Derniers sujets
» monde - stupéfiants
par ivo Hier à 10:22

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Hier à 9:33

» salaires
par ivo Hier à 9:24

» mai 68
par ivo Hier à 8:59

» Précarité
par ivo Hier à 8:52

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Hier à 8:46

» U.E.
par ivo Hier à 8:33

» le chômage en france
par ivo Hier à 8:31

» la phrase du jour
par ivo Hier à 8:11

» agriculture
par ivo Hier à 7:47

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Hier à 7:43

» la crise ..........
par ivo Jeu 19 Oct - 10:23

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Jeu 19 Oct - 10:19

» droites extremes
par ivo Jeu 19 Oct - 9:52

» Etats-Unis
par ivo Jeu 19 Oct - 9:27

» macronie
par ivo Jeu 19 Oct - 9:14

» Grèce Ελλάδα πληροφορία γενικός
par ivo Jeu 19 Oct - 7:59

» immigration ...
par ivo Mer 18 Oct - 10:56

» la guerre d'algérie n'est tjs pas finie ...
par ivo Mer 18 Oct - 9:13

» R.I.P. .......................
par ivo Mer 18 Oct - 8:54

» egypte
par ivo Mer 18 Oct - 8:40

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 18 Oct - 8:33

» Necronomacron
par ivo Mer 18 Oct - 8:30

» programmes TV
par ivo Mar 17 Oct - 18:45

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mar 17 Oct - 11:09

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mar 17 Oct - 10:04

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mar 17 Oct - 9:55

» Today's joke
par ivo Mar 17 Oct - 8:51

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Lun 16 Oct - 14:51

» Cameroun >>>>
par ivo Lun 16 Oct - 8:17

» impots
par ivo Dim 15 Oct - 8:44

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 15 Oct - 8:19

» alimentation
par ivo Dim 15 Oct - 7:50

» ZAD notre dames des landes
par ivo Sam 14 Oct - 10:59

» etat français et collaboration
par ivo Sam 14 Oct - 10:01

» Philippines
par ivo Sam 14 Oct - 8:52

» Il n'y a pas que la police qu'on n'aime pas..
par niouze Ven 13 Oct - 11:19

» blancs comme neige ^^
par ivo Ven 13 Oct - 9:01

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 12 Oct - 9:58

» Liberia
par ivo Jeu 12 Oct - 8:22

» racisme quotidien
par ivo Mer 11 Oct - 9:44

» Ghana >>>
par ivo Mer 11 Oct - 9:17

» Infos insolites.
par ivo Mar 10 Oct - 9:20

Vidéos : WWII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vidéos : WWII

Message  ivo le Ven 30 Oct - 17:30

Arte - les mercredis de l'Histoire -.1945.- Japon - Le jours ou la guerre s'arreta avi

Le 2 septembre 1945, trois semaines après la destruction de Hiroshima et Nagasaki, le Japon signe sa reddition. Que s'est-il passé depuis 1931 et le début de la guerre sino-japonaise ?
Le Premier volet de ce documentaire parle de l'histoire du Japon dans la guerre.
Dans la baie de Tokyo, à bord de l'USS Missouri, le matin du 2 septembre 1945. L'acte de reddition du Japon, point final de la Seconde Guerre mondiale, est sur le point d'être signé. Délégations officielles, journalistes et militaires sont massés sur le pont. Leurs regards convergent vers les délégués japonais, qui arrivent en dernier, pour une cérémonie aussi brève que cruciale. Le général MacArthur, principal artisan de la victoire des Alliés dans le Pacifique, signe avec cinq stylos, qu'il donnera en souvenir à des proches. Côté japonais, le document est paraphé par le ministre des Affaires étrangères Mamuro Shigemitsu, partisan de la paix, et par le général Ometsu, un "faucon" et vétéran de la guerre sino-japonaise. À 9h30, tout est fini, en dépit d'un moment de confusion : le Canadien Cosgrave s'est trompé de ligne sur l'un des documents et toutes les signatures après la sienne sont décalées. Le désarmement, l'occupation et la démocratisation du Japon sont entérinés.


Kizu,.Les.Fantomes.De.L'unite.731.avi


Kizu : les fantômes de l’Unité 731


Documentaire. Réalisé par Serge Viallet. Produit par Marathon Production.

En 1932, l’armée japonaise prend possession de la Mandchourie. Bientôt, les forces nipponnes vont entreprendre une conquête fulgurante de la Chine, de l’Asie du Sud-Est, des Philippines, de l’Indonésie. Le projet de domination de toute l’Asie de l’Est prend forme. C’est également en 1932 qu’une unité japonaise très secrète et dirigée par le médecin Shiro Ishii s’installe en Mandchourie pour expérimenter et produire à grande échelle des armes bactériologiques. Pendant 14 ans, cette sinistre entreprise, l’Unité 731, va "consommer" des milliers de cobayes humains fournis par la police militaire nippone, la Kempatai. 20 000 japonais vont "travailler" à produire la peste et le choléra pour porter la mort dans les troupes des forces alliées. L’histoire de l’Unité 731 est l’une des pages les plus sombres de l’histoire récente du Japon. Au lendemain du conflit mondial, ces actes de barbarie ont été tus. L’infâme silence fut imposé par un double verrouillage. Ce fut d’abord un secret de guerre que chacun avait ordre de taire à vie. L’affaire devint un secret d’état lorsque les autorités américaines négocièrent un "oubli" total des faits en échange des rapports sur les expérimentations. Aujourd’hui encore Tokyo s’abstient de faire la lumière sur ces atrocités. L’obscurité demeure, en dépit des révélations d’historiens japonais et américains, des preuves apportées par des victimes chinoises. Ces preuves sont désormais étayées de témoignages d’anciens de l’Unité 731 qui, pris de remords au soir de leur vie, sont de plus en plus nombreux à sortir de l’ombre pour avouer les atrocités commises en Mandchourie. Kizu : les fantômes de l’Unité 731 est un film sur un secret étouffé pendant 50 ans. Les premières images dévoilent le déterrage ’impressionnants stocks d’armes bactériologiques abandonnées dans la plaine Mandchoue et recueillent les confidences d’hommes décidés à livrer, à vider leur secret, cette plaie, cette "Kizu", des tréfonds de leur mémoire.

La rafle du Vél' d'hiv'

Résumé :

Pendant deux jours de juillet 1942, la police et la gendarmerie française arrêtent et conduisent au Vélodrome d'hiver 9000 adultes et 4000 enfants, avant que ceux-ci ne soient envoyés dans les camps de la mort. Aux côtés de Jacques Duquesne, l'avocat spécialiste de la déportation des juifs de France, Serge Klarsfeld et l'historien Jean-Marc Berlière racontent le déroulement de ces opérations. Des témoins reviennent sur le drame. Tous insistent sur la chape de plomb qui a imposé le silence après la guerre sur cet épisode tragique de l'histoire de France.

Colditz - Les Évadés de la Forteresse d’Hitler

Le Château de Colditz se situe dans la localité de Colditz, près de Leipzig et Dresde. Utilisé comme hôpital psychiatrique pendant plus d’un siècle, il devint fameux en se transformant en camp de prisonniers réservé aux officiers alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Réputée comme une forteresse d’où l’on ne se s’évade pas, la sécurité était assurée par des gardiens plus nombreux que les prisonniers. Malgré cela, 31 officiers (11 Français, 10 Britanniques, 7 Néerlandais, 1 Polonais, 1 Canadien et 1 Indien) sont parvenus à s’évader de Colditz. Ces authentiques exploits inspirèrent la série télévisiée Colditz dans les années 1970.

Les premiers prisonniers internés à Colditz furent 140 officiers polonais en octobre 1940. A la fin de l’année 1940, 60 officiers polonais, 12 Belges, 50 Français et 30 Britanniques y sont internés. En février 1941 sont amenés 200 officiers français, rejoints plus tard par 68 officiers néerlandais le 24 juillet 1941. Fin juillet 1941, on compte 250 prisonniers français, 150 Polonais, 50 Britanniques ou membres du Commonwealth, 68 Néerlandais et 2 Yougoslaves. En mai 1943, le haut commandement de la Wehrmacht décide de réserver prioritairement Colditz aux prisonniers britanniques. Les officiers français, polonais et néerlandais sont transférés dans d’autres camps et fin juillet 1943, il ne reste qu’une poignée d’officiers français pour 228 officiers britanniques ou membres du Commonwealth. Le 23 août 1944, le premier prisonnier américain arrive à Colditz tandis que le 19 janvier 1945, six généraux français arrivent à Colditz. En mars 1945, 1200 prisonniers français sont internés à Colditz.

Parmi les évasions ayant échoué, il convient de signaler la tentative d’évasion en masse par le “tunnel français”, découvert par les Allemands environ trois semaines avant son achèvement. Ce tunnel fut creusé en plus d’une année (1940-1942) et les Allemands savaient qu’un tunnel était en chantier en raison de bruits suspects quand les Français creusaient. Les Allemands exigèrent que les officiers français payent 12 000 marks afin de réparer les dommages causés par le creusement de ce tunnel !

La Gestapo - L'arme absolue d'Hitler

Résumé :

En trois parties, l'histoire de la Gestapo, la police secrète de l'Etat nazi, de ses crimes, de ses méthodes et de ses victimes, entre 1933 et 1945.

Les Grandes Batailles

Daniel Costelle

La bataille d'Angleterre, La bataille de France, La bataille d'Allemagne, La bataille de Normandie, La bataille d'Italie ......
avatar
ivo

Messages : 26571
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vidéos : WWII

Message  ivo le Ven 30 Oct - 18:23

L' HISTOIRE SECRETE DES WAFFEN SS

Synopsis
Sous les ordres de Himmler, les SS, nés du désordre de la République de Weimar, se développèrent en une vaste armée privée. De cet états dans l'Etat, cahotique et corrompu, se distinguèrent bientôt les Waffen SS, dont la force de combat n'avait d'égales que la peur et la haine qu'ils inspiraient à tous. Durant la longue période de retraite et le déclin des Allemands, leur discipline guerrière demeura inchangée et leur ardeur au combat inégalée jusqu'à la dernière minute. Après la guere, la sinistre force d'Hitler dut répondre des crimes les plus noirs du régime nazi.

L'Invasion de la Chine




Résumé
Les plans de conquêtes japonais sont basés sur la création d'un nouvel ordre asiatique oriental. Pour protéger les territoires conquis, les japonais forment un vaste périmètre de défense allant des îles de Sibérie jusqu'aux atolls d'Australie. Puis, une fois la défense anglaise écrasée, ils s'entendront vers le Pacifique occidental, au large des côtes américaines...

Staline, le tyran rouge.
Extraits du dossier de presse :

Le 9 mars 1953, Joseph Staline est enterré à Moscou devant un million de personnes. Ses funérailles sont celles d'un demi-Dieu. Ultime paradoxe pour l'un des plus terribles criminels de l'Histoire du 20ème siècle, qui a fait le malheur de son peuple tout en suscitant une admiration collective. Car en 30 ans de règne absolu, celui qui se faisait appeler complaisamment le petit père des peuples a causé la mort de plusieurs dizaines de millions de personnes ...

"Comment cet enfant miséreux, ce révolutionnaire terne et sans envergure, est-il devenu le maître sanguinaire du plus grand pays du monde ? Ce documentaire a pour ambition de cerner la personnalité d'un tyran qui a transformé un rêve en cauchemar.

Porteur d'un idéal vite oublié, il écrase sans états d'âme tous ceux qui s'opposent à lui, "même par la pensée". Ses camps de rééducation par le travail, plus connus sous le nom de Goulag, transforment 18 millions de Russes en esclaves.

Aussi machiavélique que parano, Staline invente le procès politique où les peines sont fixées avant même le début de l'audience. Pour asseoir son pouvoir, il terrorise son peuple comme on construit des usines, avec des plans et des quotas de personnes à exécuter. Il laisse mourir de faim 7 millions de paysans pour les punir de refuser sa révolution."

Arbeit Macht frei

un documentaire d'environ 45 minutes réalisé pour le Concours national de la Résistance et de la déportation. Le thème de l'année 2006-2007 était :

"Le travail dans l'univers concentrationnaire nazi".

Nous avons travaillé pendant 6 mois à deux sur ce projet. Notre documentaire a été primé au niveau départemental et a obtenu la note de 20/20.

Nous esperons maintenant que notre travail ne restera pas "en hibernation" trop longtemps. En effet nous devons tous lutter contre l'oubli. Ce petit documentaire "fait maison" n'a pas la prétention de tout apprendre sur les camps de concentration mais il a été réalisé pour éclaircir chacun d'entre nous sur un certain pan de la shoah presque oublié : Le travail dans les camps ...

Nous sommes désireux de transmettre a notre génération ce devoir de mémoire. En éspérant qu'un jour notre petit documenatire soit publié ...

Nous étions kamikazes

Kamikaze est un mot composé signifiant « vent divin » en japonais (神風 de Kami : « dieu », et kaze : « vent »).

Un kamikaze est un militaire de l'Empire du Japon qui, durant la Seconde Guerre mondiale, effectuait une mission-suicide pendant les campagnes du Pacifique. Il avait pour objectif d'écraser son avion ou son sous-marin sur les navires alliés.

Wings of Defeat (Nous étions kamikazes), documentaire d'Arte sur les jeunes pilotes japonais d'avions-suicides
avatar
ivo

Messages : 26571
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vidéos : WWII

Message  ivo le Ven 30 Oct - 18:44

Les kamikazes de Hitler

En octobre 1944, Hitler et son état-major envisagent de larguer des bombes humaines sur certains objectifs. Peu après, Goering lance un appel solennel aux écoles de pilotage de la Luftwaffe, offrant à de jeunes recrues une formation pour des “opérations spéciales”. Les apprentis pilotes, qui rêvent de voler pour de bon, s’inscrivent avec enthousiasme. Dans un premier temps, ils reçoivent d’ailleurs un traitement privilégié. On leur projette par ailleurs des films comme Le juif Süss, des documentaires dénonçant le capitalisme américain ou les bombardements anglais sur Dresde. Mais progressivement, les pilotes comprennent la vérité : les techniques d’attaque qui leur sont enseignées entraînent une mort certaine. Officiellement, il s’agit de “percuter” les appareils des escadrilles ennemies pour les détruire ou mettre leurs équipements hors service. Les avions utilisés lors de ces missions ne sont pas armés et ne peuvent pas communiquer entre eux. Seul contact avant l’attaque : la radio au sol qui donne les ordres et diffuse l’hymne national, ainsi que des exhortations enflammées lancées par des voix féminines.

L’une des premières opérations a lieu début janvier 1945 sur l’Oder, où l’Armée rouge a installé des ponts flottants que les pilotes doivent détruire… Les récits des survivants servent de trame à ce documentaire saisissant qui décrit la propagande, les manipulations et les intimidations, grâce à des archives inédit et des photos et documents privés.

La résistance juive

Résumé :

Des forêts soviétiques aux rives de l'Algérie, des maquis français aux ghettos polonais, histoire d'une résistance héroïque, bien plus active qu'on ne le croit.

Nazisme, un avertissement de l'histoire

* Episode 1 Nazisme, un avertissement de l'histoire
* Episode 2 Nazisme, un avertissement de l'histoire
* Episode 3 Nazisme, un avertissement de l'histoire
* Episode 4 Nazisme, un avertissement de l'histoire
* Episode 5 Nazisme, un avertissement de l'histoire
* Episode 6 Nazisme, un avertissement de l'histoire

le Triomphe de la volonté
Triumph des Willens


Documentaire de Leni Riefenstahl.

Scénario : Leni Riefenstahl
Photographie : Sepp Allgeier
Décor : Albert Speer
Musique : Herbert Windt
Pays : Allemagne
Date de sortie : 1935
Technique : noir et blanc
Durée : 2 h

Résumé

En septembre 1934, le parti nazi réunit son congrès à Nuremberg. Le film décrit successivement les préparatifs, l'arrivée d'Hitler, les discours, la retraite aux flambeaux sur laquelle s'achève la manifestation.

Commentaire

Les moyens dont bénéficia Leni Riefenstahl pour tourner son film furent à la hauteur du gigantisme du congrès, et destinés à en rendre compte de façon spectaculaire. Hitler descendant du ciel, la masse incroyable des participants, l'évocation des travailleurs, la tribune et les coulisses, tout concourt à cette fin, tant par la force visuelle des cadrages que par l'efficacité du montage. Reste qu'il est impossible de produire un jugement purement esthétique sur une œuvre totalement marquée par sa destination idéologique : les images sont vraiment superbes, mais…

Les Armes secrètes d'Hitler

Ce film raconte l'histoire des V1 et V2, les armes secrètes allemandes, depuis leur conception dans les années 20 jusqu'à leur lancement sur Londres puis Anvers en 1944. Bénéficiant du travail de recherche audiovisuelle menée depuis cinq ans par une équipe d'historiens, il éclaire d'un jour nouveau les dernières années de la guerre à partir d'images pour la plupart inédites, en même temps qu'il précise le rôle de Von Braun et de ses collègues dans les programmes spatiaux américains, russes et français d'après guerre. Ce documentaire rappelle aussi le coût humain de cette aventure, les conditions terribles imposées aux déportés du Camp de Dora, et le rôle, du côté britannique, du physicien Jones. Il souligne aussi combien le rôle et l'illusion ont eu leur part dans cette histoire.
avatar
ivo

Messages : 26571
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vidéos : WWII

Message  ivo le Ven 30 Oct - 19:01

Les camps de concentration nazis, 1933-1945

Synopsis
Lorsque les Alliés libèrent les camps de concentration nazis, jusqu'à la victoire du 8 Mai 1945, ils découvrirent horifiés l'univers concentrationnaire, des hommes, des enfants, de 22 nationalités, de toutes tendances et de toutes confessions qui ont été déportés, martyrisés, affamés, détenus parfois depuis plus de 12 ans, morts pour la plupart d'épuisement, gazés, brulés,

L'Oeil de Vichy


"Ce film ne montre pas la France telle que je la vois mais telle que Pétain et les Vichyssois ont voulu qu’on la voit". L’idée qui préside à la conception de ce film se définit assez simplement : illustrer les faits tels que les études historiques les plus poussées et les plus objectives les ont établis en n’utilisant que des documents de la période, accompagnés de leurs commentaires. Bien entendu, les contradictions entre ces deux éléments sauteront très vite aux yeux et aux oreilles. Ainsi, il ne saurait faire de doute que le régime de Vichy, pour le moins, se soit trompé. Mais le but du film est de faire comprendre aux spectateurs que ce régime « a trompé ».

Ce film va donc être un étalage de mensonges d’altérations de la vérité, de mauvaise foi. Il ne portera à aucun moment une accusation quelconque, il n’en, aura nul besoin. La simple confrontation entre les images commentées et les faits suffira à expliquer, nous l’espérons, une fois pour toutes, comment la France fut gouvernée entre 1940 et 1944, dans le mensonge et la duplicité et comment pendant un temps, les Français ou une partie des Français ont pu être dupes.

Les coupables n’étaient pas ceux qui regardaient les images, mais ceux qui les inspiraient »

Claude Chabrol

MASSACRES OUBLIES : KATLIN

...

La Seconde Guerre Mondiale - Une Europe Fragile

Dès la fin de la seconde guerre mondiale, l’union entre les différents pays européens apparaît comme une nécessité. L’idée est certes ancienne, mais la concrétisation s’avère difficile et l’impulsion donnée par la reconstruction de l’europe sera décisive.

Déjà en 1929, A. Briand avait fait une première tentative dans son appel du 5 septembre à l’assemblée générale de la SDN pour une organisation au sein de celle-ci incluant l’Allemagne. De même, le manifeste de Coudenhove-Kalergi Pan Europa allait dans le sens d’une union toujours plus effective.

Pourtant, c’est surtout pendant la Seconde Guerre Mondiale que cette idée se renforce, notamment grâce aux programmes communs des résistances européennes, aux manifestes de Spinelli puis de Blum… De plus, la coopération et l’union deviennent pour beaucoup des moyens d’encadrer et de rééduquer l’Allemagne, tout comme elles permettraient à l’europe de retrouver une place dans un ordre mondial alors bouleversé.

De Churchill à Spaak, en passant par Monnet, Schuman ou Adenauer, de plus en plus d’hommes politiques d’influence appellent à un rapprochement. Toutefois, celui-ci n’est pas simple…

On peut de ce fait se demander comment, du pacte de dunkerque à la mise en place du conseil de l’europe, en passant par les différentes réalisations précédant la CECA, l’idée européenne est elle parvenue à se renforcer malgré la présence de tensions notables.

Ainsi, si dès l’après-guerre des rapprochements s’opèrent, c’est dans un climat encore tendu, marqué par un rejet de l’Allemagne. Cependant, les pays européens vont peu à peu s’apaiser et mettre en place les bases d’une union réelle, sous l’influence plus ou moins marquée des Etats-Unis.
avatar
ivo

Messages : 26571
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum