Derniers sujets
» homophobie dans le monde ...
par ivo Hier à 8:59

» la police s'étonne qu'on ne l'aime pas
par ivo Hier à 8:44

» No Futur - la terre au 21° siecle
par ivo Hier à 8:36

» petits business entre amis
par ivo Hier à 8:31

» agriculture
par ivo Dim 19 Nov - 8:26

» immigration ...
par ivo Dim 19 Nov - 8:23

» <<< Santé >>>
par ivo Dim 19 Nov - 8:21

» droites extremes
par ivo Sam 18 Nov - 11:01

» les photos d'actus - l'info en résumé
par ivo Sam 18 Nov - 10:36

» Birmanie
par ivo Sam 18 Nov - 10:35

» enfance ...
par ivo Sam 18 Nov - 10:33

» U.E.
par ivo Sam 18 Nov - 10:10

» pologne
par ivo Sam 18 Nov - 8:44

» Révolution russe
par niouze Ven 17 Nov - 12:17

» No Futur - l'espace au 21° siecle
par ivo Ven 17 Nov - 8:36

» Réunionnais de la Creuse
par ivo Ven 17 Nov - 7:56

» macronie
par ivo Ven 17 Nov - 7:49

» la phrase du jour
par ivo Ven 17 Nov - 7:13

» rwanda
par ivo Jeu 16 Nov - 9:49

» médias ? quels médias ??
par ivo Jeu 16 Nov - 9:27

» flicage total du net
par ivo Jeu 16 Nov - 8:19

» internet , technologie, ...
par ivo Jeu 16 Nov - 8:07

» blancs comme neige ^^
par ivo Mer 15 Nov - 8:30

» Infos insolites.
par ivo Mer 15 Nov - 8:04

» ZAD partout ?
par niouze Mar 14 Nov - 17:54

» Nucléaire mon amour ...
par ivo Mar 14 Nov - 10:01

» pape, cathos, vatican et autres ....
par ivo Mar 14 Nov - 9:00

» Necronomacron
par ivo Lun 13 Nov - 7:46

» pesticides / fongicides
par ivo Dim 12 Nov - 8:42

» monde - stupéfiants
par ivo Dim 12 Nov - 8:20

» état d'urgence et autres restrictions....
par ivo Dim 12 Nov - 8:16

» conditions de travail ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:10

» ... 14/18 ...
par ivo Dim 12 Nov - 8:07

» Combien d’autres murs à faire tomber ?
par ivo Sam 11 Nov - 10:23

» salaires
par ivo Sam 11 Nov - 9:15

» impots
par ivo Sam 11 Nov - 9:12

» contre l'esclavage moderne
par ivo Sam 11 Nov - 9:01

» démocratie et justice ...
par ivo Sam 11 Nov - 8:33

» Today's joke
par ivo Ven 10 Nov - 9:49

» Les prisons: questions.
par ivo Ven 10 Nov - 9:04

» Affaire de Tarnac
par ivo Mer 25 Oct - 11:20

» vite, je vais vomir ...
par ivo Mer 25 Oct - 10:13

» [Deutschland- Österreich] Allgemeine Informationen. [Allemagne- Autriche] Informations générales.
par ivo Mer 25 Oct - 10:00

ZAD du Testet

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  ivo le Lun 2 Fév - 11:37

Barrage de Sivens : première procédure d'expulsion des «zadistes»
Après un appel à la mobilisation, les « zadistes » occupant le site du barrage de Sivens arrivent en nombre pour résister à la première procédure d'expulsion. Ils comparaissent lundi et mardi au tribunal d'Albi.
>>>
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/02/02/01016-20150202ARTFIG00012-barrage-de-sivens-premiere-procedure-d-expulsion-des-zadistes.php
34 commentaires
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  ivo le Lun 2 Mar - 9:02

Sivens : l'accès au site bloqué par les gendarmes
fr info
Des tensions grandissantes ces derniers jours entre zadistes et agriculteurs ont entraîné la fermeture de l'accès au site contesté de barrage à Sivens, dans le Tarn. Une barricade construite par les militants, notamment, est au centre de ces tensions, alors que le conseil général doit se prononcer vendredi sur un projet de remplacement.

La tension est encore montée d'un cran ce week-end autour du site contesté du barrage de Sivens, dans le Tarn. Zadistes et agriculteurs se sont une nouvelle fois opposés, alors que le dossier n'est toujours pas tranché et qu'une décision du conseil général est attendue pour vendredi prochain. Du coup, les gendarmes ont bloqué les deux accès au site samedi. Plus personne ne peut entrer sur le site.

Cette fois, c'est une barricade, installée par les zadistes sur la route départementale 999, qui cristallise les tensions. Détruite et reconstruite plusieurs fois, elle a de nouveau été détruite par les agriculteurs dimanche matin. En marge de ces actions, "un ou deux coups de poing ont été échangés" selon la gendarmerie. La suite des événements pourrait connaître de nouvelles tensions, puisque les agriculteurs du Tarn et du Tarn-et-Garonne ont annoncé qu'ils seraient présents dès lundi matin pour bloquer eux aussi l'entrée au site. Du côté des zadistes, on dénonce une "séquestration", dernier épisode en date d'un affrontement qui dure maintenant depuis plusieurs mois.

Dans ce dossier qui dure, le conseil général du Tarn doit rendre vendredi prochain une décision attendue. Il doit arbitrer entre deux projets alternatifs au barrage. Mais le camp des zadistes évoque déjà une "mascarade".
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  ivo le Jeu 5 Mar - 10:58

des "incidents" d'hier et de tte ma revue de presse matinale
seul le figaro avec 2 articles ...

Scènes de guérilla champêtre à Sivens entre pro et anti-barrage
C'est une nouvelle forme de guérilla. Une guérilla rurale.
"Si les gendarmes ne les expulsent pas, il y a du sang qui va couler dans la rivière!"
Les agriculteurs, armés de bâtons ou de barres de fer, contrôlent la majorité des accès au site depuis lundi dans le cadre de l'opération «Blocus du site».
>>>
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/04/01016-20150304ARTFIG00449-scenes-de-guerilla-champetre-a-sivens-entre-pro-et-anti-barrage.php
132 commentaires
Une section de légionnaires suffirait à "nettoyer" cette plaie en une heure


Barrage de Sivens : quand les principes fondamentaux de la démocratie sont en cause
>>>
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/03/03/31001-20150303ARTFIG00096-barrage-de-sivens-quand-les-principes-fondamentaux-de-la-democratie-sont-en-cause.php
78 commentaires

avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  ivo le Jeu 5 Mar - 11:08

https://www.facebook.com/pages/Cinema-Solaire/231260040290487?fref=ts

 
 Message de Cinema Solaire
"URGENT !!! FAITES TOURNER SVP !!!
zad du testet urgent !!!
Attaque dans laprem de pro barrage armés de bâtons,barres de fer,cagoulés...Une cinquantaine. La ferme est complètement détruite,le grand chapiteau détruit avec la bâche. Ils ont aussi détruit et allumé un groupe électrogène juste à côté d'une cabane avec des animaux dedans. Tout le matos radio dont les panneaux solaires détruits. 3 véhicules dont un camion retournés...Les GM laissent faire, ils ne font RIEN pour nous défendre.
Et pour le moment, blocage par les GM en ligne pour bloquer un long convoi de véhicules! Nous sommes assis devant eux...Et on attend! La mairie de Gaillac détient le camion de nourriture destiné à la ZAD. Ils sont sensés le restituer à la ZAD ce soir et une délégation de conseillers municipaux sont sensés venir également. On a faim mais on reste déterminé(e)s."
Pour ce qui est des besoins : quelques piles AAA, un bidon d'essence pour le générateur, café, fruits secs, pain, fromage, fruits et légumes, bicarbonate de soude, huiles essentielles d'Eucalyptus et de Niaouli, kits pour suture, gel désinfectant, soufre, huile d'olives, chaussettes."


https://www.facebook.com/SoutienTestet?fref=ts

 
 • Beacoup d’intox dans les médias, notamment en provenance de la FNSEA, suivez le site pour des infos fiables et recoupées !
• Les marcheurs partent de Rabastens demain matin : RV à partir de 8h30 devant la Mairie. Soyons encore plus nombreux qu’aujourd’hui ! Après 35 kms jusqu’à St Sulpice, les 6 marcheurs-ses ont été bloqué-e-s par FNSEA et pro-barrages à 1 km du but. Plein de tracts distribués, énorme soutien le long du trajet. Gendarmes et médias les ont suivis à la trace.
• Communiqué de gens du peuple suite aux violences commises par des milices fascistes après le rassemblement du 4 mars 2015 (conférence de presse le 5 mars à la préfecture d’Albi)
Mercredi 4 mars, des sympathisant-e-s de la lutte contre le barrage de Sivens se sont réuni-e-s dans le calme à Gaillac pour organiser un convoi alimentaire destiné aux habitant-e-s de la ZAD du Testet assiégée à l’appel de la FDSEA et des JA du Tarn.
Nous sollicitons votre présence pour vous alerter des évènements ayant suivi le non-départ du convoi. Aujourd’hui, dans le Tarn, des individus organisés en milices font la loi et sèment la terreur. Ils/Elles nous menacent de mort, nous pourchassent et nous frappent sous prétexte que nous ne sommes “pas d’ici”. Les forces de l’ordre sont impuissantes ou passives.
L’heure est grave, combien de temps pour dénoncer cette escalade de la violence avant un nouveau drame? Condamnons toute forme de haine, qu’elle bafoue la liberté d’expression ou quelque liberté que ce soit. Rendez-vous à la préfecture d’Albi jeudi 5 mars pour une conférence de presse.
https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com


by k47 on DM
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  ivo le Ven 6 Mar - 9:36

Sivens: tension maximale
au-delà de l’aspect écologique, c’est aussi (et peut-être surtout) le montage économique de l’opération qui est pointé. La société chargée des travaux est également celle qui a mené les études sur la nécessité d’une telle retenue d’eau. Les opposants crient au conflit d’intérêt.
Les opposants au barrage dénoncent « une collusion entre forces de l’ordre et milices d’agriculteurs ». Les gendarmes semblent effectivement bien plus conciliants avec les pro-barrage qu’avec les anti. Mercredi, quelques partisans du projet ont réussi, par exemple, à entrer sur la zone de Sivens et à détruire un chapiteau sous lequel était stocké de la nourriture. Plusieurs véhicules ont été endommagés à coups de barres en bois. Il n’y a semble-t-il pas eu de blessé, mais ce genre d’affrontements est devenu quotidien ici. Ces échauffourées se déroulent bien souvent sous les yeux des forces de l’ordre qui semblent avoir bien du mal à contenir la colère montante
>>>
http://www.rfi.fr/france/20150305-france-tension-sivens-barrage-remi-fraisse-environnement-agriculture/
avatar
ivo

Messages : 26686
Date d'inscription : 17/05/2009

http://gravos.110mb.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 22 Avr - 18:34



    Manifestation en hommage à Rémi Fraisse : un étudiant toulousain condamné à de la prison fermepar Ivan du Roy 15 avril 2015

Six mois de prison dont deux mois ferme, assortis d’une amende de 1100 euros. Telle est la peine dont vient d’écoper, ce 1er avril, Gaétan Demay, étudiant en histoire de l’art et archéologie à l’université de Toulouse - Le Mirail. Sa faute : avoir participé à une manifestation interdite par la préfecture, le 8 novembre 2014. Cet après-midi là, un demi millier de Toulousains, principalement des étudiants, manifestent en mémoire de Rémi Fraisse, jeune militant écologiste tué par une grenade sur la « ZAD » du barrage de Sivens et contre les violences policières (lire ici). Mais toutes les propositions de parcours de manifestation ont été refusées par la préfecture de Haute-Garonne. Elle est donc interdite.
Vers 18h, alors que le défilé se déroule dans « un bon esprit », selon Gaétan, les forces de l’ordre interviennent : gaz lacrymogène, matraquage, encerclement de manifestants… Gaétan est interpellé, placé en garde à vue et mis en examen pour participation à manifestation interdite, outrage et violence à agent. Selon le rapport de police, il aurait lancé une plaque provenant d’un kebab sur un cordon de policiers. Au tribunal, il assume sa participation à la manifestation, mais récuse les deux autres chefs d’accusation qu’il juge « farfelus ». Selon lui, il a été matraqué, poussé au sol et embarqué par des policiers en civil alors qu’il s’était placé en marge du cortège pour envoyer un SMS. Ce ne serait pas la première fois que des accusations d’outrage, de rébellion ou de violence à agent puisse être utilisée de manière abusive par les forces de police dans le but de justifier a posteriori une arrestation brutale, comme le relevait la Ligue des droits de l’homme.

« On cible n’importe qui, au hasard, pour faire peur »

Son procès en première instance se tient le 3 décembre. Aucun policier victime des violences présumées de l’étudiant ne vient témoigner à la barre des faits et gestes qui lui sont reprochés. Qu’importe : deux mois de prison avec sursis et une amende. Le militant – il est membre du syndicat Solidaires étudiant et du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) – fait appel. Le procès se tient le 1er avril. Toujours pas de policiers témoins. Seul un rapport écrit est fourni par l’accusation. Qu’importe : le juge aggrave la sanction. Ce sera donc six mois de prison dont deux mois ferme ! « On cible n’importe qui, au hasard, pour faire peur », estime le jeune homme, contacté par Basta !. Il n’est pas le seul : suite aux manifestations toulousaines qui ont suivi la mort de Rémi Fraisse, 54 personnes ont été condamnées avec des peines allant d’amendes à six mois de prison ferme.
« Le nouveau degré d’iniquité franchi au-travers de ce jugement montre à quel point la criminalisation de toute contestation augure d’un sombre avenir pour nos libertés fondamentales, dans un contexte toulousain marqué depuis plusieurs mois par des attaques répétées non seulement du droit de manifester, mais des libertés syndicales », estiment, dans un communiqué commun, plusieurs organisations syndicales de l’université du Mirail (CGT, FSU, Solidaires), exprimant leur « stupéfaction ». De l’Argentine à la Turquie, en passant par des salariés en grève de Radio France ou de Carrefour Market, des centaines de personnes témoignent de leur solidarité sur les réseaux sociaux (voir la page Facebook, et via la pétition en ligne). Gaëtan ne se pourvoira pas en cassation et doit rencontrer le juge d’application des peines dans les jours qui viennent.
http://www.bastamag.net/Un-etudiant-toulousain-condamne-a-de-la-prison-pour-avoir-participe-a-une

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mar 5 Mai - 21:19


_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Lun 11 Mai - 15:00


Barrage de Sivens : des zadistes ont brièvement investi le site

Le site du projet de barrage de Sivens (Tarn) a été brièvement investi pour une opération ponctuelle de nettoyage.

11 Mai 2015, 08h12 | MAJ : 11 Mai 2015, 11h19

Lisle-sur-Tarn (Tarn), lundi. Une opération de nettoyage est menée par des écologistes sur lieux qu'ils ont occupés.
AFP/Remy Gabalda
Rateaux, fourches et sacs poubelles. Une trentaine de zadistes (pour Zad, comme «Zone à défendre»), ont  réinvesti ce lundi matin pendant près de trois heures le site du projet de barrage de Sivens (Tarn), avant d'être expulsés par les gendarmes, comme il y a deux mois.



 

Arrivés vers 7h30 en affichant la volonté de nettoyer la zone des déchets qu'ils y avaient laissés et de montrer leur vigilance face à un nouveau projet, ils ont d'abord pris de cours les gendarmes dont la présence sur le site n'est plus permanente. «Nous, quand on part, on a pour habitude de nettoyer la zone. Mais nous n'en avons pas eu le temps car on nous a expulsés», expliquait un membre du collectif d'occupants «Tant qu'il y aura des bouilles». L'opération ne visait pas à réoccuper le site, les militants promettant de repartir d'eux-mêmes vers 11 heures.

Mais les gendarmes sont progressivement arrivés à partir de 08h30, et vers 10 heures, avec le renfort de quelques gendarmes mobiles, les forces de l'ordre ont intimé l'ordre aux occupants de quitter les lieux.  Les occupants, cernés par la troupe de gendarmes, ont obtempéré lorsqu'un gradé leur a signifié qu'ils «violaient des arrêtés préfectoraux».

«Eviter que les vaches se blessent»

Une importante opération de nettoyage est déjà menée depuis le départ des zadistes par des entreprises spécialisées sous contrat avec les autorités. Des tonnes de déchets ont été enlevés. Mais les zadistes ont tenu à faire leur part, en particulier pour «éviter que les vaches, qui vont bientôt revenir sur le site, se blessent en mangeant les clous», explique une sympathisante, munie de sa fourche et dans l'herbe haute jusqu'aux genoux.

L'opération vise aussi à prouver que les militants restent vigilants face à toute velléité de relancer un projet de retenue d'eau sur le site, après l'abandon du plan initial. Le Conseil départemental du Tarn-et-Garonne a abandonné le 6 mars son projet originel, mais a approuvé un barrage diminué de moitié et qui doit être construit non loin du site initial. Ce nouveau projet, baptisé «Sivens light», est vivement combattu par les zadistes et leurs sympathisants.

Le 6 mars, les 40 opposants les plus résolus au barrage avaient été expulsés du site, où le jeune militant écologiste Rémi Fraisse avait été tué le 26 octobre 2014 par l'explosion d'une grenade offensive de la gendarmerie.

http://www.leparisien.fr/societe/barrage-de-sivens-des-zadistes-de-nouveau-sur-le-site-11-05-2015-4762513.php

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mar 19 Mai - 18:54


témoignage collectif: Dans le Tarn, des milices fascisantes au service des notables locaux et de l'ordre dominant:
Contexte:
Depuis le 1er février 2015, les tarnais voient se répandre dans leur département un climat de tension et de peur inédits. Une petite clique de nervi soutenus en haut lieu tente de terroriser toutes les personnes sympathisantes de la lutte contre le barrage de Sivens, sous les yeux des gendarmes, souvent complaisants et presque toujours passifs. Pourquoi ? Dans le but de permettre au conseil général PS et à la CACG (Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne) de réaliser leur maître ouvrage hydraulique sur le Tescou, dans la forêt de Sivens. La préfecture se dit dépassée et incapable d’assurer la sécurité des militants - malgré les centaines de gendarmes mobiles présents - autrement qu’en interdisant tout rassemblement dans l’espace public. Le climat de terreur créé et entretenu par des milices organisées sert de prétexte pour réprimer davantage les opposants au barrage.
https://tantquilyauradesbouilles.files.wordpress.com/2015/05/derric3a8re-le-fascisme_fini3.pdf

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Jeu 28 Mai - 15:39


Deux opposants au barrage de Sivens se défendent vidéo à l'appui de violence contre un gendarme
La cour d'appel de Toulouse examine ce jeudi après-midi le recours de deux militants anti-barrage de Sivens. Condamnés en comparution immédiate pour avoir notamment fracturé la main d'un gendarme, ils produisent une vidéo amateur qui montrerait que le coup a été porté par un autre gendarme
Au matin du 15 septembre 2014, un peu plus d'un mois avant la mort de Rémy Fraisse, la situation est déjà très tendue sur la ZAD occupée de Sivens,

Deux opposants au projet, parmi la quarantaine qui font ce jour-là face aux forces de l'ordre, sont interpellés sans tendresse par les gendarmes mobiles, placés en garde à vue puis présentés au tribunal correctionnel d'Albi pour des faits de "violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Les gendarmes affirment qu'ils ont été assaillis par les deux opposants dont l'un aurait asséné un coup de pied qui aurait fracturé la main d'un des gendarmes.

Les deux opposants sont condamnés en comparution immédiate à deux mois de prison avec sursis pour le premier, pour avoir donné un coup de pied à un gendarme, et à quatre mois avec sursis pour le deuxième, pour avoir blessé un autre gendarme à la main. Ils relèvent alors appel.

Ce jeudi après-midi, les deux militants anti-Sivens sont donc de nouveau jugés. Ils demandent leur relaxe et ont versé au dossier une vidéo amateur tourné ce jour là qui, selon eux, montrent que le coup reçu à la main par le gendarme a été porté dans la confusion par un autre gendarme.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2015/05/28/deux-opposants-au-barrage-se-defendent-video-l-appui-de-violence-contre-un-gendarme-733745.html




a environ 2'15''

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mar 7 Juil - 15:53


TARN / J'ACCUSE LE PREFET THIERRY GENTILHOMME

04 juillet 2015 |  Par Bernard Viguié

Devant le silence des médias nationaux*, mis à part le Canard Enchaîné du 17 juin 2015 et mon billet mis en avant par Médiapart le 1er juillet, dans l'affaire de la destruction de la Métairie Neuve de Sivens, affaire que je dénonce publiquement depuis le 5 juin, j'accuse aujourd'hui ouvertement le préfet Thierry Gentilhomme d'avoir participé à la commission du délit de destruction de biens en réunion, notamment avec Thierry Carcenac et Maryline Lherm, ces trois personnes étant nommément visées dans plusieurs plaintes déposées depuis le 5 juin par des membres fondateurs du Comité Sivens.
C'est une accusation grave.
C'est sur le fondement de cette accusation que, dans l'affaire des paillotes Corses, le préfet Bonnet avait été condamné à 3 années d'emprisonnement et trois ans de privation de ses droits civiques et civils (voir... https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_paillotes ).
Les peines encourues sont de cinq ans d'emprisonnement, outre des peines complémentaires d'interdiction des droits civiques et civils et d'interdiction d'exercer une fonction publique pour une durée pouvant aller jusqu'à cinq années.
 
LE PRÉFET GENTILHOMME
Ayant pris ses fonctions le 1er septembre 2014, le préfet Gentilhomme est celui qui était en place quand le déboisement d'une dizaine d'hectares de forêt à Sivens s'est fait sans autorisation sous la protection des forces de l'ordre, donc dans l'illégalité. Ce n'est pas tous les jours qu'on voit un préfet envoyer l'armée pour permettre ouvertement la commission d'une infraction.
Il était préfet en octobre 2014, des versions diverses existant sur les instructions qu'il aurait alors données le 25 octobre, lorsque Rémi Fraisse a été tué. Mais si Collectif Testet, dépositaire de l'action en annulation des arrêtés qui ont permis le barrage, fait ce que TOUTE association de défense de l'environnement LIBRE devrait faire à sa place, en lieu et place de tergiverser, d'aller faire des ronds de jambe à la préfecture et de faire de la rétention d'information sur ces affaires depuis décembre dernier sous la houlette du staff juridique de FNE, ces arrêtés seront annulés et cela démontrera que le préfet Gentilhomme a envoyé illégalement l'armée à Sivens le jour ou Rémi Fraisse a été tué, et avant par la même occasion.
Thierry Gentilhomme était aussi préfet en mars 2015, quand la FNSEA a bloqué illégalement toutes les routes sur le secteur de Sivens en toute impunité, en présence et avec la bénédiction des forces de l'ordre. Il a encore couvert les infractions manifestes de la FNSEA.
C'est beaucoup. J'ai regardé un peu l'Histoire des préfets du Tarn : je crois que jamais un préfet n'a réalisé de tels prodiges en moins d'une année en comptant le dernier :
Car il est enfin bien présent dans l'affaire de la démolition de la Métairie Neuve le 1er juin 2015, des preuves administratives existant de ce que j'avance, comme je l'ai indiqué dans mon billet mis en avant par Médiapart le 1er juillet 2015.
http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-viguie/010715/une-nouvelle-affaire-des-paillotes-dans-le-tarn?page=0%2C1

http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-viguie/040715/tarn-jaccuse-le-prefet-thierry-gentilhomme

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Lun 20 Juil - 15:39

Suite à la mort de Rémi Fraisse, une manifestation a eu lieu à Eymoutiers (87) au cours de laquelle la gendarmerie a été cadenassée.
Un habitant du plateau de millevaches est accusé d’avoir posé ce cadenas, et poursuivi.
Nous ne voulons laisser passer ni la mort de rémi, ni la répression des manifestations que cet événement a provoqué.
Vous trouverez dans le corps de texte une copie du tract qui circule, il est aussi posté sur différents sites d’automedia, et téléchargeable, ainsi que l’affiche, à l’adresse suivante :
http://dl.free.fr/fAnlEAYJS
Nous comptons sur un maximum de présence pour ce procès du 3 septembre...
Merci & salut à tous Les amiEs du cadenas.
***

Action collective sur la gendarmerie d’Eymoutiers (87) : procès d’un habitant du Plateau de Millevaches

Un habitant de la Montagne Limousine est convoqué devant la justice le 3 septembre 2015 à 8h30 à Guéret (23) , pour répondre personnellement d’un action collective menée suite à la mort de Rémi Fraisse.
Rémi Fraisse a été tué par les gendarmes dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014. La grenade qu’ils ont projetée sur lui, dont l’usage est de plus en plus fréquent dans la répression des manifestations, est une arme de catégorie militaire contenant du TNT. Son explosion au contact immédiat du corps du manifestant l’a tué sur le coup, lui sectionnant la moëlle épinière et lui perforant un poumon.
Le samedi 8 novembre 2014, près d’une centaine d’habitants de la Montagne Limousine se sont rassemblés à Eymoutiers pour manifester leur rage et leur solidarité suite à cet assassinat. Le rassemblement s’est déplacé jusqu’à la gendarmerie du village, où après avoir installé un espace convivial de pique-nique, de musique et de chants, plusieurs personnes ont apposé des cadenas et des chaînes sur les portiques d’entrée de la brigade. Ce jour-là le message était clair : les gendarmes sont dangereux, il faut les empêcher de nuire par nous-même. Trente minutes après le départ des manifestants, les dispositifs de fermeture étaient déjà détruits, et les gendarmes pouvaient reprendre leurs activités normales.
Quatre mois plus tard, la ZAD du Testet n’existait plus, expulsée sans ménagement au mois de février par une coalition réactionnaire assez inédite, qui vit cinq sections départementales de la FNSEA menacer et agresser les occupants sous l’oeil approbateur des mêmes forces de gendarmerie.
Sept mois plus tard, paraissait le rapport d’une commission de l’assemblée nationale créée à l’issue de l’assassinat du mois d’octobre pour enquêter sur la répression des manifestations. Loin de limiter les méfaits des forces de l’ordre, ce rapport a le culot de proposer de nouvelles mesures de contraintes, qui vont de l’assignation à résidence préventive pour des personnes ciblées, à l’extension des interdictions de manifester, en passant par la possibilité d’effectuer préventivement un contrôle de l’identité de la totalité des participants, la systématisation des « lanceurs de balle de défense », et la création d’unités de répression spécialisées.
Ils sont restés sourds aux interventions d’une demi-douzaine de personnes éborgnées par les flashballs ou les « lanceurs de balles de défense » (sic) de la police. Ils font comme si la cause de la mort de Rémi était simplement lié à sa participation au rassemblement du Testet (« s’il n’y était pas allé, il ne serait pas mort ! »), et non le fait que les gendarmes nous tirent dessus avec des armes militaires.
Sept mois plus tard, également, se bouclait une enquête de gendarmerie relative à l’action du 8 novembre à Eymoutiers. Ses conclusions menaient à la convocation d’un habitant de la Montagne devant le Tribunal de Grande Instance de Guéret au mois de septembre, pour répondre du ronflant chef d’inculpation suivant : entrave à la circulation de personnel et de matériel militaire en vue de nuire à la défense nationale. Un délit passible de cinq ans d’emprisonnement et 75000€ d’amende... pour réprimer une action symbolique et collective.
Ce n’est pas un cas isolé : plus de cinquante personnes sont actuellement en prison, ou assignées à résidence, sous contrôle judiciaire, ou convoquées devant la justice, suite à des manifestations similaires partout en France.
Il est des séquences politiques dont l’enchaînement peut se lire comme un message de la machine à gouverner et à écraser. Celui qu’on nous envoie aujourd’hui est clair :
Tuer les manifestants et les perturbateurs fait partie du travail des forces de l’ordre. Le gouvernement les soutient. Il renforce leurs armes, il renforce leur présence, et se tient prêt à réprimer toute contestation quant à la direction qu’il a choisi.
Nous comprenons le message, et nous saurons y répondre, de mille manières. Dans l’immédiat, une de ces réponses passe par le soutien aux personnes visées par leur politique de la terreur.
Rendez-vous le 3 septembre 2015 à 8h30 devant le Tribunal de Grande Instance de Guéret (23)
Ne nous laissons plus écraser !
http://zad.nadir.org/spip.php?article3102

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Ven 28 Aoû - 11:19

Barrage de Sivens, 25 Octobre 2014
Des CRS arrivés en renfort sur la ZAD du Testet ont tué d'une froideur sans nom, un ami, un frère, un camarade, un militant, un homme..du nom de Rémi Fraisse.
Pas mal de versions officiels ou non ont circulés mais très peu de témoignages direct (côté zadiste comme coté police).
Etant présent sur les lieux comme environ 150 à 200 personnes ce soir là, j'ai pu observé le "travail" de ces hommes venu clairement TUER du zadiste.
De 21h à 4h30 du matin (soit environ 8h30 avec le changement d'heure), dans la nuit du 25 au 26 Octobre, la Police (plus précisément les Gendarmes Mobiles et les CRS) ont tiré pas moins de 450 grenades en tout genre, et à peu près 150 à 200 flashball/LBD. Vers minuit, les forces de l'ordre ont menacé de TIRER à armes Réelles sur ces hommes, ces femmes, et ces enfants venu défendre des arbres.
1h30 : Un homme s'avance seul vers un petit groupe de CRS, non cagoulé, les yeux visible, seulement un keffier pour ce protégé des gaz lacrymogènes, il lève les bras. C'est là qu'une puissante déflagration raisonne dans la vallée, une parmi tant d'autres... mais celle-ci vient de tuer un homme. Rémi s'effondre sur l'argile séché de la zad, mort sur le coup. Mais ce n'est pas fini, les grenades continuent de pleuvoir pendant que le petit groupe s'approche du corps de Rémi. Un camarade ce prendra un flashball dans le dos après avoir essayé de porter secours.
Rémi finira sa vie trainé par des CRS, la tête la première sur le sol, mort, tué par une grenade tiré en tire tendu et à seulement une dizaine de mètres.
Ne l'oublions pas.
25/10/14
‪#‎Zack‬
*source rapport de la gendarmerie

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 21 Oct - 11:38

Communiqué de Sivens : Le pouvoir organise la violence

19 octobre 2015 |  Par Hélène Duffau

Le pouvoir organise la violence : sachons déjouer ses manœuvres d'intimidation
La marche à Sivens du 25 octobre prévue de longue date pour rendre un hommage à Rémi et signifier que nous sommes toujours mobilisés, cette marche serait sur le point d'être  interdite par la préfecture, au motif que des agriculteurs, sous la bannière de la FDSEA et des JA ont demandé et prévu pour le même jour d'organiser un nettoyage de la zone précisément ce même jour intitulé "opération foin". Une délégation reçue vendredi par la préfecture du Tarn vient de le rapporter.
Pour atténuer ce qui est une provocation, il est possible que les 2 manifestations soient toutes deux interdites.
https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2015/09/29/pour-une-marche-a-sivens-le-25-octobre-2015/



______________________________________________________________________________________



Hommage anonyme à Rémi Fraisse, apparu la nuit dernière sur la ZAD de Sivens. La sculpture fait 1,8 tonne et plus de deux mètres de haut, sur un écriteau, on peut lire :
"Nous humains, enfants de la terre, continuons le combat pour la vie"

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 21 Oct - 12:13

Un an après la mort de Rémi Fraisse, des témoignages contredisent la version officielle
20 octobre 2015 / [url=http://www.reporterre.net/spip.php?page=memeauteur&auteur=Marine Vlahovic %28Reporterre%29]Marine Vlahovic (Reporterre)

[/url]Rémi Fraisse a été tué dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014 sur la ZAD de Sivens par une grenade lancée par un gendarme mobile. La première phase de l’enquête, menée par les gendarmes eux-mêmes, semble dédouaner le militaire. Reporterre a recueilli des informations et des témoignages qui contredisent le rapport des forces de l’ordre.
http://www.reporterre.net/Un-an-apres-la-mort-de-Remi-Fraisse-des-temoignages-contredisent-la-version

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Ven 23 Oct - 9:47




#ZAD #testet #sivens #RemiFraisse
Suite à l'arrêté prefectoral interdisant tout rassemblement sur Sivens :
A faire tourner largement
"Le préfet du Tarn et la maire de Lisle sur Tarn ont décidé d'interdire tout rassemblement à Sivens, en mettant des centaines de flics sur le pied de guerre. Seule la famille aurait le droit d'aller sur place, mais elle ne pourrait être accompagnée que par les gendarmes qui ont tué Rémi... Lisez bien, c'est marqué là-dessous.
On sait également que depuis des mois les criminels néo-fascistes ne sont toujours pas inquiétés lorsqu'ils sont sur place, ils sont en quad notamment. Aucune arrestation pour l'incendie de la Métairie, aucune inquiétude pour les multiples violences dont ils se sont rendus coupables.

Le lieu du rassemblement d'hommage à Rémi va donc très certainement être changé, les parents de Rémi avec la coordination décideront ce soir, le lieu de repli étant la commune dont était originaire et habitant Rémi et sa famille, c'est à dire à Plaisance du Touch, au niveau du lac qui jouxte le Touch."




_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Mer 28 Oct - 16:22

La stèle installée pour rendre hommage à Rémi Fraisse sur le site de Sivens ne sera pas restée longtemps en place. Sur les lieux il ne reste que quelques morceaux de béton. L'ouvrage a mystérieusement disparu dans la nuit de mardi à mercredi.



http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn/sivens-la-stele-la-memoire-de-remi-fraisse-disparu-839521.html

pour pas réferencé des liens :
Spoiler:
quand on va sur le site des "pro " aka l'extreme droite local on tombe sur sa http://www.testet-sivens.com/ni-stele-ni-dechets-sivens-est-de-nouveau-libre/
et sa http://www.testet-sivens.com/sivens-une-stele/ éttonant non ?

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Lun 4 Jan - 12:35

Après l’abrogation, à Noël, du projet tarnais par l’Etat, un médiateur doit être nommé début 2016 pour encadrer les négociations entre pro et anti, sur la base d’une structure réduite de moitié.


http://www.liberation.fr/france/2015/12/28/a-sivens-nouveaux-tirs-de-barrage_1423329

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZAD du Testet

Message  niouze le Ven 15 Jan - 15:32

les pro barrage ^^

le canard enchainé

_________________
"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça." coluche
avatar
niouze

Messages : 5040
Date d'inscription : 18/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum