Derniers sujets
» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Mer 22 Nov - 10:15

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mer 22 Nov - 10:12

» macronie
par ivo Mer 22 Nov - 9:07

» pesticides / fongicides
par ivo Mer 22 Nov - 9:02

» contre l'esclavage moderne
par ivo Mer 22 Nov - 8:54

» Sur les rives du Jourdain
par ivo Mer 22 Nov - 8:52

» petits business entre amis
par ivo Mer 22 Nov - 8:41

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Mer 22 Nov - 8:36

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 22 Nov - 8:34

» homophobie dans le monde ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:19

» immigration ...
par ivo Mer 22 Nov - 8:16

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 21 Nov - 9:19

» Afrique coloniale belge
par ivo Mar 21 Nov - 8:50

» Révolution russe
par ivo Mar 21 Nov - 8:01

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Lun 20 Nov - 8:44

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» enfance ...
par ivo Sam 18 Nov - 10:33

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Ven 17 Nov - 7:13

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» flicage total du net
par ivo Jeu 16 Nov - 8:19

» internet , technologie, ...
par ivo Jeu 16 Nov - 8:07

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Dim 12 Nov - 8:16

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

» impots
par ivo Sam 11 Nov - 9:12

» démocratie et justice ...
par ivo Sam 11 Nov - 8:33

» Today's joke
par ivo Ven 10 Nov - 9:49

» Les prisons: questions.
par ivo Ven 10 Nov - 9:04


immigration ...

Page 6 sur 16 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: immigration ...

Message  niouze le Mer 15 Juil - 12:34

C’est parce que l’extrême droite a réussi à imposer l’idée que l’immigration était un problème que les migrants sont rejetés par les Européens. Et si l’on changeait d’angle et qu’on y voyait plutôt une force ?


L’arrivée massive de migrants s’impose comme l’une des questions majeures dans l’Europe des années à venir. Les journaux s’affolent, les compteurs explosent, les bureaux d’études s’inquiètent : cette année, le nombre de migrants traversant la Méditerranée pour rejoindre l’Europe pourrait même atteindre le chiffre de 100 000. Cent mille personnes qui arrivent sur un territoire peuplé de 500 millions d’habitants… Et ce serait un problème que d’accueillir une personne pour 5000 habitants, dans l’Europe d’aujourd’hui ?
Si nous percevons cette question comme un problème, c’est parce que nous sommes aveuglés par les thèses des partis d’extrême droite. Depuis plusieurs décennies, ils ont réussi à instiller dans tous les esprits - y compris hélas dans ceux des hommes politiques de tous bords aveuglés par l’enjeu de court terme de la prochaine élection - une vision faussée des migrants, nourrie par la peur.
Que s’est-il donc passé au cours des trois dernières décennies pour que notre regard change à ce point ? Avons-nous oublié la mobilisation pour les boat people et la démarche conjointe, en juin 1979, des philosophes Sartre et Aron, réconciliés autour de cet enjeu, lorsqu’ils vinrent demander au président Giscard d’Estaing un accueil décent pour les réfugiés du Vietnam ?
Certes, la situation économique a bien changé depuis les années 70, et la montée du chômage de masse a contribué à alimenter la peur de l’immigration. Pourtant, craindre ainsi l’arrivée des migrants, c’est ignorer que, dans les sociétés modernes, les ressources ne sont pas un gâteau à partager, mais qu’elles sont bien plutôt créées par les hommes, à partir de leurs propres idées, de leurs propres inventions, de leurs propres besoins : les terres d’immigration sont bien souvent des terres d’avenir - que l’on songe à la Californie.
Non, les migrants ne viennent pas nous envahir, ni manger notre pain, ni prendre notre travail, ni piller nos ressources. Ce sont des êtres humains dignes, extraordinairement courageux, qui ont dû abandonner leur pays d’origine, face à la situation désespérée qui y a été créée par la guerre ; ce sont donc très majoritairement des hommes et des femmes confiants dans nos démocraties, et des adversaires résolus de ces obscurantistes qui, chez eux, alimentent les conflits qui les font fuir. De plus, à l’instar des précédentes générations de migrants qui ont enrichi notre pays au cours des siècles précédents, ils représentent, pour l’Europe de 2050, un immense potentiel d’idées, de volontés, d’énergies et de ressources. Est-il besoin de rappeler le nom de tous ces immigrés qui ont construit la France d’aujourd’hui et dont la liste prendrait des volumes ? On y trouve des scientifiques comme Marie Curie, Georges Charpak, Alexandre Grothendieck, des écrivains tels que Samuel Beckett ou Milan Kundera, des artistes comme Pablo Picasso ou Marc Chagall, sans parler des chefs d’industrie, des sportifs, des hommes politiques, et tous ceux qui, sans faire la une des journaux, ont su créer leur propre territoire d’insertion.
Les chercheurs le savent bien : face à une question difficile, c’est bien souvent grâce à une modification radicale de l’angle d’approche que commence à naître une voie vers la solution. Ainsi, modifier le regard que nous portons sur ces migrants, et considérer qu’ils ne sont pas un fardeau à subir ou à partager, mais bien plutôt une force pour l’Europe, tel me semble être le point de départ indispensable aujourd’hui. Alors, seulement, pourra être initiée la complexe mise en place de structures d’accueil pour ces hommes et ces femmes, en leur faisant confiance, en les laissant travailler et s’organiser. C’est en éliminant cette vision faussée sur l’immigration - tel un poison qui a pénétré à notre insu au cœur des pays européens - que nous ouvrirons un futur à nos sociétés. Ainsi peut-être parviendrons-nous alors à leur donner à nouveau un sens et redeviendrons-nous également un peu plus humains. Il y a urgence.
Marc MÉZARD Physicien
http://www.liberation.fr/societe/2015/07/13/non-les-migrants-ne-sont-pas-un-fardeau_1347380

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  niouze le Dim 2 Aoû - 16:19


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  niouze le Ven 14 Aoû - 16:47

 https://www.youtube.com/watch?v=-5MCBw1pFL4
La scène a été filmée il y a quelques jours entre la côte turque et l'archipel du Dodécanèse par des pêcheurs turcs. La vidéo, repérée par France Info, montre des garde-côtes grecs crevant un canot gonflable surchargé de migrants avec une longue perche, avant de s'en aller. Le bateau, qui dépasse à peine de la surface de l'eau tant il est chargé, se dégonfle en quelques secondes. Les deux pêcheurs turcs témoins de la scène viennent alors en aide aux passagers, dont plusieurs sont dans l'eau. Ils remontent à bord de leur bateau des femmes et des enfants, jusqu'à ce que les garde-côtes turcs arrivent.


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  niouze le Mar 18 Aoû - 14:57

10 préjugés sur les migrants et comment y répondre



 
1.«  Il y a une explosion des arrivées de migrants en Europe ! »

FAUX
La majorité des migrations se fait entre pays du Sud. La majorité des étrangers présents sur le territoire européen sont d’ailleurs d’origine européenne. En Belgique, 82 % de la population est belge de naissance, les 18 % restants étant des personnes nées avec une nationalité étrangère (dont 8 % ont acquis la nationalité belge).
L’Union européenne (UE) propose de réinstaller 20.000 réfugiés en deux ans en fonction de plusieurs critères (PIB, population, etc.). C’est une goutte d’eau dans la mer ! Les Nations unies ont estimé que 1,2 million de réfugiés (à travers le monde) devaient être réinstallés de toute urgence, soit 300.000 personnes chaque année durant les cinq prochaines années.
Concernant les demandeurs d’asile, l’UE souhaite que ses États membres traitent 40.000 demandes d’asile de personnes déjà arrivées en Europe afin de soulager l’Italie et la Grèce. Cette proposition ne
changerait d’ailleurs rien pour la Belgique : elle a octroyé le statut de réfugié à 1.270 Syriens en 2014, soit près du nombre de relocalisations suggéré par l’UE pour la Belgique. Par ailleurs, ces 1.270 réfugiés n’ont pu arriver en Belgique que par des voies « illégales ».


Témoignage
Majid Hussein, Nigérian, 22 ans
« Les Européens pensent que nous sommes ici pour leur prendre quelque chose, mais ce n’est pas vrai. Beaucoup d’entre nous sont des étudiants, des médecins ; nous avons tout perdu et jamais nous ne retrouverons ce que nous avions. Les migrants en Italie sont livrés à eux-mêmes, sans pouvoir se laver, sans manger sauf s’ils parviennent à entrer en contact avec des associations. Si vraiment l’Europe prône les valeurs inscrites dans la Déclaration des droits de l’homme, alors cela devrait concerner tout le monde de façon équitable. Moi, j’ai eu de la chance, j’ai obtenu des papiers, je travaille, je parle italien ; je m’intègre au fur et à mesure et je mélange finalement les cultures. C’est ce que nous devons partager, nos cultures. »

 2.« Ils viennent pour toucher nos allocations et pour prendre notre travail !  »

FAUX
Il n’y a pas autant de populations immigrées qu’on pourrait le croire parmi les bénéficiaires des allocations familiales ou de chômage. Et s’ils s’y retrouvent, c’est souvent parce qu’ils sont victimes de discrimination à l’embauche.
Il faut savoir qu’aucune aide n’est accordée du simple fait d’être un étranger. Les personnes en séjour irrégulier (donc sans papiers) n’ont droit à aucune aide sauf l’aide médicale urgente. Il n’y a qu’une seule exception dans le cas d’un enfant mineur en état de besoin. Seul le statut de réfugié (ou autre protection) permet d’avoir droit au revenu d’intégration sociale et d’avoir accès légalement au marché du travail.
Certains employeurs profitent des personnes en situation irrégulière pour les embaucher de manière non déclarée et les soumettent à de très bas salaires et à des conditions de travail précaire. Notons que les migrants occupent très souvent des emplois peu qualifiés et pénibles dont nous ne voulons pas. Par contre, dans de nombreux cas, ils peuvent générer des emplois lorsqu’ils créent leurs propres entreprises. Ils paient les impôts et injectent de l’argent dans notre économie.

 3.« L’immigration ruine les finances publiques ! »

FAUX
Selon diverses études, le coût de l’immigration serait nul, voire légèrement positif. Les migrants injectent de l’argent dans notre économie. Selon une étude allemande, citée par la Cimade [1], un migrant apporte en moyenne tout au long de sa vie une contribution nette de 50.000 € aux finances du pays qui l’accueille. En outre, le recours à l’immigration de travail deviendra de plus en plus nécessaire avec le vieillissement de la population et notre démographie trop faible.
N’oublions pas que les tentatives de bloquer nos frontières coûtent cher à nos pays, notamment l’édification des murs avec du matériel de surveillance de pointe. Entre 2007 et 2013, l’UE a alloué près de 4 milliards d’euros aux politiques migratoires (y compris le renvoi de ressortissants de pays tiers et le contrôle des frontières). À peine 17 % (soit 700 millions d’€) ont été consacrés aux procédures d’asile.

 4. « On va être envahi par des criminels et des terroristes ! »

FAUX
La mise en place d’une opération de recherche et de sauvetage permettra d’enregistrer les arrivées et de procéder à une identification des personnes au moment opportun. Cependant, les personnes qui montent à bord de ces embarcations de fortune sont des hommes, des femmes et des enfants qui fuient pour sauver leur vie ou trouver une vie meilleure pour eux et leurs familles. Ce ne sont pas des terroristes. Ces derniers voyagent comme tout le monde, notamment par avion, si nécessaire avec de faux papiers. Mais ils sont aussi recrutés sur le territoire européen.
Trop souvent un amalgame est fait entre musulmans et intégristes, généralisant ainsi une peur du musulman. Or les intégristes ne représentant qu’une infime minorité des musulmans.

 5.«  L’Europe est une passoire ! »

FAUX
Bien au contraire, l’Europe est une véritable forteresse. Aux frontières de l’Europe, des murs s’érigent un peu partout, notamment entre la Turquie et la Grèce ou la Turquie et la Bulgarie, ou encore autour des enclaves espagnoles au Maroc. Barbelés, barrières de dissuasion, radars, diffuseurs de gaz lacrymogènes, détecteurs de mouvements : des systèmes de surveillance sophistiqués et des dispositifs militaires sont mis au service de la protection des frontières. Paradoxalement, ce sont ces moyens de surveillance qui entraînent les migrants à entrer clandestinement, mais on ne peut pas dire que l’Europe soit une passoire.
Par ailleurs, entrer et s’établir en Europe est un véritable parcours du combattant. Tout migrant doit en effet obtenir un visa ; or l’attente est souvent très longue et les conditions d’obtention des papiers ont été durcies aussi bien pour les migrants que pour les réfugiés. Les procédures de demande d’asile sont devenues tellement restrictives qu’elles ne permettent pas toujours aux individus exposés aux conflits d’obtenir le statut de réfugié.

 6. « L’Europe doit renforcer ses frontières pour éviter l’immigration et les morts ! »

FAUX
L’édification de murs et de clôtures ne diminuera pas les arrivées de migrants, mais causera davantage de morts en mer. Les personnes qui fuient des conflits ou des guerres tenteront toujours de sauver leur vie, s’il le faut en empruntant des voies périlleuses. Même lorsqu’un terme a été mis à l’opération italienne de recherche et de sauvetage Mare Nostrum, les migrants et réfugiés ont continué d’arriver en plus grand nombre.
Le renforcement de ces mesures est à l’origine de nombreuses souffrances et de pertes humaines. Compte tenu des clôtures qui ferment les routes les plus sûres, du durcissement de la surveillance et du déploiement des forces de sécurité, les migrants sont contraints de suivre des voies encore plus dangereuses, parfois avec des conséquences tragiques. Des femmes, des hommes et des enfants se noient en mer ou étouffent dans des camions. C’est donc justement la politique de l’UE qui est à l’origine des morts en mer. Bien que l’UE ait renforcé son opération de sauvetage, le manque de voies sûres et légales continuera de forcer les migrants et les réfugiés à emprunter des chemins dangereux pour sauver leur vie…

 7. « Les migrants et réfugiés entreprennent des voyages dangereux par choix et ou par inconscience ! »

FAUX
Les migrants et les réfugiés sont contraints de fuir leur pays d’origine pour sauver leur vie. Par manque de voies sûres et légales pour rejoindre l’Europe, ils sont contraints d’emprunter des chemins dangereux pour assurer leur survie et celle de leur famille.
Selon les statistiques, une majorité de ceux qui arrivent par la mer fuit la guerre, un conflit, des persécutions, la torture ou des menaces de mort. En 2013, 63 % de personnes arrivées de manière irrégulière par voie maritime en Europe venaient de Syrie, d’Érythrée, d’Afghanistan et de Somalie, des pays ravagés par des conflits et des violations massives des droits humains. En 2014, les Syriens et Érythréens représentaient plus de la moitié des quelque 170.000 personnes qui sont arrivées en
Italie par la mer. Le même constat a été dressé pour les premiers mois de 2015.

 8. « Le renforcement des opérations de secours et de sauvetage va inciter d’avantage de personnes à entreprendre la traversée et créer un appel d’air »

FAUX
Rien ne permet d’étayer cette hypothèse. En fait, le nombre de réfugiés et de migrants prenant la
route de la mer s’est accru depuis que l’Italie a mis fin à l’opération de sauvetage Mare Nostrum, en
octobre 2014, et donc lorsque les risques étaient plus élevés. Plus de 41 470 personnes étaient déjà arrivées en Italie par la mer entre janvier et mai 2015. La plupart des personnes cherchent tout simplement à fuir à tout prix une situation extrêmement difficile, même au péril de leur vie. Beaucoup n’ont pas d’autre choix que de prendre la mer pour essayer de trouver la sécurité.

 9. « La destruction des navires est une bonne chose ! »

FAUX
On ne voit pas très bien comment les gouvernements pourront détruire les navires avant qu’ils ne soient utilisés par les passeurs sans mettre en danger les réfugiés et les migrants. Des dizaines de milliers de migrants et de réfugiés pourraient ainsi se retrouver pris au piège dans une zone de conflit violent. Ces actions risquent aussi de mobiliser des navires et des avions de l’UE qui seraient autrement utilisés pour sauver des personnes en mer. Et tout cela pourrait pousser les populations
migrantes à utiliser des moyens plus dangereux encore pour tenter de pénétrer dans la forteresse Europe.
Des situations similaires (boat-people en Asie à la fin de la guerre du Viêt Nam) ont montré que les passeurs répondaient à la destruction de bateaux par la construction d’esquifs encore plus dangereux...

 10. « De toute façon, je ne peux rien faire ! »

FAUX
Vous pouvez signer nos pétitions sur notre site www.amnesty.be et les relayer largement via
vos réseaux sociaux. Ensemble, nous pouvons prouver que les Européens ne sauraient en aucun cas tolérer que la Méditerranée devienne un cimetière.
Nous continuerons à faire pression sur les dirigeants européens pour qu’ils mettent un terme à cette
situation dans laquelle des gens souffrent et meurent devant leur porte – en mer ou sur la terre ferme.

http://www.amnesty.be/doc/agir-2099/nos-campagnes/migrants-et-refugies/asile-et-migration-en-europe/s-o-s-europe/article/10-prejuges-sur-les-migrants-et

le 10eme me plais pas trop ... y a bien d'autre maniere de faire quelques choses mais bon on va quand même relayer

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  niouze le Ven 21 Aoû - 16:48

Au moins cinq migrants ont été légèrement blessés vendredi par des grenades assourdissantes lancées par des policiers macédoniens à la frontière avec la Grèce, a indiqué un journaliste de l’AFP sur place. Toutefois, la police macédonienne a nié dans la foulée tout incident avec les migrants, qui tentent de passer par son territoire pour se rendre en Europe occidentale. «Aucun incident n’a eu lieu, il n’y a pas eu de tirs de gaz lacrymogènes (...), a indiqué Ivo Kotevski, le porte-parole de la police.
Plus de 3000 réfugiés, majoritairement des Syriens arrivés en Grèce, sont actuellement bloqués à la frontière après que le gouvernement macédonien eut décrété l’état d’urgence et renforcé la présence policière à la frontière pour empêcher le flux des migrants. Les migrants, qui ont tenté de franchir les barbelés dressés à la frontière, étaient légèrement blessés surtout aux jambes par des éclats des grenades assourdissantes, qui ont provoqué une épaisse fumée blanche, selon les journalistes de l’AFP. Les heurts entre policiers macédoniens et les réfugiés n’ont duré que quelques minutes, les réfugiés ayant mis les enfants et les femmes devant les barbelés pour empêcher de nouvelles violences.
«La police macédonienne nous a dit hier (jeudi) qu’elle nous permettrait de passer en Macédoine ce matin à 10h00 locales (7h00 GMT) et elle ne l’a pas fait», a déploré un Syrien de 27 ans. Les réfugiés ont passé la nuit à la frontière en espérant pouvoir franchir la frontière. Ils ont allumé des feux pour se chauffer.
Les migrants arrivant sur les îles grecques par les côtes turques proches se dirigent ces derniers jours vers Athènes en bateau avant de prendre l’autocar ou le train pour la frontière gréco-macédonienne, à 600 km dans le nord de la capitale grecque. Leur chemin les mène ensuite généralement, après la Macédoine, vers la Serbie, et la Hongrie, qui est en train d’ériger une clôture de quatre mètres de haut et 175 km de long à sa frontière avec la Serbie, pour les empêcher de passer.
AFP

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Dim 6 Sep - 10:00

comme c'est rare et que ça ne devrait pas durer ...

En gare de Vienne, les Autrichiens se mobilisent pour les réfugiés
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20150902-autriche-gare-vienne-solidarite-autrichiens-migrants-munich-refugies

Plus de 10 000 personnes manifestent en France pour l'accueil des réfugiés
>>>
http://www.france24.com/fr/20150905-plusieurs-milliers-personnes-rassemblees-paris-republique-soutien-migrants-refugies-pas-not

Réfugiés: la marche vers l’Ouest reprend
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/vu-dallemagne-et-dautriche-refugies-la-marche-vers-louest-reprend

David Cameron sous le feu des critiques
>>>
http://www.courrierinternational.com/article/crise-des-refugies-david-cameron-sous-le-feu-des-critiques

Les réfugiés sont les bienvenus chez nous, M. Cameron !
>>>
http://www.courrierinternational.com/une/royaume-uni-les-refugies-sont-les-bienvenus-chez-nous-m-cameron








S'indigner de la mort d'Aylan ne sert qu'à soulager nos consciences
le cycle de l’indignation et de la compassion sur Internet, lequel ne sert bien souvent, au final, qu’à divertir et à rassurer le public occidental. Ainsi, au lieu de se sentir obligé de se demander s’il est complice de la tragédie lointaine qu’il est en train de partager sur Facebook, ce public peut se rassurer en se disant qu’il participe à la solution.
un sentiment majoritaire dans les pays occidentaux : un enfant qui meurt est une tragédie, un million  de réfugiés qui souffrent sont une menace
>>>
http://www.courrierinternational.com/dessin/refugies-sindigner-de-la-mort-daylan-ne-sert-qua-soulager-nos-consciences

Aylan Kurdi, « l’image de la honte »
>>>
http://www.rfi.fr/ameriques/20150904-une-migrants-photo-aylan-kurdi-image-honte-obama


Traversée de la Macédoine, quand va cesser le calvaire des réfugiés?
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20150904-une-traversee-macedoine-quand-va-cesser-le-calvaire-refugies

#RefugiésBienvenus : et après la manif, on fait quoi ?
>>>
http://rue89.nouvelobs.com/2015/09/05/refugiesbienvenus-apres-manif-fait-quoi-261071

Petit guide pratique pour venir en aide aux réfugiés
>>>
http://rue89.nouvelobs.com/2015/09/04/petit-guide-pratique-venir-aide-refugies-261049
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Lun 7 Sep - 8:44

Un étranger tout juste régularisé peut toucher le RSA ?
Aujourd’hui, seuls les réfugiés, les bénéficiaires de la protection subsidiaire et les apatrides peuvent toucher le RSA sans délai. Mais ils ne représentent qu’une petite minorité des étrangers non européens en France.
D'après les chiffres de la CAF, 190.000 étrangers non communautaires touchaient l'an dernier ce qu'on appelle le "RSA socle". Cela représente un peu plus de 13% de l'ensemble des bénéficiaires.
>>>
http://www.franceinfo.fr/emission/le-vrai-du-faux/2015-2016/un-etranger-tout-juste-regularise-peut-toucher-le-rsa-31-08-2015-07-37

avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Mar 8 Sep - 8:44

Réponse aux Français qui ne veulent pas des réfugiés syriens
http://www.france24.com/fr/20150907-refugies-edito-crise-migrants-france-sondage-europe-syrie
Pourquoi il ne faut pas avoir peur d’accueillir les réfugiés venus de Syrie et ce que leur accueil suppose réellement.

Une majorité de Français se prononcent, dans un récent sondage, contre un accueil massif de réfugiés syriens dans leur pays. Une majorité encore plus importante se dit profondément inquiète du terrorisme et déclare approuver des frappes aériennes de la France contre l’organisation de l’État islamique (EI) en Syrie. Ce sont souvent les mêmes Français qui craignent l’afflux de réfugiés, parce que :

   Ceux-ci sont le plus souvent musulmans et donc à leurs yeux représentent une menace terroriste potentielle.
   Eux mêmes souffrent directement ou indirectement du chômage et interprètent l’arrivée de ces personnes comme une concurrence potentielle sur le marché du travail.

À ces Français, on peut objecter deux choses :

   On ne combattra pas le jihadisme seulement avec des bombes. Les "boat people" syriens qui frappent aux portes de l’Europe commettent un acte politique. Ils "votent avec leurs pieds" et ce vote est une forme de cri d’espoir et d’adhésion en faveur du modèle de société occidental et quelques-uns de ses piliers : la démocratie, la libre entreprise, la liberté religieuse, l’humanisme social, sur lesquels reposent notre prospérité. Ce message nous est adressé mais il l'est aussi aux fanatiques de Daech qui ramènent leur pays au Moyen-Âge : ils n’en veulent pas. Pas plus que de la dictature sanguinaire d’Assad d’ailleurs.

   À défaut d’avoir pu et su intervenir il y a quatre ans, si nous voulons rester cohérents avec nous-mêmes, notre devoir est d’organiser dignement l’accueil de ces réfugiés dans chaque pays selon les moyens de ceux-ci, bien sûr, ce qui nécessite une coordination européenne. On enverra alors un message aux futures recrues de l’EI tentées de commettre des attentats sur notre sol, et qui sont - rappelons-le - souvent des Français : nous ne sommes pas contre les musulmans. L’Europe a su et saura se montrer accueillante à condition qu’on ne vienne pas chez elle pour combattre ses valeurs.
   
   La deuxième objection sera plus difficile à admettre, notamment par ceux (à droite) qui croient encore au mythe de "l’appel d’air" ou par ceux (à gauche) qui veulent ouvrir leur porte aux réfugiés par pur angélisme et se désintéressent de leur intégration. Aux premiers, il faut dire qu’aucun dispositif sécuritaire ne dissuadera jamais ceux qui veulent fuir la guerre pour donner un avenir à leurs enfants de venir le chercher en Europe. La preuve est sous nos yeux : ceux-là ont mis leur vie en jeu pour traverser la Méditerranée et sont prêts, s’il le faut, à terminer leur périple à pied. Ils continueront. Ils ne sont pas attirés, comme on l’entend souvent, par la générosité de notre système d’aides sociales mais souhaitent trouver ici des opportunités de gagner dignement leur vie. Si ce n’était pas le cas, ils ne choisiraient pas d’abord l’Allemagne ou le Royaume-Uni mais plutôt... la France !

   De cela découle ce qu’il faut dire aux seconds : ouvrir les frontières aux réfugiés sans assurer les conditions de leur intégration par l’école, par le travail, par l’enseignement des valeurs républicaines, c’est la garantie assurée de l’échec. C’est à coup sûr renforcer encore les populismes et les extrêmes. Le chômage recule partout en Europe, sauf en France. Ce ne sont pas les derniers arrivés qui en sont responsables, mais plutôt les barrières que nous mettons nous-mêmes à de nouvelles entrées sur le marché du travail pour préserver ceux qui en ont. En Allemagne, Angela Merkel ne pense d’ailleurs pas que les réfugiés vont voler le travail des Allemands mais au contraire qu’ils peuvent contribuer à changer le pays, pour le meilleur. Elle pense qu’elle fait un investissement. Et en cela elle donne une leçon au reste de l’Europe qui n’est pas seulement morale, mais aussi économique et pragmatique.

En 1685, les migrants français chassés par Louis XIV enrichirent l’Europe
>>>
http://blogs.rue89.nouvelobs.com/deja-vu/2015/09/07/en-1685-les-migrants-francais-chasses-par-louis-xiv-enrichirent-leurope-234928
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Mer 9 Sep - 9:53

Fraternité : refusons le tri entre réfugiés et migrants
Contrairement au discours médiatique en vigueur, cette mobilisation européenne n’est pas uniquement génératrice de solidarité, elle peut être, au contraire, régressive car elle montre le recul incroyable de la conscience européenne sur la question migratoire.
Désormais, à droite comme à gauche, nous faisons le tri entre réfugiés politiques et migrants économiques… Il y aurait donc plusieurs catégories de migrants, les bons et les mauvais.
>>>
http://blogs.rue89.nouvelobs.com/chez-noel-mamere/2015/09/08/fraternite-refusons-le-tri-entre-refugies-et-migrants-234935
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Lun 14 Sep - 9:29

ivo a écrit: ça ne devrait pas durer ...
une semaine ... ^^

Crise migratoire : l'Allemagne réintroduit "à titre provisoire" des contrôles à ses frontières
>>>
http://www.france24.com/fr/20150913-migrants-refugies-allemagne-reintroduit-provisoirement-controles-frontieres-autriche

Jean-Claude Juncker : "N'ayez pas peur" de l'afflux des migrants
>>>
http://www.franceinfo.fr/emission/en-direct-de-l-europe/2015-2016/n-ayez-pas-peur-de-l-afflux-des-migrants-13-09-2015-11-18

Réfugiés : réunion en urgence d'une Union européenne divisée
>>>
http://www.franceinfo.fr/actu/europe/article/refugies-la-reunion-d-urgence-met-l-europe-face-ses-divisions-729379

et ...................

Des centres de tri aux portes de l'Europe: seule solution ou fausse bonne idée pour sauver les migrants?
>>>
http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/14/centres-tri-europe-migrants_n_8122760.html


Le FN demande au gouvernement de "rétablir les frontières" avec l'Allemagne
>>>
http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/13/migrants-fn-demande-gouvernement-retablir-frontieres-allemagne_n_8130604.html

des ethnies, des trains, des centres de tri, des nazis .......
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Mar 15 Sep - 8:49

Crise migratoire : la Hongrie ferme le principal point de passage avec la Serbie
>>>
http://www.france24.com/fr/20150914-crise-migratoire-hongrie-fermeture-principal-point-passage-serbie-refugies

Crise migratoire : l'Autriche fait appel à l'armée face à l'afflux de migrants
>>>
http://www.france24.com/fr/20150914-crise-migratoire-autriche-recourt-armee-afflux-migrants-allemagne-hongrie-espace-shengen-co

“Bienvenue aux réfugiés” : l’euphorie des Allemands n’a pas duré
>>>
http://www.courrierinternational.com/dessin/migrants-bienvenue-aux-refugies-leuphorie-des-allemands-na-pas-dure

UE: «accord politique» a minima pour l'accueil de 160000 réfugiés
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20150914-refugies-conseil-ministres-extraordinaire-bruxelles-hot-spots-repartition-quotas

L'espace Schengen sur la libre-circulation suspendu de fait
>>>
http://www.rfi.fr/europe/2min/20150914-direct-frontieres-interieures-ue-schengen-espace-suspendu-migrations

Les accords de Schengen vacillent sous le poids de la crise des migrants
>>>
http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/14/migrants-accords-schengen-crise-humanitaire_n_8132430.html

Quatre idées reçues sur les réfugiés
>>>
http://fr.euronews.com/2015/09/14/quatre-idees-recues-sur-les-refugies/
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Jeu 17 Sep - 10:45

Hongrie : 367 réfugiés interpellés manu militari pour avoir franchi illégalement la frontière
La police hongroise affirme avoir repris le contrôle de la situation à la frontière avec la Serbie au lendemain des affrontements avec les demandeurs d’asile. Les 367 migrants qui ont réussi à franchir la barrière ont immédiatement été arrêtés et risquent jusqu‘à 5 ans de prison.
>>>
http://fr.euronews.com/2015/09/17/hongrie-367-refugies-interpelles-manu-militari-pour-avoir-franchi-illegalement/
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Ven 18 Sep - 9:14

La Sorbonne offre l’asile aux étudiants réfugiés avec le soutien financier du Qatar
le Qatar et les autres monarchies prospères du Golfe sont pointés du doigt depuis le début de la crise des réfugiés et l’afflux sans précédent de migrants vers l’Union Européenne. Un article d’Amnesty international, publié en septembre, révélait que ces pays prospères, qui soutiennent la rébellion syrienne contre le régime de Bachar al-Assad, n’avaient proposé d’accueillir aucun réfugié syrien. "Le Qatar, les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite, le Koweït et Bahreïn, ont offert zéro place d'accueil pour les réfugiés syriens", indique l'ONG.

Effrayés à l’idée d’être submergés par des populations politisées, de peur qu’elles ne propagent des idées révolutionnaires au sein de leurs sociétés, les pays du Golfe, non signataires de la Convention de l'ONU sur les réfugiés, se contentent en effet de financer des aides humanitaires à hauteur de plusieurs centaines de millions de dollars.

Une position qui a suscité de nombreuses interrogations sur la prétendue solidarité arabe et islamique sur les réseaux sociaux et à l'intérieur même des pays du Golfe, dont certains comme le Qatar et l'Arabie saoudite sont souvent accusés de soutenir des groupes radicaux en Syrie, et d’être donc en partie responsable du chaos sur le terrain.

En attendant, pas même l’antenne de la Sorbonne à Abou Dhabi, dans les Émirats arabes unis, n’a mis en place un programme destiné spécifiquement à l’accueil de réfugiés au sein de son établissement.
>>>
http://www.france24.com/fr/20150917-sorbonne-qatar-etudiants-refugies-pantheon-universite-paris-syrie
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Mar 22 Sep - 8:47

Accueil des migrants : comment fonctionneront les "hot spots" ?
>>>
http://www.france24.com/fr/20150921-europe-hot-spots-centres-identification-migrants-refugies-demandeurs-asile-italie-grece

Hongrie: de nouveaux pouvoirs pour la police contre les migrants
Le Parlement hongrois a adopté lundi 21 septembre une nouvelle législation renforçant encore les pouvoirs de la police et de l'armée à l'encontre des migrants. La loi autorise l'armée à ouvrir le feu pour défendre la frontière. La droite populiste hongroise a la majorité des deux-tiers au Parlement et la loi a été adoptée sans problème.
Avec la nouvelle loi, la police pourra, sans mandat, perquisitionner un domicile privé susceptible d'abriter des migrants. En d'autres termes, aider les réfugiés peut désormais conduire tout droit en prison. La loi s'applique dans la demi-douzaine de départements où l'état de crise a été décrété.
Budapest vient clairement de déclarer la guerre aux migrants, considérés comme des envahisseurs.
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20150922-migrants-hongrie-parlement-lois-tirs-police-perquisition-reforme-budapest-frontiere
.........


En Allemagne, des migrants logés à Dachau
Transformer un camp de concentration en centre d'accueil pour migrants, une idée de mauvais goût ? C'est pourtant la décision de la ville de Dachau.
>>>
http://www.lepoint.fr/monde/en-allemagne-les-migrants-loges-dans-un-camp-de-concentration-21-09-2015-1966777_24.php#xtor=CS2-238
...................................................
found by SF on DM



Un Guide du routard pour aider les réfugiés
>>>
http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/un-guide-du-routard-pour-aider-les-refugies-732271
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  ivo le Lun 28 Sep - 7:33

Dachau humanitaire ?
http://www.humanite.fr/dachau-humanitaire-584945#xtor=RSS-1
Communiqué de l’’Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE)*

La municipalité de Dachau annonce qu’en vertu du droit d’asile, elle propose aux réfugiés d’occuper des logements situés dans une annexe de l’ancien camp nazi de cette ville. On apprend à ce moment-là que cette même municipalité a pris la décision, en 2014, de transformer ces bâtiments en « logements sociaux ».
Scandale !
Ces bâtiments sont le lieu où les déportés étaient torturés, où ceux qui s’approchaient des miradors étaient abattus, où des médecins nazis se livraient à des expériences médicales sur des êtres humains.
L’Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE), inquiète de la montée des extrêmes droites, souvent néo nazies, s’associe à l’émotion que provoque, en Allemagne et en Europe, cette effarante décision tant parmi les associations d’anciens déportés et associations juives, notamment, que chez tous les antinazis. Ce lieu doit rappeler au monde la nécessité d’être vigilants, afin que ces atrocités ne se reproduisent plus.
Ce lieu est un des symboles de la barbarie nazie où se manifesta, notamment, la volonté d’anéantissement des juifs d’Europe. Il doit rester un lieu de mémoire et de respect pour les victimes.

L’UJRE exige qu’il soit mis fin à cette décision ignoble et inadmissible.


*L’UJRE, issue du mouvement de résistance « Solidarité » naît en 1943, dans la clandestinité, dans et
par la Résistance à l’occupant nazi.


L'Allemagne loge des demandeurs d'asile à Dachau
"Ces maisons, là, ce sont celles où habitaient les travailleurs qui faisaient du jardinage pour Hitler. Et de l’autre côté, il y avait le potager. Certains ont été tués quand ils ne faisaient pas du bon travail.  Hier, on a visité le camp, et j’ai vu des photos de ces maisons. Rien  n’a changé. Les murs, les façades sont les mêmes qu’à l’époque d’Hitler. Ils ont changé seulement la porte et la serrure."
Les miradors ne sont pas très loin, juste de l’autre côté de la route, ils surmontent le mur et les fils barbelés de l’ancien camp. A l’intérieur, les touristes visitent le musée, les baraques où s’entassaient les prisonniers, le crématorium.
L’hébergement d’urgence dans d’anciens camps de concentration n’est pas nouveau. En janvier, 21 demandeurs d’asile ont été accueillis dans une annexe du camp de Buchenwald.
>>>
http://www.franceinfo.fr/actu/europe/article/l-allemagne-loge-des-demandeurs-d-asile-dachau-734391


En Hongrie, des migrants sous haute surveillance
Les soldats surveillent avec des caméras et des jumelles infrarouge explique encore la coordinatrice hongroise des bénévoles. Tout le long du train, des militaires pour la plupart masqué et portant des armes automatiques encadrent le convoi, tandis que des dizaines de policiers en gilet jaune fluorescent font monter les migrants à bord.
>>>
http://www.rfi.fr/europe/20150927-reportage-hongrie-migrants-sous-haute-surveillance


Des milliers de Polonais contre les migrants, le gouvernement lance une campagne anti-haine
http://fr.euronews.com/2015/09/27/des-milliers-de-polonais-contre-les-migrants-le-gouvernement-lance-une-campagne/
Ils sont descendus au nombre de 3 000 hier dans les rues de Katowice à l’appel de groupes d’extrême droite.

Avec leurs bannières anti-islamiques, ils ont voulu protester contre la décision du gouvernement polonais de se joindre à d’autres pays européens pour fournir une assistance financière aux réfugiés et en accueillir 7 000 en 2016 et 2017.

A Varsovie, un petit millier de personnes s’est rassemblé sur la fameuse place du Château de la capitale.

Mais, au même moment, une campagne contre le racisme et l’intolérance était menée dans plusieurs villes de Pologne.

La Première ministre elle-même, Ewa Kopacz, a repeint des graffitis haineux inscrits sur les murs de plusieurs quartiers.

Ces slogans racistes se sont multipliés en Pologne en parallèle avec le débat sur l’accueil des réfugiés en Europe.

L’opération nettoyage “stop à la haine” a été bien relayée sur les réseaux sociaux.
avatar
ivo

Messages : 26703
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: immigration ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 16 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum