Derniers sujets
» flicage total du net
par ivo Hier à 9:05

» ... 14/18 ...
par ivo Hier à 9:00

» la phrase du jour
par ivo Hier à 8:29

» afrique du sud
par ivo Hier à 8:08

» Today's joke
par ivo Hier à 8:03

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Hier à 7:54

» retraites
par ivo Lun 18 Sep - 7:58

» armement><désarmement
par ivo Dim 17 Sep - 8:09

» Necronomacron
par ivo Sam 16 Sep - 9:25

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» immigration ...
par ivo Sam 16 Sep - 8:41

» homophobie dans le monde ...
par ivo Sam 16 Sep - 8:23

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» Etats-Unis
par ivo Ven 15 Sep - 8:55

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» les "joies" du sport ...
par ivo Ven 15 Sep - 8:26

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 14 Sep - 9:06

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Jeu 14 Sep - 7:29

» macronie
par ivo Mer 13 Sep - 9:28

» droites extremes
par ivo Mer 13 Sep - 9:12

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mer 13 Sep - 8:10

» Yemen
par ivo Mer 13 Sep - 7:54

» Birmanie
par ivo Mer 13 Sep - 7:53

» egypte
par ivo Mar 12 Sep - 9:28

» Philippines
par ivo Mar 12 Sep - 9:07

» pologne
par ivo Mar 12 Sep - 8:55

» Nazisme.
par ivo Mar 12 Sep - 8:24

» les fous de dieu
par ivo Lun 11 Sep - 8:53

» Réflexion sur le sexisme
par ivo Lun 11 Sep - 8:37

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Lun 11 Sep - 7:52

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Sam 19 Aoû - 19:33

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

programmes TV

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 29 Jan - 21:25


Gaz de schiste - Une énergie qui divise
ARTE / © Revolt Cinema
mardi, 29 janvier 2013 à 20:50
Rediffusions :
Pas de rediffusion
Gaz de schiste - Une énergie qui divise
(150mn)
ARTE
Présentateur: Emilie Aubry

Ses immenses réserves présumées font rêver industriels et gouvernants. Mais sur les sites d'exploitation, les ravages de la fracturation hydraulique suscitent la colère des riverains. Jusqu'où ira la folie du gaz de schiste ? Enquête sur un phénomène qui bouleverse les équilibres énergétiques et écologiques mondiaux.


20:50
La malédiction du gaz de schiste
mardi, 29 janvier 2013 à 20:50
Rediffusions :
02.02.2013 à 10:25
13.02.2013 à 09:55
La malédiction du gaz de schiste
(France, 2012, 75mn)
ARTE
Réalisateur: Lech Kowalski

De la Pologne à la Pennsylvanie, Lech Kowalski met à jour le fossé entre le discours des industriels et la réalité de l'exploitation du gaz de schiste. Un film coup de poing.

Zamosc, en Pologne orientale : au hasard d'un tournage dans cette région rurale, Lech Kowalski rencontre en 2009 des paysans sur les terres desquels de grandes firmes américaines ont commencé à prospecter pour extraire du gaz de schiste. Fissures dans les murs des fermes, pollution des eaux, bulldozers investissant des champs à quelques dizaines de mètres des habitations... Les villageois sont inquiets. Or cette situation locale n'a rien d'anecdotique et témoigne d'un phénomène qui menace aujourd'hui toute la planète. Bradford County, aux États-Unis, est au gaz de schiste ce que l'Arabie Saoudite est au pétrole. Mais on est loin de l'image idyllique d'une "énergie non conventionnelle" propre et d'exploitation aisée que veulent donner les industriels. Dans ce petit comté du nord-est des États-Unis, le réalisateur filme des paysages dévastés et l'épuisement physique et psychologique des habitants...

Combat inégal

Cinéaste underground, passionné par les groupes à la marge (les SDF dans Rock soup, les punks dans Born to lose) et les grandes tragédies de l'histoire européenne (Hitler's highway), Lech Kowalski s'aventure ici dans les profondeurs de la campagne polonaise. Il dépeint le combat inégal de petites gens victimes de contrats léonins, pour la sauvegarde de leurs villages, de leurs maisons, de leurs exploitations agricoles, de leur eau et de leur santé - et qui remportent quelques victoires inattendues. L'enjeu est de taille : la Pologne voit dans cette énergie nouvelle une promesse d'indépendance vis-à-vis du gaz russe. À l'instar du travail d'investigation entrepris il y a deux ans aux États-Unis par Josh Fox dans Gasland - disponible en DVD chez ARTE Éditions -, ce documentaire constitue une mine d'informations sur les pratiques des compagnies de forage et sur les conséquences de cette exploitation sur la vie quotidienne des Européens.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 6 Fév - 8:38

atre thema




Aux prises avec la mafia de l'Internet
Une enquête sur les gangsters de la Toile aux allures de thriller.


mardi, 5 février 2013 à 20:50
Rediffusions :
08.02.2013 à 09:45
20.02.2013 à 13:55
Aux prises avec la mafia de l'Internet
(Allemagne, 2012, 76mn)
MDR
Réalisateur: Dorina Herbst


Du témoignage de victimes aux procès de cybercriminels, en passant par leur traque sur le Net menée par les polices du monde, une enquête sur les gangsters de la Toile aux allures de thriller.

En postulant sur Internet pour un petit boulot, Ursula M., une paisible retraitée de Leipzig, était loin de se douter qu'elle se retrouverait membre d'un réseau de blanchiment d'argent. Elle fait ainsi partie des 70% d'Allemands à avouer avoir été victimes d'arnaques en ligne. Évoluant très vite, la cybercriminalité comprend aussi bien la simple imposture que des montages complexes jouant sur les différentes réglementations nationales et capables de déstabiliser tout un pays. Lauri Altman était secrétaire d'État à la Défense en 2007, lorsque son pays, l'Estonie, a subi la plus grande attaque informatique de l'histoire. Il raconte la paralysie des sites gouvernementaux, des banques, des télécommunications, et les émeutes et pillages qui s'en sont suivis.

Jeu du chat et de la souris

Pendant deux ans, la réalisatrice Dorina Herbst a rencontré des citoyens tombés dans les filets de ces nouvelles mafias, mais également des enquêteurs qui traquent les malfrats 2.0. Coopérant étroitement avec leurs collègues du FBI, les policiers allemands Mirko Manske et Stefan Methien se font passer pour des acheteurs de logiciels virus, de botnets - des ordinateurs détournés - ou de cryptogrammes de cartes de crédit volés. De la première prise de contact par e-mail via de faux portails commerciaux ou des forums illégaux aux arrestations et aux procès, le documentaire lève le voile sur les nouveaux visages de l'honorable société et sur ceux qui la combattent.

Le côté obscur du Web

débat

Nouvel espace planétaire difficile à contrôler, le Web est aujourd'hui le terrain de jeu favori de redoutables mafias. Quels sont les enjeux et qui sont ces cybercriminels ? Débat avec Daniel Guinier, expert judiciaire en cybercriminalité, Paul Gillen, directeur de l'European Cybercrime Centre, et Candid Wüest, chasseur de virus chez Symantec Suisse.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Dim 10 Fév - 12:59

Le bal des lobbyistes
mardi, 12 février 2013 à 20:50

A Bruxelles, il y a environ 15.000 lobbyistes qui espèrent influencer les politiques européennes en leur faveur. D'autre part, des militants luttant pour une plus grande transparence dans la politique européenne. ARTE présente le documentaire "The Brussels Business - Qui contrôle réellement l'Union européenne" et le documentaire "Dans les coulisses du pouvoir."

Tous les Européens ne sont pas lassés de l'Europe. 15.000 lobbyistes parcourent activement le quartier européen de Bruxelles pour pousser les politiciens à décider des "bonnes lois" et défendre les intérêts commerciaux globaux de leurs clients opérant au niveau international.
Certains militants combattent inlassablement pour une plus grande transparence dans ce toile de secrets, car ils sont convaincus que l'idée européenne vaut plus que des intérêts purement économiques - et que les citoyens de l'UE ont le droit de transparence, l'une des conditions de la démocratie.
Au milieu de la crise de l'UE, ARTE pose une question politiquement explosive : Pourquoi aussi peu d'informations sur ces lobbys qui cherchent à influencer les décisions politiques en Europe?


Bruxelles business
Mais qui contrôle vraiment l'Europe ?

Comment, à Bruxelles, les lobbys financiers et industriels influencent les décisions européennes. Une enquête instructive au coeur de réseaux d'influences qui mettent en jeu le principe même de notre démocratie.

Aux abords des institutions européennes, il existe pas moins de 2 500 structures de groupes de pressions et plus de 15 000 lobbyistes. Ce qui fait de Bruxelles le deuxième pôle de lobbying après Washington ! Cette enquête propose de pénétrer dans les coulisses, souvent obscures, de la Commission européenne, là où se décident, se peaufinent et s'amendent des lois qui touchent directement les citoyens de l'Union. Un système législatif complexe et fragile que les industriels et les multinationales ont appris à manipuler et influencer via des représentants au carnet d'adresses bien rempli, experts en techniques de persuasion.

L'Europe sous influence
Pour mieux comprendre ces réseaux secrets d'influences, les réalisateurs ont rencontré notamment deux d'entre eux : Pascal Keineis représente à lui seul quarante multinationales dans le secteur des services, des banques et des assurances et du tourisme, soit 50 % du PNB de l'UE. À son opposé, le jeune activiste Olivier Hoedeman a créé il y a vingt ans un observatoire pour cerner l'influence de l'industrie sur les décisions de Bruxelles. Au début de ses recherches, il avait notamment découvert l'existence de l'ERT, groupe de pression réunissant les plus gros industriels européens, qui aurait influencé directement la création du marché unique en 1993 et ses modalités très libérales. Documents à l'appui, il a révélé ses informations dans un livre mais aucun média ne les a relayées ! Seul le vice-président estonien de la commission Siim Kallas a répondu en 2004 à son appel : il lancera le très controversé registre des lobbys, finalement ouvert uniquement... sur la base de la participation volontaire. La transparence est donc loin d'être de mise, surtout quand on constate que le comité nommé pour réguler les marchés financiers après la crise de 2008 est composé de prétendus sages en lien, pour la plupart, avec les banques.

Dans l'antichambre du pouvoir
Rencontres rares avec des lobbyistes allemands et français qui oeuvrent dans les coulisses des parlements.

Ils représentent des fédérations ou des entreprises ou exercent comme consultants indépendants en charge d'un portefeuille de plusieurs clients dont ils défendent les intérêts auprès des décideurs politiques. La journaliste Anna Grün a pu accompagner exceptionnellement quelques-uns d'entre eux, notamment Corinne Fabre, une pointure du lobbying à Paris, et Karl Jurka, consultant allemand qui, pour 650 euros de l'heure, déploie tous ses talents et contacts pour influencer les décisions du parlement allemand notamment lors de rendez-vous discrets dans le très select China club... Leur objectif : donner la bonne information à la bonne personne. Si l'avis des acteurs du monde financier et industriel évite d'être coupé de la réalité d'un pays, la manière dont il pèse sur les décisions manque cruellement de transparence selon la députée PS française Catherine Lemorton. La faute selon elle au désengagement de l'État dans les expertises publiques désormais laissées aux seuls consultants extérieurs. À tel point que souvent les intérêts privés priment sur l'intérêt général, à l'instar de la loi sur le prix du médicament votée en Allemagne : le bénéfice thérapeutique qui conditionne le remboursement sera évalué non par un comité indépendant, comme proposé en première instance, mais par le ministère, plus facile à influencer. Un amendement directement proposé par l'industrie pharmaceutique et repris tel quel par le Parlement.






Water makes money
Comment les multinationales transforment l'eau en argent

Partout dans le monde, Veolia et Suez s'approprient la gestion de l'eau. Une enquête rigoureuse et engagée sur les dérives de l'utilisation de l'or bleu à des fins commerciales.

En France, Veolia et Suez gèrent 80 % de l'approvisionnement en eau dans le cadre de partenariats public-privé (PPP) qui voient les communes rester propriétaires des infrastructures et déléguer l'exploitation aux entreprises privées. Mais alors que ce modèle rencontre un indéniable succès à l'étranger, de plus en plus de municipalités tentent de reprendre le contrôle de l'eau dans l'Hexagone.

Recommunalisation
Ce film passionnant retrace, documents à l'appui, le processus qui a conduit à l'abandon des régies publiques, encouragé par "le droit d'entrée" : une pratique consistant, pour les opérateurs privés, à mettre à disposition des communes une confortable somme d'argent afin de s'assurer la conversion au modèle du PPP. Ces mariages d'intérêt ne sont pas restés sans conséquences pour les usagers : factures en constante augmentation, canalisations non entretenues... La longue liste de doléances a incité certaines municipalités, à l'instar de Paris et de Grenoble, à choisir la "recommunalisation" pour protéger la ressource en amont et offrir aux habitants un service de qualité. En France, mais aussi en Allemagne, au Kenya ou au Guatemala, par la voix d'experts tels que Maude Barlow, lauréate du prix Nobel alternatif, d'élus locaux dont Anne Le Strat, adjointe au maire de Paris chargée de l'eau, et de représentants d'associations de consommateurs, Water makes money alerte sur les dangers liés à l'hégémonie de Veolia et Suez, qui se traduit par une présence grandissante des multinationales dans les médias, les partis politiques, les ONG et les universités...
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 13 Fév - 21:16

Le procès en diffamation contre le documentaire Water Makes Money
http://www.france-libertes.org/Le-proces-en-diffamation-contre-le.html
Le 14 février 2013 à 13heures 30 au Palais de Justice à Paris s’ouvrira le procès en diffamation intenté par le groupe Veolia contre le film « Water Makes Money ».
Toutefois, seuls la présidente de l'association La Mare aux canards, distributeur français du film, et Jean-Luc Touly, cadre de Veolia, responsable du programme eau de France Libertés et protagoniste central du film, sont poursuivis. La procédure judiciaire du groupe contre les « vrais » responsables du film « Water Makes Money » - les réalisateurs Leslie Franke et Herdolor Lorenz - s'est en effet brisée contre le fait que la filiale allemande de Veolia a renoncé à déposer une plainte en Allemagne.

Le procès sera débutera par la projection du film. Veolia se dit diffamé par le film et a déposé plainte le 28 septembre 2010. Déjà, avant la première de « Water Makes Money », un risque d'interdiction de la sortie du film via l'obtention d'une ordonnance provisoire existait. L'équipe du film a pallié ce danger en organisant une première simultanée dans 150 villes européennes. Le film a pu atteindre un large public et a été projeté publiquement près de 1 000 fois. ARTE l'a programmé plusieurs fois et une nouvelle diffusion est prévue pour le 12 février prochain, la veille du procès, à 22H.

Veolia n'a pas pu empêcher le film et ce sont, aujourd'hui, La Mare aux canards, petite association qui n'est pas responsable du contenu du film mais uniquement de sa diffusion en France et évidemment leur whistle-blower, Jean-Luc Touly qui sont renvoyés devant le Tribunal correctionnel.

Lors de l'audience du 14 février 2013, Veolia contestera très probablement l'affirmation de Jean-Luc Touly selon laquelle le groupe lui aurait proposé un million d'euros pour qu'il renonce à publier son livre « L'eau des multinationales : Les vérités inavouables ». Les autres passages poursuivis concernent l'utilisation du terme « corruption » et nullement les faits apparaissant dans le film.

La loi allemande empêche d'attaquer les protagonistes et le distributeur du film, seuls les réalisateurs pouvant être poursuivis. Or le groupe ne l'ose pas. Jean-Luc Touly et La Mare aux canards sont menacés de fortes demandes de dommages et intérêts. Et même s'ils sont relaxés en première instance, un groupe comme Veolia pourrait sans problème expédier la procédure à travers toutes les instances possibles.

Pour éviter cela, nous avons besoin entre autres d'un public aussi grand que possible !
• Toute information diffusée dans n'importe quel média, avant ou après le procès, pourra aider.
• Suivez l'exemple d'ARTE en organisant de nouvelles projections du film à l'occasion du procès : C'est le meilleur signal de discuter le cas pendant la semaine du procès où que ce soit et d'en informer le public.

Contribuez à ce que le procès du film « Water Makes Money » le 14 février se déroule sous la surveillance d'un public le plus important possible !

L’équipe de Water Makes Money vous remercie

reredif sur arte
mardi, 12 février 2013 à 22:35
Rediffusions :
21.02.2013 à 13:55


dispo sur ytube pour l'instant ...
Water Makes Money
>>>
http://www.youtube.com/watch?v=7wbXe5DQgZQ
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Ven 15 Fév - 8:34

Envoyé spécial
fr2

Les produits anti-crise.
Quand la consommation des ménages recule, les industriels de l’agro-alimentaire et les distributeurs cherchent des solutions. Il s'agit pour eux de donner au consommateur l'envie d'acheter en temps de crise… Certains groupes, comme « Unilever », commercialisent des produits de petit format, des "mini-doses" qui donnent le sentiment au client d’acheter au "au plus juste".
D'autres groupes, au contraire, misent tout sur le format "familial" car les maxi-boîtes sont réputées plus économiques... Quant aux emballages, les designers les préfèrent simples et sobres pour instiller l'idée qu'ils ne sont pas chers. En période de crise, les grandes enseignes étudient le comportement des consommateurs et les suivent jusque dans les rayons grâce aux nouvelles technologies. Ces produits de crise sont-ils toujours en faveur des consommateurs ? Enquête sur les nouvelles recettes marketing des industriels.

La pilule en question.
Elle était le symbole de l’émancipation des femmes, la pilule est aujourd’hui en question. Des accidents parfois mortels, AVC, embolies pulmonaires, en cause les pilules 3ème et 4ème génération. Est-ce un nouveau scandale sanitaire ?

La favela de Madrid
Au sud de Madrid, le long d’une autoroute sur une bande de 17 kilomètres de long, vivent illégalement entre 25 000 et 40 000 personnes : c’est la Cañada Real, le plus grand quartier illégal d’Europe…

Maisons de bric et de broc, cabanes en toiles et en tôles, câbles électriques à terre et chemin boueux : la Cañada Real est un quartier qui vit replié sur lui-même, sans trottoir ni éclairage public. Une énorme favela aux portes de Madrid. Espagnols, mais aussi Portugais, gitans espagnols, Marocains, Sud-américains, avec la crise économique qui frappe l'Espagne la Cañada accueille toutes les semaines de nouveaux habitants… Depuis quelques mois la Cañada est devenu le centre du trafic de drogue de Madrid. Insécurité, insalubrité, le quartier abrite tous les dealers et toxicomanes chassés du centre de Madrid par la Police Municipale. Les familles qui vivent sur place rêvent de quitter le bidonville… Mais pour aller où ? Aucune proposition de relogement n’est prévue et sans travail, ils vivent reclus dans leur quartier, condamnés à s’enfoncer encore plus dans l’illégalité.
Immersion dans le quotidien de cette ville invisible, où cohabitent citoyens intégrés et délinquants en marge de la société espagnole.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 20 Fév - 23:02

AVENTURE EN INDOCHINE 1946-1954
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans une Indochine pourtant marquée par des années de guerre et la montée de la contestation, des «petits blancs» vivent et travaillent, dans les banques ou encore les entreprises. Le documentaire part sur les traces de Jean, un jeune aventurier qui part tenter sa chance en Indochine en 1945. Sur sa route, il croise des hommes et des femmes qui constituent, comme lui, le ferment de la présence française en Indochine. Le récit des vies de ces grandes familles expatriées, et de ces marins, médecins, institutrices et autres soldats, permet de découvrir l'Indochine des années 20, 30 et 40.
juste nauséabond comme il faut.


PUTAINS DE GUERRE
C'est une loi de la guerre inavouable : partout où il y a des soldats, il existe une prostitution ouverte, encadrée ou même érigée en système par les forces militaires en présence. Au fil de leur enquête, les auteurs du documentaire ont mis au jour un mode de fonctionnement implacable, et qui semble inévitable, de 1945 à aujourd'hui. Un système souhaité par les armées, entretenu par les sociétés militaires privées, et couvert par l'OTAN et l'ONU. Que ce soit en Indochine, en Algérie, au Viêtnam, en ex-Yougoslavie, en Irak ou en Afghanistan, les contingents ne se sont pas contentés d'être de simples clients : ils ont parfois été les complices actifs des proxénètes.
le trafic d'etres humains, enfants compris, institutionnalisé par les gouvernements.
enjoy ...................
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Sam 23 Fév - 11:55

« Les Infiltrés » : les bidouilles des labos pour caser leurs génériques
« Les Infiltrés » de France 2 ont planqué leurs caméras dans les coulisses pas très reluisantes de la commercialisation des médicaments. « Laboratoires pharmaceutiques : un lobby en pleine santé » est le nouvel épisode de la troisième saison de l’émission, diffusé ce vendredi soir.

La méthode reste la même : les images volées. Un choix délibérément polémique, certes, mais inévitable quand on veut en savoir plus sur les deals plus ou moins opaques proposés par les labos.

Le système décrit dans le film n’a rien à envier à celui de la grande distribution. « C’est comme si on vendait de la lessive », résume un visiteur médical dans le film.
>>>
http://www.rue89.com/2013/02/22/les-infiltres-les-bidouilles-des-labos-pour-caser-leurs-generiques-239922
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Dim 24 Fév - 19:12

ce soir:

20:45
La folie d'état
Soif de pouvoir et besoin de reconnaissance caractérisent Adolf Hitler et Benito Mussolini. La soirée THEMA décrit la relation, pas toujours facile, des deux dictateurs fascistes.



mardi:

Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye ?
Une enquête coup de poing sur les dessous des plans de sauvetage des banques européennes.

mardi, 26 février 2013 à 22:20 Arte
Rediffusions :
Pas de rediffusion
Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye ?
(Allemagne, 2013, 52mn)
RBB
Réalisateur: Arpad Bondy
50 milliards d'euros en Grèce, 70 milliards en Irlande, 40 milliards en Espagne : au sein de la zone euro, les États se sont vus contraint les uns après les autres - moyennant des sommes astronomiques - de venir en aide aux banques pour compenser les pertes subies suite à des prêts pourris. Mais qui sont les bénéficiaires de telles opérations ?
C'est en posant cette question très simple qu'Harald Schumann, essayiste en économie et brillant journaliste, sillonne l'Europe. Et obtient des réponses pour le moins sidérantes. Car ceux qui ont été "sauvés" ne se trouvent pas - comme on tend à vouloir nous le faire croire - dans les pays en détresse, mais surtout en Allemagne et en France. En effet, une part importante des sommes débloquées finit dans les caisses des créanciers de ces banques sauvées. Quant aux financiers qui ont fait de mauvais investissements, ils se retrouvent protégés contre toute perte aux frais de la collectivité. Et ce contrairement aux règles de l'économie de marché. Pourquoi ? Qui encaisse l'argent ?

le hold up (légal) du siecle ....
pour rappel : plus de 5000 milliards provisionnés dont à priori ~700 effectivement placés, de la poche du contribuable, rien qu'en europe...


La loi des plus forts
La législation en vigueur dans les Territoires palestiniens occupés dévoilée par ceux qui l'ont mise en place.

mardi, 26 février 2013 à 23:15 Arte
Rediffusions :
04.03.2013 à 02:25
La loi des plus forts
(Israel, 2012, 86mn)
ZDF
Réalisateur: Ra'anan Alexandrowicz
Producteur: Liran Atzmor
La législation en vigueur dans les Territoires palestiniens occupés dévoilée par ceux qui l'ont mise en place. Un exposé d'une grande rigueur, primé au Festival de Sundance 2012.

Lorsqu'en 1967 Israël occupe la bande de Gaza et la Cisjordanie, il y instaure une administration et une législation spécifiques, sous contrôle de l'armée. Plutôt que d'appliquer le droit israélien à ces zones nouvellement conquises, hommes politiques et militaires bâtissent progressivement un système complexe de lois et d'ordonnances, guidés par une préoccupation principale : maintenir l'ordre. Plus de quarante ans après, cette législation est toujours en vigueur. Exemplaire dans sa forme et maintes fois primé, le documentaire interroge ses architectes - de vieux messieurs qui étaient autrefois procureurs ou présidents de cours martiales ou membres de la Haute Cour de justice israélienne. Comment juger les Palestiniens, eux qui sont à la fois des "ennemis" et des résidents de territoires officiellement israéliens ? Quels argumentaires juridiques ont jeté les bases de la colonisation ? Sans jamais occulter la dimension subjective et interprétative de leur travail de documentaristes, Ra'anan Alexandrowicz et Liran Atzmor démontrent avec gravité que le droit n'est pas neutre. Les entretiens, menés dans un décor minimaliste, dévoilent les arcanes d'une législation sur laquelle les citoyens israéliens ne sont que peu consultés et que les Palestiniens ressentent comme arbitraire et opaque. Avec en fil rouge une question cruciale et dérangeante : une occupation militaire est-elle compatible avec l'État de droit ?
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Jeu 28 Fév - 22:23

envoyé spécial

ENTREPRISES : LES PATRONS METTENT-ILS TROP LA PRESSION ?
Pour augmenter leur chiffre d’affaire, les entreprises utilisent de nouvelles méthodes d’encadrement et de management. Pour les salariés, qu’ils soient employés ou cadres, cela se traduit, selon eux, par plus de stress au travail. Alors les patrons mettent-ils trop la pression ?


POLICE : LES INTERROGATOIRES
Face à face, un policier, et un suspect. Le premier veut faire parler le second, mais comment peut-il savoir si celui-ci ment ou pas ?
Nous nous sommes intéressés aux différentes techniques qu’ont développées les policiers américains pour mener un interrogatoire.
De la bonne vieille ficelle du « good cop, bad cop » (bon flic, mauvais flic) aux machines plus sophistiquées comme le « détecteur de mensonges ». Qu’est-ce qu’un interrogatoire réussi ?
Aux États-Unis, un tiers des personnes innocentées ont fait de faux aveux suite à un interrogatoire abusif…


Complément d'enquête

CAMBRIOLAGES, VIOLENCES : QUAND LA CRISE POUSSE AU CRIME
La crise aurait-elle un effet amplificateur sur la criminalité ? Les nouvelles Zones de Sécurité Prioritaires permettront-elles d'inverser la tendance ? Complément d'enquête a choisi de revenir, un an après, sur trois enquêtes consacrées à la délinquance.

Retour à Bobigny, où nous avions partagé le quotidien d'un commissariat confronté à des délinquants de plus en plus jeunes. Reportage aussi dans les campagnes où les cambriolages se multiplient. Enquête enfin sur ces délinquants aux tempes grises, des papys qui deviennent dealers ou braqueurs par nécessité.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 5 Mar - 8:38

"The Gatekeepers", documentaire choc sur les services secrets
Six anciens directeurs des services de renseignements israéliens témoignent dans The Gatekeepers, diffusé sur Arte le 5 mars. Le documentaire montre une politique israélienne nationaliste, sécuritaire et paranoïaque, ce que la presse locale n'a guère apprécié.
>>>
http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/03/04/the-gatekeepers-documentaire-choc-sur-les-services-secrets
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 22 Mai - 10:10

pour ceux qui ne l'ont pas vu

Stockage des déchets radioactifs : c’est quoi mille siècles ?
Arte diffuse ce mardi soir le documentaire « Centrales nucléaires, démantèlement impossible ? » (dans lequel je suis interrogée), alors que le débat public sur le stockage des déchets sur le site de Bure dans la Meuse démarre. Un débat vain puisque tout est déjà décidé.
>>>
http://blogs.rue89.com/corinne-lepage/2013/05/21/stockage-des-dechets-radioactifs-cest-quoi-mille-siecles-230367
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 11 Sep - 9:40

Qui croire ? Arte ou le Monde ?
C’est le choix du Monde de nous faire croire que les familles aisées payent beaucoup d’impôts. Sauf que ce soir Arte dans un documentaire, nous explique l’inverse.
>>>
http://www.marianne.net/Qui-croire-Arte-ou-le-Monde_a231942.html

Evasion fiscale. Le hold-up du siècle
>>>
http://www.arte.tv/guide/fr/047158-000/evasion-fiscale
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Ven 13 Sep - 11:34

Course-poursuite et Fédé en panique : l’excellent « Cash investigation » sur le foot business
le sommet, c’est la Fifa et on ne peut s’étonner que le foot aille aussi mal quand on voit le nombre d’affaires de corruption là-bas.
Le foot marche sur la tête. Je ne crois pas qu’il y ait un autre secteur aussi peu contrôlé que lui. C’est un Etat dans l’Etat.
>>>
http://www.rue89.com/rue89-sport/2013/09/12/course-poursuite-federation-panique-lexcellent-cash-investigation-foot-business-245655
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 16 Oct - 9:04

La lutte des classes
http://www.marianne.net/La-lutte-des-classes_a233035.html
La lutte de quoi ? Les temps changent. Récemment Louis Chauvel affirmait qu’aujourd’hui le terme de classe était complètement désuet. Seules 1 % des thèses universitaires l'utilisaient et essentiellement pour renvoyer à l’éducation nationale, voire à l’enseignement supérieur. Dans le documentaire que diffusera la 2 mardi 15 à 22.45 il sera question d’un télescopage. Classe contre classe.

Le temps d’un trajet, ils vivent la même histoire. Ils partagent le même wagon de RER, arrivent dans la même gare mais se séparent sur le parvis. Direction l’ESSEC pour les uns, la fac pour les autres. Chaque classe retrouve sa classe. Grandes écoles pour les uns, université défréchie pour les autres.

Lorsque le jeune ESSEC nous raconte sa « Stratégie familiale » pour en arriver là, Sabrina se demande « A quoi ca sert d’avoir une licence d’histoire ? ». Unité de lieu, unité de temps, le temps de ce documentaire la tragédie d’une génération se joue à Cergy-Pontoise.

A l’Essec on apprend aux étudiants à jouer. « Mets toi en position de patron… C’est bien. C’est du jeu de toute façon. » - Ca va mieux en le disant -. L’actrice qui les coache continue. « Comme ça c’est ludique. Comme ça vous aurez moins peur. C’est pas vous, c’est la société qui vous demande de faire ça et ben vous le faites ». Ils s’en souviendront quand ils devront licencier. Il n y a pas d’alternative leur répète leurs enseignants. Vive la mondialisation affirme de son salaire à huit chiffres le patron d'un cabinet de conseils.

En droit à Cergy, les étapes du concours d’éloquence se succèdent. Sabrina est forte. Elle en veut. La concurrence est rude ici. Comme là bas du reste. Elle s’accroche et décroche.

Pourtant certains éléments rapprochent ces jeunes. Ils ont la même envie de diplôme, la même quête de promotion sociale. Un certain respect pour leurs parents. Massira, la belle étudiante de droit, le répète à l’envie. « Je veux que mon père soit fier de moi… La seule chose que je leur dois c’est de réussir ». Il y a aussi le même gout du large. « Partir, c’est pour avoir un peu de vie à moi ». Certains y arrivent. Mais est-ce la majorité ?

On sent qu’il a fallu toute l’énergie de la réalisatrice pour que Massiva réagisse. « Ca va pas être facile pour notre génération… On nous a dit que c’était un peu mort, que c’était la génération des sacrifiés… Ce sont les rumeurs qui courent. Au pire on fera une révolution, au pire… Au pire des cas. Ca me dirait bien de faire une petite révolution. » Une petite révolution. Tout est dans ce petit qualificatif. Petit.


Génération Quoi "Master chômage", le 15 octobre à 22h30 sur France 2
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 11 Fév - 12:48

Qui c’est, le plus collabo ?
Sur France 3, un docu détaille la rivalité entre Pétain et Laval, qui mena à une surenchère.
C’est une période dont l’école n’enseigne pas toujours les détails. Les noms, eux, restent en général bien en mémoire : Pétain, Laval, Darlan… Mais comment ces hommes se sont-ils retrouvés à prendre en main le destin d’une nation à genoux ? Suivant quelles convictions, quels desseins ? Ces ambitions, ces pragmatismes et ces mouvements parfois antagonistes qui ont mené la France «du compromis à la compromission»
font l’objet du documentaire Collaborations, diffusé ce soir sur France 3.
Collaborations, avec un «s» pour souligner sa nature plurielle, dont la dispersion d’un bout à l’autre du spectre politique est abondamment documentée
>>>
http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2014/02/09/qui-c-est-le-plus-collabo_978964?xtor=rss-450


avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Dim 22 Fév - 10:36

Dans le secret du grand bazar européen
France 2 le dimanche 22 février 2015 à 04:30 - Durée : 55 min.
Les auteurs de ce documentaire ont exploré les coulisses du pouvoir européen, au nom d'un droit d'inventaire sur la construction de l'Union Européenne. Un monde très fermé : c'est le premier visage des institutions communautaires. Un monde qui semble surtout se préoccuper de la conservation de ses privilèges, et où les luttes de pouvoir mobilisent toutes les énergies. Un constat plus inquiétant encore conclut l'enquête : la carence de démocratie coupe les principales institutions de l'Europe des citoyens qu'elles sont censées défendre et représenter.
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Dim 22 Fév - 13:58

DE LA DROGUE DANS NOS ASSIETTES
TV5 Monde le dimanche 22 février 2015 à 05:00
Savons-vous exactement ce que nous mangeons ? Le dernier scandale français sur l'origine de la viande utilisée pour préparer les lasagnes prouve que non. Le consommateur doute désormais de la fiabilité des étiquettes, car l'industrie agro-alimentaire a révélé combien elle était prête à jouer sans scrupule avec sa santé.
Réalisation : Rémy Burkel, Sylvie Deleule (France, 2013)
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 3 Mar - 8:35

La route sanglante de la division Das Reich
"Lundi en histoires. Une division SS en France, das Reich", ce soir sur France 3 à 20 h 50. À partir d’images d’archives, Michaël Prazan raconte l’histoire de la division SS responsable du massacre d’Oradour-sur-Glane, en juin 1944. Mais aussi de nombreux autres massacres à l’est de l’Europe, comme en Biélorussie, où il y eut dès 1942 l’équivalent d’un Oradour tous les deux jours.

à force de ne pas montrer, on oublie
pratiquement tous ces nazis ont été remis en liberté
Martin Sandberger, qui a fait tuer quelque 100 000 personnes, a été condamné à la corde, puis a bénéficié d’une remise de peine de vingt ans. Finalement, il n’a effectué que quatre ans de prison. Il est mort dans son lit, à quatre-vingt-dix-neuf ans. Et les tireurs, qui obéissaient à ses ordres, n’ont jamais été inquiétés ni jugés. Tous ont été réaffectés ensuite dans la fonction qu’ils occupaient avant la guerre, c’est-à-dire dans la police. Quand les Allemands de 1968 criaient « CRS SS », ils savaient ce qu’ils disaient…
>>>
http://www.humanite.fr/la-route-sanglante-de-la-division-das-reich-566983

avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 10 Juin - 12:15

Dans le secret du nucléaire
http://pluzz.francetv.fr/videos/dans_le_secret_du_nucleaire_,123577917.html
Diffusé le mer. 10-06-15 à 4h40 | Encore 6 jours en replay
Documentaire | 75' | Tous publics
De J. Cotta et P. Martin

L'émission : Pierre Pellerin, ancien directeur du SCPRI, l'organisme chargé de la sécurité nucléaire, a intenté un procès en diffamation aux auteurs de l'ouvrage «Nucléaire, ce qu'on nous cache», qui l'accusent d'avoir dissimulé des informations essentielles lors du passage du nuage radioactif de Tchernobyl. A l'époque, les pouvoirs publics avaient assuré que la France n'avait pas souffert de retombées. Les auteurs de ce document ont enquêté en Corse, où l'on a relevé des quantités inquiétantes de césium et de strontium, mais également à Papeete, pour mesurer l'impact des essais nucléaires français dans le Pacifique.

Le programme : Enquête sur le fameux nuage radioactif de Tchernobyl qui, d'après les autorités françaises, aurait eu le bon goût d'épargner l'Hexagone en 1986.

http://captvty.fr/
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Jeu 17 Sep - 11:05

Au bonheur des riches
Voyage en grande fortune


Les sociologues français Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon s'intéressent aux plus grandes fortunes françaises et dressent, avec l'aide du réalisateur Antoine Roux, le portrait de quatre individus disposant de revenus colossaux. Alain Tingaud a fait fortune dans les nouvelles technologies, tandis que Paul Dubrule a cofondé le groupe Accor, leader mondial de l'hôtellerie. Denis de Kergorlay a quant à lui hérité d'un château et d'un immense domaine. De son côté, Christian de Luppé a installé «sa» mairie dans son château. Qu'ils soient nouveaux riches ou issus de la vieille aristocratie, ils font tout pour maintenir et conforter leur position sociale, dominante. Quelles stratégies déploient-ils ? Quelle relation les Français entretiennent-ils avec leurs riches ?
>>>
http://pluzz.francetv.fr/videos/infrarouge_,128020566.html

Le Val-de-Grâce, l'hôpital de la République
L'émission : L'hôpital militaire du Val-de-Grâce, situé dans le Ve arrondissement de Paris, est un des établissements de soin les plus connus de France. Cela est dû au fait qu'il accueille régulièrement des personnalités politiques de premier plan, françaises ou étrangères. C'est ici qu'a été diagnostiqué le cancer de François Mitterrand ou que Jacques Chirac a été soigné après son accident vasculaire cérébral. Les murs de cet hôpital recèlent de nombreux mystères et quelques secrets d'Etat. C'est aussi un symbole de l'ancien empire colonial français ainsi qu'un outil précieux de la diplomatie, parfois parallèle, du pays.
>>>
http://pluzz.francetv.fr/videos/le_val_de_grace_l_hopital_de_la_republique_,128016448.html

Versailles, rois, princesses et présidents
Conçu par Louis XIV comme un véritable instrument de pouvoir, le château de Versailles est aujourd'hui encore un symbole de puissance nationale. A ce titre, la France républicaine s'inspire toujours des traditions de l'Ancien Régime. Les visites officielles se succèdent. Kennedy, Nixon, Brejnev, Elizabeth II, Kadhafi ou encore Xi Jinping, l'actuel président chinois, ont tous été reçus dans un rituel qui rappelle la grandeur d'autrefois. Ce documentaire offre une visite inhabituelle du Château et de ses jardins. On le découvre sous toutes ses facettes, sur les traces de ces hôtes célèbres, grâce aux images d'archives de ces réceptions d'Etat.
>>>
http://pluzz.francetv.fr/videos/versailles_rois_princesses_et_presidents_,128016447.html

Grandes écoles : la voie royale ?
Polytechnique, Sciences Po et l'ENA sont de véritables emblèmes de l'élitisme à la française. Présidents de la République, ministres et grands dirigeants de médias ont quasiment tous emprunté ces filières. Aujourd'hui, ces grandes écoles sont pourtant accusées de concentrer tous les pouvoirs, de former des élites issus des mêmes milieux sociaux et d'être déconnectées de la réalité des Français. Matthias Vaysse, réalisateur du documentaire, donne la parole aux étudiants, aux anciens élèves, mais aussi aux directeurs de ces prestigieux établissements, afin de mieux en comprendre le fonctionnement et les raisons qui ont conduit à ces critiques.
>>>
http://pluzz.francetv.fr/videos/grandes_ecoles_la_voie_royale_,124991173.html

Les dopés du quotidien
Le monde du sport est régulièrement secoué par des affaires de dopage. Ces grandes affaires médiatiques révèlent la face sombre de champions prêts à tout pour gagner. Mais ces pratiques ne se limitent pas au monde du sport. Ainsi, le travail aussi est un environnement propice au dopage. Chaque jour, des millions de Français consomment des produits chimiques pour être plus performants. Certains d'entre eux contiennent des risques d'accoutumance.
>>>
http://pluzz.francetv.fr/videos/les_dopes_du_quotidien_,128012128.html

La dette, une spirale infernale ?
L’explosion de la dette publique hante l’Europe depuis la crise financière de 2007. Le risque d’une faillite de la Grèce et d’une contagion à d’autres pays de la zone euro a été mal géré par les gouvernements, trop hésitants et rarement d’accord sur la politique à suivre. Ce soutien tardif a déclenché la méfiance des marchés. Les politiques d’austérité ont stoppé l’hémorragie des déficits publics mais ont mis à genoux les économies du sud de l’Europe. La Grèce, le Portugal et l’Espagne se sont enfoncés plus profondément dans la crise. Mais comment en est-on arrivé là ? Et qu’est-ce que la dette publique ?

Restructurer la dette ?

En compagnie des économistes français Thomas Piketty et Bernard Maris, assassiné le 7 janvier, de la députée socialiste française Karine Berger, de l'anthropologue et militant anarchiste américain David Graeber et du député européen belge écologiste Philippe Lamberts, la réalisatrice Laure Delesalle propose un passionnant voyage dans les rouages de l’économie. Au contraire d'un plaidoyer "pour ou contre" la dette, son documentaire raconte son histoire de la fin du Moyen Âge à nos jours et éclaire les dessous de la crise actuelle. Il lance également des pistes pour la résoudre et prémunir la zone euro de soubresauts futurs, en rappelant que l'endettement est vieux comme le monde. Aujourd’hui, rappelle le film, nous vivons tous à crédit : maisons, voitures, écoles, dépenses publiques, tout est financé par des emprunts. Aussi le débat sur les voies qui s'offrent à l'Europe pour restructurer les dettes existantes est-il essentiel.
>>>
http://www.arte.tv/guide/fr/048762-000/la-dette-une-spirale-infernale?autoplay=0

Chine: les enfants de la honte
La Chine est le pays qui exécute le plus de prisonniers. Pour les enfants des condamnés à mort aucune prise en charge n'est prévue par l'Etat. Ils ont l'innocence de leur âge mais portent l'infamie de la peine. Une femme a pourtant décidé de faire de leur sort le combat de sa vie en créant des orphelinats.
>>>
http://www.rts.ch/play/tv/doc/video/chine-les-enfants-de-la-honte?id=7084554

Che Guevara, la fabrique d'une icône
Trente-cinq ans après son assassinat, la figure de Che Guevara reste un symbole de liberté et d'insoumission. Elle continue de s'imposer partout dans le monde, du t-shirt au briquet en passant par la révolution arabe. Pourquoi ne sommes-nous plus étonnés de voir le Che partout? Analyse d'un phénomène qui emprunte autant à l'utopie qu'au marketing.
>>>
http://www.rts.ch/play/tv/histoire-vivante/video/che-guevara-la-fabrique-dune-icone?id=7081302

Berlusconi & la mafia - Scandales à l'italienne
La brillante carrière politique, économique et médiatique de Silvio Berlusconi a toujours comporté sa part d'ombre. Depuis ses premiers succès dans l'immobilier jusqu'à l'avènement de ses TV commerciales, des soupçons de collusion avec la mafia ont attiré l'attention de nombreux juges.
>>>
http://www.rts.ch/video/docs/histoire-vivante/7061500-berlusconi-la-mafia-scandales-a-l-italienne.html



http://captvty.fr/
avatar
ivo

Messages : 26351
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum