Serions-nous en train de préparer une version actualisée des accords de Munich ?