Derniers sujets
» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» droites extremes
par ivo Dim 9 Juil - 8:14

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Sam 8 Juil - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

pape, cathos, vatican et autres ....

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Ven 14 Mai - 12:10

Avortement et mariage gay, deux menaces "insidieuses" pour le pape
France Info - Hier, 19:19
Le Portugal, que visite actuellement Benoît XVI, s’apprête à légaliser le mariage homosexuel, trois ans après avoir autorisé l’avortement...
D’où cette déclaration, en forme de mise au point. "Les initiatives qui ont pour but de sauvegarder les valeurs essentielles et premières de la vie, dès sa conception, et de la famille, fondée sur le mariage indissoluble entre un homme et une femme, aident à répondre à certains des défis les plus insidieux et les plus dangereux qui, aujourd’hui, s’opposent au bien commun".


Les 500.000 fidèles, massés à Fatima, n’auront pas eu vent de ce discours papal. Et pour cause, il a été prononcé peu de temps après, devant un public plus restreint, les représentants des principales organisations sociales, catholiques ou non, du Portugal - qui l’ont ovationné debout.


Qu’a dit Benoît XVI ? En substance, que l’avortement et le mariage homosexuel étaient des menaces insidieuses qui s’opposaient au bien commun.
Précisément, il a réaffirmé son attachement à la sauvegarde de la vie et au mariage indissoluble entre un homme et une femme : “les initiatives qui ont pour but de sauvegarder les valeurs essentielles et premières de la vie, dès sa conception, et de la famille, fondée sur le mariage indissoluble entre un homme et une femme, aident à répondre à certains des défis les plus insidieux et les plus dangereux qui, aujourd’hui, s’opposent au bien commun”.
Le pape contre l’avortement et le mariage gay... Le discours est connu, le ton un peu moins.

C’est on ne peut plus clair - et pas franchement étonnant. L’Eglise n’a jamais caché son hostilité à l’avortement et au mariage gay. Mais il se trouve que le Portugal est en passe d’autoriser le mariage homosexuel, trois ans après avoir légalisé l’avortement.
Pour un pays de longue tradition catholique, c’est sans doute un peu rapide...
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  Lib le Ven 14 Mai - 18:36

Et ben merde, 500 000 clampins!!! Ils les ont payés pour assister au discours du roi? J'suis sur qu'il bande sous son déguisement.

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

laics versus cathos

Message  ivo le Dim 30 Mai - 12:08

AFP, Mise a jour : 29/05/2010 16:44
"Anti-avortement" contre "pro-choix": défilés sous surveillance à Bordeaux

Une "marche pour la vie", contre l'avortement, et une contre-manifestation, "pro-choix", soigneusement surveillées par de nombreuses forces de l'ordre, ont réuni environ un millier de personnes chacune, samedi après-midi à Bordeaux.

Les deux défilés se déroulaient dans un contexte tendu depuis la diffusion, le 29 avril sur France 2, de l'émission "les Infiltrés" sur le milieu catholique traditionaliste bordelais, rapportant des propos racistes et antisémites.

Trois unités de forces mobiles avaient été mobilisées pour renforcer les effectifs de la sécurité publique et éviter tout contact entre les deux cortèges, a-t-on appris auprès de la préfecture. Globalement, le nombre des forces de l'ordre était équivalent à celui d'un match de football à risques, de l'ordre de 500 personnels, a-t-on précisé de source policière.

La "marche pour la vie", qui a débuté vers 14H00, a réuni entre un millier de manifestants, selon la préfecture, et 2.500 selon les organisateurs, pour dénoncer l'avortement et réclamer plus de lits dans les services de soins palliatifs, a indiqué un porte-parole du collectif "Oui à la Vie", Nicolas Franchinard.

"Je suis pour la défense de la vie, du début jusqu'à la fin. J'ai eu un enfant handicapé et nous avons été très heureux. La handicap n'est pas une raison suffisante pour supprimer la vie", a expliqué Odile, 75 ans, présente dans ce cortège encadré de policiers bloquant les rues adjacentes.

Partie peu de temps auparavant, une "contre-manifestation", conduite notamment par un collectif pour les droits des femmes et une dizaine d'élus et comprenant de nombreux militants d'extrême gauche, a réuni "entre 700 et 800 personnes", selon la police, et 2.500 selon les organisateurs.

"Ceux qui se disent pro-vie ne sont en fait que des anti-IGV. A Bordeaux, ils sont en train de construire un bastion", a affirmé Monique Nicolas, présidente du Planning familial de Bordeaux.

Evoquant "un contexte particulier cette année après l'émission Les Infiltrés", la députée (PS) Michèle Delaunay a pour sa part mis en avant "une exigence de laïcité". "On ne peut pas combattre la burqa et ne pas combattre les extrémismes religieux, d'où qu'ils viennent", a-t-elle relevé.

Les policiers, qui ont essuyé quelques jets de canettes, n'ont pas fait usage de grenade lacrymogène et ont procédé à deux interpellations "sur des faits mineurs, pour détention de stupéfiants", selon Albert Doutre, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) de la Gironde.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 6 Nov - 16:23

Pape: revigorer les racines chrétiennes
AFP
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/11/06/97001-20101106FILWWW00392-pape-revigorer-les-racines-chretiennes.php
Le pape Benoît XVI a appelé à "donner une nouvelle vigueur aux racines chrétiennes" de l'Espagne, pays fortement laïcisé, et de l'Europe à son arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le pape a affirmé que l'affrontement entre "foi et modernité" était "très vivace" en Espagne et appelé à une "rencontre entre la foi et la laïcité, et pas à une confrontation", peu avant son arrivée pour une visite de deux jours. Le pape, en robe blanche, a été accueilli à sa descente d'avion, sur l'aéroport de Saint-Jacques de Compostelle, par le prince héritier Felipe, fils du roi d'Espagne Juan Carlos, et par la princesse Letizia ainsi que par les principaux responsables de l'église espagnole.

Un peu plus tôt, Benoît XVI avait appelé, à bord de l'avion le conduisant vers Saint-Jacques, l'Espagne et l'ensemble de l'Europe a une "rencontre entre la foi et la laïcité et pas à une confrontation". "L'Espagne a vu dans les années 30 (avant la guerre civile, ndlr) la naissance d'un anti-cléricalisme et d'un mouvement de sécularisation et de laïcisation fort et agressif", a indiqué le pape, interrogé sur la désaffection grandissante pour le catholicisme dans ce pays. Il a estimé que ce mouvement et "l'affrontement entre foi et modernité (...) est très vivace aujourd'hui" en Espagne.

Le pape critique l'anticléricalisme "agressif" en Espagne
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20101106.FAP0621/le-pape-critique-l-anticlericalisme-agressif-en-espagne.html
SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE (AP) — Au premier jour d'une visite sous tension en Espagne, le pape Benoît XVI a critiqué samedi la laïcité et l'anticléricalisme "agressifs" qui fleurissent selon lui dans le pays.

"En Espagne, sont nés une laïcité, un anticléricalisme, une sécularisation forts, agressifs comme ce que nous avons connu dans les années 1930", a déclaré le chef de l'Eglise catholique aux journalistes sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

[color:b054=red]Benoît XVI a rappelé qu'il avait créé un nouveau Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation pour lutter contre les courants de sécularisation à travers le monde. L'Espagne fera l'objet d'une attention particulière car elle a joué au cours des siècles passés un rôle majeur dans le renouveau de la chrétienté, a-t-il dit.

A son arrivée, le souverain pontife a souhaité en castillan "une Espagne et une Europe préoccupées non seulement des besoins matériels des hommes, mais aussi des nécessités morales et sociales, spirituelles et religieuses".

Benoît XVI entame le week-end à Saint-Jacques de Compostelle, où son prédécesseur Jean Paul II s'était rendu en 1982, exhortant déjà à l'époque les Espagnols et plus largement les Européens à redécouvrir leurs racines chrétiennes.

Ensuite, le pape se rend à Barcelone pour consacrer dimanche la Sagrada Familia, la grande église inachevée d'Antoni Gaudi. Il sera accueilli en Catalogne par un "kiss-in", un rassemblement de gays et de lesbiennes échangeant des baisers - une façon affectueuse de dénoncer son opposition au mariage homosexuel, récemment légalisé en Espagne.

Cette mesure fait partie de plusieurs lois progressistes qu'a fait adopter le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero, arrivé au pouvoir en 2004. Il est désormais plus facile de divorcer et de se faire avorter en Espagne, ce qui mécontente profondément le Vatican.

Benoît XVI a été accueilli samedi à l'aéroport de Saint-Jacques de Compostelle par le prince héritier Felipe. Le chef du gouvernement se contentera de le voir juste avant son départ dimanche soir. AP
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  alangaja le Sam 6 Nov - 21:02

je suis de plus en plus convaincu que la société a moins peur de la pédophilie que de l'homosexualité. alors que dans un cas, on parle de crime, pas dans l'autre...
pardon pour le léger hors sujet !
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  Invité le Dim 7 Nov - 0:35

alangaja a écrit:je suis de plus en plus convaincu que la société a moins peur de la pédophilie que de l'homosexualité. alors que dans un cas, on parle de crime, pas dans l'autre...
pardon pour le léger hors sujet !
Il n'y a qu'à voir Berlusconi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 7 Nov - 11:01

Le pape consacre la Sagrada Familia, symbole de la famille traditionnelle

Le pape Benoît XVI a consacré dimanche la basilique de la Sagrada Familia à Barcelone, le chef d'oeuvre de Gaudi, symbole des valeurs traditionnelles de la famille catholique qu'il devait défendre lors de la deuxième journée de son voyage en Espagne.

128 ans après la pose de la première pierre en 1882, l'immense église, toujours en chantier, qui domine Barcelone de ses huit clochers, est devenue une basilique où pourra être célébrée l'Eucharistie.

Lors de ces "rites initiaux" organisés juste avant la messe, les représentants locaux de l'Eglise ont présenté au pape l'eau qu'il devait bénir. Puis Benoît XVI a aspergé de cette eau bénite l'autel de l'église, tandis que d'autres religieux ont fait de même sur les murs de la basilique. La messe proprement dite a ensuite pu commencer.

Lors d'une première étape samedi à Saint-Jacques de Compostelle, où il avait dénoncé les dangers d'un anti-cléricalisme "agressif", Benoît XVI avait souligné à propos de la Sagrada Familia, dédiée à la "Sainte Famille", que "le problème de la famille, cellule fondamentale de la société, est un grand enjeu d'aujourd'hui".

L'Espagne, un pays traditionnellement catholique mais où la religion est en recul, a adopté depuis cinq ans des lois sur le mariage homosexuel et l'avortement qui en font l'un des pays d'Europe les plus libéraux dans ces domaines, et ont provoqué les foudres de l'Eglise.



Benoît XVI avait aussi salué "la foi" d'Antoni Gaudi, qui, a-t-il dit, a entrepris "avec la ferveur et la collaboration de beaucoup cette merveille qu'est l'église de la Sagrada Familia".

L'architecte "a su s'insérer dans la tradition des grandes cathédrales avec une créativité nouvelle", avait-il dit.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 7 Nov - 13:55

Un message de solidarité pour les chrétiens d'Irak
Publié le dimanche 07 novembre 2010 à 13H29
http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/un-message-de-solidarite-pour-les-chretiens-dirak
A Marseille comme dans toutes les églises de France, un message de solidarité a été délivré pour les chrétiens d'Irak, après le massacre, il y a une semaine de quarante-quatre d'entre eux, dans la cathédrale syriaque de Bagdad. L'émotion était particuliièrement forte ce matin en l'église Notre-Dame-de-Chaldée du quartier Saint-Just où le chancelier Edouard Bouquier est venu à la demande de Mgr Pontier, archevêque de Marseille, lire ce texte dans les fidèles de la paroisse qui sont pour beaucoup des réfugiés irakiens et qui suivent le culte en araméen, la langue du Christ.

"Nous perdons la patience mais nous ne perdons pas la foi et l'espérence", a lu le chancelier. "C'est terrible d'être impuissant et de voir des parents craindre tous les jours pour leur vie à Bagdad ou à Mossoul", disait un fidèle.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  alangaja le Dim 7 Nov - 19:10

le problème avec les chrétiens, c'est qu'ils braillent beaucoup plus quand on leur tape dessus que les musulmans. ou peut-être parce que les médias relayent plus les bobos des cathos, à vous de choisir...
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 7 Nov - 20:46

L’appel au secours des chrétiens d’Irak lu dans les églises de France
FRANCE INFO - 12:00
Moins d’une semaine après l’attentat qui a visé la cathédrale de Bagdad, les chrétiens d’Irak ont lancé un appel au secours, qui a été lu ce dimanche dans toutes les églises de France. Cet attentat, revendiqué par la branche irakienne d’Al Quaida, avait causé la mort de 44 fidèles et 2 prêtres.

Les chrétiens de France ont prié ce matin pour les chrétiens d’Irak, Ce dimanche toute la communauté catholique de France avait décidé de répondre à l’appel au secours des évêques irakiens. Un message a été lu dans les églises, avec une émotion particulière à Sarcelles dans le Val d’Oise, la ville qui compte la plus grosse communauté chaldéenne de France.

Dimanche dernier, un commando d’Al-Qaïda a pris d’assaut en pleine messe la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel Secours, au cœur de Bagdad. Quarante-quatre fidèles, en majorité des femmes et des enfants, deux prêtres et sept membres des forces de sécurité irakiennes ont été tués.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Lun 8 Nov - 20:04

La France accueille des chrétiens irakiens blessés
FRANCE INFO - 11:15
Un avion médicalisé a décollé d’Orly, direction l’Irak. Il doit rapatrier en France 36 Irakiens de confession chrétienne gravement blessés lors de l’attaque de la cathédrale syriaque de Bagdad par un commando d’Al-Qaïda le 31 octobre dernier.
"L’animosité dans l’ensemble du Moyen-Orient contre les chrétiens" s’ajoute à "la tension entre les chiites et les sunnites", a expliqué le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, justifiant cette décision. L’attentat commando d’Al-Qaïda du 31 octobre contre la cathédrale syriaque de Bagdad avait fait 44 morts parmi les fidèles et deux prêtres avaient été tués.

Un "problème grave" selon le ministre des Affaires étrangères qui envisage le rapatriement de 150 personnes au total. Un second groupe de 93 personnes dont la liste est en cours d’élaboration, sera accueilli "dans les prochaines semaines", selon Bernard Kouchner.

Depuis l’invasion de l’Irak en 2003, la communauté chrétienne de Bagdad est passée de 450.000 à 300.000 fidèles, en raison d’un exode massif vers les pays voisins, l’Europe ou l’Amérique du Nord.

L’accueil en France est réalisé par les services de l’OFII, qui accompagnera les personnes vers trois centres de transit, basés à Créteil, Senlis et Villeurbanne, gérés respectivement par France Terre d’Asile, ADOMA, et Forum Réfugiés.

et là pas de pb d'immigration j'imagine ....

avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Mar 9 Nov - 10:46

Les Chrétiens d’Irak ont atterri à Paris
FRANCE INFO - 00:32
34 Chrétiens d’Irak et un garde du corps musulman, blessés dans l’attaque d’une cathédrale syriaque catholique à Bagdad sont arrivés à Paris ce soir. Ils sont accueillis dans le cadre d’une opération de rapatriement décidée il y a trois ans et destinée aux minorités religieuses vulnérables d’Irak.

Reçus en grande pompe par le ministre de l’Immigration et de l’identité nationale
, les rescapés de l’attaque de la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel de Bagdad sont en route vers le centre d’hébergement de Créteil dans le Val-de-Marne. Quelques minutes avant l’atterrissage, Éric Besson a rappelé le rôle d’accueil de la France : “La France, lorsqu’elle mène des opérations de solidarité, elle ne se pose pas la question de la couleur de la peau ni de la religion”. Il avait promis au lendemain de l’attaque du 31 octobre d’accueillir 150 personnes.

D’autres avions de la compagnie française Aigle Azur devraient donc partir de Bagdad dans les prochains jours pour rapatrier d’autres chrétiens d’Irak. 46 civils dont deux prêtres et sept membres des forces de sécurité ont péri dans l’attaque le 31 octobre de la cathédrale. Al-Qaïda a récemment qualifié les chrétiens d’Irak de “cibles légitimes”.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Ven 19 Nov - 19:15

Benoit XVI: la laïcisation une "dictature"
AFP
19/11/2010 | Mise à jour : 15:53 Réactions (49)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/11/19/97001-20101119FILWWW00477-benoit-xvi-la-laicisation-une-dictature.php
La laïcisation accélérée des sociétés occidentales risque de "détruire la liberté religieuse en se proposant comme une vraie +dictature+", s'est inquiété le pape au Vatican, lors d'une journée de réflexion avec les cardinaux du monde entier.

Le pape réunissait quelque 150 "princes de l'Eglise" à la veille d'un consistoire où seront créés 24 nouveaux cardinaux.
Vendredi après-midi devait être consacré à "l'accueil" des fidèles et prêtres anglicans qui demandent à rejoindre l'Eglise catholique et "à la défense des mineurs victimes d'abus de la part de membres du clergé".

"Nous nous trouvons dans un moment difficile pour la liberté d'annoncer la vérité de l'Evangile et les grands acquis de la culture chrétienne", a estimé Benoît XVI, en présentant les thèmes de la matinée: liberté religieuse et importance de la liturgie, selon un communiqué officiel.

Contrairement à ce que beaucoup d'observateurs imaginaient, le pape n'a pas réitéré ses préoccupations pour les chrétiens d'Irak ou du Pakistan, préférant centrer ses propos sur la liberté religieuse en Occident.
Entre eux, les cardinaux ont discuté "des graves difficultés que l'Eglise rencontre dans la défense des valeurs fondées sur les droits naturels, comme le respect de la vie et de la famille".

Dans son exposé, le cardinal Bertone a aussi parlé de "la liberté religieuse dans les pays musulmans en rappelant les conclusions du récent synode" sur le Moyen-Orient. Il a souligné "le grand engagement" du Vatican auprès des Etats et des Nations Unies "pour le respect de la liberté des croyants".
Les cardinaux ont également évoqué "le dialogue interreligieux en particulier avec l'Islam", a indiqué le Vatican, sans plus de précisions.


avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  Lib le Sam 20 Nov - 1:43

:pfffff:

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 20 Nov - 18:26

Le pape accepte le préservatif "dans certains cas"
France Info - 17:44
Le pape Benoît XVI a admet l’usage du préservatif "dans certains cas", dans un livre d’entretiens à paraître dans la semaine. Il l’accepte pour "réduire les risques de contamination" du Sida. C’est une première pour l’église catholique qui s’est jusqu’ici toujours officiellement montrée hostile à l’utilisation de toute forme de contraception. Mais le pape assortit son acceptation de conditions.

C’est une petite révolution pour le Vatican. Dans le livre d’entretiens Lumière du monde, réalisé avec un journaliste allemand, et à paraître mardi prochain, le pape Benoît XVI admet l’utilisation du préservatif. Mais il précise aussitôt qu’il ne l’accepte que “dans certains cas”. En l’occurrence “pour réduire les risques de contamination” du virus VIH du sida.

Lorsque le journaliste lui pose la question : “l’Eglise catholique n’est pas fondamentalement contre l’utilisation de préservatifs ?” Benoît XVI répond exactement : “dans certains cas, quand l’intention est de réduire le risque de contamination, cela peut quand même être un premier pas pour ouvrir la voie à une sexualité plus humaine, vécue autrement”.

Pour appuyer son propos, le souverain pontife ne cite qu’un seul exemple : celui d’un homme prostitué : “Il peut y avoir des cas individuels, comme quand un homme prostitué utilise un préservatif, où cela peut être un premier pas vers une moralisation, un début de responsabilité permettant de prendre à nouveau conscience que tout n’est pas permis et que l’on ne peut pas faire tout ce que l’on veut”, explique-t-il.

Cette porte entrouverte est une première pour l’Eglise catholique, qui a rejeté jusqu’ici toute forme de contraception, y compris pour lutter contre les maladies sexuellement transmissibles. Elle prône en effet l’abstinence comme seule possibilité. Le prédécesseur de Benoît XVI, Jean-Paul II, s’était fait le champion de cette doctrine. Mais l’actuel souverain pontife précise que cette concession n’est pas un virage à 180 degrés : le préservatif “n’est pas la façon à proprement parler de venir à bout du mal de l’infection du VIH. Cela doit réellement se produire dans l’humanisation de la sexualité”, prévient-il.

c'est quoi l'humanisation de la sexualité ?
et de quel droit parle t'il de qque chose qu'il n'est pas sensé connaitre ?
quand on voit son exemple ....
c'est ces parents qui auraient du utiliser "une capote anglaise" (de la terminologie de l'époque ... )
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 21 Nov - 10:55

Réactions à l’évolution du pape sur le préservatif : changement nécessaire ou retard "criminel" ?
FRANCE INFO - 07:10
En assouplissant la position de l’église sur le préservatif, en estimant dans un livre à paraître que son usage peut dans certains cas se justifier pour empêcher la transmission du sida, Benoît XVI a suscité de multiples réactions, pour le moment toutes positives. Même si certains regrettent que ce changement de cap intervienne si tard.


"Dans certains cas, cela peut-être un premier pas..."
©Reuters/ Tony Gentile

Dans ce livre à la question : “l’Eglise catholique n’est pas fondamentalement contre l’utilisation de préservatifs ?”, le pape répond que “dans certains cas, quand l’intention est de réduire le risque de contamination, cela peut quand même être un premier pas pour ouvrir la voie à une sexualité plus humaine, vécue autrement”. Il ne donne qu’un exemple celui d’un “homme prostitué”.

“Si de telles paroles avaient été prononcées il y a quinze ans, je pense que la propagation du virus, dans certains pays où les autorités catholiques ont de l’influence, aurait été fortement ralenti. Donc je ne m’insurge pas quand j’entends des gens qui disent que l’église catholique a eu des comportements qui sont criminels...” regrette le prêtre dominicain Antoine Lilion, fondateur de l’association Chrétiens et sida.

Le directeur du programme Onusida, Michel Sidibé, a qualifié de “pas en avant significatif et positif” la position du pape : “cette avancée reconnaît qu’un comportement sexuel responsable et l’usage du préservatif ont un rôle important dans la prévention du VIH-sida”

L’association française Act Up-Paris a jugé que “le pape est encore loin du compte (...) Si le pape veut vraiment lutter contre l’épidémie, il faut qu’il aille beaucoup plus loin.”

Un changement de cap nécessaire selon Audrey, membre de l’association Act up, qui lutte contre le Sida
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 21 Nov - 12:25

Du préservatif à la pédophilie, les extraits du livre de Benoît XVI
http://www.20minutes.fr/article/626093/monde-du-preservatif-pedophilie-extraits-livre-benoit-xvi


Le pape Benoit XVI à Rome le 20 novembre 2010 ALBERTO PIZZOLI AFP.COM
RELIGION - Retrouvez les principaux points de l'ouvrage du pape...

Témoignages, pensées ou testament? Le pape Benoît XVI publie ce mardi un livre d’entretiens avec le journaliste allemand Peter Seewald, intitulé Lumière du monde, dans il évoque un certain nombre de questions d'actualité pour l'Eglise, dont le préservatif et les scandales pédophiles,mais aussi son âge et sa santé. Voici les principaux points développés:

Le préservatif

Le pape Benoît XVI rappelle que l'Eglise ne considère pas le préservatif comme «une solution véritable ni morale» au problème du sida. Mais son utilisation peut être justifiée dans certains cas, tel que celui d'une personne prostituée cherchant à réduire le risque d'infection et prenant ainsi la responsabilité de ses actes.

Abus sexuels commis par des prêtres

Les récents scandales d'abus sexuels commis par des prêtres sur des enfants ont constitué pour le pape «un choc sans précédent». Il assure comprendre que des croyants quittent l'Eglise en réaction.

Williamson

Le Vatican ne savait pas en janvier 2009, lors de la levée de l'excommunication de quatre évêques traditionnalistes, que l'un d'entre eux contestait la réalité de l'Holocauste. S'il l'avait su, Richard Williamson n'aurait pas été réintégré dans l'Eglise, assure-t-il.

Pie XII

Le pape Pie XII, que ses détracteurs accusent d'avoir fermé les yeux sur l'extermination des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, était «l'un des grands justes, (qui) a sauvé plus de Juifs que toute autre personne», certifie Benoît XVI.


Démission

Benoît XVI dit qu'il serait prêt démissionner s'il n'était «plus capable physiquement, psychologiquement et spirituellement d'accomplir les tâches de (sa) fonction». Dans un tel cas, il deviendrait le deuxième pape à démissionner après Célestin V en 1294.

Santé

Benoît XVI, 83 ans, évoque son âge à plusieurs reprises. «Je (...) remarque que mes forces s'amenuisent», dit-il. Evoquant la Journée mondiale de la Jeunesse prévue en août 2011 à Madrid, il dit qu'il y assistera «si, si Dieu le veut, je suis encore en vie».

La communication du Vatican

Le pape reconnaît que le Vatican ne parvient pas toujours à transmettre correctement son message. La polémique sur l'évêque négationniste Richard Williamson aurait ainsi pu être évitée si le Vatican avait vérifié sur Internet «à quelle espèce de personne nous avions affaire».

Islam

Les pays à majorité musulmane peuvent sombrer dans l'intolérance, «ce qui rend la coexistence avec les chrétiens très difficile», mais le Vatican doit rester en contact avec «tous les courants au sein de l'islam ouverts au et capables de dialogue». Il dit également ne pas voir de justification à l'interdiction en Europe du port du voile intégral par des musulmanes.

Eglise russe orthodoxe

Une rencontre avec le patriarche orthodoxe de Russie, Kirill, est possible dans un avenir pas trop lointain, dit le pape.

Laïcité

Benoît XVI et la laïcité. Le pape affirme qu'une «nouvelle forme d'intolérance se répand» dans les pays occidentaux, dont l'objectif est de limiter l'expression publique de la foi chrétienne. Les chrétiens doivent se mobiliser contre ce mouvement, dit-il.


Avec reuters


avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  Lib le Dim 21 Nov - 14:30

ivo a écrit:]

c'est quoi l'humanisation de la sexualité ?
et de quel droit parle t'il de qque chose qu'il n'est pas censé connaitre ?
quand on voit son exemple ....
c'est ses parents qui auraient du utiliser "une capote anglaise" (de la terminologie de l'époque ... )

Une aiguille à tricoter, juste pour le plaisir...

_________________
"Quiconque a un jour bloqué une rocade assez longtemps pour entendre à nouveau le chant des oiseaux sait bien quelle sinistre vie s’interrompt avec le blocage de l’économie."
avatar
Lib

Messages : 1691
Date d'inscription : 16/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Lun 22 Nov - 12:00

« Lumière du monde. Le pape, l’Eglise et les signes des temps »
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2446550&rubId=4078
« La Croix » publie en exclusivité des extraits de « Lumière du monde ». Le livre-entretien de Benoît XVI avec Peter Seewald devrait être présenté mardi 23 novembre à la presse, dans ses versions italienne et allemande. L’ouvrage a été écrit à partir d’entretiens, en allemand, entre le pape et le journaliste, qui ont eu lieu du 26 au 31 juillet, à Castel Gandolfo

Après une première partie générale, sur les « signes des temps », le livre aborde en seconde partie « le pontificat », puis s’attache à une vision plus prospective sur l’Église et le christianisme : « Où allons-nous ? »

C’est le deuxième livre-entretien de Peter Seewald avec Joseph Ratzinger après Le Sel de la terre : le christianisme et l’Église catholique au seuil du troisième millénaire, qui était sorti en 1997, donc avant que le théologien allemand ne soit élu pape. Peter Seewald avait également exposé la pensée de Joseph Ratzinger dans Voici quel est notre Dieu (en 2001). La version française de Lumière du monde sera disponible à partir du 3 décembre, aux Éditions Bayard.

«On est vraiment triste de constater la misère de l’Église»

« (...) Quand on replonge une fois encore en tant qu’auteur, avec un esprit totalement neuf, dans cette histoire, n’est-on pas forcément un peu assombri de constater à quel point l’Église n’a cessé de s’éloigner du chemin que lui a indiqué le fils de Dieu ?


– Oui, nous venons de le vivre en ce temps de scandales : on est vraiment triste de constater la misère de l’Église et à quel point certains de ses membres ont échoué dans la succession de Jésus Christ. Il est nécessaire que nous fassions cette expérience, pour notre humiliation, pour notre véritable humilité. L’autre point, c’est que malgré tout, Il ne l’abandonne pas. Qu’en dépit de la faiblesse des hommes, car c’est en eux qu’elle se manifeste, Il tient bon, Il éveille les saints en eux et Il est là à travers eux. Je crois que ces deux sentiments vont de pair : la consternation face à la misère, la présence du péché dans l’Église et la forte émotion que procure le fait de constater qu’il n’abandonne pas cet outil, mais qu’il agit avec lui ; qu’il se montre constamment de nouveau à travers l’Église et en elle.

- (...) Dans cette société tellement abîmée sur de nombreux plans et dont nous avons beaucoup parlé au cours de cet entretien, l’urgente mission de l’Église n’est-elle pas aussi et justement de faire tout spécialement comprendre en quoi l’Évangile offre le salut ? (...)

- Oui, c’est un point décisif. L’Église n’impose rien à personne, elle ne présente pas un quelconque système moral. Ce qui est vraiment décisif, c’est qu’Il existe. Que l’Église ouvre les portes vers Dieu et donne ainsi aux gens ce qu’ils attendent le plus, ce dont ils ont le plus besoin, et ce qui peut aussi leur apporter la plus grande aide. Elle le fait avant tout par le biais du grand miracle de l’amour, qui ne cesse de se répéter. Lorsque des gens, sans en tirer profit, sans que leur métier les oblige à le faire, motivés par le Christ, prêtent secours et assistance à d’autres. Ce caractère thérapeutique du christianisme, pour reprendre les termes d’Eugen Biser, celui qui guérit et qui offre, devrait effectivement apparaître beaucoup plus distinctement.»

« Le pape, simple mendiant devant Dieu »

« Votre foi a-t-elle changé depuis qu’en tant que pasteur suprême vous êtes responsable du troupeau du Christ ? On a parfois l’impression que la foi est devenue plus mystérieuse, plus mystique.

– Je ne suis pas un mystique. Mais il est exact qu’en tant que pape, on a encore beaucoup plus d’occasions de prier et de s’en remettre entièrement à Dieu. Car je vois bien que presque tout ce que je dois faire, je ne suis personnellement pas capable de le faire. Ne serait-ce que pour cette raison, je suis pour ainsi dire forcé de me mettre dans les mains du Seigneur et de Lui dire : « Fais-le, si Tu le veux ! » En ce sens, la prière et le contact avec Dieu sont encore plus nécessaires maintenant, et aussi plus naturels, et vont de soi bien plus qu’auparavant.

– Pour parler en profane : existe-t-il une « meilleure liaison » avec le ciel, ou quelque chose comme une grâce d’état ?

Oui, on le sent parfois. Au sens de : j’ai pu faire quelque chose qui ne venait pas du tout de moi. Maintenant je m’en remets au Seigneur et je constate : Oui, il y a là une aide, quelque chose se fait qui ne vient pas de moi-même. En ce sens, on fait totalement l’expérience de la grâce d’état. (…)

– Et comment prie le pape Benoît ?

En ce qui concerne le pape, il est aussi un simple mendiant devant Dieu, plus encore que tous les autres hommes. Naturellement je prie toujours en premier notre Seigneur, avec lequel je me sens lié pour ainsi dire par une vieille connaissance. Mais j’invoque aussi les saints. Je suis lié d’amitié avec Augustin, avec Bonaventure, avec Thomas d’Aquin. On dit aussi à de tels saints : Aidez-moi ! Et la Mère de Dieu est toujours de toute façon un grand point de référence. En ce sens, je pénètre dans la communauté des saints. Avec eux, renforcé par eux, je parle ensuite avec le Bon Dieu, en mendiant d’abord mais aussi en remerciant – ou tout simplement rempli de joie ».

« Remettre avant tout en lumière la priorité de Dieu »

– (…) Jean XXIII s’est référé au changement survenu après les deux Guerres mondiales pour voir dans les « signes des temps », (il le dit dans sa bulle Humanae salutatis du 25 décembre 1961, pour la convocation de Vatican II) la nécessité d’un concile, même s’il était alors un vieil homme malade. Benoît XVI fera-t-il la même chose ?

– Jean XXIII a fait un grand geste non renouvelable en confiant à un concile universel la tâche de comprendre à nouveau aujourd’hui la parole de la foi. Avant toute chose, le concile s’est chargé et acquitté de la grande tâche de redéfinir aussi bien la destination que la relation de l’Église avec l’ère moderne, et la relation de la foi avec ce temps et ses valeurs. Mais transposer ce qui est dit dans l’existence et rester en même temps dans la continuité intérieure de la foi, c’est un processus bien plus difficile que le concile lui-même. D’autant plus que le Concile a été connu par le monde à travers l’interprétation des médias et moins par ses propres textes que presque personne ne lit.

Je crois que notre grande tâche est maintenant, une fois quelques questions fondamentales éclaircies, de remettre avant tout en lumière la priorité de Dieu. Aujourd’hui, l’important est que l’on voie de nouveau que Dieu existe, qu’Il nous concerne et qu’Il nous répond. Et qu’inversement, s’Il manque, aussi intelligent que soit tout le reste, l’homme perd alors sa dignité et son humanité particulière, et qu’ainsi l’essentiel s’effondre. C’est pourquoi, je crois, poser la priorité de la question de Dieu doit être aujourd’hui le point sur lequel nous devons faire peser tout notre effort.

– (…) Karol Wojtyla avait pour mission de faire franchir le seuil du IIIe millénaire à l’Église catholique. Quelle est la mission de Joseph Ratzinger ?

– Je dirais que l’on ne devrait pas autant démembrer l’Histoire. Nous œuvrons à un tissu commun. Karol Wojtyla a été en quelque sorte offert par Dieu à l’Église dans une situation critique très précise : d’un côté, la génération marxiste, la génération de 68, mettait en question l’Occident tout entier, et de l’autre, le socialisme réel qui s’effondrait. Dans cet affrontement, ouvrir une percée à la foi et la montrer comme le centre et le chemin, c’était un instant historique d’une nature singulière. Il n’est pas obligatoire que chaque pontificat ait une toute nouvelle mission à remplir. Il s’agit à présent de continuer et de saisir la dramaturgie de l’époque, de maintenir en vie la parole de Dieu comme parole décisive – et en même temps de donner au christianisme cette simplicité et cette profondeur sans lesquelles il ne peut pas agir. »

« Staline avait raison de dire que le pape n’a pas de divisions »

- Vous êtes maintenant le pape le plus puissant de tous les temps. Jamais auparavant l’Église catholique n’a eu autant de fidèles, jamais encore elle n’a connu une telle extension, littéralement jusqu’aux extrémités du monde.
[(n'en déplaise à tous ceux qui réaffirment en permanence une baisse du nombre des fidels et de la foi !!!......................................) ivo ]

Bien sûr, ces statistiques sont importantes. Elles indiquent à quel point l’Église s’est propagée, elles montrent la taille de cette communauté qui englobe races et peuples, continents, cultures, hommes de toute sorte. Mais le pouvoir du pape n’est pas fondé sur les chiffres.

- Pourquoi pas ?

- La communion avec le pape est d’un autre ordre, tout comme, bien entendu, et naturellement, l’appartenance à l’Église. Parmi ce 1,2 milliard, beaucoup n’en font pas intimement partie. Saint Augustin l’a déjà dit en son temps : il en est beaucoup dehors qui semblent être dedans, et il y en a beaucoup dedans qui semblent être dehors. En matière de foi, d’appartenance à l’Église catholique, intérieur et extérieur sont mystérieusement entrelacés. En cela Staline, déjà, avait raison de dire que le pape n’a pas de divisions et qu’il ne commande rien. Il n’est pas non plus à la tête d’une grande entreprise où tous les fidèles de l’Église seraient pour ainsi dire ses employés ou ses sujets. D’un côté, le pape est un être tout à fait impuissant. D’un autre côté, il a une grande responsabilité. Il est, dans une certaine mesure, celui qui conduit, le représentant de la foi, il a en même temps la responsabilité de faire que l’on croie en la foi qui unit les hommes, qu’elle demeure vivante et qu’elle reste intacte dans son identité. Mais seul le Seigneur Lui-même a le pouvoir de maintenir les hommes dans la foi.

« Un premier pas sur le chemin d’une sexualité vécue autrement »

- C’est un fait : partout où un quelqu’un veut avoir des préservatifs, il en a à sa disposition. Mais cela seul ne résout pas la question. Il faut plus que cela. Depuis peu s’est développé, y compris dans les milieux laïques, ce que l’on appelle la théorie ABC, pour Abstinence, Be faithful, Condom (Abstinence, fidélité, préservatif), où le préservatif n’est conçu que comme un pis-aller si les deux autres éléments ne fonctionnent pas. Cela signifie que la seule fixation sur le préservatif représente une banalisation de la sexualité. Or cette banalisation est justement à l’origine d’un phénomène dangereux : tant de personnes ne trouvent plus dans la sexualité l’expression de leur amour, mais uniquement une sorte de drogue qu’ils s’administrent eux-mêmes. C’est la raison pour laquelle le combat contre la banalisation de la sexualité est aussi une partie de la lutte menée pour que la sexualité soit vue sous un jour positif, et pour qu’elle puisse exercer son effet bénéfique dans tout ce qui constitue notre humanité.

- Il peut y avoir des cas particuliers, par exemple lorsqu’un prostitué utilise un préservatif, dans la mesure où cela peut être un premier pas vers une moralisation, un premier élément de responsabilité permettant de développer à nouveau une conscience du fait que tout n’est pas permis et que l’on ne peut pas faire tout ce que l’on veut. Mais ce n’est pas la véritable manière de répondre au mal que constitue l’infection par le virus VIH. La bonne réponse réside forcément dans l’humanisation de la sexualité.

- Cela signifie que l’Église catholique, sur le principe, n’est pas du tout opposée à l’utilisation des préservatifs ?

- Elle ne la considère naturellement pas comme une solution véritable et morale. Dans l’un ou l’autre cas, dans l’intention de réduire le risque de contamination, l’utilisation d’un préservatif peut cependant constituer un premier pas sur le chemin d’une sexualité vécue autrement, une sexualité plus humaine.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  alangaja le Lun 22 Nov - 17:13

"une sexualité plus humaine"
pfffffffffff
avatar
alangaja

Messages : 174
Date d'inscription : 01/11/2010

http://www.freewebs.com/alangaja/fascisme2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Lun 22 Nov - 19:14

Préservatif: «cette annonce est un tout petit pas»
http://www.liberation.fr/societe/1201372-preversatif-une-avancee-papale
Dans un livre d'entretien à paraître mardi, le pape Benoît XVI se montre plus ouvert à l'égard de l'usage de la capote pour combattre l'épidémie du sida. Christian Terras, rédacteur en chef de la revue Golias a répondu à vos questions.


Le pape Benoît XVI, le 20 novembre 2010 à la basilique Saint-Pierre de Rome. (AFP/Alberto Pizzoli)

Francis. Savez-vous ce qui a fait infléchir le pape?

Christian Terras. Je pense que ce qui fait bouger, un tout petit peu, le pape sur cette question sociétale du préservatif, c'est le scandale que suscitèrent ses propos, en mars 2009, dans l'avion qui le conduisait vers le Cameroun, où le pape affirmait que «loin de freiner l'épidémie du sida le préservatif l'aggravait».
D'une manière générale, le discrédit dans lequel est le pape Benoît XVI à ses cinq ans de pontificat, après de nombreuses maladresses et prises de positions intransigeantes l'a incité à faire un pas de côté pour être un peu plus en phase avec ce qui se pense et ce qui se vit dans l'opinion publique.

Héloise. Le pape dit qu'on pourrait utiliser un préservatif «dans certaines circonstances» savez-vous ce qu'il entend par là?

Dans le livre d'entretiens à paraître, intitulé «Lumière du monde», qui aborde une multitude de sujets, Benoît XVI cite un seul exemple pour illustrer son propos. Il s'agit de celui d'un homme prostitué, où il dit «cela peut être un premier pas vers une moralisation, un début de responsabilité...»
Mais à travers cet exemple, et le propos considérant que «le préservatif peut être utilisé dans certain cas», il fait écho à d'autres exemples sur le terrain qui ont vu de nombreux évêques et cardinaux recommander le préservatif depuis plus de 15 ans, parce qu'il représente un moindre mal. Le pape reprend à son compte cet enseignement dispensé par ses pasteurs sur le terrain.

Mariline. Avez-vous lu l'ouvrage d'entretiens? si oui, contient-il d'autres avancées significatives?

Je n'ai pas lu l'intégralité de l'ouvrage en question, simplement des bonnes feuilles qui me permettent de dire qu'il aborde une multitude d'autres sujets, comme la pédophilie, le célibat des prêtres, l'ordination des femmes, les relations avec l'islam, avec le judaïsme, et aussi la question de la mémoire du pape Pie XII, qu'il veut béatifier.
D'après ce que j'ai pu lire, le pape ne prend pas des positions audacieuses sur toutes ces questions. Il reste même très classique conformément à sa manière de voir les choses. Cependant, on peut remarquer un ton employé différent de celui qu'il a l'habitude de professer, à savoir, un ton plus humain, plus pastoral, plus proche, moins professoral et cérébral, mais pas d'évolutions notables sur ces sujets.

Tapis. Sur ce sujet quelle est la position de Golias?

Golias, depuis que la question du préservatif se pose a toujours considéré qu'il était à ce jour, le seul moyen prophylactique pour lutter contre la pandémie du sida: 35 millions de personnes sont atteintes du sida sur la planète. En 2010, 2 millions de personnes vont mourir ou son mortes à cause de l'épidémie du sida.
La grande tradition évangélique, la grande tradition chrétienne, a toujours mis en premier la personne et non pas la loi ou les réglementations, fussent-elles religieuses, notamment dans le catholicisme qu'on appelle «la loi naturelle».

Stéphane. Quelle portée peut avoir une telle déclaration? Est-ce que cette annonce va-être relayée sur le terrain, par les prêtres, par exemple?

Je suis persuadé que cette annonce, même si elle est un tout petit pas, parce que encore très restrictive, permettra à de nombreux travailleurs sociaux, médicaux, paramédicaux, prêtres et religieuses, notamment tous ceux qui travaillent en Afrique sur ces questions de la prévention du sida, et de l'accompagnement des malades du sida, de travailler à visage découvert, et d'être enfin légitimés dans leurs pratiques. Nombre d'entre eux préconisent de fait le préservatif dans leur quotidien de soignant ou d'éducateur.
En même temps, cette petite évolution du pape sur le préservatif permettra de neutraliser les courants catholiques ultra conservateurs qui font campagne, depuis une dizaine d'années, en s'appuyant sur des théories pseudo scientifiques pour dire que le préservatif n'est pas fiable. Ce qui à l'encontre de toutes les certitudes scientifiques en la matière.

Papa. Comment, selon vous, vont réagir les catholiques à ce revirement du pape?

Je suis persuadé, pour l'observer depuis deux jours, que 90% des catholiques se déclarent soulager qu'enfin le pape ait pris cette position. Seule une minorité intransigeante fait grise mine aujourd'hui.

Kiki. Est-ce que le pape a été influencé? par qui?

Le pape a pris conscience que ses déclarations, en 2009, sur le préservatif avaient été catastrophiques dans l'opinion publique, notamment dans les pays du tiers monde. Il a écouté un certain nombre de cardinaux qui lui ont signifié que cette position était intenable au regard de la réalité. Et, en dernier ressort, il a été sensible au fait que certaines communications scientifiques invalidaient les thèses sur la non fiabilité du préservatif.

L. Benoît XVI peut-il, à l'avenir, aller plus loin sur cette question?

Je ne le crois pas. Il faut mesurer le pas qu'il vient d'accomplir aujourd'hui au regard de la culture et de l'architecture dogmatique et doctrinale qui est la sienne, à savoir: traditionnaliste, et inflexible. Il n'ira pas plus loin que «ce pas de côté» qu'il vient d'accomplir. Mais cette évolution est révélatrice aussi d'un changement de communication que le pape essaye d'avoir aujourd'hui, en visant essentiellement les questions sociétales.
Cette évolution sur le préservatif ne vaut pas nécessairement sur les questions doctrinales qui concernent le fonctionnement de l'Eglise et sa doctrine, comme le célibat obligatoire des prêtres, l'interdiction aux femmes d'être ordonnées.

Tom Bishop. Faut-il vraiment attendre un «feu vert papale» pour utiliser un préservatif ?

Sûrement pas. Les catholiques ont, depuis très longtemps, pris leur distance avec les consignes du pape concernant leur vie familiale et sexuelle, notamment depuis la fameuse encyclique, «Humanae vitae», qui interdit aux femmes de prendre la pilule. Depuis cette date, les catholiques, pratiquants ou pas, agissent en toute liberté de conscience pour faire ce qu'ils considèrent de mieux à faire dans ce domaine. Sans prendre leurs ordres au Vatican. Cette petite ouverture permet à l'Eglise catholique de sortir d'une certaine hypocrisie qui fait que sur le terrain on a tel discours et qu'au niveau des responsables on a tel autre discours.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Ven 24 Déc - 11:52

Le message de Noël de Benoît XVI
http://www.lepoint.fr/monde/le-message-de-noel-de-benoit-xvi-24-12-2010-1279050_24.php

"Dieu est toujours fidèle à ses promesses et il nous surprend souvent dans la façon dont il les tient", a affirmé le pape vendredi matin © Fabio Frustraci / Eidon Maxppp

"Dieu est toujours fidèle à ses promesses et il nous surprend souvent dans la façon dont il les tient", a affirmé le pape.

SOURCE AFP
Le pape Benoît XVI a affirmé que Dieu "est toujours fidèle à ses promesses" et qu'il "surprendra toujours" les fidèles sur la façon dont il tient ses engagements, dans un message de Noël diffusé vendredi sur BBC et présenté comme une première par la radio britannique. "Je suis heureux d'avoir l'occasion de vous saluer de nouveau et de saluer les auditeurs alors qu'on s'apprête à célébrer la naissance du Christ", a déclaré le pape dans ce message enregistré mercredi à Rome et qui intervient trois mois après une visite historique en Grande-Bretagne.

"Dieu est toujours fidèle à ses promesses et il nous surprend souvent dans la façon dont il les tient", a affirmé le pape. Benoît XVI a pris comme exemple le fait que "les enfants d'Israël attendaient (...) le messie que Dieu avait promis et qu'ils s'imaginaient être un grand dirigeant qui les délivrerait de la domination étrangère". Mais Dieu les a surpris car c'est un enfant, Jésus, qui est venu les sauver, a-t-il poursuivi. Le pape a conclu son message en souhaitant "un joyeux Noël" à ses auditeurs. Sa déclaration intervient peu après son voyage en Grande-Bretagne en septembre, qui était la première visite d'un chef de l'Église catholique dans ce pays depuis le schisme anglican au XVIe siècle.

Benoît XVI a pris la parole lors de la matinale de Radio 4, l'une des radios de la BBC, dans le cadre de la rubrique "Pensée du jour", qui donne la parole pendant environ trois minutes à des personnalités de confessions religieuses différentes ou à des croyants. Il s'agit du premier texte spécialement écrit par le pape pour une émission de radio, a affirmé le directeur de Radio 4, Gwyneth Williams. L'intervention de Benoît XVI a été critiquée par le président de la Société nationale laïque en Grande-Bretagne, Terry Sanderson, qui a jugé qu'"après le matraquage de la BBC pendant la visite du pape", la diffusion de ce message "montre l'obsession de cette compagnie pour la religion, alors que la population y est majoritairement indifférente".
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 25 Déc - 12:58

Message de Noël de Benoît XVI
http://www.la-croix.com/documents/doc.jsp?docId=2450201&rubId=47602
Samedi 25 décembre, depuis la loge des bénédictions de la basilique Saint-Pierre de Rome, Benoît XVI a prononcé son traditionnel Message de Noël, suivi de ses voeux en 65 langues. Devant les milliers de fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre, le pape a ensuite prononcé la bénédiction "urbi et orbi"

Source : Saint-Siège

« Verbum caro factum est » - « Le Verbe s’est fait chair » (Jn 1, 14)

Chers frères et Sœurs, qui m’écoutez à Rome et dans le monde entier, je vous annonce avec joie le message de Noël : Dieu s’est fait homme, il est venu habiter parmi nous. Dieu n’est pas lointain : il est proche, ou mieux, il est l’"Emmanuel", Dieu-avec-nous. Il n’est pas un inconnu : il a un visage, celui de Jésus.

C’est un message toujours nouveau, toujours surprenant, parce qu’il dépasse notre espérance la plus audacieuse. Surtout parce qu’il n’est pas seulement une annonce : il est un évènement, un fait, que des témoins crédibles ont vu, entendu, touché dans la Personne de Jésus de Nazareth ! Étant avec Lui, observant ses actes et écoutant ses paroles, ils ont reconnu en Jésus le Messie ; et le voyant ressuscité, après qu’il a été crucifié, ils ont eu la certitude que Lui, vrai homme, était en même temps vrai Dieu, le Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité (cf. Jn 1, 14).

« Le Verbe s’est fait chair ». Devant cette révélation, resurgit encore une fois en nous la question : comment est-ce possible ? Le Verbe et la chair sont des réalités opposées entre elles ; comment la Parole éternelle et toute-puissante peut-elle devenir un homme fragile et mortel ? Il n’y a qu’une réponse : l’Amour. Celui qui aime veut partager avec l’aimé, veut être uni à lui, et la Sainte Écriture nous présente justement la grande histoire de l’amour de Dieu pour son peuple, qui culmine en Jésus Christ.

En réalité, Dieu ne change pas : Il est fidèle à Lui-même. Celui qui a créé le monde est le même qui a appelé Abraham et qui a révélé son Nom à Moïse : Je suis celui qui suis … le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob … Dieu miséricordieux et compatissant, riche d’amour et de fidélité (cf. Ex 3, 14-15 ; 34, 6). Dieu ne varie pas, Il est Amour depuis toujours et pour toujours. Il est en Lui-même Communion, Unité dans la Trinité, et chacune de ses œuvres et de ses paroles vise à la communion. L’incarnation est le sommet de la création. Quand dans le sein de Marie, par la volonté du Père et l’action de l’Esprit-Saint, se forma Jésus, Fils de Dieu fait homme, la création atteignit son sommet. Le principe ordonnateur de l’univers, le Logos, commençait d’exister dans le monde, dans un temps et dans un espace.

« Le Verbe s’est fait chair ». La lumière de cette vérité se manifeste à celui qui l’accueille avec foi, parce qu’elle est un mystère d’amour. Seulement tous ceux qui s’ouvrent à l’amour sont enveloppés de la lumière de Noël. Il en fut ainsi dans la nuit de Bethléem, et il en est encore ainsi aujourd’hui. L’incarnation du Fils de Dieu est un évènement qui s’est produit dans l’histoire, mais qui en même temps la dépasse. Dans la nuit du monde, s’allume une lumière nouvelle, qui se laisse voir par les yeux simples de la foi, par le cœur doux et humble de celui qui attend le Sauveur. Si la vérité avait été seulement une formule mathématique, en un certain sens elle s’imposerait d’elle-même. Si au contraire, la Vérité est Amour, elle demande la foi, le "oui" de notre cœur.

Et que cherche en effet, notre cœur, sinon une Vérité qui soit Amour ? Il la cherche, l’enfant, avec ses questions si désarmantes et stimulantes ; il la cherche, le jeune, qui a besoin de trouver le sens profond de sa vie ; ils la cherchent, l’homme et la femme dans leur maturité, pour guider et soutenir leur engagement au sein de la famille et au travail ; elle la cherche la personne âgée, pour donner un accomplissement à son existence terrestre.

« Le Verbe s’est fait chair ». L’annonce de Noël est aussi lumière pour les peuples, pour la marche collective de l’humanité. L’"Emmanuel", Dieu-avec-nous, est venu comme Roi de justice et de paix. Son Royaume – nous le savons – n’est pas de ce monde, et pourtant il est plus important que tous les royaumes de ce monde. Il est comme le levain de l’humanité ; s’il venait à manquer, la force qui fait avancer le véritable développement ferait défaut : l’élan pour collaborer au bien commun, au service intéressé du prochain, à la lutte pacifique pour la justice. Croire en Dieu qui a voulu partager notre histoire est un encouragement constant à s’y engager, même au milieu de ses contradictions. C’est un motif d’espérance pour tous ceux dont la dignité est offensée et violée, parce que Celui qui est né à Bethléem est venu libérer l’homme de la racine de tout esclavage.

Puisse la lumière de Noël resplendir de nouveau sur cette Terre où Jésus est né et inspirer Israéliens et Palestiniens dans leur recherche d’une cohabitation juste et pacifique ! Que l’annonce consolante de la venue de l’Emmanuel allège leur douleur et réconforte dans leurs épreuves les chères communautés chrétiennes en Irak et dans tout le Moyen-Orient, leur donnant apaisement et espérance pour l’avenir et stimulant les Responsables des Nations à une solidarité active envers eux. Que cela se passe aussi en faveur de ceux qui, en Haïti, souffrent encore des conséquences du tremblement de terre dévastateur et de la récente épidémie de choléra. Que ne soient pas non plus oubliés ceux qui, en Colombie et au Venezuela, mais aussi au Guatemala et au Costa Rica, ont subi récemment des calamités naturelles.

Puisse la naissance du Sauveur ouvrir des perspectives de paix durable et de progrès authentique aux populations de la Somalie, du Darfour et de la Côte d’Ivoire ; promouvoir la stabilité politique et sociale de Madagascar ; apporter sécurité et respect des droits humains en Afghanistan et au Pakistan ; encourager le dialogue entre le Nicaragua et le Costa Rica ; favoriser la réconciliation dans la Péninsule Coréenne.

Puisse la célébration de la naissance du Rédempteur renforcer l’esprit de foi, de patience et de courage chez les fidèles de l’Église en Chine Continentale, afin qu’ils ne se découragent pas à cause des limitations de leur liberté de religion et de conscience et, persévérant dans la fidélité au Christ et à son Église, qu’ils maintiennent vive la flamme de l’espérance. Que l’amour du « Dieu avec nous » donne persévérance à toutes les communautés chrétiennes qui souffrent la discrimination et la persécution, et inspire les responsables politiques et religieux à s’engager pour le plein respect de la liberté religieuse de tous.

Chers frères et sœurs, « le Verbe s’est fait chair », Il est venu habiter parmi nous ; Il est l’Emmanuel, le Dieu qui s’est fait proche de nous. Contemplons ensemble ce grand mystère d’amour, laissons-nous illuminer le cœur par la lumière qui brille dans la grotte de Bethléem ! Joyeux Noël à tous !

Les derniers documents essentiels de la rubrique Religion
Message de Noël de Benoît XVI

Homélie de Benoît XVI pour la messe de la nuit de Noël

Tribune de députés français en faveur des chrétiens d'Orient

Message du Cecef aux chrétiens persécutés

Note de la Congrégation pour la doctrine de la foi sur «Lumière du monde»



>> Tous les documents essentiels de la rubrique Religion
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Sam 5 Fév - 10:20

Une pétition pour demander la fin du célibat des prêtres
FRANCE INFO - 05:49
Plus de 140 théologiens allemands, autrichiens et suisses ont signé un texte un peu particulier : la pétition demande une réforme de fond de l’Eglise catholique. Fin du célibat, ordination des femmes, acceptation de l’homosexualité, entre autres...
Cette fois, tout est mis sur la table. Les derniers tabous de l’Eglise catholique, en somme : le célibat des prêtres, l’ordination des femmes... Et ceux qui en parlent ne sont pas n’importe qui.


Plus de 140 théologiens allemands, suisses et autrichiens ont signé une pétition, qui appelle à une réforme de fond de l’Eglise de Rome.
Intitulée "Eglise 2011 : un renouveau indispensable", elle est parue hier dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeintung.

Plus de 140 théologiens signent un epétition pour demander la fin du célibat des prêtres. Berlin, Pascal Thibaut (0'47")

Les 143 signataires, pour la plupart enseignants dans des universités germanophones, estiment que 2011 doit être l’année d’un nouveau départ pour l’Eglise. Parce que l’an dernier a vu un nombre sans précédent de fidèles quitter l’église catholique. (...)
Une fois ce préalable posé, le texte entre dans le vif du sujet : “L’Eglise a besoin de prêtres mariés et de femmes pour occuper les postes de l’église” et il ne faut pas qu’elle rejette “ceux qui partagent amour, fidélité et peines réciproques au sein d’un partenariat de même sexe, ou ceux divorcés qui décident de mener une vie responsable au sein d’un nouveau mariage”.

La fin du célibat des prêtres ? La proposition enthousiasme Dominique Venturini, présidente de Plein Jour, une association de soutien aux compagnes de religieux qui milite pour la fin du célibat des prêtres. (0'48")

C’est la première fois depuis 1989 et "la déclaration de Cologne" de 220 enseignants et théologiens contestant l’autoritarisme du pape Jean Paul II que des théologiens se prononcent de façon si critique en Allemagne, selon le quotidien.
Le pape Benoît XVI, lorsqu’il n’était encore que Joseph Ratzinger, théologien allemand, s’était lui même interrogé sur l’obligation de célibat qui incombe aux prêtres catholiques... Il faisait partie d’un groupe de neuf théologiens allemands qui, en février 1970, avaient adressé un mémorandum aux évêques d’Allemagne leur demandant d’étudier si une telle pratique était réellement nécessaire.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: pape, cathos, vatican et autres ....

Message  ivo le Dim 1 Mai - 9:21

Ceux qui pensent que la béatification de Jean Paul II "pose problème"
FRANCE INFO - 07:26
Alors que les pèlerins se massent dans Rome et que des millions de catholiques vont suivre la cérémonie à la télévision, des voix discordantes critiquent une béatification trop rapide, la théologie très conservatrice de ce pape pourtant jugé moderne, et surtout son manque de réactions dans les affaires de pédophilie.
Béatification : Christian Terrasse, le directeur de Golias se "pose des questions sur l’exemplarité de ce pape" (0'43")

Christian Terrasse, le directeur de la très critique revue catholique Golias rappelle qu’il a fallu attendre 2010 pour que l’Eglise “prenne la mesure de la gravité de ce scandale mondial alors que Jean Paul II avait les informations dés le début de années 1980, il n’a eu de cesse que de fermer les dossiers, de faire en sorte que ces dossiers n’aillent pas jusqu’au bout.. parce que l’honneur de l’église, la respectabilité de l’église lui incombait beaucoup plus que la dignité des victimes... Et cette la raison d’Eglise comme la raison d’Etat est une ligne directrice qu’on retrouvera en permanence chez Jean Paul II. Je me pose des questions sur l’exemplarité de ce pape au regard de ce manque de discernement, ce manque de vigilance.”

Ainsi le réseau des victimes d’abus sexuels commis par des prêtres a organisé hier des distributions de tracts aux Etats-Unis, en Belgique, au Canada, en Equateur, en France, aux Pays-Bas et en Australie. Selon la présidente de SNAP, Barbara Blaine, c’est sous le règne de Jean Paul II que "“la plupart des crimes sexuels innombrables, largement documentés, commis par le clergé et leurs tentatives d’étouffement, ont eu lieu... Jean Paul II a effectivement usé de son influence sans pareille pour peser sur la solution d’autres questions cruciales mais a ignoré ou promu des responsables de l’Eglise complices” de crimes de pédophilie.
avatar
ivo

Messages : 26286
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum