Derniers sujets
» narcotests
par ivo Lun 10 Juin - 19:55

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juin - 10:49

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Ven 12 Avr - 22:09

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56


>>>Japon

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Sam 5 Oct - 9:45

La situation toujours plus alarmante de Fukushima
http://www.marianne.net/La-situation-toujours-plus-alarmante-de-Fukushima_a232703.html
Après une nouvelle fuite d’eau de 430 litres découverte à Fukushima, une énième panne du système de décontamination a eu lieu vendredi.

La catastrophe de Fukushima ne cesse de s’aggraver. Tokyo Electric Power (Tepco), société qui exploite le site de la centrale, a annoncé vendredi que la seule unité opérationnelle des trois que compte le dispositif de décontamination a été arrêtée pendant près de 12 heures suite à une anomalie. Un dispositif qui apparaît toujours plus fragile, malgré les mises en garde de l’Autorité de régulation nucléaire et du gouvernement japonais.

Tepco avait annoncé jeudi le déversement de 430 litres d’eau contaminée échappée d’un des réservoirs de la centrale. Un porte-parole de la compagnie, Masayuki Ono, s’était dit « désolé de devoir annoncer une telle fuite » lors d’une conférence de presse. Il avait indiqué ne pas pouvoir « écarter l’hypothèse d’un écoulement vers l’océan Pacifique. Le réservoir aurait débordé car rempli à ras bord. « On peut dire que c’est une erreur », avait reconnu M. Ono.

Une erreur qui s’est ajoutée à de nombreux accidents depuis la catastrophe nucléaire causée par le tsunami du 11 mars 2011. Depuis plus de deux ans, Tokyo Electric Power Company (Tepco) tente de gérer la surchauffe des réacteurs de Fukushima avec beaucoup de difficultés. L’eau contaminée qui a servi à leur refroidissement est stockée dans des centaines de réservoirs construits à cet effet. Mais son volume ne cesse d’augmenter, et le système de décontamination de l’eau tombe régulièrement en panne.

23 tonnes d’eau de pluie contaminée avaient déjà débordé après s’être accumulées dans un réservoir quand un typhon a frôlé le Japon mercredi. En août, une fuite de 300 m3 d’eau radioactive s’était échappée d’un réservoir de 100 m3 mal assemblé. Ce dernier incident avait obligé la compagnie à employer des moyens supplémentaires pour contrôler les quelques 300 cuves en acier.

UNE COMMUNICATION BANCALE

La communication sur les fuites d’eau est bancale tant pour Tepco que pour le gouvernement japonais. Après avoir affirmé devant le Comité international olympique le 7 septembre que la situation était « sous contrôle », le premier ministre Shinzo Abe s’était rendu sur le site le 19 pour ordonner à l’exploitant de régler une fois pour toute le problème. « Je vais m’employer à contrer les rumeurs qui mettent en doute la sûreté de la centrale », avait- il déclaré.

Malgré ces polémiques auxquelles viennent s’ajouter les problèmes de santé des ouvriers sur le site ainsi que ceux liés à l’environnement naturel autour, le Japon a été choisi par le CIO pour accueillir les Jeux Olympiques d’été en 2020.
commentaires
La catastrophe procure aux japon une expérience unique pour tout ce qui touche aux incident d'une centrale nucléaire. quand la France se paiera un Tchernobyl ou un Fukushima elle pourra faire appel a l'expérience japonaise !
"Un porte-parole de la compagnie, Masayuki Ono, s’était dit « désolé de devoir annoncer une telle fuite »..."
Ce qui le chagrine donc, c'est moins la fuite que le fait de devoir l'annoncer. On a les cas de conscience qu'on peut.
Je suis curieux de connaitre jusqu'à présent le montant de cette catastrophe, ça doit se chiffrer à des dizaines de milliards d'Euros.
>>>
https://www.dailymotion.com/video/x14bota_comprendre-la-situation-a-fukushima-en-deux-minutes_news?start=1
>>>
Arnie Gundersen - Que savaient-ils, et depuis quand ? (2)
http://fukushima.over-blog.fr/
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Jeu 10 Oct - 12:35

Fukushima connaît un niveau de radiation record depuis deux ans
http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/10/10/fukushima-connait-un-niveau-de-radiation-record-depuis-deux-ans_3493028_1492975.html
Les problèmes sont quasi quotidiens à la centrale accidentée de Fukushima, au Japon. L'opérateur Tokyo Electric Power Company (Tepco) a annoncé jeudi 10 octobre avoir relevé des niveaux de radiation dans l'eau de mer à proximité de la centrale accidentée au plus haut depuis deux ans.
Six employés ont été exposés la veille à de l'eau dont le taux de radioactivité était treize fois supérieur à celui des jours précédents et atteignait des niveaux qui n'avaient plus été enregistrés depuis la fin de 2011. Un ouvrier a débranché par erreur un tuyau raccordé au système de refroidissement des réacteurs, libérant sept tonnes d'eau hautement radioactive (34 millions de becquerels par litre).


L'exploitant est contraint d'utiliser d'énormes quantités d'eau afin de contrôler la température des réacteurs endommagés. Un porte-parole de Tepco a précisé que la brusque poussée du niveau de radioactivité a été provoquée par des travaux de construction près du bâtiment n° 2.

Tepco a beaucoup de mal à contenir le niveau d'eau radioactive dans la centrale de Fukushima-Daiichi, dévastée par une série de fusions et d'explosions provoquées par le séisme et le tsunami de mars 2011. Les incidents se succèdent au fil des mois et le nettoyage du site, opération complexe, devrait prendre des décennies.

Lire : Fukushima : Tepco a-t-il menti sur la gestion des eaux contaminées ?

L'entreprise procède à des injections de produits chimiques afin de durcir le sol sur lequel reposent les réacteurs de la centrale pour éviter que l'eau contaminée se répande dans l'océan voisin. L'injection de ces produits provoque une pression qui a pour conséquence de rejeter une partie des sols contaminés vers la zone portuaire de la ville, a expliqué le porte-parole de Tepco.

"PROBLÈME D'ENVERGURE"

"C'est grave dans le sens où il s'agit d'un nouveau problème causé par la négligence, mais je ne pense pas que ce soit dans des quantités très inquiétantes", a déclaré Shunichi Tanaka, président de l'Autorité nucléaire japonaise. "Mais le fait qu'il y ait une série d'incidents qui surviennent sur une base quotidienne et qui auraient pu être évités, est, je pense, un problème d'envergure", a-t-il ajouté.


Il a précisé que l'eau répandue avait déjà été traitée pour en ôter le césium, qui émet des radiations gamma néfastes pour la santé des humains. Il a demandé à Tepco d'améliorer sa gestion de l'eau contaminée, sans pour autant menacer l'opérateur de sanctions.

La semaine dernière, l'autorité de régulation avait ordonné à Tepco d'engager du personnel supplémentaire et de faire un point une semaine plus tard sur les mesures prises pour résoudre le problème du nettoyage dangereux.

Lundi, Tepco avait indiqué qu'un membre du personnel avait accidentellement coupé le courant alimentant les pompes utilisées pour injecter l'eau nécessaire au refroidissement des réacteurs de la centrale. Jeudi dernier, Tepco avait annoncé une fuite de 430 litres d'eau radioactive d'un réservoir sur le site de la centrale nucléaire et n'avait pas exclu que cette eau se déverse dans l'océan Pacifique. Tepco a aussi admis en août que 300 tonnes d'eau hautement radioactive avaient fui d'un réservoir construit en urgence après la catastrophe de mars 2011.
commentaire:
Cette série d'incidents donne l'impression que des bricoleurs du dimanche essayent de réparer un vieux concorde pour le refaire voler. Ou bien les ingénieurs de TEPCO sont incompétents, ou bien ils étaient tellement persuadés qu'un accident était impossible qu'ils n'ont pas anticiper les solutions à entreprendre, ou bien il n'y a pas de solution.. Dans cette dernière hypothèse cela augmente d'autant les risques qu'il y a à utiliser l'énergie nucléaire.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Jeu 17 Oct - 11:45

Fukushima : radioactivité record près de l'océan
Mercredi soir, Tepco avait pourtant assuré que toutes les précautions avaient été prises avant l'arrivée du typhon, et déclaré n'avoir constaté aucun dommage sérieux. "A en juger par les résultats de la surveillance de l'eau de mer, il n'y a eu aucun impact sur l'océan", avait-il aussi affirmé. Toutefois, les précipitations ont dépassé ses prévisions, et Tepco a dû relâcher dans la nature d'importantes quantités d'eau de pluie qui s'était accumulée dans les zones des réservoirs.
>>>
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/10/17/fukushima-apres-le-typhon-de-l-eau-radioactive-retrouvee-dans-un-fosse-menant-a-l-ocean_3496979_3244.html

Fukushima : dans l'enfer des "liquidateurs"
Une partie des liquidateurs sont originaires de la région – parfois, ce sont des agriculteurs chassés de leur exploitation située en zone contaminée. Les autres viennent des quatre coins du Japon, même d'Okinawa – à plus de 2 000 kilomètres au sud. L'embauche s'opère à travers une cascade de sous-traitants : six à huit échelons, selon les catégories de travail.
"Pour les trois premiers, les sous-traitants directs de Tepco qui sont de grosses entreprises, on peut savoir comment sont effectuées les embauches, mais aux échelons inférieurs, c'est très difficile"
>>>
http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/10/10/fukushima-dans-l-enfer-des-liquidateurs_3493382_1492975.html
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Dim 8 Déc - 9:12

Japon: le droit à l'information en débat
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20131207-japon-information-secret-etat-loi-defense-chine-etats-unis
Le Parlement japonais adopte une loi controversée sur la protection des secrets d'Etat en dépit d'une forte opposition des médias, de chercheurs et d'artistes qui craignent que le droit à l'information et la liberté d'expression ne soient atteints. Les pourfendeurs du texte de loi dénoncent l'absence de structure indépendante pour contrôler la légitimite de l'Etat à classer secrète toute information sensible.

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

La nouvelle loi autorise les ministères de l’Etat japonais à classer secrète toute information sensible relative à la défense, la diplomatie, le contre-espionnage et la lutte anti-terroriste. Cette loi était conçue pour protéger les citoyens, déclare le Premier ministre Shinzo Abe. Pour satisfaire aussi les exigences des Etats-Unis sur l’échange d’informations sensibles.

Jusqu’ici, seul le ministère de la Défense pouvait déclarer secrète une information. Avec cette loi et la création d’un Conseil de sécurité nationale, le Premier ministre Shinzo Abe renforce ses pouvoirs jusqu’alors très faibles, face à certains pays comme la Chine, la Corée du Nord, la Corée du Sud et la Russie, jugés hostiles.

Les opposants à cette loi estiment qu’elle ne fournit aucune définition du « secret d’Etat ». En prévoyant jusqu’à dix ans de prison pour ceux qui diffuseraient des informations secrètes, la loi constitue une menace sérieuse pour les lanceurs d’alerte et les journalistes.
Les Japonais sont divisés. Ils redoutent que leurs médias subissent les mêmes pressions que celles exercées par le gouvernement britannique sur le journal Guardian, après la publication des révélations d’Eward Snowden, le lanceur d’alerte de la NSA, l’Agence de la Sécurité nationale américaine.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Mer 18 Déc - 10:25

Nouvelle défaillance du circuit de décontamination à Fukushima
>>>
http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/12/01/nouvelle-defaillance-du-circuit-de-decontamination-a-fukushima_3521461_1492975.html

Centrale de Fukushima : au moins quarante ans de démantèlement
>>>
http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/12/17/centrale-de-fukushima-au-moins-quarante-ans-de-demantelement_4335635_1492975.html

Fukushima : l'Etat japonais achète des terrains pour stocker des matières radioactives
L'Etat japonais prévoit un premier budget de 100 milliards de yens (700 millions d'euros) pour prendre en charge à la place de l'opérateur de la centrale accidentée de Fukushima la création d'un site de stockage à moyen terme des déchets issus de la décontamination de la région, indique mercredi 11 décembre l'Asahi Shimbun.
>>>
http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/12/11/fukushima-l-etat-japonais-achete-des-terrains-pour-stocker-des-matieres-radioactives_3528986_1492975.html

Voyage au cœur de la centrale de Fukushima
Un territoire condamné
Catastrophe Après le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 (près de 20 000 victimes), les explosions dans la centrale de Fukushima ont causé la catastrophe la plus grave de l’histoire de l’atome civil après celle de Tchernobyl (1986). Toutes deux ont été classées au niveau maximal de 7 sur l’échelle des événements nucléaires.
Contamination La région de Fukushima va rester contaminée pendant des décennies. Le territoire est souillé par le césium 137 qui ne devrait disparaître qu’au bout de trois cents ans. Plus de 2 millions de Japonais vont devoir faire l’objet d’un suivi médical pendant trente ans.
>>>
http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/12/17/voyage-au-coeur-de-la-centrale-de-fukushima_4335629_1492975.html
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Lun 13 Jan - 10:58

Les Américains auraient testé des armes biologiques au Japon
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/01/13/les-americains-auraient-teste-des-armes-biologiques-au-japon_4346728_3222.html
L'armée américaine aurait testé des armes biologiques « au moins une douzaine de fois » au début des années 1960 dans la préfecture japonaise d'Okinawa, occupée par les Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale jusqu'en 1972. C'est ce que rapporte le Japan Times, qui s'appuie sur des documents des autorités américaines obtenus par l'agence de presse japonaise Kyodo News.

Un champignon dévastateur qui provoque des lésions sur les plants – le Magnaporthe grisea, donnant la maladie de la pyriculariose – aurait ainsi été diffusé sur les rizières pour évaluer son impact sur la production de cette denrée alimentaire de base. « On estime que ce champignon, dont l'existence est connue dans 85 pays, détruit une quantité de riz qui pourrait nourrir 60 millions de personnes par an », note le quotidien anglophone. Selon lui étaient dans le collimateur de l'armée américaine la Chine et l'Asie du Sud-Est.

Le gouvernement américain a déjà dévoilé des programmes d'expérimentation d'armes chimiques et biologiques à Puerto Rico, Hawaï et dans l'Utah, avance aussi le Japan Times. Washington décida de mettre un terme à l'utilisation d'armes biologiques en 1969, avant qu'une convention internationale ne vienne les interdire en 1975.

STOCKAGE DE DÉFOLIANTS

Il a également « été rapporté que l'armée américaine stockait des défoliants à Okinawa pendant la guerre du Vietnam [1954-1975] », rapporte encore le journal. Les défoliants sont une substance chimique utilisée en agriculture pour faire tomber les feuilles d'un végétal, mais également employée en tant qu'arme chimique, comme l'agent orange, produit par Dow Chemical et Monsanto, et massivement déversé par les Etats-Unis sur le Vietnam dans les années 1960.

Lire (édition abonnés) : Au Vietnam, l'« agent orange » répandu par les Américains continue de tuer

Des barils de défoliants ont ainsi été déterrés sur un site appartenant jusqu'en 1987 à l'importante base aérienne américaine de Kadena, en pleine ville d'Okinawa. L'armée a toujours nié avoir stocké des défoliants, et notamment de l'agent orange, à Okinawa. Mais, note le Japan Times, « les conclusions de la communauté scientifique japonaise et internationale sont sans équivoque : non seulement ces barils contredisent les démentis du Pentagone sur la présence de défoliants militaires au Japon, mais en plus la terre polluée menace la santé des habitants, nécessitant une solution d'urgence ».

DÉMÉNAGEMENT D'UNE BASE AMÉRICAINE

Le dossier des bases américaines d'Okinawa perturbe les relations américano-nippones depuis des années, et notamment celle de Futenma, actuellement située en pleine ville de Ginowan, au sud d'Okinawa – une zone de forte concentration urbaine où ces installations sont très critiquées. Fin décembre, le gouverneur d'Okinawa a donné son feu vert au déplacement de la base militaire, en signant une autorisation pour la création de terrains artificiels en bordure du littoral oriental de l'île, qui serviront à son transfert.

Le projet de déménagement de la base de Futenma est sur la table depuis un premier accord américano-japonais en 1996, mais le dossier est confronté depuis le début à la méfiance d'une frange importante de la population d'Okinawa, où sont basés la moitié des quelque 47 000 soldats américains présents au Japon. Lassés des nuisances et de l'insécurité engendrées par cette présence militaire massive sur leur territoire, les opposants au projet demandent que la base, au lieu d'être déménagée dans un autre lieu de l'île, quitte définitivement Okinawa.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Sam 18 Jan - 9:43

Japon: mort du dernier soldat nippon à avoir poursuivi la guerre jusqu’en 1974
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20140117-japon-mort-dernier-soldat-nippon-avoir-poursuivi-guerre-jusqu-1974
Hiroo Onoda, le dernier soldat japonais à avoir continué la Seconde Guerre mondiale jusqu’en 1974 est mort tranquillement dans son lit à Tokyo à 91 ans. Caché quelque part dans la jungle des Philippines, l’homme, officier de renseignements et spécialiste des techniques de guérilla, a continué, malgré les largages de tracts, un combat –pour l’Empereur- qui avait pourtant cessé par la reddition du Japon le 15 août 1945. Ses supérieurs lui avaient donné cet ordre formel: ne jamais se rendre.

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Hiroo Onoda n’aura pas été le dernier de ces soldats japonais que l’on pensait morts au combat, à avoir survécu dans les jungles des Philippines trente ans après la fin de la guerre du Pacifique, en ignorant la défaite du Japon, d’autres seront découverts soixante ans après la fin de la guerre dont un ancien médecin militaire âgé de 93 ans.

Hiroo Onoda resta dans la jungle parce qu’il avait reçu un ordre formel : ne jamais se rendre. Il aura fallu que son ancien commandant s’enfonce dans la jungle pour lui ordonner de déposer les armes. Son existence était connue depuis quelques temps déjà.

Hirohito, un dieu vivant

Le retour de Hiroo Onoda au Japon plaça soudain les Japonais face à leur passé. Comment avait-il été possible de soumettre leurs parents ou grands parents à un tel lavage de cerveau ? Un tel embrigadement ?

A l’époque, l’empereur Hirohito était considéré comme un dieu vivant et le Japon était aussi sectaire que la Corée du Nord aujourd’hui. Pourquoi ces fantômes de la guerre du Pacifique comme Hiroo Onoda ont-ils continué de mener un combat solitaire bien après la capitulation ? A son retour au Japon, Hiroo Onoda avait répondu qu’il ne faisait qu’exécuter les ordres.

CETTE GUERRE QUI N'EN FINISSAIT PAS

L’histoire de Hiroo Onoda est digne des plus grands films hollywoodiens. Ce soldat a passé trente ans de sa vie à attendre les renforts japonais sur l’île de Lubang aux Philippines sans savoir que la guerre était finie.

Ce n’était qu’un gamin de 19 ans lors du début du conflit entre les Etats-Unis et le Japon. C’est à 21 ans qu’il est appelé à faire son service militaire, on est en 1943. Il est envoyé dans une annexe de l’école de Nakano qui forme de jeunes officiers spécialisés dans les techniques de guérilla et de renseignement.

L’empire japonais envoie 22 hommes aux Philippines qui étaient alors un territoire américain occupé par les Japonais pour retarder l’arrivée des marines. Ce jeune homme est donc envoyé comme officier en 1944 sur l’île de Lubang, située en face de Manille donc une zone stratégique importante, avec comme ordre de ne jamais se rendre, tenir jusqu’à l’arrivée de renforts qui pourraient arriver dans une semaine, un an ou cinq ans et surtout de ne pas se donner la mort.

Les Américains débarquent en 1945 et anéantissent les forces japonaises sur place. Les survivants prennent le maquis, organisés en petits groupes, Onoda se retrouve avec trois autres soldats (Akatsu, Shimada et Kosuka). Ils passent leurs temps à organiser des embuscades contre les patrouilles américaines, et à chercher à se nourrir en volant du riz aux villageois et en cueillant de bananes et des noix de coco dans la forêt.

Au Japon, l’empereur signe sa reddition le 15 août 1945 entraînant la fin des combats. Mais les soldats japonais dans la jungle de cette île ne sont pas prévenus, ils attendent l’arrivée des renforts.

Les Américains envoient donc des tracts sur cette île pour demander aux nombreux groupes de soldats de se rendre. Dans le groupe d’Onoda un seul de ce groupe décide, en 1949, de quitter en douce le groupe, et après des mois d’errance il se rend aux autorités philippines. On lui demande d’écrire à ses trois autres frères d’armes pour qu’ils se rendent.

Que nenni ! Les trois restants continuent leur activité de guérilla, croyant à une propagande grossière des Américains. Ils continuent donc de tendre des embuscades aux soldats. Et lors d’un échange de coup de feu avec des soldats philippins l’un du groupe est tué, on est alors en 1952. Les autorités philippines et japonaises s’organisent pour rechercher les deux derniers et éviter d’autres morts inutiles que ce soit côté japonais ou côté philippins. Devant l’échec de ces recherches et sans voir signe de vie, en 1959, on les croit morts. La vie dans la jungle est dangereuse après tout. Et puis les autres groupes se sont rendus, pourquoi s’obstineraient-ils à résister ?

Le temps passe, et tout semble croire qu’Onoda et son frère d’armes, Kozuka, sont morts. Mais en 1972, alors qu’Onoda est âgé de 50 ans, il prépare, avec son compère, un raid sur une récolte de riz d’un village voisin. Lors de cette préparation, ils tombent sur une patrouille philippine. Ils sont en infériorité numérique, et technologique, les armes ont bien entendu évolué depuis 1944, c’est donc sans réelle surprise que Kozuka trouve la mort. Onoda, lui, réussit à s’enfuir.

Il faut bien qu’il reste une personne pour mener la mission à bien. Les Japonais envoient donc des membres de sa famille le chercher pour lui faire cesser les combats. Mais le guérillero n’y croit toujours pas, il soupçonne une ruse des Américains.

Il faudra attendre la rencontre avec un globe-trotter japonais du nom de Norio Suzuki pour faire changer d’avis Onoda. Ce jeune hippie s’était donné trois objectifs à voir dans sa vie : un Panda, le Yéti et Onoda. Il prend donc la direction de Lubang, erre dans la jungle et tombe sur Onoda. L’officier de 51 ans lui déclare que la seule chose qui le ferait rentrer au Japon c’est un ordre direct de son supérieur de l’époque, le major Taniguchi.

Suzuki rentre au Japon et contacte le gouvernement. Après des recherches intensives, il retrouve le major Taniguchi, devenu libraire, et le convainc d’aller voir Onoda pour qu’il se rende.

Le libraire enfile son uniforme de major, et part à la recherche d’Onoda pour lui apprendre que la guerre est finie et qu’il doit cesser sa mission. L’officier décharge son arme pose son barda et sans exprimer le moindre sentiment rentre au pays.

A son retour au Japon, le 9 mars 1974, Onoda est acclamé comme un héros. Mais pour lui le choc est trop grand. Il part au Brésil où il devient éleveur de bétail.

Cet homme au caractère bien particulier déclare, en conférence de presse après son arrivée, que pendant toutes ces années dans la jungle il n’avait qu’une idée en tête : « obéir aux ordres ».

C’est donc à 91 ans que cet homme à l’histoire peu commune s’éteint dans son lit, tranquillement comme pour narguer un destin si mouvementé.

>>>Japon - Page 5 2014-01-17T085906Z_301686658_GM1EA1H1AYU01_RTRMADP_3_JAPAN_0
Hiroo Onoda (au centre), après sa reddition, en mars 1974, aux Philippines.
REUTERS/Kyodo/Files
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Mar 4 Fév - 11:48

Japon : un patron de la télévision publique nie le massacre de Nankin
De l'art d'entretenir la haine. Un haut dirigeant de la NHK, la télévision publique nippone a tout bonnement nié dimanche le massacre perpétré par les troupes impériales à Nankin en 1937. « Des pays n'ont pas prêté attention à la propagande du dirigeant nationaliste chinois Chiang Kai-shek… sur les massacres qui auraient été commis à Nankin par le Japon. Vous savez pourquoi ? Parce que ça n'a jamais existé », a lancé Naoki Hyakuta, lors d'une réunion politique à Tokyo.
M. Hyakuta, cité par plusieurs médias mardi, était venu soutenir un candidat d'extrême droite au poste de gouverneur de la métropole. Ce dernier, l'ancien chef d'état-major de l'armée de l'air Toshio Tamogami, avait été limogé en 2008 après avoir déclaré que durant la dernière guerre le Japon n'avait pas été un agresseur.
>>>
http://www.lemonde.fr/japon/article/2014/02/04/japon-un-patron-de-la-television-publique-nie-le-massacre-de-nankin_4359634_1492975.html
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Mer 21 Mai - 9:42

De l'eau pompée près des réacteurs de Fukushima déversée en mer
http://www.rts.ch/info/monde/5866680-de-l-eau-pompee-pres-des-reacteurs-de-fukushima-deversee-en-mer.html
Tepco a commencé mercredi à déverser en mer des centaines de mètres cubes d'eau souterraine pompée en amont des réacteurs de la centrale atomique accidentée japonaise de Fukushima.
La compagnie gérante de la centrale japonaise accidentée de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), a commencé mercredi à déverser en mer des centaines de mètres cubes d'eau souterraine pompée en amont des réacteurs.

Cette opération provoque la colère des organisations écologistes.

Tepco, qui a commencé les travaux de pompage en avril, prévoit de rejeter 560 mètres cubes d'eau dans l'océan Pacifique, au bord duquel se trouve le site atomique.

Radioactivité testée
Cette eau est provisoirement stockée dans un réservoir afin d'être analysée et de vérifier qu'elle n'est pas radioactive. Elle ne sera rejetée dans l'océan que si elle est saine, promet Tepco.

Quelque 400 tonnes d'eau souterraine entrent chaque jour dans les bâtiments du site atomique, augmentant ainsi la quantité d'eau contaminée au contact des équipements, qu'il faut ensuite stocker, puis assainir.

Ainsi, plus de 350'000 mètres cubes d'eau contaminée patientent dans des centaines de réservoirs à la fiabilité douteuse.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Lun 16 Juin - 8:12

L’ex-Premier ministre du Japon, Naoto Kan, raconte la catastrophe de Fukushima
Depuis la catastrophe, l’homme politique est devenu un fervent opposant à l’exploitation de l’énergie nucléaire, allant même jusqu’à qualifier cette exploitation d’entrave à la démocratie car pour utiliser le nucléaire, il faut un pouvoir puissant, il faut prendre des mesures de sécurité très développées, donc une très forte police, une puissance militaire, donc une solide structure de pouvoir
>>>
http://www.reporterre.net/spip.php?article5979
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Mer 25 Juin - 10:31

Le Japon lance la troisième flèche de ses « Abenomics »
- baisse de la taxation sur les entreprises (Seules 30 % des sociétés s'en acquittent)
- mieux rémunérer les actionnaires
- doubler en cinq ans le nombre de robots utilisés dans l'industrie et multiplier par 20 ceux employés dans les services.
- plus de flexibilité sur le marché du travail
- supprimer la notion d'heures supplémentaires
- favoriser la rémunération au mérite et non plus au temps d'activité. Les principaux personnels ciblés devraient être les cadres gagnant plus de 10 millions de yens (72 000 euros) par an.
>>>
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/06/25/le-japon-lance-la-troisieme-fleche-de-ses-abenomics_4444614_3234.html#
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Mar 1 Juil - 8:29

>>>Japon - Page 5 3006-japon
Manifestation contre la politique de défense d'Abe le 30 juin à Tokyo (Photo AFP/Yoshikazu Tsuno)

Forte mobilisation contre la réinterprétation de la Constitution pacifiste
http://www.courrierinternational.com/article/2014/06/30/forte-mobilisation-contre-la-reinterpretation-de-la-constitution-pacifiste
Les Tokyoïtes manifestent contre l’extension des missions des forces armées japonaises. Un des contestataires s’est immolé ce week-end, or la nouvelle est peu relayée par les médias nippons.

Les contestations se font vives ce 30 juin dans les rues de Tokyo ; à la veille de l’adoption du texte concernant l’élargissement du domaine de l’autodéfense par le gouvernement, de "nombreux manifestants brandissent pancartes et crient pour le respect de la Constitution devant le cabinet du Premier ministre", relate le Tokyo Shimbun. Les militants se sont rassemblés contre la réinterprétation de la Constitution pacifiste qui interdit aux forces armées japonaises d’agir au-dehors de ses frontières pour venir en aide aux pays alliés. Ce rassemblement a été peu relayé par les médias japonais mais la mobilisation commence à prendre de l’ampleur, notamment depuis l’immolation d’un soixantenaire qui élevait la voix contre la réinterprétation de la Constitution.

"La nouvelle concernant l’immolation par le feu le 29 juin en plein cœur de Tokyo a eu plus d’écho dans les médias étrangers qu'au Japon", écrit le site d’information J-CAST. On observe également de nombreuses critiques visant les médias nippons sur Twitter : les internautes jugeant "insuffisante la couverture de ces événements". "Le gouvernement conservateur vient de trouver un accord avec le Nouveau Komeito, la coalition, et est sur le point d’adopter ledit texte, ce qui marque un tournant majeur dans la politique d’autodéfense japonaise", écrit l’Asahi Shimbun.

Un contestataire s'immole sur un pont de Shinjuku, après avoir manifesté son respect pour la Constitution pendant plus d'une heure :

https://www.youtube.com/watch?v=pBmYlpAq9vI
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Sam 20 Sep - 10:18

Le Japon va continuer à tuer des baleines dans l’Antarctique
http://fr.euronews.com/2014/09/19/le-japon-va-continuer-a-tuer-des-baleines-dans-lantarctique/
Tokyo entend passer à travers les mailles de l’interdiction prononcée en mars dernier par la plus haute instance juridique de l’ONU.
Son argument : une pêche à des fins scientifiques dès l’année prochaine.

La Commission baleinière internationale accroît aussi la pression sur le Japon : elle a adopté jeudi un texte durcissant les critères de chasse à des fins scientifiques. Mais cette résolution est non contraignante.
Les chercheurs estiment que la recherche sur les baleines ne nécessite pasde les tuer. En 2013, au nom de la recherche, les baleiniers japonais ont harponné 417 baleines, dans l’Antarctique et dans le Pacifique nord-ouest.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Ven 7 Nov - 11:29

Japon: feu vert au redémarrage de 2 réacteurs nucléaires
http://www.bfmtv.com/international/japon-feu-vert-local-au-redemarrage-de-2-reacteurs-nucleaires-845148.html
Hasard du calendrier, alors que des autorités locales japonaises approuvent vendredi la remise en service de deux réacteurs dans la préfecture de Kagoshima, trois travailleurs ont été blessés vendredi à la centrale de Fukushima. Un incident sans rapport avec une quelconque contamination.

Après l'adoption de normes de sécurité plus sévères, le Japon renoue progressivement avec le nucléaire. Vendredi, le gouverneur de la préfecture japonaise de Kagoshima a donné son accord pour le redémarrage des réacteurs nucléaires Sendai 1 et 2. Ces installations sont les premières à se conformer aux normes durcies depuis l'accident de la centrale Fukushima Daiichi en 2011.

Une relance "inévitable", selon le gouverneur local

Le plus haut responsable des autorités locales, qui a le dernier mot, a approuvé cette relance sur la base des garanties offertes par la compagnie exploitante, Kyushu Electric Power, et par le gouvernement disposé à relancer toutes les installations jugées sûres.

"Tenant compte de divers facteurs dans leur ensemble, j'ai jugé que le redémarrage des unités 1 et 2 de Sendai était inévitable", a déclaré le gouverneur Yuichiro Ito lors d'une conférence de presse.

La municipalité de Satsumasendai, qui héberge la centrale, avait auparavant aussi donné son accord et le gouverneur avait décidé de ne pas consulter les autres agglomérations alentour, la loi ne l'y obligeant pas.

Redémarrage malgré l'opposition d'une majorité de Japonais

Pour Sendai, la prochaine étape sera le "oui" du gouvernement de droite de Shinzo Abe, approbation assurée qui sera suivie de quelques procédures techniques encore inachevées mais qui devraient avoir lieu début 2015. Les écologistes avaient dénoncé par avance la décision de Kagoshima. Quelque 16.000 personnes avaient manifesté en septembre à Tokyo contre le redémarrage de réacteurs nucléaires et les sondages indiquent que la majorité de la population y est opposée.

Triple accident de travail à Fukushima

Sans rapport direct, trois travailleurs ont été blessés vendredi à la centrale accidentée Fukushima Daiichi lors de travaux de construction de réservoirs d'eau contaminée, mais n'ont pas été irradiés, a-t-on appris auprès de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco). Vers 11h23 locales (01h23 GMT), une chute de matériel en acier a blessé trois ouvriers, employés de la société Tokyo Power Technology (entité du groupe Tepco), dont l'un a ponctuellement perdu connaissance et a été pris en charge par des équipes spéciales dépêchées par hélicoptère avant d'être transféré dans un hôpital, a-t-elle expliqué dans un courriel.

>>>Japon - Page 5 Fdb8a72d4f9ba058a708943e5f7de
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Mer 21 Jan - 10:07

Japon:les promesses non tenues de Tepco
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20150120-japon-tepco-securite-centrale-nucleaire-accidents-victimes-ouvriers/
Au Japon, à Fukushima, les centrales nucléaires numéro 1 et 2 ont fait deux nouvelles victimes : deux ouvriers, tués dans deux accidents distincts, hier et aujourd’hui, mardi 20 janvier. Depuis le tsunami et la catastrophe sur la centrale de Fukushima Daichi, les conditions de sécurité des employés font régulièrement l’objet de vives critiques.

Le premier employé, qui travaillait à Fukushima Daichi, la centrale numéro 1, est tombé dans une citerne vide dont il tentait de décoincer le couvercle, couvercle qui s’est détaché et est tombé avec lui. L’autre ouvrier, qui travaillait dans la deuxième centrale de la région, a eu la tête coincée dans une machine rotative. Elle s’est mise à tourner alors qu’il serrait un boulon.

A en croire le quotidien Japan Times, les accidents à la centrale numéro 1 ont presque doublé. Depuis avril dernier, il y en a eu 55. Tepco tente de tenir sa promesse faite en septembre 2013 au Premier ministre de décontaminer toute l’eau stockée sur le site d’ici la fin du mois de mars, il a donc doublé le nombre d’ouvriers pour atteindre les 7 000. Mais du coup les sous-traitants, qui emploient la majorité de ces ouvriers, engagent du personnel qui n’est pas forcément qualifié : le harnais que portait le premier ouvrier hier n’était accroché nul part.

En mars dernier, un autre travailleur était déjà mort enterré sous des sédiments lors de travaux d’excavation. Aujourd’hui le directeur de la centrale numéro 1 s’est engagé à améliorer les conditions de sécurité sur le site, une promesse régulièrement faite par Tepco.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Lun 23 Fév - 13:42

Fukushima : une nouvelle fuite d'eau radioactive
Des capteurs fixés sur une conduite d'évacuation ont mesuré des taux de radioactivité jusqu'à 70 fois supérieurs aux valeurs déjà hautes enregistrées sur le site.
Selon Tepco, une inspection n'a pas révélé d'anomalie
>>>
http://www.lepoint.fr/monde/fukushima-une-nouvelle-fuite-d-eau-radioactive-detectee-22-02-2015-1907065_24.php

>>>Japon - Page 5 Fukushima-3104417-jpg_2732232_652x284

...
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  ivo le Dim 6 Sep - 10:05

Fukushima : premiers retours des évacués
Les habitants de Naraha, une ville située à proximité de Fukushima Daiichi, vont pouvoir retrouver leurs maisons. Pourtant, dans le périmètre de la centrale japonaise, rien n’est réglé.
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/japon-fukushima-premiers-retours-des-evacues
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

>>>Japon - Page 5 Empty Re: >>>Japon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum