Derniers sujets
» narcotests
par ivo Lun 10 Juin - 19:55

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juin - 10:49

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Ven 12 Avr - 22:09

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56


vite, je vais vomir ...

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Renvoi gastrique et excès d'bile.

Message  Lib le Mer 23 Sep - 18:26


_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
Lib
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  Lib le Jeu 24 Sep - 21:18

Haro sur les couples mixtes


Des groupes d’extrême droite réclament une loi contre les mariages mixtes, voire contre tout rapport physique entre femmes juives et hommes arabes. Certains n’hésitent pas à recourir à la violence pour imposer leurs vues.
Ce n'est pas de l'actu française, mais ça me colle des aigreurs.
La suite ici.

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
Lib
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  Lib le Lun 28 Sep - 21:15

Un fils de M. Fillon objet d'un rappel à la loi après un incident routier

Un fils du Premier ministre François Fillon a fait l'objet d'un rappel à la loi après un incident en mai dernier sur la rocade de Rennes, une sanction insuffisante pour la plaignante qui réclame un renvoi devant le tribunal correctionnel, a-t-on appris de sources concordantes.

Le fils du Premier ministre a fait l'objet d'un rappel à la loi "le 16 septembre" par un délégué du procureur, a-t-on appris auprès du parquet de Rennes, confirmant une information parue dans Ouest France.

"C'est une affaire qui a un caractère contraventionnel", qui s'apparente à une "tentative de dépassement dangereux", a-t-on poursuivi de même source. "Pour nous le dossier est terminé sur le plan pénal", même si la plaignante "a dû avoir très peur", a-t-on ajouté.

Selon le récit de l'avocat de la plaignante, Me Mickaël Goubin, celle-ci se trouvait a moto sur la rocade de Rennes le 19 mai lorsqu'elle s'est vu "doubler" par un 4X4 avec quatre jeunes à bord, qui "s'amusent à la coller", suffisamment pour que son coffre arrière (top-case) soit rayé.

Lorsqu'elle demande ensuite au véhicule de se garer, elle s'est "fait insulter", a indiqué l'avocat.

Le lendemain, elle a porté plainte au commissariat de Rennes avec le numéro d'immatriculation du véhicule qu'elle avait relevé.

Me Goubin a indiqué qu'il venait d'écrire au procureur de la République de Rennes et au procureur général de la Cour d'appel pour demander un renvoi devant le tribunal correctionnel ou la saisine d'un juge d'instruction "indépendant", car il estime qu'il y a eu "mise en danger d'autrui et délit de fuite".

Sa cliente demande un peu plus de 2.000 euros de dommages et intérêts.

vite, je vais vomir ... Gerbe2

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
Lib
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  niouze le Lun 28 Sep - 21:23

attention s'attaquer au enfants des gouvernants peut couter chere (2000€)
http://www.rue89.com/2009/01/26/scooter-de-jean-sarkozy-bellouti-veut-politiser-le-proces

finalement (apres recherche) sa coute rien mais ne sert a rien non plus
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20090409.OBS2710/la_cour_dappel_juge_la_procedure_contre_jean_sarkozy_pa.html
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 12:44

François Fillon sera reçu samedi par le Pape
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/10/01016-20091010ARTFIG00164-francois-fillon-sera-recu-aujourd-hui-par-le-pape-.php
Pour la première fois, le premier ministre va être officiellement reçu par le Pape Benoît XVI.

Ils se sont salués, il y a un an, lors de la visite de Benoît XVI en France, mais jamais l'actuel premier ministre n'avait été reçu officiellement par le Pape.

Ce sera fait dans la journée au Vatican puisque François Fillon, accompagné de son épouse Pénélope et de deux de leurs cinq enfants, est à Ro­me pour représenter la France de­main, lors de la canonisation de Jeanne Jugan.

La République respecte en cela une longue tradition même s'il est rare qu'un premier ministre se déplace pour une canonisation. On envoie plutôt un ou une ministre.

La Belgique, pour sa part, sera ainsi représentée, demain pour la canonisation du P. Damien (lire ci-dessus), par le roi Albert II et la reine Paola, et par le premier ministre, Herman Van Rompuy, et le président du Sénat.

Les relations avec l'islam à l'ordre du jour

Le Pape reçoit habituellement les chefs d'État mais plus rarement les premiers ministres sauf si la Constitution de leur pays leur donne la plus haute responsabilité.

En ce sens, l'audience accordée à François Fillon est considérée au Saint-Siège comme un signe particulier de bienveillance. Pour l'homme qui ne cache pas sa foi catholique, mais aussi pour la politique de «laïcité positive» lancée par Nicolas Sarkozy et fortement appréciée dans les hautes instances de l'Église ca­tholique.

À l'issue de son entretien avec le Pape, François Fillon s'entretiendra avec le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'État du Saint-Siège, c'est-à-dire premier collaborateur de Benoît XVI. On prévoit notamment que la question des chrétiens du Proche-Orient soit à l'ordre du jour des conversations, mais aussi celle des relations avec l'islam.

Matignon a indiqué que le premier ministre envisageait aussi d'évoquer avec le Pape la gestion de la crise mondiale, en particulier à la suite de la publication, en juillet dernier, de l'encyclique sociale de Benoît XVI, «Caritas in Veritate», «l'Amour dans la Vérité». Sans oublier le délicat dossier de la reconnaissance par la France des diplômes universitaires délivrés dans les organismes de formation catholique. Ce dossier est juridiquement entériné mais il semble connaître des difficultés d'application.

En fin d'après-midi, François Fil­lon remettra la Légion d'honneur à Mgr Dominique Mamberti, Français et actuel ministre des Affaires étrangères du Vatican. Les prélats français ont toujours eu une place de choix dans la diplomatie vaticane qui a conservé le français comme langue diplomatique officielle.
vite, je vais vomir ... 9a889d7e-b51c-11de-9db3-0500beb70632
« Cette audienceest considérée au Saint-Siège commeun signe particulier de bienveillance»
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 12:45

Les détectives veulent collaborer avec les juges
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/10/01016-20091010ARTFIG00146-les-detectives-veulent-collaborer-avec-les-juges-.php
Misant sur la réforme de l'instruction, ils espèrent être davantage sollicités pour les enquêtes.

Ce jour-là, ni filature, ni planque. Une fois n'est pas coutume, le détective privé est entré au service des impôts par la grande porte, muni d'un laissez-passer magique, une ordonnance du juge. «Tout d'abord, ils n'ont pas voulu me laisser entrer, mais j'ai montré l'ordonnance, et j'ai eu accès à tous les documents… Là me suis fait plaisir», raconte ce détective parisien habitué des dossiers délicats. Pour la toute première fois, l'homme de l'ombre a été sollicité par la justice, de la façon la plus officielle qui soit, pour enquêter sur un chef d'entreprise qui avait fermé boutique et mis l'ensemble de ses salariés au chômage après avoir bénéficié d'importantes subventions de l'État.

À Bordeaux, Alain Rousseau se spécialise dans ce genre de missions. «Je suis régulièrement mandaté par le président du tribunal de commerce», témoigne le détective. Une de ses spécialités : localiser un débiteur qui s'est volatilisé ou a organisé son insolvabilité - «un domaine ou la police n'intervient pas», précise-t-il.

Gagner en respectabilité

Pendant longtemps, seules les affaires de divorce ont fait les choux gras des «privés». Les dossiers ne remontaient guère jusqu'au juge : ils servaient au mieux de base de négociation, au pis d'argument d'intimidation entre ex-mari et femme. Désormais, les détectives sortent de l'ombre. Si les affaires familiales constituent toujours un fonds de commerce non négligeable, les officines - qui se baptisent elles-mêmes volontiers «agences» - vont désormais chasser sur le terrain du pénal. À Bordeaux, l'«agence Aquitaine conseil» a réalisé en juillet dernier un «beau coup». Une enquête commandée par les parents d'un jeune homme retrouvé mort à Arcachon a entraîné la réouverture du dossier par le procureur général de Bordeaux. «Mon rapport ouvrait de nouvelles pistes», explique Alain Rousseau.

Sur Internet, les «agences» vantent désormais leurs enquêtes «utilisables en justice». Depuis son bureau, un professionnel d'Ile-de-France exhibe fièrement un jugement du tribunal de Nanterre du 15 février 2007 expliquant noir sur blanc que «les griefs sont établis par les documents procurés, et notamment un rapport de détective privé (…)». Au cas par cas, le magistrat reste toutefois entièrement maître de l'appréciation qu'il fait d'une enquête.

«L'un de mes confrères, spécialiste des véhicules de luxe, est souvent appelé par le tribunal dans les cas de vol, parce qu'il est capable de réagir plus vite que les forces de l'ordre, raconte Alain Letellier, président de la Chambre professionnelle des détectives français. Une autre de mes consœurs est intervenue pour la justice dans une affaire de maltraitance d'enfant…»

Car, aujourd'hui, les détectives sont bien décidés à s'engouffrer dans la brèche qu'ouvre la suppression du juge d'instruction. «Est-ce que le parquet est capable de réagir en 48 heures ? Nous oui !» lâche non sans perfidie Alain Letellier. La profession mise donc sur une demande accrue des justiciables. La réforme de la procédure pénale devrait en effet donner plus de poids à la défense, et dans ce cadre, les détectives, dont les services sont souvent conseillés par des avocats à leurs clients, espèrent être plus souvent sollicités.

Mieux : pour que leurs enquêtes ne soient pas réservées aux seuls justiciables aisés, ils comptent sur l'État. La Chambre professionnelle des détectives prépare en effet discrètement un projet qu'elle compte soumettre au gouvernement à la fin de l'année. Son idée : mettre sur pied un système calqué sur l'aide juridictionnelle qui permet aujourd'hui aux justiciables les plus démunis d'avoir recours à un avocat…

«Il faudra bien mandater quelqu'un pour les compléments d'enquête. Nous voulons devenir les experts de la preuve», martèle Alain Letellier. En réalité, les détectives cherchent depuis plusieurs années à gagner en respectabilité. La nouvelle procédure d'agrément, votée en 2003, pour moraliser et professionnaliser leur activité, leur permet désormais de se prévaloir d'une carte tout à fait officielle délivrée par la préfecture. Mais seule la moitié des agents de recherche privés est actuellement agréée.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 14:01

Sarkozy à New-York : un cocktail à 400 000 euros!
http://observatoiredessubventions.com/2009/nicolas-sarkozy-a-lonu-une-fete-a-400-000-euros/
Sarkozy a offert un cocktail à New York, mercredi 23 septembre 2009, après son intervention à l’ONU. Montant de la dépense : 400 000 euros. Et c’est le contribuable qui a régalé. ONU soit qui mal y pense!

Par ici la bonne soupe … à 400 000 euros. Cette somme correspondant uniquement au budget réception, la dépense totale pourrait atteindre 2 millions d’euros.

Nicolas Sarkozy était la semaine dernière à New-York, dans le cadre du Sarko Ier par Langelotmini-sommet sur le climat organisé à l’ONU. A cette occasion, le président de la République a mis les petits plats dans les grands, aux frais du contribuable, comme de bien entendu.

4000 invités pour un coût de 100 euros par convive. Le raout fut orchestré par pas moins de 22 cuisiniers et 140 serveurs. Haute gastronomie au menu : champagne et petits fours comme s’il en pleuvait.

La soupe à la grimace

Les “happy fews”, Français de New-York et courtisans patentés, étaient installés dans la très chic salle de Gala du Manhattan Center Studio.

Le chiffre de 4000 convives correspondait à la capacité maximale de la salle. Le Consulat Général a dû fermer très tôt les réservations tant la demande fut grande. Ça se comprend, c’était aux frais de la princesse…

Parmi ces chanceux, Charles-Élie Couture et Patrick de Carolis, président de France Télévisions.

Moralité : quand Sarko se porte ONU, c’est le contribuable qui fait la soupe à la grimace…
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 14:02

“Carla One” : un jet à 50 millions d’euros pour Sarkozy
http://observatoiredessubventions.com/2009/nicolas-sarkozy-a-lonu-une-fete-a-400-000-euros/
nicolas-sarkozy-avion-sarko-cafetieres-falcon-jet-dassault-vincent-bollore-ministere-de-la-defense-criseNicolas Sarközy ne connaît pas l’austérité. Le 3 juillet 2009, un Falcon 7X flambant neuf a été livré à l’armée de l’Air, à l’usage exclusif du président de la République.

Véritable Rolls Royce des avions d’affaires, il a été facturé 50 millions d’euros, avec aménagements spécifiques (douche, bureau de travail, protection des télécommunications…).

Aucune publicité n’a été donnée à cette livraison, l’Élysée ne voulant pas prêter prise à critique en cette période de crise. Un second Falcon 7X sera livré en 2010 pour a priori le même coût.

Le Falcon 7X est le dernier né des jets de Dassault mais le problème était que de nouveaux modèles n’étaient pas disponibles avant longtemps. C’est donc un bon ami du président de la République, Vincent Bolloré, qui a cédé sa place en liste d’attente du 7X pour que Nicolas Sarközy puisse avoir son joujou.

Les militaires qui devaient signer la facture ont donc pu remplir l’ordre présidentiel avec quelques ajouts comme par exemple une machine à café à 25 000 euros !

Le Falcon 7X a déjà été baptisé «Carla one» par les pilotes de l’armée de l’Air, “en hommage” à l’épouse du président de la République…
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 14:05

Une cafetière à 25000 euros pour Sarkozy dans son avion dassault 7x
http://www.impots-utiles.com/une-cafetiere-a-25000-euros-pour-sarkozy-dans-son-avion.php
Alors qu'il passe Noël et le nouvel an loin de la France, au Brésil, une nouvelle dépense de Nicolas Sarkozy aux frais du contribuable risque de faire du bruit.
On savait déjà que dans sa quête de reconnaissance, Nicolas Sarkozy voulait un avion comme les grands, comme les américains. Il s'est donc fait payer par le ministère de la défense, pour plus de 200 millions d'euros, un avion comme celui du Président des USA. Le Chef d' Etat-Major de l' Armée de Terre a voulu peut-être être ironique quand il a dit lors de son audition par l'assemblée nationale qu'il ne demandait pas 100 millions supplémentaires car il connaissait la situation du pays ...alors même que les soldats français en Afghanistan sont sous-équipés ..

Nicolas Sarkozy en a donc aussi profité pour demander 2 Falcon 7X, les derniers nés des jets de Dassault mais le problème était que de nouveaux modèles n'étaient pas disponibles avant longtemps. C'est donc un bon ami du président de la République, Vincent Bolloré, qui a cédé sa place en liste d'attente du 7X pour que Nicolas Sarkozy puisse avoir son joujou. Les militaires qui devaient signer la facture ont donc pu remplir l'ordre présidentiel avec quelques ajouts comme par exemple une machine à café à 25000 euros !
On ne sait pas si c'est Carla Bruni qui a choisi la cafetière mais on espère que pour ce prix, Nicolas Sarkozy va pouvoir faire le malin devant les autres chefs d' état et que sa frénésie de dépense du budget public sera un peu appaisée ...
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 14:05

Une subvention de 50 000 euros pour des toilettes présidentielles
http://observatoiredessubventions.com/2008/une-subvention-de-50-000-euros-pour-des-toilettes-presidentielles/
Cinquante ans après l’entrevue fameuse de De Gaulle et Adenauer à Colombey-les-Deux-Eglises, Sarkozy s’est rendu sur place avec Angela Merkel, le samedi 11 octobre, pour inaugurer le nouveau mémorial de Gaulle. Un joujou high-tech qui a coûté 22 millions d’euros au lieu des 13 prévus au départ, avec ascenseur conique en forme du V de la Victoire et hologramme du Général répondant aux questions des visiteurs façon conférence de presse…

A l’approche de ce raout franco-allemand, le maire Pascal Babouot a fait refaire les toilettes de la mairie, qu’il ne jugeait pas “à la hauteur du Général”… ni à celle de Sarkozy ? Et ce grâce à une subvention de 50 000 euros, débloquée fissa, qui a aussi permis de repeindre hall d’entrée et cage d’escalier… Une antenne relais a même été posée sur le toit, afin que Sarko puisse envoyer ses SMS en tout confort.

Or, changement de programme, Sarkozy et Merkel ne sont finalement pas passés par la mairie ! Mais le maire s’était déjà fait une raison: ” Si Sarko ne vient pas, ce n’est pas grave. Les travaux sont faits. Cela aura permis de donner un coup d’accélérateur!”

Les grands travaux du Président, il n’y a que ça pour relancer l’économie!
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 14:06

Subvention déguisée pour les Rafale d’Abou Dhabi
http://observatoiredessubventions.com/2009/subvention-deguisee-pour-les-rafale-dabou-dhabi/
abou-dhabi-avion-contribuables-dassault-emirats-arabes-unis-mirage-2000-nicolas-sarkozy-rafale-subvention-subventionsComment les contribuables français vont payer les Rafale d’Abou Dhabi

Nicolas Sarkozy se félicite au Bourget de «l’avancée du dossier» de la vente de Rafale aux Emirats arabes unis, qui ont remis à la France leurs «exigences techniques», pour le biréacteur de Dassault.

Le contrat final (entre 6 et 10 milliards d’euros) pourrait être signé au salon de Dubai mi-novembre. Problème : les contribuables français ont moins de raisons de s’en féliciter que le chef de l’Etat. Selon un participant à la négociation, la France va racheter à Abou Dhabi les 63 Mirage 2000 de ses forces aériennes, à un prix… plus élevé que celui auquel Dassault les avait vendus il y a une vingtaine d’années.

Dépense pour l’Etat, recette pour Dassault : ce deal peut se résumer à une subvention déguisée à l’avionneur, affecté par la crise. Et peut s’interpréter comme un renvoi d’ascenseur pour toutes ces années où Serge Dassault a soutenu Sarkozy. Il reste que cet effort public est peut-être légitime s’il permet de débloquer les négociations avec l’Inde, la Libye, la Suisse, la Grèce, le Brésil. En outre, on sait que la rentabilité à long terme d’un contrat dépend plus de la maintenance que du prix de vente.

Cette affaire nous rappelle néanmoins un propos récent de Christophe de Margerie, patron de Total, qui nous avait mis en garde : «L’Etat ne doit pas se mêler des ventes à l’étranger, car il ne voit que les effets d’annonce et l’impact des grands contrats sur le commerce extérieur du pays, au détriment de leur rentabilité.»
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Sam 10 Oct - 14:07

Education nationale: l’Etat coupe certaines subventions aux associations d’aide aux devoirs
http://observatoiredessubventions.com/2008/education-nationale-l-etat-coupe-certaines-subventions-aux-associations-daide-aux-devoirs/

L’Etat coupe dans ses subventions. Plusieurs associations qui font de l’aide aux devoirs dans les banlieues lancent un cri d’alarme.

Le choc est rude: l’Afev, premier réseau d’aide à la scolarité dans les quartiers, a appris hier que sa subvention pour 2008 serait amputée d’un quart. Au lieu des 675 000 euros promis, elle touchera 506 250 euros.
Une catastrophe pour l’association qui avait pourtant reçu l’assurance du ministère de l’Education en début d’année qu’il «n’y aurait pas de problèmes» et qui avait en conséquence lancé de nombreuses actions.

Résultat: elle risque de devoir en arrêter immédiatement. «Ce sont des milliers de jeunes qui ne pourront alors plus être soutenus, avertit-elle dans un communiqué, et des milliers de bénévoles que nous ne pourront plus accueillir».

Créée il y a 18 ans, l’Afev – Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (www.afev.org) – compte 7 500 bénévoles, généralement des étudiants, qui accompagnent 10 000 enfants dans les quartiers à travers toute la Fance. Elle travaille avec 280 villes et 60 universités. La plupart du temps, le bénévole prend en charge un élève après l’école chez lui, l’aide dans ses devoirs et son organisation, et travaille en lien avec ses parents.

L’Afev n’est pas la seule dans son cas. En raison d’un budget 2009 très resserré avant même la crise, de nombreuses associations – comme tout le réseau de l’éducation populaire, la Ligue de l’enseignement, les Francas, etc – sont touchées. Certaines craignent même pour leur survie.

L’Afev s’inquiète d’ailleurs du désengagement de l’Etat de plusieurs plans de soutien aux quartiers comme «100 000 étudiants pour 100 000 élèves». Elle redoute aussi que des dispositifs, arrivant à échéance en 2009, ne soient pas reconduits – comme le Programme de Réussite Educative (PRE) et les Contrats locaux d’accompagnement à la scolarité.

L’association demande enfin «un moratoire sur les subventions aux associations qui mènent des actions éducatives dans les quartiers ou auprès des établissements prioritaires».
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 11 Oct - 10:30

Rachida Dati lobbyiste ?
France Info - 08:46
vite, je vais vomir ... Datiweb

Rachida Dati au cœur d’une polémique à Bruxelles. Le Parlement européen a découvert que parallèlement à son mandat d’eurodéputée, l’ancienne ministre de la justice voulait offrir ses services de conseil à toute entreprise qui en ferait la demande.
Selon le journal la Tribune, Rachida Dati a ainsi déposé le 20 juillet dernier les statuts d’une société de conseil "La Bourdonnais Consultants" dont l’activité aurait pu représenter un conflit d’intérêt. Et elle ne l’a pas déclaré aux services du Parlement européen. Rachida Dati est membre de la commission économique et monétaire et de la commission de l’industrie.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 11 Oct - 11:02

Fils de ...
http://www.liberation.fr/politiques/0101596308-reperes


Alexandre Balkany, 29 ans, fils de Patrick, député-maire (UMP) de Levallois-Perret, dirige une filiale de Direct 8, la chaîne de Vincent Bolloré. Il développe des sites web de poker que la loi sur les jeux d’argent en ligne qui doit être votée mardi veut légaliser.

d’autres fils de...

Avocat de formation, François Guéant, 32 ans, fils du secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, a travaillé au cabinet de Brice Hortefeux (2005) puis de Rachida Dati (2008). Il est suppléant du député UMP du Morbihan Loïc Bouvard.

Olivier Marleix, 38 ans, fils du secrétaire d’Etat aux collectivités, Alain Marleix, est conseiller technique à l’Elysée. Elu au conseil général d’Eure-et-Loir, il a travaillé pour Charles Pasqua au Sénat, puis en 2005, pour Brice Hortefeux.

Et aussi :

Thomas Devedjian, 37 ans, fils du ministre de la Relance, Patrick Devedjian, nommé en mars à la direction du Fonds stratégique d’investissement.

Pierre Bachelot, 40 ans, conseiller parlementaire de sa mère, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé.

Pierre Pasqua, 61 ans, fils de l’ex-ministre de l’Intérieur Charles Pasqua, condamné le 29 mai à un an de prison ferme pour des détournements dans une affaire d’exportation d’armes vers l’Afrique .
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 11 Oct - 11:09

Fillon rend visite au Pape
vite, je vais vomir ... M:1255249742
Echange de cadeau entre Fillon et Benoît XVI: Stendhal pour l'un, stylo sculpté pour l'autre. (REUTERS)

Le Premier ministre, catholique pratiquant et venu au Vatican avec épouse et enfants, a discuté «dialogue interreligieux» mais aussi «changements climatiques» avec Benoît XVI.

François Fillon a été reçu samedi matin par le pape Benoît XVI, avec lequel il a évoqué les rapports bilatéraux et les sujets internationaux, avant d'assister dimanche à la canonisation de la Française Jeanne Jugan, fondatrice des Petites soeurs des pauvres.

Le Premier ministre s'est entretenu en tête-à-tête pendant vingt minutes avec le pape dans sa bibliothèque privée.

François Fillon s'est également entretenu avec le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat du Vatican, et Mgr Dominique Mamberti, «ministre» des Affaires étrangères.

Lors de ces entretiens, l'«intention de poursuivre sur la bonne voie du dialogue et de la collaboration» entre Paris et le Vatican a été affirmée, a indiqué le Vatican dans un communiqué.

Il y a également eu «un échange de vues sur des questions internationales, notamment la situation au Proche-Orient et dans certains pays africains, avec une référence au synode sur l'Afrique qui se tient actuellement au Vatican, le dialogue interreligieux et les changements climatiques», a précisé le Vatican.

Mais aussi l'«influence positive de l'encyclique Caritas in Veritate» dans le contexte de la crise économique mondiale et des «nouvelles règles à définir pour la bonne marche de l'économie, particulièrement pour les pays les plus pauvres».

Stendhal et CD de chants

A l'issue de l'échange en tête-à-tête, François Fillon a présenté au pape son épouse Pénélope, d'origine galloise convertie au catholicisme, coiffée d'une mantille noire, et deux de ses cinq enfants, Antoine et Edouard, qui faisaient partie de la délégation de seize personnes qui l'accompagnait.

Le chef du gouvernement a offert au souverain pontife Voyages en Italie et Rome-Naples-Florence de Stendhal illustré par les peintres du romantisme ainsi que deux CD de chants de l'abbaye de Solesmes, ville de la Sarthe dont il est conseiller municipal.

En échange, le pape lui a remis un stylo en bois sculpté -un modèle réduit d'une des colonnes du baldaquin du Bernin dans la basilique de Saint-Pierre- pour, lui a-t-il dit en français devant la presse, «signer ses documents». «Des documents qui vous agréent», lui a répondu François Fillon.


L'église entend peser sur des sujets qui sont actuellement en débat en France dont la reconnaissance des diplômes des universités chrétiennes, la révision des lois de bioéthiques et le travail dominical.

Cérémonie de canonisation

C’est la première fois que François Fillon, catholique pratiquant, était reçu par Benoît XVI qui réserve habituellement ses audiences aux chefs d’Etat.

Les deux hommes s'étaient cependant déjà brièvement rencontrés lors du voyage du pape en France en septembre 2008.

En fin de journée, François Fillon se rendra au centre culturel Saint-Louis-de-France tout juste rénové avant de remettre la Légion d'honneur au Français Mgr Dominique Mamberti, "ministre" des Affaires étrangères du Vatican.

Dimanche, le Premier ministre assistera place Saint-Pierre à la cérémonie de canonisation de Jeanne Jugan (1792-1879) et de quatre autres prêtres et religieux.

(Source AFP)
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 11 Oct - 11:11

Travail au noir au tribunal d’Avignon ?
http://www.libemarseille.fr/henry/2009/10/travail-au-noir-au-tribunal-davignon-.html
JUSTICE. Les experts judiciaires ne cotisent pas à la Sécu. Mais le parquet refuse de les poursuivre. Lire la suite

Sept experts judiciaires du Vaucluse, et par ricochet le tribunal d'Avignon, sont dans le collimateur de l’Urssaf, l’organisme chargé de recouvrer les ressources de la Sécurité sociale, pour «travail dissimulé».

Motif : ces experts psychiatres ne cotisent pas aux assurances sociales et, pour certains, ne déclarent même pas leurs honoraires au fisc, selon l’Urssaf du Vaucluse.

Mais le parquet d’Avignon, qui estime que l’infraction n’est «pas caractérisée», a refusé de les poursuivre. Du coup, le directeur départemental de l’Urssaf menace, dans une lettre du 31 juillet adressée au procureur, «de déposer une procédure de travail illégal par dissimulation d’emploi salarié» contre l’employeur. Autrement dit : contre le tribunal de grande instance.

Poursuivre le tribunal pour travail au noir ? Original ! Mais qui pourra le juger ? Pour l’Urssaf, il y a bien une «pratique frauduleuse», que dénonce son avocat marseillais, Me Jean-Louis Boisneault : salariés de centres hospitaliers, ces psys effectuent leurs expertises sans être inscrits à l’Insee comme professions libérales, ou à l’Urssaf comme travailleurs indépendants.

Or, selon un arrêt de la Cour de cassation (du 28 mars 1991), les experts sont des «professions libérales» soumises à cotisations. Pas du tout, rétorque le procureur. «Je n’envisage pas d’engager de poursuites pénales», écrivait-il à l’Urssaf, le 27 juillet.

Car les experts sont «affiliés aux assurances sociales du régime général». Les psys évoquent un décret (1) qui les rattache à ce régime général. Ce serait alors à l’Etat de payer les cotisations. Ce qu’il ne fait pas, selon l’Urssaf.

Qui est en tort : les experts, l’Etat, personne ? Difficile de trancher. «La question est très technique, résume le procureur adjoint d’Avignon, Thierry Vilardo. Il s’agit de savoir s’ils doivent s’immatriculer en tant que travailleurs indépendants. Pour l’instant, ils échappent à une quelconque cotisation, car ils sont salariés par les hôpitaux et leur activité d’expert ne fait pas l’objet d’une déclaration à l’Urssaf.»

Il y a là comme une bizarrerie, et le directeur de l’Urssaf dans le Vaucluse sermonne le procureur : «Je vous rappelle qu’une rémunération doit être considérée soit comme une prestation indépendante, soit comme un salaire. Il n’y a pas d’autre possibilité.»

Les experts échappent à ces deux classifications. Et leur statut incertain divise le monde hospitalier. Pour le directeur du centre hospitalier concerné, l’expertise ressort «strictement du domaine privé» et l’hôpital «n’intervient en aucune façon» dans cette activité.

Exactement l’avis contraire du psy expert de son établissement, qui évoque «une activité statutaire inhérente à [son] travail de praticien hospitalier». Il assure : «Nous sommes des auxiliaires non permanents de la justice. On n’a pas à payer l’Urssaf.»

Selon un PV de mars 2009 de l’Urssaf, les honoraires annuels d’expertises peuvent s’élever, pour un praticien, à 16 000 euros.

L’inspecteur ajoute : «Les responsables administratifs hospitaliers rencontrés ont tous stigmatisé le comportement de médecins psychiatres qui, pour certains, réduisent considérablement leurs horaires de travail salarié de l’hôpital au profit d’activités extérieures indépendantes, telles les expertises», qu’ils effectuent pour la justice, les assurances ou des particuliers. Et l’utilisation des infrastructures, du personnel ou du matériel de l’hôpital pour ces activités, «tolérée depuis de nombreuses années, est mal ressentie» par les collègues.

Un des experts visés se défend d’exercer une profession libérale : «Nos honoraires ne sont pas libres, mais fixés par l’administration judiciaire. Et comment peut-on parler de "travail dissimulé" ? Ces expertises nous sont confiées par la justice ! On l’a dit au procureur : "Si on fait du travail dissimulé, vous êtes complice."» Ce psy menace : «Nous sommes six ou sept experts dans le Vaucluse. Si on devait s’arrêter, la justice serait complètement bloquée.»
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 11 Oct - 11:58

Joseph Maïla, le «M. Religion» du Quai d'Orsay
http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/10/01002-20091010ARTFIG00155-joseph-maila-le-m-religion-du-quai-d-orsay-.php
L'ancien recteur de la Catho de Paris vient de faire sa première rentrée au ministère des Affaires étrangères pour conseiller les ambassadeurs.

La religion est partout. Même au ministère des Affaires étrangères. Cet été, le Quai d'Orsay s'est doté d'un «pôle religions». Voulue par Bernard Kouchner, cette instance inédite a trouvé place au sein de «la direction de la prospective», chargée de discerner les enjeux d'avenir de la diplomatie française. Comme l'économie ou la politique, le facteur religieux entre désormais de plain-pied dans l'analyse des évolutions du monde. «Le fait religieux, commente le ministère, joue un rôle important dans les rapports entre les nations.»


Alors à qui confier une telle charge dans le cadre de la République laïque ? Paradoxalement, c'est un catho­lique qui a été choisi ! Non pour sa religion, évidemment, mais pour sa compétence, internationalement reconnue. Joseph Maïla, universitaire de 60 ans, spécialiste de l'islam, a passé sa vie à étudier les ressorts les plus subtils des conflits, et parmi eux la fougue ou la sagesse religieuse, facteurs souvent ignorés par les spécialistes des rapports de forces. Natif du Liban, Joseph Maïla, à côté d'une brillante carrière de professeur, en France où il vit depuis quarante ans, en Allemagne, au Canada, en Belgique, en Espagne et aux États-Unis, a souvent été appelé comme expert, en Afrique et au Moyen-Orient, pour débloquer des situations. Cette expérience, il l'a transformée en fondant le Centre de recherche sur la paix et l'Institut de formation à la médiation au sein de l'Institut catholique de Paris, dont il a été aussi le recteur. Au Quai d'Orsay, il n'est pas inconnu puisqu'il a siégé à la commission Juppé, qui a produit le livre blanc sur la politique étrangère et européenne de la France. Mais son véritable examen d'entrée, il l'a passé à la fin du mois d'août dernier, lors de la conférence des ambassadeurs, où un atelier sur les religions était pro­posé. Maïla, «jeune» titulaire du nouveau poste, fut ­stupéfait de voir affluer un nombre considérable d'ambassadeurs. Le public l'a harcelé de questions. Dès lors, le «pôle religions» s'imposait comme une nécessité. Depuis, les demandes ne cessent d'affluer sur son bureau. Pour y répondre, un secrétariat et deux chargés de mission, soit quatre personnes sur le total de 16 000 fonctionnaires du ministère. À qui il faut ajouter le conseiller pour les affaires religieuses et son équipe, fonction qui existe depuis 1920, en charge des relations institutionnelles avec les religions présentes en France, désormais complémentaire du «pôle religions». Pour assumer les multiples sollicitations, Joseph Maïla a ­aussitôt créé un réseau de spécialistes pour explorer les méandres de la complexité religieuse mondiale. Sciences Po Paris, le Centre d'études et de recherches internationales et l'Institut européen en sciences des religions de l'École pratique des hautes études y sont associés.

Autre évolution de fond qui justifie l'intérêt d'un tel pôle : la tension entre deux visions de la religion dans la société. Le modèle anglo-saxon, communautariste, et la vision, laïque et d'intégration citoyenne, qui considère, comme en France, que les valeurs universelles prévalent sur le droit des différentes communautés. «Ces deux modèles sont en train de bouger, note Joseph Maïla. La Belgique, la Hollande et la Grande-Bretagne montrent que le modèle communautariste donne des signes de fatigue.»

«Le principe régulateur de cette fonction, c'est la laïcité»

Il y a donc du travail sur la planète religions, sans parler des incendies qui ne sont pas seulement saisonniers. Ce qui donne trois missions au pôle religions. L'observation tout d'abord. Repérer les tendances religieuses qui auront, à terme, une influence sur les relations internationales. «Quand une identité nationale ne veut plus rien dire, l'identité religieuse peut devenir poli­tique», dit Maïla qui regarde de près l'évolution de l'orthodoxie russe et l'expansion mondiale du protestantisme évangélique, dont l'un des terreaux les plus inattendus est l'Europe. Deuxième mission : l'appui à la diplomatie active des ambassades, avec des analyses du pôle religions qui doivent sortir des schémas géopoli­tiques classiques. Ainsi de la crise iranienne. Elle lui a permis d'apporter un éclairage approfondi sur les soubassements théologiques du pouvoir iranien. À propos de la burqa, le pôle a travaillé à des argumentaires destinés aux diplomates, expliquant la position de la France. Troisième responsabilité : l'assistance à la gestion de situations de crise. «Sur la trentaine de conflits en cours, souligne Joseph Maïla, neuf sur dix sont intra-éta­tiques.» Il réfléchit «à une formation pour préparer les diplomates à la négociation pluricommunautaire».

Habitué à parler, le professeur s'exprime facilement. Mais l'apprenti diplomate parle désormais à titre officiel. Et certains terrains sont délicats. L'islam, par exemple. Ce spécialiste reconnu - il a été associé par le Vatican au premier forum islamo-catholique de l'histoire en novembre 2008 - qui parle couramment arabe arrive avec sa réputation d'expert du monde musulman méditerranéen mais aussi africain, continent qu'il connaît très bien. Sans rejeter cette compétence, il cherche à lever une ambiguïté : «En aucun cas ce poste n'a été créé pour s'occuper de l'islam ou pour le surveiller ! Nous nous intéressons à toutes les religions.» Autre ambiguïté possible, sa foi chrétienne. Il refuse de s'engager sur ce terrain «personnel». Non pour se cacher, mais en raison de sa conception de la laïcité. «Le principe régulateur de cette fonction et son cadre, c'est la laïcité, insiste-t-il. J'y prête une attention scrupuleuse parce que nous travaillons sur le religieux.» Certes, ce poste a été créé dans la mouvance de la «laïcité positive» portée par Nicolas Sarkozy, mais il participe plus d'une «modernisation» de la culture diploma­tique française, aux yeux de Joseph Maïla, que d'un changement des règles de la laïcité.

Et l'homme dans tout ça ? Il faut beaucoup de diplomatie pour qu'il accepte de se livrer, considérant que sa vie personnelle n'est pas d'intérêt public. Sauf que cette vie-là, elle aussi, est pleine de passion et de saveurs. Ce père de famille finit par confesser son amour pour l'opéra, la lecture et la littérature - il s'est beaucoup impliqué dans la francophonie - et une vraie gourmandise : chocolat, fromages et huile d'olive ! La picholine, la fraga ou la bosana, il les reconnaît au palais. En fin connaisseur, il détecte la zone de production ! De bon augure pour un diplomate qui revendique le goût «d'aller à contre-courant» mais avec ce qu'il faut d'huile pour les rouages.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 11 Oct - 12:04

Une vedette de la télé brésilienne en cavale
http://www.lefigaro.fr/international/2009/10/10/01003-20091010ARTFIG00137-une-vedette-de-la-tele-bresilienne-en-cavale-.php
Il est soupçonné d'avoir commandité des meurtres pour doper l'audience de son émission de télévision.

L'ex-présentateur vedette brésilien Wallace Souza est activement recherché par la police après qu'un mandat d'arrêt a été émis, en début de semaine, contre lui par le juge de Manaus, Mauro Antoini. Il est soupçonné d'avoir commandité des meurtres pour doper l'audience de son émission de télévision. « Il est accusé de meurtres, de trafic de drogue et d'association criminelle », selon le juge Antoini. Animateur populaire de télévision, député de l'État d'Amazonas et ex-policier, Wallace Souza a été démis de ses fonctions de présentateur de la chaîne Em Tempo en avril dernier et a récemment perdu son mandat de député, ce qui a entraîné la perte de son immunité parlementaire. Dans l'un de ses reportages, on voyait le corps d'un trafiquant de drogue présumé en train de brûler, bien avant l'arrivée de la police. C'est le fait qu'il arrivait toujours avant les policiers sur les lieux des crimes qui a mis la puce à l'oreille des enquêteurs.

Des meurtres orchestrés pour doper l'audimat au Brésil ?
Un célèbre présentateur de télévision est soupçonné d'avoir commandité au moins cinq assassinats pour obtenir des exclusivités pour son émission sur la criminalité et se faire une crédibilité politique.

Une morbide course à l'audience. L'animateur et politicien Wallace Souza, illustre personnalité dans le nord-ouest du Brésil, est soupçonné d'avoir commandité au moins cinq meurtres pour doper les cotes d'écoute de son émission sur la criminalité, «Canal Livre» («Canal Libre» en français) sur la chaîne de télévision Band. Des accusations que nie farouchement le présentateur, également inquiété pour des affaires de trafic de drogue, de formation de gang et de détention illégale d'armes.

Wallace Souza, ancien policier, a démarré sur les ondes en 1989, sur une chaîne de télévision de Manaus, la capitale de l'Amazonas (nord ouest du Brésil), le plus grand Etat du pays. Rapidement, sa côte de popularité augmente : ses émissions, qui plongent le spectateur directement sur les scènes de crimes et dans les perquisitions, fascinent.

En presque vingt ans d'antenne, il devient un présentateur incontournable de la chaîne. A chacune de ses émissions quotidiennes, Wallace Souza, qui tente de se faire une crédibilité politique, martèle que l'Etat d'Amazonas est de plus en plus dangereux. Des propos qui payent, puisqu'en 2008 il est réélu pour la troisième fois consécutive à des fonctions régionales.

«Il éliminait ses rivaux»

Mais, au cours de la même année, les policiers brésiliens relèvent d'étranges coïncidences. Comment se fait-il que les caméras de «Canal Livre» arrivent pratiquement toujours avant eux sur les scènes de crime? Une enquête est ouverte. L'affaire prend son envol quant un homme, autrefois chargé de la sécurité de Souza, est arrêté et inculpé pour neuf meurtres, rapporte le quotidien britannique le Guardian. Il explique aux policiers qu'un de ces assassinats a été commis pour en faire un sujet pour «Canal Livre». Face à ces révélations, la chaîne de télévision décide aussitôt de remercier l'animateur, et l'émission disparaît de l'antenne en décembre.

Pour le chef de police Thomaz Vasconcelos, chargé de l'enquête, il n'y a aucun doute : Wallace Souza est mêlé de près à plusieurs assassinats. Mais selon, lui, les motivations du politicien étaient triples. En plus de doper ses audiences et de se faire un nom en politique, l'animateur, qui trempe également dans des affaires de drogue, en aurait profité pour éliminer des rivaux. Pour preuve, ses cinq présumées victimes étaient toutes d'importants narcotrafiquants. Une perquisition menée mardi au domicile du présentateur aurait permis de renforcer cette théorie, selon Thomas Vasconcelos. Plus de 100.000 dollars et tout un arsenal d'armes illégales y auraient par ailleurs été découverts.

En tout, une quinzaine de personnes de son entourage -son fils en tête-, a été arrêté. Wallace Souza, qui jouit d'une immunité politique, est pour le moment toujours en liberté. Les autorités judiciaires brésiliennes devront statuer sur son cas dans les semaines qui viennent. Ce dernier, en tout cas, n'a pas changé de ligne de défense depuis l'ouverture de l'enquête : il se dit victime d'une vendetta d'anciens policiers avec qui il aurait travaillé.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Dim 11 Oct - 12:34

Lagarde maintient le crédit revolving
AP
11/10/2009 | Mise à jour : 08:27
.
La ministre de l'Economie Christine Lagarde, qui a engagé une réforme du crédit à la consommation, se dit hostile, dans un entretien au "Journal du Dimanche", à la suppression du crédit revolving, ou renouvelable, pourtant souvent mis en cause pour son rôle dans le surendettement des ménages.

Mme Lagarde désapprouve ainsi la proposition de loi, qui sera déposée jeudi par le député socialiste François Brottes, en vue de supprimer le crédit renouvelable. "Interdire le crédit revolving, c'est la facilité", affirme la ministre, en expliquant qu'"il y a des milliers d'emplois à la clé". "Le crédit est utile et nécessaire. Interdire peut aussi être dangereux: 40% des achats par correspondance à La Redoute ou aux Trois Suisses sont réglés avec des cartes de crédit revolving", souligne-t-elle. "Je préfère rendre le crédit responsable plutôt que de le supprimer".

Mme Lagarde, qui se rendra demain dans une commission de surendettement de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et présentera de nouvelles mesures complétant son projet de loi réformant le crédit à la consommation, assure que son projet "prévoit des sécurités pour le consommateur". Par exemple, note-t-elle, ce texte impose un remboursement plus rapide des crédits renouvelables. En outre, la fameuse "carte de fidélité" délivrée par ces organismes de crédit ne pourra être utilisée comme carte de crédit par le consommateur que s'il "demande expressément", alors qu'actuellement c'est souvent automatique.

Le crédit revolving ou renouvelable est une forme de crédit, souvent assorti d'une carte de crédit, consistant à mettre à disposition d'un consommateur une somme d'argent de façon quasi-permanente. En effet, au fur et à mesure des remboursements de l'emprunteur, l'enveloppe de crédit qui lui est accordée se renouvelle.

Parmi les nouvelles mesures destinées à lutter contre le surendettement, Mme Lagarde propose de permettre à tous les ménages surendettés d'avoir accès aux commissions de surendettement et aux tribunaux, même ceux qui "pourraient céder leur bien pour apurer leurs comptes". La ministre veut également interdire la pratique par laquelle les banques facturent des intérêts dits "intercalaires" à des ménages qui ont pourtant réussi à sortir du surendettement.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Lun 12 Oct - 11:59

Villiers-le-Bel : le parquet requiert un non lieu dans le volet collision
12/10/2009-[10:43] - AFP

CERGY, 12 oct 2009 (AFP) - La procureur de Pontoise a requis un non-lieu dans l’affaire de la collision entre un véhicule de police et une moto à Villiers-le-Bel (Val d’Oise) où deux adolescents avaient trouvé la mort en novembre 2007, a-t-on appris lundi auprès du parquet.

"Les jeunes circulaient sur une moto qui n’était pas destinée à la route, dépourvue de freins et d’éclairage, sans casques et ils étaient tributaires de la priorité", a déclaré à l’AFP la procureur Marie-Thérèse de Givry, confirmant une information de RTL. Cette "accumulation d’élèments juridiques" motive la décision de la procureure. C’est maintenant au juge d’instruction de décider s’il rend une ordonnance de non lieu. Le 25 novembre 2007, le drame qui avait coûté la vie à deux adolescents, dans une collision entre leur moto et une voiture de police avait provoqué deux jours de violences entre jeunes et forces de l’ordre. Une centaine de policiers avaient été blessés par des tirs d’armes à feu, un commissaire roué de coups, des bâtiments publics et des commerces détruits. Le procès en appel pour jets de pierre contre les forces de l’ordre en réunion avec guet-apens doit se dérouler à la fin du mois à Versailles. Dans l’enquête principale qui concerne les tirs par arme à feu, le parquet de Pontoise a requis le renvoi devant la cour d’assises des cinq personnes qui avaient été mises en examen au cours de l’instruction. Les accusés ayant fait appel de l’ordonnance de mise en accusation, la décision doit être rendue mardi par la chambre d’instruction de Versailles. S’agissant des informations judiciaires ouvertes pour le tabassage du commissaire Jean-François Illy, "l’instruction est toujours en cours", d’après Mme de Givry.

ou comment se foutre de la gueule du monde !!!!!!!
Une centaine de policiers avaient été blessés par des tirs d’armes à feu
si tel était le cas ce pays serait au bord de la guerre civile ...
mais peut-etre serait-il temps ...
de faire le ménage ...



boulet


Villiers-le-Bel : vers un non-lieu pour les policiers
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/12/01016-20091012ARTFIG00327-villiers-le-bel-vers-un-non-lieu-pour-les-policiers-.php
Dans son réquisitoire, la procureure évoque les fautes incombant aux deux jeunes victimes mais exonère les policiers de toute responsabilité dans l'accident. Crédits photo : AFP
Deux ans après les émeutes qui avaient enflammé la ville, la procureure de Pontoise pointe les fautes des deux jeunes victimes : ils ne portaient pas de casque et conduisaient un véhicule non-homologué à une vitesse excessive.

Près de deux ans après les émeutes qui avaient enflammé la ville de Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), les policiers dont le véhicule avait heurté et tué deux jeunes sur une mini-moto pourraient être mis hors de cause. Selon la radio RTL, la procureure de Pontoise a pris mi-septembre un réquisitoire de non lieu dans l'enquête ouverte pour homicide involontaire. La juge d'instruction devrait suivre son avis dans les semaines à venir, croit savoir la radio.

Dans son réquisitoire, la procureure évoque les fautes incombant aux deux jeunes victimes : ils ne portaient pas de casque, conduisaient un véhicule non-homologué et roulaient à une vitesse excessive (66 km/h). Par ailleurs, ils n'auraient pas respecté la priorité à droite. En revanche, la procureure exonère les policiers de toute responsabilité dans l'accident. Elle ne leur tient pas rigueur pour la vitesse excessive à laquelle ils roulaient, établie par une expertise. Les policiers avaient d'ailleurs menti sur cette vitesse, évoquant 50 km/h au lieu des 64 établis.

Les avocats des deux jeunes, Mohsin et Lakamy, entendent contester le réquisitoire devant la Cour d'appel de Versailles. Le père de Mohsin a fait part de son incompréhension et de sa colère. Il dit être convaincu de la responsabilité des policiers dans le drame.

Affrontements réguliers

Le 24 novembre 2007, cet accident fatal aux deux jeunes, âgés de 15 et 16 ans, avait été le point de départ de plusieurs nuits d'émeutes dans le quartier. La police avait essuyé des tirs de la part de certains jeunes. Depuis, les affrontements entre jeunes et policiers sont réguliers à Villiers-le-Bel, comme en mai et juin derniers.

En juillet, des peines allant de 1 à 3 ans de prison ferme ont été prononcées par le tribunal correctionnel de Pontoise à l'encontre de dix prévenus qui comparaissaient pour le caillassage de policiers en 2007. Un deuxième procès doit avoir lieu d'ici au début 2010, à propos cette fois des tirs d'armes à feu qui avaient blessé des policiers. Quatre hommes ont été renvoyés devant la Cour d'assises pour «tentative de meurtre en bande organisée sur des policiers». Un cinquième est poursuivi pour complicité pour avoir fourni un fusil.
vite, je vais vomir ... 45498cde-b700-11de-b400-58d086bb227c


Dernière édition par ivo le Lun 12 Oct - 13:46, édité 2 fois
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Lun 12 Oct - 12:13

Bouclage et benne à ordure : descente de police sur le quartier Arnaud-Bernard
http://www.libetoulouse.fr/2007/2009/10/descente-de-police-sur-le-quartier-arnaud-bernard.html
Une importante opération a mobilisé prés d’une centaine de policiers ce dimanche 11 octobre dans le quartier Arnaud Bernard au centre-ville de Toulouse. Elle avait pour objectif le marché parallèle de produits de contrefaçons et le trafic de cigarettes.

Toute la matinée, les fonctionnaires des compagnies de sécurité et de la brigade Anti criminalité (Bac) ont bouclé la place et les rues adjacentes.

«Les trafic en tous genre y ont pris des proportions industrielles, notamment le dimanche matin, justifie l’un des gradés supervisant l’intervention. Les commerçants et les habitants du quartier sont excédés.»

Midi, place Arnaud Bernard. A la terrasse des cafés, les consommateurs commentent la descente de police qui s’achève. «Le business était installé comme d’habitude, quand d’un coup les flics ont déboulé de tous les côtés en même temps, raconte Sofiane. Beaucoup de vendeurs ont alors filé en laissant leurs marchandises sur le trottoir. Elles ont terminé dans la benne à ordure qui suivait les policiers.»

«Il y avait de tout, ajoute Hamid. Des cartouches de cigarettes, des parfums, des fringues, de l’outillage, des téléphones portables, des paquets de lames de rasoirs, des chaussures, des DVD pirates. Ça faisait un bruit pas possible au fur et à mesure que la benne broyait tout ça.»

«C’est bien! Apparemment, les autorités, la mairie de Toulouse et la Préfecture semblent enfin nous avoir entendu, commente Patrick, l’un des commerçants de la place. Mais derrière, il faut aussi qu’ils s’attaquent aux têtes qui contrôlent le trafic. Sinon cela ne servira à rien. Il ne suffit pas de taper sur les petits qui survivent en revendant dans la rue.»

«Il y a aussi ce qui ne se voit pas», ajoute-t-il en désignant l’un des immeubles de la place dont certains des appartements seraient loués selon lui par des «marchands de sommeil.»

13H00. Opération terminée : les policiers «démontent » le dispositif. Sylvie, une cliente habituelle des revendeurs de cigarette se résigne «à chercher un tabac ouvert.»
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Lun 12 Oct - 12:32

Têtes couronnées et politiques à Rome pour des canonisations par Benoît XVI
http://www.liberation.fr/depeches/0101596417-tetes-couronnees-et-politiques-a-rome-pour-des-canonisations-par-benoit-xvi
CITE DU VATICAN (AFP) - Le roi Albert II de Belgique et sa femme, le président polonais Lech Kaczynski et le Premier ministre français François Fillon ont assisté dimanche du Vatican à une messe de canonisation, célébrée par le pape Benoît XVI, pour honorer leurs compatriotes sanctifiés.

Lors de cette messe célébrée dans la basilique Saint-Pierre, Benoît XVI a demandé d'"ouvrir les yeux sur les lèpres qui défigurent l'humanité" et déploré aussi le sort des personnes âgées qui "souffrent de multiples pauvretés et de solitude, étant parfois même abandonnées de leurs familles".

Avec Jeanne Jugan (1792-1879), fondatrice des Petites soeurs des pauvres, ont été canonisés le Belge Jozef Damian de Veuster (1840-1889), membre de la Congrégation des Sacrés-Coeurs de Jésus et Marie, dite de Picpus, et l'archevêque polonais Zygmunt Szczesny Felinski (1822-1895), fondateur de la Congrégation des soeurs franciscaines de la famille de Marie.

Jozef Damian de Veuster, qui a contracté la lèpre en soignant les malades de cette infection à Hawaï, "nous invite à ouvrir les yeux sur les lèpres qui défigurent l'humanité de nos frères et appellent encore aujourd'hui, plus que notre générosité, la charité de notre présence servante", a affirmé Benoît XVI, évoquant ce saint alternativement en flamand et en français et les autres dans leur propre langue.

Jeanne Jugan pour sa part "est comme un phare pour guider nos sociétés qui ont toujours à redécouvrir la place et l'apport unique" des personnes âgées, a-t-il dit. "Son charisme est toujours d'actualité, alors que tant de personnes âgées souffrent de multiples pauvretés et de solitude, étant parfois même abandonnées de leurs familles", a-t-il ajouté.

Lors de l'angélus, il a appelé, en suivant son exemple, à "avoir le souci des plus pauvres et des plus petits, des blessés de la vie et des laissés pour compte de nos sociétés".

En rendant hommage à la fondatrice de l'oeuvre de charité, samedi soir à Rome, François Fillon a élargi son propos à la crise économique mondiale. Elle "révèle les failles d'un capitalisme qui ne doit pas être sans foi ni loi", a-t-il dit estimant que "la doctrine sociale de l'Eglise constitue une source de réflexion".

Zygmunt Szczesny Felinski "a été un grand témoin de la foi et de la charité pastorale en des temps très difficiles pour la nation et l'Eglise en Pologne", a relevé le pape dans son homélie. Il a souligné qu'il avait "courageusement défendu les opprimés" lors de la répression russe de l'insurrection polonaise de 1863, ce qui lui a valu 20 ans d'exil.

Les autres bienheureux élevés à la sainteté sont deux religieux espagnols, le dominicain Francisco Coll y Guitart (1812-1875), fondateur de la Congrégation des soeurs dominicaines de l'annonciation de la bienheureuse Vierge Marie, et le frère trappiste Rafael Arnaiz Baron (1911-1938), mort des suites d'une grave maladie alors qu'il était encore novice de l'Ordre des cisterciens de la stricte observance, à l'âge de 27 ans. Il est considéré comme un des plus grands mystiques du XXème siècle.

Francisco Coll y Guitart, dont la "passion" était de "prêcher", atteignait "le coeur des autres parce qu'il transmettait ce qu'il vivait intérieurement avec passion (...) l'amour du Christ", a affirmé Benoît XVI.

Rafael Arnaiz Baron, pour sa part, a su résister à "l'intérêt pour les biens matériels et à d'autres buts que la vie du monde propose parfois avec grande insistance", a dit le pape.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Lun 12 Oct - 12:33

Quatre sportifs de haut niveau dans une prise d'otage fictive à Paris
http://www.liberation.fr/depeches/0101596444-quatre-sportifs-de-haut-niveau-dans-une-prise-d-otage-fictive-a-paris

PARIS (AFP) - Quatre sportifs de haut niveau ont participé dimanche après-midi à une opération de prise d'otage fictive, en plein coeur de Paris, à l'occasion des "Journées de la sécurité intérieure" (JSI), organisées ce week-end en France métropolitaine et d'outre-mer.

La préfecture de police de Paris s'est félicitée du succés des manifestations à Paris et dans la petite couronne qui ont réuni 80.000 spectateurs. "C'est le même chiffre que l'année dernière, mais le programme se déroulait sur une seule journée en 2009 en région parisienne, contre deux jours en 2008" a affirmé une porte-parole.

Le clou des manifestations et animations, qui ont débuté samedi en province et se sont poursuivies dimanche à Paris, a été la prise d'otage fictive sur le pont Alexandre III. Les champions olympiques Alain Bernard et Hughes Duboscq, l'athlète David Alerte et la judoka Stéphanie Possamaï, dans la peau des otages d'un groupe terroriste à bord d'un bus, ont été libérés par le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) devant une foule médusée, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le GIGN n'a pas lésiné sur les moyens mobilisant sur cette opération trois hélicoptères, dont deux Puma, et trois véhicules d'assaut à bord desquels des tireurs d'élite puissamment armés avaient pris place.

L'intervention a duré une trentaine de minutes sous les yeux du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, qui s'est fait ensuite présenter les différents stands d'animations des services de la sécurité intérieure installés sur l'esplanade des Invalides.

Après la démonstration, Stéphanie Possamaï a déclaré à l'AFP avoir "ressenti une grande émotion". Pour elle, "le plus impressionnant c'était l'hélicoptère, savoir qu'il y a le vide au-dessous et qu'on est juste assis dans une nacelle...", s'est-elle émue.

"C'est impressionnant, j'avais pas mal d'appréhension mais on savait qu'on était dans de bonnes mains", a ajouté Alain Bernard.

Les animations liées au parachutisme ont dû être annulées en raison des conditions météo défavorables. L'objectif est "la démonstration du savoir-faire et des compétences de tous les acteurs de la sécurité intérieure et de faire un espace de rencontre" entre eux et la population en particulier les jeunes, a déclaré à l'AFP Gérard Gachet, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Une dizaine d'associations de jeunes avaient été invitées.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  ivo le Lun 12 Oct - 12:39

L'Inde teste deux missiles à capacité nucléaire
vite, je vais vomir ... M:1255330951
BHUBANESWAR (Inde) (AFP) - L'armée indienne a expérimenté lundi avec succès deux missiles de courte portée Prithvi-II capables de transporter une charge nucléaire, a indiqué une source de la Défense.

Les missiles ont été tirés depuis le site de Chandipur-on-Sea dans l'Etat de l'Orissa (est), a précisé cette source de l'Organisation de la recherche et du développement de la Défense.

Ces missiles, longs de 8,5 mètres, ont une portée de 150 à 350 km et peuvent transporter de petites ogives conventionnelles et nucléaires.

Le missile Prithvi-II avait été expérimenté pour la première fois en février 1988 et le dernier test en date remonte au 15 avril.

L'Inde, qui a procédé à son premier essai atomique en 1974 et s'est déclarée puissance nucléaire en 1998, a lancé un ambitieux programme en 1983 pour produire elle-même ses missiles. Elle a déjà développé et déployé deux engins balistiques à capacité nucléaire (Agni et Prithvi).

Elle entend couronner son programme avec un missile balistique d'une portée de 5.000 km baptisé Surya (Soleil) pour se donner la capacité de frapper au-delà de l'Asie du Sud.

©️ 2009 AFP
http://www.liberation.fr/depeches/0101596587-l-inde-teste-deux-missiles-a-capacite-nucleaire
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

vite, je vais vomir ... Empty Re: vite, je vais vomir ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum