ukraine

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

ukraine Empty ukraine

Message  ivo le Mar 11 Oct - 19:57

Ukraine : 7 ans de prison pour l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko
FRANCE INFO - 12:40
L’ex-Premier ministre ukrainienne a été condamnée ce matin à sept ans de prison pour abus de fonction. C’était la peine maximale encourue. Elle a été reconnue coupable d’avoir violé les procédures juridiques lors de la signature d’un contrat d’importation de gaz naturel signé en 2009 avec la Russie. Ses partisans dénoncent un procès politique. L’Europe évoque "d’importantes conséquences" pour les relations UE-Ukraine.
Ukraine : 7 ans de prison pour Ioulia Timochenko, précisions d’Ilana Moryoussef (1'01")

Le juge a estimé que l’ancien Premier ministre qui est aujourd’hui l’une des principales responsables de l’opposition avait utilisé sa fonction à des “fins criminelles et, consciemment, commis des actes qui outrepassaient clairement les limites de ses droits et pouvoirs.”

Le juge Rodion Kireev a précisé que Ioulia Timochenko devrait également payer quelque 200 millions de dollars à l’entreprise publique des hydrocarbures Naftogaz pour “ rembourser les pertes de cette compagnie”.

Ioulia Timochenko a aussitôt annoncé son intention de contester le jugement devant la justice européenne et appelé à lutter contre l’"autoritarisme" en Ukraine, en se référant à 1937, la pire année de la répression stalinienne : “Nous allons nous battre pour défendre notre réputation devant les instances européennes. L’année 1937 est de retour. Il faut être forts. Il faut protéger l’Ukraine de l’autoritarisme, de l’absence de liberté.”

Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne a indiqué que l’UE était “profondément déçue” parce ce verdict qui risquait d’avoir des conséquences importantes sur l’ensemble des relations entre l’Union européenne et l’Ukraine : “La façon dont les autorités ukrainiennes vont, de manière générale, respecter les valeurs universelles et l’Etat de droit, et en particulier dont elles vont gérer ces dossiers, risque d’avoir de profondes implications sur la relation bilatérale UE-Ukraine, notamment sur la conclusion d’un accord d’association, sur notre dialogue politique et, plus généralement, sur notre coopération.”
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  niouze le Mer 12 Oct - 10:58

querelle de clocher; vais pas la pleurer , ni me larmoyer comme le fond les media européen

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Mar 24 Avr - 18:26

Ukraine : Ioulia Timochenko fait la grève de la faim
fr info
L'ex-Premier ministre ukrainienne qui purge une peine de sept ans pour abus de pouvoir, a cessé de s’alimenter vendredi.

Selon son avocat Sergui Vlassenko, "c'est une grève de la faim illimitée. Elle réclame qu'on arrête les répressions politiques dans ce pays".

L'affaire Timochenko a été sévèrement critiquée par l'Union européenne et les Etats-Unis qui y voient des motifs politiques.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  niouze le Ven 11 Mai - 11:06

une autre vision du cas timochenko
Le cas Timochenko


Brigitte Queck Бригитте Квек

Traduit par Michèle Mialane



La semaine dernière une nouvelle faisait la Une des médias: Joachim Gauck, le Président de la RFA, avait décliné une invitation du Président ukrainien Ianoukovitch. Une décision, paraît-il, prise en commun avec la Chancelière Merkel. Mais il devait s’avérer que cette décision concernait une rencontre prévue de longue date à Yalta entre les Présidents d’Europe centrale et orientale pour mai 2012.

Bêtise, niaiserie? la question se pose. Aucun Président d’Europe orientale ne songerait à inviter officiellement Gauck, le fanatique de la liberté sans limites ; ce représentant de l’Allemagne se comporte plus maladroitement que le célèbre éléphant dans le magasin de porcelaine.
L’Allemagne s’est dotée d’un chef d’État qui s’occupe actuellement à anéantir les quelques relations à peu près correctes que l’Allemagne entretient avec les pays de l’Est et donc nuit au peuple allemand. Et pourtant de bonnes relations avec les pays est-européens, en particulier la Russie, l’Ukraine et le Bélarus sont d’une importance vitale pour l’Allemagne et toute l’Europe de l’Ouest.

Mais malheureusement dans ce contexte les médias allemands jouent une fois de plus un bien piètre rôle! Ils lancent une de leurs nombreuses campagnes droitsdelhommistes contre des pays qui ont choisi un modèle économique autre que celui de la mondialisation généralisée en usage dans les pays placés sous la coupe des USA et de l’Occident.

Cette fois-ci c’est le tour de l’Ukraine !

Le prétexte en est Ioulia Timochenko, « l’icône » de la « révolution orange » fomentée par l’Occident en 2004 à Kiev, et qui réussit à hisser son maître Iouchtchenko au pouvoir grâce à une mise en scène à grand spectacle, qui fit d’elle une sorte de pop-star excentrique de la « révolution démocratique. » En retour elle fut choisie comme Premier Ministre ukrainien. Mais elle échoua si lamentablement à ce poste que Iouchtchenko lui-même fut contraint de le lui retirer en septembre 2005.

Elle réussit à le retrouver dans des conditions douteuses fin novembre 2007. Il s’ensuivit des années de chaos gouvernemental. Même le bloc « Notre Ukraine/ Autodéfense populaire » avait quitté la coalition conclue avec elle (avec le « Bloc Timochenko »), le pays étant devenu ingouvernable.

En février 2010 elle se présenta à la présidence, arriva deuxième au premier tour et perdit le deuxième tour face à Victor Ianoukovitch.

Selon la grille de lecture occidentale, Timochenko est la victime d’une vengeance de son rival Ianoukovitch.

Mais qu’en est-il en fait?

Ioulia Timochenko et son mari, qui a émigré en Tchéquie où il possède une villa luxueuse et le statut de chef d’entreprise, font partie des super-riches ukrainiens. Ils sont devenus milliardaires grâce à la vente illégale et au vol de gaz ainsi qu’à des fraudes et détournements fiscaux massifs au cours des années 90.

Cette énorme richesse lui permit d’entrer en politique. Des gens naïfs et corrompus lui donnèrent le rôle de la beauté super-riche.

Cette richesse, acquise par le vol de gaz et la fraude fiscale, elle l’a encore accrue par abus de pouvoir, notamment quand elle était présidente du bloc portant son nom et Premier Ministre. Dès 2011 elle a été condamnée d’abord à 7 ans de prison pour abus de pouvoir.

Elle est maintenant sous le coup d’un deuxième procès pour détournement fiscal, faux en écriture et corruption, qui a débuté le 28 avril 2012, mais provisoirement repoussé au 21 mai pour refus de l’accusée de se présenter au tribunal.

Le premier procès tournait autour d’un contrat de vente de gaz défavorable à l’Ukraine qu’elle avait conclu avec la Russie (plus particulièrement avec Gazprom) lorsqu’elle était Premier Ministre, et sans avoir demandé l’accord du Parlement ni du Président. Madame Timochenko en avait aussi tiré un enrichissement personnel et tombe donc sous le coup de trafic d’influence. Toutefois cela n’avait pas autant terni son image que le procès en cours.

Ce procès qui dévoile l’ascension d’une petite marchande de vidéos jusqu’à la direction d’un monopole gazier et l’enrichissement personnel qu’elle en a tiré est à même de l’anéantir complètement. Il démasquera sa personnalité de grande criminelle totalement corrompue.

Il n’est donc pas déraisonnable de penser qu’elle essaie de se prétendre atteinte d’une maladie neurologique et osseuse afin d’éviter le procès et de le faire annuler. Elle prétend ne vouloir être soignée que par des médecins dignes de sa confiance - des Allemands. Elle récuse les médecins ukrainiens, capables selon elle de vouloir l’empoisonner.

Comme Madame Timochenko refuse aussi de se faire soigner par une équipe médicale allemande venue en Ukraine dans ce but, il semblerait qu’elle essaie de rejoindre à tout prix l’Occident pour échapper au procès et aux poursuites dans son pays.

Ce comportement enfreint le Code de procédure pénale aussi bien ukrainien qu’allemand. L’entrave à la justice constitue une infraction en Allemagne comme en Ukraine - en fait absolument partout.

Autrement dit : Madame Timochenko cherche à se faire libérer par tous les moyens pour éviter un nouveau procès à son encontre.

Et elle a trouvé en Allemagne des politiciens éminents pour l’aider à réaliser ce dessein. Car l’Allemagne et les autres pays occidentaux croient pouvoir utiliser le « cas Timochenko » pour exercer une pression sur l’Ukraine, AFIN DE LUI IMPOSER UNE AUTRE VOIE que celle qu’elle a choisie, et qui inclut une collaboration économique, politique et militaire plus étroite avec la Russie !

L’entrée de l’Ukraine dans l’UE et l’OTAN, comme le souhaite l’Occident, aurait bien sûr des retombées sur la politique militaire de l’OTAN et des USA au Proche-Orient et sur le continent africain, que ceux-ci souhaitent recoloniser.

L’Occident croit avoir un atout en main contre l’Ukraine: le boycott des championnats d’Europe de football. On parle même de délocaliser les matches vers l’Allemagne. Mais dans ce cas l’Ukraine aurait droit à des dommages et intérêts s’élevant à plusieurs milliards.

La FIFA a déjà rejeté ce projet pour de bonnes raisons.

Pourquoi les politiciens occidentaux et leurs médias s’acharnent-ils en ce moment contre l’Ukraine? L’Occident prétend - en sachant que ce n’est pas vrai - que son Président actuel, ex-rival politique de Timochenko, cherche à se venger.

La question, c’est en définitive : QUI VA EXERCER LE POUVOIR POLITIQUE, ÉCONOMIQUE ET MILITAIRE EN UKRAINE ? QUI DÉCIDE : L’UE ET L’OTAN, OU L’UKRAINE EN TANT QUE NATION SOUVERAINE ?

Pour l’Occident, l’Ukraine devrait avoir intégré depuis longtemps l’UE et l’OTAN. Mais Ianoukovitch et le gouvernement actuel ainsi que la majorité parlementaire se refusent à entrer dans l’OTAN. Donc les États occidentaux ont conclu avec l’Ukraine un accord d’association qui était bouclé et prêt à signer dès avant l’arrivée de Ianoukovitch au pouvoir. Or l’UE refuse désormais de ratifier ce traité. Au dernier moment l’UE a refusé de signer, de toute évidence parce que ce traité est plus avantageux pour l’Ukraine que pour l’UE.

De fait toute la CEI (donc la Russie, le Bélarus, le Kazakhstan etc. ) jouirait via l’Ukraine d’importantes facilitations commerciales et douanières. Mais parallèlement l’Ukraine ne pourrait passer totalement sous contrôle occidental.

On fait donc appel aux droits humains pour faire capoter le traité d’association. En outre l’Occident croit pouvoir par ce biais déstabiliser l’Ukraine et la phagocyter. Mais l’Ukraine trouve beaucoup plus d’avantages à intégrer la zone eurasiatique et le commerce mondial, entre autres parce qu’elle est déjà membre de l’OMC, que la zone euro secouée par la crise !

Les Ukrainiens savent fort bien, par exemple, que la Pologne voisine compte à elle seule plus de 5 millions de chômeurs. Ce seul fait suffit à détourner les Ukrainiens d’une adhésion à l’UE, sans parler d’une entrée dans l’OTAN que vise ensuite l’Occident. Ils n’y voient pas la perspective d’un avenir meilleur.


Merci à Brigitte Queck
Date de parution de l'article original: 03/05/2012
URL de cette page: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=7276

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Sam 29 Sep - 19:39

Ukraine : Ioulia Timochenko, emprisonnée, appelle à renverser le régime dans une vidéo
fr info
VIDEO L'opposante et ex-Première ministre Ioulia Timochenko, emprisonnée depuis plus d'un an, apparaît dans une vidéo secrète ce samedi. Elle demande aux Ukrainiens de "renverser" le régime "mafieux" du président Viktor Ianoukovitch.

https://www.youtube.com/watch?v=gPx6x-ZNEdo&feature=player_embedded

Samedi, le parti de Ioulia Timochenko, BIouT, a publié une vidéo filmée par son avocat. On y voit l'opposante assise, vraisemblablement dans l'hôpital où elle a été transférée en mai en raison d'hernies discales. Elle demande aux Ukrainiens de se soulever contre le régime : "Je veux m'adresser à tout le monde! Si vous ne comprenez pas maintenant que c'est la criminalité et la mafia qui règnent en Ukraine, rien ne pourra vous protéger après", a-t-elle lancé sur cette vidéo, exhortant ses compatriotes à "se lever et à renverser ce groupement criminel lors de ces élections".

Elle parle du régime du président Viktor Ianoukovitch, comme d'un régime "mafieux" et martèle que les gens au pouvoir ne s'intéressent qu'à "l'enrichissement et la corruption qu'ils ont organisé en Ukraine".

Pressions psychologiques

Sur cette vidéo de deux minutes, Ioulia Timochenko se plaint de ses conditions d'emprisonnement. "Chaque jour ici, on exerce non seulement des pressions psychologiques mais aussi physiques, chaque jour ici se transforme en enfer et c'est fait exprès, sciemment. C'est le plan de Ianoukovitch", raconte-t-elle. Elle dénonce le caractère illégitime de sa détention et parle de traitements inhumains et dégradants.

Ioulia Timochenko purge une peine de sept ans de prison pour "abus de pouvoir" au sujet d'un accord gazier qu'elle avait signé lorsqu'elle était Premier ministre et qui aurait été désavantageux pour l'Ukraine.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Mar 30 Oct - 9:13

UKRAINE. La démocratie grande perdante du scrutin ?
Où commence un exercice réussi de démocratie ? En Ukraine, l'OSCE a dénoncé lundi un scrutin marqué par un "recul de la démocratie", notant des "abus de pouvoir", "un rôle excessif de l'argent dans cette élection", "l'emprisonnement d'importantes figures de l'opposition" et notamment l'ancien Premier ministre Ioulia Timochenko ou encore un "déséquilibre dans la couverture médiatique" du scrutin. L'élection, pour laquelle le Parti des régions, au pouvoir, arrive en tête, semble ne pas s'être déroulée sous les meilleurs hospices démocratiques. De fait, plusieurs cas de fraudes ont été recensés par les observateurs et plusieurs vidéos ont été diffusées sur Youtube qui démontrent des cas de tricherie.
>>>
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121029.OBS7419/ukraine-la-democratie-grande-perdante-du-scrutin.html
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Mer 22 Jan - 12:54

Ukraine : deux manifestants tués par balles à Kiev
C'était le scénario redouté, celui qui pourrait faire dégénérer la crise politique ukrainienne dans un déchaînement de violences. Le parquet ukrainien a confirmé mercredi 22 janvier au matin la mort de deux manifestants, tués par balles dans la nuit.
>>>
http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/22/un-jeune-manifestant-ukrainien-est-mort-tue-par-balles-a-kiev_4352336_3214.html
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Jeu 23 Jan - 9:59

"Notre but, c'est la justice, la prospérité, une vie libre dans un pays libre."
Déclaration du président de l’Ukraine, Viktor Ianoukovitch, faite au peuple à l'occasion de la Journée de l'unité, le 22 janvier. Le jour même, deux manifestants ont été tués sur la place de l'Indépendance, à Kiev.

ukraine 2201-UKRAINE
Un prêtre orthodoxe tente de s'interposer entre les manifestants et la police. Kiev, le 22 janvier 2014 - AFP / Sergeï SUPINSKY
Pourquoi Ianoukovitch nous tue
http://www.courrierinternational.com/article/2014/01/22/pourquoi-ianoukovitch-nous-tue
La journaliste d'investigation Tetyana Tchornovol, victime d'une violente agression le 25 décembre dernier, parle de guerre, une guerre entre le président Viktor Ianoukovitch et son peuple. Elle appelle à continuer le combat.

J'avais commencé par écrire un post de blog sur les raisons de l'agression dont j'ai été l'objet. Puis cet article n'a plus eu lieu d'être. Car entre-temps l'ennemi, Ianoukovitch, a déclenché la guerre. Hier, les titouchki [des provocateurs recrutés par le pouvoir, qui agissent en civil parmi les manifestants] ont enlevé mon ami Ihor Loutsenko. Nous l'avons cherché partout, et dans le froid, nous avons même cherché son corps. Nous sommes sans nouvelles de lui, mais au moins nous n'avons pas non plus trouvé son cadavre.

Et quelques heures plus tard, nous avions deux tués sur Maïdan.

C'est la guerre. Une guerre qui oppose l'ennemi de l'Ukraine, Viktor Ianoukovitch, à son peuple.

La guerre est une chose terrible. J'étais en Tchétchénie dans les années 2000, et j'ai toujours eu peur qu'elle ne touche mon pays.

Mais ce n'est pas nous qui l'avons commencée, c'est Ianoukovitch. Il la mène contre l'Ukraine et contre son peuple pour protéger son propre royaume. Il est prêt à verser des rivières de sang, il est prêt à nous éliminer. Il veut être roi et transmettre son royaume à son héritier, son fils, riche "homme d'affaires" qui compte bien régner lui aussi.

Oui, c'est un psychopathe

Et c'est là que j'ai compris que les raisons de mon agression étaient en réalité les mêmes que celles de l'agression contre les Ukrainiens et l'Ukraine.

Pour Ianoukovitch, être roi, c'est mener une vie de luxe, se faire construire une salle de banquet flottante, toute d'or et d'acajou, c'est s'offrir une table de massage chauffante en marbre, c'est pouvoir se rendre sur ses propriétés en hélicoptère.

Les raisons de la haine sanguinaire qu'il nous voue sont simples : il est persuadé que nous, les Ukrainiens, nous menaçons avant tout ses rêves de palais, son désir de vivre dans une opulence incroyable. Ce qui est tout à fait vrai. Sauf que ce qui nous semble être des exigences normales de notre part constitue à ses yeux de psychopathe un défi mortel.

Oui, c'est un psychopathe. "L'orphelin de Ianikiieve" [nom de son village de naissance, dans la région de Donetsk, dans l'est du pays] est disposé à nous tuer simplement parce que nous menaçons ses lieux de villégiature favoris, construits avec des sommes énormes et décorés avec les matériaux les plus coûteux au monde.

Et c'est parce que j'enquêtais sur ces lieux que l'on a tenté de m'assassiner. La voiture qui a embouti la mienne était un véhicule de luxe. Par conséquent, mon élimination a coûté cher. Pourquoi ? En réalité, j'étais facile à trouver, je sors souvent dans les rues de Kiev, et recruter des titouchki est plutôt bon marché. Du reste, ils n'ont pas cherché à m'intimider. Ils m'ont frappée avec l'intention de m'éliminer, j'avais les poumons remplis de sang.

Pourquoi payer si cher pour me tuer ? Pour mon activisme ? Cela n'aurait pas été une raison suffisante. Mais parce que j'étais allée observer les propriétés de Ianoukovitch, là, oui. Donc, pour mes investigations ? Ce que j'avais rassemblé sur la question des biens du président n'avait pas encore été publié.

Ne mourons pas pour Euromaïdan, marchons sur ses propriétés

Mais peu importe la raison, en fin de compte. L'essentiel n'est pas là. En fait, j'espère que les Ukrainiens n'attendront pas que Viktor Ianoukovitch cède officiellement son trône à son successeur, qu'il s'agisse de son fils ou d'un quelconque ancien patron du crime organisé.

L'ère de ces gens-là et de leurs propriétés de luxe a pris fin quand Maïdan s'est soulevé. Nous devons tenir jusqu'au bout.


Ianoukovitch sera affaibli si nous nous en prenons à ce qui lui tient le plus à cœur. Ne mourons pas pour Euromaïdan, marchons sur ses propriétés. En masse, au moins cent mille d'entre nous. C'est difficile, nous risquons même la mort. Mais si nous ne le faisons pas, les tirs continueront dans le centre de Kiev. Puis ils viendront nous tuer devant chez nous.

Note :Publié le 22 janvier
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Ven 24 Jan - 9:18

En Ukraine occidentale, des civils bloquent les casernes
Dans plusieurs villes d'Ukraine occidentale, des manifestants bloquent la sortie des casernes pour empêcher le départ de troupes vers Kiev, rapporte le quotidien polonais Gazeta Wyborcza.
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/2014/01/23/en-ukraine-occidentale-des-civils-bloquent-les-casernes

Les ultranationalistes forcent le passage de Maïdan
Depuis deux jours, Kiev est le théâtre du mouvement de contestation le plus violent depuis l'indépendance de l'Ukraine. L'opposition, désormais divisée entre modérés et radicaux, semble débordée par les ultranationalistes.
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/2014/01/23/les-ultranationalistes-forcent-le-passage-de-maidan
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Ven 24 Jan - 9:25

Ukraine: Sergueï Nigoyan, mort sur les barricades
Sergueï Nigoyan, 21 ans, mortellement blessé au cou et à la tête lors des affrontements à Kiev le 22 janvier est la première victime du mouvement protestataire en Ukraine. Il s’agit d’une figure emblématique d’Euromaidan. Portrait.
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20140123-ukraine-mort-barricades-serguey-nigoyan
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Ven 24 Jan - 10:12

quand certaines images en rappellent d'autres .....


ukraine BerEE-TCEAAvbup
Ukraine: les autorités s'excusent après une vidéo montrant un homme nu maltraité par la police
Avant qu'il ne monte dans le fourgon, les policiers arrêtent l'homme et le font poser, pelle à la main par -10°c, devant les objectifs d'un téléphone portable à côté d'un membre des forces de l'ordre cagoulé. Ce dernier le tient par le cou et le frappe à cet endroit. L'homme en question porte des traces de coups sur le dos.
>>>
http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/23/video-ukraine-autorites-excusent-video-homme-nu-maltraite-police_n_4653981.html?utm_hp_ref=france&ir=France
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  niouze le Sam 25 Jan - 16:31


A propos de la situation en Ukraine
Posted on 2014/01/25 by coutoentrelesdents
Au delà des divergences, il nous semble intéressant de publier ce que peuvent écrire des groupes d’extrême-gauche, marxistes ou anarchistes, sur la situation qu’ils vivent dans leurs pays. Aussi, nous publions ici ladéclaration du groupe de Kiev du Syndicat Autonome des Travailleurs, organisation anarcho-syndicaliste, sur les récents événements en Ukraine. De façon plus générale, dans une interview publiée en anglais d’un militant de ce groupe le 4 janvier, il expliquait que la politique des deux fractions dirigeantes qui s’opposent en Ukraine sont exactement les mêmes sauf que l’une, celle qui est au gouvernement, le dit en russe, et l’autre, l’opposition, en ukrainien. Aussi, “La classe ouvrière, en tant que classe, ne participe aucunement à ces évènements. Des travailleurs, bien sûr, prennent position, mais ils ne sont pas organisés dans des organisations de classe, comme des syndicats, qui ne participent pas à ces évènements. Et il y a de bonnes raisons pour cela, puisque que chacun des camps parle de questions culturelles et politiques qui n’ont aucun lien direct avec les besoins d’un travailleur salarié“.
ukraine Acab
Sur la situation actuelle en Ukraine :
Déclaration du Syndicat Autonome des Travailleurs, 23 janvier 2014 :
Les lois qui sont passées le 16 janvier montrent que la fraction de la classe dirigeante qui contrôle aujourd’hui le gouvernement est prête à installer une dictature réactionnaire bourgeoise sur le modèle des régimes sud-américains des années 1970. Les « lois de dictature » criminalisent toute protestation et limitent la liberté d’expression ; elles établissent en outre un délit « d’extrémisme ». Les portes-paroles parlementaires de la dictature de classe de la bureaucratie corrompue et de la bourgeoisie monopoliste sont le Parti des Régions et le Parti soi-disant « Communiste » d’Ukraine qui est depuis longtemps une force politique au service des intérêts du capital.
 
Le système répressif ukrainien se base sur l’appareil policier et les gangs de rue des troupes de choc pro-gouvernementales. Parfois de telles structures paramilitaires sont commandées par des officiers de police en retraite. Des escadrons de la mort sont aussi en action. Selon des informations confirmées, deux personnes ont été kidnappées depuis un hôpital et torturées. Une de ces personnes est morte dans une forêt. Les forces spéciales tirent aussi sur des manifestants, et pas seulement avec des pistolets à balles en caoutchouc. Un des tués, selon la photo de son corps, a été touché au cœur. Selon toutes les indications, il a été touché au cœur. Dans la matinée du 23 janvier, le nombre des tués allait de 5 à 7 personnes. Et nous ne connaissons pas le véritable bilan des violences.
L’idéologie du régime au pouvoir est un mélange de nationalisme à la Poutine, de théories du complot et de la conviction qu’ils ont le droit, en tant qu’élite, de diriger une populace stupide. Les groupes de soutien au Berkut (la principale force de police anti-émeutes) sur les réseaux sociaux sont pleins d’articles antisémites qui prétendent que les dirigeants de l’opposition seraient des Juifs qui veulent vicier la population en légalisant le mariage homosexuel. Il n’y a guère de différence avec la rhétorique de l’extrême-droite ukrainienne.
Ces derniers jours, ce n’est pas seulement l’extrême-droite qui affronte le gouvernement, mais aussi des gens plus modérés. Et ces derniers constituent la majeure partie des manifestants. Ils sont nombreux parmi les manifestants à être indifférents ou opposés au nationalisme. Beaucoup d’entre eux ne soutiennent pas non plus l’intégration dans l’Union Européenne. Les gens descendent dans la rue pour protester contre la violence policière. Et une grande partie d’entre eux ne sont pas enthousiastes ou même septiques sur les affrontements rue Grushevskogo. On peut souvent entendre que ces groupes d’extrême-droite sont un « cheval de Troie» de Ianoukovitch et des services spéciaux afin de discréditer les manifestations. Il y aurait certainement plus d’habitants de Kiev dans les manifestations si on ne trouvait pas ces idiots utiles au gouvernement dans les rues. Leur principale revendication est d’avoir un emploi au sein des Services de Sécurité d’Ukraine après leur « révolution victorieuse ».
Les anarchistes doivent participer aux manifestations et piquets pour la défense des droits et des libertés remises en cause par les lois du 16 janvier. Il est logique d’agir sur les lieux de travail et dans les quartiers pour aider à saboter les décisions de la dictature. Mais il n’y a pas à participer aux activités de la rue Grushevskogo qui dès le début n’avaient aucun sens. Ces actions ne font que donner au gouvernement de belles images pour la télévision et à lui permettre d’identifier des éléments radicaux en les localisant par leurs portables et les enregistrements vidéos.
Que ce soit dans le cas d’une victoire de l’opposition ou d’une victoire du gouvernement, nous allons devoir mener une longue et difficile guerre contre ces deux régimes. Cela doit être compris. Nous devons rassembler des forces afin de commencer à propager notre propre agenda prolétarien et libertaire sur la scène politique ukrainienne.
Ni dieux, ni maîtres ! Ni nations, ni frontières !
Syndicat Autonome des Travailleurs, groupe local de Kiev, 23 janvier 2014
http://coutoentrelesdents.noblogs.org/post/2014/01/25/a-propos-de-la-situation-en-ukraine/

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Dim 26 Jan - 9:17

Le président ukrainien propose la tête du gouvernement à l'opposition
Une nouvelle réunion a eu lieu ce samedi 25 janvier entre Viktor Ianoukovitch et les leaders de l'opposition. Le président ukrainien a proposé à l'opposant Iatseniouk de devenir Premier ministre, et à Vitali Klitschko de devenir vice-Premier ministre. Il s’est aussi dit prêt à réviser la Constitution. Des tentatives de négociations alors que la contestation s'est encore étendue dans le pays.
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20140125-kiev-engrenage-affrontements-ukraine-euromaidan-europe-zakhartchenki
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Lun 27 Jan - 9:59

A Kiev, les manifestants s'emparent du ministère de la justice
La ministre de la justice ukrainienne, Olena Loukach, qui participe aux négociations entre l'opposition et le président Viktor Ianoukovitch, a menacé de demander l'instauration de l'état d'urgence après que des manifestants ont investi son ministère.
Les sièges des administrations de la plupart des régions de l'Ouest, davantage tournées vers l'Union européenne, sont occupés depuis plusieurs jours par des milliers de manifestants qui réclament le départ des gouverneurs nommés par le chef de l'Etat.
Les actions d'occupation touchent aussi désormais certaines régions du Nord (Tcherniguiv) et de l'Est (Poltava), et des centaines de personnes ont tenté d'investir dimanche l'administration régionale à Zaporijjia, dans l'Est.
Des centaines de personnes hostiles au pouvoir se sont aussi rassemblées à Dnepropetrovsk (Est) et Odessa (sud), deux grandes villes russophones.
>>>
http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/26/a-kiev-les-protestataires-honorent-la-memoire-d-un-manifestant-tue_4354742_3214.html
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Ven 31 Jan - 11:18

Ukraine : appel de l'armée à des « mesures d'urgence »
http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/31/ukraine-appel-de-l-armee-a-des-mesures-d-urgence_4357667_3214.html
« Stabiliser » le pays. L'armée ukrainienne a appelé le président Viktor Ianoukovitch à prendre « des mesures d'urgence », dans un communiqué publié vendredi matin sur le site internet du ministère de la défense. « Les militaires et les employés du ministère de la défense ont appelé le chef suprême des armées à prendre des mesures d'urgence dans le cadre de la législation actuelle pour stabiliser la situation dans le pays », en proie depuis depuis plus de deux mois à un mouvement de protestation sans précédent contre le pouvoir, selon ce document.

« Les militaires et les employés du ministère de la défense ont jugé inacceptables la prise d'assaut de bâtiments publics et les tentatives d'empêcher le pouvoir de remplir ses fonctions, notant qu'une escalade de la contestation menace l'intégrité territoriale » de l'Ukraine, poursuit le communiqué.

Viktor Ianoukovitch est confronté à une forte contestation depuis qu'il a renoncé, en novembre, à signer un accord de libre-échange avec l'Union européenne. Dans un communiqué publié jeudi, le président a accusé l'opposition d'« envenimer la situation » en appelant la population à continuer de manifester « en raison des ambitions politiques de quelques-uns de ses dirigeants ».

« ILS ONT PERFORÉ MES MAINS »

Par ailleurs, l'opposant Dmitro Boulatov, qui avait disparu voici une semaine, est apparu aujourd'hui à la télévision ukrainienne avec des contusions au visage et des blessures aux mains, et il a déclaré avoir été enlevé et torturé par ses ravisseurs.
L'opposant ukrainien, âgé de 35 ans, avait disparu le 23 janvier. Celui qui a été l'un des meneurs des cortèges automobiles organisés en signe de manifestation contre le gouvernement a été hospitalisé après son apparition sur la cinquième chaîne de télévision ukrainienne. « Ils m'ont crucifié. Ils ont perforé mes mains », a-t-il dit en montrant les stigmates, au dos de ses mains. Lors de la plus importante manifestation d'automobiles, 2 000 voitures avaient convergé vers la résidence du président Viktor Ianoukovitch à Mejihiria dans les environs de Kiev, le 29 décembre. Ils étaient parvenus à 300 mètres de la villa avant d'être bloqués par les barrages des forces de sécurité.

Voir : Une sortie de crise est-elle encore possible en Ukraine ?
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Sam 1 Fév - 10:05

Ukraine: un opposant brutalement torturé
ukraine 2014-01-31T115600Z_1101608248_GM1EA1V1IY401_RTRMADP_3_UKRAINE-ACTIVIST_0
Dmytro Bulatov, âgé de 35 ans, a été détenu et battu pendant une semaine avant d'être relâché par ses ravisseurs le 30 janvier 2014.Reuters Par RFI

Les images de Dmytro Boulatov, opposant enlevé et torturé pendant une semaine, apparu à la télévision ce vendredi, ont vivement impressionné les Ukrainiens. Retrouvé affreusement mutilé, ce chef de file du mouvement AutoMaïdan est soigné dans une clinique privée, mais il est toujours dans un état critique.
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20140201-ukraine-opposant-torture-dmytro-boulatov-euromaidan
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  ivo le Sam 1 Fév - 10:52

Ukraine : la presse indépendante menacée
Depuis le début des manifestations, les violences contre les journalistes ukrainiens se multiplient. Mais le gouvernement a déjà entrepris, depuis plusieurs années, de museler la presse indépendante.
Intimidations des journalistes, rachats des titres, censure… La liberté des médias ukrainiens, qui était l’un des principaux aboutissements de la Révolution orange pro-occidentale en 2004, a été sacrément mise à mal depuis l’élection de Ianoukovitch en 2010. Et la répression contre les journaux indépendants est si intense que d’ici à 2015, l’année de la prochaine élection présidentielle, il pourrait ne subsister plus aucun média indépendant dans le pays.
L’information en ligne est également mise à mal. De nombreux sites d’informations et les pages web de certains journaux indépendants sont régulièrement victimes de cyberattaques. Certains journalistes ont même vu leurs articles modifiés pour diffuser de fausses informations.
>>>
http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/31/ukraine-presse-independante-menacee-249531
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

ukraine Empty Re: ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum