Derniers sujets
» la phrase du jour
par ivo Sam 16 Déc - 9:01

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» vite, je vais vomir ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:46

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 28 Nov - 13:48

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Sam 23 Jan - 19:13

rebellyon.info
A Lyon, les fachos protègent Eric Besson et son débat sur l’identité nationale

Publié vendredi 22 janvier 2010



Vendredi 22 janvier, le rassemblement contre le débat sur l’identité nationale a été attaqué par une trentaine de fachos. Alors que l’impressionnant dispositif policier laissait faire, les antifascistes ont mis les fachos en déroute.

La préfecture avait bloqué et interdit aux piétons les abords immédiat de la préfecture pour permettre la tenue du pseudo-débat sur l’identité nationale. Sur invitation (faut être membre de l’UMP ?) et derrière un impressionnant dispositif policier [1], Besson, Gérault [2] et leur clique ont donc brassé leur discours nationaliste aux relents passéistes pour légitimer leur politique xénophobe de chasse au sans-papiers.

Pendant ce temps, suite à l’appel de plusieurs organisations politiques (voir l’appel) environ 500 personnes s’étaient rassemblées pour protester contre l’hypocrisie de ce débat et la xénophobie des mesures gouvernementales.

Un petit groupe de fachos avait été vu dès le début du rassemblement, derrière les CRS à proximité du Cours Lafayette. Peu avant 18h ils se sont dirigés vers le rassemblement en remontant l’avenue de Saxe du côté opposé à la manifestation en brandissant un drapeau bleu blanc rouge. Quelques-uns étaient restés de l’autre côté de l’avenue et ont tenté d’attaquer des manifestants qui se sont défendus.

Ils ont ensuite traversé la rue pour attaquer le rassemblement, brandissant chaînes ou ceinturons à la main. Quelques antifascistes ont retenu la première attaque pendant qu’un policier lâchait sur les manifestants (et non pas sur les fachos) un jet de gaz lacrymogène.
Après quelques minutes d’insultes ils ont retraversé l’avenue pour attaquer à nouveau les manifestants qui, plus nombreux pour faire face, ont réagi en repoussant les fachos jusque dans une rue de l’autre côté de l’avenue où ces derniers, après quelques derniers coups, ont pris la fuite sans plus de cérémonie, abandonnant leur drapeau sur place.

[color=redPendant ce temps des CRS se sont massés le long de l’avenue mais avaient laissé les fachos attaquer le rassemblement sans réagir, puis les ont laissé partir sans être inquiétés, avant de former un cordon autour des antifascistes.[/color]

Un manifestant a eu la jambe cassée dans l’attaque et a dû être emporté par les pompiers. Deux autres ont à déplorer des blessures légères.

Les manifestants ont plus tard quitté la préfecture en cortège en scandant "français, immigrés, même patrons, même combat", et le nouveau slogan de la soirée “JI au lit la leçon est finie !", avant d’aller se disperser place Gabriel Péri à la Guillotière.

Ce soir a été un double échec pour les fachos, ceux du gouvernement d’abord, qui ont, par l’organisation de ce débat et la connivence avec les militants d’extrême-droite, montré une fois de plus l’hypocrisie de leur politique ; ceux venus attaquer le rassemblement d’autre part qui n’ont pas fait le poids face à la réactivité antifasciste des manifestants.

Pas de fachos dans les quartiers,
Pas de quartiers pour les fachos !

media (rue89)
Un groupe d'une trentaine de personnes a agressé des manifestants rassemblés contre le débat sur l'identité nationale, organisé ce vendredi 22 janvier à Lyon.

Il est 17h45, à l'angle de la rue Dunoir et de l'avenue de Saxe (dans le IIIe arrondissement lyonnais). Rassemblés à l'appel de plusieurs organisations politiques depuis plus d'une heure contre la tenue d'un débat sur l'identité nationale, environ 400 manifestants crient et lancent des slogans hostiles à Eric Besson ,à son ministère de l'Immigration et à son débat.

C'est à ce moment-là qu'un groupe d'une trentaine d'individus foncent sur la queue du rassemblement. Les slogans fusent (« La France aux Français »), des bras se tendent façon salut nazi. Rapidement, ils sautent sur les personnes à leur portée. Certains utilisent des bombes lacrymogènes, d'autres sont armés de chaînes de vélos.

Les militants anti-fascistes, présents sur les lieux, répondent. Bagarre. Après plusieurs assauts, ils parviennent à chasser le groupe d'extrême droite de l'autre côté de l'avenue. Ceux-ci prennent la fuite dans les rues du quartier.

Bilan de l'affrontement côté manifestants : une arcade sourcilière ouverte, un haut de crâne sanguinolent et manifestement, une jambe cassée. Les pompiers, prudents sur le diagnostic, ont emporté la personne à l'hôpital, la jambe immobilisée.
« Les individus d'extrême droite ont passé un par un les barrages de police »

La poignée de membres de la police nationale n'ont pu qu'asperger de bombe lacrymogène les assaillants, arrosant au passage davantage les manifestants que les contre-manifestants d'extrême droite. Les CRS, quant à eux, sont arrivés après l'affrontement. Et vendredi soir, à l'heure où cet article était mis en ligne sur le site de LyonCapitale.fr, aucune personne n'avait été arrêtée.

Pourtant, le quartier a été placé sous haute sécurité. Bouclé. Depuis 16h, les rues proches de la préfecture sont interdites au stationnement et à la circulation automobile. La ligne T1 du tramway ne fonctionnait plus. Environ quatorze camionnettes de CRS et dix cars de gendarmes mobiles stationnaient sur les voies au niveau de l'arrêt Saxe-Préfecture. Sans compter les autres véhicules positionnés dans les rues adjacentes.

« Les individus d'extrême droite ont passé un par un les barrages de police », justifie un policier en civil. Difficile à croire pour les premiers manifestants qui ont vu débouler sur l'avenue de Saxe les assaillants en groupe. En tout état de cause, le dispositif de sécurité n'était pas pensé pour protéger les manifestants d'une agression d'extrême droite.


vidéo visible sur http://rebellyon.info/A-Lyon-les-fachos-protegent-Eric.html


Dernière édition par niouze le Lun 18 Avr - 3:07, édité 3 fois (Raison : changement du titre "extreme droite a lyon" pour celui ci, histoire de pas faire un pour chaque region si quelqu'un en a un meilleur ...)

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  Invité le Dim 24 Jan - 13:57

Pendant ce temps des CRS se sont massés le long de l’avenue mais
avaient laissé les fachos attaquer le rassemblement sans réagir, puis
les ont laissé partir sans être inquiétés, avant de former un cordon
autour des antifascistes.
Les keufs protègent l'extrême-droite maintenant ? Ah bah alors ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Dim 24 Jan - 22:45

ettonant non? Wink

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Sam 30 Jan - 18:41

surement que vous l'avez vu ailleurs mais je le met ici
Communiqué Antifa Action Lyon

Publié lundi 25 janvier 2010



Voir aussi le récit des évènements sur rebellyon.info
LES FASCISTES ATTAQUENT LE RASSEMBLEMENT CONTRE LE DÉBAT SUR L’IDENTITÉ NATIONALE

18 heures devant la préfecture de Lyon, entre 300 et 400 personnes manifestent contre la tenue du débat sur l’identité nationale.

Le quartier est entièrement bouclé par la police. Quelques petits groupes de fafs sont repérés aux alentours quand un groupe plus important (environ 30 personnes) déboule sur l’avenue Gambetta et charge l’arrière de la manifestation. Une première confrontation oppose alors la première ligne fasciste à une dizaine d’antifas qui réussissent tant bien que mal à contenir leur avancée. Un policier tente d’intervenir gazant copieusement au passage la ligne antifa. Le nuage de gaz lacrymogène stoppe pour un temps l’échauffourée, les deux groupes se réunissant des deux cotés de l’avenue. Après un court face-à-face une nouvelle confrontation éclate. Les fascistes se retrouvent cette fois-ci face à une ligne bien plus compacte, et seront après une intense bagarre mis en déroute et pourchassés jusque dans les rues adjacentes.

Il ne s’agit pas pour nous de participer aux polémiques habituelles qui suivent ce genre de confrontation. Comme toujours dans ce cas-là, seuls ceux qui étaient présents savent ce qui s’est réellement passé, et ce n’est pas les fascistes prenant leurs jambes à leur cou, abandonnant au passage leurs drapeaux français brandis avec fierté quelques instants plus tôt, qui diront le contraire.

Il nous paraît en revanche important de rappeler au passage que ni la Ligue des droits de l’homme, ni le parti écologique, ni RESF, ni la FSU, ni SOS Racisme, ni l’UNEF ne sont connus pour être des organisations composées de dangereux guerriers. Au contraire, le rassemblement réunissait essentiellement des militants associatifs, des professeurs, des enfants ou encore des étudiants. L’extrême-droite nous montre encore une fois le courage exemplaire de ses militants qui, comme ils nous l’ont déjà montré par le passé choisissent bien leur cible avant d’attaquer.

Nous nous amusons également de voir ces soit-disant rebelles faire le jeu du gouvernement et d’Eric Besson en protégeant la bonne tenue du débat sur l’identité nationale. Nous notons encore une fois les contradictions de ce genre de groupuscule.

Il n’est également pas question pour nous de nous offusquer de l’attitude de la police, nous ne la connaissons que trop bien. Nous nous étonnons simplement de voir que, dans un quartier entièrement bouclé par des dizaines de camions de CRS et de gardes mobiles ainsi que par de nombreuses patrouilles de la BAC, une confrontation directe ait pu avoir lieu pendant de longues minutes sans intervention.
Nous rappelons que nous ne comptons que sur nous-mêmes pour assurer notre protection et que les forces de l’ordre constituent pour nous une menace bien plus réelle que quelques dizaines de jeunes extrémistes de droites.

Enfin, cette irruption aura eu le mérite de ressouder encore un peu plus les liens qui unissent les militants antifascistes. Malgré l’effet de surprise et le fait que peu d’antifascistes radicaux aient fait le déplacement, et bien que nous n’ayons été qu’un nombre restreint à nous opposer physiquement à cette attaque, nous avons démontré que la détermination et la solidarité pouvaient faire la différence.

De nombreux militants antifascistes avaient choisi ces derniers mois de se concentrer sur la construction de projets politiques plus vastes et plus "constructifs" que la simple opposition aux fascistes. Les événements de vendredi soir nous rappellent que nous ne pouvons baisser la garde et que nous devons être vigilants en permanence, la lutte antifasciste étant un maillon non négligeable dans le combat que nous menons contre le capitalisme.

En tout cas le futur s’annonce plein d’espoir pour notre camp. Fierté et détermination se lisaient vendredi sur les visages quand un cortège spontané s’est mis en branle en direction de la place Gabriel Péri. Au cri de « français, immigrés, même patron même combat » s’ajoutait désormais le nouveau slogan de la soirée : « JI au lit la leçon est finie ! ».

Antifa Action Lyon

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Mer 10 Mar - 19:39

Agression "fasciste" dans le quartier Saint-Jean
lyoncapital.fr
Imprimer l'article Suggérer à un ami Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte

Samedi 6 mars au soir dans le quartier Saint-Jean (Lyon, 5e), trois militants de la Confédération Nationale du Travail (CNT) ont été agressés en sortant d'un restaurant par une douzaine de personnes. L'incident est relaté via un communiqué de presse sur le site du syndicat. Pris par surprise, les trois personnes ont été frappées à coups de poings et de pieds. Les agresseurs ont également utilisé des nerfs de bœufs et des ceintures cloutées et une des personnes a été hospitalisée suite à diverses blessures à la tête et une fracture au pouce.

Selon une des victimes qui souhaite garder l'anonymat, l'attitude des agresseurs laisse penser qu'ils appartenaient à des groupuscules d'extrême droite. Ces derniers ont notamment crié à plusieurs reprises “Sieg Heil“ et fait des saluts nazis. Les personnes agressées ont, semble t-il, été reconnues en raison de leur activité militante. Cet acte n'est d'ailleurs pas isolé si l'on en croit le communiqué et le témoignage de l'une des personnes. “Une autre agression de ce type s'était produite le même jour un peu plus tôt dans la soirée“, explique l'une des victimes. “Ils sont particulièrement actifs dans le quartier de Saint-Jean“.

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Mer 10 Mar - 19:40

Quand des porcs (anti-halal) envahissent le Quick Villeurbanne
Par Fabien Fournier
Posté le 08/03/2010 à 15:44 | lu 268 fois | 0 réaction|
Imprimer l'article Suggérer à un ami Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Quand des porcs (anti-halal) envahissent le Quick Villeurbanne

Une cinquantaine de personnes, la plupart cachées derrières des masques de cochons, ont forcé ce dimanche les portes du restaurant pour protester contre la gamme halal actuellement testée par l'établissement.

L'événement est scénarisé pour faire une belle vidéo. Un client entre ce dimanche vers onze heures, au Quick Villeurbanne, situé route de Genas. Il est armé d'une caméra. Le restaurant teste, comme sept autres en France, une gamme halal, destinée aux musulmans. Le directeur de l'établissement prend les devants, s'interpose et demande à ce que le matériel soit éteint. Mais l'individu prétend que la caméra ne tourne pas et commande un Quick'n toast. "Au bacon", précise-t-il. "Il n'y pas de porc", répond le directeur. "S'il n'y a pas de porc ici, c'est eux qui viendront à vous", lance le provocateur.

C'est alors qu'une cinquantaine de personnes surgissent, portant pour la plupart des masques porcins. Ils forcent l'entrée du restaurant, renversant au passage les deux grands pots de terre qui gardent l'entrée de l'établissement. Armés d'un porte-voix, le speaker entame son discours. Est visé ce "commerce destiné à tous qui vend des produits uniquement pour les musulmans". "Nous sommes victimes d'une discrimination dans notre pays", attaque-t-il. Le happening se poursuit avec un slogan, répété en boucle "Quick halal non merci, l'islamisation ça suffit". Des tracts sont distribués aux quelques clients présents, signatures d'une organisation structurée. L'événement a duré une demi-heure, sans violence mais avec dégradations (1). Un dépôt de plainte a été déposé par Quick France aussi une enquête est-elle en cours.

Dans leur communiqué envoyé ce lundi, Rebeyne, un groupe d'identitaire lyonnais très actif sur Internet, prévient : "le troupeau n’hésitera pas à revenir manifester son mécontentement porcin si Quick ne renonce pas à l’islamisation gastronomique de notre pays". C'est d'ailleurs ce groupe d'extrême droite, connu pour ses positions islamophobes, qui a posté la vidéo du happening intitulée "Rebeyne versus Quick halal".

(1) Rebeyne dément que des dégradations aient été commises. Selon eux, seul "un pot de fleur a été renversé par mégarde lors de l'entrée du groupe. Il a été remis en place avant le départ (...) Nous tenons à nous excuser auprès de Quick pour ce désagrément involontaire".

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

attaque fasciste d'un squat

Message  niouze le Dim 14 Mar - 17:43

http://rebellyon.info/+Attaque-de-fachos-au-Grand-Lyeu+.html
Attaque fasciste au Grand Lyeu

Publié samedi 13 mars 2010



Le Squat le Grand lyeu (Lyon 8ème) a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi. Sur les coups de 2h du matin des fafs ont attaqué la façade du squat et ont notamment lancé un cocktail molotov qui n’a heureusement pas fait de victime.

Dans le contexte actuelle de recrudescence des attaques fascistes (contre le rassemblement à la préfecture ou contre des militants de la CNT) la mobilisation antifasciste et solidaire est plus que jamais nécessaire.

__________________________________________________________________________________________

Communiqué de presse
Le 14 mars 2010 vers 13 h

Attaque fasciste contre un squat lyonnais.

Durant la nuit du vendredi 12 au Samedi 13 mars, sur les coups de 2h du matin, le squat "le Grand Lyeu" situé dans le 8eme arrondissement lyonnais, a fait l’objet d’attaque de la part de militants fascistes. Durant cette attaque un cocktail molotov a été lancé contre le squat, ne faisant heureusement aucune victime.

Dans un contexte de recrudescence des attaques fascistes sur lyon (agressions physiques de passants pour des motifs racistes, attaque du rassemblement contre le débat sur l’identité nationale le 22 janvier, agression de militants de la CNT et de la CGA le 6 mars, action raciste contre le Quick hallal le 7 mars), les militants de la Coordination des Groupes Anarchistes, tiennent à rappeler que la lutte contre la fascisme est aujourd’hui plus que jamais nécessaire.

Nous tenons également à pointer la complaisance dont bénéficient à l’heure actuelle les militants fascistes dans leurs exactions, tant de la part de la police que de celles des politiques en place. Ces derniers portent en grande partie la responsabilité de cette recrudescence : Alors que le système capitaliste est en crise, ce qui se traduit par un appauvrissement généralisé des classes populaires, l’Etat protège la bourgeoisie et masque les vrais problèmes, à travers la promotion des discours nationalistes (débat sur l’identité nationale), d’un racisme etd’une xénophobie d’Etat (chasse aux sans papiers et stigmatisation des immigrés).

Cette politique de division des classes populaires par la promotion du nationalisme est responsable des exactions actuelles des nervis fascistes, car elle fait le lit du fascisme et donne une caution à l’activisme violent de ces groupes d’extrême droite. A l’inverse, c’est sur le terrain social, par le développement de luttes populaires pour améliorer nos conditions de vies, que nous ferons reculerle fascisme.

Soyons unis face au fascisme et au racisme d’état !

Coordination des Groupes anarchistes - Lyon - le 13/03/2010
Pas de fascistes dans les quartiers,
pas de quartier pour les fascistes !
No PASARAN !

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Dim 16 Jan - 22:14

Une attaque fasciste lors d’un concert de soutien. No pasaran !

Publié le 16 janvier

Samedi 15 janvier au soir, à Villeurbanne, avait lieu un concert de soutien à la création d’un Centre Culturel et Social Populaire. Cette initiative populaire a été la cible de la part de nervis fascistes par l’agression de deux jeunes revenant du concert .

Alors que le concert est une réus­site, avec une par­ti­ci­pa­tion impor­tante pour sou­te­nir ce projet, plu­sieurs fachos sont repé­rés dans les rues alen­tours par des per­son­nes venant ou repar­tant du concert. Ce sont d’abord plu­sieurs per­son­nes qui sont vio­lem­ment pris à partie sur le trajet entre le métro et le lieu du concert (soit envi­ron 800m). Agressions clai­re­ment moti­vées par l’enga­ge­ment poli­ti­que des agressé-e-s, comme en témoi­gne les insul­tes pro­fé­rées par les fachos. Plusieurs par­ti­ci­pant-e-s au concert, mis au cou­rant, orga­ni­sent alors des tra­jets grou­pés pour assu­rer la sécu­rité et récu­pé­rer les indi­vidu-e-s isolé-e-s.

Peu avant minuit, alors que plu­sieurs per­son­nes com­men­çaient à quit­ter le lieu pour pren­dre le der­nier métro, un couple sur le chemin du retour est pris dans un véri­ta­ble guet-apens sur le par­king du car­re­four Villeurbanne, à proxi­mité de la sta­tion essence. Agressé-e-s car iden­ti­fié-e-s comme mili­tant-e-s ou sym­pa­thi­sant-e-s du milieu liber­taire et anti­fas­ciste, ils ont subi un véri­ta­ble lyn­chage, l’achar­ne­ment de fas­cis­tes en nombre pro­vo­quant des bles­su­res impor­tan­tes, par­ti­cu­liè­re­ment à la tête. Ils ont été rapi­de­ment pris en charge par les pom­piers. L’arri­vée d’un groupe plus impor­tant de per­son­nes reve­nant du concert a permis de mettre en fuite les nervis fas­cis­tes. Les graves bles­su­res de nos cama­ra­des font qu’ils sont tou­jours hos­pi­ta­li­sés à l’heure d’écriture de ce texte (diman­che 16/01/2011 à 18h). Nous nous inquié­tons pour leur état de santé et les assu­rons de tout notre sou­tien.

Nous étions plu­sieurs mil­liers à mani­fes­ter le 10 avril 2010 dans les rues de Lyon, pour poin­ter la recru­des­cence de la vio­lence d’extrême-droite à Lyon et affir­mer un anti­fas­cisme sans conces­sion. Notre cons­tat est tou­jours d’actua­lité aujourd’hui. Entre le lais­ser-faire des pou­voirs publics et la popu­la­ri­sa­tion du dis­cours et des poli­ti­ques fas­cis­tes par l’actuel gou­ver­ne­ment, les fachos de toutes sortes ont le vent en poupe et se sen­tent la capa­cité de mena­cer phy­si­que­ment les ini­tia­ti­ves du mou­ve­ment social comme d’agres­ser des cama­ra­des dans la rue en toute impu­nité.

Nous ne tolè­re­rons pas plus long­temps les exac­tions de quel­ques nervis fas­cis­tes, et nous y oppo­se­rons tant sur le ter­rain poli­ti­que que sur celui de la sécu­rité de nos cama­ra­des, de nos lieux, de nos ini­tia­ti­ves. Nous affir­mons, après l’agres­sion de nos cama­ra­des plus que jamais, que nous ne lais­se­rons pas les idées fas­ci­san­tes s’implan­ter à Lyon ou ailleurs, que ce soit sous la forme de nervis agres­sifs ou de poli­ti­que xéno­phobe.


ce qui m'amuse c'est de lire ici ou la des facho dire des choses genre : "les racailles ils ont pas de couilles ils sen prennent a toi si ils sont nombreux mais se chi dessu si il sont seul devant nous (..) " (trouver sur un commentaire youtube et signé d'un certain hell88 )
mais que dire des facho ...... qu'ils ont des bollocks comme sa pour s'y mettre a plusieurs pour tabasser un couple !

edit info provenant de rebellyon.info

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  Invité le Dim 16 Jan - 22:47

Merci c'est bon à savoir pour le prochain concert sur Paname... Va falloir faire gaffe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Mer 23 Fév - 14:11

Les menaces de Lyon dissident n’y changeront rien !

Publié le 22 février

Maj le 23 février

Rebellyon a reçu un « droit de réponse » émanant de la « Team Lyon Dissident », suite à la parution sur le site de l’appel à rassemblement le mercredi 23/02 et d’un article sur un concert le 26/02 dans leur local ou dans la région.

Alors qu’un grand nombre de collectifs et d’organisations, réunis au sein du Collectif vigilance 69, appelle à un rassemblement pacifique mercredi prochain, des menaces apparaissent sur le web et dans les rues.

Dans les pentes de la Croix-Rousse, des tags appe­lant à un règle­ment de compte mer­credi ont surgis ce week-end.

Sur la toile, le site Lyon Dissident se défend, dans un com­mu­ni­qué, de pro­mou­voir les idées fas­cis­tes [1] et accuse le col­lec­tif Vigilance 69 d’inci­ta­tion à la vio­lence. Drôle de point de vue, lorsqu’on ana­lyse le ton de leur texte.

Ainsi, com­ment com­pren­dre ces quel­ques phra­ses si ce n’est comme des mena­ces :

Aller recru­ter des col­lé­giens/lycéens avec vos tracts pour par­ti­ci­per à votre petite sau­te­rie, en les envoyant au « casse-pipe » c’est sim­ple­ment de l’irres­pon­sa­bi­lité ! Vous n’êtes pas sans savoir que le risque zéro n’existe pas. Ne mettez pas de l’huile sur le feu car qui sème le vent récolte la tem­pête !

Ces inti­mi­da­tions doi­vent cesser. Et le ras­sem­ble­ment doit avoir lieu, n’en déplaise à la Préfecture qui ris­que­rait d’inter­dire cette action sous pré­texte d’un poten­tiel trou­ble à l’ordre publi­que.

Qui sont réel­le­ment dan­ge­reux ? Certainement pas ceux que Lyon Dissident accuse d’être « les uni­ques res­pon­sa­bles d’éventuels inci­dents ou de repré­sailles. »

Les pou­voirs publics ne peu­vent plus fermer les yeux sur l’arro­gance et les crimes de la droite extrême à Lyon (est-il besoin de rap­pe­ler les nom­breu­ses condam­na­tions de ses mem­bres ?).
Les menaces n’y changeront rien : Soyons nombreux Mercredi 23/02 contre les néo-nazis ! http://www.pavillon-noir.info/t1927-rassemblement-contre-le-local-fasciste-de-gerland-lyon
Notes

[1] alors que sur leurs photos ils s’associent au logo « blood & honor »…

rebellyon.info

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Dim 10 Avr - 15:46

A Lyon, 2 000 personnes manifestent contre les violences d'extrême-droite

MANIF - Environ 2.000 personnes ont manifesté samedi après-midi à Lyon contre "l'extrême droite" et "le fascisme", à l'appel de partis, associations et syndicats de gauche et d'extrême gauche. Objectifs principaux : dénoncer la "recrudescence des agressions fascistes à Lyon" et l'implantation d'un "local néo-nazi" dans le quartier du stade de Gerland.

Partis de la place Bellecour, les manifestants --environ 2.000 selon la police et les organisateurs-- ont défilé sous le soleil jusqu'à la place Jean-Macé, derrière des banderoles proclamant "fachos hors de nos vies" ou encore "écrasons les fascistes!".

Dans le cortège flottaient des drapeaux ou des banderoles de la CGT, de SUD, du NPA, du PCF, de la Gauche unitaire, d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), de la Fédération syndicale étudiante (FSE) ou encore de mouvements anarchistes.

Les manifestants, jeunes pour la plupart, se sont dispersés en fin d'après-midi. "Il n'y a pas eu d'incident", a indiqué la police, qui avait mobilisé un "dispositif assez massif" pour éviter d'éventuels heurts avec des groupes d'extrême droite.

"Pas de fascistes dans nos quartiers, pas de quartier pour les fascistes" et "c'est pas les sans-papiers, c'est pas les ouvriers, c'est les nazis qu'il faut viser", ont notamment chanté les manifestants. "A bas le Front national!", ou bien encore "le fascisme, c'est la gangrène", ont-ils également scandé.

Organisée par le Collectif de vigilance contre l'extrême droite du Rhône, qui regroupe plusieurs dizaines d'organisations politiques, syndicales et associatives, cette manifestation visait à dénoncer en particulier la "recrudescence des agressions fascistes à Lyon" et l'implantation d'un "local néo-nazi" dans le quartier de Gerland.

"Ce local doit être fermé et ses occupants doivent passer sous le coup de la loi" après notamment diverses agressions en région lyonnaise attribuées à des groupuscules d'extrême droite, a déclaré à l'AFP l'un des organisateurs, le conseiller régional Front de gauche Armand Creus.

Source : AFP
http://www.libelyon.fr/info/2011/04/a-lyon-2-000-personnes-manifestent-contre-les-violences-dextr%C3%AAme-droite.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Mer 13 Avr - 15:46

Nouvelle agression fasciste dans le quartier saintJean à Lyon - 9 avril



Communiqué du collectif 69 de vigilance contre l’extrême-droite



Ça n’en finit plus. Samedi 9 avril, une manifestation unitaire antifasciste avait lieu pour dénoncer les violences d’extrême-droite à Lyon et l’implantation d’une salle de concerts néo-nazis. Alors qu’ils quittaient la manifestation et rejoignaient un groupe d’amis dans le quartier saintJean, deux manifestants ont été sauvagement attaqués par des militants d’extrême-droite.



Ils auraient été suivis lors de la dis­per­sion de la mani­fes­ta­tion des Terreaux jusqu’au lieu de l’agres­sion par quatre mili­tants fas­cis­tes.



Arrivés dans le quar­tier saintJean, les deux mili­tants anti­fas­cis­tes ont été inter­pel­lés et pro­vo­qués par ces der­niers. C’était en fait un véri­ta­ble guet-apens : une quin­zaine d’agres­seurs ont simul­ta­né­ment surgi d’un coin de rue, armés de barres de fer, de battes de base­ball et de man­ches de pioche. Se ruant sur eux, ils les ont lit­té­ra­le­ment lyn­chés place du Change.



Le plus dure­ment touché a 21 jours d’ITT en raison de plu­sieurs frac­tu­res et d’une mâchoire brisée due à la mul­ti­pli­ca­tion des coups portés à la tête. Il devra pro­chai­ne­ment subir une lourde opé­ra­tion chi­rur­gi­cale. L’autre per­sonne s’en tire avec quel­ques contu­sions.




Ce n’est mal­heu­reu­se­ment pas (et de loin) la pre­mière agres­sion orches­trée par des nervis appar­te­nant à la mou­vance iden­ti­taire et fas­ciste lyon­naise dans ce quar­tier. Trois syn­di­ca­lis­tes en avait déjà fait les frais en mars 2010. Un exem­ple parmi d’autres.



Voici plus d’un an que nous, col­lec­tif 69 de vigi­lance contre l’extrême droite, poin­tons la recru­des­cence des vio­len­ces fas­cis­tes dans l’agglo­mé­ra­tion lyon­naise. Trois jours avant cette agres­sion, une autre s’était dérou­lée devant le lycée Jean-Paul Sartre à Bron où deux per­son­nes dif­fu­sant des tracts pour la mani­fes­ta­tion anti­fas­ciste avaient été atta­qués.



Malheureusement, nous devons une fois de plus condam­ner une énième agres­sion de la part des nervis fas­cis­tes et/ou iden­ti­tai­res à l’encontre de ceux qui ne leur plai­sent pas : jeunes issus de l’immi­gra­tion, actri­ces-eurs des mou­ve­ments sociaux, mili­tan­tes-mili­tants de gauche ou liber­tai­res…



Une fois encore nous inter­ro­geons les pou­voirs publics sur cette situa­tion, sur leur capa­cité à y remé­dier, et sur leur volonté d’agir enfin contre ce que nous sommes contraints d’appe­ler une véri­ta­ble résur­gence de l’extrême-droite radi­cale à Lyon. La vio­lence des agres­sions étant chaque fois plus intense nous nous inter­ro­geons : faudra-t-il un mort pour qu’une prise de cons­cience poli­ti­que et média­ti­que ait lieu ?



Banalisation du dis­cours raciste, débats nau­séa­bonds, oppro­bre jetée sur une partie de la popu­la­tion fran­çaise, chasse aux sans-papiers : les poli­ti­ques por­tent leur lot de res­pon­sa­bi­li­tés dans la situa­tion que nous subis­sons aujourd’hui.



Nous tenons à inter­pel­ler toutes-s les Lyon­nai­ses-s sur la dan­ge­ro­sité crois­sante que font peser les diver­ses com­po­san­tes de cette droite extrême en recom­po­si­tion — des iden­ti­tai­res aux néo-nazis en pas­sant par le Front National et divers grou­pus­cu­les, les fron­tiè­res entre ces grou­pes étant lar­ge­ment per­méa­bles selon nous.



Nous aler­tons les habi­tan­tes-s de saintJean et les per­son­nes qui y tra­vaillent sur cette triste réa­lité, à savoir que leur quar­tier risque aujourd’hui de deve­nir un véri­ta­ble bas­tion de l’extrême-droite vio­lente.



Nous ne nous lais­se­rons pas inti­mi­der par ce déchaî­ne­ment de vio­lence et nous conti­nue­rons plus que jamais le combat sur le ter­rain poli­ti­que et popu­laire !



Collectif 69 de vigi­lance
contre l’extrême-droite (contact)
Lyon, le 11 avril 2011.

Rebellyon.

rebellyon.info via http://juralibertaire.over-blog.com/article-nouvelle-agression-fasciste-dans-le-quartier-saintjean-a-lyon-9-avril-71558462.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Lun 18 Avr - 3:05

Samedi 16 avril 2011 6 16 /04 /Avr /2011 09:21
Multiplication des actions fascistes



Nouveaux défilés des Autonomes Lorrains en Cortège-Bloc d'action directe fasciste



Les Nationalistes Autonomes Lorrains, groupuscule activiste de la mouvance d'extrême-droite radicale sont le fer de lance en France d'une nouvelle forme de brigades fascistes de rue. Le même scénario et schéma que dans les années 30 : avec la politique fascisante d'État, les lois racistes, les expulsions, les Camps de Rétention, le durcissement de l'appareil répressif, et le renouveau de l'extrême-droite politicienne officielle, sur ce fond de fascisation politique de notre réalité sociale surgissent sans surprise de multiples groupes fascistes radicaux, fer de lance de terrain du retour du National-Socialisme.



Les agressions fascistes, les ratonnades, les actions directes nazies, les formations et réseaux, se multiplient proportionnellement au nouveau pullulement des locaux néo-nazis, avec leur organisation matérielle, leur presse, leurs codes. Tandis que les agressions fascistes et ratonnades sont quasi-quotidiennes à Lyon contre des militants, des personnes de couleur et des homosexuels ; le premier local néo-nazi officiel s'est ouvert en plein centre-ville. En Franche-Comté, par la pression du Comité de Vigilance Antifasciste et de la population, un grand concert néo-nazi à la publicité ornée de croix celtiques et svastika a finalement été interdit. En Lorraine, les Nationalistes Autonomes sont de ces réseaux qui organisent des défilés d'envergure et parés à l'affrontement contre les antifas, tandis que des réseaux nazis s'y organisent avec des formations et entraînements à l'arme à feu. Ainsi à Metz, il y a quelques années, le Pink Bar, bistrot militant, a été attaqué par un groupe nazi radical qui ont ravagé le bâtiment, armés de couteaux, de battes de baseball et d'un revolver à 9mm. À Nancy, nombreux sont les concerts de rap antiracistes et anticapitalistes qui sont menacés voire directement attaqués par des groupes fascistes.



Ce phénomène de retour du fascisme radical organisé et de terrain, opérant dans la rue, est assez récent en France mais s'accroît et se renforce à l'image de l'Allemagne qui subit depuis de nombreuses années déjà un retour significatif des réseaux fascistes radicaux. D'où l'ampleur et la force du mouvement antifa en Allemagne dont le combat est quotidien et de plus en plus violent.



La marche annuelle des néo-nazis à Dresden il y a quelques semaines, et qui rassemble entre 2 à 4000 néo-nazis, s'est vue de nouveau contre-carrée par la remarquable capacité de résistance et de solidarité antifasciste. Sans surprise, lors des affrontements de rue, la police a couvert et protégé le cortège nazi et laisser faire leurs attaques en Bloc Faf, mais ont littéralement encadré et réprimé sans merci les milliers d'antifascistes venus les chasser.



L'organisation des nazis est telle en Allemagne qu'ils parviennent à opérer à des stratégies de territoire, en achetant des villages entiers, maison par maison, et en en faisant des Zones Autonomes fascistes où flottent les drapeaux à croix gammées et se déroulent des festivals d'extrême-droite.



Considérons avec sérieux la menace fasciste en France comme partout en Europe,
Créons des Comités de Vigilance et soyons parés à résister sur le terrain lorsque la vermine brune ose parader dans les rues.



Encore et toujours,
NO PASARAN !



Vendredi 15 avril 2011.


http://juralibertaire.over-blog.com/article-multiplication-des-actions-fascistes-71826834.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  spike le Lun 18 Avr - 15:25

MODE COUP DE GUEULE

Bah oui, mais faudrait peut être se donner:

-plus de structure "en dur" et arrêter les "collectifs informels"
-des structures d'autodéfense
-oublier les querelles de Marx et Bakounine pendant l'internationale Communiste et passer au delà de nos divergences
-Faire preuve de plus de solidarité entre nous,, parce que c'est pas encore ça, même dans les milieux militants
-->Construire un Front Antifasciste Unique

Faut qu'on s'réveille parce qu'on est en train de perdre la face devant les fachos

Franchement, cet article il enfonce des portes ouvertes...

FIN DU COUP DE GUEULE
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  Invité le Mar 19 Avr - 19:55

En général, et en théorie cette unité existe. Les manifs antifas réunissent en général, au minimum, toutes les orgas dites "de gauche". Où l'on se retrouve aux côtés du PS, du PCF ou de ce qu'il en reste, des Verts, etc.
Je sais bien que la pratique est quelquefois un peu plus compliquée car les querelles de chapelles finissent toujours par ressurgir. Mais tu ne peux pas changer l'être humain Spike. Certes, il y a de quoi se révolter, être écoeuré, etc, mais faut bien faire avec. C'est un éternel recommencement, mais ça vaut le coup de continuer.
Mais continuer indéfiniment à gueuler que ce sont des gros méchants vilains pas beaux est peut-être insuffisant : il est peut-être plus efficace de diffuser le programme économique du FN puisqu'on sait qu'il attire en priorité les plus pauvres. Gueuler c'est bien, mais au bout d'un moment c'est incantatoire : nécessaire mais pas suffisant en somme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  spike le Mer 20 Avr - 0:59

Nyark nyark a écrit:En général, et en théorie cette unité existe. Les manifs antifas réunissent en général, au minimum, toutes les orgas dites "de gauche". Où l'on se retrouve aux côtés du PS, du PCF ou de ce qu'il en reste, des Verts, etc.
Je sais bien que la pratique est quelquefois un peu plus compliquée car les querelles de chapelles finissent toujours par ressurgir. Mais tu ne peux pas changer l'être humain Spike. Certes, il y a de quoi se révolter, être écoeuré, etc, mais faut bien faire avec. C'est un éternel recommencement, mais ça vaut le coup de continuer.
Mais continuer indéfiniment à gueuler que ce sont des gros méchants vilains pas beaux est peut-être insuffisant : il est peut-être plus efficace de diffuser le programme économique du FN puisqu'on sait qu'il attire en priorité les plus pauvres. Gueuler c'est bien, mais au bout d'un moment c'est incantatoire : nécessaire mais pas suffisant en somme.

Si tu penses que tout est un éternel recommencement, pourquoi tu luttes alors?
Je ne me contente pas de gueuler....
Je propose de créer un Front Antifa Unitaire: http://www.pavillon-noir.info/t2008-projet-front-antifasciste-unitaire-fau#19079
Et j'ai le plus grand des respect pour No Pa, mais cet article ne fait pas avancer les choses.


Dernière édition par spike le Mer 20 Avr - 15:39, édité 1 fois
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  spike le Mer 20 Avr - 13:31

avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  Invité le Mer 20 Avr - 14:36

J'attends un peu les réponses des autres (les discussions à deux = flood qu'on essaye d'éviter ici) et je t'explique. Je me doute bien que tu avais déjà vu hein...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  Groucho Marx le Mer 20 Avr - 19:00

Nyark nyark a écrit:J'attends un peu les réponses des autres
spike a écrit:-plus de structure "en dur" et arrêter les "collectifs informels"
-des structures d'autodéfense
-oublier les querelles de Marx et Bakounine pendant l'internationale Communiste et passer au delà de nos divergences
-Faire preuve de plus de solidarité entre nous,, parce que c'est pas encore ça, même dans les milieux militants
-->Construire un Front Antifasciste Unique
bah... ce qui est sûr c'est que je suis pas pret de me reconnaitre dans ce genre de désir! What a Face (il y a trop de connotations liées aux partis et aux armées à mon gout Stirnerien! Wink )
spike a écrit:Si tu penses que tout est un éternel recommencement, pourquoi tu luttes alors?
ptet parce que l'avenir serait fait de ce que l'on aura pas fait dans le présent?.... Wink

pi sinon, jsuis pas apte à juger de l'amplitude réel de ce regain de "violence fasciste/neo-nazi".... scratch
avatar
Groucho Marx

Messages : 411
Date d'inscription : 12/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  Invité le Mer 20 Avr - 19:45

Disons que, quand tu parles d'unité, je ne vois pas clairement avec qui tu veux faire cette unité. Tu parles de "tous horizons" mais il faudrait que tu précises. Et je ne pense pas que la lutte antifasciste se décrète comme ça d'un claquement de doigts. Il existe déjà pas mal d'orgas : NoPa bien sûr, tu as aussi Res l'Front, sans compter les orgas qui font d'autres choses mais ont, en leur sein, des commissions antifas (la CNT au hasard), etc.
Je ne comprends pas où tu veux en venir avec une organisation supplémentaire. C'est pour ça que je te réponds que nous devons tous, à notre niveau, discuter sur le fond de ce que propose l'extrême-droite, y compris et même surtout celle qui veut se donner des airs de respectabilité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  niouze le Mer 20 Avr - 22:51

pourquoi des le depart j'ai psa réagit a ton poste spike
d'abord parcequ'ici c'est internet et internet c'est pas la vrai vie donc difficile a mon sens d'organiser quoi que ce soit ici même (si ce n'est des action ponctuel mais on peut en reparler, ou pour les attaquer virtuellement )
ensuite tu dit
Pour cela, nous devons faire face de manière unitaire. Le Front Antifasciste Unitaire (FAU) serait donc constitué d'un ensemble de personnes où groupes d'individus, venant d'horizons politique différents, mais luttant pour l'édification d'une société sans classes ni Etat.
rien que sa c'est impossible deja la tu élimine tout ceux qui ne lutte pas dans ce sens la (je pense a sos racisme , au front de gauche .... pas que je les ai dans mon coeur, mais les luttes a lyon par exemple montre qu'on ne peut se passer d'eux dans ce combat la sous risque de ce retrouver encore a une poignée ....

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5046
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  spike le Jeu 21 Avr - 0:48

A Groucho: affraid Bah merde alors!! L'armée et les partis sont deux choses que je déteste!! Qu'est-ce-qui te plaît pas dans mes quelques points?
Quand je dis "structures en dur" ça veut juste dire un local.
L'autodéfense? Comment veux-tu répondre à un Nazi qui t'attaque? En Russie, les Antifas le sont au péril de leur vie, et ils ont déjà du mal à lutter alors imagine s'ils ne savaient pas se défendre... Moi je veux bien tenter de convaincre un facho par la parole, mais si le mec il arrive avec une barre de fer c'est différent. Les mecs perpétuant des attaques fascistes à lyon ne viennent pas pour discuter...

A Nn: Ce que je veux? Qu'on passe au dessus des batailles de chapelles et qu'on construise un vrai réseaux antifas comme les fachos sont en train de le faire!
Discuter sur le fond? Oui bien sûr... Cependant c'est pas en discutant sur le fond que les attaques à Lyon vont cesser. C'est pas en discutant sur le fond que les redskins ont fait reculer les fascistes parisiens au début des 80's. C'est pas en discutant sur le fond que les antifas ont gagnés la bataille de Cable Street...
Avec qui je veux faire ça: toutes les tendances Communistes (sauf stals), les altermondialistes, les autonomes et tous ceux qui veulent se joindre à nous dans cette démarche.

A Niouze: Ok j'ai peut être mal formulé mon projet, mais ce qui est sûr c'est que je ne pourrais et ne veux pas construire se projet seul. Alors discutons en et construisons ça ensemble.
Et si on en discute uniquement de visu on perdra beaucoup de temps, parce que par exemple, toi et moi on est pas prêt de se voir vu qu'on habite chacun à un bout de la france...

Pour approfondir mon projet, j'attends de voir si y a des gens qui sont motivé, dans le principe parce que sinon, ça sert à rien...
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  Invité le Jeu 21 Avr - 9:30

Et si on en discute uniquement de visu on perdra beaucoup de temps, parce que par exemple, toi et moi on est pas prêt de se voir vu qu'on habite chacun à un bout de la france...
C'est bien le problème de ce forum non ? Les 2 plus proches géographiquement c'est toi et moi et encore on n'arrive jamais à se voir ! Après, on a un itinérant, un breton vadrouilleur, un montpellierain plutôt routard, et tous les autres disséminés un peu partout. Gavroch' perdu, le_vieux "notre cher disparu", etc.
Déjà qu'avec les gens que je peux voir tous les jours c'est compliqué, alors là...
C'est bien le 2è problème de ce forum : c'est que vous êtes quelques uns à penser qu'on peut tout faire par le net et sans se voir. C'est possible, mais pas à 4 ou 5, ou même à 10. Un groupe fessebouc à 10 000 peut-être... (abFab je sais que tu ne me lis pas, ça m'évitera des mesures de rétorsion^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: no pasaran ; les mouvements fascistes et néo nazi

Message  spike le Ven 22 Avr - 18:24

Nyark nyark a écrit:
Et si on en discute uniquement de visu on perdra beaucoup de temps, parce que par exemple, toi et moi on est pas prêt de se voir vu qu'on habite chacun à un bout de la france...
C'est bien le problème de ce forum non ? Les 2 plus proches géographiquement c'est toi et moi et encore on n'arrive jamais à se voir ! Après, on a un itinérant, un breton vadrouilleur, un montpellierain plutôt routard, et tous les autres disséminés un peu partout. Gavroch' perdu, le_vieux "notre cher disparu", etc.
Déjà qu'avec les gens que je peux voir tous les jours c'est compliqué, alors là...
C'est bien le 2è problème de ce forum : c'est que vous êtes quelques uns à penser qu'on peut tout faire par le net et sans se voir. C'est possible, mais pas à 4 ou 5, ou même à 10. Un groupe fessebouc à 10 000 peut-être... (abFab je sais que tu ne me lis pas, ça m'évitera des mesures de rétorsion^^)

Bien sûr on ne peut pas tout faire par internet, mais on peut déjà commencer par en parler, voir quelle forme ça peut prendre ect....
Honnêtement as-tu lié beaucoup de contact dans les manifs? Moi non, mais je me débrouille peut être pas bien...
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum