Derniers sujets
» narcotests
par ivo Lun 10 Juin - 19:55

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juin - 10:49

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Ven 12 Avr - 22:09

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56


droites extremes

Page 20 sur 38 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 29 ... 38  Suivant

Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Lun 29 Sep - 10:14

le figaro admiratif applaudit le fn ...
ainsi que les commentaires, à lire ...
welcome 4°reich

Sénat : David Rachline, le « fidèle lepéniste »
>>>
http://www.lefigaro.fr/politique/2014/09/28/01002-20140928ARTFIG00170-senat-david-rachlinele-fidele-lepeniste.php

Sénatoriales : « C'est une belle victoire pour le FN »
Pour Philippe Goulliaud, rédacteur en chef au service politique du Figaro, l'issue de l'élection sénatoriale révèle une "pénétration des idées du Front national parmi les grands électeurs".
>>>
http://video.lefigaro.fr/figaro/video/senatoriales-c-est-une-belle-victoire-pour-le-fn/3810841948001/

Le FN fait une entrée fracassante au Sénat
L'ancrage du parti dans la vie politique française s'est confirmé une nouvelle fois dimanche, à l'issue d'élections sénatoriales où les frontistes avaient anticipé deux succès sans crier victoire.
«Partout, nos scores sont excellents. Nos réservoirs de voix ont explosé. Ils sont multipliés par trois à presque onze. Les Français le verront comme un symbole puissant d'espoir et de renouvellement»
Dimanche, les frontistes pensaient que les messages étaient passés. Les deux sénateurs du Front national en étant, selon eux, la fracassante démonstration.
>>>
http://www.lefigaro.fr/politique/2014/09/28/01002-20140928ARTFIG00185-le-fn-fait-une-entree-fracassante-au-senat.php

droites extremes - Page 20 PHO4876b556-4726-11e4-893f-ee66019c39ec-805x453

Stéphane Ravier, l'homme qui fait trembler Marseille
Dans sa mairie, il amadoue peu à peu ses 330 agents municipaux. Pour ses 45 ans, ses adjoints ont organisé en mairie un anniversaire surprise cet été. «Nous avons été très choqués, il y avait beaucoup de monde, plus de cent agents», lâche Stéphane Mari, l'ancien premier adjoint socialiste. Ce dernier fustige également la posture des élus FN qui ne votent pas les subventions aux centres sociaux ou pour la rénovation urbaine, ont durci les critères pour les autorisations d'accueil et interdit l'utilisation d'une langue étrangère dans les services municipaux.
>>>
http://www.lefigaro.fr/politique/2014/09/28/01002-20140928ARTFIG00167-stephane-ravier-l-homme-qui-fait-trembler-marseille.php

droites extremes - Page 20 PHOf9f0c92a-471c-11e4-aa69-f2ed7a47b971-805x453

David Rachline, benjamin du Sénat et cumulard
«Après tout le travail réalisé dans ma commune de Fréjus, il est évident que je reste à la mairie», tranche rapidement le nouveau sénateur interrogé ce lundi matin par le Scan. Une possibilité négociée de longue date en interne au FN, quitte à tordre un peu le cou à la doctrine de non-cumul des mandats en vigueur au partie et défendue notamment par les députés FN Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée.
«Je ne vois pas plus bien à quoi sert aujourd'hui le Sénat», estimait la présidente du FN Marine le Pen en janvier dernier. Elle qualifiait alors la Haute Assemblée «d'inutile et coûteuse». Aucune contradiction pour David Rachline qui estime que «le débat institutionnel arrivera plus tard». «Si nous étions au gouvernement, nous poserions effectivement la question de la réforme des institutions, mais ce n'est pas à l'ordre du jour pour le moment»
>>>
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/09/29/25002-20140929ARTFIG00042-david-rachline-benjamin-du-senat-et-cumulard.php

droites extremes - Page 20 PHOd22fb73a-479d-11e4-a6d8-2a51f839b71b-805x453
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  Nyark nyark le Lun 29 Sep - 11:25

Faut que je me trouve d'urgence un pays où émigrer...
Nyark nyark
Nyark nyark

Messages : 87
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  Nyark nyark le Lun 29 Sep - 11:43

La fuite c'est mal, mais quand on s'est battu toute sa vie et qu'on n'a plus 20 ans mon bon monsieur, on est fatigué de lutter. Quant à trouver mieux ailleurs, je reconnais que c'est compliqué. Peut-être une communauté autonome au fin fond de la montagne ou de la campagne profonde : quelques légumes, mes chats, du bois pour me chauffer... droites extremes - Page 20 746404820
Nyark nyark
Nyark nyark

Messages : 87
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  Nyark nyark le Lun 29 Sep - 18:49

Quand on se bat depuis xxx années contre l'extrême-droite on fatigue : je ne parle pas seulement de manifs en brandissant des banderoles ou en gueulant des slogans, mais aussi et surtout en discutant avec les gens, en démontrant que le programme économique et social du FN est une catastrophe socialement, un cadeau fait aux capitalistes et que tu entends des gens, a priori proches de toi, te dire certains trucs (tu veux que je développe ou tu te doutes ?), tu fatigues.

Et quand tu te dis que, malgré toutes les batailles qui ont été menées, elle continue à progresser inexorablement au sein-même de ceux qui devraient en avoir le plus peur, jusqu'à parvenir au pouvoir, et, de toutes façons à imprégner les "idées" de la droite dite classique, tu te mets à chercher des solutions pour toi-même. Fuite ? Peut-être, mais quand on a cherché et pas trouvé toutes les autres solutions...

Pour ce qui est de la ville, tout le monde a le droit d'évoluer, on n'est pas tous psychorigides...
Nyark nyark
Nyark nyark

Messages : 87
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Lun 29 Sep - 20:00

on va pas etre nombreux hein ?? XD
pourtant c'est là que ça va etre .... plein d'options éventuellement.

quand à la rigidité ... ^^
tu mélanges avec la constance.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Mar 30 Sep - 8:16

Le FN au Sénat : les dessous d'une entrée pas si «mécanique»
http://www.liberation.fr/politiques/2014/09/29/le-fn-au-senat-une-entree-pas-si-mecanique_1111319?xtor=rss-450
DESINTOX L'UMP assure que l'élection de deux sénateurs est la conséquence directe des dernières élections municipales. A voir.

LUC CHATEL, DIMANCHE SUR RTL. «Ce n’est pas une surprise (l’élection de deux sénateurs du Front national) dans la mesure où mécaniquement, le FN a gagné 18 villes lors des dernières élections municipales, et que mécaniquement, vu son nombre d’élus, grands électeurs, il devait avoir ce résultat.»

INTOX. Puisqu’on vous dit que c’est ME-CA-NI-QUE. Pour minimiser le succès du Front National, les responsables politiques n’avaient qu’un mot à la bouche, dimanche et lundi. L’entrée de Stéphane Ravier et David Rachline au Sénat n’est que la conséquence mécanique des succès du Front national aux dernières élections municipales. «Ce n’est pas une surprise dans la mesure où mécaniquement, le FN a gagné 18 villes lors des dernières élections municipales et que, mécaniquement, vu son nombre d’élus, grands électeurs, il devait avoir ce résultat», expliquait ainsi Luc Chatel, secrétaire général de l'UMP, dimanche soir sur RTL. En clair : avec un nombre accru (près de 1500) de conseillers municipaux – qui forment l’immense majorité des grands électeurs lors des sénatoriales – le FN était sur d’avoir deux élus dimanche. Voire.

DESINTOX. L’examen des résultats montre que le succès du FN dépasse largement le nombre des voix qui lui étaient a priori acquises. Dans les Bouches-du-Rhône, le FN pouvait compter sur plus de 300 voix. Il s’agit de la centaine de voix des grands électeurs (conseillers régionaux et municipaux) étiquetés FN (1), à quoi il fallait ajouter près de 220 délégués supplémentaires, ces membres de la société civile désignés par le parti pour prendre part au vote dans les villes de plus de 30 000 habitants (pour le 13 : Istres, Marignane, Aix-en-Provence ou bien sûr Marseille). Au total, la jauge du réservoir de voix FN se situait donc entre 310 et 330 électeurs. Sachant que la liste emmenée par Stéphane Ravier a récolté 431 voix, une centaine de voix ont donc été apportées par d’autres familles politiques, ou des non inscrits. On peut gager que Ravier n’aurait pas eu son siège sans cet apport…

Idem dans le Var, l’autre département où le Front national a raflé un siège au Sénat : près de la moitié des voix en faveur de David Rachline, le maire FN de Fréjus, ne proviennent pas des grands électeurs du parti lepéniste. Sa liste «Bleu marine pour nos villes et nos villages» a en effet réuni 401 voix, alors que le FN comptait dans le département 214 grands électeurs – 179 grands électeurs «élus», auxquels se sont ajoutés 35 délégués supplémentaires (dans les communes de plus de 30 000 habitants :Toulon, Hyères, Fréjus, Draguignan…). Bilan : le FN a donc rallié 187 voix au-delà de son camp.

Cette capacité du FN de séduire en dehors de sa famille politique s’observe aussi au niveau national, même si c’est plus compliqué à chiffrer qu’on ne pourrait l’imaginer. Le FN a diffusé un tableau dans la presse, selon lequel le nombre de grands électeurs FN mobilisés dimanche était de 1037. Sachant que les listes du parti ont récolté près de 4000 suffrages, on se dit qu’il y a donc quelque 3000 électeurs non étiquetés FN qui ont apporté leur voix.

Sauf que les choses sont plus complexes. Le tableau du FN ne recense en effet que les grands électeurs élus FN (conseillers régionaux, généraux, députés et surtout conseillers municipaux), sans comptabiliser les délégués supplémentaires dont le vote FN était également acquis. Si Libération a fait ce calcul pour le Var et les Bouches-du-Rhône, le FN disait lundi ne pas disposer du nombre exact de ces délégués pour les autres départements. Et les documents mis à disposition par les préfectures donnent, pour chaque département, les noms de ces délégués supplémentaires… mais sans les rattacher à leur parti. Impossible donc de savoir précisément combien de voix étaient acquises en sus des grands électeurs élus. En moyenne, le nombre de ces délégués supplémentaires représente 8% du collège électoral, avec de très fortes poussées dans les départements qui abritent une grande ville (dans les Bouches-du-Rhône, les délégués supplémentaires représentaient ainsi plus d’un tiers de l’électorat).

La certitude, c’est que le FN est allé chercher au-delà de son camp. C’est démontré pour les deux départements où le FN a décroché un strapontin. Mais l’affirmation selon laquelle il aurait séduit, au niveau national, quelque 3000 voix supplémentaires apparaît-elle excessive.

(1) Le nombre de ces grands électeurs varie, selon le décompte livré par le FN, au niveau national (qui parle de 116) ou au niveau départemental (qui en comptait une centaine).
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Mar 30 Sep - 9:22

Quand le FN prônait le non-cumul des mandats... pour les autres partis
Stéphane Ravier promettait le changement: "Il n'y a qu'à observer les autres pour faire exactement le contraire" déclarait-il en janvier 2013 sur la chaine locale LCM. Et d'enfoncer le clou, en dénonçant le cumul des mandats dont le maire sortant, Jean-Claude Gaudin (UMP), allait encore profiter : "On ne peut pas être sénateur-maire quand on est maire de Marseille.".
>>>
http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/29/ravier-le-pen-fn-cumul-mandat-senat-front-national_n_5901288.html?utm_hp_ref=france&ir=France

Les maires FN face à l'austérité: six mois après leur élection, comment ils gèrent le mur de la dette
les maires frontistes ont promis de ne pas succomber à "l'hyper-austérité" dénoncée à Paris par Marine Le Pen.
Six mois plus tard, les deux édiles de ces communes, David Rachline à Fréjus, tout juste élu plus jeune sénateur de la Ve République, et Joris Hébrard au Pontet, économisent le moindre euro pour tenter d'équilibrer leurs comptes.
>>>
http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/30/maires-fn-austerite-mur-dette_n_5899958.html?utm_hp_ref=france&ir=France


Villes dirigées par le Front national: quel bilan six mois après les municipales?
Les maires FN ne lésinent pas sur les symboles. "Ils nous mettent des drapeaux bleu-blanc-rouge dans toute la ville et ils ont enlevé les drapeaux européens et ceux des autres pays. Et avant chaque conseil municipal, ils nous font chanter la Marseillaise"
Quelques semaines après son élection, Franck Briffaut décide de ne pas participer à la commémoration de l'abolition de l'esclavage.
Il est davantage question de soutien aux sans-papiers que de véritable hommage aux victimes de l'esclavage.
A Cogolin, c'est l'utilisation du gymnase qui pose question. "On a une section de footsalle avec beaucoup de Maghrébins qui n'a plus de créneau horaire pour s’entraîner", s'interroge l'opposant Michel Dallari. Il s'étonne aussi que "lors du gala des associations, début septembre, consigne ait été donnée pour qu'il n'y ait pas de spectacle de danse orientale". "Je ne suis pas au courant de ces deux décisions", répond Marc-Etienne Lansade, le maire de la Ville. Mais il ajoute tout de même:
"Si on a proposé comme seul spectacle des danses orientales, je signe et resigne mon opposition parce qu'ici on est en Provence, pas en Orient et s'ils veulent vivre comme en Orient, les frontières sont ouvertes."
"Tout cela est symbolique mais ne change pas la vie des gens"
Reste que certaines décisions ont parfois des impacts directs sur le budget des familles. Au Pontet, la cantine qui était gratuite pour les familles pauvres ne l'est plus. A Villers-Cotterêts, le prix a été largement augmenté pour les familles les plus modestes. "Cela n'avait pas été revalorisé depuis le passage à l'euro, se défend Franck Briffaut. Il faut responsabiliser nos concitoyens parce que cette augmentation concerne les familles dont les deux parents ne travaillent pas. On peut d'ailleurs se demander pourquoi ils mettent leurs enfants à la cantine."
Comme il s'y est engagé durant la campagne, Franck Briffaut a également coupé les subventions à la CGT et à la FCPE. "Je ne vais pas subventionner une association qui nous crache dessus. Si leurs responsables descendent dans l'arène politique, l'asso devient partisane et doit vivre uniquement avec l'argent de leurs partisans", se justifie-t-il. A Mantes-la-Ville, les subventions de toutes les associations ont été baissées de manière unilatérale de 22%.
Steeve Briois a pris la décision de baisser les impôts malgré les dettes, comme Marine Le Pen l'avait demandé pendant la campagne.
Mais ailleurs, comme à Mantes-la-Ville ou Cogolin, les maires frontistes en ont aussi profité pour recruter de nouveaux policiers municipaux et renforcer les dispositifs de vidéosurveillance, quand ils n'ont pas tout simplement décidé d'augmenter leurs indemnités.
>>>
http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/30/villes-front-national-bilan-six-mois-apres-municipales_n_5898556.html?utm_hp_ref=france&ir=France

droites extremes - Page 20 N-FRONT-NATIONAL-large570
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Mer 1 Oct - 8:47

Fréjus, entre pragmatisme et frontisme
C’est le double visage du nouveau maire FN de Fréjus David Rachline. D’un côté, le jeune élu local qui a su se montrer affable, à l’écoute, tout en rondeur. De l’autre l’agitateur politique qui depuis un mois ferme un centre social, ressort le dossier de la mosquée et verrouille les conseils de quartier. Sans oublier le candidat permanent, déjà taxé de clientélisme.
>>>
http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/frejus-entre-pragmatisme-et-frontisme-577503
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Jeu 2 Oct - 6:01

Spoiler:
droites extremes - Page 20 Unname13

Madame, Monsieur,

C’est une véritable prouesse qu’ont réalisée, en quelques mois, les deux auteurs (surtout la dessinatrice)de la bande dessinée "Le Guignol de l'Elysée"). En effet, si Pierre Cassen a écrit le scenario, ce qui lui a occasionné de nombreuses recherches, notre dessinatrice Ri7 a, durant tout l’été, confectionné 70 pages de cette bande dessinée, dans un style fort différent de ses caricatures habituelles sur Riposte Laïque, comme vous pouvez le constater sur ces deux pages que nous portons à la connaissance de nos lecteurs. Plus de cinquante personnages clés de la politique française ont été croqués.

Voir la présentation de la Bande-Dessinée par ses auteurs sur la chaîne de télévision TV Libertés (à partir de la 11ème minute)

Les amateurs de bande dessinée découvriront le grand talent de cette femme, qui, pour des raisons de sécurité professionnelle, ne peut apparaître sous son véritable nom. A notre avis, après un tel ouvrage, il nous étonnerait que d’autres scénaristes ne lui proposent pas rapidement de l’ouvrage…

En près de 300 dessins, les auteurs résument, de manière impitoyable, mais dans une approche naturellement fort différente de celle de Valérie Trierweiler, la descente aux enfers de celui que, cruellement, ils ont appelé « Le Guignol de l’Elysée ».

Avec un humour dont ils ne se départissent jamais (éclats de rire garantis), Pierre et Ri7 se sont, en outre, livrés à une véritable analyse politique, montrant, outre la médiocrité de ces personnages, les véritables objectifs de ce gouvernement Terra Nova : la destruction de notre pays et la mort de notre civilisation, au service du mondialisme.

Sans surprise, les véritables têtes de Turc du livre, outre le président lâche, faible, peureux et incompétent, sont d’abord Christiane Taubira et Manuel Valls, dont les auteurs décortiquent le cynisme, le mépris et la haine qu’ils ont pour notre peuple et les plus vulnérables des nôtres.

droites extremes - Page 20 Unname11

Mais les autres, ministres,  journalistes, juges et autres rouages du système, ne sont pas épargnés, pas davantage que les prétendus antiracistes, antifas, racailles, rappeurs et islamistes, dont les auteurs ont parfaitement, en quelques mots et images, montré le rôle de police politique et de milice qu’ils exercent contre nos compatriotes quand ils se montrent coupables de trop aimer leur pays.

Dans un contexte politique où tout peut s’accélérer, nous vous conseillons vraiment de commander sans hésiter, dès ce jour, la bande dessinée de Pierre Cassen et de Ri7, et cela pour plusieurs raisons :

– Nous vous garantissons un plaisir de lecture grâce à la beauté des dessins et de nombreux éclats de rire, ce qui, dans la période actuelle, n’est pas du luxe…

– En profitant de cette offre, vous contribuerez au succès de cet ouvrage, qu’il faut faire connaître à un maximum de personnes. Vous anticiperez, à bon prix, de futurs cadeaux de fin d’année.

– En outre, par ce geste, vous permettrez à Riposte Laïque, harcelé judiciairement, d’avoir les moyens de continuer à mener un combat nécessaire contre ce régime, et sa politique mortifère pour notre pays et pour notre peuple.

Nous vous le promettons, vous ne serez pas déçus, et c’est vraiment d’un autre niveau politique que le livre de vengeance de Valérie Trierweiler…

Voir la présentation de la Bande-Dessinée par ses auteurs sur la chaîne TV Libertés (à partir de la 11ème minute)

droites extremes - Page 20 Unname12

Riposte Laïque
BP10001
78570 Chanteloup
ripostelaique.com
ripostelaique@orange.fr


===================================================


droites extremes - Page 20 Unname14

LE LIVRE QUI RÉTABLIT LA VÉRITÉ SUR L'ISLAMISATION DU RAP !

Avec les événements du 11 septembre 2001 et la prolifération des théories du complot sur Internet, les musulmans ont été présentés, notamment dans le rap, comme des victimes et des boucs émissaires.

En France aujourd’hui, les rappeurs affichent de plus en plusleur haine de l’Occident et leur sympathie pour le monde arabo-musulman. Le symbole ducroissant et de l’étoile se répand sur les pochettes de disques. De nouveaux labels portant des noms arabes tels que Din ou Qibla ont fait leur apparition. Rohff ou La Fouine posent endjellaba sur les photos ou les vidéos, Médine pose fièrement avec un T-shirt arborant un cimeterre.
Alors que ce livre n'était encore qu'un projet, je découvrais en librairie l’ouvrage de Mathias Cardet titré L’Effroyable imposture du rap, présenté comme le premier livre noir du rap. Le livre que vous tenez dans les mains sera donc le deuxième livre noir du rap, un livre noir qui s’oppose aux conclusions de son prédécesseur.

Dans La face voilée du rap, j'entends démontrer les convergences idéologiques entre rap et islam, des convergences qui refont surface depuis quelques années mais existaient déjà à l’apparition du rap. Loin de mettre en accusation l’industrie du disque ou les médias,j’entends également pointer du doigt les textes et ceux qui les écrivent afin de mettre une bonne fois pour toutes les rappeurs face à leurs responsabilités.

L'auteur : Mark Breddan s’est passionné pour le rap dès la fin des années 80 et garde encore un grand intérêt pour ce que cette musique a été à ses débuts, et pour ce qu’elle aurait pu devenir. Sur le plan professionnel, il a notamment exercé les fonctions de correspondant local de presse et de professeur d’anglais. Enseigner en banlieue d’une grande ville lui a donné l’occasion d’animer des ateliers rap. Sous son vrai nom, Mark Breddan est l’auteur de quatre romans et de plusieurs nouvelles.

Editions Tatamis
103 rue Albert 1er
41000 Blois
http://editionstatamis.wordpress.com/
editions.tatamis@gmail.com
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Ven 3 Oct - 8:20

Exhibition de croix gammée sur Facebook : une candidate FN condamnée
Le jugement est tombé : 300 € d’amende pour chacune des infractions et cent heures de travail d’intérêt général pour une association ou une collectivité locale d’ici à un an.
>>>
http://www.franceinfo.fr/emission/le-17-20-numerique/2014-2015/une-candidate-fn-condamnee-pour-exhibition-de-croix-gammee-sur-facebook-02-10-2014-19-00

droites extremes - Page 20 Amelot_1768477

avec des peines comme ça les nazis tremblent ....
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Lun 6 Oct - 8:26

Plusieurs élus de l'UMP, dont Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand, Michèle Alliot-Marie et Hervé Mariton ont participé à la manifestation parisienne ainsi qu'une délégation du Front national avec le vice-président du parti, Louis Aliot, et la députée Marion Maréchal-Le Pen. La benjamine de l'Assemblée nationale a rappelé que Manuel Valls s'était prononcé "en faveur de la GPA" en 2011.
La mobilisation a sans doute profité de l'annonce cette semaine d'un coup de rabot aux prestations familiales, une décision dont la droite s'est emparée pour attaquer le gouvernement. "On est en train d'étrangler financièrement des familles", a dénoncé Laurent Wauquiez. "Nos élus locaux feront le nécessaire pour combler" les manques, a promis pour sa part Marion Maréchal-Le Pen.
La députée FN du Vaucluse a assuré, alors qu'elle défilait aux côtés de la Manif pour tous, qu'elle ne faisait pas "confiance" au Premier ministre. Par ailleurs, il n'y aura selon elle "pas de nouveau mariage homosexuel" si le Front national accède au pouvoir.
Dimanche, dans le cortège de la Manif pour tous, on pouvait voir plusieurs élus venus du FN et de l'UMP. Parmi eux, Guillaume Peltier, leader de la Droite forte et proche de Nicolas Sarkozy. Pour lui, "il faut supprimer la loi Taubira", qui ouvre le mariage aux homosexuels.
Il propose même "une nouvelle loi", qui "interdit la PMA et la GPA", qui "supprime sans rétroactivité la possibilité pour les homosexuels d'adopter", et enfin qui "réserve le mariage aux unions entre hommes et femmes". "Je souhaite que les couples homosexuels puissent avoir la garantie de droits, mais pas le mariage, car il implique la filiation", affirme Guillaume Peltier.
bfmtv
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Mer 8 Oct - 8:11

Des "anti-genre" candidats aux élections de parents d’élèves ?
fr info
Alors que se déroulent les élections des parents d'élèves vendredi et samedi, des candidats "Vigi Gender", opposés à l'égalité filles-garçons ou à ce qu'ils appellent la "théorie du genre", auraient fait leur apparition sur certaines listes.

Les élections de parents d’élèves ont lieu vendredi et samedi dans un contexte un peu étrange cette année dans quelques écoles en France. Il y a certes les listes classiques des fédérations de parents d'élèves FCPE et PEEP, comme les listes indépendantes, mais il y a en plus, par endroits, de nouveaux candidats opposés à l'égalité filles-garçons ou à l'entrée des questions de "genre" à l'école. Il s'agit notamment des militants de Vigi Gender, et également des proches de Farida Belghoul, cette enseignante qui a initié les journées de "retrait de l'école" l'an dernier, contre l'ABCD de l'égalité.

Il s’agit de deux démarches bien différentes. "Vigi Gender" est une association créée il y a tout juste un an, un partenaire de la Manif pour tous, qui appelle pour la première fois les parents d'élèves à se présenter à ces élections. Il ne s'agit pas de créer des listes étiquetées "Vigi Gender", mais d'exister sur des listes dites indépendantes. Cette association ne veut pas s'afficher, mais elle précise néanmoins que 600 parents l'ont déjà contactée. Le but est vraiment d'être élu pour "s’engager", participer aux conseils d'école et empêcher l'entrée des modules sur l'égalité filles-garçons dans les établissements. Ces candidats veulent donc participer au débat scolaire.

Des candidats présents dans six ou sept écoles

De leur côté, les proches de Farida Belghoul, cette enseignante aujourd'hui en disponibilité, s’opposent à l’institution. Ils œuvrent surtout dans le Val d’Oise, en région parisienne. Leur action est très circonscrite, mais ils appellent les parents à se présenter sur des listes indépendantes pour boycotter les conseils d’école. Par ailleurs, cette militante anti-égalité a créé la Fapec, la Fédération des associations de parents engagés et courageux, pour se faire connaître.

D’après la FCPE, ils seraient présents dans six ou sept écoles sur 2.800 dans le Val d'Oise, à Goussainville, Villiers-le-Bel ou Argenteuil. Mais devant le collège Eugénie Cotton d’Argenteuil, ou devant l’école d’à côté, personne ne parle de cette nouvelle fédération de parents. Il n'y a aucune affiche, aucune liste. Et ce sera très difficile de savoir si des parents de la Fapec sont élus, car ils refusent de parler aux médias. En tous cas, la FCPE surveille cette situation de près, et prend cette menace au sérieux. Elle se réserve d’ailleurs le droit d'engager des poursuites judiciaires si ces élections ne se passaient pas dans les règles du code de l’Education.

A LIRE AUSSI ►►► Qu'est-ce que la "théorie du genre" ?

Pour le ministère de l’Education, c’est un phénomène très à la marge. De leur côté, les syndicats d’enseignants ne s’alarment pas. Pour le Snuipp, le principal syndicat du primaire, il n'y a pas de "poussée de fièvre", il s'agit de candidatures très localisées surtout en Ile-de-France. Néanmoins le syndicat des enseignants de l'Unsa appelle à une certaine vigilance. Il promet de soutenir les collègues qui pourraient être mis en cause et il demandera au ministère d'agir "en cas de fortes tensions entre les parents et les enseignants".
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Jeu 9 Oct - 8:25

L’effet goutte à goutte du FN
fr info
La droite est redevenue majorité au sénat, comme elle l’avait toujours été avant la victoire de la gauche en 2011. Le résultat inédit de ce scrutin, c’est l’élection de deux sénateurs du Front National, Stéphane Ravier dans les Bouches du Rhone, et David Rachline dans le Var. Une confirmation de la dynamique FN.

Le Front National dispose désormais d’un certain nombre d’élus, qui votent aux sénatoriales. Mais ce qui est surprenant, c’est le score du Front National globalement aux sénatoriales. Il dépasse son étiage « officiel ». Il obtient plus de voix que son nombre d’élus déclarés et assumés comme étant Front National. Dans le Var, par exemple, on ne dénombre que 251 élus FN ou Bleu Marine, or le candidat du FN a obtenu 400 voix. Même chose dans les Bouches du Rhône, 200 élus locaux, 431 voix. (selon un décompte de nos confrères du Monde). Il ne s’agit plus du geste protestataire de citoyens en colère, mais du vote réfléchi d’élus investis du mandat de leurs électeurs, chargés de désigner les sages du palais Bourbon. Le vote en faveur du Front National correspond à un choix délibéré, ils ne relève plus du coup de sang.

Comment expliquer cette évolution ?

La réforme territoriale n’est sans doute pas étrangère à ce choix. Les candidats FN ont habilement mené campagne sur ce dossier - qui déplait aux élus locaux - plutôt que sur les enjeux nationaux chers aux partis de gouvernement. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que el Front National se montre habile dans ses choix de campagne électorale. Sur le plan national, il fait campagne contre l’UMP et le PS, les deux partis de gouvernement. Mais dans les campagnes électorales, il sait adapter son discours aux enjeux du moment. Après les municipales, au lieu de vouloir pousser l’avantage sur le thème de la sécurité, le parti de Marine Le Pen a mis en avant un contre-projet européen, qui tourne le dos à l’Union. Aux sénatoriales, le FN a misé sur la réforme dont les élus ne veulent pas.

Deus sénateurs peuvent-ils révolutionner le palais Bourbon ?

On peut minimiser le progrès du FN en le cantonnant à son résultat mathématique. Mais la politique est aussi une affaire de dynamique. Et aujourd'hui, la dynamique est du côté du FN. Parce qu’il gagne des points électoraux, mais surtout, parce qu’il fait désormais partie du paysage politique. Des élus n’hésitent plus à voter pour lui. Son discours se banalise. Cela ne veut pas dire qu’il devient banal et sans intérêt, cela signifie que le discours du Front National ne choque plus. Une goutte d’eau ne produit pas beaucoup d’effet, en apparence. Mais goutte à goutte, l’eau creuse la pierre.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Ven 10 Oct - 10:29

ne pas rire ....

Le Parti socialiste lance une cellule anti-FN
De jeunes responsables socialistes la réclamaient depuis des mois, selon le quotidien "Libération", vendredi 10 octobre. Elle doit conseiller les militants face à la progression du Front national sur le terrain.
>>>
http://www.francetvinfo.fr/politique/le-parti-socialiste-lance-une-cellule-anti-fn_715789.html


Zemmour, Pétain et les juifs
http://www.liberation.fr/politiques/2014/10/08/zemmour-petain-et-les-juifs_1117568
Eric Zemmour était naguère un souverainiste plus ou moins original. Il s’est ensuite changé en publiciste nationaliste, machiste et anti-musulman. Il a continué sa course en polémiste fruste abonné des studios, qui dénonce le «politiquement correct» de la gauche pour asséner à tous les micros le politiquement correct lepéniste. Le voici désormais pétainiste. C’est la suite logique… 
 Pétain a sauvé des juifs, dit-il dans une émission. A partir de quelques éléments véridiques, Zemmour en vient à proférer une énormité qui transforme avec une mauvaise foi abyssale des éléments historiques connus depuis toujours en provocation grossière et trompeuse. Pour des motifs qui n’avaient rien d’humanitaire, le régime de Vichy a cherché à défendre sa souveraineté. Il a livré les juifs étrangers, hommes, femmes, enfants, vieillards et malades, ce qui devrait d’ailleurs suffire à démontrer son ignominie, de manière à montrer qu’il pouvait, dans certains cas, protéger ses nationaux. A partir de là, Zemmour met en marche une machine à slogans qui détourne totalement la vérité historique.

Dans ses déclarations à l’emporte-pièce, comme dans le chapitre consacré à ce sujet dans son livre, il néglige plusieurs faits essentiels : 


Le régime de Vichy, qu’il présente au spectateur candide en «sauveur de juifs», a promulgué dès 1940, sans pression particulière des Allemands, un statut des juifs discriminatoire et honteux, qui a facilité ensuite la tâche des nazis dans leur répression anti-juive. C’est ce qu’a montré le livre de Robert Paxton, et beaucoup d’autres, que Zemmour rejette, alors qu’il a permis de mieux comprendre la nature du régime de Vichy. Celui-ci n’était pas seulement fondé sur l’idée d’une acceptation réaliste de la défaite. Il a aussi mis en place un système autoritaire, xénophobe et antisémite, qui effaçait tous les acquis républicains.

Le régime de Vichy a facilité la tâche des Allemands au moment des grandes rafles et n’a jamais élevé la moindre protestation contre le traitement inhumain réservé aux juifs qu’il livrait, pour l’essentiel des juifs étrangers, dont il savait fort bien, après 1942, qu’il étaient voués à un sort barbare. Le gouvernement Pétain a continué de collaborer jusqu’à la fin, sans jamais se démarquer sérieusement de la politique nazie, même quand elle réduisait à néant la souveraineté française et les principes les plus élémentaires de la vie humaine. Zemmour n’en souffle mot, ni dans son émission, ni dans son livre.


— Si beaucoup de juifs français ont été sauvés, bien plus qu’en Hollande et en Belgique, c’est aussi et sans doute surtout parce que la population les a souvent aidés, comme le montre le livre de Jacques Sémelin et aussi pour une raison géographique : la position de la France ouvrait aux fuyards deux frontières relativement poreuses, celle de la Suisse et de l’Espagne, où les personnes menacées par le Reich, gaullistes, résistants, juifs ou pilotes alliés, trouvaient un refuge. Cette possibilité était fermée aux fuyards de Hollande et de Belgique, dont les frontières jouxtaient des territoires allemands ou occupés par les nazis.

— Il est vrai, enfin, que l’existence du régime de Vichy a sans doute atténué, à certains égards, le sort des Français, par rapport à ce qu’aurait été une administration directe de la totalité du pays par la Wehrmacht. Mais la collaboration Pétain-Hitler a aussi facilité la tâche de l’armée allemande dans la guerre en reportant sur la police française une grande partie des tâches de maintien de l’ordre. Elle a prolongé la guerre et donc laissé plus de temps aux nazis pour mener à bien leurs projets exterminateurs. Elle a contraint beaucoup de Français à des actes infamants, qui consistaient à livrer des hommes, des femmes et des enfants à la barbarie nazie. D’autres Français ont refusé ces choix impossibles et cette déchéance. Ce sont les résistants. Ceux-là défendaient vraiment la France, non les séides du Maréchal, à qui Zemmour trouve de si belles excuses. 


— Autrement dit, en faisant l’éloge de Vichy sur la question des juifs, Zemmour, par nationalisme imbécile, prend finalement le parti de la collaboration. Il avalise la vieille thèse selon laquelle Pétain fut un bouclier pour les Français, thèse qui néglige le fait fondamental : fallait-il, dans l’espoir d’adoucir quelque peu le sort de la population française, collaborer avec les nazis ? Zemmour, implicitement, répond oui. Ainsi il répudie sans le dire, au nom de la défense de l’identité française, l’action de la Résistance et de la France libre, qui ont refusé tout compromis avec Hitler. En préconisant la poursuite de la guerre dès le 18 juin 1940, De Gaulle mettait l’honneur du pays avant la sauvegarde de sa population. Il appelait les Français à se rebeller contre l’occupant, quels que soient les risques. Zemmour, en assénant sans aucune précaution et sans aucune nuance que «Pétain a sauvé des juifs» justifie au fond la position du Maréchal dans sa querelle historique avec De Gaulle.

— Ainsi, pour choquer, pour faire de l’audience, pour vendre son livre et pour pousser ses idées xénophobes, il piétine implicitement le gaullisme et prend le parti de Vichy. C’est l’aboutissement inéluctable de son ignorance des réalités, de son oubli des principes républicains, et de la négation du travail des historiens depuis vingt ans. C’est l’oeuvre de son obsession anti-gauche et de sa pathologie xénophobe. Zemmour était un agent lépeniste. Le voici avocat des collabos. Quo non descendam ?

sauf que ce n'est pas de l'ignorance.
le national socialisme littéral revient sans aucune limite
étonnant que personne ne veuille le voir ??? ..........
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Mar 14 Oct - 12:09

Robert Paxton : « L’argument de Zemmour sur Vichy est vide »
http://rue89.nouvelobs.com/2014/10/09/robert-paxton-largument-zemmour-vichy-est-vide-255385
Le système Eric Zemmour se nourrit de sa propre surenchère : chaque livre de l’essayiste doit aller plus loin que le précédent – vers l’extrême droite. Il est allé si loin qu’il en arrive, dans son dernier essai, « Le Suicide français » (éd. Albin Michel) – déjà un best seller – à prendre la défense de Vichy, ce sinistre souvenir français. S’il avait vécu à cette époque, Zemmour, issu d’une famille juive algérienne, aurait été déporté ou aurait vécu dans la terreur.

Mais qu’importe : il a choisi de reconsidérer le bilan de Pétain, qu’on aurait tort, selon lui, de classer dans la « malfaisance absolue ». Dans un passage de plusieurs pages de son livre, titré avec dédain « Robert Paxton, notre bon maître », l’essayiste s’en prend à ce qu’il appelle « la doxa paxtonnienne ». En 1972, dans son livre « Vichy France : Old Guard and New Order », traduit en français l’année suivante sous le titre « La France de Vichy » (éd. Seuil), l’historien américain a ouvert les yeux des Français sur leur propre histoire et sur les responsabilités du régime de Pétain dans la persécution et la déportation des juifs.

Mais selon Eric Zemmour, la thèse de Paxton, devenue « parole d’évangile », est idéologique :

« Elle repose sur la malfaisance absolue du régime de Vichy, reconnu à la fois responsable et coupable. L’action de Vichy est toujours nuisible et tous ses chefs sont condamnables. »

On peut la lire à l’envers : selon Zemmour, la malfaisance du régime de Vichy n’est pas absolue, l’action de Vichy n’est pas toujours nuisible, tous ses chefs ne sont pas condamnables...

Selon l’essayiste, si 75% des juifs ont été sauvés en France, c’est en grande partie grâce à « la stratégie adoptée par Pétain et Laval face aux demandes allemandes : sacrifier les juifs étrangers pour sauver les juifs français ». Tout en se gardant de réhabiliter ce régime, il invite à faire le distinguo, dans le jugement que l’on porte sur Vichy, entre « morale » et « efficacité politique ».

« C’est ridicule »

Pour combattre les thèses de Paxton, Zemmour s’appuie sur le livre du rabbin israélien Alain Michel, « Vichy et la Shoah. Enquête sur le paradoxe français » (éd. CLD, 2012), dans lequel ce dernier, né en France, s’emploie à essayer de démolir l’apport de l’Américain. Zemmour écrit :

« Il reprend, en l’étayant, l’intuition des premiers historiens du vichysme, et montre comment un pouvoir antisémite, cherchant à limiter l’influence juive sur la société par un statut des juifs inique, infâme et cruel, et obsédé par le départ des juifs étrangers – pour l’Amérique, pense d’abord Laval qui, devant le refus des Américains, accepte de les envoyer à l’Est, comme le lui affirment alors les Allemands –, réussit à sauver les “vieux Israélites français”. »


J’ai demandé, par téléphone, à Robert Paxton, professeur à l’université de Columbia, ce qu’il pensait de tout cela.

Rue89. Selon Eric Zemmour, votre regard sur Vichy est idéologique et manichéen : le régime aurait, à la différence de ce qui s’est passé dans d’autres pays comme la Hollande, permis de sauver de nombreux juifs français en sacrifiant les juifs étrangers...

Robert Paxton. Cet argument est parfaitement vide, de même que le livre d’Alain Michel sur lequel il s’appuie. Il suffit de lire les lois promulguées par Vichy entre 1940 et 1942, qui imposent des exclusions sur tous les juifs, y compris les juifs de nationalité française. Le statut des juifs qui les exclut des services publics ; l’instauration de quotas à l’université ; la loi du 22 juillet 1941 sur l’aryanisation des biens juifs... tous ces textes ne font aucune distinction entre juifs français et juifs étrangers.

Dans leur application, ces mesures frappent durement les juifs de nationalité française, car ce sont eux qui sont les plus impliqués : ce sont des instituteurs, des conseillers d’Etat, des officiers de l’armée... des gens qui ont des propriétés et qui sont les premiers à souffrir de l’aryanisation. C’est absurde de soutenir que Vichy a soutenu les juifs français pendant ces deux premières années.

Quand les déportations commencent, et surtout au moment de la rafle de décembre 1941 au cours de laquelle plus de 700 juifs, souvent des notables, y compris un sénateur, ont été arrêtés – pour une fois – directement par les Allemands, cela a été un scandale : tout le monde a pris conscience de la faiblesse du régime de Vichy.

A partir de ce moment, du printemps 1942, mais pas avant, le régime s’efforce de laisser partir en premier les juifs étrangers et apatrides. Ce n’est pas une question morale, mais Laval et Pétain ont conscience de ce qui se joue en terme de souveraineté.

Laval continue de dire que les réfugiés juifs font du mal à la France et explique aux Américains et autres, aux évêques ou aux pasteurs qu’il a l’intention de se débarrasser de ces étrangers... Il essaye alors de persuader les Allemands de prendre d’abord les étrangers et les apatrides. Les Allemands répondent : « Bon, on va faire comme en Belgique, on prend les étrangers d’abord. Mais comprenez bien qu’on prendra les Français plus tard... » Mais c’est leur bon vouloir.

Il n’y a pas d’accord avec les Allemands ?

Jamais. Laval a obtenu un report. Mais sans qu’il n’existe d’accord : les Allemands ont accepté, de leur propre décision, de prendre les étrangers en premier.

C’est donc ridicule de soutenir que Vichy a protégé les juifs de nationalité française : pendant les deux premières années, Vichy a fait tout son possible pour fragiliser cette population, les excluant des emplois publics, mettant des quotas dans certaines professions, confisquant leurs propriétés, bloquant l’accès à l’université de leurs enfants...

Et quand vient l’heure des déportations, ces juifs sont horriblement fragilisés, encore plus susceptibles d’être traqués... Certes, Vichy a essayé sur le tard de sauver les apparences, en encourageant le report des déportations à plus tard... Mais il n’y a pas eu d’accord.

Zemmour pousse l’argument selon lequel les trois-quarts des juifs ont survécu en France...

Il fait croire que c’est un bon chiffre. C’est un mauvais chiffre ! En Italie, 16% ont été déportés. Les fonctionnaires italiens et les policiers italiens n’ont pas aidé à la déportation. Si l’Italie a été occupée plus tardivement que la France, l’occupation de l’Italie a duré longtemps après la libération de la France - le nord de l’Italie a été occupée deux mois de moins que le sud de la France, ce n’est pas beaucoup (septembre 1943 à mai 1945, contre novembre 1942 à août 1944 ndlr).

Voilà le chiffre qu’on pourrait imaginer dans un pays où les Allemands doivent tout faire eux-mêmes, sans l’apport des policiers qu’ils ont eu en France...

Ce chiffre de 25% de juifs déportés, dont de nombreux juifs français, est déplorable, il n’y a pas de quoi pousser des cocoricos. Je ne vois aucune raison de changer mon avis selon lequel le régime de Vichy a commis des actes terribles contre tous les juifs, y compris les juifs de nationalité française.

Zemmour et Alain Michel s’appuient sur plusieurs livres : ceux de Raul Hilberg, Léon Poliakov...

Les livres des deux derniers sont très honorables, mais très anciens : ils n’avaient pas accès à l’ensemble de la recherche réalisée sur ces sujets.

Alain Michel n’est pas un historien sérieux : on ne peut pas écrire ce qu’il a écrit si on a lu les textes de Vichy et les ouvrages récents sur l’application de ces textes.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Mer 15 Oct - 8:38

Nadine Morano fait un scandale gare de l'Est
fr info
Choquée de voir une femme voilée gare de l'Est à Paris, Nadine Morano a exigé l'intervention de la police. Mais les policiers ne l'ont pas reconnue...

Selon les informations de France Bleu 107.1, Nadine Morano a fait une véritable scène dans les locaux de la police aux transports gare de l'Est à Paris ce mardi, à la mi-journée. La députée européenne venait leur demander d'intervenir après avoir vu une femme voilée.

Ce que l'ex-députée UMP ne dit pas, mais ce que des sources policières indiquent à nos confères de France Bleu 107.1, c'est que Nadine Morano est arrivée très énervée dans leurs locaux mais que les policiers ne l'ont pas reconnue. Ils lui ont alors demandé ses papiers d'identité, qu'elle a refusé de présenter. Nadine Morano a donc quitté les locaux de la police encore plus en colère qu'elle n'y était rentrée….

Durant l'été, l'ancienne ministre s'était émue sur les réseaux sociaux d'avoir croisé une femme voilée sur une plage expliquant alors que c'était "une atteinte à notre culture" suscitant de nombreuses réactions politiques. Ce billet avait alors été jugé stigmatisant par l'Observatoire contre l'islamophobie.

et elle a le droit de repartir comme ça sans présenter ses papiers elle ???
essayez vous pour voir ...
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Dim 19 Oct - 9:30

De quoi la dégradation de la sculpture publique de Paul McCarthy est-elle le nom ?
http://www.lesinrocks.com/2014/10/18/actualite/degradation-sculpture-publique-paul-mccarthy-nom-11530538/
Après l’agression de l’artiste jeudi dernier Place Vendôme par un passant excité, une agression qui ne s’apparentait pas à un tabassage mais a laissé McCarthy “suffoqué”, selon une source proche, c’est son “tree” gonflable qui a subi l’assaut de vandales dans la nuit du vendredi au samedi. L’alimentation électrique de la soufflerie qui gonfle la structure a été débranchée, les sangles défaites.

“La sculpture sera remontée dans l’après-midi” assure-t-on dans l’entourage de l’artiste, “nous attendons la nacelle. Mais nous n’enverrons pas l’armée pour protéger la pièce” précise cette source qui appelle à l’apaisement et invite à ne pas donner du grain à moudre aux réactionnaires.

Exposé dans tous les musées du monde, le travail du californien Paul McCarthy fait l’objet depuis des années de présentations dans l’espace public, de Londres à Rotterdam. Sans jamais susciter de telles réactions. Cette double attaque serait-elle le symptôme d’une société française gangrenée ? A n’en pas douter, si l’on se fie au déchaînement de commentaires nauséabonds ces derniers jours sur les réseaux sociaux, tandis que les cathos ultra du Printemps français dénonçaient cette “défiguration” et cette “humiliation” que l’on fait subir à la Place Vendôme.

Plus grave encore, le retour en force des portes voix hostiles à cet « art comptant pour rien » qui agita le débat français dans les années 90. Ainsi du Professeur de droit et auteur du délétère “La grande falsification. L’art contemporain“, Jean-Louis Harouel. Longuement interviewé dans le Figaro du 17 octobre dernier, il déclarait : “Les prétendus “artistes contemporains” sont des bouffons interchangeables, auteurs de bouffonneries interchangeables. Ceci pour une raison très simple: il n’y a en réalité pas d’œuvre, pas d’art. L’art contemporain repose sur deux dogmes: le remplacement de l’art par l’artiste sacralisé ; le remplacement de l’œuvre par n’importe quoi”.

Une vieille rengaine qui, quelques jours avant l’ouverture de la Fiac à Paris et la venue à Paris d’artistes du monde entier, fait honte à la France
.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Lun 20 Oct - 10:04

Pétain et le régime de Vichy sauveurs de Juifs selon Eric Zemmour: Manuel Valls s'en prend aux thèses du polémiste
http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/19/petain-juifs-vichy-eric-zemmour-manuel-valls_n_6010368.html?utm_hp_ref=france&ir=France
"Il nous faut mener une bataille d'idées dont on n'a pas encore pris la mesure", a affirmé Manuel Valls. Prenant bien soin de ne pas le citer le nom du polémiste, le Premier ministre a vivement critiqué Eric Zemmour dimanche 19 octobre.

"Qu'aujourd'hui, dans le débat public, on puisse considérer comme normal, comme un élément du débat, que Vichy, son régime, ait sauvé des Juifs, sans que cela ne suscite pas d'indignation du fond du peuple, montre bien que nous avons un combat majeur à donner", s'est indigné le Premier ministre dans un discours devant ses alliés radicaux de gauche à Paris.

Eric Zemmour remporte actuellement un succès d'édition avec son livre "Le suicide français". Le journaliste et polémiste, qui se définit comme un Juif d'origine berbère, consacre sept pages au régime de Vichy, qui ne serait pas totalement condamnable en ayant permis de sauver des Juifs en France grâce à "la stratégie adoptée par Pétain et Laval face aux demandes allemandes: sacrifier des Juifs étrangers pour sauver des Juifs français".

Le président du groupe PS à l'Assemblée, Bruno Le Roux, a aussi affirmé dimanche sur Radio J que le polémiste "flatte" les "bas instincts" du pays avec son livre. "Je trouve depuis maintenant plusieurs mois qu'il y a surtout le côté flatteur de bas instincts qui ressort", a réagi Bruno Le Roux, ajoutant plus tard : "La France, ça n'est pas cela, ça n'est pas ces bas instincts, d'opposer les uns aux autres, de se replier".

En milieu de semaine, c'est le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis s'était déjà ému de la "zemmourisation" de la société française.

Au-delà de la question de Vichy, le Premier ministre s'en est pris plus largement "aux adversaires de la République" et "aux discours sur le déclin de la France".

Manuel Valls, qui s'est lancé depuis plusieurs semaines dans une croisade contre le "French bashing" (les moqueries contre la France), s'en est pris à "un discours qui rabaisse notre pays, qui voudrait nous ramener à une France qui aurait été heureuse dans les années 50, qui nie ce qu'est la réalité du monde". "Qui porte un projet, soit à travers de journalistes soi-disant intellectuels, soit à travers de responsables de la droite ou de l'extrême droite, (avec) une vision triste, enfermée sur elle même, rance, qui n'est pas celle de la France", a dénoncé le chef du gouvernement.

"Absurde et faux"

Le jugement des historiens est sans appel sur la thèse d'Eric Zemmour. "Cette thèse, qui n'est pas nouvelle, est extrêmement réductrice et parce qu'elle est réductrice, elle est fausse", estime André Kaspi, historien spécialiste de la Déportation. "Elle recèle une part de vérité mais est incomplète (...), ce qui la rend fausse", poursuit-il.

"C'est en partie vrai et en partie faux. Vrai parce que les Juifs français n'ont pas été immédiatement inquiétés. Jusqu'en 42, ils ont pu survivre en zone libre", explique André Kaspi. "Faux, parce que des Juifs français ont été déportés en 42. Le régime de Vichy a pratiqué deux recensements des Juifs. C'est particulièrement criminel, cela a permis leur arrestation et leur déportation", dit-il.

Pour cet historien, le régime de Vichy en acceptant de déporter des Juifs étrangers "a ouvert la porte" à la déportation des Juifs français. Selon lui, la thèse de Zemmour est "une déformation de la réalité" car "c'est la population qui a été responsable du sauvetage de Juifs et non pas le régime de Pétain".

25.000 juifs français déportés

André Kaspi rappelle que des lois antijuives ont été édictées en 1940 et 1941 par Vichy, et ont fait des Juifs français des "citoyens de seconde zone". Les Juifs français de la zone libre, poursuit-il, ne portaient pas l'étoile jaune mais un tampon "juif" apposé sur leur carte d'identité. Il relève en outre que nombre de Juifs français ont été dénaturalisés, de sorte que le nombre des Juifs étrangers s'est accru.

En 1940, il y avait, selon les historiens, quelque 340.000 Juifs en France dont environ 150.000 étrangers. Quelque 76.000, dont 25.000 Français, ont été déportés.

Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS et membre du conseil scientifique du mémorial de la Shoah, estime que le journaliste fait de très "nombreuses erreurs" historiques. "Il n'y a rien de neuf dans cette thèse très traditionnelle destinée à justifier et réhabiliter Pétain. Ce n'est en rien une hypothèse historique", dit-il.
Il estime que le propos du polémiste "correspond à un mouvement culturel très réactionnaire qui passe par la réappropriation d'un discours pétainiste - travail, famille, patrie - et la dénonciation de ceux qui sont considérés comme responsables de la crise". Il s'agit des "immigrés pour Zemmour", comme, rappelle Denis Peschanski, l'étaient "les Juifs, les communistes, les étrangers et les francs-maçons" dans les années trente.
"La collaboration n'était pas une politique de sauvetage des Juifs", insiste Laurent Joly, spécialiste de la Seconde guerre mondiale et de l'antisémitisme. "Zemmour, dit Laurent Joly, reprend un argument des défenseurs de Vichy" et fait "sienne la justification qu'avait utilisée Pétain lors d'un Conseil des ministres, fin juin 42, selon laquelle la distinction entre les Juifs (français et étrangers) serait admise par l'opinion publique".

L'historien rappelle qu'en 1943 une nouvelle rafle, après celle du Vel' d'Hiv' de juillet 1942, avait été envisagée par les Allemands. Mais là, face au refus de Vichy d'y participer, les Allemands avaient renoncé. "Les Allemands ne pouvaient pas faire cette nouvelle rafle sans la police de Vichy. Ce qui montre que si Vichy avait dit non en 42, les Allemands n'auraient pas pu faire" celle du Vel' d'Hiv'.

Laurent Joly juge "hallucinant" qu'Eric Zemmour soit "dans une légitimation intellectuelle d'une thèse qui n'a pas d'audience, tellement elle est incongrue".

Les présidents Jacques Chirac, en 1995 et François Hollande, en 2012, ont sans ambiguïté reconnu la responsabilité de "l’État français" au travers du régime de Vichy dans la déportation des Juifs.


Lire aussi :
» Zemmour a une dent contre "Hélène et les garçons" et Balavoine
» Le livre de Zemmour se vend-il vraiment à 5000 exemplaires par jour?
» Salamé et Zemmour règlent leurs comptes à "On n'est pas couché"
» BLOG - Zemmour réhabilite Pétain: décryptage
» BLOG - Pourquoi Zemmour veut sauver Pétain

droites extremes - Page 20 R-ZEMMOUR-large570


Changement de nom du FN: "La question mérite d'être posée", pour Marine Le Pen
http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/19/changement-nom-fn-question-marine-le-pen_n_6009892.html?utm_hp_ref=france&ir=France
Marine Le Pen a déclaré samedi que la question de changement de nom du Front national "mérite d'être posée" et que les adhérents pourraient être interrogés sur une telle évolution "d'ici à quelques mois".

"D'ici à quelques mois, nous aurons la possibilité d'interroger nos adhérents sur toute une série de sujets, y compris des sujets de politique, des sujets d'organisation du FN", a affirmé la présidente du FN, présente à la conférence de lancement du collectif "Audace-les jeunes actifs patriotes".

Le changement de nom "pourrait faire partie des multiples questions qui pourraient leur être posées", a-t-elle ajouté.

La chef de file frontiste confirmait ainsi les propos tenus mardi par le numéro deux du FN, Florian Philippot, qui avait évoqué une consultation des adhérents sur le changement de nom du parti via un questionnaire "très probablement dans les temps qui suivront le congrès" (prévu fin novembre à Lyon, ndlr). Jean-Marie Le Pen avait lui estimé cette idée "débile", jugeant que "le changement de nom du FN est impensable".

Marine Le Pen s'est dite également "prête à discuter avec Nicolas Dupont-Aignan". "C'est un patriote, sur beaucoup de sujets, nous avons des constats et des positions communes. Je suis ouverte à la discussion (...) Quand on est unis, incontestablement, on est plus forts", a-t-elle expliqué. Le leader du parti Debout la France a récemment déclaré à propos du FN: "Nous sommes plus complémentaires que concurrents."

droites extremes - Page 20 N-MARINE-LE-PEN-large570


avez vous tous bien préparé vos uniformes noirs ??
faudrait pas rater la messe quand meme ....
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Lun 20 Oct - 10:41

Au FN : « Les médias, vous avez faim et vous mangerez tout ce qu’on vous donnera »
http://rue89.nouvelobs.com/zapnet/2014/10/19/fn-les-medias-avez-faim-mangerez-tout-quon-donnera-255565
https://www.dailymotion.com/video/x288e9d_le-coup-de-com-la-conference-de-presse-de-marine-le-pen-sur-la-securite-mediaslemag_news

Dans la séquence commençant à 2’45’’, Philippe Martel, ancien RPR devenu directeur de cabinet de Marine Le Pen, a expliqué en des termes crus à l’émission « Médias le mag » – il se pensait visiblement hors micro – la stratégie médiatique du Front national :

« Je crois qu’il faut qu’on aille de plus en plus contre le système médiatique, qui est d’une médiocrité abyssale et qui ne s’intéresse qu’à ce qui s’est passé dans la semaine. Je pousserai Marine à jouer de manière très décalée du système. [...]

Les médias sont en demande. Vous avez faim et vous mangerez tout ce qu’on vous donnera. Si on le fait régulièrement, vous serez obligés de suivre. »

L’émission constate néanmoins que la conférence de presse convoquée mercredi par le Front national sur le thème de la sécurité, en décalage de l’actualité, n’a été reprise que par Le Figaro.

Interrogé ensuite sur la raison pour laquelle Marine Le Pen tapait souvent sur les journalistes, Philippe Martel répond :

« Les Français détestent les médias, si vous voulez... »

« Les Français vous détestent »

Philippe Martel s’était déjà illustré par son amour de la presse dans une conversation avec la journaliste du Point Anna Cabana, relatée en mai dernier :

« “On va vous marcher dessus ! On va vous rentrer dans le lard. Il faut vous écraser !

– Vous ?

– Tous ces connards de journalistes institutionnels. [...] De toute façon, les Français vous détestent. Notre plan média, c’est de vous attaquer à mort. La presse nous est défavorable, pourquoi continuer à collaborer avec elle ? Il faut dire les études que vous faites, les appartements que vous habitez…”


Cette fois, on le coupe : “Mais, vous faites des fiches [de journalistes] ?” Il confirme. »

Le stratège frontiste avait démenti l’existence de fiches, pas le reste de la conversation.

Dans un passé encore récent, l’homme avait soutenu contre toute évidence la présence de Nicolas Sarkozy à Berlin le 9 novembre 1989.

droites extremes - Page 20 HhbAs

bon appetit.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  ivo le Mar 21 Oct - 9:43

Fdesouche force le maire FN de Fréjus à arrêter la construction d’une mosquée
http://www.lesinrocks.com/2014/10/20/actualite/fdesouche-force-maire-fn-frejus-arreter-construction-dune-mosquee-11530784/
Le travail de Fdesouche a porté ses fruits. A Fréjus, le maire FN David Rachline a cédé aux pressions de la blogosphère d’extrême droite, en annonçant qu’il prendrait un arrêté contre la construction d’une mosquée.

“Le travail de lobbying de la réinfosphère a porté ses fruits…”. Ce 17 octobre Fdesouche jubile sur son site, où il relaie un article de Var Matin selon lequel le maire FN de Fréjus, David Rachline, pourrait prendre un arrêté exigeant l’abandon du chantier de la mosquée, dans le quartier de La Gabelle. S’ensuit une série d’articles et de tweets antérieurs produits ou relayés par FdeSouche, qui témoignent de sa vigilance sur le sujet.

Le projet de construction d’une mosquée dans le quartier de La Gabelle à Fréjus date d’avril 2011. A cette époque, alors que la ville était administrée par le maire UMP Elie Brun, le permis de construire a été déposé dans le cadre d’un plan de sauvegarde du quartier. Toutes les difficultés économiques et sociales de la ville se concentrent effectivement à La Gabelle, où la population est très majoritairement musulmane : 35% de la population est au chômage et 57% des 15-25 ans sortent de l’école sans aucun diplôme. Selon Elsa Di Meo, conseillère municipale d’opposition à l’époque, l’idée était de “construire une mosquée neuve, pour remplacer la mosquée-garage, et que les musulmans puissent prier dans de bonnes conditions”.

Mais à l’été 2013 le candidat FN aux municipales David Rachline s’est saisi de ce sujet pour en faire “le sujet principal de sa campagne”, selon Elsa Di Meo : “C’est ce qui l’a fait élire. Il a lancé une pétition pour qu’un référendum ait lieu sur cette question”.

Le temps du reniement

Pourtant, après son élection en mars 2014, le jeune sénateur-maire de Fréjus est resté remarquablement silencieux sur cette promesse de campagne. En juin 2014, le Canard Enchaîné publiait un article intitulé “Le maire de Fréjus se convertit à la mosquée”, qui relatait ce reniement. En août, lors d’un entretien, David Rachline nous expliquait ainsi : “Le permis de construire est validé, le temps des recours est passé, je ne peux plus rien faire”, en oubliant qu’il avait promis une consultation publique sur le sujet. Cette attitude a fortement déplu à la frange radicalisée de l’extrême droite, qui s’est mobilisée sur internet pour faire pression sur l’édile.

A la fin du mois d’août 2014, Fdesouche.com, véritable navire amiral de la blogosphère d’extrême droite, avait publié des photos de la mosquée en construction, montrant ainsi implicitement que David Rachline n’avait pas tenu ses promesses de campagnes.

Avec 1,5 million de visiteurs par mois de moyenne aujourd’hui, Fdesouche est l’un des sites les plus influents de “la fachosphère” ou “réinfosphère” pour ses affidés. Pour Georges Moreau, ancien membre de la cellule communication web du FN, le site est devenu un enjeu majeur pour le Front: “Aujourd’hui, il n’y a pas un adhérent du FN qui n’aille pas sur Fdesouche. Le succès du Front et celui du blog sont intimement liés”.

“Un lobby à l’intérieur du FN”

Derrière Fdesouche, on retrouve Pierre Sautarel. Ce trentenaire, véritable surdoué de l’informatique militant à l’extrême droite depuis son adolescence, vit en région parisienne. En 2006, il est embauché par le Front national dans la perspective de l’élection présidentielle de 2007. Jusqu’en 2011, il travaillera en freelance au sein de la cellule de communication du FN.


Chargé de la refonte du site Internet du FN, Sautarel a également tourné les premiers journaux de bord de Jean-Marie Le Pen, ces émissions vidéo souvent polémiques publiées sur le site du parti, où le patriarche commente l’actualité en toute liberté, avec force bons mots.

Au sein du Front national, on ne cache pas que c’est Fdesouche qui est à l’origine de l’arrêté pris par David Rachline. “Fdesouche fonctionne comme un lobby à l’intérieur du FN sur les questions d’immigration, explique un cadre frontiste. Quand le blog a publié un article sur la poursuite de la construction de la mosquée de Fréjus, on a reçu beaucoup de mails et de protestations d’adhérents. David Rachline était très ennuyé”.

Louis Aliot dénonce une “cabale de Fdesouche contre David Rachline”

En froid avec les administrateurs de Fdesouche depuis de nombreuses années, Louis Aliot avait dénoncé une “attaque de rapaces”, le 2 septembre dernier sur Twitter.

“De plus en plus de militants regardaient Fdesouche et nous posaient des questions sur le sujet, reconnaît aujourd’hui Louis Aliot, vice-président du Front national. Je regrette que Pierre Sautarel ait lancé cette cabale contre David Rachline qu’il a connu au FN et qu’il aurait sans doute pu appeler avant de publier cet article”.

Quand Pierre Sautarel parle de son site, il aime le présenter comme le “syndicat des autochtones” reprenant ainsi une expression de Jean-Marie Le Pen. Aujourd’hui, l’homme derrière Fdesouche savoure la décision de David Rachline mais dément avoir voulu faire pression sur lui.

“Des internautes locaux nous ont envoyé des photos présentant l’état d’achèvement des travaux de la mosquée, explique Sautarel. On les a publiées car on ne trouvait pas normal qu’une mosquée soit construite dans la plus grande ville FN sans qu’aucune décision ne soit prise. On continuera à avoir un rôle d’information mais aussi de lobbying sur les thèmes identitaires et sécuritaires. On traite le FN comme les autres partis quand il s’agit de ces sujets”.

Il semblerait que le lobby exercé par Fdesouche ait porté ses fruits. Début octobre, en meeting à Cogolin, David Rachline a été généreusement applaudi pendant une dizaine de secondes quand il a annoncé que “dans dix jours” il prendrait “un arrêté suspensif des travaux [de la mosquée de Fréjus], mettant ainsi un terme à une polémique que j’ai moi même lancée à l’époque”.

Aujourd’hui, le FN continue de scruter de près les activités du site. Lorsque Pierre Sautarel a été mis en examen pour diffamation publique envers Pierre Henry, directeur général de l’association France Terre d’Asile, pour des commentaires insultants postés sur le site, Marine Le Pen lui a immédiatement apporté son soutien. En meeting à Strasbourg, le dimanche 12 février 2012, elle a dénoncé une “persécution judiciaire” contre Fdesouche. Pourtant, le site défend une idéologie ethno-différentialiste bien loin de la dédiabolisation prônée par Marine Le Pen. Quand celle-ci affirme qu’est “français celui qui a sa nationalité française quels que soient sa religion, sa couleur de peau, son sexe ou son orientation sexuelle”, les souchiens s’étouffent. “Pour le FN, l’identité est une notion administrative, reconnaît ainsi Pierre Sautarel. Ils sont prisonniers du logiciel républicain. Ce n’est pas notre cas. Nous nous sentons plus proches d’un Belge ou d’un Suisse romand que d’un Ivoirien qui a obtenu la citoyenneté française, car nous partageons la même sphère ethnoculturelle.” Si Fdesouche reflète l’opinion de la base frontiste, il donne la mesure de l’écart entre celle-ci et le discours officiel de Marine Le Pen.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

droites extremes - Page 20 Empty Re: droites extremes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 38 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 29 ... 38  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum