Derniers sujets
» droites extremes
par niouze Hier à 12:21

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par niouze Lun 24 Juil - 13:13

» Etats-Unis
par ivo Lun 10 Juil - 13:50

» Black Blocs
par ivo Lun 10 Juil - 13:45

» Syrie
par ivo Lun 10 Juil - 13:41

» immigration ...
par ivo Lun 10 Juil - 13:31

» ... G20 ...
par ivo Lun 10 Juil - 8:15

» turquie information
par ivo Lun 10 Juil - 8:07

» armement><désarmement
par ivo Lun 10 Juil - 8:00

» burundi
par ivo Dim 9 Juil - 9:17

» Today's joke
par ivo Dim 9 Juil - 9:00

» U.E.
par ivo Dim 9 Juil - 8:58

» Réflexion sur la peine de mort
par ivo Dim 9 Juil - 8:46

» esclavage
par ivo Dim 9 Juil - 8:44

» Corée du nord
par ivo Dim 9 Juil - 8:36

» egypte
par ivo Dim 9 Juil - 8:19

» GRAVOS & FRIENDS
par ivo Sam 8 Juil - 13:07

» blancs comme neige ^^
par niouze Sam 8 Juil - 11:40

» les "joies" du sport ...
par ivo Sam 8 Juil - 9:39

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Sam 8 Juil - 9:10

» sexisme ... encore et toujours ...
par ivo Sam 8 Juil - 8:57

» Salvador
par ivo Sam 8 Juil - 8:49

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 8 Juil - 8:03

» internet , technologie, ...
par ivo Sam 8 Juil - 7:56

» la phrase du jour
par ivo Sam 8 Juil - 7:46

» Découvrir la Techno.
par ivo Ven 7 Juil - 13:09

» macronie
par ivo Ven 7 Juil - 7:52

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Ven 7 Juil - 7:50

» Necronomacron
par ivo Ven 7 Juil - 7:49

» R.I.P. .......................
par ivo Jeu 6 Juil - 13:40

» vite, je vais vomir ...
par ivo Jeu 6 Juil - 10:20

» racisme quotidien
par ivo Jeu 6 Juil - 9:22

» flicage total du net
par ivo Jeu 6 Juil - 8:08

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mer 5 Juil - 8:04

» monde - stupéfiants
par ivo Mar 4 Juil - 8:52

» homophobie dans le monde ...
par ivo Dim 2 Juil - 8:50

» "stupéfiants"
par ivo Sam 1 Juil - 9:45

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 9:17

» salaires
par ivo Sam 1 Juil - 9:04

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Sam 1 Juil - 8:58

» RDC >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:55

» Iran >>>
par ivo Sam 1 Juil - 8:36

» médias ? quels médias ??
par ivo Sam 1 Juil - 8:19

ZAD du Testet

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ZAD du Testet

Message  poil de yak le Mer 17 Sep - 23:01

Pour suivre les infos :

http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/

http://www.collectif-testet.org/

groupe fuckbook : https://www.facebook.com/groups/ZADTestet/?fref=nf

En gros depuis le 1 septembre, incursion des flics et déboisement quotidiens, plus de 2/3 de la zone rasés. Hyper agressifs depuis le début les GM essayaient pas de vider la zone mais se contentaient de bourriner sur les parcelle ou les travaux devaient avoir lieux pour la journée. En évitant les heures ou étaient présents les grands médias.

témoignage d'une des enterré-e-s volontaire
http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2014/09/10/temoignage-dune-des-enterrees-de-la-zad-du-testet/

Plus ou moins discrets auparavant les pro-barrages se regroupent et deviennent trés (TRES) agressif.depuis quelques temps.


témoignage d'une chasse à l'homme par les pro-barrage, avec projecteurs, quads et fusil, du grand délire http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2014/09/15/nuit-du-12-au-13-septembre-2014-temoignage-sur-une-chasse-a-lhomme-subie-par-des-zadistes/

Une partie de la zad est partie s'installer devant le CG d'Albi, vu qu'ils n'avaient pas l'air de vouloir d'eux dans la forét.
Niveau "médiatique" Groland prépare une spéciale Grozad en se rendant sur place cette semaine.

Liste des besoins :
http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/le-testet/besoins/
De tout et beaucou, en gros les flics cassent, brulent, gazent tout dès qu'ils peuvent, rendent les ravitaillement difficile et quand c'est pas eux c'est les pro-barrage qui tournent.

Besoin de monde sur place bien sur, de relayer les infos, d'actions décentralisé.

Créativité, résistance et sabotage !
avatar
poil de yak

Messages : 94
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  poil de yak le Mer 24 Sep - 21:36

APPEL A LA MOBILISATION
des étudiants et aux locaux pour tous les week end jusqu'à la manif' de réoccupation qui sera prévue le 25 26 27 octobre
Cher-e-s voisin-e-s tarnais-es, que vous soyez de Lille-sur-Tarn, de Gaillac, d'Albi, de Marssac, de Graulhet ou autre petit bled du Tarn, vous êtes toutes et tous concernés par le projet de barrage dans la forêt de Sivens ! Ce GPI (grand projet inutile) est financé par votre argent, sans votre accord et n'a pas pour objet de servir vos intérêts ! Il profitera a une poignée d'agriculteurs qui pratiquent l'agriculture intensive, et en diluant des eaux polluées il masquera le problème de la pollution plutôt que de le résoudre !
Cher-e-s collègues étudiant-e-s, ce GPI vous concerne aussi ! En effet, il ne s'agit pas seulement de la destruction d'une des rares zone humide de France ; l'enjeu de ce projet est bien plus global ! C'est détruire la nature ; bien commun appartenant à chacun d'entre nous, avec l'argent du peuple et sans son accord, pour assouvir des intérêts privés grotesques !
Mais c'est également un projet qui fait passer les intérêts économiques de quelques privés avant le soucis de la préservation de l’environnement, puisque le Testet est une zone protégée, à la biocénose très riche (il abrite 94 espèces animales en voie de disparition).
Cela signifie qu'ils n'hésiteraient pas à détruire des forêts entières, ou à polluer mers et ciel si des intérêts financiers étaient en jeu ; vos enfants seront probablement dans une génération confrontée directement à des soucis majeurs d'environnement chamboulé, réfléchissez à l'avenir ; quelle planète voulez-vous laisser aux générations futures, dont ferons partie vos enfants et petits-enfants?
Pour toutes ces raisons il est fondamental que chacun d'entre vous fasse un geste, quelque soit sa portée et sa nature, pour protester contre cette violation de la démocratie.
C'est en observant les dégâts se faire sans réagir que la situation s'aggravera !
Comment aider ?
Tout le monde est utile sur la zad ! Et pas seulement pour faire face aux gendarmes-mobiles ! Vous pourrez par exemple aider à la construction de diverses choses, aider à faire à manger, aider au rangement, aider à l'organisation, jouer de la musique pour une ambiance conviviale, apporter du matériel, etc. Chaque aide est précieuse et utile!
C'est donnant donnant !
En vous rendant à la zad vous aurez l'occasion d'apprendre pleins de choses ! En une après-midi vous pourrez ainsi savoir comment fabriquer une cabane dans un arbre, comment construire des toilettes sèches, comment se soigner avec les plantes ou encore apprendre les bases de la permaculture !
De nombreux zadistes ont des connaissances importantes dans des domaines particuliers ! Ainsi vous aurez l’occasion de bénéficier d'une transmission de savoir !
Ça urge !
La forêt située sur la zone humide est maintenant détruite … . Mais cela ne signifie pas que la lutte est perdue ! Une forêt ça repousse ! Cependant les machines ne vont à présent plus tarder à racler la terre en profondeur, ce qui signerait l'arrêt de mort définitif de cette zone humide qui est encore vivante.
Une mobilisation en grand nombre pourrait permettre l'arrêt de toute cette aberration ! Mobilisez-vous et parlez-en autour de vous, le combat n'est pas encore perdu !
« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire » - Albert Einstein -
avatar
poil de yak

Messages : 94
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Dim 28 Sep - 20:55


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  poil de yak le Mer 1 Oct - 15:04

La deuxiéme tranche des travaux à commencé lundi

En arrivant vers 7h30, les GMs ont tout d’abord déplacé les voitures qui bloquaient l’accès côté D999 en les poussant à l’aide d’un tracteur (pas mal de dégâts : vitres cassées pour sortir les gens, etc…). Les GMs nous ont alors repoussé  au delà de Gazad. Puis un détachement est remonté vers la maison de la forêt en brûlant les différents obstacles sur leur passage. Mise à sac de la Maison des Druides (effets personnels brûlés). Puis, ils se sont dirigés vers la Métairie où ils ont mis une grosse pression (lacrymos, etc…).
Plus de bouffe, effets personnels détruits…Tout le monde est regroupé à la Métairie, besoin de monde. Solidarité !

http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2014/09/29/lundi-29-septembre-actus-infos/
avatar
poil de yak

Messages : 94
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  poil de yak le Lun 6 Oct - 12:17

[Samedi et dimanche 4-5 octobre] Bilan


Vedette


Publié le octobre 5, 2014



Beaucoup de choses à raconter :
-vendredi 3 après midi : nouvelle exaction des GMs à la maison des druides
-samedi 4 à Gaillac : beacoup de monde à la manif de Gaillac (500-600 personnes !) (Cf. l’article de la Dépèche)
-ce dimanche : plein de monde à l’AG de préparation du 25/10. On vous donnera des nouvelles là-dessus très prochainement.
-la photo qui cartonne, même outre-atlantique  ("the one thing authoritarianism cannot withstand is laughter").
-un texte trouvé sur le blog d’Hélène Duffau
Prochains RVs :
-mercredi 8 : réunion publique à 20h30, salle des associations de Gaillac (plave d’Hautpoul. Réunion publique pour parler de la cohabitation entre opposant.e.s au barrage et habitant.e.s alentours. Le but n’est pas d’aborder la question de fond (le barrage) pour se concentrer sur les rapports de voisinage. Cette réunion sera animée par une médiatrice professionnelle, afin de pouvoir parler des problèmes dans une atmosphère calme  et de respect mutuel en vue d’aller vers des relations appaisées.
-notez le sur vos tablettes : concert de soutien à Matens le 17/10
-on en oublie, on vous tiendra informés…
avatar
poil de yak

Messages : 94
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Ven 17 Oct - 19:11


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Dim 26 Oct - 15:45


Le corps d'un homme découvert sur le site du barrage de Sivens

Le corps d'un homme a été découvert dans la nuit de samedi à dimanche sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn), où des échauffourées
avaient eu lieu en marge d'une mobilisation d'opposants.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2014/10/26/le-corps-d-un-homme-decouvert-sur-le-site-du-barrage-de-sivens-578466.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Dim 26 Oct - 18:40


Drame au Testet : un mort. Premier récit
Grégoire Souchay et Isabelle Rimbert (Reporterre)
dimanche 26 octobre 2014

Plus de cinq mille personnes étaient présentes ce week-end au Testet, dans le Tarn, pour s’opposer à la construction du barrage de Sivens. Alors que le rassemblement était festif et joyeux, une personne est morte dans les affrontements qui ont opposé des opposants radicaux aux forces de police, dans la nuit de samedi à dimanche.
http://www.reporterre.net/spip.php?article6494

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Lun 27 Oct - 15:04


Testet : après la mort d’un opposant, la tension monte d’un cran sur le chantier du barrage de Sivens
par Simon Gouin 27 octobre 2014


http://www.bastamag.net/Apres-la-mort-d-un-opposant-la

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Lun 27 Oct - 15:18


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mar 28 Oct - 18:57

La mort de Rémi Fraisse a montré l’indignité d’un gouvernement qui y a réagi par le mépris. Elle résulte surtout du soutien aveugle à un projet aberrant, et du choix de criminaliser les mobilisations plutôt que de favoriser les expériences citoyennes.
http://www.regards.fr/web/en-finir-avec-les-grands-projets,8020


Mort de Rémi Fraisse : l'avocat de la famille met en cause les gendarmes
http://www.leparisien.fr/faits-divers/mort-de-remi-fraisse-l-avocat-de-la-famille-met-en-cause-les-gendarmes-28-10-2014-4247417.php


Mort de Rémi Fraisse : des traces d'explosif utilisé dans les grenades des gendarmes retrouvées

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/10/28/97001-20141028FILWWW00280-mort-de-remi-fraisse-des-traces-d-explosif-utilise-dans-les-grenades-des-gendarmes-retrouvees.php


Rémi Fraisse, et le silence de l’Etat

Daniel Schneidermann | Fondateur d'@rrêt sur images

« Hommage à Rémi » : un manifestant, lors d’un rassemblement à Albi, le 27 octobre 2014 (SEVGI/SIPA)
Pas un mot. Pas un mot de Hollande. Pas un mot de Valls. Pas un mot de Royal. Pas un mot de Le Foll. Pas un mot de Cazeneuve. Pas un mot de Cambadélis. Pas un mot d’aucun gouvernant socialiste, après la mort de Rémi Fraisse, le jeune manifestant contre le barrage de Sivens, dans le Tarn, dont le premier rapport d’autopsie indique qu’il est mort « après une explosion », lors d’un échange de projectiles entre manifestants et gendarmes, cocktails Molotov contre grenades assourdissantes.
Pas un mot (ah si, on me souffle que Cazeneuve a envoyé un communiqué lundi soir, peu avant minuit, soit plus de 24 heures après la nouvelle, communiqué dans lequel il « pense à la famille et aux proches » de la victime).
Mais peut-être n’ont-ils plus de mots. Peut-être n’ont-ils plus de larmes. Peut-être les ont-ils toutes versées pour le PDG de Total, dont les obsèques se déroulaient lundi, en présence de Hollande et Valls.

« Relativement stupide et bête »

Rémi Fraisse était botaniste bénévole à Nature Midi-Pyrénées, association affiliée à France nature environnement, association qui n’est pas connue pour être un repaire de boutefeux. Il venait de passer un BTS environnement.
Soyons prudent : on ne sait pas d’où venait le projectile qui l’a tué. Mais on sait qu’il est mort pour ses idées. « Mourir pour des idées, c’est une chose, mais c’est quand même relativement stupide et bête. » Qui a proféré ces fortes paroles ? Le président (socialiste) du conseil général du Tarn, Thierry Carcenac.
Soyons prudent : on ne connaît pas la pensée profonde du président (socialiste) du conseil général du Tarn. On ne sait pas si c’est Rémi Fraisse, que Carcenac juge « relativement stupide et bête », ou si c’est la situation elle-même.

Comme sur la ferme de Mille vaches

Sur la brutalité apparemment très particulière dont font preuve les gendarmes dans l’occupation de Sivens, sur les réserves techniques émises sur le projet de barrage lui-même par un rapport d’experts du ministère de l’Ecologie, tout est dit, et très bien, par cet article de Mediapart.

Un manifestant joue de la guitare devant des CRS, lors d’un rassemblement à Albi, le 27 octobre 2014 (SEVGI/SIPA)

En gros, le projet est surdimensionné, les études ont été bâclées, mais on ne peut pas l’arrêter, maintenant que les opérations de déboisement ont commencé. Et si on l’arrête, on perd le bénéfice des subventions européennes qui doivent le financer partiellement. Toutes les informations sur le mouvement sont par ailleurs disponibles sur le blog Tant qu’il y aura des bouilles.
Sur tous ces aspects, pas plus que sur la mort d’un jeune écolo de 21 ans, le gouvernement ne dit rien. Sur les projets pharaoniques qui transforment l’un après l’autre l’agriculture française, sur Sivens comme sur la ferme de Mille vaches, peut-être n’ont-ils tout simplement plus de mots.
http://rue89.nouvelobs.com/2014/10/28/remi-fraisse-silence-letat-255732

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mar 28 Oct - 19:22


lundi 27 octobre 2014, par zadist
Ocupant-e-s de la Zad de Notre-Dame-des-Landes ou habitant-e-s des environs, nous sommes parti-e-s en bus exprimer notre solidarité à tou-te-s celles et ceux qui s’opposent au projet de barrage de Sivens, quelque soient leur façon de lutter.
Nous sommes venu-e-s avec des légumes cultivés collectivement sur les terres du projet d’aéroport et l’évidence que les flics n’ont pas leur place dans une zone en lutte. Nous sommes aussi venu-e-s avec nos pratiques ; nous avons fait la cuisine, nous avons participé aux discussions. Et face à la police, certain-e-s d’entre nous ont masqué leur visage pour compliquer le fichage et la répression.
Les flics, qui avaient promis de ne pas être présents, ont tenu le chantier et l’ont même défendu avec toutes les armes qu’ils avaient à disposition. Au cours des affrontements, Ils ont tué un manifestant.
Après avoir tiré sur Rémi et l’avoir vu tomber au sol, les flics ont eu le culot de déclarer avoir « trouvé un corps » et ignorer l’origine de sa mort. Une fois de plus, les violences policières ne se sont pas limitées à des blessures graves.
Face à cette tragédie, une assemblée générale a décidé d’une manifestation à Gaillac. Nous sommes révolté-e-s que l’Etat se permette de tuer celles et ceux qui lui résistent. Nous trouvons grotesque la tentative de la préfecture et du ministère de l’interieur de détourner l’attention de ce meurtre en mettant l’accent sur des détails de la manif et en extrapolant sur l’identité des personnes cagoulées.
Un simple tour de passe-passe médiatique ne suffira pas à effacer cette mort.
Cette répression, au lieu de freiner nos mouvements, ne fait que renforcer notre rage et notre détermination.
NI OUBLI, NI PARDON.
Les occupant-e-s du bus venu de Notre-Dame-des-Landes.
http://zad.nadir.org/spip.php?article2687


un article interressant de mediapart en pdf
https://tantquilyauradesbouilles.files.wordpress.com/2014/10/article_464991-mediapart-sivens.pdf

d'autre info sur http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 29 Oct - 9:13

black block, gendarme retranché,  manifestants violents qui voulaient «en découdre» .... comme d'hab les media (même de gÔches) nous monte sa comme un mort de guerre , une victime qui l'a bien chercher sans jamais se poser la question des armes utiliser par les robocop bien plus que protegé .....



sinon une vidéo

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 29 Oct - 9:18

parler un peu vite ^^

Quelles sont les grenades autorisées pour le maintien de l'ordre ?
Quentin GIRARD 28 octobre 2014 à 19:21


FOCUS

Avant la mort de Rémi Fraisse, les différentes grenades utilisées, en principe non létales, ont souvent causé des blessures et suscité l'inquiétude des manifestants et personnels de santé.



http://www.liberation.fr/societe/2014/10/28/quelles-sont-les-grenades-autorisees-pour-le-maintien-de-l-ordre_1131326

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 29 Oct - 22:30

Pendant la nuit de samedi à dimanche un manifestant, Rémi, a été tué au cours des affrontements qui se sont déroulés lors du rassemblement contre le barrage de sivens au Testet. Environ 7000 personnes ont convergé sur la zad du Testet après des mois d'attaques policières, de destruction de la zone humide et des habitats de ceux qui la défendaient. En fin d'après midi puis plus tard dans la nuit, des dizaines de personnes s'en sont pris aux forces de l'ordre qui protégeaient le chantier. Elles souhaitaient ainsi marquer leur colère et retarder la reprise des travaux, initialement prévue pour lundi. Elles ont été repoussées à coups de flashballs, de grenades assourdissantes, de désencerclement et de gaz lacrymogènes. D'après les témoignages des camarades du Testet, la personne décédée se serait écroulée suite à des tirs de grenade puis aurait été emmenée par les forces de l'ordre. La Préfecture affirme ne rien vouloir déclarer à ce sujet avant le résultat public de l'autopsie lundi. Le gouvernement a déjà commencé à stigmatiser les manifestants, et tente de diviser pour noyer le poisson. Mais ils savent bien que, quoi qu'ils fassent, cette mort aura des conséquences explosives.

Ce décès révoltant n'est malheureusement pas suprenant dans ce contexte. A Notre dame des landes, au Testet et partout où nous nous opposons à leurs desseins, nous avons dû faire face au déploiement crû de la violence d'Etat. Si nous avons bien compris de notre coté que nous ne pouvions nous contenter de les regarder docilement détruire nos vies, eux ont démontré qu'ils ne nous feraient aucun cadeau. Pendant les mois d'expulsion de la zad de Notre Dame des Landes, de nombreux camarades ont été blessés gravement par des tirs de flasballs et grenades. Sur la seule manifestation du 22 février 2014 à Nantes, 3 personnes, visées à la tête par des flashballs ont perdu un œil. Depuis des semaines au Testet plusieurs personnes ont été blessées elles aussi et d'autres accidents tragiques ont été évités de justesse lorsque des opposants se sont faits délogés, notamment des cabanes qu'ils avaient construites dans les arbres. Pourtant c'est bien, entre autre, parce que des milliers de personnes se sont opposées physiquement aux travaux, aux expulsions, à l'occupation policière de leurs lieux de vie que le projet d'aéroport de Notre dame des landes est aujourd'hui moribond, et que le barrage du Testet et ceux qui devaient lui succéder sont largement remis en question. C'est cet engagement en acte qui a donné une puissance contagieuse à ces luttes et qui menace partout aujourd'hui l'aménagement marchand du territoire.

Plus quotidiennement la répression s'exerce face à ceux qui luttent dans les prisons, dans les quartiers et dans les centres de rétention et entraîne là aussi son lot de morts trop souvent oubliées, plusieurs dizaines chaque année. Face aux soulèvements et insoumissions, la démocratie libérale montre qu'elle ne tient pas seulement par la domestication minutieuse des individus et des espaces de vie, ou par les dominations économiques et sociales, mais aussi par un usage déterminé de la terreur.

Nous appelons à occuper les rues et lieux de pouvoir partout dès demain, pour marquer notre tristesse, saluer la mémoire du camarade tué ce samedi et pour exprimer notre colère face à la violence d'Etat. Nous ne les laisserons pas nous tuer avec leurs armes dites « non léthales ». Réagissons avec force pour qu'il y ait un avant et un après cette mort. Affirmons plus fort que jamais notre solidarité avec tous ceux qui luttent au Testet et ailleurs contre leurs projets guidés par les logiques de contrôle et de profit,barrage de sivens mais aussi avec tous ceux qui tombent plus silencieusement sous les coups de la répression partout ailleurs. Nous ne nous laisserons ni diviser ni paralyser par la peur. Nous continuerons à vivre et lutter sur les espaces qu'ils rêvent d'anéantir, et à leur faire obstacle.

Nous ne laisserons pas le silence retomber, nous n'oublierons pas !

Des occupant-e-s de la zad de Notre dame des Landes

Une seconde manifestation sera sans doute appelée ce samedi à 14h

Pour plus d'infos http://zad.nadir.orghttp://nantes.indymedia.org

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 29 Oct - 23:06

sa c'etait avant ce week end............
http://vimeo.com/107894961

sa aussi ou l'usage moderer des grenades de désencerclement pour désencercler des militant ....dans une caravanes

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Jeu 30 Oct - 0:34


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Jeu 30 Oct - 1:57

Un mort au Testet : récit du week-end de luttes contre le barrage de Sivens
https://larotative.info/un-mort-au-testet-recit-du-week.html

« Échos de la guerre en cours »
29 octobre 2014 laterredabord
Il est désormais clair que Rémi Fraisse est mort des suites d’une attaque des gendarmes au moyen d’un type de grenade utilisé pour le « maintien de l’ordre ». Voici un récit de la nuit où s’est déroulé l’affrontement.

http://laterredabord.fr/?p=17916

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Sam 1 Nov - 17:09


Soutiens et rassemblement partout en France et en Europe  :

  • Dunkerque : Samedi 1er novembre à 11h devant la sous-préfecture (communiqué).
  • Épinal : Samedi 1er novembre à 11h Place des Vosges ; Rassemblement en hommage à Rémi Fraisse et en soutien à la lutte contre le barrage de Sivens ; – contre les GPII (grands projets inutiles imposés),pour une vraie transition écologique – pour une  démocratie réelle, contre la violence illégitime de l’Etat
  • Dijon : samedi 1er novembre 17H Mémorial – rue de la liberté – Manifestation en casques (Affiche-texte)
  • Toulouse : Samedi 1er novembre, 15h, Tous à Toulouse pour en finir avec le barrage et les crimes policiers.
  • Saint Brieuc : samedi 1er novembre, 14h devant la Préfecture
  • Bruxelles : samedi 1er novembre,  18:00 lieu : Avenue de Stalingrad, au gueulophone
  • Nice :  rassemblement pacifique samedi 1er Novembre à 15h, Place Garibaldi.
  • Saint-Denis-De-la-Réunion : Hommage à Rémi à Saint-Denis-De-la-Réunion le samedi 1er Novembre à 10h00 au Parvis des Droits de l’Homme à Champfleuri.
  • Segré : rassemblement  samedi 1 novembreà la  sous préfecture a partir de 11h
  • Chalon sur Saone : samedi 1er novembre, 17h, place de la Mairie.
  • Apt : samedi 1 novembre à 11h devant la sous-préfecture
  • Avignon : samedi 1 novembre à 11h devant la préfecture
  • Nantes :  samedi 1er novembre manif pour Rémi. RDV à 14h devant la Préfecture.
  • Alençon :  samedi 1er novembre 11h devant la Pref’ ; Rassemblement en hommage à Rémy Fraisse, Non à la répression d’État !
  • Cahors :  rassemblement en hommage à Rémi, samedi 1er nov à 10h30 devant la Préfecture
  • Aix : rassemblement le samedi 1er novembre, sur la place de la mairie.
  • Brest : une manifestation contre la répression est organisée à Brest, le samedi 1 Novembre, à 14h place de la Liberté.
  • Gap : samedi 1er novembre à 11H30 Esplanade de la Paix Nelson Mandella.
  • Périgueux : samedi 1er novembre, 14h30 devant la Préfecture
  • Montpellier : 15h, place de la Comédie
  • La Rochelle : 15h, devant la Grosse Horloge

-A Nice samedi 1 novembre à 17h à la falabrak fabric 3 rue Benoit bunico nous animerons une émission participative en direct sur notre Web tv zad-partout-teloche http://zad-partout-teloche.blog-video.tv/ pour rendre hommage à notre copain Rémy mort au Testet, pour témoigner ( si vous étiez présent sur la Zad du Testet vos témoignages seront vraiment les bienvenus !!!) et pour parler ensemble de la lutte du Testet ainsi que de toutes nos autres luttes dans le but d’échanger pour tisser d’avantage nos liens, informer de manière juste pour lutter contre la désinformation orchestrée par certains medias du pouvoir afin de mobiliser autour de nous. Vous aurez la possibilité dans cette émission de vous connecter en direct sur le chat et vous connecter aussi avec votre Web cam ( faites passer l’info au Max autour de vous !!!)
-Du Testet à Genève, la police assassine. Rémi, ni oulbi, ni pardon.

  • Marseille : dimanche 2 novembre à 16h30 sur le Cours Julien : Rassemblement et repas collectif en hommage au manifestant tué lors de la répression policière d’un rassemblement contre le barrage de Sivens (81). En soutien à la lutte contre ce barrage et à toutes les ZAD. En soutien aux victimes de la violence d’état.
  • La Villedieu, Creuse, Dimanche 2 novembre, 15h. APPEL POUR UNE ASSEMBLÉE SUR LA MONTAGNE LIMOUSINE
  • Nîmes : place de la Maison Carrée à 15h, dimanche 2/11
  • Douarnenez : rassemblement dimanche 2/11 devant la mairie à 18h
  • Verdun : La Chorale révolutionnaire « Les Mauvais jours finiront » a décidé de faire un hommage en chanson à Rémi Fraisse. Rendez-vous demain, à 11h, devant la sous-préfecture.
  • Paris:  une manifestation partira dimanche 2 novembre à 15h de la Place Stalingrad. NB : manif non autorisée, organisateur perquisitionné. L’Etat montre les crocs.
  • Lausanne : 3 novembre, 19h, Esace autogéré, soirée d’info sur la lutte au Testet
  • Barcelona : lundi 3 novembre, 18h, devant le consulat de France
  • Saint Etienne : lundi 3 novembre, 18h; devant la Préfecture
  • Mirande : jeudi 6 novembre 10H place de l’ Astarac ; bienvenus à tous et surtout lycéens lycéènes – FLYER


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Sam 1 Nov - 17:28


REMOUS
Sivens/Testet : la face cachée de l’iceberg
par Marc Laimé, 31 octobre 2014

Eaux glacées publie le témoignage d’un fonctionnaire, soumis à l’obligation de réserve, mais qui a souhaité réagir à nos derniers billets sur l’affaire du barrage, contesté, de Sivens.
« La face cachée de l’iceberg, ce sont tous ces hauts fonctionnaires très actifs et très discrets dans les coulisses. Les hommes politiques ne pourraient rien sans ces fonctionnaires.
Par exemple, dans le cas récent de Sivens, il est dit timidement et gentiment dans le fameux rapport "d’ expertise du projet de barrage de Sivens (Tarn)" que :
"Le contenu de l’étude d’impact est considéré comme très moyen, au-delà de la stricte question des solutions alternatives. Par exemple, l’impact sur le régime hydraulique du cours d’eau en aval de la retenue est décrit assez sommairement."
Le problème, ce n’est pas que l’étude d’impact soit bidon, elles le sont toutes par construction, et tout le monde s’en tape, ministère compris, puisque c’est le pétitionnaire qui choisit et paye son bureau d’étude. On surnomme d’ailleurs en interne les études d’impact des "Cherchez l’arnaque"...
Le problème, c’est que les autorisations administratives aient été données malgré une étude d’impact bidon. C’est là qu’il faudrait creuser, dans la distribution et le bidonnage des dossiers et/ou des "avis favorables".
Aller fouiner dans les services de la Préfecture, police de l’eau et autres, les DREAL, MISEN et autres, les conseils départementaux d’hygiène (CDH), etc.
Est-ce que tous les services avaient émis un avis favorable ? Qui a instruit ce dossier « loi sur l’eau » sans demander que l’étude d’impact soit refaite avant de prendre sa décision ?
L’Etat dit que les décisions ont été prises, "légalement", et qu’il faut s’y tenir, sinon ce n’est pas la démocratie...
Maisque ces décisions soient prises sur une étude d’impact bidon, ça aussi, c’est aussi la démocratie ?
D’ailleurs ce vendredi 31 octobre, le Conseil général du Tarn, lui-même, a fini par renvoyer l’Etat à ses responsabilités...
Car Manuel Valls, Ségolène Royal, le gouvernement tout entier nous racontent d’énormes craques : « Seul le Conseil général du Tarn, maître d’ouvrage (quand ce n’est pas « maître d’oeuvre » !), peut annuler le projet… »
Et l’Etat, il ne siège pas au Conseil d’administration de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, qui est réputée financer 50% d’un projet de 8 millions d’euros, avec les "redevances" des Agences de l’eau, et donc de l’argent public, prélevé sur les factures d’eau acquittées par les seuls usagers domestiques, qui financent ainsi sans le savoir, contraints et forcés, les projets de barrages délirants du Parti du maïs ? L’Etat, il ne peut pas ordonner au directeur de l’Agence, nommé par le gouvernement et révocable à tout instant, ça s’est vu, ici à Adour Garonne, comme ailleurs, d’arrêter le massacre, simplement au vu d’un dossier de demande de subvention totalement bidon ?
Et l’Etat, il ne peut pas ordonner à la Compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne (CACG) d’arrêter les frais, sauf à lui couper les financements de l’Agence française de développement (AFD), qui subventionne aussi d’autres interventions calamiteuses de la CACG, qui sévit aussi, en ce moment même, en Afrique, dans des projets d’irrigation ni faits ni à faire ?
Le Parti du maïs et le Lobby de l’eau
Tous les fonctionnaires en police de l’eau connaissent les cas de collègues qui, ayant refusé d’émettre un "avis favorable" au massacre d’une petite rivière par une Installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), ont été démis de leurs fonctions sur le champ, alors que leurs arguments techniques étaient en béton et qu’ils se sont révélés exacts par la suite, quand l’avis favorable a été émis par des arrivistes sans scrupules sur une étude d’impact bidon.
Et ne parlons pas du scandale énorme des avis "réputés favorables" ! Il suffit à l’Etat d’affecter de moins en moins d’agents à la police de l’eau, comme c’est le cas depuis la RGPP et la MAP. Ils n’ont pas le temps d’analyser toutes les études d’impacts ICPE, et comme au CDH (CoDERST maintenant), "Sans réponse dans le délai imparti, l’avis est réputé favorable"... Ce n’est pas pour rien que la ressource en eau et la biodiversité sont à présent complètement dégradées et qu’il y a des pollutions accidentelles !
Dans un très proche avenir, avec les « chocs de simplification », « chasse aux normes », expérimentations de « permis unique » et autres démantèlements de pans entiers du droit de l’environnement, les « dossiers Sivens » çà va hélas devenir la norme…
Mais c’est pas grave puisque les travaux des mêmes brillants sujets, qui ont inventé le mantra "Eviter, réduire, compenser", grâce au transfert d’un demi-crapaud, de trois libellules et de deux ombellifères dans un fossé à quinze kilomètres de la zone de guerre permettront de poursuivre les hostilités..."
Car, comme le souligne la FNSEA dans une Lettre ouverte datée du 29 octobre 2014, et titrée "Halte à la manipulation", "(...) L’heure est grave. Et si à chaque construction pour du mieux, à chaque projet pour avancer, les activistes sont là, la FNSEA, elle, sera toujours du côté de ceux qui innovent, bâtissent et progressent".


http://www.eauxglacees.com/Sivens-Testet-la-face-cachee-de-l

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Sam 1 Nov - 18:27


Manifestation à Nantes: compagnon touché par une balle de flashball.
Bilan: nez arraché. ACAB.

Photo: Taranis News




https://www.facebook.com/ripremifraisse?ref=stream



_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Sam 1 Nov - 18:36



Rémi Fraisse: la manifestation de Nantes dégénère, des blessés

BFMTV V.R. et K. L avec Laëtitia Soudy Publié le  01/11/2014 à 08h03  Mis à jour le  01/11/2014 à 18h27  






   Des échauffourées ont éclaté lors de la manifestation en hommage à Rémi Fraisse ce samedi à Nantes. - © Capture BFMTV  


Des échauffourées ont éclaté lors d'un rassemblement à Nantes contre "les violences policières" et en hommage au jeune militant mort à Sivens le week-end dernier. Des échauffourées ont également éclaté à Toulouse.




Au moins trois manifestants ont été blessés lors de violents incidents qui ont éclaté samedi après-midi lors d'un défilé à Nantes contre les "violences policières", six jours après la mort de Rémi Fraisse, le militant écologiste opposé au barrage de Sivens.
"Nous avons deux collègues blessés avec de l'acide sur les mains et la clavicule cassée", a par ailleurs dit sur BFMTV Olivier Tonnerre, secrétaire zonal adjoint du syndicat de police Alliance. "On n'est pas dans une manifestation, on est dans une guérilla urbaine. Et il n'est que 16h30, ça ne fait que commencer", s'est-il alarmé.
Regardez les images des incidents à 17 heures:

Jets de projectiles, gaz lacrymogènes



Peu avant 15h45, la manifestation, arrivée au cours des 50 otages, principale artère de la ville, a dégénéré. Les manifestants ont envoyé des projectiles, dont des oeufs et des chaises, vers les policiers qui ont répliqué par d'importants jets de grenades lacrymogènes. Environ 800 personnes selon la police étaient réunies à l'appel de mouvances radicales anti-capitalistes pour "exiger l'arrêt des meurtres et mutilations perpétrées par l'Etat".
Le cortège était parti vers 14h45 de la préfecture, derrière deux banderoles proclamant "Solidarité contre les violences policières" et "22 février, 3 yeux perdus. 26 octobre, un mort", en référence à une importante manifestation qui s'était déroulée le 22 février à Nantes contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Plusieurs dizaines de véhicules des forces de l'ordre étaient positionnés en divers points du centre ville.
Début de la nouvelle manifestation en mémoire de Rémi Fraisse à #Nantes #Testet #Sivens #NDDL http://t.co/s5jPMflHTY
— Guillaume Frouin (@guillaumefrouin) 1 Novembre 2014
Certains des manifestants avaient le visage masqué et défilaient aux cris de "La police mutile, la police assassine" ou encore "Flics, porcs, assassins". Passant devant l'important dispositif policier, ils ont scandé "assassins" ou encore "police nationale, milice du capital". "Combien faudra-t-il de mort.e.s pour que nous désarmions enfin la police", questionnaient-ils dans un communiqué, demandant par ailleurs au préfet "de s'engager à ne tuer et à ne mutiler personne samedi". Une banderole, "solidarité contre les violences policières", était accrochée près du rassemblement.
"C'est un jeune camarade qui a été tué par la police, par l'Etat, et on ne peut pas laisser passer ça", a expliqué Annaik, 23 ans, venant de Rennes. "La violence, elle est pas du côté des manifestants, elle est du côté de la police".
"On est venu montrer qu'on n'a pas peur. C'est pas nous qui venons armés, suréquipés. Si eux sont violents, on se défendra", a expliqué Corentin, 18 ans, venu de la région de Nantes.

EELV s'est désolidarisé de l'appel à manifester



Vendredi, le préfet de la Loire-Atlantique, Henri-Michel Comet, a appelé "au respect de la paix publique et à la plus grande vigilance" et annoncé le déploiement d'un dispositif de sécurité "afin de prévenir et de réprimer toute atteinte aux biens et à la sécurité des personnes", après des "débordements inacceptables" lundi soir lors d'une précédente manifestation.
A la suite de ces violences, plusieurs organisations anti-aéroport, dont EELV, mais aussi l'Acipa et le Cedpa, principales associations institutionnelles d'opposants, s'étaient désolidarisées de l'appel à manifester samedi.
Jean-Philippe Magnen s'est dit "consterné" samedi par la dégénération des manifestations lors d'un défilé à Nantes contre les "violences policières", six jours après la mort de Rémi Fraisse. "Des personnes qui n'ont rien à faire de Sivens s'infiltrent dans ces manifestations", a regretté le vice-président EELV de la région Pays de la Loire joint par téléphone par BFMTV. "Il y a des failles dans notre démocratie au-delà de ces violences", a-t-il ajouté.


Echauffourées à Toulouse



Plusieurs manifestations ont également été organusées à Dijon, Toulouse, Lille ou Nice et un sit-in pacifique doit être organisé dimanche à Paris à la mémoire de Rémi Fraisse, décédé après l'explosion d'une grenade offensive lancée par un gendarme.

Des échauffourées ont également éclaté samedi, dans le centre de Toulouse. Vers 17H30, des jeunes gens très mobiles, le visage parfois masqué, harcelaient les CRS par des invectives et des jets de projectiles, en différents points du centre de Toulouse. Les forces de l'ordre chargeaient et faisaient usage de gaz lacrymogènes.
http://www.bfmtv.com/societe/manifestation-pour-remi-fraisse-a-nantes-le-prefet-appelle-au-calme-843798.html

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Sam 1 Nov - 18:42


Sivens : les gendarmes ont changé 3 fois leur version des faits

INFO RTL - La version des forces de l'ordre sur le drame qui a coûté la vie à Rémi Fraisse a changé trois fois.

La page de l'émission : RTL Soir



Crédit : REMY GABALDA / AFP
Opposition entre les forces de l'ordre et les opposants au barrage de Sivens, le 9 septembre. (archives)
par Jean-Alphonse Richard , Marc-Olivier Fogiel , Raphaël Bosse-Platière publié le 30/10/2014 à 18:30

108Partages

Que s'est-il passé la nuit où Rémi Fraisse a trouvé la mort ? Pour répondre à cette question, deux juges se sont rendus sur le site du barrage de Sivens ce jeudi 30 octobre. D'après nos informations, les forces de l'ordre auraient changé trois fois leur version des faits.

Le premier scénario transmis au procureur d'Albi était celui d'un affrontement dans l'obscurité. Le corps du jeune manifestant aurait alors été découvert presque par hasard vers 2 heures du matin. Cette explication a été spontanément avancée par la préfecture.

Une plaie de dix à dix huit centimètres

Ensuite, dans une deuxième version, les gendarmes admettent qu'ils ont tiré avant de voir une personne s'écrouler à une cinquantaine de mètres. Ils auraient d'abord prévenu leur hiérarchie, puis auraient porté secours au jeune homme victime d'une plaie de dix à dix huit centimètres entre les omoplates. Le décès aurait été rapidement constaté.

Dernier scénario : après avoir tiré, les gendarmes voient Rémi Fraisse tomber. Ils auraient alors immédiatement porté secours à la victime, et ce sous les projectiles, afin d'emporter son corps et lui donner les premiers secours. Mais ils se sont pas parvenus à le ranimer. Il s'agit de la version officiellement retenue.

L'enquête et les expertises en cours devront établir lequel de ces trois récits est le plus proche de la vérité.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/sivens-les-policiers-ont-change-3-fois-leur-version-des-faits-7775098138

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5026
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum