Derniers sujets
» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Mar 13 Nov - 16:53

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» étude du fascisme
par ivo Mar 6 Fév - 8:58

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49


vite, je vais vomir ...

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Mer 11 Nov - 10:33

Les tirailleurs oubliés de Gironde
France Info - 06:00
A La Teste de Buch, en Gironde, un camp d’ "hivernage" a accueilli jusqu’en 1917 près de 25.000 soldats dont 18.000 tirailleurs sénégalais. Un millier d’hommes de la "troupe coloniale" a péri dans ce camp du Courneau, où les conditions d’hébergement étaient particulièrement difficiles. Enquête sur cette page oubliée de l’histoire de la Grande guerre...

France Info - L’ossuaire de Natus, seule trace visible de l’existence de ce camp, et les tombes de tirailleurs sénégalais - ©️ RADIO FRANCE / Grégory Philipps

Il ne reste plus qu’un simple monument aux morts en pleine forêt entre Cazaux et la Teste de Buch, et un ossuaire qui regroupe ici les dépouilles de 940 tirailleurs sénégalais. Hormis ce monument, plus aucune trace de ce camp du Courneau. Les derniers vestiges ont été détruits.

Dans la région, certains habitants parlent encore de "la route des sénégalais" pour décrire une piste forestière qui passe par là, mais sans savoir pour quelle raison elle a été rebaptisée ainsi. C’est d’ailleurs pour réparer cet oubli que depuis dix ans l’Union des Travailleurs Sénégalais vient chaque 11 novembre sur les lieux pour se souvenir de ces tirailleurs oubliés.
Un camp grand comme une ville

C’est en avril 1916 que l’état major fait ériger ce camp du Courneau, pour "hiverner" les troupes coloniales. Ces soldats venus d’Afrique ou d’Indochine ne supportent pas les grands froids. On choisit donc de les "parquer" dans au moins deux campements : celui de Fréjus/Saint-Raphaël et celui du Courneau, en pleine forêt d’Aquitaine.

A l’époque, le camp s’étale sur un terrain de deux kilomètres de long sur un kilomètre de large. Quelque 400 baraques "Adrian" et un hôpital d’un millier de lits sont construits sur des marais insalubres que l’armée, à l’époque, ne parvient pas à assécher. Les conditions de vie au Courneau sont particulièrement déplorables.

Blaise N’diaye, le premier député d’origine africaine, exige la fermeture du campement dès décembre 1916. Les derniers tirailleurs quitteront les lieux en aout 1917. Mais près d’un millier de sénégalais n’ont pas survécu dans cette forêt humide et inhospitalière.
Des oubliés de la République
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Mer 11 Nov - 10:36

11 novembre : Angela Merkel à Paris pour fêter l’armistice de 1918
France Info - 06:00
Deux jours après avoir accueilli Nicolas Sarkozy, entre autres chefs d’Etat, à Berlin pour célébrer les vingt ans de la chute du Mur, la chancelière allemande est à Paris aujourd’hui pour la commémoration de l’armistice de la Première guerre mondiale.
Une cérémonie inédite, voulue et conçue comme un nouvel épisode de l’amitié franco-allemande.

Vingt-cinq ans après leurs prédécesseurs François Mitterrand et Helmut Kohl se tenant la main devant l’ossuaire de Douaumont (Meuse) en hommage aux millions de morts des tranchées de Verdun, le président et la chancelière seront ensemble, tout à l’heure sous l’Arc de Triomphe, à Paris.

Après la mort l’an dernier du dernier "poilu" français, Lazare Ponticelli à l’âge de 110 ans, Nicolas Sarkozy a souhaité faire du 11 novembre "une journée de réconciliation franco-allemande, pour bâtir un avenir partagé".
Pour éviter toute fausse note en ce jour qui marque la défaite de l’armée allemande, l’organisation de cette journée inédite a été soigneusement calibrée, entre anciens ennemis héréditaires : ce n’est qu’après avoir honoré, entre Français, la mémoire du "Père la Victoire", Georges Clemenceau, que le président français retrouvera son invitée sous l’Arc de Triomphe pour y raviver ensemble la flamme du tombeau du soldat inconnu. Tous deux y prononceront aussi une courte allocution.

C’est la première fois qu’un dirigeant allemand participe à Paris aux cérémonies commémoratives du 11 novembre.

Un geste symbolique, nécessaire pour bâtir l’avenir de l’Europe, estime Jean-Luc Sauron professeur à l’Université de Paris-Dauphine

Souvent décrite comme difficile, après l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007, la relation entre le président français et Angela Merkel semble connaître depuis quelques mois un net réchauffement.
Les deux dirigeants multiplient les initiatives communes, de la régulation financière à la lutte contre le réchauffement climatique, et font assaut d’amabilités.
L’Allemande a inauguré son nouveau mandat de chancelière la semaine passée à Paris. Nicolas Sarkozy s’était rendu à Berlin juste après son investiture en 2007.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Mer 11 Nov - 19:42

AFP, Mise a jour: 11/11/2009 12:56
Agressions sexuelles: dix mois de prison ferme pour un directeur d'école

Un directeur d?école de 39 ans a été condamné mardi soir à dix mois de prison ferme par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire), pour des agressions sexuelles commises en 2007 sur plusieurs de ses élèves.

Le parquet avait requis trente mois de prison, dont 18 mois avec sursis, contre cet homme marié, père de deux enfants, qui a été reconnu coupable d?"agressions sexuelles par personne abusant de l?autorité conférée par ses fonctions".

Le tribunal a par ailleurs prononcé, à l?encontre de l?ancien directeur d?école maternelle et primaire de Saint-Christophe-sur-Dolaizon (Haute-Loire), une obligation de suivi socio-judiciaire de cinq ans, avec injonction de soins, et une interdiction d?exercer une activité le mettant en contact avec des mineurs et de rencontrer les victimes.

Il encourt une peine de 18 mois de prison ferme supplémentaires en cas de non-respect de ces obligations, a précisé une source judiciaire, indiquant que cette condamnation serait inscrite au Fijes, le fichier national des délinquants sexuels.

L?ex-instituteur, qui avait été démis de ses fonctions après sa mise en examen, en juin 2008, devra verser près de 20.000 euros de dommages et intérêts à la demi-douzaine de familles constituées partie civile lors du procès qui s?est tenu à huis-clos, à la demande de parents.

Le maire de cette commune d?un millier d?habitants a précisé à un correspondant de l?AFP qu?à la suite de l?émotion provoquée par cette affaire, l?intéressé avait quitté la région.
10 mois pour 6 agressions dans une école maternelle et primaire par le directeur??
ah la justice française ...
perso je lui arracherais les couilles et je le laisse se vider.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Jeu 12 Nov - 17:11

Nicolas Sarkosy s'exprime sur l'identité nationale dans la drôme.

ou comment la république doit tt à la monarchie
les libres penseurs à la religion
et l'école laique au catéchisme ......................


sur bfm.tv
à voir ..........................


il faut crever cette ordure !!!!!!!!!!!!!!!!
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Jeu 12 Nov - 19:23

http://www.pavillon-noir.info/politiques-f36/besson-lance-un-debat-sur-l-identite-nationale-t580-30.htm#4843


!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ces vendus de france info focalisent sur la bourka,
un détail de 3 mn de son discours de presqu'une heure où il a descendu en flamme bien d'autres choses.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


immondes !!!

tous !!!
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Mar 17 Nov - 12:57

Une nouvelle loi contre la récidive des délinquants sexuels
France Info - 06:08
Ressorti des cartons après des faits divers récents, un nouveau texte sur la récidive des délinquants sexuels est examiné cet après-midi et demain à l’Assemblée. Cette loi voulue par Nicolas Sarkozy vise notamment à sanctionner les condamnés qui refusent la castration chimique…

Le projet de loi destiné à "amoindrir le risque de récidive criminelle" dormait dans les cartons depuis un an. Il avait été préparé à la suite de la censure partielle de la loi instituant la "rétention de sûreté" – le maintien dans des centres fermés, une fois leur peine purgée, des condamnés les plus dangereux. La prison après la prison, en quelque sorte.

La loi ne pouvant s’appliquer avant 15 ans, selon la décision du Conseil constitutionnel, Nicolas Sarkozy avait demandé au président de la Cour de cassation de lui proposer des mesures de surveillance d’application immédiate : ces propositions sont reprises dans le projet de loi examiné dès aujourd’hui par les députés. Ce texte a été exhumé après le viol et le meurtre en forêt de Fontainebleau de Marie-Christine Hodeau, une joggeuse, par un délinquant sexuel récidiviste.

Castration chimique obligatoire

Que dit ce texte, qui a été complété – comprendre, durci – par le gouvernement et les députés ? Qu’une nouvelle peine de prison viendra sanctionner les condamnés qui, une fois leur peine purgée, refuseront ou interrompront un traitement antihormonal, c’est-à-dire la castration chimique.
Les députés ont en outre abaissé les seuils de peine à partir desquels une surveillance judiciaire ou de sûreté pourra être ordonnée.


Par ailleurs, la police pourra interpeler et retenir pendant 24 heures tout criminel sexuel qui paraîtra autour du lieu où travaille ou réside sa victime, ou sa famille.

Outrepassant l’avis défavorable de la garde des Sceaux, près de 200 députés UMP ont cosigné un amendement prévoyant que les maires soient informés "de l’arrivée dans leur commune d’un condamné pour des faits graves : viol(s), agression(s) sexuelle(s), acte(s) de barbarie ou tortures".

"Mille-feuille juridique illisible"

La gauche devrait voter massivement contre ce texte, arguant que ce ne sont pas les lois contre la récidive qui manquent, mais les moyens pour les faire appliquer. La question des moyens est également soulevée par les syndicats de magistrats, tout aussi sceptiques sur ce sujet : "surenchère répressive" , pour le Syndicat de la magistrature (classé à gauche), "mille-feuille juridique illisible" , aux yeux de l’Union syndicale des magistrats (majoritaire).

Quant aux médecins spécialisés dans le suivi des délinquants sexuels , ils mettent en garde contre la tentation de prescrire automatiquement la castration chimique.

Dans un centre de suivi des délinquants sexuels
France Info - 06:08
Après l’affaire Evrad, après l’assassinat de la joggeuse Marie-Christine Hodeau, une nouvelle loi sur la récidive des délinquants sexuels est examinée aujourd’hui et demain par les députés.
Comment ce texte, particulièrement durci , est-il accueilli par les soignants qui accompagnent les délinquants sexuels, et par les condamnés eux-mêmes ? Enquête de Nathalie Bourrus…

Direction, Bordeaux, l’hôpital Charles Perrens, dans une unité qui ne s’occupe que du suivi des délinquants sexuels. Nous y rencontrons deux hommes condamnés pour agressions sexuelles. Deux récidivistes. Il y a d’abord Jean, qui ne prend pas de médicaments, il n’est pas pour l’instant sous castration chimique.

Nous lui apprenons les principales dispositions du nouveau texte : l’obligation de subir une castration chimique même après avoir purgé sa peine, et l’interdiction de paraître autour du lieu où travaille sa victime ou la famille de celle-ci. Pour lui, ces nouvelles dispositions s’assimilent à une véritable "traque".

Jusqu’à présent, la castration chimique – traitement antihormonal, pratiqués sur une centaine de personnes en France – se décidait avec le patient, après de longues discussions avec lui. Pour les médecins, c’est un traitement que l’on ne peut pas imposer.
Alors les praticiens se sentent placés sous pression. Et notamment parce qu’on va désormais leur demande de dénoncer les patients qui stopperaient ou ne suivraient pas correctement leur traitement antihormonal. Pour le psychiatre bordelais Florent Cochez, c’est tout bonnement "une idiotie".

Outre la castration chimique, une autre contrainte a été votée par les députés, un amendement précisant que tout maire pourra être informé de l’arrivée d’un délinquant sexuel dans sa commune. Il pourra connaître son adresse, vérifier s’il est proche d’une école, et dans ce cas prévenir la police. Dans une petite ville ou un village, ce genre d’information peut se répandre très facilement et finir par troubler l’ordre public.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Jeu 19 Nov - 11:31

Zone d'attente Roissy: Besson annonce la construction d'un secteur pour mineurs
18/11/2009-[19:15] - AFP

SANNOIS (Val-d’Oise), 18 nov 2009 (AFP) - Le ministre de l’Immigration Eric Besson a annoncé mercredi à Sannois (Vazl-d’Oise) la construction d’un secteur spécialement dédié à l’accueil des mineurs étrangers isolés (MEI) dans la zone d’attente de Roissy.

Venu rencontrer, au lycée professionnel Saint-Jean de Sannois, des mineurs étrangers isolés pris en charge par la Fondation d’Auteuil, Eric Besson a rendu compte, devant la presse, des premières conclusions du rapport d’un groupe de travail sur les MEI, installé en mai dernier. Le ministre a ainsi annoncé reprendre à son compte plusieurs de ces propositions : la construction d’un secteur spécialement dédié à l’accueil des MEI dans la zone d’attente de Roissy, la mise en place d’un outil d’information partagé pour mieux connaître ces mineurs présents sur le territoire national et assurer leur suivi, ainsi que la mise en place d’une permanence d’administrateurs ad hoc à l’aéroport de Roissy. Le groupe de travail, animé par le ministère de l’Immigration, a réuni l’ensemble des administrations concernées (justice, affaires sociales, famille etc...), les associations oeuvrant sur ces questions en France (Croix rouge, France Terre d’asile, Cimade, RESF etc...) ainsi que des représentants d’organismes internationaux (Unicef, HCR). Selon des chiffres officiels, il y avait en 2007 entre 4.000 et 6.000 mineurs étrangers isolés en France. Les MEI présents en France ne font pas l’objet de mesures d’éloignement à l’exception de ceux qui sont placés dans les zones d’attente (principalement Roissy) considérées par les autorités comme ne faisant pas partie du territoire national. Selon des chiffres officiels, il y aurait eu 1.116 arrivées de mineurs non accompagnés par voie aérienne en 2008, dont 1.068 à Roissy. Les associations comme l’Anafé et plus récemment Human Rights Watch dénoncent avec insistance la situation faite aux mineurs étrangers dans les zones d’attente considérées comme "extra-territoriales" et notamment leur protection insuffisante. Elles demandent également la présence continue d’administrateurs ad hoc pour assurer leur défense.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Jeu 19 Nov - 11:33

Le collégien armé à Beauvais voulait empêcher la réunion parents-profs (procureur)
18/11/2009-[18:30] - AFP

SENLIS (Oise), 18 nov 2009 (AFP) - Le collégien de Beauvais (Oise) interpellé mardi après avoir renoncé à se rendre dans son établissement armé d’un fusil de chasse, a expliqué avoir voulu empêcher la tenue le soir même d’une réunion parents-professeurs en abattant ses enseignants, a indiqué mercredi le parquet de Senlis.

"Il a confirmé son intention de se rendre dans son établissement pour tuer certains professeurs qui le réprimandaient souvent. Son but était aussi d’empêcher la réunion parents-professeurs et de s’enfuir après son acte", a expliqué le procureur de Senlis, Chantal Berger, lors d’une conférence de presse. Bon élève, le collégien de 13 ans, élève de 4e à l’institution du Saint-Esprit à Beauvais, aurait mal vécu une baisse sensible de ses notes dans cet établissement réputé pour ses exigences scolaires, avec un taux de réussite affiché de 99% au brevet et au baccalauréat. Le directeur de l’institution, Dominique Moutin, a néanmoins assuré que "rien ne laissait supposer" ces événements dans le comportement de l’élève, décrit par ses camarades comme un garçon "gentil", "agréable" et "souriant". Il avait laissé quelques jours auparavant sur un blog un message dans lequel il laissait filtrer ses intentions suicidaires : "C’est ma dernière journée de vie", avait-il prévenu. Placé en garde à vue mardi midi, il a expliqué avoir quitté son domicile d’Allonne, près de Beauvais, de bonne heure, en emportant le fusil de chasse de son père et 25 cartouches. Il s’est dirigé vers son établissement, distant de 3,5 km, dans l’intention d’abattre plusieurs de ses professeurs mais a renoncé en constatant la présence d’importantes forces de police autour et à l’intérieur du collège. Il a alors jeté son fusil dans un champ et s’est réfugié dans un cybercafé où ses parents - qui avaient alerté la gendarmerie en constatant la disparition de l’arme - l’ont découvert en fin de matinée. Sa garde à vue a été prolongée jusqu’à jeudi matin. Elle pourrait déboucher sur sa mise en examen par un juge des enfants pour tentative d’assassinat, un crime passible d’un maximum de 20 ans de prison pour un mineur. Selon les gendarmes chargés de son audition, le collégien "est en bonne forme physique et n’apparaît pas profondément déprimé".
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

fin de milipol (le salon de la securité interieur)

Message  niouze le Ven 20 Nov - 21:08

Milipol, le salon de la sécurité intérieure, s'achève ce vendredi, Porte de Versailles, à Paris. Quatre jours de travées musclées, près d'un millier d'exposants, des attributs virils à foison, et des gâchettes du monde entier. Le raout (d'envergure mondiale, attention) a eu lieu alors que les polémiques se multiplient en France sur l'utilisation d'armes réputées non mortelles, flashball ou taser en particulier. Par exemple après que Joachim Gatti a perdu un oeil dans une manifestation, à Montreuil, à l'été 2009.

Une publicité pour Flashball (DR)Petit tour d'horizon des stands qui vantent ces armes à « létalité réduite ». Premier constat : les difficultés lexicales. Ainsi, chez le fabricant stéphanois Verney-Carron, qui distribue l'essentiel des flashballs utilisés par la police en France, on se tire beaucoup les cheveux au rayon traduction.

Sans que personne à la direction ne se souvienne officiellement à quand remonte le changement, on est ainsi passé du terme « arme non létale » à « arme sublétale » ( »relatif à un état proche de la mort »). Sur le site, on parle toujours d'« arme à létalité atténuée ». Officiellement toujours, « ce changement n'a aucune signification », assure Guillaume Verney-Carron. Sauf que, sur les affiches du stand, rédigées en anglais, on lit « less lethal weapons » (« armes moins létales »).
Une traduction maladroite qui en dit long


Quelques allées plus loin, les Brésiliens Taurus (les pistolets) et Condor (les munitions) n'ont pas vu le magazine distribué à l'entrée du salon à plus de 20 000 visiteurs. Une bourde attire pourtant l'attention : l'article qui est consacré à l'arsenal de caoutchouc qu'ils commercialisaient dès 1985 est titré « Létales, mais efficaces » :

« Les produits de Condor Tecnologias Nao-Letais (Brésil) sont non-létaux et avant tout destinés au maintien de l'ordre et au contrôle des émeutes. »

L'article consacré aux produits Condor (DR)


Alors, létal, un peu létal, moins létal, moyennement létal, pas vraiment létal ? Visiblement, les exposants brésiliens, non francophones, n'avaient pas remarqué l'erreur, modérément à leur goût. Quand on lit la suite de l'article, on comprend en fait que deux des révolvers sont utilisables aussi bien à balles réelles qu'avec des projectiles en caoutchouc.
Distribution de Que-sais-je à volonté

Pour sa part, la société SMP Technologies, le distributeur français de Taser, ne s'embarrasse pas de pirouettes lexicales, et affiche un moral d'acier pour vendre ses armes explicitement « non létales ». Sans ciller ? Voire. Le PDG, Antoine Di Zazzo, accusé d'avoir espionné son détracteur Olivier Besancenot, a tout de même investi dans des centaines d'exemplaires du « Que sais-je » publié aux PUF et intitulé « Les armes non létales ».

Le bouquin part comme des petits pains, sur le stand, tandis que les candidats défilent pour tester à quoi ça ressemble, de se faire taser en direct.

Avec Antoine Di Zazzo, pas de circonvolutions pour savoir s'il fait bon appeler « non létale » une arme qu'Amnesty International accuse d'avoir tué plusieurs centaines de personnes outre Atlantique. Même si le Conseil d'Etat a rendu cette année une décision sanctionnant la généralisation des pistolets X26 dans la police municipale faute d'instruction suffisante, le distributeur trace sa route.

Pour le salon Milipol, il venait de recevoir de la maison mère, basée en Arizona, deux nouveaux modèles qu'il espère bien vendre aux forces de l'ordre françaises.
Deux nouveaux modèles fraichement déballés

Deuxième constat : les armuriers eux-mêmes ne savent pas toujours très bien de quoi on parle, à force de louvoyer face aux critiques.

Le X3, dernier modèle de pistolet électronique Taser, a pour spécificité un double laser permettant de voir si l'interpellé a déjà été touché, et trois cartouches adaptées à la distance de tir. Di Zazzo, qui affirme « avoir écouté les critiques et fait modifier le produit aux Etats-Unis », et précise que la différence entre l'ancien et le nouveau modèles réside dans l'intensité de la douleur provoquée par le courrant électrique - désormais plafonnée.

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

azf relaxé

Message  niouze le Ven 20 Nov - 22:05

Le parquet a annoncé, vendredi 20 novembre, qu'il faisait appel du jugement de relaxe générale prononcé par le tribunal correctionnel de Toulouse dans le procès de l'explosion de l'usine AZF.

Jeudi 19 novembre, le président du tribunal correctionnel de Toulouse, Thomas Le Monnyer, avait donné lecture de larges extraits du jugement clôturant les quatre mois d'audiences du procès de l'explosion de l'usine AZF, qui avait causé la mort de 31 personnes, fait des milliers de victimes et détruit une partie de la « ville rose », le 21 septembre 2001.

A la sortie de la salle d'audience, les victimes avaient affiché leur colère et leur déception.
A lire sur LeMonde.fr
vraiment a vomir et quand y aura un nouveau tcherno on leur dira aussi c'est pas grave !!!! on peut pas conclure que ce soit directement du a vous on vous relaxe

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Mar 24 Nov - 10:34


Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa
................
Nicolas Sarkozy naît le 28 janvier 1955 dans le 17e arrondissement de Paris. Il a deux frères : Guillaume, né en 1951, futur chef d'entreprise dans le textile (vice-président du MEDEF entre 2000 et 2006) et François, né en 1957, qui devient pédiatre puis chercheur en biologie. Lorsque Paul Sarkozy quitte le domicile conjugal en 1959 et divorce, sa femme reprend ses études pour élever ses enfants. Elle devient avocat au barreau de Nanterre ; elle plaide dans l'affaire Villarceaux. Par la suite, Paul Sarkozy se remarie trois fois. De son deuxième mariage avec Christine de Ganay, il a deux enfants : Caroline et Olivier Sarkozy, co-directeur de la direction financière du groupe Carlyle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy_(de_Nagy-Bocsa)
Groupe Carlyle
est une société d'investissements américaine fondée en 1987.

Basé à Washington D.C., il est présent dans de nombreux domaines d'activités, comme l'aéronautique, la défense, l'industrie automobile et des transports, l'énergie, les télécommunications et les médias. Ses investissements sont essentiellement situés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie du Sud-Est. Le groupe possède 89,3 milliards de dollars de capitaux propres[1] et il emploie plus de 515 professionnels de l'investissement dans 21 pays.

Les différentes entreprises de son portefeuille emploient, quant à elles, plus de 286 000 personnes dans le monde et Carlyle a environ 1 100 investisseurs répartis dans 31 pays à travers le monde.

Le groupe Carlyle est dirigé depuis janvier 2003 par Louis Gerstner, ancien patron d'IBM

...............................

En juin 1999, il investit 1 milliard d’euros dans le quotidien français Le Figaro (devançant le Groupe Dassault) détenant ainsi 40% de l'actionnariat du quotidien (les 60% restant étant détenu par la Socpresse)[5] . En 1999, le groupe gérait plus de 4 milliards de dollars d'investissements dans le monde.

.................................

Annonce de la faillite de la filiale de fonds d'investissement Carlyle Capital Corporation (CCC) suite à la crise des subprimes le 13 mars 2008, ce qui n'aurait "pas d'impact mesurable" sur la situation financière du Groupe Carlyle. En effet grâce à un ingénieux système de cloisonnement des filiales, le groupe permet de préserver l'intérêt des actionnaires en diluant le risque financier sur la collectivité

................................

Principaux investisseurs et conseillers
...........
George H.W. Bush, ancien Président des États-Unis.
..........
Frank Carlucci, ancien directeur-adjoint de la CIA, ancien Secrétaire à la Défense américain. A occupé la présidence du groupe.
.........
John Major, ancien Premier Ministre conservateur de Grande-Bretagne.
.........
Henri Martre, ancien de Matra Aérospatiale.
.........
# Olivier Sarkozy (demi-frère de Nicolas Sarkozy), copilote depuis avril 2008, l’activité mondiale de services financiers de Carlyle Group.
# Mikhaïl Khodorkovski, ancien oligarque russe des années Eltsine, jugé et condamné à une lourde peine de prison sous la présidence de Poutine.

Carlyle n’est pas coté en bourse, et n’est donc non tenu de divulguer à la Securities and Exchange Commission (la commission américaine chargée de veiller à la régularité des opérations boursières) le nom des associés, des actionnaires, pas plus que leurs parts respectives.

Tous n'ont pas eu une part active au sein du groupe, certains noms célèbres de la politique et des affaires étant garants de la notoriété de l'entreprise dans le but d'attirer des investisseurs.


Controverse

Le 11 septembre 2001, lors de l'attaque terroriste contre le World Trade Center à New York et le Pentagone à Washington, Carlyle réunit dans cette même ville plusieurs centaines d'investisseurs liés au groupe. Parmi les invités figurent entre autres George H.W. Bush, 41e Président des États-Unis et père du Président en exercice George W. Bush, et Shafiq Ben Laden, un demi-frère d'Oussama Ben Laden qui sera accusé de diriger Al-Qaida, la structure accusée de l'agression [9]. La proximité des noms Bush et Ben Laden en ce jour précis frappe les consciences[réf. nécessaire], et révèle Carlyle au grand public.

La proximité de Carlyle avec la Maison Blanche, conjuguée au fait que le groupe possède des intérêts dans l'industrie de l'armement, provoque bon nombre de controverses. Le cinéaste Michael Moore l'a notamment dénoncé dans son film Fahrenheit 9/11. Il considère que le Groupe Carlyle profite de manière directe des guerres en Irak et en Afghanistan et indique qu'une partie de ses capitaux était détenue par des Saoudiens, appartenant notamment à la famille d'Oussama Ben Laden, et qui se sont débarrassé de leur participation suite à la révélation de cette situation [10]. Le Groupe Carlyle est suspecté aussi par certains journalistes indépendants comme François Missen [11].
http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Carlyle
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Mar 24 Nov - 10:44

Conseil de Paris: adoption du plan de vidéoprotection
23/11/2009-[23:15] - AFP

PARIS, 23 nov 2009 (AFP) - L’extension du plan de vidéoprotection de la préfecture de police à Paris a été votée lundi soir au conseil de Paris au terme d’un débat long et animé qui s’est conclu par un scrutin électronique.

Après trois heures de séance, la délibération de la mairie autorisant cette extension sur le territoire parisien a été votée par 112 voix pour (PS, UMP et Centre et indépendants) et 16 voix contre (les Verts et le PCF) ainsi que 4 abstentions. L’exécutif, malgré les protestations du président des Verts, Sylvain Garel, a fait voter un amendement de fusion des 1000 amendements déposés par les Verts, afin d’empêcher que le débat ne s’éternise après que chacun eut exposé son point de vue. Les Verts, partie prenante de la majorité de gauche au conseil de Paris, considèrent ce texte comme "un piège que la droite tend à la majorité parisienne" et se sont opposés à ce projet "voulu par Hortefeux et Sarkozy". Le maire PS, Bertrand Delanoë, avait souhaité un débat "serein et honnête", estimant que "l’insécurité est à bien des égards une injustice sociale". Le préfet de police, Michel Gaudin, a souligné que l’Etat allait "consentir en faveur des Parisiens le plus gros investissement français en matière de vidéoprotection", l’Etat finançant environ 95% de l’investissement et la quasi totalité du fonctionnement. M. Gaudin a cité une étude de l’inspection générale de l’administration (sur 9 ans de statistiques) selon laquelle "dans les communes qui s’en sont dotées, la délinquance diminue presque deux fois plus vite que dans celles qui n’en ont pas". L’investissement est évalué "entre 80 et 100 M EUR" pour un partenariat public-privé, soit sur 15 ans une évaluation à "200-250 MEUR" (investissement et fonctionnement), selon M. Gaudin. La Ville participera modestement à hauteur de 5 M EUR (subvention d’investissement) à ce plan, alors que le budget annuel municipal des actions de prévention à Paris est de 200 M EUR.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Mer 25 Nov - 10:07

Une nouvelle loi contre la récidive des délinquants sexuels
>>>>>>>>
L'Assemblée donne son feu vert au projet de loi contre la récidive
24/11/2009-[17:21] - AFP

PARIS, 24 nov 2009 (AFP) - L’Assemblée nationale a voté mardi, par 325 voix contre 201, le projet de loi contre la récidive, examiné en urgence, qui sanctionne notamment les condamnés pour crimes sexuels qui refusent de suivre un traitement.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Jeu 26 Nov - 17:28

Sondages de l’Elysée : il n’y aura pas d’enquête
France Info - 12:33
Le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a annoncé qu’il n’y aurait pas de commission d’enquête parlementaire sur les sondages financés par l’Elysée. La requête portait sur le montant des dépenses,l’utilisation des sondages dans des médias jugés proches du pouvoir et l’intervention de spécialistes payés par la présidence de la République.

Il n’y aura pas de commission d’enquête sur les sondages payés par l’Elysée.
Bernard Accoyer a entériné cette décision juste après l’avis négatif émis par le bureau de l’Assemblée (organe exécutif, à majorité UMP). Le président de l’Assemblée a précisé que le bureau s’est prononcé “majoritairement” sur “l’irrecevabilité” de cette demande.
Depuis la semaine dernière, et un premier avis négatif émis par la commission des Lois (à majorité UMP également), le refus de cette commission d’enquête ne faisait plus aucun doute.
“L’UMP viole la constitution sur ordre de Nicolas Sarkozy,” a aussitôt accusé dans un communiqué le patron des députés PS Jean-Marc Ayrault.
La commission des Lois avait déclaré la demande “irrecevable” parce que “non constitutionnelle”, invoquant le principe de la séparation des pouvoirs ainsi que l’article 67 de la Constitution sur l’irresponsabilité pénale du président de la République durant son mandat. Un refus “purement politique et basé juridiquement sur rien”, avait dénoncé le PS.
Il n’y aura pas d’enquête parlementaire sur les sondages payés par l’Elysée. Le bureau de l’assemblée a jugé "irrecevable" la demande socialiste.

L’Elysée épinglé par la Cour des comptes

L’affaire des sondages avait été révélée le 15 juillet dernier par un rapport de la Cour des comptes.
Le budget sondages de l’Elysée s’est élevé à 3,281 millions d’euros en 2008, à 1,989 million en 2009 et il est estimé à 1,424 million pour 2010, dit un rapport du député socialiste Jean Launay sur les crédits de l’Elysée .
La Cour des comptes parle d’“ anomalies ” concernant la gestion des sondages. Elle a pointé notamment l’“ absence de mise en concurrence ” et “ le caractère exorbitant de la convention passée par l’Elysée avec certains prestataires au regard des règles de l’exécution de la dépense publique”. Elle s’est par ailleurs étonnée qu’“au moins 15 études diverses facturées en 2008, sur un échantillon de 35”, aient également été publiées dans la presse.

Outre le coût jugé important, elle estime que certains sondages pré-électoraux concernant l’UMP n’avaient pas à être financés sur fonds publics.

Lorsque Nicolas Sarkozy a été élu président de la République, c’est lui qui a souhaité que les dépenses de l’Elysée soient contrôlées par la Cour des comptes. Dans “un souci de transparence” avait –il dit à l’époque.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Jeu 26 Nov - 17:31

Comment l’Église irlandaise a couvert 30 ans d’abus sexuels...
France Info - 17:00
Le rapport d’enquête officiel a été remis aujourd’hui au ministre irlandais de la Justice. Il décrit la cécité et le mutisme de la hiérarchie catholique à Dublin face à plusieurs décennies d’abus sexuels sur des centaines d’enfants.
Le gouvernement irlandais présente ses excuses "sans réserve" pour les défaillances de l’Etat pendant cette sombre période...

Principales préoccupations du diocèse de Dublin, selon ce rapport de 700 pages : "garder le secret, éviter le scandale, protéger la réputation de l’Église et préserver ses biens". Quatre anciens archevêques surtout (dont un ancien cardinal) sont accusés de n’avoir pas "signalé à la Gardai (la police nationale irlandaise) qu’ils étaient au courant d’abus sexuels sur des enfants" commis à partir des années 60, et ce jusqu’au milieu des années 90 : plus de 30 ans d’impunité !
Des décennies d’abus sexuels sur mineurs couverts par l’Eglise irlandaise

Ce rapport : "un catalogue d’actes maléfiques..."

Car, il ne s’agit pas de quelques victimes isolées : la commission a mis au jour "le cas d’un prêtre qui a avoué avoir abusé sexuellement de plus de 100 enfants" et d’un autre qui a reconnu avoir abusé de mineurs en moyenne "une fois toutes les deux semaines pendant son ministère qui a duré plus de 25 ans".
46 prêtres au total auraient été couverts. Subissant au pire, à l’époque, une évaluation psychiatrique, avant d’être simplement mutés dans une autre paroisse !

Le ministre irlandais de la Justice Dermot Ahern a exprimé son sentiment de "répugnance et de colère", à la lecture des conclusions de cette enquête. Six mois seulement après un autre rapport qui avait horrifié le pays. C’était en mai. Les Irlandais apprenaient aussi des décennies d’abus sexuels, parfois "endémiques", à partir des années 30, dans les institutions pour enfants dirigées là encore par l’Église catholique !


La Croix papale à Dublin
©️ REUTERS/Cathal McNaughton
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 29 Nov - 13:47

dans la série des cibles prioritaires ...

Le gratin mondain se retrouve au Bal des Débutantes
vendredi 27 NOVEMBRE 2009, 18:15 Culture
24 jeunes filles, enfants de stars ou jeunes aristocrates, se retrouvent samedi soir au Crillon pour le grand Bal des Débutantes. Un évènement qui a vu le jour en 1957.

Le Bal des Débutantes, l’un des 10 grands événements mondains de l’année, tient son édition 2009 samedi soir. Les "debs" comme disent les initiés, ou 24 jeunes filles bien nées, se retrouvent pour une grande soirée sous le signe de la tradition. Un lieu : l’hôtel Crillon, place de la Concorde à Paris. Un maître de cérémonie : Stéphane Bern. Et un bal, qui s’ouvrira après le dessert avec la benjamine de la bande, sur une valse de Strauss.

Beaucoup de filles de stars ont reçu une invitation pour cette année, comme Francesca Eastwood (fille de Clint Eastwood) ou Johanna Piaton de Turckheim (fille de Charlotte de Turckheim). L’aristocratie européenne sera représentée par la présence de Lady Kitty Spencer, nièce de Lady Diana. La liste des invitées est complétée par des filles issues de grandes dynasties industrielles ou politiques. Au final, 12 nations seront représentées lors de cette grande soirée.


Le Bal des Débutantes est apparu en 1957, pour copier les grandes soirées données par l’aristocratie britannique. Disparu après 1968 car jugé trop désuet, il réapparaît en 1991, sous l’influence d’Ophélie Renouard. C’est elle qui s’occupe aujourd’hui de dresser la liste des invitées.

Pour faire partie des heureuses élues, il faut être une fille issue d’une famille célèbre, avoir entre 16 et 20 et ne pas passer sa vie en boîte de nuit. Avoir de la tenue est une condition sine qua non.
Et un engagement humanitaire est aussi le bienvenu. Depuis son retour, le Bal des Débutantes est en effet toujours organisé en faveur d’une association caritative, Enfants d'Asie pour cette année. (source AFP)
http://lebal.fr/

... mon royaume pour un lance-flammes ...
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  spike le Dim 29 Nov - 13:54


... mon royaume pour un lance-flammes ....

Very Happy
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Lun 30 Nov - 10:18

Interdiction des minarets en Suisse: satisfaction de Marine Le Pen
29/11/2009-[18:26] - AFP

PARIS, 29 nov 2009 (AFP) - La vice-présidente du FN, Marine Le Pen, s’est félicitée dimanche de la décision, par référendum, des Suisses d’interdire la construction de minarets dans leur pays, demandant aux "élites de cesser de nier les aspirations et craintes des peuples européens".

Les Suisses ont décidé dimanche par référendum à une très large majorité (57,5% des votants) d’interdire la construction de minarets. "A une très franche majorité, les Suisses viennent de faire mentir les sondages, en refusant massivement l’édification de minarets en Suisse", s’est réjouie Mme le Pen, dans un communiqué. Les sondages prédisaient durant la campagne un rejet de la proposition de la droite populiste par 53% des votants. La responsable frontiste a relevé qu’en "Suisse, comme en France, les +élites+ étaient pourtant massivement pour". "Ces +élites+ doivent cesser de nier les aspirations et les craintes des peuples européens qui, sans s’opposer à la liberté religieuse, rejettent les signes ostentatoires que veulent imposer des groupes politico-religieux musulmans, souvent à la limite de la provocation", a-t-elle poursuivi. "Au moment où Nicolas Sarkozy réduit, sur ces sujets, son action à un électoralisme cynique", elle a appelé "les Français qui n’ont pas la chance de pouvoir s’exprimer par référendum à le faire, massivement, lors des élections régionales de mars prochain".

avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Jeu 3 Déc - 10:05

Très chères maisons de retraite...
France Info - 06:05
Combien coûte une place en maison de retraite ? A l’occasion de notre journée spéciale sur la dépendance, gros plan sur le sujet qui inquiète tant les personnes âgées et leurs familles.

Un exemple avec un établissement au Perreux-sur-Marne, en région parisienne. La maison de retraite s’appelle "La Cascade". Elle accueille 70 résidents, la plupart d’entre eux très peu autonomes. Magali Atenou vient tous les jours ou presque voir sa maman âgée de 82 ans. Elle est entrée dans l’établissement il y a un an, en urgence, après un accident vasculaire cérébral. Sa fille est très contente de la prise en charge mais elle déplore le coût exorbitant. 2.800 euros à payer tous les mois. La retraite de son père y passe, mais elle n’est que de 1.800 euros. Ce sont les économies de ses parents qui paient la différence. Après il faudra vendre l’appartement familial.

Concrètement, comment font les gens pour payer ? La facture se décompose en trois parties, l’hébergement et la restauration qui sont à la charge du résident et de sa famille. Seuls les plus démunis peuvent bénéficier de l’aide sociale, mais le conseil général se rembourse sur la retraite de la personne âgée et, à son décès, sur ses biens.
Les frais en matière de dépendance sont partiellement remboursés par l’APA, l’allocation personnalisée à l’autonomie. Enfin les soins sont directement payés par la sécurité sociale.

En moyenne, le coût d’une maison de retraite représente 2.000 euros par mois pour les familles, alors que la retraite moyenne est de 1.200 euros. Un scandale pour Pascal Champvert le Président de l’Association des directeurs au service des personnes âgées.
Pascal Champvert, le président de l’AD-PA (directeurs d’établissements pourpersonnes âgées) dénonce le très mauvais remboursement des frais.

Mais dans l’avenir peu de choses vont changer. L’aide de l’Etat continuera d’être réservée aux plus démunis. Le gouvernement veut encourager les Français à s’assurer contre la dépendance, assurance privée ou assurance collective, contractée dans l’entreprise. A défaut ce sera encore et toujours la famille qui paiera.
avatar
ivo

Messages : 26727
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  Invité le Sam 5 Déc - 14:30

La petite-fille Le Pen se lance aux régionales

Le FN a officiellement lancé en politique Marion Maréchal-Le Pen, 19 ans, lors de l'inauguration de la campagne pour les élections régionales en Ile-de-France.
Après Marine, voici Marion. A 19 ans, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen sera numéro 2 sur la liste FN dans les Yvelines pour les régionales en Ile-de-France. «J’ai baigné dans la politique depuis que je suis toute petite. C’est pour moi une formidable opportunité de faire mes classes», a-t-elle expliqué hier, lors du lancement de la campagne régionale du FN.

Marion Maréchal-Le Pen est la fille de Yann, cadette des filles Le Pen, et de Samuel Maréchal, cadre du FN avant leur divorce. Elle est étudiante en deuxième année de droit et se dit «très proche» de sa tante Marine, vice-présidente du FN.

Marion Marechal-Le Pen; le 4 décembre à Paris, après sa conférence de presse. (AFP/ FRED DUFOUR)

Faut reconnaître qu'avec un nom pareil, elle ne pouvait pas échapper à son destin...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  niouze le Sam 5 Déc - 16:38

cache au debut j'ai même cru que c'etait son deuxieme prénom (m'étonne plus de rien avec eux !)

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  Lib le Sam 5 Déc - 16:42

ivo a écrit:
http://lebal.fr/

... mon royaume pour un lance-flammes ...

Une semaine avec les debs, je voudrais^^. Histoire de...

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

estrosi (maire de nice) un ministre bien sous tout rapport

Message  niouze le Sam 5 Déc - 19:55

pour le FN
petit florilege de ses prises de position


Le maire de Nice, Christian Estrosi, met en place d'un couvre-feu pour les moins de 13 ans dans sa ville. Habitué des thèmes sécuritaires, il est aussi connu pour ses effets d'annonce. Retour sur quelques unes de ses prises de position.
Sécurité, immigration... les thèmes de prédilection d'Estrosi


La sécurité

En mai 2009, il propose la création d'une unité spéciale de police consacrée aux établissements scolaires. Sur son site, il proclame fièremente être "le premier maire de France à avoir annoncé la mise en place de portiques de sécurité dans certains établissements scolaires de la ville de Nice".

Quelques jours plus tôt, il avait déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à créer une infraction réprimant la "participation à une bande violente" et les violences avec port de la cagoule. [ (de moi) et oui c'etait deja lui]

En juin 2008, après des actes de vandalisme dans une école de Nice, il fait planer la menace de supprimer les prestations sociales des parents : "Je veux mettre en oeuvre le contrat de responsabilité parentale prévu par la loi." Il affirme qu'il va soumettre, dès que possible, le contrat de responsabilité parentale. Si les familles "refusent de le signer ou ne le respectent pas, je ferai suspendre les allocations pour une mise à l'épreuve de six mois."

A peine élu, au printemps 2008, il avait ouvert en quelques semaines quatre nouveaux postes de police municipale. [on se croirait a orange]

L'immigration clandestine et le droit du sol

En déplacement aux Antilles alors qu'il est ministre de l'Outremer, Christian Estrosi réaffirme quela lutte contre l'immigration non choisie, et celle contre le travail au noir, sont prioritaires pour le gouvernement. Il annonce qu'il va oeuvrer dès son retour à Paris "pour mettre à disposition de nos forces de nouveaux moyens modernes de détection", deux nouveaux radars terrestres, ainsi qu'une lunette infrarouge pour un hélicoptère.
"Nous pourrions prendre une décision exceptionnelle qui fasse que tout enfant né de parents en situation irrégulière ne puisse plus réclamer son appartenance à la nationalité française"

La propreté

Après son élection à la mairie de Nice, une de ses premières initiatives est de lancer une Force rapide action propreté (FRAP), opérationnelle vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, avec pour mission d'effacer le plus rapidement possible, en deux heures au maximum, toutes les souillures de la cité.

Sur l'UMP

Au printemps dernier, il s'en prend au secrétaire général de l'UMP, Patrick Devedjian : "avec Nicolas Sarkozy, chacun jouait la bonne partition. Le violoncelliste n'était pas en désaccord avec le pianiste. Aujourd'hui, cet orchestre a disparu, car il n'y a plus de chef d'orchestre!" Patrick Devedjian a "commis beaucoup de maladresses, il n'a pas su créer de synergies entre les différents acteurs de notre mouvement."

En décembre 2008, il humilie Rama Yade qui vient de refuser de se présenter aux élections européennes malgré l'insistance du chef de l'Etat. "Elle n'existe que parce que Nicolas Sarkozy l'a fabriquée".

Un mois plus tôt, il juge que le président du groupe UMP, Jean-François Copé, n'est "pas à la hauteur".

Sur Chirac et Sarkozy

"Chirac a tendance à achever ceux qui sont tombés à terre, Nicolas les relève."

La Nouvelle Calédonie

Après le déplacement du ministre de l'Outremer sur le "caillou" en octobre 2007, dans un contexte social agité, le haut commissaire en Nouvelle-Calédonie, Michel Mathieu, est jugé trop "passif" et "absent du terrain" . Ce dernier demande au président de la République d'être relevé de ses fonctions. De son côté, le FLNKS accuse Christian Estrosi "d'avoir ouvert une crise politique".

La peine de mort

En 1991, en réaction au meurtre de deux fillettes près de Perpignan par un pédophile récidiviste, Christian Estrosi dépose à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à rétablir la peine de mort.
[toujours dasn ses projet????]

Le Pacs

Au moment du débat sur le Pacs en 1998, il accuse la majorité d'avoir été "mise au pas, sous les ordres des lobbies."
Il change néanmoins d'attitude dix plus tard. "Entre les deux tours des élections municipales, Christian Estrosi a réuni l'ensemble des associations gays et a regretté publiquement d'avoir voté contre le Pacs à l'Assemblée nationale. Nous avons été sensibles à son discours. Il s'est ensuite engagé à célébrer le Pacs en mairie", raconte un responsable de l'Association gay et lesbienne de la région

Sur Napoléon III

"C'est un chef d'Etat qui a conservé jusqu'à ce jour une connotation négative dans l'inconscient collectif des Français. En particulier, du fait que Victor Hugo, grand poète et écrivain, n'a cessé d'assouvir sa haine contre lui. Sans doute, aurait-il été appelé à être un de ses ministres, qu'il l'aurait encensé comme il l'a démoli !" déclare-t-il au Figaro Magazine en décembre 2007.

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5052
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  Invité le Sam 5 Déc - 20:07

Oh, concernant Estrosi c'est pas tout. Dans sa ville, ce n'est pas pour rien qu'il est surnommé "Escrosi" (affaire des courts de tennis), il a un certain nombre de casseroles au cul. On se demande bien pourquoi il est en liberté.
Et il a fait partie des 6 députés (tous des Alpes-Maritimes) qui avaient voté contre le RMI. Joli CV. S'il n'est pas au FN, c'est juste une question d'opportunisme. Bref, une des plus belles ordures de la vie politique française, et pourtant il y a de la concurrence...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: vite, je vais vomir ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum