Derniers sujets
» la phrase du jour
par ivo Sam 16 Déc - 9:01

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» vite, je vais vomir ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:46

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Mar 28 Nov - 13:48

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

Birmanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Birmanie

Message  ivo le Dim 7 Nov - 10:36

Elections birmanes : le parti de la junte sûr de l’emporter
FRANCE INFO - HIER, 17:42
La Birmanie vote ce week-end. Ce n’était pas arrivé depuis 20 ans, exception faite d’un référendum constitutionnel en mai 2008. Dans cette dictature, les militaires aux commandes depuis 1962 cherchent à consolider leur assise et à légitimer leur pouvoir. Ils ont créé un puissant parti politique qui intimide et fait campagne de manière illégale, sur le budget de l’Etat. Ne laissant aucune chance aux partis d’opposition de s’exprimer, ils sont sûr de l’emporter.


Le Parti de la solidarité et du développement de l’Union (USDP, pro-junte), dont on voit ici l'une des affiches de campagne, est sûr de l'emporter.
©REUTERS/Soe Zeya Tun

C’est la première fois depuis 20 ans que les Birmans vont élire leurs représentants, ceux qui siègeront dans un nouveau parlement bicaméral et des chambres régionales. En 1990, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti de la célèbre dissidente Aung San Suu Kyi, avait remporté haut la main la dernière consultation en date. Mais les militaires n’avaient jamais transféré le pouvoir au parti démocratique. Car depuis 48 ans, c’est l’armée qui détient le pouvoir dans le pays.

Pas plus qu’hier, les militaires n’ont l’intention de céder leur place aujourd’hui. L’organisation de ces élections n’a donc qu’un seul but, légitimer leur assise par les urnes. Au cours de la campagne, ils n’ont laissé aucune marge de manœuvre à l’opposition, paralysée. La Force démocratique nationale (NDF) et le Parti démocrate (PD) - principaux partis de l’opposition après la dissolution de la LND, qui boycotte cette nouvelle consultation - dénoncent la main mise du parti de la junte et l’accusent déjà de tricherie.

"Nous avons appris que le Parti de la solidarité et du développement de l’Union (USDP, pro-junte), avec les autorités des circonscriptions, essayait d’obtenir des votes en avance en trichant, achetant ou menaçant les gens", a écrit vendredi le PD dans un courrier adressé à la Commission électorale. La NDF a indiqué de son côté avoir obtenu des informations similaires.

Mais ces réclamations risquent fort de rester lettres mortes. Selon Aung Naing Oo, politique birman exilé en Thaïlande, les organisateurs du scrutin subissent "une pression immense pour produire des résultats acceptables pour l’USDP, et par extension pour l’armée birmane". Une pression qui s’exprime aussi dans la rue. Durant la campagne, les militaires ont entretenu un climat de tension, notamment à Yangon, la principale ville du pays, afin d’inciter les gens à voter pour leur parti.

Les résultats officiels de ces élections sont attendus dans le courant de la semaine prochaine. En l’absence d’observateurs étrangers, ils seront sujets à caution. La junte, elle, est sûre de l’emporter.
avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Birmanie

Message  ivo le Sam 13 Nov - 12:30

Aung San Suu Kyi libérée
France Info - 11:41
Des responsables officiels ont pénétré en fin de matinée dans la maison de la Prix Nobel de la Paix pour lui lire son ordre de libération. "Elle est libre maintenant", a indiqué ce responsable sous couvert de l’anonymat. Environ 2.000 personnes se trouvent à proximité du domicile de la lauréate du prix Nobel de la paix, qui n’a jamais pu circuler librement depuis mai 2003. Sept ans qu’elle était coupée du monde, après des années déjà de liberté surveillée. Aung San Suu Kyi, 65 ans, icône de l’espoir démocratique birman et lauréate du prix Nobel de la paix, est enfin libre.

Retour sur le parcours tragique de ce petit bout de femme, digne et déterminé. Avec cette interrogation : comment poursuivre son combat après un si long isolement ?

Elle a souvent été comparée à Nelson Mandela, qui a conquis le pouvoir après 27 ans de captivité dans les geôles sud-africaines. Mais cette dissidente à la silhouette toute frêle saura-t-elle retrouver une place sur la scène politique birmane, après ses sept ans de captivité loin du monde ?

Aung San Suu Kyi, fille du héros assassiné de l’indépendance birmane, est toujours l’icône qu’elle était. Son aura semble intacte, au point d’en faire oublier les 2.200 autres opposants emprisonnés. Mais la junte militaire demeure toute puissante. Et son parti , la Ligue nationale pour la démocratie, a été dissout.

C’est bien la LND pourtant qui, il y a vingt ans, avait humilié le régime militaire, en remportant 392 des 485 sièges. La "Dame" de Rangoun devenait alors la bête noire des généraux, qui refusant de s’incliner, n’auront eu de cesse de la priver de sa liberté. Elle aura été détenue ou surveillée pendant 15 des 21 dernières années.

Mais Aung san Suu Kyi n’a jamais rien perdu de sa dignité et s’est toujours voulu fidèle à son peuple. Après des étude à Oxford, et un mariage avec un universitaire britannique (dont elle aura deux enfants), elle aurait pu se tenir à l’écart de la dictature. Mais en 1988, elle revient au chevet de sa mère malade en Birmanie et n’en repartira jamais. Même quand son époux décèdera lui d’un cancer en Grande-Bretagne en 1999 - elle craignait en quittant Rangoun de ne plus pouvoir y remettre les pieds.

ELLE VEUT "TWITTER" AVEC LE MONDE ENTIER

Coupée de sa famille, coupée du monde, voire coupée de son pays, celle qui est devenue une véritable "institution" (selon Maung Zarni, chercheur de la London School of Economics) a-t-elle encore un avenir et un rôle à jouer ? Certains la voient aujourd’hui marginalisée, dans une Birmanie métamorphosée depuis son placement en résidence surveillée. Les cafés internet et téléphones portables ont fait leur apparition à Rangoun, la capitale a vu surgir des buildings. Saura-t-elle ce refaire une place dans la Birmanie d’aujourd’hui ? La dissidente a semblé dire oui, en faisant savoir qu’elle voulait à sa sortie "twitter" avec les jeunes du monde entier...

avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Birmanie

Message  ivo le Dim 14 Nov - 11:53

Aung San Suu Kyi libérée: les quatre échecs de la dictature
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/aung-san-suu-kyi-liberee-les-quatre-echecs-de-la-dictature_936396.html
Retour sur les raisons et les conséquences de la libération de l'opposante birmane, Prix Nobel de la paix 1991. L'analyse de Christian Makarian, directeur adjoint de la rédaction de L'Express.


L'annonce de la libération d'Aung San Suu Kyi, ce samedi 13 novembre, intervient au coeur d'une séquence asiatique particulièrement riche, laquelle vient confirmer, si besoin était, que ce continent est désormais au centre du monde. Après l'attribution du Prix Nobel de la paix au dissident chinois Liu Xiabao, la visite à Paris du président chinois, Hu Jintao, le sommet du G 20 à Séoul, les premières images de la grande figure de la démocratisation en Birmanie interviennent comme une apothéose. Une foule (impossible à évaluer réellement) en liesse, le visage souriant de l'héroïne d'un peuple soumis à une terrible dictature, l'espoir qui renait.

Risque minimal pour la junte

Derrière cette joie oh combien légitime, se dessinent néamoins des rapports de force qui restent très tendus.

Au plan intérieur, la junte dominée par le général Than Shwe, qui déteste personnellement Aung San Suu Kyi, ne procède à cette libéralisation -très limitée- qu'au terme d'élections emportées haut la main (80 %) et très largement truquées. Certes, une liste d'opposition a vu le jour et obtenu quelques résultats, mais rien qui puisse se rapprocher d'un pluralisme.

C'est repu et sûr de lui, que Than Shwee relâche donc un peu la bride, avec la certitude qu'il ne prend guère de risques. D'une part, les opposants les plus significatifs regroupés autour d'Aung San Suu Kyi ont été éliminés, dispersés ou réduits au silence. D'autre part, en l'absence de structures et de réseaux, Aung San Suu Kyi est privée de moyens d'action. De surcroït, elle a visiblement accepté de se plier à une règle en échange de sa sortie de résidence surveillée : aider son pays à déserrer l'étau des sanctions internationales - objectif imposé par la junte.


Quelle sera donc la marge de manoeuvre de la grande dame, immensément patriote? Impossible à dire, car personne n'a à ce jour recueilli la moindre de ses confidences. On ne sait pas ce qu'elle pense dela situation présente, et c'est bien le problème. Jouira-t-elle de la liberté d'aller et venir, de celle de s'exprimer? Rien n'est moins sûr. Reverra-t-elle un des ses fils (exilé à Londres), qui demande au régime birman de l'autoriser à venir rendre visite à sa mère? Cette information est loin d'être confirmée. Pour l'heure cette "grâce" de Than Shwee ne permet pas vraiment d'affirmer que le combat de la démocratie a repris.

Pressions internationales

Il reste - bonne nouvelle! - que la junte a cédé aux pressions internationales, intenses et sourtenues. A celles de l'ONU, dont le secrétaire général, le Sud-coréen Ban Ki Moon, est personnellement engagé dans cette lutte. A celles des pays occidentaux qui n'ont cessé d'inviter les grands acteurs de la région à user de leur influence sur le Myanmar (nom donné par la junte à la Birmanie). Au premier rang, la Chine et l'Inde, deux pays qui ont une réelle influence. Lors de la visite à Paris de Hu Jintao, Nicolas Sarkozy a demandé à ce dernier d'agir en faveur d'Aung San Suu Kyi. De même, en partance pour Séoul, le président français a téléphoné au leader indien pour le prier de ne pas rester inactif, et ce dernier a accepté de joindre par téléphone Than Shwee.

Enfin, les sanctions très lourdes qui pèsent sur la Birmanie compliquent à souhait la gestion gouvernementale et contribue à l'impopularité des militaires. Contrairement à une opinion répandue, les sanctions trouvent, dans le contexte actuel de mondialisation, un impact croissant. Même le régime iranien en souffre bien plus qu'il ne le laisse entendre.

Au final, Aung San Suu Kyi a remporté une grande victoire, malgré les réserves et restrictions qui s'imposent. Celle d'être devenue une icône de l'action non violente, celle d'avoir continué à entretenir l'espérance de son propre peuple, celle d'avoir contraint les militaires à constater leurs limites, celle d'avoir soulevé la joie du monde entier. Quatre échecs pour le régime de Than Shwe.
avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Birmanie

Message  ivo le Jeu 6 Juin - 9:25

Birmanie: climat tendu après la mise en place d’un contrôle des naissances pour les Rohingyas
Trois femmes appartenant à la minorité musulmane Rohingya ont été tuées mardi 4 juin lors d'affrontements avec les forces de l'ordre dans l'ouest de la Birmanie, secoué par des violences communautaires depuis l’an dernier. Information donnée ce mercredi par la police locale. Ces trois nouveaux décès interviennent une semaine après la décision des autorités locales de limiter le nombre d’enfants à deux par couple pour les Rohingyas, une mesure accueillie avec circonspection par le gouvernement central et avec fureur par les ONG internationales.
>>>
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20130605-birmanie-rohyngias-refusent-limitation-naissances-imposee-leur-communaute
avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Birmanie

Message  ivo le Dim 29 Juin - 9:11

Birmanie : un documentaire déclenche la haine des bouddhistes anti-islam
L’incident est la dernière manifestation de l’intolérance religieuse grandissante et inquiétante qui règne au Myanmar. Si un film sur l’amitié peut provoquer si facilement des réactions hostiles, que dire des initiatives politiques comme l’intégration, la laïcité et la non-discrimination ?
>>>
http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/28/birmanie-documentaire-declenche-haine-bouddhistes-anti-islam-253280
avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Birmanie

Message  ivo le Jeu 28 Mai - 8:34

Birmanie: les bouddhistes radicaux de plus en plus actifs
En Birmanie, plusieurs centaines de bouddhistes nationalistes ont manifesté ce mercredi à Rangoon. Ils dénoncent les pressions internationales sur leur gouvernement en faveur du sauvetage des migrants Rohingyas, la minorité musulmane qui fuit les persécutions, et refusent leur retour sur le territoire birman. Le sentiment antimusulman progresse fortement, alimenté par des moines extrémistes, devenus très actifs dans le pays.
>>>
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20150527-birmanie-bouddhistes-radicaux-plus-actifs-rohingyas-mulsulmans/

avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Birmanie

Message  ivo le Sam 24 Sep - 8:17

En Birmanie, le difficile retour à la vie des prisonniers politiques
En 50 ans de dictature, près de 10 000 Birmans ont été emprisonnés pour avoir contesté le pouvoir militaire. Ces prisonniers politiques ont quasiment tous subi des tortures physiques et psychologiques. Certains sont restés enfermés pendant près de trente ans. Les conditions de vie inhumaines qui leurs étaient réservées ont rendu leur retour dans la société très difficile.
>>>
http://www.france24.com/fr/20160923-video-reporters-birmanie-prisonniers-politiques-junte-birmane-aung-san-suu-kyi-lnd
avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Birmanie

Message  ivo le Mer 13 Sep - 7:53

dossier avaaz

Des survivants rohingyas racontent un massacre en Birmanie (Libération)
http://www.liberation.fr/planete/2017/09/10/des-survivants-rohingyas-racontent-un-massacre-en-birmanie_1595305

Birmanie, l’ONU dénonce un “crime contre l’humanité” envers les Rohingyas (Le Croix)
http://www.la-croix.com/Monde/Asie-et-Oceanie/Birmanie-lONU-denonce-crime-contre-lhumanite-envers-Rohingyas-2017-03-13-1200831414

Rohingyas: images et récits d'horreur en Birmanie (L’Express)
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/birmanie-images-et-recits-d-horreur-des-rohingyas_1940746.html

Exode des Rohingya: les Occidentaux hésitent à critiquer le gouvernement birman (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/09/06/exode-des-rohingya-les-occidentaux-hesitent-a-critiquer-le-gouvernement-birman_5181520_3216.html#tDObZhkL1b62G2HG.99

Rohingya: "Les militaires n’épargnent même pas les bébés" (Al Jazeera, en anglais)
http://www.aljazeera.com/news/2017/08/rohingya-babies-spared-army-170827192311109.html
avatar
ivo

Messages : 26713
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum