Derniers sujets
» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Sam 8 Juil - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

COP >>>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: COP >>>

Message  ivo le Mar 3 Nov - 14:03

avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  ivo le Ven 6 Nov - 9:39

COP21 : la France va mettre en place un contrôle aux frontières pendant un mois
http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/06/france-controle-frontieres-cop21-securite_n_8486634.html
SÉCURITÉ - La France va mettre en place un contrôle aux frontières pendant un mois, à l'occasion de la conférence de l'ONU sur le climat qui se tient du 30 novembre au 11 décembre à Paris (COP21), a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur sur RMC et BFMTV.

"Pendant un mois, nous allons établir des contrôles aux frontières, ce qui n'est pas du tout une suspension de Schenghen (...) qui prévoit dans un de ses articles la possibilité pour des Etats de le faire dans des circonstances particulières qui correspondent à la COP21", a déclaré Bernard Cazeneuve, évoquant "un contexte de menace terroriste ou de risque de trouble à l'ordre public".
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  ivo le Dim 8 Nov - 8:32

avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  niouze le Mar 10 Nov - 12:01


Les banques françaises investissent largement plus dans les énergies sales que dans les renouvelables
par Olivier Petitjean 5 novembre 2015


http://www.bastamag.net/Les-banques-francaises-investissent-largement-plus-dans-les-energies-sales-que



COP21
Des « prix Pinocchio » pour dénoncer l’irresponsabilité et l’hypocrisie des multinationales face à la crise climatique
Cette année, les prix Pinocchio - le grand prix de l’irresponsabilité et de l’hypocrisie des multinationales, organisé par les Amis de la terre avec plusieurs autres associations - seront entièrement consacrés à l’enjeu climatique, COP21 oblige. Les nominés incluent plusieurs géants de l’énergie - EDF, Engie, Total, Shell et Chevron - mais aussi des représentants des secteurs agricole (Avril-Sofiprotéol, Yara), minier (Anglo American) et financier (BNP Paribas). Comme les années précédentes, Basta ! et l’Observatoire des multinationales sont partenaires médias des prix Pinocchio.

http://www.bastamag.net/Des-prix-Pinocchio-pour-denoncer-le-role-nefaste-des-multinationales-face-a-la

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  ivo le Mar 10 Nov - 12:17

Optimisme


La semaine dernière, en même temps que l’on apprenait les projets d’EDF concernant le remplacement des centrales nucléaires (cf. Cauchemars et facéties #6), l’Ademe rendait un rapport affirmant que la France pourrait fonctionner avec une électricité complètement renouvelable d’ici 2050.
Avec d’aussi bonnes nouvelles, on se dit que la COP21, les 2 degrés, et tout ça, finalement c’est un enjeu à la portée de nos sociétés. Un peu de décroissance, beaucoup de progrès technique, et la Terre sera sauvée. Sauf que…
Pour l’ingénieur Philippe Bihouix, spécialiste de la « finitude des ressources », « il n’y aura pas de sortie par le haut à base d’innovation technologique ». Il rappelle notamment que même les énergies « renouvelables » ont besoin de ressources, et de ressources rares.
Eolien, solaire, biogaz, biomasse, biocarburants, algues ou bactéries modifiées, hydrogène, méthanation, quels que soient les technologies, les générations ou les vecteurs, nous serons rattrapés par un des facteurs physiques : impossible recyclage des matériaux (on installe d’ailleurs aujourd’hui des éoliennes et des panneaux solaires à base de matériaux que l’on ne sait pas recycler), disponibilité des métaux, consommation des surfaces, ou intermittence et rendements trop faibles. Les différentes énergies renouvelables ne posent pas forcément de problème en tant que tel, mais c’est l’échelle à laquelle certains imaginent pouvoir en disposer qui est irréaliste. (…) Il n’y a pas assez de lithium sur terre pour équiper un parc de plusieurs centaines de millions de véhicules électriques et pas assez de platine pour un parc équivalent de véhicules à hydrogène.
Pour Internetactu, qui publie un article sur le sujet, « la double tension – “plus d’énergie nécessaire pour les métaux moins contrés, plus de métaux nécessaires pour une énergie moins accessible” – pose un défi inédit annonciateur du pic généralisé (peak everything), géologique et énergétique. » Citant Pablo Servigne et Raphaël Stevens :
“Les limites de notre civilisation sont imposées par les quantités de ressources dites ‘stock”, par définition non renouvelables (énergies fossiles et minerais), et les ressources “flux” (eau, bois, aliments, etc.) qui sont renouvelables mais que nous épuisons à un rythme bien trop soutenu pour qu’elles aient le temps de se régénérer.” La crise des minerais et de l’énergie s’apprête à entraîner toutes les autres. “Sans une économie qui fonctionne, il n’y a plus d’énergie facilement accessible. Et sans énergie accessible, c’est la fin de l’économie telle que nous la connaissons.”
Ou encore :
Nous sommes face à une conjonction d’effondrements : des ressources, des finances, de l’économie, de la politique, de la société et de la culture… Un effondrement total, systémique “où même la possibilité de redémarrer une société dans un environnement épuisé serait très faible pour ne pas dire impossible.”
Pour Internetactu il est donc temps de penser à "l’après", au monde post (postcarbone, posteffondrement, postrévolutionnaire). A ajouter à la liste des questions qui se poseront (et doivent donc se poser dès maintenant) « Comment développer des technologies complexes dans un monde contraint nécessitant un recyclage total des matériaux ? Quels systèmes de communication ? Quels systèmes de santé ? »

Pas cop


C’est une « INFO RTL ». Une de ses journalistes a récupéré (certainement au péril de sa vie) une « note confidentielle » dans laquelle la direction du renseignement territorial pointe les menaces en marge de la COP21.
Elle nous explique que :
En premier lieu, les policiers évoquent la mouvance d’ultra-gauche qui pourrait tenter de se fondre dans la masse des manifestations qui sont prévues afin de s’en prendre aux forces de l’ordre ou à certains symboles de l’État. Mais ce ne sont pas les seules inquiétudes pour les forces de l’ordre qui craignent l’installation de campements à proximité du Bourget, où se tiendra le sommet, mais aussi sur le plateau de Saclay, où de nombreux membres de la mouvance anarcho-libertaire ont prévu de converger. Ces derniers pourraient manifester contre un projet de métro souterrain et s’approcher de certains sièges sociaux de grandes entreprises comme Areva, Thalès ou Danone.
En outre, la direction des renseignements territoriaux évoquent aussi une menace étrangère avec la possible participation de militants étrangers, comme les fameux Black Bloc allemand, ou encore de groupes anglais. Et ce avec une seule et même crainte quels que soient les groupes évoqués : le déclenchement d’incidents lors des manifestations et des mouvements de foules alors que la volonté de déstabilisation de ces groupes est jugée "certaine" dans cette note.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  niouze le Jeu 12 Nov - 19:19

a lire rire avec ce type d'article a chier www.franceinfo.fr/actu/politique/article/les-black-blocs-s-entrainent-avant-la-cop21-742011

COP21 : Attention braves citoyens, les Black Blocs sont tout près de chez vous...
Publié le 12 novembre 2015 | Maj le 11 novembre
région parisienne | répression
Dans la catégorie "l’ennemi intérieur vous guette, tapi dans l’ombre, à la sortie d’une boulangerie pour vous voler vos pains aux raisins" le site d’RMC vient de sortir une belle ânerie, voyant des Black Blocs partout.

3 semaines trop tard !

Bernard Cazeneuve râle. Il a bien décidé de bloquer les frontières, mais apparemment c’est trop tard ! Trop tard pour quoi ? Pour les Black Blocs Messieurs-dames. Hééééé oui car ils sont déjà là. Le péril de la nation est prêt à venir tout saccager chez vous.
Mais qui sont ces monstres ?
Les Black Blocs sont des groupes de manifestants extrêmement violents, qui ont déjà saccagé de nombreuses villes à l’occasion de manifestations se déroulant pendant des réunions internationales. D’extrême-gauche, très mobiles, ils sont très organisés. Equipés de matériels contre les gaz, mais aussi pour casser, ils se forment rapidement pendant une manifestation et agissent rapidement avant de se fondre de nouveau dans la masse après avoir causé de nombreuses dégradations et avoir harcelé les forces de l’ordre. Leur violence, associée à leur tenue, normalement noire, leur vaut leur nom.
Nous explique le Parisien.
On notera que le Black Bloc est donc "d’extrême gauche très mobile" et "normalement noir". On sent la puissance journalistique.
"Black Bloc" donnant à manger à la police, 1er mai 2012 à Montreal
Et donc, les Black Blocs sont tellement mobiles, qu’ils viennent de toute la terre pour casser des vitrines. Selon RMC :
Mais, comme a pu nous l’indiquer un policier hier soir, l’annonce de Bernard Cazeneuve "intervient trois semaines trop tard". Ainsi, selon nos informations, plusieurs groupes d’extrême-gauche sont déjà arrivés d’Allemagne, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de Belgique, et même d’Australie et des Philippines pour l’événement.
Donc, l’arrivée massive de Black Blocs philippins en Île-de-France est passée inaperçue ? Etrange pour des gens si dangereux...
Mais quel est le danger ? La réponse est évidente :
En attendant, les services de renseignement ont donc ces activistes d’extrême-gauche à l’œil. Il faut dire que ces fameux Black Blocs ont fait des dégâts énormes par le passé : dans les rues de Milan l’été dernier lors de l’Exposition universelle ou encore en marge du sommet de l’Otan, à Strasbourg, en 2009, où les images d’un hôtel en feu avaient fait le tour du monde. Leur mode d’action est très difficile à anticiper pour les forces de l’ordre. Ils s’activent en un instant et déclenchent une véritable guérilla urbaine avant de se refondre aussitôt dans le décor.
On notera quand même que la journaliste Claire Andrieux ne s’est pas foulée puisqu’elle n’a même pas été capable de voir que les affrontements qui ont jalonné les cortèges No expo à Milan étaient début mai et non durant l’été dernier...
Mise à part cette précision qui en dit long sur le niveau de recherche de ces prétendus spécialistes, qui ne sont en fait que des larbins prompts à vendre du papier. Attiser une menace d’un ennemi intérieur, qui plus est quand cette menace est quasi inexistante, c’est faire le travail de la division et faire pleurer les bourgeois effrayés de voir des vilains subversifs le couteau entre les dents.
https://paris-luttes.info/cop21-attention-braves-citoyens-4107

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  niouze le Ven 13 Nov - 13:55

Du 30 novembre au 11 décembre, a lieu la COP21, énième sommet international sur le climat. 20,000 chefs d’état, fonctionnaires internationaux, industriels, lobbyers vont y prendre leurs habits de justiciers climatiques, protégés par quelques milliers de policiers ONUsiens et Français.
Le spectre du réchauffement climatique est un leurre. La véritable catastrophe écologique n’est pas située dans un futur abstrait mais inscrite au cœur de nos quotidiens. Aucune solution « experte », aucun travestissement « durable » du système productif et économique n’y changera quelque chose. Que des technocrates se réunissent dans un aéroport d’affaires pour décider du sort de la planète marque bien la prétention d’un monde à « gérer » l’intégralité de nos vies. S’opposer à la COP21, c’est se donner la possibilité de reprendre en main nos conditions d’existence, politiser la question écologique loin des cabinets d’experts, percer à jour la volonté de gouverner toute l’étendue du vivant.
Les dirigeants eux-même admettent que ce sommet, dans la continuité de Copenhague, sera une mascarade. Rien de très étonnant. On ne s’attendait pas à ce que les premiers responsables du ravage des écosystèmes reviennent subitement sur leurs pas. Cette fois-ci le cynisme est poussé très loin puisque la COP21 est sponsorisée par EDF qui en profite pour vendre son nucléaire « propre ». La Coalition Climat 21 sensée incarner la « société civile » vient clore la farce : elle n’existe que pour donner une caution citoyenne aux non-décisions prises à la COP21. L’opération revient à brouiller les pistes, en pilotant une pseudo-contestation pour prévenir toute opposition consistante. Nous ne sommes pas dupes, et voyons notamment que cibler la seule hypocrisie des gouvernants - comme si l’on attendait encore qu’ils prennent au sérieux la question de l’écologie - ne suffit pas. Car plus qu’une simple affaire d’intérêts politiciens, ce sommet est une opération de police mondiale. En effet, quand les apologistes de la COP21 – la presse de gauche en ligne de front- glosent sur une fin prochaine de la civilisation ou un autre cataclysme imminent, il s’agit bien d’une technique de gouvernement. Cette menace que l’on repousse à l’infini rentre dans une logique de mobilisation générale et de mise au pas des populations. L’enjeu politique est sur l’instant, de rediriger les inquiétudes collectives pour neutraliser en elles tout potentiel de rupture. Cette terreur distillée par la COP21 prend la forme d’une injonction au repentir individuel (le refrain inquisiteur du « petit-geste-qui-sauve-la-planète ») ou citoyen comme si il nous revenait de sauver ce monde sous un vague vernis « écolo ». Tout comme la mobilisation « Je suis Charlie » a servi à occulter le fait brûlant que ce monde fabrique des millions de Kouachi potentiels : individus dépressifs, nihilistes prêt à tout pour donner un sens à leur vie ; la binôme COP21/Coalition 21 cherche à ce que pris dans l’urgence, nous ne voyions pas que le désastre écologique n’est pas en instance, qu’il est déjà là et que son périmètre dépasse la simple donnée abstraite du changement climatique. On étouffe pas que de l’air pollué.
Car non seulement ces pseudo-solutions et leur pseudo-contestation sont de la poudre aux yeux, mais encore la façon-même de les formuler fait partie intégrante du problème. Mesurer la transition climatique, calculer le rythme de la fonte des glaces revient toujours à défendre la même approche gestionnaire du vivant consistant à penser l’homme arraché de son milieu naturel pour qu’il s’y rapporte selon un rapport technique et scientifique soumis aux impératifs de croissance. L’urbanisme même « écologique », consiste à délier tout attachement organique à un territoire pour en faire un espace aseptisé, consacré à la circulation des flux et à la consommation. Nous refusons cette vision désastreuse du vivant, portée par l’époque et étalée lors de la COP21. Car prendre au sérieux la question écologique signifie plutôt pour nous : se fonder sur son expérience quotidienne et sensible, penser l’écologie à une échelle plus locale, accorder une attention poussée aux rapports que tissent nos existences communes avec les territoires ou nous vivons. Aussi, la COP21 est le moment opportun pour affirmer et tenir une position antagoniste sur l’écologie. Dans le processus-même de la lutte contre ce sommet qui prétend borner un peu plus l’horizon des possibles, réside la possibilité d’élaborer NOS mondes.
La situation exige donc d’opposer une résistance matérielle à la COP21 et se donner les moyens d’entraver le bon déroulement du sommet. Ce n’est pas à coup de pétitions Avaaz pour le rééquilibrage du marché des crédits carbone, de défilés "Bastille-Répu" bien sages ou de bulletins de vote EELV – autant de signes d’une même impuissance politique – que nous violenterons le cours des choses. Nous n’aurons que ce que nous saurons prendre, sur la base d’un rapport de forces. Il ne faut pas se contenter de la diffusion d’une critique de la COP21 - même "radicale"- chose permise sous le régime de la "liberté d’expression" qui autorise à tout critiquer tant que ça n’appelle pas à conséquence. Ici, l’enjeu est de relier la pensée et les actes et assumer notre propre légitimité politique.
Ce monde perdure car il a aboli l’idée-même que l’on puisse en finir pratiquement avec lui, en masquant ses points de vulnérabilité, alors que les flux peuvent être bloqués facilement. Le mouvement des retraites en 2009 a montré qu’un blocus des raffineries était infiniment plus menaçant pour le pouvoir que 300,000 personnes qui geignent sur les boulevards de la capitale. Si quelques centaines de personnes suffisent à paralyser l’économie d’un pays, saboter un sommet international pourrait presque paraître chose aisée... L’expérience de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes montre que quelques centaines de personnes organisées peuvent arracher un territoire à la République, y expérimenter d’autres formes de vie tout en repoussant plusieurs assauts policiers.
La COP21, grand-messe du capitalisme vert n’est pas le sommet de la « dernière chance ». Nous ne succombons pas aux sirènes alarmistes des gouvernants mais prenons acte que la catastrophe est déjà là. Celle-ci ne se décrit pas avec des chiffres, des statistiques car elle est affaire de sensibilité. Il est de notre droit le plus intime de reprendre aux institutions ce qui nous a été spolié : nos conditions d’existence. Partant de ce constat, il ne nous faut plus réclamer, suggérer, revendiquer mais nous donner les moyens de vivre autrement maintenant et opposer une autre idée du politique, indistincte de la vie. La COP21 est l’occasion de faire apparaître cette conflictualité et de l’habiter. Rendons visible le pouvoir comme infrastructure matérielle, bloquons tout : lycées, facultés, routes. Faisons de Paris notre aire de jeu. Trouvons des lieux pour s’organiser et manifester notre haine dans la plus grande des joies. Voici déjà quelques moments ou nous pourrons nous retrouver. D’autres suivront.
Jeudi et Vendredi 26-27 Novembre – 3-4 Décembre – Blocus et manifs lycéennes/étudiantes (départ Nation – 11h)
Samedi 28 novembre – Arrivée de la marche des ZADs à Paris http://marchesurlacop.noblogs.org/
Dimanche 29 novembre – Manifestation à PARIS
8-12 décembre – Semaine d’actions à PARIS

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=431292367061618&id=182353848622139

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  niouze le Mar 17 Nov - 14:10

m 'y attendais .....
Attaques de Paris : "Toute une série de manifestations" annexes à la COP21 seront "sans aucun doute annulées"

Le Premier ministre, Manuel Valls, a fait cette déclaration lundi sur RTL.


http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/attaques-de-paris-toute-une-serie-de-manifestations-annexes-a-la-cop21-seront-sans-aucun-doute-annulees_1178339.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  niouze le Mer 18 Nov - 20:49

COP21 : le gouvernement interdit les marches pour le climat, prévues en France le 29 novembre et le 12 décembre

http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/cop21/cop21-le-gouvernement-interdit-les-marches-pour-le-climat-prevues-en-france-le-29-novembre-et-le-12-decembre_1181815.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  ivo le Ven 20 Nov - 6:58

avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  niouze le Mer 25 Nov - 16:34

terroriste en velo ^^

La Préfecture d’Eure et Loir vient de nous signifier un arrêté (ci-joint) interdisant toutes les manifestations sur la voie publique sur le département du vendredi 27 novembre 2015 à 00h jusqu’au lundi 30 novembre à minuit. L’arrêté préfectoral met en avant "que des groupes et groupuscules appartenant à la mouvance contestaire radicale et violente sont susceptibles de stationner en Eure et Loir en vue de converger vers Paris et l’île de France".
Le convoi Cap sur la cop parti samedi matin de Notre Dame des landes doit s’arrêter à Coulombs en Eure et loir, dans la nuit de jeudi à vendredi, puis repartir en direction d’Ile de france le lendemain.
Le gouvernement a déjà prohibé toute les manifestations publiques prévues dans les rues de la capitale pendant la cop 21. Un bataillon de gendarmes mobile a ensuite bloqué notre convoi pendant quelques heures dimanche pour lui signifier spécifiquement qu’il lui serait interdit de pénétrer en île de France. Avec l’Eure et loir en plus, le périmètre qui nous est interdit vient donc encore d’augmenter. Jusqu’où le gouvernement ira-t-il pour arrêter, 5 tracteurs, un triton, une cabane, une cantine mobile et 200 cyclistes de 1 à 77 ans, armés d’un peu d’huile de chaînes et de pompes à vélo ?
Si les autorités ne veulent décidément pas de nous, ce n’est en tout cas pas le cas des habitants des régions traversés. Ceux-ci nous accueillent chaque soir à bras ouvert, nous ouvrent leurs maisons, leurs prés et leurs salles des fêtes. Toutes ces personnes qui refusent de se laisser abattre par la peur et la résignation, nous montrent à quel point le mouvement de solidarité avec la lutte de Notre dame des landes est plus vivant que jamais.
La multiplication des interdictions de manifester ne pourra pas étouffer les voix de tout ceux qui considèrent que les logiques économiques et politiques actuelles nous mènent droit dans le mur. Nous véhiculons depuis la zad un message d’espoir, celui qu’il soit possible d’arrêter ici et maintenant leurs projets nuisibles et imposés, ainsi que la ferme volonté de sortir enfin de la marchandisation du monde. Ce message ne s’arrêtera pas en chemin, quoi qu’il arrive.
http://zad.nadir.org/spip.php?article3282

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  Ex-Chab le Sam 28 Nov - 12:39

http://www.bastamag.net/Cartographie-d-une-COP21-sous-influence-des-multinationales


Le gouvernement français a décidé d’entraver la mobilisation de la société civile en vue de la Conférence climat en interdisant les manifestations sur la voie publique. Les multinationales et les lobbies économiques, elles, pourront peser de tout leur poids sur les négociations. Sans entraves.
avatar
Ex-Chab

Messages : 36
Date d'inscription : 08/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP >>>

Message  niouze le Lun 30 Nov - 16:25


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5023
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum