Derniers sujets
» narcotests
par ivo Lun 10 Juin - 19:55

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juin - 10:49

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Ven 12 Avr - 22:09

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56


Collectif - Une Fabrique De Libertés

Aller en bas

Collectif - Une Fabrique De Libertés Empty Collectif - Une Fabrique De Libertés

Message  spike le Dim 24 Juin - 12:26


EDITIONS REPAS
23€
Collectif - Une Fabrique De Libertés Rubon199

Depuis 1982, existe à Paris un lycée public autogéré. Unique en son genre, le LAP (Lycée autogéré de Paris) a relevé le défi d'un fonctionnement collectif pris en charge par les professeurs et les élèves. Gestion du lieu, libre fréquentation, assemblées générales régulières, régulation des conflits par la commission Justice, mais aussi interdisciplinarité, voyages, pédagogie alternative, ateliers artistiques et recrutement des profs par cooptation, sont quelques-unes des caractéristiques de cet établissement pas comme les autres. Le mot qui définit le mieux ce lycée, c'est celui qu'il a décidé d'adopter dans son titre : Lycée autogéré.

Un mot, qui comme l'indique Patrick Boumard, le préfacier de ce livre, soulève souvent des réactions très vives : « Autogestion ! Le mot sent le soufre ! Au mieux l'utopie des rêves antiques (autrement dit : ringard), au pire de dangereux délires fleurant fort l'anarchie (autrement dit : fléau social). Et pourtant, si l’on considère les choses sans préjugés, qu'y a-t-il d'extraordinaire à ce que des adultes responsables, éducateurs de métier, aient le projet d'une société plus juste et cohérente, et s'organisent pour mettre en place, puis faire vivre une structure éducative appliquant dans la pratique ces idées ? Quoi de plus ordinaire ? Quoi de plus naturel ? » C'est cette mise en pratique concrète qui est racontée dans ce livre. Quels sont les outils que se sont donnés les enseignants pour réaliser cet ambitieux projet éducatif où la liberté de l'élève est la condition de sa propre construction. Comme le dit Patrick Boumard : « Voilà peut-être la vraie spécificité du Lycée autogéré de Paris : montrer qu'il est possible, et depuis plus de 30 ans, de passer de la liberté pédagogique à l'autogestion comme modèle politique en éducation. »

Dans la première partie de cet ouvrage, le Lycée est présenté à plusieurs voix dans sa forme et ses activités actuelles. Puis, dans une seconde partie, un des pionniers du Lycée, raconte, presque au jour le jour, la naissance et la première année de ce lieu autogéré qui, depuis 30 ans, a vu passer des milliers d'élèves.

LES AUTEURS
Ouvrage collectif, ce livre a été écrit par plus d'une vingtaine de personnes. Des professeurs bien sûr, certains très anciens dans l'histoire, d'autres plus récents, et des élèves – actuels ou anciens – qui témoignent de ce que leur a apporté une scolarité au LAP. C'est la raison pour laquelle on peut aussi bien le lire d'une traite, que dans le désordre, en « sautant » de la commission justice à la création du LAP, des manières d'enseigner à la façon dont les décisions sont prises, en AG, en groupe de base ou en réunion générale de gestion, au gré de vos questions et de vos envies.

LE COMMENTAIRE DES ÉDITEURS
À lire l'histoire et le quotidien du Lycée autogéré de Paris tel qu'il est décrit dans ce livre deux questions aussitôt nous viennent à l'esprit : « Mais comment donc a-t-il été possible que se crée un tel lycée, tellement atypique, au sein de l'éducation nationale ? » On aura la réponse dans le long texte de Bernard Elman qui raconte les origines du LAP. La seconde question est : « Mais comment un tel lycée peut-il encore exister en France aujourd'hui, tant ses valeurs et ses principes de fonctionnement sont éloignés de ceux qui dominent aujourd'hui dans l'école ? » Le livre ne donne pas de réponse à cette seconde question. Il montre seulement que cela existe, ce qui est une manière de dire que rien n'est impossible à celles et ceux qui veulent vivre leurs utopies – et non seulement les rêver.

spike
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum