Puisque tu as l'air d'avoir une clé qu'il me/nous manque.

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum