Derniers sujets
» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» GRAVOS & FRIENDS
par Nyark nyark Dim 8 Avr - 14:25

» étude du fascisme
par ivo Mar 6 Fév - 8:58

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 16 Jan - 12:29

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

Obama nobel de la paix ....

Aller en bas

Obama nobel de la paix ....

Message  ivo le Jeu 10 Déc - 16:54

Proche Moyen-Orient
Obama accepte son prix Nobel et défend les "guerres justes"
REUTERS | 10.12.2009 | 15:28
Dans son discours d'acceptation du prix Nobel de la paix, Barack Obama a estimé jeudi à Oslo que les Etats-Unis devaient veiller au respect des normes morales lorsqu'ils menaient des guerres qu'ils estimaient nécessaires et justifiées.

"Lorsque la force est nécessaire, nous devons, sur un plan moral et stratégique, nous contraindre à respecter certaines règles de conduite", a déclaré le président américain à Oslo.

"Et même si nous nous retrouvons face à un adversaire brutal qui ne respecte rien, je pense que les Etats-Unis d'Amérique doivent continuer à montrer ce qui doit être la norme dans la conduite de la guerre", a-t-il dit.

"C'est là l'une des origines de notre force. C'est pourquoi j'ai interdit la torture. C'est pourquoi j'ai ordonné la fermeture de la prison de Guantanamo. Et c'est pourquoi j'ai réaffirmé l'engagement de l'Amérique à respecter les conventions de Genève", a-t-il ajouté.

"Nous nous perdons nous-mêmes lorsque nous passons des compromis avec les idéaux mêmes pour lesquels nous nous battons", a philosophé Barack Obama.

Le président américain a reconnu toutefois que le choix, pour le Nobel de la paix, d'un chef d'Etat dont le pays est en guerre prêtait le flanc aux critiques.

Mais le recours à la force, a-t-il expliqué, est parfois justifié, notamment pour des raisons humanitaires, et il a ajouté que dans le cas d'Al Qaïda, aucune négociation ne permettrait de pacifier la situation.

Il s'est montré ferme en outre à l'égard des pays qui enfreignent le droit international.


On ne peut permettre à l'Iran et à la Corée du Nord, dont les ambitions nucléaires inquiètent le monde, de "ruser avec le système", a-t-il dit, allusion aux méthodes de ces deux pays pour faire traîner les négociations en longueur.

PEU DE MANIFESTANTS

"Je suis confronté au monde tel qu'il va, et ne peux rester les bras ballants face aux menaces qui visent les Américains", a dit celui qui, voici une dizaine de jours, a ordonné l'envoi en renforts de 30.000 soldats américains en Afghanistan, pour venir à bout des taliban.

"(...) Un mouvement pacifiste n'aurait pas pu arrêter les armées de Hitler. Aucune négociation ne pourra convaincre les dirigeants d'Al Qaïda de poser les armes. Dire que parfois, la force est nécessaire n'est pas un appel au cynisme, c'est reconnaître l'histoire; les imperfections de l'homme et les limites de la raison".

"Je soulève cette question parce que dans de nombreux pays règne une profonde ambivalence à l'égard de l'action militaire, quelle qu'en soit la cause. Par moments, cela s'associe à une suspicion envers l'Amérique, la seule superpuissance militaire au monde."

"Pourtant, le monde doit se souvenir que ce ne sont pas uniquement les institutions internationales, pas seulement les traités et les déclarations qui ont apporté la stabilité dans le monde après la Seconde Guerre mondiale. Quelles que soient les erreurs que nous avons commises, les faits sont là: les Etats-Unis d'Amérique ont contribué à garantir la sécurité du monde pendant plus de 60 ans avec le sang de nos citoyens et la force de nos armes."

"Aussi, oui, les instruments de la guerre ont un rôle à jouer dans la préservation de la paix. Et pourtant, cette vérité-là doit coexister avec une autre, à savoir que la guerre, qu'elle soit justifiée ou non, appelle la tragédie humaine. Le courage et le sacrifice du soldat est nimbé de gloire, exprime son dévouement à son pays, à une cause et ses compagnons d'armes. Mais la guerre en soi n'est jamais glorieuse, et nous ne devons pas le proclamer."

Des milliers de personnes ont battu le pavé le long de rues pluvieuses de la capitale norvégienne pour tenter d'apercevoir Barack Obama malgré un important dispositif de sécurité.

Seuls quelques petits groupes de manifestants étaient visibles. Certains avaient déployé cette banderole: "Obama, tu l'as obtenu (le Nobel), maintenant mérite-le!"

Barack Obama est le troisième président américain en exercice, après Theodore Roosevelt et Woodrow Wilson, à se voir distinguer par ce prix du comité Nobel. Jimmy Carter avait, lui, été honoré deux décennies après son départ de la Maison blanche.

... sans commentaires ...
avatar
ivo

Messages : 26720
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama nobel de la paix ....

Message  ivo le Ven 11 Déc - 10:32

Obama reçoit son Nobel avec "une grande humilité"
France Info - Hier, 14:29
Le président américain Barack Obama a formellement reçu son prix Nobel de la paix ce jeudi à Oslo, quelques jours seulement après avoir décidé d’intensifier l’effort de guerre en Afghanistan.

Le président américain Barack Obama a accepté son prix Nobel de la paix avec ’’une profonde gratitude et une grande humilité’’. Dans son discours, le chef de la Maison Blanche a évoqué la controverse autour de sa récompense, affirmant qu’il n’était qu’au début de ’’(ses) travaux sur la scène internationale’’. Il a également souligné l’ironie pour le président d’un pays ’’au milieu de deux guerres’’ de recevoir le prix Nobel de la paix.

M. Obama a relancé le débat sur la pertinence de sa distinction en annonçant le 1er décembre l’envoi de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan pour "finir le boulot". Il a estimé lors de son discours de remise de prix, que la guerre était parfois nécessaire pour combattre le mal sur la planète et assurer la sécurité des Etats-Unis, tout en déplorant le coût humain "élevé" des conflits armés. Coup de griffe implicite à son prédécesseur à la Maison Blanche, George W. Bush, Barack Obama a ajouté que les Etats-Unis ne devaient pas sacrifier leurs idéaux face à leurs ennemis…

Récompensé par le comité Nobel pour son apport à la ’’diplomatie internationale’’, Barack Obama a dit reconnaître ’’la dure vérité’’ qui veut que les conflits armés ne seront pas éradiqués ’’de notre vivant’’ . Le comité Nobel norvégien avait surpris la planète et le lauréat lui-même le 9 octobre en attribuant le prix de la paix au président Obama, entré à la Maison Blanche moins de neuf mois plus tôt, ayant deux guerres à gérer et sans succès diplomatique majeur. "Je ne doute pas qu’il y a d’autres (candidats) qui étaient peut-être plus méritants", a confié le lauréat lors d’un point de presse tenu peu avant le début de la cérémonie.
obama a prononcé le mot guerre 40 fois en 40 mn ...
avatar
ivo

Messages : 26720
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum