Derniers sujets
» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Aujourd'hui à 10:29

» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

maroc

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Dim 19 Juin - 21:59

Des milliers de manifestants à Casablanca pour des réformes
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/06/19/des-milliers-de-manifestants-a-casablanca-pour-des-reformes_1538061_3212.html
Une manifestation évaluée de plusieurs milliers de personnes a dénoncé dimanche 19 juin à Casablanca le projet de réforme constitutionnelle présenté vendredi par le roi Mohammed VI. Les manifestants avaient répondu à l'appel du Mouvement du 20 février qui exige des réformes politiques et l'avènement d'une véritable monarchie parlementaire au Maroc.

"Nous ne lâcherons pas prise", a assuré Ahmed Mediany, l'un des membres de la section locale du Mouvement, en commentant les réformes annoncées par le roi qui prévoient notamment un rôle accru pour le premier ministre. "Ce projet de réforme est insuffisant car il ne permet pas au Maroc de passer de la monarchie absolue à la monarchie parlementaire", a-t-il ajouté.

Le roi a annoncé vendredi que les amendements à la Loi fondamentale seraient présentés aux marocains lors d'un référendum prévu le 1er juillet. Beaucoup d'islamistes du Mouvement islamiste Justice et bienfaisance, l'un des plus importants au Maroc, ont manifesté aux côtés des jeunes du 20 février. "Non à l'injustice", "Nous voulons une vraie démocratie", "constitution dégage", criaient les manifestants.

Des centaines de personnes favorables au projet de constitution, brandissant des drapeaux et des portraits du roi Mohammed VI, ont tenté d'empêcher les manifestants mais ces derniers ont changé de quartier pour éviter l'affrontement. A Rabat, des dizaines de manifestants du Mouvement se sont trouvés face à d'autres manifestants favorables au projet du roi dans le quartier populaire de Takadoum.


Maroc: des partisans du régime attaquent des manifestants à Rabat
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/social/20110619.FAP9857/maroc-des-partisans-du-regime-attaquent-des-manifestants-a-rabat.html
RABAT, Maroc (AP) — Des partisans du régime marocain ont attaqué des manifestants du Mouvement du 20-Février qui protestaient dimanche à Rabat contre le projet de réforme constitutionnelle dévoilé l'avant-veille par le roi Mohammed VI.

Mohammed VI a présenté vendredi soir des réformes constitutionnelles censées renforcer la démocratie et réduire certains de ses pouvoirs mais le Mouvement du 20-Février juge ces changements trop limités et a décidé de continuer à manifester chaque semaine. Un référendum constitutionnel est prévu pour le 1er juillet.

Un photographe de l'Associated Press a assisté aux accrochages. Des centaines de jeunes hommes montés sur des camions et accompagnés de musiciens se sont retrouvés dans le quartier populaire de Taqqadum en brandissant le drapeau marocain et le portrait du roi une heure avant le début de la manifestation du Mouvement du 20-Février.

Lorsque les manifestants sont arrivés, ils leur ont jeté des pierres et des oeufs. Ils ont été rejoints par des jeunes du quartier dont certains ont lancé des bouteilles de verre sur les voitures présumés d'activistes. Des centaines de jeunes gens ont poursuivi un militant tout seul dans les ruelles en scandant "le peuple dit 'oui' à la Constitution".

Dans certains cas, des policiers peu nombreux ont tenté de protéger les manifestants jusqu'à l'arrivée d'un fourgon de la police qui a permis l'évacuation d'un groupe, mais les attaques ont continué après.

Des activistes ont fait état de démonstrations de soutien au roi similaires dans d'autres villes du Maroc.

Le roi avait lancé des consultations en février après des manifestations inspirées du printemps arabe en Tunisie, en Egypte et dans d'autres pays du monde arabo-musulman. Si nombre de Marocains sont insatisfaits du gouvernement et de la situation économique, Mohammed VI reste populaire et l'annonce des réformes destinées à instaurer une monarchie constitutionnelle a été généralement bien accueillie. AP
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Lun 20 Juin - 19:58

Maroc : "La nouvelle Constitution ne répond pas à nos exigences"
http://www.humanite.fr/20_06_2011-maroc-la-nouvelle-constitution-ne-r%C3%A9pond-pas-%C3%A0-nos-exigences-474650
Face à la contestation populaire, Mohammed VI a présenté vendredi aux Marocains une réforme de la Constitution. Celle-ci renforce le rôle du Premier ministre, sans réellement limiter les pouvoirs du monarche.

Insuffisant, pour le Mouvement du 20 février. Le collectif, qui réunit environ 30 000 adhérents sur Facebook, a appelé à manifester dimanche pour protester contre les "réformettes" du roi. Des milliers de Marocains ont répondu à son appel. Mais les jeunes du "20 février" ne comptent pas en rester là. C'est ce qu'explique Ahmed Mediany, étudiant casablancais, membre du mouvement :

« Nous sommes déçus. Cette réforme ne répond pas à nos exigences de séparation des pouvoirs. La nouvelle Constitution présente quelques nouveautés, mais politiquement, il n’y a pas de grands changements. L’article 19, par exemple, qui établit les pouvoirs religieux et civils du roi, n’est pas tellement modifié : de "représentant suprême de la nation", il devient "chef de l’Etat" et "commandeur des croyants". Le Premier ministre n’est plus nommé par le roi. Mais pour toutes les décisions qu’il prend, il doit se tourner vers lui, et c’est le roi qui a toujours le dernier mot. Il y a quelques avancées en matière d’égalité entre les hommes et les femmes. Mais le texte laisse beaucoup de marge de manœuvre quant à l’application...

Les partis politiques, eux, sont satisfaits de cette Constitution : ils disent toujours oui à ce que dit le roi. C’est pourtant leur devoir d’informer le peuple marocain sur cette Constitution avant le référendum où elle sera votée (dans quinze jours, ndlr).

Les revendications du Mouvement du 20 février ne portent pas seulement sur la Constitution. Notre bataille porte sur la séparation des pouvoirs, mais aussi sur de vrais changements en matière de chômage, de santé, ou de corruption. Nous allons continuer à manifester, à débattre et à informer pour obtenir ces changements. Les Marocains ont le droit à la démocratie, à l’égalité, mais aussi de vivre dans un climat qui assure la liberté. Le printemps arabe nous a donné beaucoup d'espoirs, il ne faut pas que l'on s'arrête là. »

Maroc: Un syndicat appelle au boycott du référendum
http://www.20minutes.fr/ledirect/744579/maroc-syndicat-appelle-boycott-referendum
La Confédération démocratique du travail (CDT), l'un des principaux syndicats marocains, a lancé ce lundi un appel au boycott du référendum constitutionnel promis la semaine dernière par le roi Mohammed VI. Le souverain a annoncé vendredi la tenue, le 1er juillet, d'une telle consultation sur le transfert d'une partie de ses pouvoirs au Parlement et au gouvernement.

Le projet lui laisse toutefois la responsabilité de la sécurité et le commandement des forces armées, ainsi que ses prérogatives religieuses, alors que ses opposants l'exhortaient à déléguer tous ses pouvoirs exécutifs à des instances élues. «Le projet de Constitution renforce ce qui a toujours eu cours par le passé et ne répond pas à ce qui a été promis», a jugé Noubir Amaoui, secrétaire général de la CDT. Trois autres petits partis politiques de gauche et le Mouvement du 20-Février, qui regroupe les jeunes contestataires inspirés du "printemps arabe", avaient déjà appelé au boycott de la consultation.

«Ce que nous voulons, c'est une démocratie au sens large et une totale transparence, dont personne ne serait exclu. Qui plus est, la copie définitive (du projet de réforme constitutionnelle) ne correspond pas à celle qui nous a été remise. Certains articles ont été modifiés sans que nous ayons été consultés», a poursuivi Noubir Amaoui. Le syndicaliste juge en outre le délai trop court pour que les Marocains comprennent les conséquences de la réforme. «Ils utilisent encore la vieille tactique de la surprise (...) Certaines personnes semblent ne pas comprendre les changements qui ont lieu autour d'eux», a-t-il ajouté.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Mar 21 Juin - 19:54

Maroc/ constitution: le pouvoir sûr du "oui" au référendum
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i3zRBHZtcMRSNNaoAc2IlSdnZMCw?docId=CNG.35d564ea0bac0c622361bb385811152c.2a1
RABAT — Le pouvoir marocain s'est dit sûr de faire approuver le référendum sur une constitution plus démocratique le 1er juillet, mardi au début d'une brève campagne électorale qui permet à tous les partis, d'ailleurs généralement favorables à la réforme, de s'exprimer.
"Nous sommes tellement confiants dans l'appui de la majorité de la population au projet de constitution, (que) ce ne sont pas quelques voix dissonantes qui nous déstabiliseront", a déclaré à l'AFP Khaled Naciri, porte-parole du gouvernement.
Le roi Mohammed VI a proposé vendredi soir une réforme de la constitution qui renforce notamment les pouvoirs du Premier ministre issu du parti vainqueur des élections, mais qui conserve au souverain de larges prérogatives politiques et religieuses.
Toutes les formations politiques du Maroc pourront s'exprimer librement dans les médias publics, a souligné M. Naciri, ministre de la Communication, au premier jour de la campagne.
"Je confirme que tous ceux qui participent au référendum, y compris ceux qui y sont hostiles, pourront s'exprimer librement et nous n'avons pas de problème à ce niveau", a indiqué à l'AFP Khalid Naciri.
Mais les contestataires du Mouvement du 20 février, qui ont mobilisé plusieurs milliers de manifestants ce week-end dans les grandes villes du Maroc, dénoncent le projet de réforme comme insuffisant en matière de démocratie, de limitation des pouvoirs du monarque et de lutte contre la corruption.
"Je pense que la nouvelle constitution sera adoptée le 1er juillet (bien 1er juillet), ce qui nous permettra de rester les premiers de la classe" comme le Maroc l'était déjà avant les révolutions arabes en Tunisie et en Egypte, a également déclaré mardi à l'AFP Ahmed Réda Chami, ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies.
La constitution donnera plus de stabilité au pays et permettra au Maroc de "prendre à son profit des investissements" allant vers d'autres pays arabes, a-t-il déclaré en marge du Salon de l'Aéronautique du Bourget, près de Paris.
M. Réda Chami a encore estimé que les manifestations allaient se réduire au Maroc parce que la future constitution est "très positive" et que "ces dernières semaines la majorité de la population s'est vraiment fatiguée des protestations".
La plupart des partis politiques marocains ont déjà appelé à approuver le projet de réforme.
Le Parti islamiste Justice et développement (PJD, opposition parlementaire), l'Union socialiste des forces populaires (USFP, coalition gouvernementale) et l'Istiqlal (le parti du Premier ministre) sont pour le "oui". Tout comme le Parti du progrès et du socialisme (PPS, coalition gouvernementale) et le Parti authenticité et modernité, proche du roi, également.
D'autres formations ont toutefois appelé à "boycotter" la consultation pour protester contre le contenu du projet de réforme qui ne remet pas en cause, selon eux, "la prééminence de la monarchie". C'est le cas, à l'extrême gauche du Parti socialiste unifié (PSU, opposition parlementaire représentée par trois députés au parlement marocain), du Parti de l'avant-garde démocratique et socialiste (PADS) et la Voie démocratique, tous deux non représentés au parlement).
Le Mouvement de jeunes du 20 février devait encore faire savoir sa position formelle.
Dans ce projet, le souverain conserve toutes ses prérogatives de chef de l'Etat et de Commandeur des croyants, l'autorité ultime en matière religieuse. Il préside le conseil des ministres et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Il reste le chef de l'armée et préside un "Conseil supérieur de sécurité", nouvellement créé.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  spike le Sam 2 Juil - 19:13



Nouvelle constitution au Maroc : le «oui» plébiscité
Le référendum obtient près de 100% de votes favorables, annonce le ministère de l'Intérieur. Les opposants dénoncent le scrutin.

Les Marocains ont voté vendredi à une écrasante majorité pour le «oui» au référendum sur le projet de révision constitutionnelle, selon les résultats quasi définitifs communiqués dans la nuit par le ministère de l’Intérieur.

Plus de 98% des électeurs ont voté favorablement dans 94% des bureaux de vote, a déclaré le ministre de l’Intérieur marocain Taib Cherkaoui. Ce dernier a également indiqué que le taux de participation a atteint 72,65% dans les 94% des bureaux de vote où le dépouillement a eu lieu.

_________________________________________________

Analyse Une nouvelle constitution en trompe l'oeil

_________________________________________________

Ce référendum, le premier du règne du roi Mohammed VI qui a accédé au pouvoir en 1999, renforce les pouvoirs du Premier ministre et du parlement tout en préservant le prééminence politique et religieuse du monarque. L’issue positive de scrutin était considérée par les observateurs comme «acquise».

Ouvert à plus de 13 millions de Marocains, le scrutin s’est déroulé jusqu’à vendredi soir dans les 40.000 bureaux mis en place, y compris au Sahara occidental.

Taib Cherkaoui, a jugé que «le référendum s’est déroulé dans un climat serein qui a montré le degré d’interaction entre le peuple et le contenu du projet de constitution». «Les jeunes de moins de 35 ans représentent 30% des votants», a-t-il ajouté.

Le Mouvement des jeunes contestataires du 20 février, qui revendique plus de 62.000 membres et qui avait appelé au boycott, a contesté ce résultat. «C’est un référendum illégal car il a été marqué par des violations massives du principe démocratique. Les autorités ont profité des conditions sociales des gens et les ont forcés à aller voter pour le «oui»», a déclaré Najib Chaouki, un membre du Mouvement du 20 février. «Le Mouvement va manifester pacifiquement dimanche pour protester contre ce résultat ridicule», a-t-il ajouté.

Les opérations de vote se sont tenues sous la surveillance de 136 observateurs marocains appartenant à la société civile et placés sous la supervision du Conseil national des droits de l’homme (CNDH, officiel), a indiqué un responsable du ministère de la communication.

A Paris, des centaines de Marocains votaient au consulat, les bureaux de vote étant ouverts jusqu’à dimanche soir à l’étranger. «Quand il y a un changement qui tient la route, la moindre des choses c’est de prendre la peine de voter», a estimé Mounir, 26 ans, consultant dans une banque.

Les médias publics, la majorité des journaux, les principaux partis politiques, les grands syndicats et les mosquées du royaume ont invité à voter «oui» lors d’une courte campagne de 10 jours. Le projet de Constitution vise à «consolider les piliers d’une monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire et sociale», avait déclaré Mohammed VI dans un discours adressé à la nation le 17 juin.

Le Premier ministre, issu du parti vainqueur aux élections, aura la possibilité de dissoudre la chambre des représentants, ce qui était du seul attribut du roi avant le projet de réformes, prévoit notamment le texte.

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/monde/01012346759-nouvelle-constitution-au-maroc-le-oui-plebiscite
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Jeu 9 Fév - 19:57

Maroc
fr info
Chaque semaine plusieurs centaines de jeunes diplômés chômeurs manifestent dans le centre de Rabat. Souvent peu qualifiés ces jeunes pâtissent de la dégradation du système éducatif marocain.

31% des jeunes de moins de 34 ans sont sans emploi. Il y a deux semaines, un jeune chômeur de 27 ans s'est immolé par le feu. Le chômage des jeunes est le défi du nouveau gouvernement
.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Ven 16 Mar - 9:10

Maroc : appel à modifier la loi après le suicide d'une adolescente violée
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/03/15/005-maroc-viol-mariage.shtml

Hamida, la soeur d'Amina Al-Filali, montre un portrait d'elle lors d'un sit-in à Larache © AFP/ABDELHAK SENNA

La ministre marocaine de la Solidarité, de la Femme et de la Famille a demandé jeudi une révision de la loi permettant le mariage d'un violeur avec sa victime, à la suite du suicide d'une adolescente de 16 ans contrainte d'épouser son agresseur.

La politicienne a lancé cet appel alors que 300 personnes participaient à un sit-in, à l'appel de la Ligue démocratique pour les droits de la femme, devant le tribunal de la localité qui a officialisé le mariage. Les funérailles d'Amina Al-Filali, qui s'est tuée la semaine dernière en absorbant de la mort aux rats, ont eu lieu à Larache, dans le nord du pays.

Sur la chaîne de télévision publique 2M, la ministre Bassima Hakkaoui, seule femme du gouvernement islamiste, a admis « un vrai problème » et a proposé un « débat pour réformer la loi ».

Nouzha Skalli, qui était responsable du même portefeuille dans le gouvernement précédent, s'est dite choquée par cette affaire qu'elle a qualifiée de « cri de la société ». Fait rare, la quasi-totalité du bulletin de nouvelles du midi y était consacrée.

« La loi considère la mineure violée comme une criminelle, bien qu'elle soit victime de la violence », a déclaré Mme Skalli, déplorant « l'absence de protection en faveur des mineurs ». « Il faut réformer le Code pénal afin de l'adapter à la nouvelle Constitution [adoptée par référendum en juillet] qui interdit la violence contre les femmes et assure l'égalité des sexes », a-t-elle poursuivi.

La tragédie a provoqué une vaste mobilisation dans les médias et sur les réseaux sociaux. Une pétition en ligne pour l'abrogation de « l'article criminel » a recueilli des centaines de signatures en quelques heures.

« Au-delà de l'aspect législatif, c'est une affaire de moeurs, de perception de la femme-objet qui perdure, du manque d'éducation à proprement parler et d'éducation sexuelle notamment », fait valoir le journal marocain francophone L'économiste.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  spike le Ven 16 Mar - 14:19



La ministre marocaine de la Solidarité, de la Femme et de la Famille a demandé jeudi une révision de la loi permettant le mariage d'un violeur avec sa victime, à la suite du suicide d'une adolescente de 16 ans contrainte d'épouser son agresseur.

A gerber!!
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Dim 18 Mar - 9:14

Les Marocaines dans la rue contre le viol
http://www.liberation.fr/monde/01012396659-les-marocaines-dans-la-rue-contre-le-viol
Une semaine après le suicide d'une adolescente contrainte d'épouser son violeur, un sit-in s'est tenu ce samedi à Rabat pour réclamer la réforme d'une loi discriminatoire envers les femmes.

Une semaine jour pour jour après le suicide d'une adolescente contrainte d'épouser son violeur, plusieurs associations féminines marocaines ont organisé samedi un sit-in devant le parlement pour réclamer la réforme d'une loi discriminatoire envers les femmes.

"Nous sommes des Amina", "Halte aux violences contre les femmes", "Abrogez la loi" scandaient les militantes et sympathisantes de ces associations des droits de la femme, rassemblées à l'appel de Woman-Shoufouch, un groupe et réseau social anti-harcèlement.

Les femmes, au nombre de deux cents au début du rassemblement, brandissaient des banderoles réclamant l'abrogation ou la refonte d'un article du code pénal qui punit le violeur d'emprisonnement si la victime est mineure, sauf en cas de mariage. En cas de mariage, consenti par les parents de la fille violée, l'agresseur n'est plus poursuivi par la justice.

Electrochoc

"Amina martyre", "La loi m'a tuer", "Mettons fin au mariage des mineures", pouvait-on lire sur les pancartes tenues par des militantes de plusieurs associations féminines, rassemblées sous la houlette de la Fédération de la ligue démocratique des droits des femmes.

"Amina et les autres, victimes de l'article 475 du code pénal", lisait-on sur une banderole d'Anaruz, mot berbère qui signifie espoir. Anaruz est un mouvement d'écoute des victimes d'agressions sexuelles qui travaille en coordination avec l'Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM).

"En 2008, le gouvernement avait déposé un projet, qui est resté lettre morte, pour réclamer la refonte du code pénal en vue de mettre fin à la discrimination et à la violence", a indiqué à l'AFP Houda Bouzil, présidente du bureau de Rabat de l'ADFM.

Le suicide le 10 mars d'Amina Al Filali, 16 ans, contrainte d'épouser l'homme qui l'avait violée, a fait l'effet d'un électrochoc au Maroc où se sont multipliés les appels à la réforme d'une loi qui bénéficie le plus souvent davantage au violeur qu'à sa victime.

"Je ne voulais pas aller avec eux chez le juge pour les marier. Mais ma femme m'y a obligé. Elle m'a dit qu'il fallait le faire pour que les gens arrêtent de se moquer de nous, pour faire taire la honte", a déclaré il y a quelques jours à l'AFP le père de la victime, Lahcen Al Filali, présent à un premier sit-in dans la localité de Larach, près de Tanger (nord) d'où la famille est originaire.

Nouvelle Constitution

"Est-ce qu'on peut imaginer qu'un homme qui force une fille à le suivre avec un couteau et qui la viole peut ensuite vouloir l'épouser?", a-t-il demandé.

Cette affaire est révélatrice des contradictions d'une société à la fois traditionnaliste et aspirant à la modernité, comme en atteste la nouvelle Constitution adoptée en juillet, qui prévoit l'égalité des sexes et bannit "toute discrimination".

Ce drame continue de susciter diverses réactions dans le pays, y compris au sein du gouvernement qui a promis un réexamen de la loi.

"C'est la loi, une règle sociale absurde, grotesque, que celle qui veut remédier à un mal, le viol, par un autre encore plus répugnant, les épousailles avec le violeur (...) Qui punissons-nous au final, la victime ou son bourreau?", écrit le journal Al Sabah (Le matin, indépendant) dans un long éditorial.

Un article du code de la famille prévoit que la décision du juge autorisant le mariage d'un mineur – comme cela a été le cas dans cette affaire – n'est susceptible d'aucun recours.

L'époux de l'adolescente a été entendu par la police, après le suicide de sa femme qui a absorbé de la mort aux rats, et laissé en liberté.

.......
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Dim 27 Mai - 20:01

Manifestation monstre à Casablanca pour dénoncer la situation sociale au Maroc
fr info
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Casablanca pour réclamer "une amélioration de la situation sociale". Une mobilisation inédite contre le gouvernement dirigé depuis janvier par un islamiste.

Ahmed Médiany est journaliste, il couvrait la manifestation pour le site Internet marocain "goud.ma"

Il s'agit de la plus importante manifestation hostile au gouvernement islamiste dirigé depuis janvier dernier par Abdelilah Benkirane. "Il y a plus de 50.000 personnes qui manifestent pour appeler le gouvernement à ouvrir un dialogue véritable face à la tension sociale de notre pays", indique un député de l'Union socialiste des forces populaires (USFP, opposition parlementaire) présent à la manifestation. Un responsable de la police a estimé pour sa part, que le nombre de manifestants était "entre 15 et 20.000". "Mais ils sont dispersés dans plusieurs artères de Casablanca" a-t-il ajouté.

Au Maroc, près de 30% des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont au chômage, selon un rapport de la Banque mondiale (BM) rendu public le 14 mai à Rabat. Une situation sociale tendue exacerbée par la sécheresse et une baisse vertigineuse des recettes du tourisme : plus de 17% en janvier 2012 selon les derniers chiffres officiels.
commentaire
Le probléme du tourisme au Maroc n'est pas une question de taux de fréquentations mais les salaires ridicules versés aux salariés de l'Hotelerie: Esclaves ou serviteurs de nos touristes Europeens ?, on peut se poser la question à qui va tout cet argent ?
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Lun 28 Mai - 9:51

Maroc: manifestation monstre contre le gouvernement
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/maroc-manifestation-de-grande-ampleur-contre-le-gouvernement_1119389.html

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Casablanca ce dimanche.
AFP Photo

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Casablanca pour protester contre le gouvernement et réclamer une amélioration de la situation sociale.
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche à Casablanca, la plus grande ville du Maroc où les tensions sociales sont exacerbées par la sécheresse et par un chômage en hausse.
Cette manifestation qui a surpris par son ampleur est la plus importante contre le gouvernement dirigé depuis janvier dernier par un islamiste, Abdelilah Benkirane. Les élections de novembre 2011 avaient été marquées par une nette victoire de sa formation, le Parti justice et développement (PJD).

30% des jeunes au chômage

Elle a été organisée à l'appel de la Confédération démocratique du Travail et la Fédération démocratique du Travail, deux syndicats proches de l'Union socialiste des forces populaires (USFP, opposition parlementaire)
Depuis plusieurs jours, alors que le chômage ne cesse d'augmenter, les responsables syndicaux lançaient au gouvernement des appels au dialogue à propos de la hausse des salaires et de l'amélioration des conditions sociales des salariés.
Près de 30% des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont au chômage, selon un rapport de la Banque mondiale (BM) rendu public le 14 mai à Rabat. Sur les 32 millions d'habitants que compte le Maroc dont près de 11 millions sont âgés de 15 à 35 ans.

"Un message clair au gouvernement Benkirane"

"Il y a plus de 50.000 personnes qui manifestent pour appeler le gouvernement à ouvrir un dialogue véritable face à la tension sociale de notre pays", a indiqué à l'AFP Hassan Tariq, un député UFSP présent à la manifestation. "Il y a un message d'unité syndicale et un message clair au gouvernement Benkirane pour qu'il clarifie sa stratégie gouvernementale", a-t-il dit.
"Nous voulons aussi que la loi sur le droit de grève, qui sera prochainement adoptée, soit libérale et non répressive", a précisé pour sa part un autre membre dirigeant de l'USFP, joint par téléphone.
Un responsable de la police a estimé pour sa part, dans une déclaration à l'AFP, que le nombre de manifestants était "entre 15 et 20.000. "Mais ils sont dispersés dans plusieurs artères de Casablanca" a-t-il ajouté.

Des milliers de manifestants

Du rond-point de Dakar à celui de Mers Sultan, au coeur de la capitale économique, des milliers de manifestants ont sillonné les grandes artères de la plus grande ville du Maroc, en scandant des slogans hostiles au gouvernement. "Benkirane et Fouad Ali El Himma (ndlr, un très proche conseiller du roi Mohammed VI), deux faces d'une même monnaie", ont notamment crié les contestataires sous la surveillance discrète des forces de l'ordre.
Les autres problèmes auxquels fait face le gouvernement islamiste sont la sécheresse et une baisse vertigineuse des recettes du tourisme: plus de 17% en janvier 2012 selon les derniers chiffres officiels. Le tourisme est la principale source de devises du royaume avec les transferts d'argent des Marocains établis à l'étranger et les ventes de phosphates.
Des centaines de jeunes du Mouvement du 20 février, né dans le tumulte du Printemps arabe et appelant à des réformes profondes de la monarchie, ont également participé à cette manifestation, où les islamistes étaient quasiment absents. "Le gouvernement Benkirane doit clarifier son programme et ne pas se contenter de déclarations. On ne connaît pas la stratégie de ce gouvernement. Il doit ouvrir un dialogue véritable et clair avec les syndicats", a déclaré un syndicaliste devant plusieurs manifestants.

11 commentaires.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Jeu 4 Oct - 10:58

L'avortement au large scandalise les islamistes
http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/L-avortement-au-large-scandalise-les-islamistes-13947100
Une ONG basée aux Pays-Bas propose aux femmes marocaines des interruptions de grossesse pratiquées dans les eaux internationales.


L'ONG accoste dans un pays musulman pour la première fois. (photo: dr)

Un navire pas comme les autres est attendu dès jeudi à Smir, non loin de Tanger, sur la côte méditerranéenne du Maroc. Son affréteur est une ONG néerlandaise qui y pratique des avortements – un acte médical illégal au Maroc. Women on Waves fournit des interruptions de grossesse médicamenteuses (sans opération) jusqu’à 6,5 semaines, en vertu du droit néerlandais. Pour ce faire, le bateau part naviguer dans les eaux internationales, avant de revenir.

Du côté de l’Association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin, la démarche des féministes néerlandaises suscite un certain embarras. «C’est provocateur et ça n’est pas dans l’intérêt de la femme», a déclaré son président, Chafik Chraïbi. L’affaire a suscité la colère des médias locaux, incitant le gouvernement, dirigé par les islamistes modérés, à réagir. Ainsi le Ministère de la santé a-t-il sommé mercredi les «autorités concernées» d’empêcher l’association de proposer ses services. Des avortements seraient pratiqués clandestinement par environ 600 à 800 femmes par jour au Maroc, d’après Women on Waves. Elles estiment à 78 le nombre de femmes qui meurent chaque année dans le royaume des suites de ces interventions.

Les militantes, qui espèrent rester une semaine entière à Smir, ont mené ces dernières années des actions similaires au large de l’Irlande, de la Pologne, du Portugal et de l’Espagne. Elles y ont provoqué à chaque fois la mobilisation de groupes opposés à l’avortement.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Ven 5 Oct - 9:08

Maroc: Le gouvernement interdit au «navire de l'avortement» d'accoster
http://www.20minutes.fr/ledirect/1016321/maroc-gouvernement-interdit-navire-avortement-accoster
Le Maroc a interdit ce jeudi l'accès du port de Smir, dans le nord du pays, à un navire transportant des membres d'une ONG néerlandaise faisant campagne pour des avortements médicamenteux.

L'organisation Women on Waves (femmes sur la vague), dont le navire éponyme a déja fait escale dans trois pays de tradition fortement catholique - l'Espagne, le Portugal et l'Irlande - tente pour la première fois d'entrer dans un pays musulman. «Le port est totalement bloqué par des bâtiments de guerre et personne ne peut y pénétrer. Il y a beaucoup de police ici», a déclaré Marlies Schellekens, un médecin de l'ONG ayant pu débarquer. «Nous avons ouvert un numéro d'urgence afin que les femmes puissent nous appeler pour obtenir des informations sur la pilule abortive», a-t-elle ajouté.

Des avortements dans les eaux internationales

L'organisation s'est déplacée au Maroc à l'invitation du Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI), une association marocaine. Women on Waves veut sensibiliser les femmes sur l'avortement médicamenteux. Elle se dit prête à pratiquer des avortements à bord du navire, dans les eaux internationales.

Comme dans tous les autres pays musulmans, l'avortment est illégal au Maroc et puni d'une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de prison. Mais des centaines d'avortements clandestins ont lieu chaque jour dans des cliniques. «De 600 à 800 avortements sont pratiqués quotidiennement, mais environ 250 seulement sont faits par des médecins. Ceux-ci sont plus sûrs, alors que les autres entraînent des risques», souligne Marlies Schellekens.

Chaque année, des centaines de mères célibataires sont contraintes d'abandonner leur bébé ou de le confier à l'adoption en raison du traumatisme causé par un avortement et une grossesse avant mariage. L'Association marocaine de lutte contre l'avortement clandestin estimait en juin que la législation marocaine sur l'avortement était déconnectée des réalités sociales du pays et que le nombre d'avortements dangereux rendait impérieuse la nécessité d'une évolution de la loi. Le ministre marocain de l'Intérieur, Mohand Laenser, avait fait savoir que le navire ne serait pas autorisé. «Les organisateurs ne nous ont jamais contacté pour demander la permission de se rendre au Maroc. En plus, nous n'allons pas les laisser entrer», avait-il déclaré mercredi.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Jeu 25 Oct - 9:28

PRATIQUE DES TECHNIQUES DE TORTURE : L'ONU coince le Maroc
http://www.lexpressiondz.com/actualite/162608-l-onu-coince-le-maroc.html
Dans un document présenté au Conseil de sécurité le rapporteur spécial de l'ONU (sur la torture) a confirmé l'utilisation de techniques de torture sur son propre sol et contre les opposants qui défendent la cause sahraouie.

Il ne fait pas bon vivre au Maroc lorsque l'on est opposant et que, de surcroît, l'on défende le droit du peuple sahraoui à s'exprimer librement quant à son destin.
«Chaque fois qu'il est question de sécurité nationale, il y a une tendance à utiliser la torture dans les interrogatoires. Il est difficile de dire si c'est très répandu ou si c'est systématique, mais cela arrive assez souvent pour que le gouvernement marocain ne puisse l'ignorer», a déclaré le 23 octobre à la presse le rapporteur spécial de l'ONU sur la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, pour la justice et les droits de l'homme. «Il y a de nombreuses preuves d'une utilisation excessive de la force», a souligné Juan Mendez qui s'est rendu au Maroc et au Sahara occidental entre les 15 et 22 septembre 2012.
Le diplomate onusien d'origine, argentine, avait évoqué lors de cette visite des «témoignages crédibles faisant état de pressions physiques et mentales excessives sur des détenus au cours d'interrogatoires». «Il ne devrait pas être surprenant que des actes équivalant à la torture soient commis à l'occasion d'événements particulièrement intenses, tels que les grandes manifestations...», avait ajouté le rapporteur spécial de l'Organisation des Nations-unies sur la torture, lors de la conférence de presse qu'il avait tenue à Rabat à la fin de sa mission.
La brèche a été ouverte par le Centre Robert Kennedy pour la Justice et les droits de l'homme (RFK Center) dont une délégation a séjourné au Sahara occidental et dans les camps de réfugiés sahraouis du 25 au 31 août 2012. Elle y avait recueilli des témoignages accablants attestant de la pratique de la torture et de la violence. Un rapport qu'elle a rendu public a fait état de cas de disparition, de torture, de détention arbitraire de menaces, d'exécutions extrajudiciaires... par les forces d'occupation marocaines. La mission s'est effectuée sous haute surveillance. Une importante présence policière et militaire au Sahara occidental et de «nombreux cas de brutalités policières» contre des manifestants pacifiques ont été signalés par les membres de la délégation de la fondation américaine qui ont dénoncé un «climat de peur».
La pratique de la torture au Maroc et dans les territoires occupés du Sahara occidental n'est pas une vue de l'esprit. La preuve: les six militants marocains du Mouvement du 20 février condamnés le 12 septembre 2012 à des peines de prison ferme allant de 8 à 10 mois seraient passés aux aveux sous la torture, avait rapporté Human Rights Watch.
«Le tribunal a envoyé des manifestants en prison sur la base de confessions qui pourraient avoir été obtenues sous la torture, tout en refusant de convoquer les plaignants pour s'exprimer devant le tribunal», avait déploré Eric Goldstein, directeur adjoint de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW. Leur témoignage recueilli par l'Organisation américaine ne laissent aucun doute sur ce terrible moyen pour extorquer des aveux. «Un des accusés, Tarek Rouchdi, 29 ans, a déclaré, qu'au poste, les agents l'avaient déshabillé et lui avaient inséré des doigts dans l'anus».
Un autre, Youssef Oubella, 23 ans, a déclaré que «les policiers lui avaient arraché les cils, l'avaient déshabillé et lui avaient inséré des doigts dans l'anus».
Samir Bradli, 34 ans, a déclaré «qu'ils l'avaient battu et lui avaient arraché les cils», a mentionné le rapport de HWR. Le Makhzen est dos au mur. Jusqu'à quand continuera, t-il à se voiler la face?
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Jeu 26 Sep - 11:47

Maroc : un directeur de journal accusé de terrorisme pour avoir fait son travail
Ali Anouzla, directeur de la version arabophone du site d’information marocain Lakome, a été présenté à un juge d’instruction mardi.
Après son arrestation (dont Rue89 s’était fait l’écho) et à l’issue d’une semaine de garde à vue, il est désormais poursuivi pour « apologie » du terrorisme, « incitation » et « assistance matérielle ».
La justice marocaine lui reproche d’avoir publié un article dans lequel il renvoyait vers une vidéo d’Al Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi), diffusée par le quotidien espagnol El Pais. Dans cette vidéo, Aqmi menaçait pour la première fois de s’en prendre au Maroc et attaquait violemment le roi Mohammed VI.
>>>
http://www.rue89.com/2013/09/25/maroc-directeur-journal-accuse-terrorisme-avoir-fait-travail-246059
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Dim 29 Sep - 9:06

Maroc : journée écran noir en solidarité avec un journaliste incarcéré
Les amis du journaliste incarcéré Ali Anouzla ne désarment pas. De nombreux sites internet du royaume ont observé le 28 septembre une grève de 24 heures en signe de solidarité avec le professionnel des médias. Le directeur du site arabophone Lakome a été inculpé mardi dernier en vertu de la loi anti-terroriste, après une semaine de garde à vue. Il est poursuivi pour avoir publié un article sur une vidéo de propagande d'Aqmi appelant les jeunes Marocains à commettre des attentats.
>>>
http://www.rfi.fr/afrique/20130929-maroc-journee-ecran-noir-solidarite-journaliste-incarcere
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Dim 6 Oct - 8:54

Maroc: en prison pour un baiser
http://www.rfi.fr/afrique/20131006-maroc-prison-baiser-facebook-justice
A Nador, dans la région du Rif, au nord-est du Maroc, deux adolescents arrêtés mercredi dernier ont été placés dans des centres fermés pour mineurs, poursuivis pour « atteinte à la morale publique ». On leur reproche d'avoir posté une photo d'eux en train de s'embrasser sur Facebook. Une association locale de défense des droits de l'homme dénonce un déni de justice.

Un site internet a repris la photo et dénoncé une incitation à la débauche

Interrogé par le site d'information Lakome, le plaignant a affirmé avoir voulu agir à titre préventif, contre l'utilisation « pornographique » qui pourrait être faite de la photo incriminée. Après 24 heures de garde à vue au commissariat, les trois adolescents ont été placés dans des centres fermés pour mineurs.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Dim 13 Oct - 8:36

Maroc: le «kiss-in» de solidarité a tourné court à Rabat
http://www.rfi.fr/afrique/20131013-maroc-le-kiss-in-solidarite-tourne-court-rabat-adolescent-nador-baiser-facebook
La manifestation organisée à Rabat, en solidarité avec les adolescents poursuivis à Nador pour la photographie d'un baiser postée sur Facebook, a tourné court hier après-midi, samedi 12 octobre. Les quelques couples ayant prévu de s'embrasser devant le Parlement ont été rapidement dispersés par un groupe de jeunes contre-manifestants particulièrement hostiles.

C'était un après-midi romantique à Rabat, à n'en pas douter. Un soleil frais d'automne baignait la terrasse du café de l'Hôtel Balima qui fait face au Parlement. Mais sous les élégants palmiers de l'avenue Mohammed V, un officier de police faisait les cent pas, vigilant. Car sur l'esplanade, une trentaine de jeunes Marocains, autour d'un café, préparaient le rassemblement appelé par plusieurs associations issues de la mouvance du « 20-Février », le mouvement de contestation populaire qui, en 2011, a bousculé le royaume dans la vague des printemps arabes. Et l'ambiance était tendue.

→ À (RE)LIRE : Maroc: liberté provisoire pour les adolescents dans l'affaire du «baiser de Nador»

Betty Lachgar, fondatrice du Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (Mali) au Maroc, est l'une des organisatrices de ce « kiss-in » de solidarité avec les adolescents de Nador, poursuivis en justice pour avoir posté la photo d'un de leurs baisers sur Facebook. Elle est consciente qu'un tel rassemblement, dans un pays conservateur comme le Maroc, peut être perçu comme une provocation. « Je suis consciente que nous heurtons les sensibilités des citoyens marocains. Mais il faut passer par là pour ouvrir le débat, provoquer pour changer les choses et délier les langues ».

« Nous sommes dans un pays islamique et s'embrasser en public est interdit ! »

Après avoir organisé la vingtaine de couples ayant répondu présents, c'est elle et son petit ami qui donnent le coup d'envoi du happening, devant une foule de caméras et de micros. Mais à peine se sont-ils pris dans les bras qu'un jeune homme sort de nulle part, renverse une table et brise un verre, à la stupéfaction générale. Il hurle à l'adresse des couples alignés, incrédules : « Vous êtes une honte ! Nous sommes dans un pays islamique et s'embrasser en public est interdit ! »

Le garçon est rapidement rejoint par une petite bande d'adolescents vindicatifs, qui prennent à partie les manifestants. Bousculades, injures, menaces. Des verres sont brisés, des chaises sont brandies et jetées. Un journaliste local explique que ce sont les « baltajias », un groupe de jeunes nationalistes, hackers à l'occasion, qui font régulièrement le coup de poing dans les manifestations similaires.

Chassés sous les injures et les huées

Un homme d'une soixantaine d'années, qui se présente comme « un simple citoyen marocain » a pris fait et cause pour eux. Il s'en prend, avec une apparente conviction, aux jeunes venus s'embrasser en public. « Qu'ils aillent faire ça en Amérique ou en Europe ! s'enflamme-t-il. Mais ici, nous ne laisserons jamais faire ! C'est d'abord un baiser, puis des caresses, puis le sexe. On ne fait pas ça dans la rue, ici ! »

Les couples cherchent d'abord à discuter, mais en vain. Ils sont repoussés dans les rues adjacentes, sous les quolibets, les injures et les huées. Repoussés jusque sur les hauteurs du centre-ville, ils avouent pour la plupart qu'ils s'attendaient à une réaction violente. « Nous n'avons pas peur de la police, avoue Riad, la trentaine. Nous avons beaucoup plus peur des schizophrènes, des défenseurs de la vertu qui draguent les filles dans la rue mais qui interdisent que l'on regarde sa sœur ». En épongeant la plaie qu'il porte au crâne après avoir reçu un verre, il soupire, désabusé : « Les Marocains, je ne les comprendrai jamais ».
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maroc

Message  ivo le Sam 3 Oct - 10:09

Maroc : des enquêtes à haut risque
- De l’argent contre la non-publication d’un livre, au Maroc, cela a déjà existé
- Difficile également d’enquêter sur place, au Maroc
- Compliqués aussi pour les journalistes du pays
- Et puis, il a ceux qui n’hésitent pas à s’opposer frontalement à la monarchie
>>>
http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/maroc-des-enquetes-haut-risque-735545

avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum