Derniers sujets
» Nucléaire mon amour ...
par ivo Aujourd'hui à 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Aujourd'hui à 8:50

» immigration ...
par ivo Aujourd'hui à 8:25

» contre l'esclavage moderne
par ivo Aujourd'hui à 8:14

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Aujourd'hui à 8:09

» Révolution russe
par ivo Aujourd'hui à 8:01

» homophobie dans le monde ...
par ivo Hier à 8:59

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Hier à 8:44

» petits business entre amis
par ivo Hier à 8:31

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 18 Nov - 10:36

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» enfance ...
par ivo Sam 18 Nov - 10:33

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» macronie
par ivo Ven 17 Nov - 7:49

» la phrase du jour
par ivo Ven 17 Nov - 7:13

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» flicage total du net
par ivo Jeu 16 Nov - 8:19

» internet , technologie, ...
par ivo Jeu 16 Nov - 8:07

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 15 Nov - 8:30

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» pesticides / fongicides
par ivo Dim 12 Nov - 8:42

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Dim 12 Nov - 8:16

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

» impots
par ivo Sam 11 Nov - 9:12

» démocratie et justice ...
par ivo Sam 11 Nov - 8:33

» Today's joke
par ivo Ven 10 Nov - 9:49

» Les prisons: questions.
par ivo Ven 10 Nov - 9:04

» Affaire de Tarnac
par ivo Mer 25 Oct - 11:20

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mer 25 Oct - 10:13

programmes TV

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: programmes TV

Message  Lib le Sam 1 Mai - 12:56

ARTE

20:40
Le bateau perdu de Barbe-Noire

Aurait-on retrouvé le navire du cruel pirate anglais qui écuma les Caraïbes au début du XVIIIe siècle ?

La légende de Barbe-Noire, le célèbre pirate anglais qui écuma les Caraïbes entre 1716 et 1718, a largement été nourrie par la mystérieuse disparition de son navire, le Queen Anne's revenge. Or, il y a quelques années, une épave qui pourrait lui correspondre a été découverte au large de la Caroline du Nord. À l'automne 2008, des spécialistes de l'archéologie sous-marine ont entrepris de l'explorer. Les premiers objets remontés à la surface (des canons, des seringues destinées à traiter la syphilis...) semblent confirmer l'hypothèse selon laquelle il s'agirait du navire de Barbe-Noire. Les chercheurs espèrent comprendre comment et pourquoi ce navire aussi précieux que redouté a coulé par le fond : le pirate aurait-il pu le naufrager délibérément, afin de se débarrasser d'un équipage de moins en moins docile ? Le documentaire suit le travail des archéologues, au fur et à mesure qu'ils retirent de l'épave les trésors qui y dorment depuis trois siècles. En parallèle, des historiens et des scènes reconstituées rappellent comment vécut le terrible capitaine du Queen Anne's revenge.

21:30
L'or des pirates

Une chasse au trésor peut en cacher une autre : les recherches autour de l'épave d'un bateau pirate dévoilent l'histoire mouvementée des boucaniers des Caraïbes.

Le Whydah, dont l'épave repose sous plusieurs mètres de sable au large de Cape Cod, dans le Massachussetts, est l'un des rares navires dont on peut dire avec certitude qu'il appartenait à des pirates. Tombé peu avant aux mains du célèbre flibustier Samuel Bellamy, dit Black Sam, le bâtiment a sombré en avril 1717 après avoir été pris dans une violente tempête. Il avait à son bord un butin provenant du pillage de plus de cinquante navires et dont une infime partie seulement se serait échouée sur les côtes. De quoi faire rêver les plongeurs qui s'affairent aujourd'hui autour de l'épave à la recherche du fabuleux trésor de Bellamy. Le documentaire suit leurs plongées et leurs découvertes. Les pièces remontées à la surface doivent être radiographiées pour révéler ce qui se cache réellement sous les couches de coquillages et de concrétions marines qui les recouvrent. C'est ainsi que l'on a pu, entre autres, identifier les ossements d'un jeune garçon de 9 ans, sans doute le plus jeune pirate de tous les temps. À partir de ces découvertes, le documentaire reconstitue aussi l'histoire des pirates : qui étaient-ils ? Pourquoi et comment devenait-on pirate ? Comment s'organisait la vie à bord des embarcations ? Quelle était la tactique d'abordage ? Les bateaux pirates arboraient-ils vraiment le célèbre drapeau à tête de mort que l'on voit dans les films d'Hollywood ?

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Dim 9 Mai - 16:07

LES DÉTECTIVES DE L'HISTOIRE :MITTERRAND, PÉTAINISTE OU RÉSISTANT ?
http://www.france5.fr/programmes/articles/histoire/1866-les-detectives-de-lhistoire-mitterrand-petainiste-ou-resistant-.php
Lundi 24 novembre 2008 à 20.35 (exclusivité soirée)
Laurent Joffrin et son équipe s'interrogent sur les ambiguïtés de François Mitterrand. <br/> ©️ ProdLaurent Joffrin et son équipe mènent une nouvelle enquête dans les couloirs de l'histoire. Cette fois-ci, ils reviennent sur le parcours politique de François Mitterrand, le président français qui, douze ans après sa disparition, continue de poser question.

Automne 1994, le scandale éclate. La photographie de couverture du livre de Pierre Péan Une jeunesse française. François Mitterrand, 1934-1947 montre l'homme politique face au maréchal Pétain. Dans son ouvrage, le journaliste enquêteur révèle que le leader historique de la gauche française a soutenu Pétain au début de l'Occupation et qu'il a été membre de l'administration de Vichy jusqu'au milieu de la guerre, avant de passer à la Résistance. François Mitterrand était-il pétainiste convaincu, vichysto-résistant ou tout simplement opportuniste ? Peut-être était-il tout cela à la fois. C'est là toute l'ambiguïté du personnage.


Sous l'Âœil de Laurent Douzou, historien spécialiste de la Résistance et professeur à l'IEP de Lyon, les enquêteurs du magazine reprennent tous les éléments - photos, livres, correspondances - à charge et à décharge, défendent toutes les thèses. Ses racines, ses amitiés encombrantes, ses choix politiques... ils font la lumière sur les deux parties de ce parcours atypique et les raisons qui le font basculer de l'une à l'autre. Il reçoit les honneurs du maréchal avec la francisque. Plus tard, il est reconnu pour ses actes de résistance. François Mitterrand avance masqué, prend des risques.
Après avoir longtemps occulté une partie de son passé, il donne cette seule explication : « La plupart des jeunes gens commencent à gauche et finissent à droite. Moi, j'ai commencé dans une famille modérée de droite et j'ai accompli toute ma carrière sous le signe de la gauche. J'ai pris le chemin inverse. » En laissant des zones d'ombre et de silence, il a ouvert la porte aux doutes et à toutes les interprétations.

Valentine Ponsy


Magazine
Durée 52'
Présentation Laurent Joffrin
Réalisation Nicolas Ferraro
Production France 5 / MFP
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 12 Mai - 10:57

THEMA : LES VOLEURS DANS LA LOI.

L'honneur des brigands

Pour la première fois, des mafieux notoires témoignent devant une caméra.

L'honneur des brigands
(Allemagne, 2008, 89mn)
ZDF
Réalisateur: Alexander Gentelev
Producteur: Le Vision
Stéréo 16 / 9

Pour la première fois, des mafieux notoires, revendiquant le code d'honneur des Vory v zakone, "voleurs dans la loi", témoignent devant une caméra.

La mafia russe n'a jamais été structurée verticalement, mais est constituée d'une myriade d'organisations ancrées au plan local ou régional, voire à l'échelle d'une province ou d'une République. Chaque groupe, fortement hiérarchisé, se recrute généralement dans une ethnie donnée et possède sa "spécialité" : criminalité économique, trafic d'êtres humains ou de drogues, proxénétisme, racket, kidnappings, cybercriminalité, etc.
Du code d'honneur des brigands du XIXe siècle aux assassinats crapuleux d'aujourd'hui, en passant par la surprenante collusion du crime organisé avec le pouvoir soviétique sous Lénine et sous Staline, le "métier" a fortement évolué. Depuis le démantèlement de l'URSS, la mafia russe a connu une fulgurante "perestroïka" et essaimé dans le monde entier, où ses chefs ont cherché à se donner une couverture légale. Ainsi des trois "parrains" qui ont accepté de témoigner ici : si Alimzhan Tokhtakhounov, dit le Taïwanais, est recherché par Interpol, le millionnaire Leonid "Macintosh" Bilounov, retiré en France, finance généreusement l'église orthodoxe de Cannes. Et Vitaly Diomotchka, le plus redoutable du trio, s'est recyclé dans le cinéma : il vient de tourner son second film de gangsters.

La mafia russe en Europe

La police peut-elle lutter efficacement contre le crime organisé à l'échelle de l'Europe ?

La mafia russe en Europe
(Allemagne, 2009, 13mn)
ZDF
Réalisateur: Christian Schulz
Auteur: Christian Schulz
Producteur: Le Vision
Stéréo 16 / 9

La police peut-elle lutter efficacement contre le crime organisé à l'échelle de l'Europe ?

En août 2009, plusieurs citoyens russes soupçonnés d'oeuvrer pour le crime organisé ont été arrêtés dans le sud de l'Espagne. Lors de ce coup de filet, la police espagnole - qui a filmé son intervention - a confisqué d'énormes sommes d'argent en différentes devises, tout un arsenal d'armes et des voitures de luxe. La situation évolue-t-elle en Russie depuis la déclaration de guerre de Medvedev à la mafia en novembre 2009 ? Des enquêteurs de la police criminelle berlinoise et d'Europol, à La Haye, font le point.

à voir !!!
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Jeu 13 Mai - 10:29

mercredi, 12 mai 2010 à 20:35

Rediffusions :
18.05.2010 à 10:50
Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains pendant la guerre froide
(Allemagne, 2009, 90mn)
ZDF
Réalisateur: Dirk Pohlmann
16 / 9 HD natif

Le médecin tortionnaire nazi ne fut pas le seul à profiter de la terreur d'État pour se livrer à des expérimentations sur des prisonniers. Un terrible témoignage sur les coulisses de la guerre froide.

Camps, cobayes humains, expériences médicales : Josef Mengele, médecin tortionnaire surnommé "l'ange de la mort", qui sévit notamment à Auschwitz et ne fut jamais puni pour ses crimes, a fait des émules moins célèbres que lui. Après la fin du IIIe Reich, d'autres lui ont emboîté le pas. Pour la première fois à la télévision, le film dévoile que cette forme de torture a été pratiquée par différents régimes, et que les États-Unis de la guerre froide ont choisi d'épargner les bourreaux pour tirer parti de leurs résultats, jugés utiles dans la course aux armements

Crimes de guerre

L'utilisation de cobayes humains sur ordre de l'État commence dans les années 1920 en URSS dans le "Laboratoire 12" qui dépend des services secrets soviétiques et expérimente diverses substances mortelles sur des "ennemis du peuple". Après les exterminations de masse de la Seconde Guerre mondiale et les exactions de médecins comme Mengele, certains criminels de guerre arrivent à sauver leur peau en échange de renseignements sur les expériences subies par les détenus dans les camps. Ainsi le général japonais Ishii Shiro se met-il au service des États-Unis. Il leur dévoile les résultats obtenus par inoculation de souches d'anthrax, peste, choléra ou tularémie ou par des expérimentations sur l'hypothermie ou la décompression. Aucune des dix mille personnes impliquées dans ces tortures ne sera jamais inquiétée par les Américains, trop contents de recueillir des données utiles pour la course aux armements dans le cadre de la guerre froide, même si elles ont été obtenues sur des prisonniers de guerre de leur propre pays. D'autres révélations laissent penser qu'aujourd'hui encore, des cobayes humains sont utilisés par différents régimes, notamment celui de Corée du Nord, où certains témoins disent avoir vu des chambres à gaz et même participé à leur fonctionnement..
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Jeu 13 Mai - 10:31

mercredi, 12 mai 2010 à 22:05

Rediffusions :
22.05.2010 à 05:45
Le dessous des cartes
(France, 2009, 11mn)
ARTE F
Réalisateur: Didier Ozil
Auteur: Frank Tétart
Producteur: Arte France Developpement
Malentendant 16 / 9 HD natif

Le cyberespace

Avec 1,4 milliard d'internautes, soit 22 % de la population mondiale, le cyberespace est de moins en moins contrôlable. Une nouvelle criminalité se développe : xénophobie, racisme, pédophilie, escroqueries... Mais sur notre planète en réseaux, elle devient pour les États eux-mêmes une réelle menace de déstabilisation. Que nous disent les cartes ?
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 18 Mai - 22:16

Le monde d' " Avatar " en vrai ...

Résumé : Au fin fond du Brésil, dans une forêt encore inviolée à des milliers de kilomètres de Rio, se cache une des dernières tribus amazoniennes coupées de l'homme blanc. Environ 200 individus qui vivent nus et chassent encore le poisson à l'arc.

http://videos.tf1.fr/haute-definition/le-monde-d-avatar-en-vrai-5855399.html

l'avis des indiens sur notre monde ....
A voir !!


Dernière édition par ivo le Mar 18 Mai - 22:25, édité 1 fois
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 18 Mai - 22:24

Le mystère de la disparition des abeilles

Essentielles au maintien de la biodiversité et à la survie de notre agriculture, les abeilles disparaissent inexorablement. Une enquête fouillée et rigoureuse sur un désastre écologique en cours.
DÉTAILS
ARTE F ©️ Mark Daniels
mardi, 18 mai 2010 à 20:35

Rediffusions :
20.05.2010 à 14:45
09.06.2010 à 01:20
Le mystère de la disparition des abeilles
(France, Canada, 2010, 89mn)
ARTE F
Réalisateur: Mark Daniels
Malentendant Stéréo 16 / 9 HD natif

Essentielles au maintien de la biodiversité et à la survie de notre agriculture, les abeilles disparaissent inexorablement. Une enquête fouillée et rigoureuse sur un désastre écologique en cours.

Des ruches désertées. À l'extérieur, pas de cadavres. À l'intérieur, une reine en bonne santé, des larves viables et une poignée de jeunes adultes affaiblis. Mais nulle trace des autres ouvrières. C'est le syndrome d'effondrement des colonies : un mal foudroyant qui décime les ruches américaines par centaines de milliers depuis 2006. Peu à peu, il s'étend au reste du monde. Cette situation d'urgence menace de précipiter un peu plus un déclin continu entamé dès l'après-guerre. Or, même si ce n'est qu'aujourd'hui que l'on en prend conscience, les insectes pollinisateurs, aux premiers rangs desquels les abeilles domestiques et sauvages, constituent un rouage irremplaçable de la biodiversité et de notre agriculture. Sans ces sentinelles de la nature, pas de pollinisation des fleurs, et donc pas de fruits ni de légumes...

Fuite en avant
Scientifiques et apiculteurs sont confrontés à un problème aux ramifications multiples, que cette enquête soignée décortique point par point. De l'acarien varroa venu de l'Est, qui parasite les ruches d'Europe et d'Amérique, à l'usage massif de produits chimiques induit par le productivisme agricole, Mark Daniels montre comment la mondialisation a accéléré la mise en coupe réglée de la nature. Ainsi des gigantesques champs d'amandiers de Californie, dont le poids dans l'économie locale entraîne les agriculteurs dans une perpétuelle fuite en avant. En manque d'abeilles en 2005, ils en importent en masse d'Australie. Puis, en 2006, intervient le syndrome d'effondrement des colonies. Saturant leurs plantations de pesticides, obligeant des milliards d'abeilles à des transhumances éreintantes, remplaçant fréquemment leurs reines, ils jouent aux apprentis sorciers de la biologie.
Dans les laboratoires français, américains ou allemands, des recherches convergentes mettent en évidence l'interaction d'une multiplicité de facteurs dans la surmortalité des abeilles. Impossible, par exemple, d'incriminer les seuls pesticides comme dans les années 1990. En revanche, combinés à un virus, ou à un champignon, l'effet de certains produits semble se démultiplier, comme l'indiquent les études les plus récentes.

Tour de force
Mais si beaucoup de chercheurs appellent à promouvoir d'urgence une agriculture plus respectueuse de l'environnement, d'autres spéculent déjà sur la fabrication d'une abeille transgénique. Face aux débats de la science, les autorités louvoient, coincées entre des agriculteurs dépendants des pesticides, des industriels qui défendent leurs produits bec et ongles et des apiculteurs qui sonnent l'alarme. Dans les fleurs où butinent les abeilles, derrière l'oeilleton des microscopes ou dans les pas d'un apiculteur écossais philosophe, la caméra de Mark Daniels réussit le tour de force d'exposer avec limpidité ce problème aux enjeux si complexes.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Jeu 20 Mai - 10:03

Histoire de l'Afrique du Sud
Arte
Rediffusions :
25.05.2010 à 09:40
Histoire de l'Afrique du Sud
(Allemagne, 2009, 52mn)
WDR
Réalisateur: Judith Völker
Stéréo 16 / 9 HD natif

À la veille de l'ouverture de la Coupe du monde de football, le 11 juin, une histoire de la jeune nation "arc-en-ciel" depuis l'arrivée des premiers colons jusqu'à la fin de l'apartheid.

Première partie (1652-1795)

Le Portugais Barthélemy Diaz a été le premier Européen à atteindre le cap de Bonne-Espérance en 1488. Mais en 1652, c'est pour la Compagnie des Indes néerlandaises qu'un certain Jan Van Riebeeck vient y aménager une escale pour les navires en route vers l'Extrême-Orient. Dans un premier temps, on échange pacifiquement avec les autochtones des produits de Hollande contre du bétail. Mais un nombre croissant de colons affluent, qui s'approprient les meilleures terres et importent des esclaves pour leurs besoins en main- d'oeuvre. La révolte gronde au sein des populations locales...

Deuxième partie (1795-1913)

Les Boers ("paysans") néerlandais combattent la mainmise des Britanniques. Après deux guerres, le territoire du Cap est officiellement annexé au Royaume-Uni en 1814. Les conflits entre les deux communautés restent latents. Les Anglais parlent de liberté et d'abolition de l'esclavage, tout en affermissant leur prééminence politique et économique. Leurs missionnaires cherchent à évangéliser la population, mais contribuent aussi à former une élite africaine. Les Néerlandais, eux, se replient sur leurs terres de l'intérieur. Vers 1880, avec la découverte des diamants et de l'or, déferlent des aventuriers de tout poil. Les guerres entre Boers et Britanniques succèdent à celles contre les Zoulous. Battus, les Boers sont internés dans de véritables camps de concentration. Les deux puissances coloniales signent le traité de paix de Pretoria en 1902. En 1910, est créée l'Union sud-africaine. En 1913, le gouvernement Botha fait voter une première loi foncière qui jette de facto les bases d'une politique de ségrégation.

Troisième partie (1913-2010)

Britanniques et Boers se sont partagé les pouvoirs et les richesses de la nouvelle Union sud-africaine. Les grands perdants sont les peuples noirs. Mais la résistance commence à s'organiser. Le Congrès national des natifs sud-africains (SANNC) devient en 1923 l'ANC (Congrès national africain). Organisé comme un parti politique à l'anglaise, il s'inspire des théories de la non-violence prônées par Gandhi, qui vient de passer plusieurs années dans le pays. Nombre de Boers se sont déclarés en faveur du IIIe Reich, mais le gouvernement s'engage aux côtés des Alliés. En 1948, le Parti national remporte les élections à une faible majorité et instaure le régime d'apartheid, qui organise la séparation stricte des communautés et la suprématie des Blancs. Progressivement, alors que l'ANC opte pour la lutte armée, l'Afrique du Sud est mise au ban de la communauté internationale. Jusqu'à ce 10 mai 1994 où Nelson Mandela est élu président d'une nouvelle nation "arc-en-ciel"...
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Dim 23 Mai - 16:05

Secrets de plantes

Le lotus, de la spiritualité à l'hypertechnologie

Voir la vidéo sur ARTE+7
vendredi, 21 mai 2010 à 22:05

Rediffusions :
22.05.2010 à 11:00
Secrets de plantes
(France, 2010, 43mn)
ARTE F
Réalisateur: François-Xavier Vives
16 / 9 HD natif

Objet de culte et emblème d'une révolution technologique, le lotus subjugue le monde entier. Une passionnante leçon de science naturelle.

De l'Inde au Japon, le lotus, plante vénérée entre toutes, est indissociable de la spiritualité. Sa fleur sacrée, symbole suprême de la perfection de Bouddha, orne les édifices religieux et imprègne le quotidien des croyants. Mais l'immortalité de ses graines, son système respiratoire surdéveloppé et sa beauté majestueuse fascinent par-delà les frontières. De l'institut botanique de Bonn à l'université de Tokyo, du Lotus Temple de Delhi aux laboratoires du CNRS, scientifiques, botanistes et architectes étudient les propriétés extraordinaires du végétal et présentent "l'effet-lotus" : les feuilles, hydrophobes, repoussent l'eau et les impuretés de manière à rester immaculées. Forts de cette découverte, les chercheurs ont vu s'ouvrir à eux un nouveau champ d'action, la bionique. Cette science, en plein essor, puise son inspiration dans la nature pour apporter des solutions aux problématiques actuelles.

Nouvelles utopies
Second volet de la collection Secrets de plantes (après L'arabette, le Meccano génétique, diffusé à 16.55), ce documentaire fascinant lève le voile sur les mystères du lotus. Très esthétiques, les dissections des fleurs délicates exposent la plante jusque dans ses plus infimes détails. Les intervenants livrent des explications scientifiques émaillées d'exemples d'applications concrètes de l'effet autonettoyant. Le documentaire s'achève sur un constat surprenant : le lotus engendre aujourd'hui les plus folles utopies, fondées sur l'idéal d'un monde urbain en symbiose avec la nature.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Dim 23 Mai - 16:08

Les Détectives de l’Histoire :
11 Septembre, a-t-on dit toute la vérité ?
Laurent Joffrin et son équipe de détectives enquêtent cette semaine sur les attentats les plus spectaculaires de toute l’histoire, ceux du 11 Septembre. Neuf ans après, ces attaques comportent en effet encore de nombreuses zones d’ombre.

Le 11 septembre 2001, toutes les télévisions du monde retransmettent les mêmes images d’horreur : le Wall Trade Center en feu à New York. Deux avions de ligne viennent de percuter les tours jumelles. Un autre appareil s’écrase peu après sur le Pentagone, à Washington, et un quatrième en rase campagne, en Pennsylvanie. Très vite, les soupçons se tournent vers Al-Qaida, groupe islamiste dirigé par le Saoudien Oussama Ben Laden. En 2004, une commission d’enquête sur ces attaques terroristes produit un rapport officiel, fruit de deux années de travail. Malgré cet exposé, l’hypothèse du complot prospère sur les sites Internet conspirationnistes.
Démêler le vrai du faux
Laurent Joffrin, Eric Lemasson, Peggy Olmi et Corinne Vaillant relatent cette journée tragique et décortiquent les nombreux éléments troublants de l’affaire. Le gouvernement américain pouvait-il prévoir ces attentats ? Les crashs sont-ils responsables de l’effondrement des tours ou cet écroulement est-il la conséquence de multiples explosions à la base des immeubles ? Le Pentagone a-t-il été la cible d’un avion ou d’un missile ? L’armée américaine a-t-elle abattu le quatrième appareil pour l’empêcher de s’écraser sur la Maison-Blanche ? En fin d’émission, l’équipe fait le point avec le journaliste Guillaume Dasquié, auteur de L’Effroyable Mensonge, invité en sa qualité d’expert. Il dénonce alors la grande médiocrité du gouvernement américain, que ce soit avant ou après les attentats. S’il réfute la thèse du complot, il rappelle que les autorités ont trouvé « plus intéressant de répondre à cet événement par des décisions politiques, notamment l’intervention militaire en Irak, que par une grande démonstration de transparence judiciaire ».
http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Demandez-le-programme/LE-MAG/LE-MAG-N-21-2010/articles/p-9394-Les-Detectives-de-l-Histoire-11-Septembre-a-t-on-d.htm
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 25 Mai - 17:30

50 ans qui ont changé notre quotidien
http://www.m6.fr/documentaire-50_ans_qui_ont_change_notre_quotidien/24-05-2010-mon_logement_ma_maison-15734503.html
Emission du lundi 24 mai 2010 20:40
Mon logement, ma maison

Pourquoi les banlieues sont-elles pleines de grands ensembles ? De quand datent les premiers lotissements ? D’où vient la cuisine américaine ? Quelle était le logement de rêve de nos parents ? Qu’est ce que la Sarcellite ? Un pavillon à l’américaine ? Depuis quand installe-t-on des panneaux solaires sur les toits ? A quoi ressemblait la cuisinière du futur il y a un demi-siècle ?

Avoir un chez-soi, confortable ou moderne, à la campagne ou en centre-ville, le logement est depuis toujours une des premières préoccupations des Français. Choisies parfois, imposées souvent, les conditions d’habitation n’ont cessé d’évoluer.

En un demi-siècle, notre façon d’habiter a radicalement changé : les campagnes se sont vidées, les routes ont effacé les distances. Les intérieurs se sont transformés et ce n’est pas seulement une question de mode car des phénomènes de société ont bouleversé nos habitudes : crise du logement, progrès technique, chocs pétroliers, explosion des banlieues ou réchauffement climatique. L’histoire du logement, c’est un peu de l’histoire de France. Mais c’est aussi un peu de l’histoire personnelle de chacun d’entre nous.

C’est pourquoi ce documentaire se propose de raconter cinquante ans de bouleversements à travers quelques destins particuliers.

Une des premières familles à s’installer dans la cité des 4000, dans les années 60 et à découvrir le confort moderne, une jeune alsacienne élue fée du logis française au salon des arts ménagers, un des premiers couples à faire l’expérience de la vie en lotissement, un commercial de la vente par correspondance qui a vécu la révolution du meuble, une jeune mère de fille qui vient d’emménager dans un HLM écolo pilote et quelques autres encore…

À travers ces histoires personnelles chacun retrouvera,ici ou là, des résonances de sa propre histoire.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 26 Mai - 11:52

Tchernobyl : une histoire naturelle

Comment la nature reprend ses droits dans la zone interdite entourant la centrale. Une passionnante enquête sur une énigme scientifique.

Rediffusions :
27.05.2010 à 10:40
15.06.2010 à 01:05
Tchernobyl : une histoire naturelle
(France, 2010, 90mn)
ARTE F
Réalisateur: Luc Riolon
Malentendant Stéréo 16 / 9 HD natif

Comment la nature reprend ses droits dans la zone interdite entourant la centrale. Une passionnante enquête sur une énigme scientifique.

Vingt-quatre ans après l'explosion du réacteur n° 4, le 26 avril 1986, la "zone interdite" instaurée dans un rayon d'une trentaine de kilomètres autour de la centrale nucléaire offre la vision idyllique et paradoxale d'une nature préservée des ravages de la civilisation. Ce territoire où les radionucléides se sont dispersés irrégulièrement, avec l'explosion et l'incendie qui a suivi, est aussi devenu un vaste laboratoire à ciel ouvert, où les scientifiques étudient sur le long terme, en situation réelle, les effets de la radioactivité de faible dose sur les organismes vivants. Pourquoi certains oiseaux meurent-ils prématurément, pourquoi la croissance des pins est-elle perturbée, alors que mulots ou peupliers semblent en pleine santé ? Les espèces ne sont apparemment pas égales devant ces radiations : les résultats des recherches sont contrastés, troublants, révélant la complexité du monde vivant.

Splendeurs radioactives

Aujourd'hui, seulement moins de 3 % de la radioactivité initiale subsiste à Tchernobyl. Mais il faudra plus de deux siècles pour que le césium et le strontium rejetés lors de l'explosion et de l'incendie aient perdu toute leur charge radioactive. Selon l'hypothèse d'un laboratoire américain de génétique, les souris (la quarantième génération depuis la catastrophe) ne seraient pas affectées par ces radionucléides absorbés quotidiennement en doses colossales, parce qu'elles auraient su développer des résistances naturelles sophistiquées. Aucun des chercheurs interrogés ici ne se risque pourtant à tirer des conclusions générales sur cette énigme écologique. Partageant avec le spectateur leurs expériences et leurs questions, mais aussi leur émerveillement devant la nature, ces scientifiques nous ouvrent les chemins d'un territoire unique au monde.
D'un printemps luxuriant jusqu'au coeur de l'hiver, les images splendides de Luc Riolon, tournées sur une année, en proclament le passionnant mystère.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mer 26 Mai - 21:27

La famille Flick, une histoire allemande

La dynastie industrielle des Flick a traversé un siècle d'histoire allemande au prix de compromissions qui n'ont affecté ni son pouvoir ni sa fortune. Un docu-fiction émaillé d'archives inédites.



Rediffusions :
01.06.2010 à 10:35
03.06.2010 à 14:45
La famille Flick, une histoire allemande
(Allemagne, 2010, 52mn)
SWR
Réalisateur: Thomas Fischer
Stéréo 16 / 9 HD natif

La dynastie industrielle des Flick a traversé un siècle d'histoire allemande au prix de compromissions qui n'ont affecté ni son pouvoir ni sa fortune. Un docu-fiction émaillé d'archives inédites.

1. L'ascension

Né en 1883 dans une famille paysanne, Friedrich Karl Flick révèle très tôt son don pour les affaires. Durant la Première Guerre mondiale, il s'intéresse à la revente de ferraille et à l'armement. Sous la République de Weimar, il se lance dans la spéculation boursière et crée un groupe axé sur l'exploitation des mines et les machines-outils. Il rêve de jouer dans la même cour que les Krupp et les Thyssen, les magnats de la Ruhr. Il rejoint rapidement le parti national-socialiste, rencontre Hitler et Göring. Son groupe est un rouage essentiel dans l'économie du Troisième Reich. Flick profite de la saisie des biens juifs et emploie dans ses usines des travailleurs forcés et des détenus des camps de concentration. Ce qui lui vaudra de passer en jugement au procès de Nuremberg. Condamné à sept ans de prison, il sera libéré au bout de trois ans.

2. L'héritage

Après sa sortie de prison, Friedrich Karl Flick rebondit très vite. Contraint par les Alliés d'accepter le démantèlement de son groupe, il réussit en fait à le vendre à des conditions avantageuses pour lui. Avec les sommes engrangées, il réinvestit dans la chimie, le papier, l'automobile et l'armement. Proche des milieux politiques influents à Bonn grâce à ses dons aux partis, il est de nouveau à la fin des années 50 l'un des hommes les plus riches d'Allemagne. Il meurt en 1972 et son fils Friedrich assure la relève. En 1983, ce dernier se trouve impliqué dans un scandale de corruption politique d'une ampleur considérable. En 1985, il vend ses entreprises à la Deutsche Bank. Mort en 2006 en Autriche, il laisse à sa famille une fortune de plusieurs milliards, ainsi qu'une importante collection d'oeuvres d'art.

Flick – Un traumatisme allemand

La famille Flick, son empire industriel et les nombreux scandales autour d’elle ont laissé une profonde empreinte dans l’Allemagne d’après-guerre, jusque dans un passé tout récent. Une page décidément bien difficile à tourner. Pourquoi ces vieilles plaies mettent-elles si longtemps à se cicatriser ?

Entre 1930 et 1985, le groupe Flick fut l’un des consortiums industriels les plus riches et les plus puissants d’Allemagne. Même si l’empire familial a été vendu en 1985, l’histoire et la réputation de cette dynastie continuent de sentir le soufre. Le dernier esclandre en date fut en 2004 : l’héritier Friedrich Christian Flick avait été accusé de vouloir laver le nom de sa famille en exposant à Berlin des œuvres volées à des juifs par son grand-père pendant la dernière guerre.


* Mercredi 26 mai 2010
La famille Flick, une histoire allemande
Un docu-fiction émaillé d'archives inédites.

* Le clan Flick. Une animation vidéo
Aperçu des principaux protagonistes : Friedrich Flick, le patriarche implacable et fondateur du groupe Flick ; Konrad Kaletsch, son cousin, numéro deux du conglomérat et homme de confiance de l’industriel ; le « prince héritier » Otto-Ernst, qui poursuivra son père en justice ; Eberhard von Brauchitsch, le battant et l’ami d’enfance de Karl Friedrich, le fils cadet de Friedrich Flick, dont il servira de mentor dans l’entreprise ; Karl Friedrich, le successeur, qui fera la une des journaux dans les années 1980 pour une vaste affaire de financement occulte des partis politiques, à l’issue de laquelle il devra vendre l’entreprise.

* Scandales
Le nom de Flick est associé à des spéculations boursières spectaculaires et de rachats d’entreprises juteux, mais aussi à la spoliation de biens juifs et au travail forcé, sans oublier à la reconstruction de l’industrie ouest-allemande après la Deuxième Guerre mondiale et au pire scandale politique qu’ait connu la République fédérale.

* Les Flicks et la France occupée
Après l’invasion allemande de 1940, Friedrich Flick prend le contrôle des aciéries de Rombas pour y produire de l’armement au profit du IIIe Reich. Ce site est tristement célèbre pour les mauvais traitements infligés aux travailleurs forcés, notamment à ceux originaires d’Europe de l’Est.

* Chronologie
Bref rappel historique : La famille Flick

* Flick – Un traumatisme allemand
ARTE Magazin s’est entretenu avec l’historien Kim Priemel :

ARTE : Pourquoi l’histoire de la famille Flick échauffe-t-elle aujourd’hui encore les esprits ?
Le nom « Flick » est tout un symbole outre-Rhin. Lors de la polémique suscitée par l’exposition d’œuvres appartenant à la famille Flick, le passé du grand-père Friedrich n’a d’abord joué aucun rôle. L’opinion publique s’est d’abord souvenue du scandale du financement des partis politiques, qui avait éclaboussé la famille dans les années 1980, un événement encore bien présent dans les mémoires. Mais lorsque les médias ont commencé à évoquer le passé plus lointain de cette dynastie, une ligne est clairement apparue : celle d’une famille aux pratiques économiques occultes, à la morale douteuse et qui n’a pas hésité à collaborer avec le régime nazi.

ARTE : Lors du procès de Nuremberg, Friedrich Flick, fondateur du groupe, a été condamné à sept ans d’emprisonnement. Il a été libéré après trois années de détention. N’a-t-on pas ainsi cautionné un comportement moral douteux ?
En 1947, Friedrich Flick a écopé d’une des peines les plus clémentes du tribunal de Nuremberg. Même s’il ne faut en aucun cas relativiser la gravité du travail forcé, on ne peut le comparer aux massacres perpétrés par les commandos nazis ou aux exécutions dont la Wehrmacht s’est rendue coupable. L’ironie du sort a voulu que Friedrich Flick ait pu poursuivre sa carrière non pas malgré le procès de Nuremberg, mais pour ainsi dire grâce à lui. En effet, il est devenu le symbole de ces Allemands qui se sentaient doublement condamnés – à la fois victimes du régime national-socialiste, qui ne leur aurait laissé aucune chance de respecter une certaine morale, et des Américains, qui les auraient « indument » traduits en justice. Dans les années du « miracle économique » (à partir de 1950), les personnalités comme Friedrich Flick ont même joui d’une image positive.

L’HERITAGE DES FLICK

En 1947, Friedrich Flick est condamné pour spoliation de biens juifs et travail forcé. Il n’avouera jamais sa culpabilité et refusera toujours de verser des réparations aux victimes. En 1972, son fils Friedrich Karl prend les rennes du groupe, puis le vend en 1985. Seuls les petits-enfants de Friedrich Flick reconnaissent les erreurs de leur famille. Certains d’entre eux participeront au fonds d’indemnisation des victimes. Friedrich Christian Flick, quant à lui, fonde une association de lutte contre l’idéologie nazie. En 2001, sa sœur, Dagmar Ottmann, commande une étude sur l’histoire du groupe et de la famille Flick.

ARTE : Dans les années 1980, son fils, Friedrich Karl Flick, fait la une des journaux pour son implication dans le scandale du financement de partis politiques. Une fois de plus, un Flick se retrouve sur le banc des accusés. Une tradition familiale ?
En Allemagne, il est de tradition que les entreprises privées pratiquent le lobbying – une activité qui se traduit presque toujours par des versements d’argent. Le groupe Flick n’était donc pas le seul à appliquer cette pratique, mais disons qu’il excellait en la matière. On a tendance à oublier qu’à l’époque, le financement illégal des partis politiques faisait scandale et que l’affaire Flick n’a été que le point d’aboutissement de toute cette histoire, ignorant du coup toutes les autres entreprises impliquées – plus d’un millier !
Il est vrai qu’un travail de lobbying efficace ne laisse aucune trace… Les grands scandales ne sont que la partie émergée de l’iceberg.

ARTE : Flick a donc été une sorte de bouc émissaire ?
Si Flick était exposé, c’était avant tout en raison de l’ampleur des versements. Dans les années 1970, le groupe a traversé d’immenses difficultés financières et a dû se séparer de Daimler-Benz pour obtenir des liquidités. Cela dit, pour que le groupe engrange l’intégralité des sommes prévues, l’Etat devait renoncer à percevoir une grande partie de ses impôts ; il fallait donc faire preuve de persuasion… Pour la direction de Flick, il s’agissait d’une demande légitime : ce qui était bon pour le groupe était bon pour l’économie allemande.

ARTE : L’histoire du groupe est-elle emblématique de celle de la République fédérale d’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale ?
Oui. L’image positive du groupe Flick s’est détériorée au début des années 1970, avec l’aggravation des difficultés économiques et les critiques du mouvement de 68 qui reprochait au consortium de se concentrer exclusivement sur la reconstruction économique en ignorant toute considération sociale, morale ou politique. Mais cette critique s’adressait également à d’autres grandes entreprises allemandes. Ce n’est que vers le milieu des années 1980 que la plupart d’entre elles commencèrent à jeter un regard critique sur leur propre histoire. La famille Flick, en revanche, n’a jamais opté pour la transparence.

ARTE : La polémique autour de l’inauguration de l’exposition en 2004 était donc prévisible ?
J’ai été surpris par la naïveté de Friedrich Christian Flick. En affirmant vouloir redorer le blason de sa famille avec cette exposition, il a confirmé les soupçons de ceux qui voyaient en cette démarche une opération de « blanchiment ». En plus, cette collection était initialement intitulée « Collection Flick », et non, comme plus tard, « Collection Friedrich Christian Flick ». Et que dire de la candeur du monde politique ? Il est étonnant que le chancelier de l’époque, Gerhard Schröder, ait accepté d’inaugurer l’exposition. Cela traduit un changement dans la perception de l’histoire nationale, une volonté de regarder le passé de manière plus décrispée.

Propos recueillis par Corinna Daus pour ARTE MAGAZIN


KIM CHRISTIAN PRIEMEL
Professeur titulaire d’une chaire d’histoire sociale et économique à l’Université Humboldt de Berlin. En 2007, il publie « Flick. Eine Konzerngeschichte vom Kaiserreich bis zur Bundesrepublik » (Flick, histoire d’un consortium de Bismarck à la RFA)

http://www.arte.tv/fr/3221698.html
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Jeu 27 Mai - 11:38

La mort de Dante Lazarescu

À Bucarest, un retraité moribond découvre l'enfer des urgences hospitalières et le cynisme qui y règne.

Rediffusions :
03.06.2010 à 00:00
La mort de Dante Lazarescu
(Roumanie, 2005, 146mn)
ZDF
Réalisateur: Cristi Puiu
Image: Andrei Butica, Oleg Mutu
Musique: Andreea Paduraru
Montage: Dana Bunescu
Acteur: Adrian Titieni, Alina Berzunteanu, Bogdan Dumitrache, Doru Boguta, Florin Zamfirescu, Gabriel Spahiu, Ion Fiscuteanu, Luminita Gheorghiu
Auteur: Cristi Puiu, Razvan Radulescu
Production: Mandragora
Producteur: Anca Puiu, Bobby Paunescu
VOST 16 / 9

À Bucarest, un retraité moribond découvre l'enfer des urgences hospitalières et le cynisme qui y règne. Un film bouleversant sur la vieillesse et sur l'égoïsme de nos sociétés.

À 62 ans, Dante Lazarescu habite une HLM miteuse, seul avec ses trois chats. Un matin, cet ingénieur à la retraite est réveillé par de violents maux de tête et une douleur lancinante à l'estomac. Son état de santé l'inquiète, il décide donc d'appeler une ambulance. L'attente se prolonge, les voisins le ravitaillent en médicaments, non sans lui conseiller d'arrêter de boire. Quand l'assistance médicale finit par prendre le relai, un grave accident d'autocar a engorgé les urgences de Bucarest. Réprimandé pour son haleine alcoolisée et ses sautes d'humeur, le vieil homme est brinquebalé d'hôpital en hôpital, jusqu'au trépas.

Déshumanisation

La mort de Dante Lazarescu, récit impitoyable d'une lente et muette agonie, dévoile les aspects les plus dérangeants de la déshumanisation progressive. Face à la dégradation inexorable du corps et de l'esprit, seule l'ambulancière refuse d'abandonner le patient à son triste sort. Tourné caméra à l'épaule, le film adopte une précision documentaire dans les scènes de chaos aux urgences. Miné par des rapports hiérarchiques figés, un manque sévère de moyens et une absence insupportable de compassion, le système hospitalier fait l'objet d'une critique sans concession. Empreint d'humour noir et d'ironie, ce drame, porté par la prestation époustouflante de Ion Fiscuteanu ne cède pourtant jamais au misérabilisme.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Sam 29 Mai - 12:58

SCIENTOLOGIE, LA VÉRITÉ SUR UN MENSONGE Docu. -

Réalisation : Jean-Charles Deniau.

Date : 27/05/2010
Horaire : 22H46 - 00H20
Durée : 94 mn

Fondée en 1950 aux Etats-Unis par Ron Hubbard et rebaptisée «Eglise» en 1954, la Scientologie - qu'elle soit considérée comme une «technologie du mental», une église ou une secte a réussi en 50 ans à s'imposer dans le monde. Quel est donc cet «empire» dont les anciens adeptes pointent les pires déviances totalitaires et qui, pourtant, continue à séduire ? Quels sont ses objectifs, ses pratiques et son idéologie ? Pour décrypter les mécanismes de la Scientologie, les anciens disciples et actuels disciples témoignent et montrent comment on peut se trouver piégé corps et âme, parfois avec toute sa famille, enfants compris, dans un système totalement aliénant
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 1 Juin - 21:34

La coupe de Bonne Espérance

Et si le rêve des Sud-Africains leur avait d'ores et déjà été volé ? Une enquête sur le terrain...

Rediffusions :
10.06.2010 à 10:30
La coupe de Bonne Espérance
(Allemagne, 2010, 43mn)
ZDF
16 / 9 HD natif

Et si le rêve des Sud-Africains leur avait d'ores et déjà été volé ? Une enquête sur le terrain, à la veille du coup d'envoi.

La devise de la Coupe du monde 2010 "Ke Nako ("Il est temps") - Celebrate Africa's humanity" dit bien les attentes des Africains quant à l'événement. Pour les jeunes footballeurs sud-africains et pour leurs supporters, accueillir cet événement planétaire dans leur pays n'est rien moins que la réalisation d'un rêve. Mais quel profit réel pourront en tirer tous ceux qui vont concourir à la réussite de ce grand pari ? Qu'en pensent les acteurs de la vie politique, dont certains s'étaient d'abord déclarés réticents, comme Helen Zille, Premier ministre de la province du Cap-Ouest ? Quelles retombées le commerce local peut-il en espérer ? Les contrats et les commissions n'ayant absolument pas pu être négociés, ce sont les sponsors habituels de la FIFA qui possèdent les droits exclusifs. Le marché local héritera au mieux des miettes. Même les nuitées rapporteront indirectement à la FIFA, notamment par l'intermédiaire de la société Match Hospitality à qui elle a confié la commercialisation des billets d'entrée et qui prélève un pourcentage sur les forfaits vendus par les hôteliers ou les agences de voyage...


Fifa : du foot et du fric


Tourné dans la plus grande discrétion, ce documentaire suit l'enquête explosive menée par Andrew Jennings...

Rediffusions :
10.06.2010 à 11:15
Fifa : du foot et du fric
(Royaume Uni , 2006, 42mn)
ZDF
Réalisateur: Andrew Jennings, Andy Bell, Roger Corke
Stéréo

Tourné dans la plus grande discrétion, ce documentaire suit l'enquête explosive menée par le journaliste britannique Andrew Jennings sur les réseaux de financement de la Fédération internationale de football.

Carton rouge, les dessous troublants de la FIFA, c'est le titre éloquent du livre d'investigation du journaliste Andrew Jennings, publié en 2006. En Suisse, où elle a son siège, la FIFA et son directeur, "Sepp" Blatter, ont finalement renoncé à faire interdire le livre, qui n'a jamais par ailleurs trouvé un éditeur en Allemagne - alors pays hôte de la Coupe du monde. Il est vrai que l'auteur s'y attaque aux membres du comité exécutif de cette très puissante organisation mondiale qui compte davantage de pays affiliés que l'ONU. Outre les pratiques douteuses de l'instance dirigeante, Andrew Jennings dénonce aussi avec des exemples très précis les dysfonctionnements de certaines divisions régionales. Aussi chaque ligne de ce brûlot a-t-elle été soigneusement épluchée par plusieurs juristes avant la publication. Et le tournage de ce documentaire, réalisé pour la BBC en collaboration avec ARTE et la ZDF, tenu le plus secret possible. Il reste malheureusement toujours d'actualité, quatre ans après sa première diffusion.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Mar 1 Juin - 21:38

Les Indiens vus par Hollywood

Longtemps, les westerns ont caricaturé sans vergogne les Native Americans. "Thema" traque les clichés, du muet à nos jours, avec, en contrepoint, l'un des premiers films ayant donné une image authentique des Sioux.

Les Indiens vus par Hollywood
(197mn)
BR
HD natif

Hollywood et les Indiens


Ce panorama en images donne la parole à de nombreuses figures du monde du cinéma.

Rediffusions :
14.06.2010 à 10:55
16.06.2010 à 01:25
Hollywood et les Indiens
(Allemagne, Canada, Pays-Bas, 2009, 87mn)
BR
Réalisateur: Neil Diamond
Stéréo 16 / 9 HD natif

Alliant humour et émotion, ce panorama en images donne la parole à de nombreuses figures du monde du cinéma, de Clint Eastwood à l'acteur Graham Greene.

Le réalisateur Neil Diamond, lui-même Indien Cree, donne la parole à des gens de cinéma connus pour leur regard acéré sur l'image et la place des Amérindiens dans le western américain. Il s'entretient notamment avec Clint East-wood, rencontré dans ses studios de Burbank en Californie, mais aussi avec le Canadien Robbie Robertson, compositeur et lauréat d'un Native American Music Award, dont la mère est originaire de la tribu des Mohawk. Il parle avec Jim Jarmusch (de son film Dead man en particulier) et avec de nombreux acteurs d'origine amérindienne, tels que Wes Studi (Le dernier des Mohicans, Geronimo) ou Graham Greene (Danse avec les loups). Deux historiennes et le critique de cinéma canadien Jesse Wente complètent ces témoignages et analysent, à partir d'exemples de tournages, comment s'est peu à peu forgée l'image réductrice de l'Indien rusé, cavalier hors pair et assoiffé de sang. Une image en partie corrigée par la génération récente de réalisateurs amérindiens, comme Zacharias Kunuk, l'auteur d'Atanarjuat - La légende de l'homme rapide, Palme d'or au Festival de Cannes 2001.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Ven 4 Juin - 18:38

ENVOYÉ SPÉCIAL Mag -

«Envoyé spécial» fête ses 20 ans le 3 juin prochain. Depuis janvier 2001, l'émission est dirigée et présentée par Guilaine Chenu et Françoise Joly. Elle a été créée en janvier 1990 par Paul Nahon et Bernard Benyamin. A l'occasion de cet anniversaire, Envoyé spécial, propose une soirée exceptionnelle le jeudi 3 juin, un numéro hors-série enregistré à la pyramide du Louvre. Un magazine qui revient sur les grands reportages diffusés au cours de ses 20 ans et plébiscités par les téléspectateurs. Des grandes signatures de la presse, Michel Denisot, Nicolas Poincaré, Arlette Chabot, Isabelle Giordano, Hervé Brusini, Christophe Barbier... porteront leur regard sur ces 20 ans d'information
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  ivo le Sam 5 Juin - 11:40

Le ventre des femmes

Au nom du progrès et du développement, des centaines de milliers de femmes ont été stérilisées de force au Pérou.

Rediffusions :
08.06.2010 à 03:00
Le ventre des femmes
(France, 2009, 88mn)
ARTE F
Réalisateur: Mathilde Damoisel
16 / 9 HD natif

Au nom du progrès et du développement, des centaines de milliers de femmes ont été stérilisées de force au Pérou. Retour sur une tragédie occultée.

En cinq ans, au Pérou, plus de 300 000 femmes et près de 30 000 hommes ont été stérilisés de force par le gouvernement d'Alberto Fujimori, soutenu par les instances internationales. Au nom de la lutte contre la pauvreté, les Indiennes quechua en ont été les premières victimes. "Ils ne m'ont rien demandé... Ils m'ont emmenée comme un animal dans la salle d'opération", témoigne Yoni. Comme des milliers d'autres femmes, ses trompes ont été ligaturées de manière irréversible dans des conditions dangereuses. Nombreuses sont celles qui sont mortes des suites de leur stérilisation ou qui lui doivent, aujourd'hui encore, de lourdes séquelles.

Responsabilité internationale

Ce documentaire d'investigation donne en priorité la parole aux victimes. Face à la caméra, elles témoignent avec dignité de la brutalité de l'opération imposée qui a bouleversé leur vie. Autour de ce choeur de femmes, le film resitue le cas du Pérou dans une histoire globale du contrôle des naissances. Il met en lumière le rôle fondamental de la Banque mondiale, des Nations unies et de l'USAID (l'agence américaine d'aide au développement) qui l'ont érigé en instrument de lutte contre la surpopulation, fût-ce au prix de milliers d'existences brisées. Si le cas des 8 millions d'Indiens stérilisés de force sous Indira Gandhi, dans les années 1970, a été dénoncé depuis comme un immense abus de pouvoir, la tragédie des femmes péruviennes était jusqu'ici restée dans l'ombre.
avatar
ivo

Messages : 26692
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  Lib le Sam 5 Juin - 12:02

C'est pas à 20h30 qu'on verrait un docu comme ça.

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  niouze le Dim 6 Juin - 15:45

euh il est deja passer vendredi soir ce doc ... (et p'tet pas a 20h30 mais juste en 2eme parti de soirée)

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  niouze le Lun 7 Juin - 13:22

demain (mardi 8 ) arte théma special police :QUE FAIT LA POLICE?
avec a 20h30
la police et sarko ou comment la police prend la parole pour dire son ras le bol du gouvernement
Documentaire de Jean-Michel Décugis et François Bordes (France, 2010). 45 mn. Inédit.

Les bleus ont le blues. Le malaise est palpable sous les uniformes, à en croire le journaliste Jean-Michel Décugis, parti recueillir leurs doléances. En mars 2010, lors des obsèques de l'un des leurs tué par l'ETA, une douzaine de policiers ont tourné le dos à Nicolas Sarkozy, venu prononcer un discours d'hommage. Symbolique affront au premier flic de France, dont on pensait que les discours musclés lui assuraient la confiance des forces de l'ordre. Ceux qui prennent ici la parole - à visage couvert - disent se sentir « lâchés », pris en tenailles entre une radicalisation de la violence dans les quartiers sensibles depuis les émeutes de 2005, une hiérarchie qui les soutient de moins en moins et le sentiment d'être les mal-aimés de la population.

Le film se place du point de vue des policiers, dont il écoute le ras-le-bol, le sentiment d'impuissance, la peur, les traumas vécus sur le terrain. L'autocritique est plus succincte - «oui, il y a aussi des provocations du côté des flics », reconnaît une jeune policière. De ces témoignages se dégage le sentiment d'une rupture consommée - « nous aussi, on a la haine » dit l'un d'eux - avec la population des cités. Quartiers où le gros des forces de l'ordre est, curieusement, constitué de policiers débutants - 80 % des nouveaux gardiens de la paix atterrissent en banlieue parisienne. « A l'école, explique une jeune femme flic, à aucun moment on n'est préparés à voir toute cette misère, toute cette détresse des gens. » Intéressante piste de réflexion dans un film qui fait le constat d'un fossé grandissant mais n'aborde pas la question de la suppression de la police de proximité, en 2003, par le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy.

bon on va pas les pleurer non plus mais sa risque d'etre extermement interressant (surtout d'apres le canard )

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  spike le Mar 22 Juin - 13:37

Iran 2009: L'Insurrection Verte.

Genre : Documentaire - Culture Infos
Pays : Allemagne
Nationalité : allemand
Date de sortie : 2010
Durée : 52 mn

ARTE 22 Juin 2010 - 20h35


Iran, juin 2009. De nombreux citoyens aspirent à un changement de gouvernement. La candidature de Mir Hossein Mussavi réveille une jeunesse démobilisée, qui se prend à espérer. Dans les rassemblements, le vert, la couleur du parti de Mussavi, s'affiche partout. Mais après les élections du 12 juin et la victoire prétendument éclatante d'Ahmadinejad, l'espoir s'effondre d'un coup. La presse internationale est priée de quitter le pays, la police et les brigades de miliciens Bassidj ont toute latitude pour écraser les manifestations. Après les morts par balles viennent les arrestations, les tortures, les viols et les disparitions. Le réalisateur a imaginé deux personnages animés, Kaveh et Azadeh, deux étudiants, pour retracer les événements de cette «insurrection verte». Leur récit alterne avec des images d'archives et les analyses d'Iraniens aux positions diverses.
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  spike le Jeu 1 Juil - 13:55

AMERICAN GRAFITI
Georges Lucas (1973)
ARTE 20h35



Une petite ville de Californie, dans les années 60, le dernier jour de l'année scolaire. Tous les élèves veulent faire de cette soirée un moment mémorable, avant le départ à l'université pour les uns et vers le Viêtnam pour les autres. Au bal de l'école, Steve se chamaille avec son amie Laurie, avant, finalement, de se réconcilier avec elle. John Milner, le champion local de courses automobiles, recherche un challenger à sa hauteur et, en attendant, supporte Carol, une gamine particulièrement encombrante dont il ne parvient décidément pas à se débarrasser. Terry Fields, au volant de sa vieille Chevrolet, tente de séduire la ravissante Debbie. Celle-ci ne tarde pas à céder à ses pressantes avances...
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: programmes TV

Message  spike le Mer 8 Sep - 13:43

SALVADOR ALLENDE - ARTE 2OH40 MERCREDI 8 SEPTEMBRE (Redif Lundi 14 Sept. à 10h35)

Genre : Documentaire
Nationalité : belgo-chilo-français
Année de production : 2003
Durée : 1h40min
Réalisateur : Patricio Guzmán


Effectuant un patient travail de croisement des archives de l'époque, le documentariste Patricio Guzmán tente de comprendre comment le Chili s'est installé durablement dans les affres d'une dictature aussi sanglante. Il revient sur les réformes qui, les années durant lesquelles Salvador Allende a présidé le Chili, ont menacé les intérêts de la droite conservatrice : réforme agraire, nationalisation de l'industrie et des mines du cuivre, amélioration du système santé et d'éducation, nouvel impôt sur les bénéfices et rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba. Cette dernière mesure permet à la haute bourgeoisie et à l'aristocratie de faire appel aux Etats-Unis. Le 11 septembre 1973, à neuf heures du matin, le palais présidentiel est assiégé par l'armée sous le commandement du général Augusto Pinochet...
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum