Derniers sujets
» monde - stupéfiants
par ivo Aujourd'hui à 10:09

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Aujourd'hui à 10:05

» immigration ...
par ivo Aujourd'hui à 10:03

» l'europe , ses lobbies et son économie
par ivo Aujourd'hui à 9:49

» vite, je vais vomir ...
par ivo Aujourd'hui à 9:36

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Aujourd'hui à 9:01

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Aujourd'hui à 8:52

» démocratie et justice ...
par ivo Hier à 10:11

» macronie
par ivo Hier à 9:59

» ZAD partout ?
par ivo Dim 24 Sep - 11:29

» ZAD notre dames des landes
par ivo Dim 24 Sep - 11:27

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Dim 24 Sep - 11:25

» les fous de dieu
par ivo Dim 24 Sep - 11:20

» Necronomacron
par ivo Dim 24 Sep - 11:09

» les "joies" du sport ...
par ivo Dim 24 Sep - 10:48

» blancs comme neige ^^
par ivo Dim 24 Sep - 10:16

» U.E.
par ivo Dim 24 Sep - 10:14

» Today's joke
par ivo Dim 24 Sep - 9:58

» Découvrir la Techno.
par ivo Dim 24 Sep - 9:54

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 24 Sep - 9:20

» alimentation
par ivo Dim 24 Sep - 9:17

» Précarité
par ivo Sam 23 Sep - 8:16

» la phrase du jour
par ivo Sam 23 Sep - 8:12

» racisme quotidien
par ivo Ven 22 Sep - 10:16

» droites extremes
par ivo Ven 22 Sep - 10:06

» Etats-Unis
par ivo Ven 22 Sep - 9:35

» un peu de douceur ....
par ivo Ven 22 Sep - 9:18

» la crise ..........
par ivo Ven 22 Sep - 8:53

» Birmanie
par ivo Ven 22 Sep - 7:47

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Jeu 21 Sep - 11:38

» agriculture
par ivo Jeu 21 Sep - 11:01

» [中国- Chine] 一般信息- Informations générales
par ivo Jeu 21 Sep - 10:06

» afrique du sud
par ivo Jeu 21 Sep - 10:02

» armement><désarmement
par ivo Jeu 21 Sep - 9:11

» flicage total du net
par ivo Jeu 21 Sep - 9:06

» ... 14/18 ...
par ivo Mar 19 Sep - 9:00

» retraites
par ivo Lun 18 Sep - 7:58

» pesticides / fongicides
par ivo Sam 16 Sep - 9:16

» Infos insolites.
par ivo Ven 15 Sep - 9:27

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Ven 15 Sep - 9:00

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 15 Sep - 8:38

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 14 Sep - 7:34

» internet , technologie, ...
par ivo Mer 13 Sep - 8:43

Côte d'Ivoire >>>

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  Invité le Mer 6 Avr - 10:38

spike a écrit:Pour se faire réélire... Quand un pays va mal rien de tel qu'une bonne guerre pour rassembler la nation...
Fais-y attention et tu verra que c'est souvent ce qui se passe...
Je pense que c'est exactement ça : ce qu'on appelle "l'effet de choc".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  spike le Lun 11 Avr - 18:43


Péché originel
BILLET
Son rival Gbagbo délogé, le président devra au plus vite montrer son indépendance et tenter de réconcilier un pays divisé, blessé et humilié.

Par FRANÇOIS SERGENT


Ouattara a peut-être gagné aujourd'hui mais sa victoire a surtout montré les faiblesses du président élu il y a quatre mois. Ce n'est pas lui qui a finalement délogé et fait prisonnier son rival Laurent Gbabgo mais les forces de l'ONU menées par l'armée de l'ancien colonisateur. Un péché originel qui laisse mal augurer de sa présidence dans un pays où les plaies restent vives avec la France et seront encore avivées par les partisans de Laurent Gbabgo, qui a montré qu'il était prêt à tout pour rester au pouvoir.


Sarkozy voulait au début de son mandat mettre fin aux compromissions, trafics d'influence et interventions de la Françafrique. Mais, même encadrée par une résolution de l'ONU et soutenue par les pays de la région, cette mission de la France s'apparente aux interventions d'antan et risque d'être vue comme telle par les jeunes africains en mal de «printemps démocratique».

Seconde faiblesse de Ouattara, sa victoire repose sur la force de frappe de son allié et ancien chef de guerre Guilaume Soro. Celui-ci risque de monnayer durement son soutien et les massacres commis dans l'Ouest du pays montre que l'ancien responsable du FMI, démocratiquement élu, est loin de contrôler sa branche armée. Dans ces conditions, la tâche de Ouattara s'annonce immense. Il doit au plus vite montrer son indépendance et tenter de réconcilier un pays divisé, blessé et humilié
http://www.liberation.fr/monde/01012331049-peche-originel
avatar
spike

Messages : 3721
Date d'inscription : 19/05/2009

http://anarchietotale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Jeu 28 Avr - 10:04

Côte d'Ivoire: l'ex-putschiste Coulibaly tué par les forces de Ouattara
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/cote-d-ivoire-l-ex-putschiste-coulibaly-tue-par-les-forces-de-ouattara-27-04-2011-1425379.php
Les forces du président ivoirien Alassane Ouattara ont tué mercredi soir l'ex-putschiste Ibrahim Coulibaly, dit "IB", chef du "commando invisible" dans le nord d'Abidjan, qui était perçu comme une menace par le pouvoir même s'il avait contribué à la chute de Laurent Gbagbo.
Plusieurs centaines de membres des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), équipés de pick-up surmontés de mitrailleuses lourdes et de lance-roquettes, ont lancé mercredi matin une attaque d'envergure contre le fief d'"IB" dans le quartier populaire d'Abobo (nord), a constaté l'AFP

Après cette "opération de sécurisation et de pacification", "+IB+ est allé se réfugier dans une cour (d'habitations) non loin d'une usine à PK-18 (secteur nord d'Abobo)", a déclaré à l'AFP le capitaine Léon Kouakou Alla, porte-parole du ministère de la Défense.
Dans cette cour, Ibrahim Coulibaly "a pris en otage toute une famille. Les FRCI ont effectué des tirs de sommation à deux reprises et il a réagi avec des tirs nourris. Les FRCI n'ont eu d'autre choix que de riposter, et la riposte lui a été fatale", a ajouté le porte-parole.
L'affrontement qui a eu lieu vers 20H00 (locales et GMT) a fait "deux soldats tués et plusieurs blessés" côté FRCI, et "sept morts" dans le camp adverse, dont "IB" lui-même, a-t-il précisé.
Les FRCI avaient durant la journée progressé dans son fief sans rencontrer de réelle résistance, alors que la population se terrait chez elle ou avait fui la zone, a constaté un journaliste de l'AFP.
Mais à la mi-journée, l'ancien putschiste se disait en "lieu sûr" et assurait même qu'"en temps opportun" il lancerait une "contre-offensive".
Le "commando invisible" avait contribué à la chute de l'ex-président Laurent Gbagbo le 11 avril, en déstabilisant son régime par la prise de contrôle progressive du nord d'Abidjan au début de l'année.
Le président Ouattara avait appelé vendredi l'ex-putschiste de 1999 et 2002 à désarmer ses hommes, sous peine d'y être contraint par la force.
"On demandait une semaine, dix jours, le temps de bien expliquer aux combattants qu'ils doivent désarmer sans conditions. Il faut les convaincre qu'ils peuvent déposer les armes sans craindre pour leur vie", avait déclaré à l'AFP au début de l'offensive Félix Anoblé, numéro deux du "commando invisible".
"IB" avait demandé à être reçu par le chef de l'Etat pour se mettre à sa disposition. Son entourage avait mis en cause le Premier ministre Guillaume Soro, accusé de faire obstacle à cette demande.
M. Soro a été l'adversaire historique d'Ibrahim Coulibaly au sein de la rébellion responsable du putsch raté de 2002 contre M. Gbagbo, force dont il prit finalement la tête et qui forme désormais le gros des FRCI. Des affrontements meurtriers avaient opposé en 2004 le camp Soro et celui d'"IB".
Ibrahim Coulibaly, l'un des personnages les plus mystérieux de la scène ivoirienne depuis une décennie, avait revendiqué ces derniers jours sa part dans la chute de Laurent Gbagbo, tout en assurant se placer sous l'autorité d'Alassane Ouattara, dont il avait été le garde du corps.
Abobo était l'un des derniers quartiers d'Abidjan qui échappaient au contrôle des FRCI. Elles doivent encore éliminer la menace des miliciens pro-Gbagbo de Yopougon (ouest), qui opposent toujours une résistance farouche.
Dans un entretien au quotidien français La Croix à paraître jeudi, Alassane Ouattara a évalué à près de 3.000 morts le bilan des violences post-électorales en Côte d'Ivoire, tandis que les Nations unies font état de près de 1.000 morts.
Il a annoncé qu'il prévoyait d'organiser sa cérémonie d'investiture le 21 mai et qu'il allait créer "d'ici deux semaines" une commission Vérité et Réconciliation à la sud-africaine. Il compte nommer un "gouvernement d'union nationale" avant la fin mai.

....
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Mar 10 Mai - 10:04

Côte d’Ivoire : des fosses communes découvertes à Abdijan
france-info
Une équipe du commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a découvert une dizaine de fosses communes comprenant 68 corps dans le quartier de Yopougon à Abidjan a déclaré l’ONU. Ce quartier était le dernier bastion des miliciens de l’ancien président pro-Gbagbo

Les corps , tous des hommes, n’ont pas été encore exhumés car "il faut l’autorisation des familles et aussi de la justice" ivoirienne, a souligné Guillaume Ngefa, directeur adjoint de la division des droits de l’homme de l’ONU en Côte d’Ivoire.

Selon les premiers éléments de l’enquête rassemblant les témoignages des familles et des habitants du quartier, ce massacre a été perpétué le 12 avril 2011.

Par ailleurs, le ministère de la Défense affirme que 120 civils ont été tués les 5 et 6 mai lors d’attaques menées dans le sud-ouest du pays par des milices fidèles à l’ancien président Laurent Gbagbo et des mercenaires libériens en fuite.
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Dim 15 Mai - 10:12

Côte d'Ivoire: 220 civils tués par des pro-Gbagbo, selon le gouvernement
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gwP70P14FMHJOmbVDr6B5j3HDoeg?docId=CNG.71521b9bddef4cbec01fe518d8a542bc.1f1
ABIDJAN — Quelque 220 civils ont été tués dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire par des miliciens et des mercenaires libériens fidèles au président déchu Laurent Gbagbo, chassés début mai d'Abidjan par les forces du président Alassane Ouattara, a affirmé samedi le porte-parole du gouvernement.
Après avoir été chassés le 4 mai de leur bastion de Yopougon, un quartier ouest d'Abidjan, par les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), des miliciens et des mercenaires fidèles à l'ex-président Laurent Gbagbo ont, "dans leur fuite", commis des "atrocités dans le sud-ouest de notre pays", a déclaré Patrick Achi à la télévision ivoirienne (TCI).
En se dirigeant vers la frontière libérienne, "ces tueurs sans foi ni loi s'en sont pris à toutes les personnes, femmes, hommes, enfants qu'ils rencontraient", a-t-il ajouté en faisant état d'un "total macabre de 220 personnes tuées et 17 blessées".
Le 9 mai, le porte-parole du ministère de la Défense avait donné un précédent bilan de 120 personnes tuées par les miliciens et mercenaires libériens dans leur fuite vers le sud-ouest du pays.
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Jeu 24 Mai - 10:38

Un ministre limogé sur fond d'affaire de déchets toxiques
http://www.courrierinternational.com/breve/2012/05/24/un-ministre-limoge-sur-fond-d-affaire-de-dechets-toxiques
"Limogeage d'Adama Bictogo : le Premier ministre parle", titre le quotidien d'Abidjan qui, comme ses confrères, s'interroge sur les raisons du départ du ministre de l'Intégration africaine. Le président de la Côte d'Ivoire Alassane Ouattara a mis fin par décret aux fonctions de son ministre le 23 mai. Selon un rapport d'enquête révélé cette semaine par Jeune Afrique, Adama Bictogo serait soupçonné d'avoir détourné une partie des indemnités destinées aux victimes de la pollution causée par le déversement de déchets toxiques du cargo Probo Koala à Abidjan en août 2006.
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Sam 9 Juin - 9:36

Sept Casques bleus tués dans une embuscade en Côte d'Ivoire
fr info
Sept Casques bleus nigériens de l'Onuci ont été tués vendredi dans une embuscade en Côte d'Ivoire, selon le porte-parole de la mission. Les faits se sont déroulés au sud de la ville de Taï près de la frontière avec le Libéria.

C'est la première fois qu'une telle attaque a lieu en Côte d'Ivoire contre des Casques bleus. Les soldats de l'Onu patrouillaient dans la zone après des rumeurs d'attaques imminentes sur des localités de la région.
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Mar 27 Nov - 9:58

Quatre anciens militaires de la force Licorne jugés pour le meurtre d'un Ivoirien
fr info
La cour d'assises de Paris juge à partir de ce mardi quatre anciens militaires français de la force Licorne en Côte d'Ivoire. Ils sont accusés d'avoir tué en 2005 Firmin Mahé, un jeune Ivoirien. Les militaires affirment avoir reçu l'ordre de l'éliminer.

C'est la première fois depuis la guerre d'Algérie que l'armée fait face à des accusations aussi graves. Quatre militaires français, dont un colonel, sont jugés par la cour d'assises de Paris pour le meurtre d'un jeune Ivoirien, Firmin Mahé le 13 mai 2005.

Les quatre militaires sont accusés d'avoir étouffé avec un sac plastique le jeune homme alors qu'l était transporté dans un véhicule blindé français. Firmin Mahé était soupçonné par l'armée française d'être un "coupeur de route". Un criminel attaquant les voyageurs dans le pays déchiré par une guerre civile qui avait éclaté trois ans plus tôt.

"Rouler doucement"

Après son arrestation musclée, Firmin Mahé aurait été mollesté et le colonel Éric Burgaud aurait ordonné à ses hommes de le mettre à mort. Le colonel affirme depuis le début avoir demandé à ses hommes de le laisser mourir de ses blessures. Il a expliqué, lors de l'instruction, que le général Poncet lui avait donné l'ordre implicte de "rouler doucement". Le général, qui a toujours nié, a été blanchi par la justice. Lors du procès, il sera entendu comme témoin, de même que l'ancienne ministre de la Défense de l'époque, Michèle Alliot-Marie.

L'avocat du colonel, maître Alexis Gublin, a expliqué que son client "allait reconnaître avoir transmis l'ordre implicte que Mahé arrive mort" tout en déplorant que le général Poncet "n'ait pas eu le courage de prendre ses responsabilités".

"Un ordre libérateur"

L'avocat d'un autre accusé – l'adjudant-chef Raugel soupçonné d'avoir étouffé Firmin Mahé – précise que son client a toujours dit ce qu'il avait fait. Selon maître Jacques Trémolet de Villers :

"Il a mis fin aux jours de Mahé sur ordre de son colonel".

"Un ordre qu'il trouvait libérateur, parce qu'il ne savait pas quoi faire du coupeur de route", explique l'avocat. En plein conflit ethnique, "il se disait: 'si je le remets au nord, il sera tué à la machette, si je le remets au sud, il sera libéré et continuera'".


Les deux autres accusés sont soupçonnés d'avoir aidé Guy Raugel à étouffer Fimin Mahé et de ne pas avoir dénoncé les faits. Ce sont d'autres militaires qui ont finalement alerté les autorités.

Erreur sur la personne ?

Les quatre accusés ont désormais quitté l'armée. La défense entend, par ce procès, mettre en lumière les difficultés pour les militaires de la force Licorne de maintenir l'ordre dans le pays, sans cadre juridique.

Pour les proches de Frimin Mahé, qui expliquent que le jeune homme n'a jamais été un bandit, il y a eu erreur sur la personne. Ils comptent sur ce procès po ur "réhabiliter" Firmin Mahé.

Les soldats français ont-ils reçu l'ordre d'exécuter le présumé "coupeur de routes" ? Précisions de Franck Cognard.
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Mer 28 Nov - 13:35

Les militaires accusés du meurtre de Firmin Mahé reconnaissent avoir "franchi la ligne rouge"
fr info
Les premières audiences du procès de quatre militaires français, pour le meurtre de l'Ivoirien Firmin Mahé pendant la mission Licorne en 2005, ont eu lieu mardi. Les accusés reconnaissent les faits, qu'ils justifient par leur "sens du service". Ils affirment avoir agi sur ordre.


Des soldats de la force Licorne en Côte d'Ivoire © Maxppp Jean-François Frey

"Ce qui a fait de nous des mauvais soldats, ce n'est pas le fait d'avoir rempli cette mission, c'est que cette affaire soit sortie six mois après". Cheveux ras, bras croisés, Guy Raugel, 48 ans, reconnaît avoir étouffé Firmin Mahé, en Côte d'Ivoire, il y a sept ans.

Les faits remontent au 13 mai 2005 : blessé à la jambe lors d'un accrochage avec des militaires français, Firmin Mahé est interpellé. Il est soupçonné d'être un "coupeur de route", un criminel qui sème la terreur dans les "zones de confiance" surveillées par la France, dans le cadre de l'opération Licorne, une opération de soutien à l'Onuci (Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire). Firmin Mahé meurt en route, étouffé par un sac plastique.

Pas de visas pour les proches de la victime

Lors des premières audiences du procès qui a commencé ce mardi à la Cour d'assises de Paris, l'adjudant-chef Guy Raugel a déclaré attendre "une certaine délivrance de ce procès". Il a "le sentiment d'avoir fait son devoir, tout en ayant dépassé la ligne rouge". A la presse, il affirme rester convaincu que la victime était un criminel. Affirmation contredite par l'avocat de la victime, qui déplore par ailleurs que les proches de Mahé n'aient pas encore obtenu de visas pour assister à l'audience.

Avec Guy Raugel, comparaissent le brigadier-chef Johannes Schnier qui maintenait Firmin Mahé pendant le meurtre, le brigadier Lianrifou Ben Youssouf, chauffeur du blindé, et le colonel Eric Burgaud, colonel et chef de corps à l'époque. Tous ont quitté l'armée depuis. Le juge a lu des appréciations élogieuses de leurs états de service, datées d'avant mais aussi après les faits.

Procès Mahé : le récit de la première journée d'audience, par Franck Cognard

Un sens "sacré" de la mission

Pendant leur audience, les accusés ont parlé de leur amour de l'armée et de leur sens du service. Eric Burgaud a évoqué son "sens sacré de la mission, ça veut dire que c'est au-desus de tout". Il reconnaît avoir implicitement demandé aux soldats que Mahé n'arrive pas vivant à destination. Mais affirme que l'ordre venait de plus haut : il vise le général Henri Poncet, qui aurait lui demandé : "Roulez lentement, vous me comprenez...".

Henri Poncet, qui a nié les faits, a d'ores et déjà bénéficié d'un non-lieu. Lui et Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense à l'époque, seront entendus en tant que témoins dans ce procès, prévu pour durer jusqu'au 7 décembre.
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Mer 27 Fév - 8:54

Amnesty International et la «loi des vainqueurs» en Côte d'Ivoire
« Côte d'Ivoire : la loi des vainqueurs » : le titre choisi par Amnesty International pour illustrer son rapport consacré à la Côte d'Ivoire deux ans après la prise du pouvoir par Ouattara est plus qu'explicite. Depuis 2011, non seulement la réconciliation nationale n'a pas eu lieu, mais d'après l'ONG de défense des droits de l'homme, les troupes se livrent à de graves exactions, notamment à l'encontre des anciens partisans de Laurent Gbagbo.
>>>
http://www.rfi.fr/afrique/20130226-amnesty-international-denonce-loi-vainqueurs-cote-ivoire
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Côte d'Ivoire >>>

Message  ivo le Ven 30 Jan - 8:36

Enlèvements d’enfants : scènes de panique dans des écoles d’Abidjan
Un homme tabassé à mort car suspecté d'avoir enlevé des enfants, ensuite évacué par les pompiers.
>>>
http://observers.france24.com/fr/content/20150129-enlevements-enfants-scene-panique-ecoles-abidjan-yopougon


Une série de rapts et d'assassinats d'enfants affole la Côte d'Ivoire
Depuis quelques mois, les enlèvements d’enfants monopolisent les conversations en Côte d’Ivoire. En l’espace de près de trois mois, la police ivoirienne a ouvert 25 dossiers de rapts d'enfants, tous suivis de meurtres.
La plupart des corps de ces enfants ont été retrouvés "mutilés, avec la disparition de leurs parties génitales, ou décapités"
, explique le directeur général de la police nationale Brindou M'Bia. La crainte d'une résurgence de sacrifices humains est vive.
>>>
http://www.france24.com/fr/20150129-cote-ivoire-assassinats-enfants-ivoiriens-sacrifice-sorcellerie-marabout-abidjan/
avatar
ivo

Messages : 26414
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum