Derniers sujets
» homophobie dans le monde ...
par ivo Hier à 8:59

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Hier à 8:44

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Hier à 8:36

» petits business entre amis
par ivo Hier à 8:31

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» immigration ...
par ivo Dim 19 Nov - 8:23

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 18 Nov - 10:36

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» enfance ...
par ivo Sam 18 Nov - 10:33

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» Révolution russe
par niouze Ven 17 Nov - 12:17

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» macronie
par ivo Ven 17 Nov - 7:49

» la phrase du jour
par ivo Ven 17 Nov - 7:13

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» flicage total du net
par ivo Jeu 16 Nov - 8:19

» internet , technologie, ...
par ivo Jeu 16 Nov - 8:07

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 15 Nov - 8:30

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 14 Nov - 10:01

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» pesticides / fongicides
par ivo Dim 12 Nov - 8:42

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Dim 12 Nov - 8:16

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

» impots
par ivo Sam 11 Nov - 9:12

» contre l'esclavage moderne
par ivo Sam 11 Nov - 9:01

» démocratie et justice ...
par ivo Sam 11 Nov - 8:33

» Today's joke
par ivo Ven 10 Nov - 9:49

» Les prisons: questions.
par ivo Ven 10 Nov - 9:04

» Affaire de Tarnac
par ivo Mer 25 Oct - 11:20

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mer 25 Oct - 10:13

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mer 25 Oct - 10:00

madagascar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

madagascar

Message  ivo le Mer 17 Nov - 19:02

Tentative de coup d’Etat à Madagascar ?
France Info - 15:37
Le pays vote aujourd’hui lors d’un référendum constitutionnel organisé par l’homme fort du pays Andry Rajoelina, première étape d’un processus de sortie de crise que conteste une partie de l’opposition. Mais un général de l’armée malgache, actuellement sans affectation, a affirmé mercredi devant la presse avoir "suspendu" les institutions.

Le général Rakotonandrasana a tenu sa conférence de presse dans un camp militaire proche de l’aéroport. Il n’a fait aucune mention de ce processus de sortie de crise ou du référendum en cours, estimant simplement que "règnent l’état de non-droit et les abus de pouvoir". "A partir de maintenant, toutes les institutions existantes sont suspendues, et c’est un Comité militaire qui va gérer les affaires du pays", a affirmé le général Noël Rakotonandrasana.

L’officier rebelle a ajouté son intention de "prendre ce palais (présidentiel) et tous ses ministères". Notre revendication, c’est la "mise en place du gouvernement consensuel et inclusif", a-t-il ajouté. "Pour demain, nous avons l’intention de prendre l’aéroport et personne ne peut quitter Madagascar", a précisé Charles Andrianasoavina.

Côté autorités officielles, l’heure est à la décontraction. Pas d’affolement car il n’y aurait pour l’instant que 18 militaires aux côtés du général putschiste, et la capitale reste calme.

"Nous sommes en réunion" à ce sujet, a réagi le Premier ministre Camille Vital. "Nous essayons de trouver une solution pour apaiser la situation car on ne veut pas perturber le référendum" , a expliqué M. Vital. Avant d’ajouter : "Ils sont dans le camp, (...) ils sont au nombre de 18. (...) Il ne faut jamais sous-estimer personne mais notre souci est la bonne tenue du référendum".

Les Malgaches étaient appelés à se prononcer mercredi par référendum sur une nouvelle Constitution, destinée à permettre le maintien au pouvoir d’Andry Rajoelina sans limite de durée. Le vote se poursuivait dans l’immédiat et peu de Malgaches étaient au courant de l’annonce des officiers.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  alangaja le Mer 17 Nov - 21:24

le Madagascar, c'est aussi le pays où le bon français blanc et gras peut se taper une petite jeune pour trois francs six sous ; la pratique semble assez répandue et "acceptée" par les malgaches...
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Mer 17 Nov - 21:32

ça c'est partout dans le monde où l'occidental débarque avec toutes ses supériorités là où il n'y a ... rien ou pas grand chose.

j'ai des potes à mada. c'est peut etre pas aussi flagrant que tu le dis.


Dernière édition par ivo le Mer 17 Nov - 21:38, édité 1 fois
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  alangaja le Mer 17 Nov - 21:37

je répétais ce que m'avait raconté une copine, et ce que j'avais vu d'un documentaire qui laissait penser que le phénomène avait pas mal d'ampleur. ça m'avait un brin choqué.
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Ven 19 Nov - 12:08

Madagascar: le gouvernement appelle les civils à évacuer le camp des mutins
(AFP) – Il y a 4 heures
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h8ng24K8bvFEWUfFkP9MTcHhfxJg?docId=CNG.5e5e9a6139bf119f04d6c16f634b62e9.281
ANTANANARIVO — Le gouvernement malgache a appelé vendredi la population civile à évacuer les environs du camp militaire, en périphérie d'Antananarivo, où est retranché depuis mercredi un groupe d'officiers mutins, dans un message diffusé à la télévision et à la radio nationale.

"Nous demandons aux familles qui habitent dans le camp militaire d'Ivato et aux habitants des environs de quitter momentanément les lieux et de rejoindre un endroit plus sûr", indique ce message du ministère de la Défense, diffusé notamment par un bandeau déroulant sur les écrans de la télévision publique.

La vingtaine d'officiers mutins était toujours vendredi matin dans une caserne à proximité de l'aéroport international, à environ 15 km en périphérie de la capitale.

Mercredi, ils avaient affirmé avoir "suspendu toutes les institutions" du régime d'Andry Rajoelina. Leur déclaration est restée jusqu'à présent sans effet avec l'absence de soutien apparent du reste de l'armée à leur mouvement et la poursuite des activités habituelles dans la capitale.

Mercredi soir, l'homme fort du pays, M. Rajoelina, avait prévenu que l'Etat prendrait "ses responsabilités" face aux mutins et aux "velléités de troubles de certains".

Les mutins, dirigés par un ancien ministre des Forces armées, le général Noël Rakotonandrasana, actuellement sans affectation, sont basés dans la caserne du Régiment des forces d'intervention (RFI), à quelques centaines de mètres de l'aéroport international.

Cette caserne abrite notamment des bâtiments où vivent de nombreuses familles de militaires. La situation y était parfaitement normale depuis le début de la mutinerie, piétons et véhicules circulant librement dans et autour de la base.

Jeudi, le général Rakotonandrasana, avait assuré vouloir poursuivre sa tentative de renverser le régime Rajoelina, appelant l'armée et la population à rejoindre les lieux.

Vendredi en milieu de matinée, peu après la diffusion du message du ministère de la Défense, quelques dizaines de badauds se rassemblaient par curiosité à une centaine de mètres de l'entrée du camp, a constaté le correspondant de l'AFP.

La circulation était normale sur la route menant à la vaste caserne, ainsi que dans le petit village y faisant face où seules quelques boutiques sont restées portes closes.

Aucun déploiement militaire n'était visible sur place. Seul un barrage filtrant d'une dizaine de soldats gouvernementaux a été installé à environ 3 km de l'aéroport, sur la route d'Antananarivo. Aucune agitation particulière n'était également à signaler à l'intérieur du camp.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Ven 19 Nov - 18:48

Madagascar: l'armée appelle au calme, privilégie la négociation
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/madagascar-l-armee-appelle-au-calme-privilegie-la-negociation-19-11-2010-1157158.php
L'armée malgache a appelé vendredi la population et les militaires au calme, assurant privilégier une solution négociée avec le groupe d'officiers mutins qui a lancé un appel au renversement du régime d'Andry Rajoelina, resté jusqu'à présent lettre-morte.
Dans la matinée, le gouvernement a d'abord demandé aux civils vivant dans et autour de la caserne où sont basés les dissidents, à environ 15 km en périphérie d'Antananarivo, d'évacuer les lieux vers "un endroit plus sûr", laissant croire à l'imminence d'une intervention armée.
Le chef d'état-major de l'armée, le général André Ndriarijaona, s'est peu après rendu sur place et à négocié pendant près de deux heures avec les mutins.
Dans l'après-midi, l'état-major a "lancé un appel au calme au peuple et aux militaires", jugeant la situation "très délicate".
"Les négociations continuent juqu'à maintenant" pour que les mutins "reviennent sur leurs positions et se livrent aux autorités compétentes", selon l'état-major, pour qui "l'utilisation de la force n'est pas une solution (...)"
Les autorités militaires ont expliqué également ne pas s'être fixé de délai pour mettre fin à cette crise qui dure depuis mercredi.
Une vingtaine d'officiers avaient alors affirmé avoir "suspendu toutes les institutions" du régime de M. Rajoelina. Leur déclaration est restée jusqu'à présent sans effet, avec l'absence de soutien apparent du reste de l'armée et la poursuite des activités habituelles dans le pays.
Condamnant "ce type d'action malheureuse", la France a recommandé au gouvernement le dialogue pour mettre fin "de manière pacifique" et "au plus vite" à ce mouvement.
Les mutins, dirigés par un ancien ministre des Forces armées, le général Noël Rakotonandrasana, actuellement sans affectation, sont basés dans une caserne à quelques centaines de mètres de l'aéroport international d'Ivato.
M. Rajoelina avait prévenu que l'Etat prendrait "ses responsabilités" face aux "velléités de troubles de certains".
"Tout est prêt pour une intervention mais on espère toujours une arrestation sans violence", a assuré de nouveau vendredi à l'AFP une source militaire malgache.
Comme les jours précédents, la situation est restée cependant normale autour de la caserne, où aucun déploiement militaire n'était visible, à l'exception d'une brève intervention d'une dizaine de gendarmes pour tenter de disperser quelques badauds.
Signe du peu de tension régnant dans la capitale, M. Rajoelina a consacré une partie de sa journée à rencontrer des équipes locales de taekwondo et de volley-Ball. Un conseil des ministres s'est également réuni, avec comme unique ordre du jour la loi des finances 2011.
L'appel à la mutinerie a été lancé le jour même d'un référendum constitutionnel organisé par le pouvoir en place et boycotté par une partie de l'opposition, le premier scrutin depuis l'éviction en mars 2009 du président élu Marc Ravalomanana et l'accession au pouvoir de M. Rajoelina, 36 ans.
En fonction du résultat et surtout du taux participation de ce scrutin, le régime de M. Rajoelina, arrivé au pouvoir avec l'aide de l'armée, pourrait se prévaloir d'une légitimité populaire.
Selon les derniers résultats provisoires de la Commission électorale (Ceni), portant sur 63% des bureaux de vote, le taux de participation s'élevait à 50,90%, et le "oui" obtient 71,57%.
Madagascar est plongée dans une crise politique majeure depuis fin 2008 et le début du mouvement de contestation populaire emmené par l'ex-maire d'Antananarivo Andry Rajoelina, qui a débouché sur le départ forcé de M. Ravalomanana, aujourd'hui en exil en Afrique du Sud.
"La portée et la réalité même d'un coup militaire (...) demeurent incertaines", a jugé l'institut International Crisis Group (ICG), s'inquiétant de "l'équilibre précaire" du pays.







Tous les articles de la rubrique
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Sam 20 Nov - 18:40

Madagascar met fin à une mutinerie d’officiers
France Info - 16:50
L’armée malgache a donné l’assaut ce samedi à une caserne proche de la capitale, Antanarivo, où se trouvaient retranchés une vingtaine d’officiers mutins. Le pouvoir malgache met ainsi fin à la rébellion militaire qui avait semé le doute la semaine dernière, quand un général avait annoncé avoir suspendu les institutions.

L’opération se serait déroulée “sans effusion de sang”, selon un proche de l’homme fort de Madagascar, Andry Rajoelina. Un peu plus tôt, l’armée malgache a donné l’assaut à une caserne proche de la capitale, Antanarivo, dans laquelle étaient retranchés une vingtaine de militaires mutins. Tous les rebelles se seraient rendus, après une vingtaine de minutes d’échanges de coups de feu. Les prisonniers auraient été transférés à l’état-major de l’armée.

Ce groupe d’officier a tenté de provoquer la chute du régime d’Andry Rajoelina, la semaine dernière, en déclarant avoir “suspendu toutes les institutions du pays”. Ils étaient menés par un officier supérieur sans affectation, le général Rakotonandrasana. Il affirmait qu’un Comité militaire allait désormais gérer Madagascar, dénonçant un “Etat de non-droit et des abus de pouvoir”. Pendant quelques heures, le doute a saisi la communauté internationale, alors que le pays était en plein referendum constitutionnel (lire notre article).

Le général espérait déclencher un mouvement dans le reste de l’armée. mais il n’a jamais réussi à mobiliser. Les officiers mutins avaient entamé des négociations avec l’état-major. Mais Andry Rajoelina avait prévenu que l’Etat “prendrait ses responsabilités”.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Dim 21 Nov - 12:10

Madagascar: report des élections municipales prévues en décembre
(AFP) – Il y a 39 minutes
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5g6rIHiqJvRQcqa8WL6G42w2wAzSw?docId=CNG.76898b5c11d08dbb25a54babd78db683.191
ANTANANARIVO — Les élections communales à Madagascar, prévues le 20 décembre, ont été reportées à une date ultérieure par le gouvernement, a-t-on appris dimanche de source officielle.
"Les élections des membres des Conseils et des maires des communes urbaines et rurales sont reportées à une date ultérieure" non précisée, indique un communiqué du gouvernement transmis à l?AFP.


Cette décision a été prise suite à une résolution samedi du Conseil supérieur de la transition (CST, équivalent du sénat) "recommandant le report" de ces élections, précise le communiqué.
Le scrutin devait se tenir le 20 décembre, une date anticipée décidée par le régime d'Andry Rajoelina dans le cadre d'un accord de sortie de crise signé en août avec une centaine de partis politiques.
Cet accord, qui prévoit des législatives en mars et un scrutin présidentiel en mai, et contesté par une partie de l'opposition et non reconnu par la communauté internationale.


De nombreux élus locaux s'opposaient également à la tenue des municipales le 20 décembre après qu'une Conférence nationale en septembre eut demandé la suspension de tous les maires.
"Il y a des raisons techniques (listes électorales défaillantes...etc) et des raisons politiques, pour donner une chance à la tenue de négociations" avec l?opposition, a justifié à l?AFP Raharinaivo Andrianantoandro, président du Congrès de transition.


Madagascar est plongée dans une crise politique majeure depuis fin 2008 et le début du mouvement de contestation populaire emmené par l'ex-maire d'Antananarivo Andry Rajoelina, qui a débouché sur le départ forcé de M. Ravalomanana, aujourd'hui en exil en Afrique du Sud.
Samedi, les autorités ont mis fin à une tentative de mutinerie militaire menée sans aucun effet par un petit groupe d'officiers et qui durait depuis mercredi.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Sam 9 Mar - 9:16

La peste fait de nouvelles victimes à Madagascar
Alors que la saison, chaude et humide, est propice à cette maladie, trois personnes en sont mortes ces deux dernières semaines dans un district situé une centaine de kilomètres au sud d’Antananarivo. Les autorités sanitaires craignent une épidémie d’ampleur.
>>>
http://www.rfi.fr/afrique/20130309-peste-madagascar-faratsiho-pasteur
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Mer 5 Juin - 8:57

Présidentielle à Madagascar: les militaires s'immiscent dans les débats
http://www.rfi.fr/afrique/20130604-presidentielle-madagascar-militaires-s-immiscent-debats
À Madagascar, c’est ce mercredi 5 juin que la Cour électorale spéciale doit rendre sa décision. Elle doit disqualifier ou non les trois candidats controversés à la présidentielle, Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka. Une révision de la liste des candidats, demandée lundi par les organisateurs du conclave, mais rejetée par les principales mouvances politiques. Selon de bonnes sources, ce sont en réalité les militaires qui ont imposé leur « solution ».

Entre intimidations, violentes prises de position et menaces, c’est dans une atmosphère très tendue que s’est déroulé lundi le conclave « de la dernière chance », révèlent plusieurs sources qui y ont participé. Pendant dix-sept heures, deux camps se sont affrontés. D’un côté, les civils, représentants des différences mouvances, de l’autre, les militaires, majoritaires. Plusieurs généraux figurent parmi les organisateurs.

« Nous avons été pris au piège, tout avait été décidé en amont par l’armée », assure ainsi un politique. Autour du bâtiment, un important dispositif avait été déployé, des forces spéciales cagoulées arpentaient les couloirs du centre de conférence.

« Entendez-vous le bruit des bottes ? »

« lIs ont tout fait pour nous impressionner, les menaces n’étaient même pas voilées », ajoute un participant. Selon de multiples sources concordantes, un haut gradé aurait ainsi lancé aux politiques : « Entendez-vous le bruit des bottes ? Bientôt, vous allez sentir leurs coups ».

Lundi, face à l’impasse, les chefs militaires semblent ainsi avoir pris la main. Alors que jusque-là, ils soutenaient le président de la transition, ils semblent avoir adopté la ligne de la communauté internationale.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Jeu 10 Oct - 10:12

Pour les Malgaches, l’incompétence des dirigeants est à l’origine des difficultés économiques
http://www.rfi.fr/afrique/20131009-malgaches-incompetence-dirigeants-origine-difficultes-economiques
A Madagascar, la population voit ses conditions de vie se dégrader. Une situation qu’elle explique par l’incompétence de ses dirigeants, selon les résultats d’une vaste enquête d’opinion réalisée par le réseau africain Afrobaromètre sur la Grande île au mois d’avril. Le pays est enlisé dans une crise politique et économique depuis plus de quatre ans et selon la Banque mondiale, neuf Malgaches sur dix vivent aujourd’hui dans la pauvreté.

L’étude révèle que la plupart des Malgaches ont une opinion très négative de la situation actuelle : six personnes sur dix considèrent que leur propre condition de vie est mauvaise. L’accès à la nourriture et à l’eau pose problème.

« Il y a sept Malgaches sur dix qui se plaignent d’avoir souffert de la faim durant l’année, et c’est encore plus fort en milieu rural qu’en milieu urbain, explique Désiré Razafindrazaka, un des auteurs de l’enquête. Il y a un manque d’eau potable qui a quasiment triplé de 2005 à 2013, puisque l’étude Afrobaromètre permet de faire un comparatif d’une étude à l’autre. »

Des dirigeants jugés incompétents

Le sentiment d’insécurité a aussi augmenté : près d’une personne sur deux dit avoir peur d’être agressée à son domicile, contre une personne sur trois en 2008. La cause de tous ces problèmes ? Les dirigeants successifs.

« Une certaine incompétence des dirigeants constitue selon la population le principal facteur de blocage du développement du pays, confirme en effet Désiré Razafindrazaka. Il ne s’agit pas d’un régime, mais d’une succession de régimes par rapport à des politiques qu’a subies la population. »

Pourtant, les Malgaches réclament des élections. Près de 80% des personnes interrogées estiment que les élections sont la première condition pour résoudre la crise. Et 34% estiment qu’un renouveau de la classe politique est nécessaire pour donner un nouvel élan au pays.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Dim 23 Nov - 8:14

La peste fait au moins 40 morts à Madagascar
http://www.france24.com/fr/20141122-peste-morts-madagascar-antananarivo-propagation-epidemie-sante/
L'OMS met en garde contre un risque de propagation de la peste à Madagascar, après avoir été informée d'au moins 40 cas mortels sur l'île depuis la fin du mois d'août. Une force spéciale a été constituée pour lutter contre la maladie.

L'Organisation Mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi 21 novembre l'apparition de cas de peste à Madagascar, s’inquiétant du risque de propagation de la maladie dans la capitale Antananarivo.

Dans un communiqué diffusé en anglais, l’institution mondiale de santé publique indique avoir été informée le 4 novembre par les autorités sanitaires malgaches du développement de la peste, dont le premier cas mortel a été enregistré dans un village le 31 août.

Lors d’un dernier bilan effectué le 16 novembre, il y avait un total de 119 cas et 40 décès, précise l'OMS, dont 2 cas dans la capitale avec un décès. À Antananarivo "il y a maintenant un risque d'un rapide développement de la maladie du à la haute densité de population dans la ville et aux faiblesses du système de santé", a mis en garde l'OMS.

Une force spéciale nationale, rassemblant divers acteurs de santé, a été constituée pour combattre la maladie avec l'aide de l'OMS et le soutien financier de la Banque Africaine de Développement.

Une bactérie transmise par des puces résistantes

La bactérie de la peste qui se développe chez les rats est véhiculée par les puces. L’OMS souligne que la situation est compliquée à Madagascar, à cause de la résistance des puces à l'insecticide "deltamethrin" utilisé pour les contrôler.

Chez l'homme la bactérie de la peste se développe sous forme bubonique et si elle atteint les poumons, elle provoque une pneumonie et devient alors transmissible de personne à personne à travers la toux. Lorsqu’elle est diagnostiquée à temps, la forme bubonique se soigne avec des antibiotiques, mais la forme pneumonique peut être fatale en seulement 24 heures, ce qui en fait une des maladies infectieuses les plus meurtrières. Le taux de mortalité dépend de la mise en route rapide du traitement et il peut être très élevé, précise l'OMS.

Sur la base des informations disponibles, l'institution "ne recommande aucune restriction aux voyages et au commerce", et demande la mise en place d'indicateurs de risque pour les zones urbaines comme Antananarivo.
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: madagascar

Message  ivo le Mer 27 Mai - 8:29

Les députés votent la destitution du président Rajaonarimampianina
Les députés malgaches ont voté à une très large majorité mardi soir la destitution du président Hery Rajaonarimampianina, accusé de non-respect de la Constitution, et plus généralement d'incompétence.
>>>
http://www.france24.com/fr/20150527-deputes-votent-destitution-president-rajaonarimampianina-madagascar
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum