Derniers sujets
» narcotests
par ivo Lun 10 Juin - 19:55

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juin - 10:49

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Ven 12 Avr - 22:09

» étude du fascisme
par ivo Ven 14 Déc - 9:46

» [Toulouse - 07-12-2018] GRAVESITE + ALL BORDERS KILL + VOMI NOIR
par vegan31 Ven 9 Nov - 14:32

» [Toulouse - 02-07-2018] TRAVOLTA + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:28

» [Toulouse - 09-07-2018] KNUR + guests
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:27

» [Toulouse - 18-07-2018] SPEED-NOISE-HELL + OSSERP + MUTILATED JUDGE
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:26

» [Toulouse - 20-08-2018] HIRAX + EVILNESS + VARKODYA + SCORCHED EARTH
par vegan31 Lun 11 Juin - 9:24

» À la lanterne
par krépite Lun 7 Mai - 22:31

» [Toulouse - 12-05-2018] SICKSIDE + JEANNOT LOU PAYSAN + AHURI
par vegan31 Lun 16 Avr - 0:34

» vite, je vais vomir ...
par niouze Ven 12 Jan - 13:23

» Tunisie >>>>>>>
par ivo Lun 18 Déc - 8:29

» la phrase du jour
par ivo Lun 18 Déc - 8:09

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Sam 16 Déc - 8:38

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 16 Déc - 8:34

» macronie
par ivo Sam 16 Déc - 8:23

» enfance ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:27

» démocratie et justice ...
par ivo Ven 15 Déc - 9:19

» internet , technologie, ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:41

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Ven 15 Déc - 8:19

» [Toulouse - 03-01-2018] HASSIG + TROTZ + PESTCONTROL
par vegan31 Ven 8 Déc - 10:42

» flicage total du net
par niouze Lun 4 Déc - 10:06

» état d'urgence et autres restrictions....
par niouze Jeu 30 Nov - 22:32

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56


Combattre le racisme aujourd'hui ?

Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  ivo le Lun 2 Nov - 12:17

Combattre le racisme aujourd'hui ?
http://www.humanite.fr/Combattre-le-racisme-aujourd-hui
Entretien avec le président du Mrap, Mouloud Aounit.

En pleine campagne gouvernementale sur l’identité nationale, le Mrap a fêté, samedi, ses soixante ans. Cette actualité ne pouvait être absente des réflexions de son président, Mouloud Aounit.

L’existence du Mrap est-elle d’une nécessaire actualité, soixante ans après sa création ?
MOULOUD AOUNIT. Malgré ses discours universalistes sur les droits de l’homme, malgré les mobilisations, la France ne s’est absolument pas libérée du crime de l’homme contre l’homme qu’est le racisme. Notre pays n’est pas capable de mettre en oeuvre le principe fondamental de l’égalité de traitement de ses populations, est incapable de regarder son passé colonial en face. Des engagements ont été pris, qui devaient décrisper le pays pour que l’immigré soit non objet de rejet mais sujet de droit. Ils sont restés lettre morte. Ainsi, le droit de vote et d’éligibilité des étrangers non communautaires et les revendications portées par la Marche de l’égalité ne sont toujours pas d’actualité. Plus de vingt-cinq ans après, on ne reconnaît toujours pas les enfants d’immigrés comme Français et les discriminations sont prégnantes. Il faut constater aussi que la France s’est enfoncée dans l’instrumentalisation politique de l’immigration, qu’elle a criminalisée. Donc, le Mrap, s’il a un mot à porter, c’est « résister ». Il est né de la Résistance et, comme la France est toujours gangrenée par ces tumeurs, résister demeure un combat inachevé.


Que pensez-vous du débat sur l’identité nationale et l’immigration initié par le gouvernement ?
MOULOUD AOUNIT. Les forces de gauche, associatives, politiques, morales, intellectuelles, ont commis une faute immense : nous n’aurions jamais dû laisser passer un ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale. Quand on met ensemble immigration et identité nationale, il y a inexorablement l’idée du danger que peut représenter, pour l’identité nationale, l’immigration. Et cela est porteur de racisme. Mais ce débat est aussi révélateur d’une crise de l’identité d’une partie de la société française vis-à-vis de ses propres fondamentaux et valeurs. Elle est en échec devant son modèle intégrationniste parce qu’elle n’a rien fait pour le réussir. Et devant l’émergence des problématiques religieuses, ses fondamentaux identitaires comme la nation, les droits de l’homme, et tout ce qui a fondé l’identité nationale, sont remis en cause. Le gouvernement en profite pour monter en exergue cet échec. Ce débat sur l’identité est une entreprise raciste et xénophobe. Elle structure les logiques d’enfermement, le rejet de l’autre et des pluralismes.


Ce rapprochement entre immigration et identité nationale vous inquiète-t-il ?
MOULOUD AOUNIT. Nous sommes devant un racisme d’État qui s’appuie sur des politiques publiques. Un des moteurs de la crispation vient de ce qu’on a toujours dissocié l’immigration de la question sociale, pour se retrouver avec un traitement ethnique et des logiques communautaires où l’identité nationale c’est être Blanc et de culture judéochrétienne. Ce débat est porteur de xénophobie, de racisme, de logique de peur et de haine, et, le pire, c’est qu’il valide les théories du choc des civilisations, au lieu d’appréhender le véritable enjeu, celui de la construction du vivre ensemble dans les sociétés multiculturelles en y liant les questions sociales. Nous avons le devoir d’éclairer, de résister, pour éviter que la dignité humaine, que l’égalité de traitement ne soient de vains mots. Nous ne sommes pas à l’abri d’une forme nouvelle de fascisme, puisque nous sommes sur la même logique du rejet de l’autre.

ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  Tartar le Mer 4 Nov - 18:49

A propos de ça on parlait sur France Inter ce matin des entretiens d'embauche
je savais qu'en entretien les parons étaient rarement impartiaux sur le type de peau de la personne en face, mais j'ai eu la surprise d'apprendre l'existence d'une case "si vous êtes de type maghrébin ou africain cochez la case" sur les fiches d'embauche
ça plus le débat plus beaucoup de choses encore, c'est pas gagné l'égalité des "races" aujourd'hui
Tartar
Tartar

Messages : 24
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  ivo le Jeu 26 Mai - 10:58

« Négrophobie » : la dénonciation dont on ne veut pas
http://www.rue89.com/2011/05/24/negrophobie-la-denonciation-dont-on-ne-veut-pas-205558

Expulsés de la commémoration parisienne de l'abolition de l'esclavage, des militants contre le racisme anti-Noirs portent plainte.
La commémoration de l'abolition de l'esclavage est une cérémonie où il ne faut pas faire de vagues ; pour Nicolas Sarkozy, ce jour, qu'il veut populaire, est l'occasion de tenter de rallier les Noirs de France.


Cette année, le Comité pour la mémoire de l'esclavage (CPMHE), émanation du gouvernement institué par décret en 2009, avait même plaidé pour des invitations élargies. Raté : « populaire » ne veut pas forcément dire ouvert.

Ce 10 mai, huit membres du Collectif antinégrophobie – émanation de l'Alliance noire citoyenne (ANC) –, en possession de cartons d'invitation, se présentent à la cérémonie parisienne avec des T-shirts portant l'inscription « Brigade antinégrophobie », dénonçant le racisme anti-Noirs.

Expulsés manu militari ce jour, ils ont manifesté ce lundi devant le Sénat, contre le traitement abusif qu'ils estiment avoir subi. (Voir la vidéo)


Manifestation de l'Alliance Noire Citoyenne... par rue89


« Encagez-les, on les expulse ! »

Ce 10 mai, au Jardin du Luxembourg (VIe arrondissement de Paris), la réaction du service de sécurité ne se fait pas attendre à l'arrivée du petit groupe. Les forces de police se joignent vite à l'attroupement, et deux ordres contradictoires sont émis. Dans un premier temps, les militants peuvent rester sur place :

« Enlevez vos T-shirts si vous voulez rester. »

Une exigence à laquelle les membres du collectif se plient, lorsque un contre-ordre intervient :

« Encagez-les, on les expulse ! » (Voir la vidéo)


L'ENVERS DU DECOR DE LA COMMEMORATION DE... par AncFrance

Un CRS : « Je ne comprends pas pourquoi on vous arrête »

Manone Cadoret, militant de l'ANC et du Collectif antinégrophobie, faisait partie des expulsés. Il raconte sa version de ce qui a suivi l'arrestation, et qu'on ne voit pas dans la vidéo :

« Au seuil de la porte, j'ai été menotté et maintenu au sol par deux CRS [qui prennent le relais de la police, ndlr].

Et là, l'un d'eux me dit : “Je comprends pas pourquoi on vous arrête, vous avez juste des T-shirts”. »

Embarqués dans un bus, ils partent en direction du commissariat du Ve arrondissement de Paris :

« On est restés dans le car pendant une heure sans savoir pourquoi. Puis un policier est rentré, a annoncé que la cérémonie était terminée et on a été libérés. Juridiquement, on n'était pas en garde à vue, aucun papier ne prouve notre détention.

Légalement, on n'était nulle part. »


« L'antiracisme ne saurait être une opinion politique »

La préfecture de police de Paris refuse de communiquer sur les conditions de cette arrestation et de cette détention. Pour François Durpaire, qui précise qu'il ne s'exprime pas au nom du CPMHE dont il est membre :

« Il semble qu'on ait retenu les personnes en question sans qu'il y ait mise en garde à vue. Je m'interroge sur le cadre légal de cette démarche. »

Ce dernier était présent lors du retour des militants au Jardin, une fois la cérémonie terminée. Il intervient alors que les expulsés parlementent avec une personne de l'Elysée qui les exhorte, de nouveau, à enlever leur T-shirts ou partir :

« J'ai demandé en quoi l'inscription “Brigade antinégrophobie” constituait une sortie du cadre de la neutralité.


L'antiracisme ne saurait être une opinion politique. Elle n'est même pas un acte de militantisme au sens strict du terme. C'est juste le rappel de la loi française. »

« Il fallait aussi interdire le discours du chef de l'Etat »

Frédéric Lazorthes est secrétaire général du CPMHE. Il fait appel au protocole et aussi à une attitude digne :

« C'est une cérémonie officielle à laquelle il fallait venir neutre et sans signe distinctif. Les consignes avaient été passées. Ce n'était pas le lieu, ni le moment. Tout le monde a respecté ça, sauf cette association. »

De son côté, François Durpaire ironise :

« Selon moi, il n'y avait pas de problème de neutralité. Je ne vois absolument pas comment on peut interdire des T-shirts sur l'antiracisme alors même que c'est l'objet de la cérémonie.

Dans ce cas là, il fallait aussi interdire le discours du chef de l'Etat qui est sorti de sa neutralité en parlant d'antiracisme.
»

Franco, le président de l'ANC, dénonce « la montée d'un racisme institutionnel ». Il voit une « stratégie française visant à noyer les différentes formes de racisme dans un terme générique ». Comme il l'a rappelé lors de son discours devant le Sénat :

« Si on dénonce la négrophobie c'est que cette forme de racisme a une histoire, un cheminement particulier auxquels on ne peut pas apporter un remède générique. »

Une plainte contre X « pour que ces traitements cessent »
Un point de vue partagé par François Durpaire, également historien et spécialiste des questions relatives à la diversité culturelle aux Etats-Unis et en France :

« Lutter contre une forme particulière de discrimination est tout aussi légitime que de se battre contre le racisme en général.

Et pourquoi la lutte antinégrophobie serait interdite, alors que la lutte contre l'antisémitisme ou contre les violences faites aux femmes ne fait l'objet d'aucune critique ?
»

L'Alliance noire citoyenne a déposé vendredi une plainte contre X. Franco l'explique ainsi :

« Nous voulons être sûrs de n'oublier personne. Une plainte contre X nous permet d'attaquer large et de resserrer ensuite sur les personnes qui se sont rendues responsables de notre traitement. »

Pas sûr, en raison du manque de preuves matérielles, que cette plainte aboutisse. Mais l'ANC invite toutes les personnes victimes d'injustice à les porter devant la justice « pour que ces traitements cessent ».

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
► A quoi sert Claudy Siar, militant et star du zouk, en Sarkozie ?
► Peut-on mesurer l'intégration des minorités en France ?
► Tous nos articles sur les discriminations
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  ivo le Mer 7 Mar - 19:58

Lilian Thuram : déconstruire le racisme pour mieux le combattre
fr info
L'ancien footballeur raconte son combat pour vaincre le racisme à travers un livre : "Manifeste pour l'égalité" aux éditions Autrement.


Lilian Thuram : son combat pour l'égalité par FranceInfo
Lilian Thuram : son combat pour l'égalitéFranceInfo
Accès aux soins, à l'éducation, au logement... L'égalité est partout et elle est fondamentale.

Lilian Thuram a rencontré des chercheurs dans différents domaines (histoire, anthropologie etc...), avec pour objectif de démontrer que toutes les injustices sont liées et doivent être combattues avec la même virulence.
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  Invité le Mer 7 Mar - 21:08

En commande pour la bib... Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  ivo le Jeu 24 Mai - 19:29

Des organisations chrétiennes mobilisent contre la xénophobie
fr info
Réunies au siège de l'épiscopat à Paris, six d'entre elles ont appelé les chrétiens à "rester fidèles à leurs convictions fondamentales" quant à l'accueil de l'étranger.

"Le plus grave dans les résultats de l'élection présidentielle, est que 22% des catholiques et 27% des catholiques pratiquants de moins de 35 ans ont voté pour Marine Le Pen" a affirmé Patrick Peugeot, le président de la Cimade, alarmé que "ces jeunes croient que leur avenir réside dansun pays xénophobe".

"Un étranger, aussi curieux que ça paraisse, est un être humain à part entière", a lancé Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire.

Les 18 organisations associées dans cette démarche engage les chrétiens à se procurer la brochure "A la rencontre du frère venu d'ailleurs" qui tord le cou aux préjugés "qui n'ont pas
d'assise réelle et sont vecteurs de haine et de rejet".
pour une fois que certains cathos me font moins vomir que d'hab ...
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  ivo le Mar 5 Fév - 9:12

Des dizaines d'imams au mémorial de la Shoah à Drancy
fr info
Des dizaines d'imams se sont rassemblés ce lundi à Drancy en Seine-Saint-Denis au mémorial de la Shoah. Ils entendaient montrer que l'islam est une religion "d'amour" et de "tolérance". Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a salué une "image forte".


C'est une visite très symbolique. Plusieurs dizaines d'imams en boubous ou djellabas venus de plusieurs villes de France sont arrivés en fin de journée à Drancy. Ils se sont rendus à l'ancien camp d'internement des juifs d'où ont été déportés près de 70.000 personnes entre 1941 et 1944. Des représentants des imams et le ministre de l'Intérieur Manuel Valls ont ensuite été reçus au mémorial de la Shoah.

Il s'agit d'un geste important. "Des images très fortes qui parlent mieux que les mots et les discours. Le monde a besoin de paix et de concorde, de gens qui dialoguent et s'écoutent", a estimé Manuel Valls.

Selon le ministre, la présence des imams montre "que le dialogue, la tolérance et la connaissance des autres religions sont indispensables pour lutter contre l'antisémitisme et tous les fanatismes, ceux qui nient la Shoah comme ceux qui ont voulu détruire Tombouctou".

"Ils vont se faire insulter sur le net"

Hassen Chalghoumi, l'imam de Drancy à l'origine de l'évènement a expliqué avoir voulu montrer "qu'il y a un islam de France sans influence, sans ingérence et sans fanatisme". Selon lui, par ce geste :

"On montre l'importance de la vie humaine pour l'islam, qui refuse l'intégrisme, les racismes et la barbarie."

L'écrivain Marek Halter, qui a participé à l'évènement, a salué le courage des imams présents. "C'est un engagement pour ces imams, ce n'est pas facile, ils vont se faire insulter sur le net".
Combattre le racisme aujourd'hui ? DST11091202
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  niouze le Mar 5 Fév - 12:30

Plusieurs dizaines d'imams en boubous ou djellabas
qu'est ce qu'on ce fout de la maniere dont ils sont habillé .........

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
niouze
niouze

Messages : 5054
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  ivo le Mar 5 Fév - 19:02

on est en plein indentitarisme acceptable, c'est folklorique, comme au mali.
faut formater les esprits.
boubou: bien
voile : pas bien.

c'est la laicité version 3° millénaire ...
ivo
ivo

Messages : 26731
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  poil de yak le Mer 6 Fév - 10:35

S'ils étaient venus en jogging et basket la police aurait dut intervenir, le boubous garantis d'avoir affaire à un homme-enfant pas assez ancré dans l'histoire, donc inoffensif.
poil de yak
poil de yak

Messages : 94
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Combattre le racisme aujourd'hui ? Empty Re: Combattre le racisme aujourd'hui ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum